AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Le choix de la robe [Charlie & Lilly]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Lilly CallaghanChef du Krakenavatar
Messages : 205

Voir le profil de l'utilisateur
13 août 2007 - Londres Moldu.

Lilly marchait dans les rues de Londres en compagnie de Charlotte depuis plusieurs minutes. C'était aujourd'hui le grand jour. Enfin, tout était relatif, évidemment, mais aujourd'hui, non, maintenant - en ne prenant pas en compte les quelques heures d'hésitation - elle allait choisir sa robe. Sa robe de mariée. Elle sentit son coeur battre un peu plus vite, et se demanda si cela était dû à la peur ou à l'excitation. Elle secoua légèrement la tête, avant de reporter son attention sur Charlie, tout en lui adressant un sourire. Lorsqu'elle avait dû choisir quelqu'un pour l'accompagner, elle s'était tournée immédiatement vers sa meilleure amie - et accessoirement, sa future demoiselle d'honneur et témoin.

Arrivée devant cette fameuse boutique elle s'arrêta quelques instants. Sa mère avait bien fait les choses, il fallait le dire. Elle était partie en repérage, et lui avait finalement désigné ce magasin en particulier. Et, sur ses sages conseils, la jeune femme avait décidé d'y retourner. Elle souffla lentement, et avança d'un pas, la main sur la poignée de la porte.

"Allons-y." déclara-t-elle, non sans un sourire. Faire les boutiques avec Charlotte, c'avait toujours été quelque chose qu'elle aimait. Elle lui adressa un dernier regard, et poussa la porte.


Au nom de tous nos camarades

Martyrisés et massacrés

Pour n’ avoir pas accepté l’ombre

Il nous faut drainer la colère

Et faire se lever le fer

Pour préserver l’image haute

Des innocents partout traqués

Et qui partout vont triompher.
- Eluard

Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 542

Voir le profil de l'utilisateur
Ce n'était pas la première fois que Charlotte était demoiselle d'honneur, elle l'avait été pour le mariage de sa cousine Nelly il y a deux ans, mais elle n'avait rien géré du tout, toute la charge revenant à la sœur de Nelly, qui était la demoiselle d'honneur "principale" et elle avait juste eu à porter cette horrible robe verte. Oui, les demoiselles d'honneur devaient mettre la mariée en valeur mais elle avait eu la sérieuse impression d'être un poireau ambulant dans cette robe. Alors que le témoin du marié - qui avait dû être repéré par toutes les filles célibataires de la salle - était à tomber. Enfin, quoi qu'il en soit, cette fois-ci, elle gérait pas mal de choses mais ce qui l'impatientait le plus était de voir Lilly choisir sa robe. Elle avait toujours adoré les robes de mariées, elle rêvait d'un porter une un jour. Une fois, avec Harriet, pendant les vacances, elles avaient passé l'après-midi dans le magasin de robe de mariées de sa tante, à regarder les catalogues et à dire ce qu'elles aimeraient pour leurs propres mariages. Mais en attendant, aucune d'elle n'était fiancée. Quoi qu'il en soit, elle avait vraiment hâte et avait attendu cet après-midi avec impatience, songea-t-elle en poussant la porte, tandis que la vendeuse se dirigeait vers elles.

- J'ai réservé un salon d'essayage, expliqua-t-elle. Au nom de Callaghan.

Et oui, elle était une demoiselle d'honneur prévoyante, il ne fallait pas croire. La vendeuse les guida dans une pièce avec une cabine, un canapé et un immense miroir. Elle leur présenta les différents catalogues et leur affirma qu'elles étaient libres de se balader dans la boutique et qu'elle était à leur disposition. Charlotte posa son sac dans le canapé avant de se tourner vers Lilly, un sourire excité aux lèvres. Et ce n'était pas elle la mariée.

- Tu la veux comment ? s'enquit-elle, tout sourire.


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.

Beating Heart.
Lilly CallaghanChef du Krakenavatar
Messages : 205

Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte remplissait parfaitement son rôle de demoiselle d'honneur. Sa mère ne cessait de lui répéter, Jensen ne se gênait pas pour la taquiner à ce sujet, et Lilly s'en émerveillait un peu plus à chaque fois. C'était elle qui avait fini par résoudre ce fameux dilemme de la couleur des ronds de serviettes, pour aller avec le lilas des serviettes. Il ne fallait pas retomber dans la même couleur, pas en prendre une qui jurait complètement. Finalement, ils étaient nacres, sur la suggestion de sa meilleure amie - bénie soit elle. C'était élégant et original, avait-elle dit. Lilly voulait bien la croire sur parole.

Sans se poser de question, elle entra à sa suite dans le magasin, et se dirigea vers le salon d'essayage que Charlie avait réservé. Elle écouta attentivement la vendeuse, avant de la remercier, et de tourner distraitement les pages d'un magasine. Elle posa à ton tour son sac, se tourna vers Charlotte, et prit quelques secondes pour réfléchir.

"Blanche." répondit-elle. Hors de question de porter cette affreuse robe rose pâle que sa tante lui avait proposé ! "Elle doit être longue, c'est ça ? Ça doit être sympa de prendre une robe un peu plus courte, ça doit changer un peu. Mais ma mère me tuerait probablement..." songea-t-elle à voix haute. "Plutôt bustier, avec des manches, ou des bretelles ?"


Au nom de tous nos camarades

Martyrisés et massacrés

Pour n’ avoir pas accepté l’ombre

Il nous faut drainer la colère

Et faire se lever le fer

Pour préserver l’image haute

Des innocents partout traqués

Et qui partout vont triompher.
- Eluard

Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 542

Voir le profil de l'utilisateur
- Oui, blanche, c'est la tradition. Mais tu sais, les convenances... On dit aussi que la demoiselle d'honneur doit être célibataire - je l'étais quand tu me l'as demandé, on va dire - et la mariée pure et innocente jusqu'à sa nuit de noces, ajouta-t-elle, avec un sourire entendu. Si on respectait les convenances, tu serais en rouge !

Une robe de couleur, cela pouvait en effet être sympathique mais Charlie préférait le blanc, tout simplement parce que toutes les robes de mariées qui font rêver une petite fille - et une plus si petite fille d'ailleurs - sont blanches. D'un blanc éclatant, avec une longue traine et un voile et... Doucement, Charlotte, songea-t-elle. C'était Lilly qui se mariait, pas elle. Sans qu'elle le veule, ses pensées s'égarèrent du coté d'Eliott et elle se força à se reprendre. Elle n'allait pas épouser Eliott pour le moment, ni qui que ce soit d'autre, donc pas la peine de penser à sa robe de mariée.

- Tu peux la prendre courte, même si je trouve les longues plus jolies. Et puis on sera en Octobre, tu auras peut-être plus chaud avec une robe longue. Et des manches. Quoique, tu peux mettre un boléro. Mais c'est moins joli, je trouve. Tu la veux classique ou plus moderne ? Moderne ? Avec un voile ? J'ai un faible pour la dentelle, personnellement !

Il y avait tellement de styles de robe de mariée... Elles étaient là pour longtemps. Génial. Et ce n'était pas ironique du tout.


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.

Beating Heart.
Lilly CallaghanChef du Krakenavatar
Messages : 205

Voir le profil de l'utilisateur
"Oui, je pense que je vais la prendre longue. Et puis, c'est plus élégant, d'une certaine façon !" déclara-t-elle. "Non, pas de boléro ! Oui, les manches, ça ira très bien, je pense. D'une matière différente que le reste de la robe, ça peut être joli !"

Elle replaça une mèche derrière son oreille, et fronça les sourcils. Plus petite, elle avait des milliers d'idées pour sa future robe de mariée. Mais une fois dans la boutique, c'était tout autre chose. Et lorsqu'elle avait subtilement demandé à Jensen ce qu'il préférait, comme type de robe, il avait refusé de répondre, se contentant de lui dire avec un clin d’œil et un regard entendu qu'elle avait quelques autres pièces de tissus à acquérir également. Elle avait levé les yeux au ciel en riant, mais n'était pas plus avancée sur le sujet.

"La dentelle... J'aime bien ! Mais sur le voile, ou sur la robe ? J'avais vu une jolie robe de mariée, avec un dos en dentelle, d'ailleurs. Et pour le style... On organise un grand mariage, donc j'aurai tendance à dire traditionnelle, la robe, non ? Mais après, une robe moderne, c'est sympa aussi. Qu'est-ce que t'en pense ? Il va me falloir des chaussures à talons, tiens, pour porter une robe longue." nota-t-elle avant de se placer en face de sa meilleure amie : "Charlotte Meredith Meyer, d'après toi, qu'est-ce qui m'irait le mieux ?


Au nom de tous nos camarades

Martyrisés et massacrés

Pour n’ avoir pas accepté l’ombre

Il nous faut drainer la colère

Et faire se lever le fer

Pour préserver l’image haute

Des innocents partout traqués

Et qui partout vont triompher.
- Eluard

Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 542

Voir le profil de l'utilisateur
- Un dos en dentelle ? Ça doit être vraiment joli ! Je me demande s'ils en ont. C'est classique, mais tellement élégant... J'adore la dentelle, c'est une bonne idée !

Quand Lilly lui demanda d'un ton solennel ce qui lui irait le mieux, Charlotte éclata de rire. Il faut dire que beaucoup de questions se posaient. Quelle robe imaginait-elle pour sa meilleure amie ? Elle avait quelques petites idées. Mais rien ne remplaçait l'essayage. Étonnamment, elle ne voyait pas Lilly dans une robe trop classique, elle la connaissait trop. Elle avait ce coté un peu plus... Rock'n'roll disons, et la meringue ne lui irait pas.

- Reste là, lança-t-elle en sortant du salon avec un sourire malicieux.

La robe d'abord, on verrait pour le reste - chaussures, notamment - après. Charlotte se promena dans la boutique, décrochant des robes des portants quand elle en voyait une qui lui tapait dans l'oeil. Au bout de deux robes, une vendeuse vint l'aider et apporta cela progressivement dans le salon d'essayage. Avec toutes ces robes, Lilly aurait de quoi faire.

- Alors, je pense que tout peux t'aller. Mais j'aimais bien celles-là. Autant essayer, on est là pour ça ! Alors... commença-t-elle en se dirigeant vers le portant où les vendeuses avait tout accroché. La première est assez traditionnelle, je trouve, mais j'adore le plissé et les détails. Celle-là a plein de dentelle et c'est un blanc cassé un peu, ça change. Et c'est pas trop "froufroutant". Je crois que Jensen va adorer que ce soit près du corps, annonça-t-elle, taquine. La troisième est plus simple, mais toute élégante, elle fait pas trop. Et la dernière, c'est le rêve de ta mère je crois - et le mien, je dois avouer, c'est ma préférée - est très... princesse. Y'a des robes très sympa sinon, ça peut rendre bien finalement !


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.

Beating Heart.
Lilly CallaghanChef du Krakenavatar
Messages : 205

Voir le profil de l'utilisateur
"Je vais essayer tout ça !" s'exclama-t-elle en souriant, tout en se dirigeant vers la cabine d'essayage.

La vendeuse - restée dans le salon - lui proposa son aide, et la jeune femme, après avoir jeté un coup d'oeil aux robes, accepta avec reconnaissance. Elle saisit la première et entreprit de se dévêtir, avant de passer la robe. Aidée, de la vendeuse, elle finit de l'enfiler. Elle baissa les yeux, et eut un sourire incrédule, en se rendant compte qu'elle était réellement heureuse de chercher une robe, pour son mariage qu'elle avait fui pendant des mois. Elle poussa le rideau pour passer et fit quelques pas hésitants dans le salon, pour se retrouver face à Charlotte - et accessoirement, au miroir. Elle s'examina sous tous les angles, se tournant et se retournant. La robe était jolie, certes, mais ce n'était pas son coup de cœur, celle pour laquelle elle fondait, celle qu'elle avait toujours rêvé de porter.

"Je l'aime bien mais..." elle s'examina une nouvelle fois. "Mais ce n'est pas celle que je préfère. Pourtant, elle est vraiment très jolie. Mais je ne sais pas, je ne m'imagine pas me marier dans cette robe."

Elle attendit l'avis de Charlotte, puis retourna en cabine. Tout en se changeant, elle lança :

"Bon et toi alors, parle moi un peu de ta robe de demoiselle d'honneur !"


Au nom de tous nos camarades

Martyrisés et massacrés

Pour n’ avoir pas accepté l’ombre

Il nous faut drainer la colère

Et faire se lever le fer

Pour préserver l’image haute

Des innocents partout traqués

Et qui partout vont triompher.
- Eluard

Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 542

Voir le profil de l'utilisateur
Tandis que Lilly entrait dans la cabine d'essayage, Charlotte s'assit sur le canapé en promenant un regard curieux autour d'elle, ses yeux se posant finalement sur les robes du portant. La dernière était vraiment sa préférée, avec son laçage dans le dos et sa traine. Si elle avait dû se marier, c'est celle-là qu'elle aurait choisi. Elle avait toujours aimé les traines, même celles qui étaient immenses et qu'on devait porter. Sa famille n'était pas particulièrement croyante, même si elle était baptisée, c'était plus par tradition que par véritable bigoterie. Ils allaient à l’Église pour la messe de Noël, avec leurs grands-parents, mais c'était tout. Et pourtant, tous les mariages familiaux auxquels elle avait assisté étaient très traditionnels, avec l’Église, la belle robe, la grande réception avec des repas absolument énormes... Elle avait été la petite-fille d'honneur de sa tante, la sœur de sa mère, à cinq ans et adorait les mariages depuis. Même si elle ne tenait plus le panier à riz, évidemment. Elle releva la tête vers Lilly quand elle sortit de la cabine et lui adressa un grand sourire. Cela faisait vraiment étrange de la voir en robe de mariée ! Elle ne connaissait sa meilleure amie que dans son uniforme de Poudlard ou ses jeans, sa robe d'Oubliator à la limite. Voir Lilly en robe de mariée, c'était... significatif et particulier. Même si elle était très jolie dedans. Elle hocha la tête à ses remarques, regardant la robe en détail.

- Oui, je vois, ce n'est pas... toi, tout simplement, ajouta-t-elle, amusée.

Quand Lilly évoqua la robe de demoiselle d'honneur, Charlie ne put s'empêcher de rire.

- C'est à la mariée de les choisir, normalement. Les même pour toutes les demoiselles d'honneur. Et elles sont censées mettre en valeur la mariée... Je t'ai déjà montré ma robe poireau, du mariage de ma cousine ? Une horreur.


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.

Beating Heart.
Lilly CallaghanChef du Krakenavatar
Messages : 205

Voir le profil de l'utilisateur
"Oui, je sais, mais je n'ai pas vraiment envie de t'imposer la robe poireau - ni à Harriet d'ailleurs, elle ne me le pardonnerait jamais. Je pensais plus à quelque chose du style... Enfin, tu verras." s'interrompit-elle, en souriant malicieusement derrière le rideau. Hors de question qu'elle vende la mèche maintenant !

Elle passa la deuxième robe et se rendit compte, même avant de se voir dans le miroir, que ce ne serait pas celle-ci. Elle aimait la dentelle, oui, mais à petite dose. Là, il y en avait trop, et elle avait beau avoir une forme qu'elle aimait beaucoup, elle ne se voyait absolument pas dans cette robe - malheureusement. Elle sortit tout de même de la cabine pour la montrer à Charlie. Elle s'avança vers le miroir, et eut un rire amusé :

"Non hein ?" demanda-t-elle. "Définitivement non, même." sourit-elle.

Avant de retourner en cabine, elle saisit la dernière robe proposée par Charlotte, qui l'intriguait. Elle enleva sa robe tout en dentelle, pour passer celle-là. Elle baissa les yeux sur le tissu blanc. Elle n'avais jamais imaginer porter un jour une telle robe mais... Mais pourquoi pas, tout compte fait, songea-t-elle avant de se raisonner ; elle ne s'était même pas encore vue. Aussi, elle écarta le rideau, et se planta au milieu de la pièce.

"Et celle-là ?"


Au nom de tous nos camarades

Martyrisés et massacrés

Pour n’ avoir pas accepté l’ombre

Il nous faut drainer la colère

Et faire se lever le fer

Pour préserver l’image haute

Des innocents partout traqués

Et qui partout vont triompher.
- Eluard

Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 542

Voir le profil de l'utilisateur
En entendant le "tu verras" de Lilly, Charlie ne put s'empêcher de froncer les sourcils, amusée. Elle avait mijoté un truc, elle aurait pu en mettre sa baguette au feu. En voyant la deuxième robe, elle se leva pour tourner autour de Lilly. Non, cela ne lui allait pas. Surtout qu'il y avait un voile avec la robe et que cela ferait beaucoup trop.

- J'aime bien la forme sur toi, en revanche, j'en ai vu d'autres comme ça près de la vitrine, on pourra regarder !

Il y avait tellement de robes que c'en était impressionnant. Puis en plus des robes du magasin, on pouvait commander. Elle aurait volontiers passé tout son temps ici avec Lilly mais elle avait un rendez-vous à dix huit heures avec le Commandant. Elle était de congé aujourd'hui - elle savait depuis quelques semaines que l'essayage serait aujourd'hui - mais le Commandant lui avait envoyé un Patronus un peu avant qu'elle parte pour ne rejoindre son amie afin qu'elle passe au Bureau. Il devait vouloir la mettre sur une affaire en cours rapidement. Quand Lilly sortit avec la dernière robe, son coup de cœur, elle ne put s'empêcher de la dévisager. Ce qu'elle aimait dans cette robe, c'était le laçage et cette traine. Et cela rendait plus que bien sur Lilly. Elle n'aurait jamais imaginé son amie dans une robe aussi traditionnelle, classique, mais elle était juste ravissante.

- Tu es splendide, Lils, affirma-t-elle, sincèrement.

Elle effleura les perles du bout des doigts et se plaça derrière Lilly pour nouer le corsage.

- Tu as vraiment de la chance, ne put-elle s'empêcher de soupirer, avec une pointe d'envie.


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.

Beating Heart.
Lilly CallaghanChef du Krakenavatar
Messages : 205

Voir le profil de l'utilisateur
"Je crois que..." elle s'examina une nouvelle fois. "Je crois que je l'adore." déclara-t-elle, très sérieusement, une sourire timide qui ne lui ressemblait pas vraiment aux lèvres.

Cette robe était si différente de celles qu'elle avait pu imaginer ! Classique, traditionnelle, avec un laçage, et une traîne - à tomber. Une que sa mère approuverait tout de suite, une qu'elle approuvait elle-même. Pourtant, elle s'était toujours vue dans une robe plus serrée, ou bien plus courte, sans traîne, sans voile. Mais là... C'était un véritable coup de cœur. Elle s'y voyait presque déjà, avec le bouquet, et les différents éléments traditionnels : quelque chose de bleu, de vieux, de neuf, de prêté. Et puis son bouquet, et les alliances. Et Jensen, resplendissant dans son costume, et Charlie, dans sa robe de demoiselle, et ses parents, ses amis, sa famille. Elle soupira d'aise.

"Oui, je l'aime vraiment." confirma-t-elle quelques instants plus tard.

Elle se tourna vers Charlotte alors qu'elle lui disait qu'elle avait vraiment de la chance.

"J'en connais un qui n'attend que ça, de te passer la bague au doigt, Charlie..." souffla-t-elle, amusée. Elle tourna doucement sur elle-même, avant de reprendre : "Tu as encore combien de temps devant toi, avant de retourner au bureau, déjà ?"

Elle jeta un dernier coup d'oeil à son reflet :

"Celle-ci, hein ?"

Elle savait qu'elle avait toujours tendance à s'emballer un peu. Il fallait dire qu'elle n'hésitait pas souvent, Lilly.


Au nom de tous nos camarades

Martyrisés et massacrés

Pour n’ avoir pas accepté l’ombre

Il nous faut drainer la colère

Et faire se lever le fer

Pour préserver l’image haute

Des innocents partout traqués

Et qui partout vont triompher.
- Eluard

Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 542

Voir le profil de l'utilisateur
- Elle te va vraiment bien, acquiesça Charlotte tandis que Lilly se regardait dans le miroir. Peut-être un peu large dans le dos, constata-t-elle après avoir bien resserré le corsage.
- On fait les retouches, intervint la vendeuse avec sourire. Celle-là est faite pour vous, Miss, affirma-t-elle à l'adresse de Lilly.

Tandis que la vendeuse ramenait les robes que Lilly n'avait pas aimé, Charlie ne put s'empêcher de continuer à observer son amie. Elle qui avait tellement redouté ce mariage, qui en avait fait des bêtises tellement elle y allait à reculons - elle se rappelait tout de même de ce qui était arrivé avec Eliott - cela faisait plaisir de la voir sourire en se voyant dans une robe de mariée. Jensen et elle étaient ensemble depuis des années et s'ils seraient le premier mariage de leur promotion, c'était évident qu'ils étaient prêts. Jensen, du moins. Lilly semblait prendre mieux les choses et cela ravissait Charlie. Mais quand elle affirma que quelqu'un serait sûrement ravi de lui passer la bague au doigt, elle ne put s'empêcher de sentir ses joues chauffer.

- N'importe quoi, répliqua-t-elle, pour la forme. Eliott et moi on est ensemble depuis cinq mois. Huit mois selon sa méthode pour compter. On ne se marie pas au bout de cinq mois de relation !

Ils y faisaient des allusions de temps en temps, mais c'était juste pour plaisanter, pour se charrier un peu ou pour faire référence à leur premier rendez-vous. Il n'y avait rien de sérieux là-dedans. C'était évident, songea Charlotte en observant sa meilleure amie dans le miroir, par dessus l'épaule de cette dernière.

- Celle-ci, déclara-t-elle avec un sourire. Elle est parfaite. Et c'était rapide ! lança-t-elle avec un sourire. Il me reste deux heures et demi, annonça-t-elle après un coup d’œil à sa montre.


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.

Beating Heart.
Lilly CallaghanChef du Krakenavatar
Messages : 205

Voir le profil de l'utilisateur
"On ne se marie pas généralement après huit mois de relation. Rien ne t'empêche de le faire quand même." déclara-t-elle avec un sourire malicieux, avant de remercier la vendeuse, qui prenait ses mesures pour retoucher la robe.

Une fois cette tâche terminée, elle retourna en cabine, et l'enleva, après que Charlotte lui ait annoncé le temps qu'il lui restait devant elle. Bien, deux heures et demi, c'était largement suffisant. Et si ça ne l'était pas, et bien, tant pis, elles reviendraient plus tard. Elle repositionna la robe sur un cintre, avant de se rhabiller rapidement. La vendeuse - charmante - lui récupéra sa robe, nota une nouvelle fois son nom, à côté des mesures qu'elle avait prises. Elle lui conseilla de repasser dans la semaine, et Lilly hocha la tête, notant cette information intérieurement - priant pour que Charlie le lui rappelle. Elle entraîna cette dernière hors du salon d'essayage, lui saisit le bras, et l'entraîna près des escalators.

"Tu savais que cette boutique vendait également les robes de demoiselles d'honneur ? A l'étage." annonça-t-elle. C'était quelque chose dont on ne se doutait pas toujours, puisqu'il n'y avait que des robes de mariées dans la vitrine. Elle monta sur les escaliers, adressa un sourire complice à sa meilleure amie. Une vendeuse - l'air un peu moins agréable - se dirigea vers elles.

"Vous avez réservé ? Parce qu'on ne prend que sur réservation. A quel nom ?" demanda-t-elle, d'emblée.
"Meyer." répondit Lilly en jetant un regard à cette dernière.

La femme les entraîna dans un petit salon - bien moins grand que celui qu'elles venaient de quitter, mais tout de même - et les laissa ensuite.

"Surprise !" s'exclama-t-elle avec un grand sourire. "J'ai fait mettre quelques robes de côté, que je trouvais jolies - promis, pas de robe poireau - mais tu veux peut-être commencer à regarder toute seule ?" proposa-t-elle.


Au nom de tous nos camarades

Martyrisés et massacrés

Pour n’ avoir pas accepté l’ombre

Il nous faut drainer la colère

Et faire se lever le fer

Pour préserver l’image haute

Des innocents partout traqués

Et qui partout vont triompher.
- Eluard

Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 542

Voir le profil de l'utilisateur
- La plupart des gens ne sautent généralement pas d'un pont mais rien ne les empêche de le faire, pourtant, c'est ça ? répliqua Charlie, sarcastique. Non que je compare l'idée d'épouser Eliott à sauter d'un pont, mais tu as compris l'idée, ajouta-t-elle après un instant de réflexion.

Tandis que Lilly retirait sa robe, Charlotte en profita pour envoyer un SMS à sa sœur et constata au passage que son père avait essayé de l'appeler. Elle passerait après son rendez-vous avec le Commandant, pour voir ce qu'il voulait. Elle remonta ses cheveux blonds en un chignon qui laissait échapper des mèches rebelles tandis que Lilly sortait de sa cabine en demandant si elle savait que la boutique faisait également des robes de mariée.

- Chavais pas, répondit-elle, une épingle dans la bouche en s’échinant à fixer sa coiffure.

Elle réussit au moment où Lilly sortait du salon et la suivit, répondant par un regard interrogateur à son sourire complice. C'est donc cela qu'elle avait lui organisé, comme surprise. C'était assez Lilly, quand on y pensait, songea Charlotte, amusée. La vendeuse des robes de demoiselles d'honneur était moins agréable mais sa meilleure amie ne se laissa pas démonter et annonça qu'elle avait réservé - oh, Godric, Lilly avait pensé à réserver quelque chose - avant de suivre la vendeuse vers un tout petit salon. Il n'y a pas à dire, c'était moins prestigieux d'être demoiselle d'honneur que mariée, constata-t-elle, amusée.

- Je te fais confiance ! répondit-elle. Montre moi ce que tu as choisi. Et je serai même prête à porter une robe poireau pour toi, annonça-t-elle d'un ton théâtral.


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.

Beating Heart.
Lilly CallaghanChef du Krakenavatar
Messages : 205

Voir le profil de l'utilisateur
"Ça me touche beaucoup, Charlie !" répondit-elle après que cette dernière ait déclaré qu'elle voulait bien porter une robe poireau, pour elle. "Mais je ne sais pas, avoir une photo de toi en robe poireau dans mon salon... Je suis certaine qu'on peut faire mieux !" ajouta la jeune femme avec un regard malicieux.

Elle dévisagea quelques instants sa meilleure amie, avant de se diriger vers les portants. Elle était venue quelques jours plus tôt pour faire du repérage dans les robes de demoiselles d'honneur, et avait pu en faire mettre quelques unes de côté. Elle saisit les quatre cintres, et les suspendit devant Charlotte, la laissant découvrir les modèles qu'elle lui présentait.

"La première est très demoiselle d'honneur, je sais. Pâle aussi, mais je ne trouve pas ça vraiment dérangeant. Au pire, les traditions... Et j'aime beaucoup le bas, c'est joli. La deuxième est plus courte, mais j'aime beaucoup la couleur. Elle vous irait bien, à Harriet et toi. J'adore la troisième. Très Gryffondor, comme choix, me diras-tu. Mais d'un côté, c'est un mariage Gryffondor. Et j'aime la coupe de la robe. La dernière est un peu moins jolies, comme ça, mais avec des accessoires, elle peut-être vraiment belle, même si je suis un peu moins fan."

Elle adressa un sourire à Charlotte.

"Qu'en penses-tu ?"


Au nom de tous nos camarades

Martyrisés et massacrés

Pour n’ avoir pas accepté l’ombre

Il nous faut drainer la colère

Et faire se lever le fer

Pour préserver l’image haute

Des innocents partout traqués

Et qui partout vont triompher.
- Eluard

Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 542

Voir le profil de l'utilisateur
Charlie observa les robes avec un sourire et passa sa main sur les étoffes.

- Très jolies ! affirma-t-elle en décrochant la première de son cintre. La dernière également, je les aime toutes.

Elle attrapa la grise, qu'elle aimait vraiment beaucoup, et entra dans la petite cabine en refermant le rideau derrière elle. Elle détacha ses cheveux - c'était bien la peine de s'embêter avec ces épingles - et se déshabilla pour enfiler la petite robe. Il n'y avait pas de miroir dans la cabine, aussi sortit-elle pour regarder le résultat. Elle aimait vraiment beaucoup la grise, songea-t-elle en remontant ses cheveux d'une main pour dégager ses épaules.

- C'est vraiment très joli mais en Octobre, j'ai peur d'être vraiment toute pâle dedans ! lança-t-elle avec un rire. Ce sera ravissant sur Harriet, en revanche, et c'est une jolie robe !

Leur amie avait des origines mexicaines et cela se voyait à son joli teint doré. Charlie, en revanche, avait un teint très... anglais. Elle attrapa la deuxième robe, la bleue, et la ceinture qui allait avec et entra dans la cabine.

-Vous avez commencé à chercher des maisons, avec Jensen ? Il veut quatre chambres et un grand jardin, c'est ça ?

Elle savait que Lilly aimait son indépendance, mais un couple marié ne pouvait décemment pas avoir deux logements séparés, non ?


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.

Beating Heart.
Lilly CallaghanChef du Krakenavatar
Messages : 205

Voir le profil de l'utilisateur
"Et dis toi que je serai dans une robe toute blanche..." répliqua-t-elle, avant d'acquiescer "Mais c'est vrai. Et puis, un peu de couleur, c'est sympa ! Elle te va très bien, par contre."

Même si elle était certaine que toutes les robes lui allaient à ravir. Son amie était vraiment jolie, songea-t-elle avec un sourire, Elle la regarda saisir la deuxième, la bleue avec la ceinture, et entrer dans la cabine. Se laissant tomber sur le fauteuil du petit salon d'essayage, Lilly laissa son regard vagabonder autour d'elle. Elle fut tirée de ses pensées par Charlotte, dont les paroles lui arrachèrent une grimace.

"Oh, ça..." elle resta un moment silencieuse. "Oui, Jensen veut une grande maison, avec un jardin, un labrador, et des fleurs." confirma la jeune femme en soupirant. "Il veut des enfants, Charlie, surtout, d'où les quatre chambres. C'est compréhensible, je sais ! Mais... Des enfants, Charlotte. Et j'adore les enfants, vraiment. Je crois juste que je ne suis pas prête à être mère. Définitivement pas prête. Je veux dire, regarde-moi ! Je suis complètement instable. Toi, tu ferais une bonne mère, et Eliott remplirait le rôle de père à la perfection, comme Jensen mais... Je ne peux pas, c'est trop... Trop.". Elle se passa une main sur le visage. "Hm, désolée." se reprit-elle ensuite. "Je ne peux pas en parler avec Jensen, on s'engueule dès qu'on aborde le sujet."

Elle se mordit la lèvre inférieure. Voilà encore quelque chose qu'elle allait fuir, la vision du foyer familial de son fiancé.


Au nom de tous nos camarades

Martyrisés et massacrés

Pour n’ avoir pas accepté l’ombre

Il nous faut drainer la colère

Et faire se lever le fer

Pour préserver l’image haute

Des innocents partout traqués

Et qui partout vont triompher.
- Eluard

Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 542

Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte noua la ceinture de la robe et ajusta le tissu. Elle aimait bien, aussi ! Lilly avait vraiment eut l'oeil pour toutes ces robes. Elle adorait les robes et les jupes, elle en portait très souvent, en dehors du travail, bien évidemment, où elle portait des robes de sorcière ou des jeans, selon les jours. Mais dès qu'elle le pouvait, elle sortait ses talons, ses jupes et ses robes et c'était ce qu'elle préférait dans sa garde-robe. Elle le reconnaissait, elle adorait faire les boutiques. Un peu trop pour sa paye, certains moins. Elle n'avait pas vraiment à se plaindre de son salaire mais elle remboursait tous les mois son appartement - dont elle était propriétaire - à ses parents. Enfin, propriétaire... Acheter quelque chose dans le monde moldu n'était pas très facile, étant donnée qu'elle était employée par des sorciers. Ses parents avaient fait l'emprunt et elle les remboursait chaque mois en faisant le changements à Gringotts. Elle sortit de la cabine tandis que Lilly prenait la parole.

- Acheter une maison maintenant ne signifie pas avoir des enfants maintenant, précisa-t-elle en s'observant dans le miroir. C'est un investissement pour l'avenir, vous avez encore le temps. Il faut que vous discutiez de cela malgré les tensions, vous ne pourrez pas éviter le sujet longtemps, je suis sûre que Jensen comprendra ! Dis-lui que tu veux progresser dans ta carrière, tu n'es même pas encore titulaire. Il comprendra, je le connais, assura-t-elle avec un sourire. J'aime beaucoup ! lança-t-elle en reposant son regard sur le miroir.

Elle rosit légèrement quand Lilly mentionna Eliott et elle et s'efforça de ne pas relever. Elle ne se voyait pas mère du tout, pas pour le moment et pas avant plusieurs années. Plus vers vingt-cinq ou vingt-six ans. Elle n'avait que vingt-trois ans, tout comme Lilly, d'ailleurs.

- Tu en veux un jour ? interrogea-t-elle en attrapant la robe suivant, la grande rouge.


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.

Beating Heart.
Lilly CallaghanChef du Krakenavatar
Messages : 205

Voir le profil de l'utilisateur
"Très jolie, la bleue." confirma-t-elle alors que Charlotte regagnait la cabine, songeant à ce qu'elle venait de lui dire.

La nouvelle question de sa meilleure amie la plongea encore une fois dans ces réflexions. Si elle en voulait, un jour ? Voilà une autre question qu'on lui posait beaucoup, en ce moment. "Et les enfants, c'est pour bientôt ?" Non, avait envie de leur répondre Lilly, tout en voulant leur intimer de se mêler de leurs affaires, se contentant de rire doucement. Non, non, non.

"Je ne sais pas, Charlie, je ne sais vraiment pas. J'ai l'impression que jamais je ne pourrai être mère c'est comme une... Une intuition, tu vois. Je serai une mauvaise mère, mieux vaut m'abstenir." sourit-elle. "Jensen se voit père rapidement, par contre. Tu sais comment il est, il aime bien faire les choses vites. Et puis, enfin, je n'ai rien d'une mère !" s'exclama-t-elle en se prenant la tête dans les mains.

Et en plus, elle avait peur, de devenir mère. Peur d'être une mauvaise mère, peur de faire souffrir son enfant. Non, elle ne pouvait pas.

"Et toi ?" s'enquit-elle. "Tu en veux, avec Eliott ?" demanda la jeune femme avec un sourire malicieux. "Et je te préviens Meyer, t'as pas intérêt à éviter mes questions !"


Au nom de tous nos camarades

Martyrisés et massacrés

Pour n’ avoir pas accepté l’ombre

Il nous faut drainer la colère

Et faire se lever le fer

Pour préserver l’image haute

Des innocents partout traqués

Et qui partout vont triompher.
- Eluard

Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 542

Voir le profil de l'utilisateur
La rouge était vraiment très jolie, songea Charlotte tandis qu'elle l'admirait sur son cintre tout en se déshabillant. Elle avait toujours eu un faible pour le rouge ce qui était incontestablement un reste de sa répartition à Gryffondor. Elle avait encore ses écharpes et cravates et portaient encore les premières de temps en temps, avec son grand manteau rouge qu'elle adorait vraiment.

- Tu ne serais pas une mauvaise mère, affirma Charlotte, fermement.

Certes, Lilly était quelqu'un qui n'aimait pas se poser. Mais rien ne l'empêchait, dans dix ou quinze ans, de vouloir un enfant et d'être une excellente mère. C'était quelqu'un de généreux, d'aimant qui saurait donner beaucoup à un enfant si elle en avait un un jour, Charlie en était certaine. Elle ne doutait pas de la capacité de Lilly à être une bonne mère un jour, même si c'est vrai qu'elle ne la voyait pas vraiment en situation maintenant.

- Mais si tu n'es pas prête, Jensen doit le comprendre. Un enfant, ça se fait et s'élève à deux. Si tu n'es pas prête, c'est le truc qui vous mènera à la rupture, c'est certain. Ce n'est pas une décision à prendre à la légère, il faut y réfléchir longuement et en parler énormément, avant de sauter le pas.

Elle sortit de la cabine vêtue de la robe rouge, tandis que Lilly posait une nouvelle question. Charlotte garda les yeux rivés sur le miroir, espérant ne pas être devenue aussi rouge que la robe. Des enfants avec Eliott ? Elle n'y avait jamais pensé, vraiment. Autant l'idée du mariage lui avait déjà traversé l'esprit, autant des enfants... Elle l'aimait, c'était un fait et elle voulait continuer de partager sa vie mais n'avait jamais pensé si loin. De toute manière, elle ne voulait pas d'enfants pour le moment, c'était clair dans son esprit.

- On en a jamais parlé, répondit-elle en coinçant une mèche de cheveux derrière son oreille. Sérieusement, Lilly, on est ensemble depuis cinq mois, on vit pas ensemble, on est pas mariés, il a pas encore rencontré mes parents ni rien. C'est complètement prématuré, d'y penser. Je ne sais même pas s'il en veut ! Je... Soupirant, elle se retourna vers Lilly. De tout manière, on est bien que tous les deux, voilà. C'est ma préférée pour le moment ! annonça-t-elle pour changer de sujet.


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.

Beating Heart.
Lilly CallaghanChef du Krakenavatar
Messages : 205

Voir le profil de l'utilisateur
"Je sais... Et de toute façon, Jensen aura beau vouloir un enfant, s'il n'y a pas la mère, je crois que ça bloque." plaisanta-t-elle. "En réalité, on n'a pas vraiment la même vision de la famille, du foyer. Et c'est ça qui amène les disputes, généralement. Dans tous les cas, je ne me sens pas prête du tout à devenir mère. Il n'y a qu'à repenser au tout début de nos fiançailles... J'ai l'impression que je fuis l'engagement." avoua Lilly d'une voix grave.

Elle fut tirée de ses pensées par Charlotte qui sortait de la cabine, vêtue de la robe rouge. Qui lui allait particulièrement bien, nota Lilly avec un sourire de satisfaction. Et qui irait probablement très bien à Harriet également, songea la jeune femme, tout en observant sa meilleure amie rougir alors qu'elle lui posait - en tout innocence, évidemment - une question sur sa relation avec Eliott. C'était tout à fait légitime de s'intéresser à un tel détail, alors qu'elle la connaissait depuis si longtemps.

"Huit mois..." corrigea-t-elle malicieusement. "Je plaisante ! Et oui, c'est normal que vous n'avez toujours pas abordé le sujet, en soit. Je me demandais plus si tu te voyais en avoir avec lui. Bâtir quelque chose avec lui, en quelque sorte." conclut-elle en haussant les épaules. "Ma préférée également ! La coupe te va réellement, et la couleur aussi !"


Au nom de tous nos camarades

Martyrisés et massacrés

Pour n’ avoir pas accepté l’ombre

Il nous faut drainer la colère

Et faire se lever le fer

Pour préserver l’image haute

Des innocents partout traqués

Et qui partout vont triompher.
- Eluard

Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 542

Voir le profil de l'utilisateur
- Je ne sais pas si Jensen en est véritablement conscient, de cela, commença Charlie lentement tandis que Lilly évoquait son problème d'engagement. Du moins de la profondeur de cela. Mais il faut voir le bon coté des choses ! lança-t-elle avec un grand sourire. Tu as fais d'énormes progrès, Lils, et il doit les prendre en compte. Il y a quelques années, je ne t'aurais jamais envisagée ayant un travail posé et sérieux et te voilà Oubliator ! Qui sait, dans quelques années, c'est peut-être toi qui demandera un enfant à Jensen, ajouta-t-elle malicieusement.

Après tout, n'était-ce pas Lilly qui disait lors de leur cinquième année qu'elle n'aurait jamais de relation longue avec un homme, qu'il était hors de question qu'elle passe des années avec le même hommes, qu'entre Jensen et elle, cela ne tiendrait pas, que c'était juste pour s'amuser, pour découvrir... Et huit après, elles étaient toutes les deux dans une boutique de robes de mariées, Lilly sautant le pas dans quelques mois. Les choses changeaient et Lilly avec.

- Ne prend pas son parti ! quémanda-t-elle en riant. J'étais déjà suffisamment embêtée quand j'ai demandé à mes parents si je pouvais ramener quelqu'un pour le déjeuner, la semaine prochaine. "Vous êtes ensemble depuis combien de temps ?" lança-t-elle en singeant un peu la voix de sa mère. On aura l'air malins si on s'embrouille sur les dates.

Quand Lilly précisa sa pensée quant à sa question précédente, Charlie se contenta d'ajuster la bretelle de sa robe, songeuse. C'était une bonne question... Et l'image qui s'imposa dans son esprit, d'un avenir avec Eliott, était plutôt agréable...

- Peut-être, révéla-t-elle, laconique, un léger sourire en coin aux lèvres. Je vais essayer la dernière par acquis de conscience, mais je crois que celle là et la première sont mes préférées !


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.

Beating Heart.
Lilly CallaghanChef du Krakenavatar
Messages : 205

Voir le profil de l'utilisateur
"Oh, ça, il les prend en compte ! Lorsque je suis revenue en Angleterre, et que j'ai commencé ma formation chez les Oubliators, il était fou de joie. Pour tout t'avouer, je ne m'imaginais pas revenir définitivement ici, et encore moins entrer au Ministère ! A un moment, j'ai sérieusement envisagé de rester à l'étranger... Mais j'ai quelques facteurs qui m'ont poussé à rentrer." conclut-elle, malicieuse. Le facteur "Jensen" et le facteur "Charlie" en réalité. C'était difficile de rester loin des personnes avec qui elle était le plus proche.

Elle évita de répondre à la dernière remarque de Charlotte... Elle, qui demanderait un enfant à Jensen ? Peut-être un jour, dans un futur lointain. Mais certainement pas maintenant, malgré l'envie de son fiancé de devenir père. Ce n'était certainement pas lui qui verrait son ventre devenir énorme, qui devrait mettre sa carrière entre parenthèses pendant un temps, ou bien qui subirait les désagréments de la grossesse... Enfin. Pour faire un enfant, il avait besoin d'elle, donc tant qu'elle ne donnerait pas son accord, il ne risquait pas de se passer grand chose !

"Je suis certaine que ça ferait beaucoup rire ton père." commenta-t-elle en riant, avant d'observer sa meilleure amie, toujours dans la robe rouge. "Définitivement, celle-ci te va merveilleusement bien !" déclara la jeune femme, sans pouvoir masquer son sourire après que Charlotte ait évoqué la possibilité d'un avenir futur avec Eliott. Elle lui glissa un regard complice. "Je le savais..." lança-t-elle avec un sourire en coin.


Au nom de tous nos camarades

Martyrisés et massacrés

Pour n’ avoir pas accepté l’ombre

Il nous faut drainer la colère

Et faire se lever le fer

Pour préserver l’image haute

Des innocents partout traqués

Et qui partout vont triompher.
- Eluard

Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 542

Voir le profil de l'utilisateur
- Comme Harriet, soupira Charlotte quand Lilly lui expliqua qu'elle avait un temps songé à rester à l'étranger.

Leur amie avait quitté l'Angleterre trois ans après leurs ASPICS, quand elle-même finissait sa formation d'Auror. Harriet avait mis du temps à trouver sa voie et après avoir travaillé quelques mois comme stagiaire chez un apothicaire, elle avait réussi à se faire embaucher dans l'entreprise Venus, qui produisait la plupart des cosmétiques magiques disponibles sur le marché anglais. Sauf qu'après deux ans à travailler là-bas, Harriet ne supportait plus les composants des potions et était partie aux États-Unis pour rejoindre une petite entreprise en construction qui se lançait dans les cosmétiques magiques bio, en utilisant uniquement des produits naturels. La voir partir n'avait pas été facile, étant donné que Charlie s'était retrouvée sans ses deux grandes amies - avec Jensen, certes - puisque Lilly n'était pas encore rentré à l'époque. Elle avait d'autres copines, évidemment, mais Harriet et Lilly, c'était différent. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas vue son amie, qui s'investissait énormément dans son travail et elle lui manquait. C'était aussi l'avantage des mariages, pouvoir revoir les gens !

- La rouge, définitivement, commenta Charlotte en sortant de la cabine vêtue de la robe violette, dont elle n'aimait trop la coupe. Et tu savais ? demanda-t-elle, un peu narquoise. Qui te dit que je ne me suis pas décidée à l'instant ?


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.

Beating Heart.
Lilly CallaghanChef du Krakenavatar
Messages : 205

Voir le profil de l'utilisateur
"Va pour la rouge ! Et puis, ça rajoutera un petit côté Gryffondor à ce mariage, c'est parfait." ajouta-t-elle avec un sourire amusé. "Nous étions tous dans cette maison, après tout."

La meilleure des maisons, en toute objectivité, évidemment. Elle haussa les sourcils, mystérieuse, à la remarque de Charlotte. Forcément, qu'elle le savait. Pour un tas de bonnes raisons qu'elle n'avait pas envie de développer, voilà tout. Elle fit traîner sa réponse et haussa les épaules.

"Je savais, c'est tout." lança-t-elle. "Je te connais pas coeur, c'est aussi simple que ça !" conclut la jeune femme avec un sourire malicieux.

Et puis, il y avait une part de vérité, en plus. Elle connaissait Charlotte depuis douze ans, elle pouvait dire sans se tromper qu'elle connaissait sa meilleure amie. Restant silencieuse quelques secondes, elle glissa un regard vers Charlie, heureuse de constater que ses questions soient visiblement terminées. Dire qu'elle n'était pas à l'aise lorsqu'on parlait de l'avenir et d'enfants était un terrible euphémisme.


Au nom de tous nos camarades

Martyrisés et massacrés

Pour n’ avoir pas accepté l’ombre

Il nous faut drainer la colère

Et faire se lever le fer

Pour préserver l’image haute

Des innocents partout traqués

Et qui partout vont triompher.
- Eluard

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Le choix de la robe [Charlie & Lilly]

Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Le choix de la robe [Charlie & Lilly]
» Lilly Kane
» Aide aux choix vestimentaires
» Sénateur Anacacis; entre l'échec et les mauvais choix du peuple haitien
» Je fais mon choix, je vais supporter .....le 28 Novembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Londres,-