AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Des bougies à souffler [RP Anniversaire]

Andrew O. Dubois-CavillQuatrième annéeavatar
Messages : 277

Voir le profil de l'utilisateur
13 Juillet 2007

Gowan semblait un peu sonné par le transplanage et avait dû s'assoir sur une chaise de la cuisine, blanc comme un linge. Autour de lui, ses copains de Gryffondor guettaient ses réactions avec attention.

- Il va s'évanouir, déclara doctement John.
- Il est peut-être désartibulé, proposa Henry en remontant ses lunettes sur son nez.
- Les garçons, laissez-le un peu se remettre ! lança Amanda d'une voix agacée en s'approchant de Gowan pour lui tendre un verre de jus d'orange.

Nous étions en début d'après-midi et les invités d'Andrew commençaient à arriver, notamment tous ses camarades de dortoir et Paul, de Poufsouffle. Sasha était déjà là depuis quelques heures et ils avait tout installé pour l'anniversaire, tout était paré pour accueillir tout le monde. Le seul souci étant que le père d'Andrew et sa belle-mère vivait dans un village sorcier, Flaquemare. Pour les sorciers, il n'y avait pas de problèmes : le transplanage, ou bien les cheminées publiques du village, ou encore la cheminée personnelle des Dubois. Gowan était né-moldu et ses parents avaient refusé qu'il prenne le Magicobus seul, étant donné qu'ils travaillaient tous les deux et ne voulaient pas laisser leur fils partir dans un bus magique à la conduite contestable, c'est pour cela qu'Amanda avait offert d'aller le chercher en transplanage d'escorte. Et visiblement, le meilleur ami d'Andrew avait un peu de mal à s'en remettre.

- Allez donc jouer dehors, je vous enverrai les autres. Et soyez gentils avec Sasha ! recommanda-t-elle en adressant un sourire affectueux à l'adresse de son amie.
- Nous sommes toujours gentils, Mrs Dubois ! affirma John avec un sourire en coin.
- Surtout Andrew, eut à cœur de préciser Henry.
- Hé ! répondit Andrew avec éloquence, vexé par les insinuations de ses copains.

Amanda s'accroupit devant la chaise de Gowan pour poser une main sur son front tandis qu'Andrew tapotait l'épaule de son ami avant de sortir de la cuisine pour rejoindre le salon et ses immenses baies vitrées qui donnaient sur une grande pelouse, jonchée de tentes pour ce soir. Andrew s'apprêtait à sortir avec tout le reste de la petite bande quand le bruit caractéristique de la cheminée retentit dans la cuisine. Il rebroussa chemin pour aller voir qui était arrivé et eut un grand sourire en reconnaissant Aby.

- Salut ! lança-t-il, réjoui.

Il aimait beaucoup Aby, qui était toujours joyeuse et souriante. Ils ne passaient forcément beaucoup de temps ensemble, étant donné qu'Andrew passait beaucoup de temps avec ses copains de Gryffondor, ses copains des autres maisons, ou encore Sasha, ou Gillian, parfois Cindy également. Mais il aimait vraiment bien Aby alors il devrait lui parler plus souvent, déclara-t-il. Il devrait y avoir moins de cours à Poudlard pour qu'il puisse avoir plus de temps pour parler à tous les gens qu'il aimait bien. Et cela faisait beaucoup de gens. Aby était venue accompagnée de son père, qu'Andrew trouva impressionnant avec son ai sérieux. Amanda, qui avait abandonné Gowan sur sa chaise quelques secondes, le salua chaleureusement et promit qu'elle transmettrait ses félicitations à Olivier pour la saison et ses encouragements. Son père avait entrainement mais il avait promis de partir tôt exceptionnellement, pour le jour de son anniversaire. Le programme était assez simple : ils allaient passer l'après-midi tout ensemble, puis ils auraient un grand barbecue pour le dîner et ensuite ils dormiraient dans des tentes dans le jardin, avant que les gens ne repartent le lendemain matin, à des heures diverses et variées. Andrew salua Monsieur Scavo poliment avant de se tourner vers Gowan, qui commençait à reprendre des couleurs.

- Cudyll bach, marmonna-t-il en Gallois.

Gowan avait beau être un Écossais depuis des générations du coté paternel, sa mère était Galloise et cela se ressentait lorsqu'il n'était bien, il se mettait à en perdre son anglais. Andrew lui tapota l'épaule, tandis qu'il observait Aby, cette dernière étant visiblement pressée que son père parte.

- Au revoir, Monsieur Scavo ! lança-t-il avant que celui-ci ne reprenne la cheminée. Ca va Aby ? interrogea Andrew, tout sourire. Je suis content que tu aies pu venir ! Les autres sont dans le jardin. Tu viens, Gowan ?

Ce dernier hocha la tête, tandis qu'Amanda revenait avec une fiole de potion contre les nausées à la main.

- Bois ça mon grand, annonça-t-elle en lui tenant la fiole. Ça va te faire du bien. Comment vas-tu, Abigail ? s'enquit-elle tandis que Gowan buvait. Depuis la dernière fois ?

La dernière fois étant la conférence où Amanda et Monsieur Scavo s'étaient croisés et où Andrew et Aby n'avaient pas été des plus sages. Un peu bavards, dirons-nous. Une fois que Gowan eut terminé la fiole, il se leva, toujours un peu tremblant tandis qu'Andrew se tournait vers Aby.

- Les autres sont dans le jardin ! annonça-t-il.

En effet, ses copains et Sasha s'étaient installés sur l'herbe, au soleil. Il faisait beau dans le Dorset en cet après-midi et on entendait le bruit des vagues pas très loin, à quelques mètres de la maison. Le village de Flaquemare était perché sur falaise qui surplombait la mer et il suffisait d'aller tout au bout du jardin pour l'apercevoir. Ce qu'on ne pouvait pas manquer non plus était le grand stade qui était le cœur de tout le hameau et qui projetait son ombre sur les maisons voisines.

- Les autres doivent encore arriver, annonça Andrew au reste de la petite bande. En attendant, on peut aller poser vos affaires dans les tentes, si vous voulez !

Olivier et Amanda avaient trois tentes, étant donné qu'elle aimait beaucoup le camping. Olivier, beaucoup moins, mais il s'y pliait. C'étaient deux tentes deux places et une tente trois places, ce qui n'était pas suffisant pour accueillir tout le monde. Ils avaient acheté une tente cinq places pour l'occasion et avaient emprunté à leurs voisins diverses tentes, ce qui faisait un campement assez dépareillé, mais assez grand pour loger tout le monde confortablement.

- Au fait, les filles, lança Andrew à Aby et Sasha tandis que tout le monde transbahutait ses sacs jusqu'aux tentes, vous serez ensemble dans la tente ! Avec...
- Andrew ! lança Amanda de la maison. Quelqu'un d'autre est arrivé !

Andrew posa le lourd deuxième sac d'Henry - mais qu'est-ce qu'il avait emmené uniquement pour une nuit - et se retourna vers la maison, adressant un sourire à la silhouette qui venait de se présenter.

- Salut ! C'est cool que tu aies pu venir !



Andrew Dubois-Cavill
Gryffondor domine le monde. Les joueurs de Quidditch de Gryffondor dominent l'univers. Et Flaquemare aussi. ©️ by anaëlle.



Avatar par Merenwen.
Beth L. SweetAncien personnageavatar
Messages : 76

Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Beth L. Sweet le Sam 3 Aoû 2013 - 15:27, édité 1 fois
C’était le jour de l’anniversaire de Beth. La veille, son père avait fait un gâteau, des crêpes, enfin que des choses délicieuses. Ils les avaient mangées au petit déjeuner, elle s’était régalée. Elle avait ensuite reçu ces cadeaux pour ses 12 ans, elle avait reçu de son père, deux livres de cuisine, de sa mère, des livres et de son frère,  un dessin et un petit livre qui s’appellerait : Cuisinés faciles pour faire pleins de bonnes choses ! .

Son frère avait ajouté :


" -comme ça, tu pourras me faire plein de gâteaux !"



"- Petit gourmand va ! Avait-elle dit en rigolant ! "

"-Le dessin  avait certes  des fautes d’orthographe  dont une grosse à joyeux mais c’était mignon. Un peu bébé pour un enfant de 8 ans mais bon. "

Ensuite, toute la famille était allée au chemin de traverse pour acheter ses fournitures scolaires de  deuxième année. Elle avait acheté pour l'anniversaire d'Andrew, comme elle savait qu'il adorait le Quidditch, un lustreur de balais, cela le faisait briller et ça l'astiquer. Puis il été rentrée à la maison. D’habitude, la famille passait la journée ensemble  mais cette fois, Beth allait à l’anniversaire  de quelqu’un de Poudlard, il s’agissait d' Andrew , un gryffondor de 1er année  comme elle. Ils allaient dormir dans des tentes, une première pour elle. Mais pour aller là-bas, ils devaient utiliser le réseau de cheminette. Elle  n’avait jamais emprunté avant. Elle avait suivi son père jusqu'à la cheminée. Son père avait pris un seau qui contenait de la poudre et lui avait expliqué comment ça fonctionnait.

Beth avait eu un peu peur mais ça c’était passée comme prévu. Elle était arrivée chez les Cavil avec son père et son frère. Son père avait dit :

Bonjour, Je suis le père de Beth et je vous présente Tom, son petit frère. Je suis très content que vous aies invités Beth, c’est aussi son anniversaire à elle aussi, elle a 12 ans.

Son frère avait dit à Andrew:

"Bonjour, Andrew! Tu est dans quel maison à Poudlard?
Tu est dans la même que Beth?"

Beth lui avait répondue:

"Non, Tom. Il est à Gryffondor et moi, je suis à Poufsouffle!"

"-Gryffondor! Chouette! J'aimerais trop aller là bas!"


Beth était intervenus et avait dit:

Papa, Tu n'a pas quelque chose à faire, plus loin! Et n'oublie pas d’emmener Tom.

"-Bon, on y va! Tom, tu viens?"

"-Oui," avait t-il grommeler.

Puis, ils étaient partis! Beth était enfin soulagée!

Andrew lui avait dit :

"- Salut ! C'est cool que tu aies pu venir!"


"-Salut  Andrew, Tu vas bien ? Joyeux anniversaire  et désolé pour mon petit frère! "


Abigail ScavoQuatrième annéeavatar
Messages : 178

Voir le profil de l'utilisateur
"Mais papa ! Je t'assure que je peux y aller toute seule !"

"Je n'en doute pas, ma chérie, mais là n'est pas la question. Je ne vais pas te laisser partir chez des inconnus à onze ans sans avoir discuté une minute avec les parents. Et puis c'est la politesse !"

"Presque douze ans", rectifia Aby avec une moue boudeuse. "Mais tu peux leur faire confiance tu sais, il y aura une adulte et puis il n'y aura que des copains d'Andrew, ils sont gentils !"

"Oui, et bien, justement..."

William se mit à maugréer dans sa barbe, sous le regard intrigué de sa fille qui décida de creuser la question. Qu'est-ce qui dérangeait son père, au juste ?

"Justement quoi ?"

"Je veux voir qui sont tes amis, voilà tout. C'est mon rôle de père. Je ne le connais pas, cet Andrew, moi."

Un sourire incrédule s'étira sur les lèvres d'Aby à mesure que son père se renfrognait. La fillette échangea un regard amusé avec sa mère, qui observait la scène avec tendresse.

"C'est parce que c'est des garçons, c'est ça ?", s'exclama Aby en éclatant de rire. "Enfin papa, je n'ai que onze ans !"

"Presque douze", répliqua William avec mauvaise foi.

Les trois Scavo se mirent alors à rire et Aby finit par accepter que son père l'accompagne en haussant les épaules. Elle n'avait pas vraiment le choix, de toute façon, et elle ne voulait pas être en retard. Après avoir enfilé ses sandales, elle lissa rapidement sa robe blanche à petits points verts et enfila un gilet, avant de jeter un regard dans le miroir de l'entrée. Elle se mit à arranger ses cheveux en faisant une petite moue désapprobatrice, voulant paraître à son avantage. Ce n'était pas tous les jours qu'elle avait l'occasion de faire la fête avec ses camarades de Poudlard ! Quand elle eut fini, elle surprit le regard amusé que ses parents posaient sur elle et elle haussa les épaules avec indifférence. Quoi ! Elle ne pouvait pas rester garçon manquée toute sa vie. Bien sûr, elle n'était pas une habituée des petites robes estivales mais sa mère avait gentiment accepté de l'emmener faire les magasins la semaine dernière, ravie de sa suggestion. Son père, lui, râlait intérieurement à l'idée que sa petite fille chérie se transformait lentement mais sûrement en adolescente...

Elle fit glisser sur son épaule son sac-à-dos, qui contenait ses affaires pour la nuit ainsi que la nouvelle édition de "Gryffondor : L'équipe légendaire des rouge et or", ouvrage qu'Aby estimait nécessaire à tout futur capitaine de ladite équipe et qui constituerait son cadeau pour Andrew. Puis elle embrassa sa mère, lui promit d'être sage en croisant les doigts derrière son dos, et se dirigea vers la cheminée. Attrapant une poignée de poudre de cheminette, elle la lâcha en disant l'adresse d'Andrew d'une voix claire. Quelques instants plus tard, elle se retrouvait dans la maison de son ami et s'époussetait tandis que son père arrivait derrière elle. Elle eut le plaisir de voir Andrew la saluer immédiatement, et elle se jeta à son cou pour le serrer brièvement contre lui, pleine d'enthousiasme.

"Salut Andrew ! Joyeux anniversaire !!!"

Elle jeta un regard agacé à son père qui faisait la discussion à Amanda. Oui, bon, on le savait, qu'Andrew avait Olivier Dubois comme père, pas la peine d'en faire toute une histoire ! Aby était persuadée que son père faisait exprès de traîner pour observer qui était là. Malheureusement pour lui, les autres invités avaient déjà rejoint le jardin et William finit par s'en aller, non sans quelques dernières précautions d'usage pour sa fille. Aby poussa un léger soupir de soulagement quand William eut disparu, contente d'être libérée de la tutelle parentale. Elle adorait ses parents, mais après une année à faire ce qu'elle voulait à Poudlard, elle se sentait légèrement couvée.

"Salut Gowan ! Hou, t'as pas l'air bien."

Aby déposa un léger baiser sur la joue du Gryffondor, avant de répondre à Amanda :

"Bonjour madame ! Ca va très bien, merci, je suis ravie d'être ici ! Et vous, comment allez-vous ?"

Andrew les guida alors dans le jardin, où se trouvaient déjà plusieurs de ses amis. Aby leur adressa un grand sourire, ne se laissant pas intimider par les têtes qu'elles connaissaient le moins, et salua tout le monde avant de suivre Andrew vers les tentes. Il leur annonça qu'Aby et Sasha partageraient la même tente et la Serdaigle adressa un sourire ravi à sa camarade, avant de déposer son sac dans la tente en question.

"Super ! C'est une bonne idée, cette nuit de camping ! Je me demande qui est l'autre personne. Comment vas-tu ? Tes vacances se passent bien ?"

Aby ne connaissait pas très bien l'amie Serpentard d'Andrew et était donc contente d'avoir une bonne occasion de faire plus ample connaissance. Tout en papotant, elle retourna s'asseoir avec les autres, se faisant une petite place à côté d'Henry, adressant un grand sourire au Gryffondor.

"Et toi, comment vas-tu, depuis le Poudlard Express ?"
Sasha BensonQuatrième annéeavatar
Messages : 291

Voir le profil de l'utilisateur
Sasha échangea un regard inquiet avec Henry lorsque celui-ci annonça que Gowan s'était peut-être désartibulé. Ce dernier était blanc comme un linge et avait l'air d'avoir mal au cœur, mais il ne semblait pas être en proie à une insupportable souffrance, le désartibulage devait-être plus douloureux, non ? Sasha n'avait jamais transplané, et elle n'était plus du tout impatiente de tenter l'expérience maintenant qu'elle savait quel effet cela faisait. Les cheminées, c'était plus sûr. Sasha s'éloigna un peu pour laisser passer Amanda et les autres l’imitèrent. Il y avait déjà John, Henry, ainsi que Paul, un Poufsouffle, et les autres invités ne tarderaient pas à arriver. Amanda les envoya jouer dans le jardin, sans doute pour laisser respirer un peu le pauvre Gowan, et Sasha suivit les garçons à l'extérieur.  

Elle espérait que d'autres filles arriveraient rapidement. Les amis d'Andrew étaient tous très gentil, et elle aimait bien discuter de ses lectures avec Henry de temps en temps, même s'ils n'étaient pas toujours d'accord sur tout. Mais une compagnie un peu plus féminine serait al bienvenue, songea-t-elle alors qu'Henry lui jetait un regard bizarre, après avoir insisté sur le fait qu'Andrew était particulièrement gentil avec elle. Quelle immaturité franchement ! Sasha souffla en laissant son sac s'écraser dans l'herbe, au milieu des tentes, ce qui lui valut un regard un peu moqueur de la part de John.

"Il a l'air lourd ton sac ! T'as pris tes bouquins avec toi ?
-Non ! protesta-t-elle. Enfin...si, c'est un livre qui pèse lourd, mais c'est pour Andrew, ajouta-t-elle plus bas.
-Tu lui as offert un livre ? Il va être...content, répondit le Gryffondor avec un sourire un peu forcé. C'est chouette comme idée. Il n'avait pas du tout l'air convaincu, mais c'était gentil de sa part de faire semblant, et Sasha lui adressa un grand sourire.
-Moi aussi je lui ai acheté un livre, intervint Henry. "Pie de Monrose contre Flaquemare : des siècles de mésentente cordiale".
-Et bah, il va avoir de la lecture ! Le pauvre..."

Décidément, elle avait bien fait de prendre un deuxième cadeau. Elle qui avait cru être originale ! La fillette s'assit dans l'herbe, à coté de son sac, et les garçons l’imitèrent. D'ordinaire elle n'aimait pas trop s'installer à même le sol, elle détestait tacher ces vêtements, mais aujourd'hui elle s'en fichait un peu. C'était l'anniversaire d'Andrew, et elle avait juste envie de s'amuser, tant pis pour les traces d'herbe. Il faisait chaud, au soleil, mais la mer amenait une brise rafraichissante qui leur permettrait de ne pas étouffer sous la chaleur. C'était rare, un si bel été en Angleterre, alors ils n'allaient pas s'en plaindre, mais il faisait quand même drôlement chaud ! Sasha adorait la maison d'Andrew. Ils étaient allés au fond du jardin pour voir la mer, cette après-midi, et elle avait adoré. Ça devait être chouette de vivre ici.

Elle en était là de ses réflexions quand ils furent tous rejoints par Andrew, accompagné de Beth, d'Abigail et de Gowan, qui reprenait doucement des couleurs. Sasha salua les nouveaux arrivants avec un grand sourire alors que son ami leur suggérait de poser leurs sac dans leurs tentes. La fillette récupéra ses affaires et suivit Andrew jusqu'à une des tentes. Elle n'avait jamais fait de camping, elle ne partait en vacances qu'avec son père, une semaine de temps en temps, et il préférait les hôtels. Elle avait hâte de tenter l’expérience, même si elle craignait un peu de se retrouver nez à nez avec de gros insectes. Elle espérait qu'Abigail n'avait pas peur des araignées. Elles allaient partager leur tente toutes les deux, et il en faudrait bien une pour les écraser. Sinon il faudrait compter sur la troisième personne, dont Andrew leur cachait l'identité. Peut-être était-ce Linnet ? Si elle maitrisait aussi bien le massacre d'insectes que le meurtre de pigeons, elles seraient tranquilles. Mais Sasha n'était pas certaine de vouloir dormir à quelques centimètres de la Serdaigle.

"Oui, c'est génial comme idée, je n'ai jamais fait de camping, ce sera une première ! répondit Sasha à sa colocataire d'une nuit alors qu'elles s'installaient dans leur tente. Je ne sais pas du tout qui ça peut être....ajouta-t-elle avec un air songeur alors qu'Abigail évoquait la troisième-personne-mystère. Ça va très bien, je profite des vacances, mais j'ai quand même hâte de retourner à Poudlard. Et toi ?"

Elle continuèrent à papoter tout en rejoignant le reste du groupe dans le jardin. Sasha s'assit à coté d'Abigail, juste en face de Beth à qui elle adressa un large sourire. Il y avait plusieurs personnes qu'elle ne connaissait que de vue ou de réputation, mais cette soirée serait peut-être l'occasion de s'en faire des amis.

"Salut Beth, tu passes de bonnes vacances ?" lança-t-elle avec un sourire.



Gillian Forest-WhitakerTroisième annéeavatar
Messages : 416

Voir le profil de l'utilisateur
" Gillian, tu es prête? "

La jeune fille releva la tête, avant de replonger sous son lit pour attraper le paquet contenant le cadeau d'Andrew. Elle avait dû le cacher, connaissant suffisamment bien sa petite sœur pour savoir que si elle tombait dessus, elle n'était pas prête de le revoir. Alors elle n'avait pas eu d'autre choix que de le cacher sous son lit, dans un recoin du parquet où une latte avait sauté, plusieurs années auparavant, à la suite d'une séance de saut sur matelas avec Eliott et Jeremy qui avait fini par casser son lit de petite fille. Autant dire que sa mère avait été ravie.
Mais au moins, maintenant, elle avait une planque à toute épreuve, même aux petites mains un peu fouineuse de sa petite sœur qui aurait bien aimé gardé pour elle ce qu'elle avait préparé pour Andrew.
Mais avec le temps qu'elle avait passé dessus, il était totalement hors de question que Penny le garde pour elle. Elle mit enfin la main dessus, époussetant sa chemise blanche des quelques moutons de poussière qui s'y étaient accrochés avant de le mettre au sommet de son sac. Jetant un bref regard circulaire autour d'elle pour vérifier qu'elle n'avait rien oublié, elle quitta enfin sa chambre, au même moment où son père, excédé, lançait une nouvelle fois:

" Gil, on va vraiment être en retard si tu ne te dépêches pas! "

Elle lui offrit un sourire digne d'une enfant parfaite en dévalant les escaliers, se retrouvant en bas en moins de temps qu'il ne faut pour dire "ouf". Son père l'observa d'un œil critique, se penchant pour remettre en place une des mèches brunes qui s'était échappé de sa longue tresse et détacher sa boucle d'oreille qui s'était emmêlé avec ses cheveux. Elle avait du bien s'habiller, sous les menaces de sa mère, qui disait qu'il était totalement hors de question que sa fille se rende chez des amis vêtus à la manière d'un arc-en-ciel. Et Gillian avait eu beau lui dire qu'Andrew l'avait vu habillée de cette manière toute l'année, elle avait été intraitable. Elle s'habillait correctement, ou elle n'y allait pas. Alors Gillian s'était vu transformée en poupée pour l'après-midi, mais elle avait tenu bon. Elle avait eu besoin de l'aide de sa mère pour finir son cadeau, de toute manière.
Elle avait décidé, dés qu'Andrew l'avait invité, de sortir de ce que tout le monde lui offrirait: des nécessaires à balais, des livres sur le Quidditch et autre choses du même genre. En plus d'un panier de viennoiseries et pâtisseries que son père avait confectionné le matin même, elle avait récupéré dans sa chambre tous les drapeaux et autres tissus où apparaissaient les symboles des équipes. Elle en avait même trouvé un grand où trônait le symbole de Flaquemare, qu'elle avait dû garder sans vraiment savoir pourquoi. Et ensuite, elle était partie faire les yeux doux à sa mère et à Mams pour qu'elles l'aident à tous les coudre ensemble, formant ainsi un grand plaid aux couleurs des équipes d'Angleterre. C'était ça, l'avantage de vivre dans une ville qui tournait autant autour du Quidditch et des balais de courses.

" Rien oublié? "
" Non! "
" On peut y aller alors. "

Et tandis qu'elle lui attrapait la main pour le transplanage, Gillian se dit qu'elle avait tout de même de la chance d'avoir un père comme le sien. Là où un autre aurait posé questions sur questions, là où un autre se serait inquiété de voir partir sa fille aînée chez un garçon pour la nuit, lui avait juste souri en lui demandant comment elle l'avait rencontré. C'était plutôt sa mère qui s'inquiétait, mais savoir que le garçon en question était le fils d'Olivier Dubois, qu'il avait deux petites sœurs et qu'elle n'était pas la seule fille invitée semblait l'avoir grandement rassurée. Elle s'inquiétait souvent pour pas grand-chose, sa mère, et semblait toujours terrifiée à l'idée que sa petite fille grandissait trop vite.

Une seconde plus tard, Gillian sentit l'air frais de la campagne lui battre le visage, et elle rouvrit les yeux pour se retrouver face à un cottage, l'odeur de la mer lui remplissant les narines. Passer de Sheffield, de ses grandes tours d'usine qui surplombait la ville à ici, c'était… dépaysant. C'était le moins qu'on puisse dire.
Son père s'était déjà avancé, la porte s'ouvrant sur une femme qui était, selon toute probabilité, la belle-mère d'Andrew. Elle lui sourit lorsqu'elle les invita à entrer, disant avec toute sa bonne éducation possible:

" Merci beaucoup de m'avoir invité, Mrs Dubois. "
" C'est normal, Gillian. Andrew et les autres sont déjà dans le jardin, tu veux peut-être aller les retrouver? "

Elle hocha la tête, puis, après un instant de réflexion, donna son panier de pâtisseries à Amanda.

" Je pense que c'est plus sûr, sinon elles vont toutes se faire dévorer très rapidement! "

Elle se tourna ensuite vers son père, qu'elle serra dans ses bras. Il lui glissa à l'oreille un "Amuses-toi bien" avant de la laisser partir, la poussant légèrement vers dehors. Elle savait pertinament qu'il allait rester quelques minutes, pour discuter et remercier comme il se devait Mrs Dubois, mais elle, elle avait surtout envie de retrouver ses amis. Qu'elle n'avait pas vu depuis seulement dix jours, mais qui s'en souciait, vraiment? Quand on passe l'année entière à les fréquenter, ne plus les voir pendant une semaine semble déjà être une éternité.
Elle les aperçut un peu plus loin dans le jardin, et se mit à courir vers eux, son sac toujours sur son dos. Elle vit la chevelure blonde de Beth et Sasha, la figure rieuse de Gowan, et Andrew, bien entendu, le roi de la journée comme elle se plaisait à l'appeler dans sa tête.
Il était dos à elle, et elle ne put résister à la tentation de ralentir, de s'approcher à pas de loup, faisant signe à ses amis de ne rien dire. Laissant silencieusement tomber son sac au sol, elle bondit sur lui et cacha soigneusement ses yeux de ses mains. Avec une voix totalement refaite, absolument pas naturelle, elle dit:

" Devine qui c'est! "

Oui, c'était complètement gamin, comme comportement. Oui, elle paraissait plus cinq ans que douze. Mais elle s'en moquait complètement.
Andrew O. Dubois-CavillQuatrième annéeavatar
Messages : 277

Voir le profil de l'utilisateur
Andrew eut un temps de réaction lorsque Aby se jeta à son cou et il mit quelques secondes avant de refermer ses bras autour de son dos pour lui rendre son étreinte. Il aimait beaucoup Aby, c'était un fait, c'était sûrement sa deuxième amie la plus proche mais c'était sûrement la première fois qu'elle lui manifestait une affection aussi débordante. Il lui rendit néanmoins son sourire et finit par se détacher d'elle avec un visage rayonnant.

- Merci Aby ! répondit Andrew avec un sourire enthousiaste.

Douze ans, quand même ! C'était un bon chiffre, déclara Andrew mentalement. Cela sonnait même mieux que onze. Et cela signifiait plusieurs choses : d'abord, il n'était plus un première année étant donné qu'il avait validé ses examens de fin d'année. Il était presque un ancien de l'école, d'abord. Et puis maintenant, il pouvait avoir son balai à Poudlard et postuler dans une équipe de Quidditch, ce qu'il avait bien l'intention de faire. Et il espérait de tout cœur que son père lui offrirait justement un nouveau balai pour son anniversaire. Il aurait la surprise en ouvrant ses cadeaux... Et il avait hâte ! Il adorait les anniversaires et les cadeaux. Surtout les fêtes en fait. Il avait entendu parler des fêtes organisées par les plus vieux et il avait hâte de pouvoir y aller, pour voir ce que cela faisait. Cela devait être marrant tout de même et on devait s'y amuser pas mal ! Mais il devait attendre encore trois ans avant d'y aller, c'était nul tout de même. Andrew avait peut-être douze ans aujourd'hui mais de temps en temps, il aurait bien aimé être un peu plus vieux, quinze ou seize ans par exemple. Cela sonnait bien comme âge aussi, ni trop vieux, ni trop jeune ! Il observa Aby coller un bisou sur la joue de Gowan avec une légère pointe de jalousie qu'il n'identifia pas mais qu'il mis sur le fait qu'il n'avait pas eu de bisou, lui, alors que c'était quand même son anniversaire. Gowan, lui, avait juste l'estomac complètement retourné. Pas que l'estomac d'ailleurs, songea Andrew en le voyant marmonner de nouveau une phrase incompréhensible dans un mélange de Gallois et de patois Écossais. Il s'apprêtait d'ailleurs à poser une main sur l'épaule de son meilleur ami quand la cheminée s'activa de nouveau, laissant place à Beth et à sa famille, enfin son père et son petit-frère, sûrement.

- Bonjour Monsieur Sweet ! lança Andrew avec son air de petit garçon poli et bien élevé. Ce qu'il était tout à fait, bien évidemment. Et salut Beth ! Tu vas bien ? demanda-t-il avec enthousiasme.

Il s'apprêtait à répondre à la question du petit Tom mais Beth le devança et Andrew se contenta d'adresser un sourire à ce dernier avant de rire franchement à sa remarque.

- T'as bien raison ! Gryffondor, c'est la meilleure des maisons ! Hein Gowan ?
- Grmrl, répondit en substance son meilleur ami.
- Il confirme !

Il salua les Sweet quand ils partirent et haussa les épaules quand Beth s'excusa pour son frère.

- T'excuses pas, il est sympa ! affirma-t-il avec un sourire.

Ils passèrent ensuite au jardin après qu'Amanda ait assuré à Aby qu'elle allait très bien et ajouté qu'elle trouvait adorable de sa part le fait de demander. Sa belle-mère allait finir par adopter Aby et Sasha, pour qu'elles vivent dans la chambre d'amis. Ca pourrait faire des journées amusantes ! Gowan leur marmonna qu'il les rejoindrait plus tard et Aby, Beth et Andrew se dirigèrent vers le jardin où les autres invités présents s'étaient posés. Il vit avec plaisir les gens commencer à parler entre eux et s'apprêtait à dévoiler le nom des colotentaires - si ça existait d'abord - des filles quand il sentit deux mains se poser sur ses yeux.

- Hum... fit-il, mimant la réflexion. La seule personne que je connaisse et qui puisse faire ça ? interrogea-t-il, narquois.

Il retira les mains de Gillian de ses yeux avant de se retourner vers elle, un grand sourire aux lèvres.

- Salut Gillou ! Ça me fait vraiment plaisir que tu sois là ! lança-t-il avec sincérité. Tu dors avec Aby, Sasha, Maeva Hellsoft - quand elle arrivera - Cindy et Beth, indiqua-t-il. C'est ça que j'ai pas eu le temps de vous dire. J'espère que ça vous va !

S'ensuivit un moment où tout le monde installa ses affaires dans les tentes et Andrew en profita pour aller chercher sa malle spéciale, que Sasha et lui avaient descendu dans le salon ce matin. Il avait prévu plein de jeux pour cet après-midi et plein de nourriture et de bonbons aussi. Il traina la malle jusqu'au centre que formait les tentes - en abimant au passage la pelouse, ses parents allaient être ravis - et la laissa retomber lourdement à quelques millimètres de son pied. Qu'est-ce que c'était lourd ce truc !

- Qu'est-ce que c'est ? demanda Henry qui s'était approché et regardait la malle en bois avec circonspection.
- Un secret ! On va faire des jeux !
- Oh, non. Ne me dis pas qu'on va jouer au Quidditch.
- C'est très bien le Quidditch, d'abord. Et, Hallchurch ensuite, non, pas de Quidditch. Pas maintenant du moins.


Les gens s'étaient rassemblés autour de lui et il s'éclaricit la voix avant de parler.

- J'avais fait toute une liste de jeux pour cet après-midi et ce n'était pas vraiment difficile de choisir, alors j'ai tiré au sort... Et on joue au cache-cache enchanté ! Mais avec des règles un peu modifiées...

Il ouvrit la malle qui contenait un véritable fatras d'objets empêtrés et entremêlés, allant de la corde à sauter à la baguette magique de chez W&W en passant par des fioles de potions extra-sensorielles spéciales "Cache-cache et chat perché" de chez W&W toujours.

- Comme dans un cache-cache normal, on aura quelqu'un qui cherche et les autres qui se cachent. Mais pour que ce soit plus marrant, les objets vont intervenir dans le jeu... Je vais tirer celui qui cherche au hasard et il aura le droit à une potion extra-sensorielle - sauf s'il est allergique aux licornes mais ma belle-mère a dit qu'elle demanderait à vos parents - afin de chercher les autres. Quant aux autres en question... Chacun devra piocher un accessoire dans la caisse. Y'a de tout ! Des cordes lassos pour faire tomber les gens, des potions de glaçages pour créer des plaques de verglas bien glissantes, des baguettes enchantées pour jouer des tours, y'a de la Poudre d'Obscurité aussi, euh... Ah, des billes qui explosent en projetant de la peinture, des badges qui crient à chaque mouvement... Bref, vous devriez trouver quelque chose qui vous plaît !

Il baissa les yeux sur la malle où une figurine armée essayait d'assommer une autre figurine à coup de baguette. Ses Aurors en plomb ne savaient vraiment pas se tenir.

- Le but classique d'un cache-cache c'est qu'on reste caché et l'autre doit nous trouver. Mais là, le but sera d'éliminer les autres sans pour autant être vu soi-même. Je m'explique : le gagnant du jeu sera celui qui aura éliminé le plus de monde - en faisant tout pour que le chercheur les trouve - mais sans se faire voir eux-même. Et tous les coups sont permis ! termina-t-il avec un sourire entendu. Ca vous va ?

Ses copains, eux, se montrèrent en tout cas enthousiastes et se précipitèrent au coude à coude sur la malle pour avoir les meilleurs objets.

- La galanterie voudrait qu'on les laisse les filles d'abord, fit-il remarquer, narquois tandis que John avait le bras enfoncé jusqu'au coude dans la malle. Au fait, vous...

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'une masse lui sautait au cou, manquant de le faire basculer. Si le câlin d'Aby avait été agréable, celui de Cindy ressemblait plus à une tentative de meurtre par le Calamar Géant qu'autre chose. Elle était obligée d'appuyer aussi fort sur son plexus ? Il y avait plein de choses qu'Andrew aimait faire dans la vie, notamment respirer. Cindy finit par se détacher de lui avec un grand sourire.

- Je suis heureuse d'être ici ! affirma-t-elle.

Andrew prit le temps de lui réexpliquer les règles avant qu'elle n'affirme que c'était une idée "absolument brillante". Enfin, l'idée n'était pas vraiment de lui mais plutôt de Mary Coldwater qui était sa baby-sitter pendant les vacances, mais bon. Il observa Cindy prendre une cape de camouflage, qui prenait la couleur de l'endroit où vous étiez avant que lui-même ne se serve et choisisse un des ses Aurors en plomb. Il les connaissait assez pour savoir à quel point ils pouvaient être utiles de temps à autres.

- Vous êtes prêts à vous cacher ? Vous avez accès à tout, sauf la maison ! Tout le jardin, jusqu'à la falaise - personne ne meurt merci - les arbres et le mini terrain de Quidditch, ainsi que les buissons... Alors, à vos marques, prêts... Partez !

Et tandis que le dé ensorcelé hurlait le nom du chercheur, Andrew décampa à toute allure. Il connaissait le jardin parfaitement et y était parfaitement à l'aise. Il fila entre les arbres et en choisit un suffisamment épais pour s'y hisser, jusqu'à une bande assez haute pour être dissimulé mais lui permettant de voir le sol. Que les jeux commencent !

Spoiler:
 


Andrew Dubois-Cavill
Gryffondor domine le monde. Les joueurs de Quidditch de Gryffondor dominent l'univers. Et Flaquemare aussi. ©️ by anaëlle.



Avatar par Merenwen.
MerlinCompte fondateuravatar
Messages : 3875

Voir le profil de l'utilisateur
Le membre 'Andrew O. Dubois-Cavill' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé à 6 faces' : 5


Les messages postés avant le 17/12/16 par ce compte l'ont été sous le nom et par la joueuse de Chloé Hellsoft.
Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Des bougies à souffler [RP Anniversaire]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bougies d'anniversaire
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» 7 avril : 204e anniversaire de la mort de Toussaint
» Anniversaire 2010 du Chef d' Etat-Major
» BON ANNIVERSAIRE DROOPY

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Ailleurs,-