AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Rencontre fortuite [Emily]

Ulrich KellerPersonnage décédéavatar
Messages : 736

Voir le profil de l'utilisateur
26 août 2007


Tenir en place et attendre n'avaient jamais fait partie du vocabulaire commun d'Ulrich Keller. Attendre patiemment et sagement les nouvelles avaient le don de l’irriter énormément ce qui se répercutait forcément sur son humeur. Bien sûr, il affichait en permanence un masque soigneusement élaboré qui donnait constamment le change. Rares étaient ceux qui l'avaient vu sous son vrai jour complètement en ayant assez de temps de survie pour pouvoir en parler ou même y repenser. Ces personnes se limitaient principalement à sa famille. Sa mère essayait encore parfois de lui parler pour le raisonner mais devenue l'ombre d'elle-même depuis presqu'une dizaine d'années, elle n'avait plus réellement de pouvoir. Après tout, ne lui avait-il pas subtilisé sa propre baguette pour assassiner Evangéline O'Hara deux jours plus tôt ? Isana n'avait guère broncher quand il était venu la lui rendre. Comme d'habitude, elle était restée prostrée dans son rocking-chair, le regard dans le vide. Kathrina également comptait au rang de ceux qui avaient réellement vu son visage mais au contraire des autres, la jeune fille pouvait se réjouir d'avoir vu également les meilleurs parties de son caractère : son côté avenant, agréable, protecteur et chaleureux. Les vestiges du gamin qu'il avait été avant la mort de Susan, c'était elle qui en avait profité. La Poufsouffle avait semblé déçue de ne pas être dans la même maison que lui mais au final, ce n'était pas pour lui déplaire. Sa cadette se mêlait beaucoup trop de ses affaires pour son propre bien et le nid de serpents de sa maison ne lui aurait sans doute jamais convenu. D'un autre côté, se retrouver avec cette idiote de Lorgan dans sa maison n'était pas non plus mieux mais à défaut, mieux valait la savoir chez les blaireaux que tout autre part ailleurs. En parlant de Lorgan, elle aussi connaissait une partie de son vrai visage et il espérait sincèrement que ce qu'elle en avait vu lui servirait de leçon et la dissuaderait de trop en dire à qui que ce soit. Sans cela... Et bien, il devrait sans doute aussi se charger de son cas. Au final, les deux seuls et uniques personnes qui avaient vu définitivement toute la cruauté que pouvait exprimer son visage étaient Ahren et Alexander. Le second était lui-même trop dément pour s'en inquiéter tandis que le premier avait subi pendant longtemps les colères fraternels et les coups.  Même maintenant alors qu'ils vivaient tout deux dans un semblant de calme, Ulrich faisait tout pour éloigner le plus loin possible de lui ce cadet. Kathrina s'était longtemps essayé à les réconcilier. Elle lui avait demandé de faire des efforts, d'essayer de voir les bons côtés d'Ahren surtout depuis qu'il avait cessé toute correspondance d'idolâtrie avec Alexander mais le Serpentard n'avait pas ployé. Pas cette fois ! Il n'avait pas travaillé autant de temps pour plier face à ce caprice et ne le ferait pas même si pour cela il devait briser le coeur de sa soeur en le lui refusant maintenant et lorsqu'elle apprendrait la vérité... Si elle l'apprenait un jour s'entend !

Toutes les autres personnes ayant fini par voir le vrai Ulrich Keller étaient mortes : les O'Connor, les Richardson... Et c'était d'ailleurs pour ses derniers que le jeune homme avait fait le déplacement jusqu'au Chemin de Traverse.  Leur assassinat avait fait l'objet d'un article dans la Gazette du Sorcier mais en dehors de ça, il souhaitait voir comment le ministère avait réagi à cela. Avaient-ils fait un rapprochement entre le meurtre des O'Connor et celui des Richardson ? Avaient-ils pris des mesures particulières ? Tant qu'il ne serait pas au bureau des aurors, il lui faudrait ruser de la sorte.
Avec amusement, Ulrich avait alors découvert, une fois arrivé sur place, que rien n'avait réellement changé. Certaines brèves conversations avaient été orientées sur la mort de Maximilien Richardson mais dans l'ensemble personne ne semblait trop se soucier de voir disparaitre en six mois de temps, deux anciennes familles mangemorts. C'était une bonne chose ! Cependant, le jeune homme garderait cela à l'oeil pour justement être le premier au courant lorsqu'une suspicion commencerait à se faire sentir. Le bureau des aurors ne tarderait sans doute pas à faire le rapprochement et puis la population également finirait, lorsque le choc serait passé, par avoir des doutes sur l'existence d'un tueur d'anciennes familles partisanes de Voldemort.

Décidé à ne pas avoir fait le voyage pour rien, Ulrich entra chez Fleury et Bott. Dernièrement, Kathrina n'avait eu de cesse de lui parler d'un tout nouveau bouquin. Autant donc profiter de ce voyage pour le lui acheter et offrir. Les dernières nouvelles avaient énormément alarmé la jeune fille qui avait de suite fait le rapprochement. Bien sûr, un livre n'effacerait sans doute pas son inquiétude mais cela avait le mérite d'au moins la distraire un peu. Tout du moins, il espérait qu'avec quelques belles paroles rassurantes et ce présent, il parviendrait à lui donner un peu le sourire.

Le jeune homme flânait au détour d'un rayonnage pour trouver le précieux ouvrage et venait d'ailleurs de le repérer sur l'étagère juste en dessous de celle qu'une jeune fille qu'il avait déjà vu à Poudlard parcourait des yeux. Attendant quelques instants, l'apprenti auror finit par opter pour l'aborder histoire d'en avoir rapidement terminer avec cet achat.

- " Je m'excuse mais serait-il possible que tu te décales un instant. Ce ne serait pas fort poli ni courtois pour moi de devoir me coller à toi pour m'emparer d'un exemplaire de cet ouvrage.", murmura-t-il dans le dos de la jeune femme.




Avatar/Signature : Ben Barnes.
Propriétaire de : UlrichJaydenNathanaël UrielGeorgianaDorianCecilya
Elu le personnage le plus vile d'Aresto
Emily MacDougalCinquième annéeavatar
Messages : 29

Voir le profil de l'utilisateur
Tout se passait exactement comme elle l'avait prévu quelques mois plus tôt, alors qu'elle se morfondait tranquillement dans le parc de Poudlard. Emily vivait un été aussi désagréable que les trois précédent. Enfermée dans ce grand manoir lugubre, elle se sentait vraiment très seule. Et s'il y avait bien un sentiment qu'elle détestait, c'était la solitude. D'abord il y avait son père qui ne lui adressait plus la parole que lorsque cela était absolument nécessaire. En public par exemple, pour continuer à donner le change. Pour continuer à faire croire qu'il adorait toujours autant sa fille unique. Mais tout ça, ce n'était que du théâtre. En vérité, depuis qu'il avait apprit qu'il n'était pas son père, John MacDougal avait totalement cessé de la considérer comme sa fille. Pourtant, elle n'avait pas changé. Elle n'était juste plus digne d'être son héritière. C'était certainement le plus dur, elle qui avait toujours idolâtré son cher père. Jusqu'à ses onze ans, elle avait été certaine de la relation fusionnelle qui les unissait. Tout cela s'était évanouis avec la révélation du mensonge de sa mère. Victoria. Parlons-en de cette mère. D'après Emily, elle n'en avait que le nom. Mère et fille ne s'étaient jamais très bien entendu. La petite avait toujours eu un esprit trop rebelle, une façon de penser trop différente de celle perpétuée par les MacDougal depuis des siècles. Emily n'en avait rien à faire de la hiérarchie du sang. Au contraire, elle était curieuse de connaître la vie des moldus et les personnes qu'elle estimait le plus n'avaient rien à voir avec la haute société des familles de sang pur.

Bref, l'été était pour Emily la période de l'année la plus difficile à vivre. A Poudlard, elle pouvait échapper au moins un minimum à l'influence de ses parents. Elle ne rentrait jamais pour les vacances, surtout pour éviter les grandes réceptions mondaines que donnaient Victoria. Il était également très rare qu'elle échange des lettres avec ses parents, ne le faisant que lorsqu'elle n'avait pas le choix ou besoin de quelque chose d'urgent. Les contacts étaient limités et cela lui convenait parfaitement. Bien sur, il fallait toujours agir comme une MacDougal. Il fallait garder cette attitude fière, froide et hautaine même si ce n'était pas elle. Elle le faisait pour "l'honneur de la famille". Mais elle n'attendait qu'une seule chose : ses 17 ans. La majorité la libèrerait de tout devoir envers ses parents et elle pourrait enfin vivre sa propre vie, être qui elle était vraiment. Et vous pouvez me croire, ce qu' Emily souhaitait être s'éloignait considérablement de tout ce qui faisait un MacDougal. Tout cela semblait tellement loin. Pour l'instant, elle agissait comme la parfaite petite héritière d'une des familles de sang pur les plus anciennes et aux idées très conservatrices. Les MacDougal ne s'étaient jamais corrompus ouvertement pendant la guerre. Disons qu'ils apportaient leur soutient aux mangemorts de manière très discrète. Si discrète que personne n'en avait jamais retrouvé aucune trace.

La jeune sorcière cherchait donc à évacuer l'atmosphère étouffante qui régnait chez elle. Il y avait eu ce stage à la cité Nimbus qui lui avait permis de penser complètement à autre chose pendant une bonne partie du mois de juillet. Cela avait été une aubaine qui ne nuisait pas du tout à l'image de sa famille, bien au contraire. Son père l'avait même félicité pour le zèle qu'elle mettait à préserver les apparences. S'il savait qu'elle faisait tout simplement ça pour les fuir ! Le reste du temps, elle essayait de sortir le plus possible. Aujourd'hui, précisément, Emily cherchait des livres. Elle avait épuisé toute sa bibliothèque et lu tous les ouvrages au moins trois fois. Il devenait urgent de renouveler le stock. Cela lui permettait de s'évader un peu. C'était sa bulle d'oxygène à elle. Aussi se trouvait-elle là, déambulant dans les rayons de Fleury&Bott depuis plusieurs heures déjà. Il y avait des livres de toutes les formes et de toutes les tailles. Certains avaient des couvertures en cuir, en velours, en tissu et d'autres n'avaient même pas de titre. C'était ceux qui l'intriguaient le plus. Elle parcourait les rayons du doigts lorsqu'une voix s'éleva derrière elle. Elle s'écarta légèrement sur le côté, souriante devant d'aussi bonnes manières.



"Bien sur. Si vous savez quoi choisir, surtout profitez-en. Moi je suis toujours perdue dans ces rayons."dit-elle en jetant un coup d’œil autour d'elle.

C'était étrange de dire une chose pareil. Elle qui se plaignait toujours de ne pas être libre, voilà qu'on lui donnait la possibilité de faire un choix et elle était complètement incapable de saisir sa chance. C'était lamentable.



"Je peux vous demander ce que vous achetez ? Peut-être que vous pourriez me donner un conseil de lecture."

 
Ulrich KellerPersonnage décédéavatar
Messages : 736

Voir le profil de l'utilisateur
Suite à sa demande, la jeune fille qui lui faisait jusque là dos, s'écarta lui faisant face, un sourire aux lèvres.

"Bien sur. Si vous savez quoi choisir, surtout profitez-en. Moi je suis toujours perdue dans ces rayons."dit-elle en jetant un coup d’œil autour d'elle.

MacDougal, une Gryffondor de cinquième année. Ulrich n'avait guère eu encore le temps de se pencher sur le cas de sa famille. Après tout, il se chargeait en priorité des familles actuellement les plus influentes et reviendrait ensuite sur ceux dont le lien avec les mangemorts n'étaient pas clairement établi. Mais il l'établirait sans aucun doute ! 

"Je peux vous demander ce que vous achetez ? Peut-être que vous pourriez me donner un conseil de lecture."
Se penchant, le jeune homme s'empara de l'ouvrage qu'il était venu cherché et réservait à sa soeur. Une fois celui-ci entre ses mains, il releva le regard sur Emily et lui rendit son sourire. Sans doute qu'elle aussi finirait comme l'une de ses proies !  Il n'y avait guère de doute au fond. Et quoi de mieux que de continuer à s'infiltrer dans de telles familles ?

- " Perdue ?", s'enquit-il avant de murmurer charmeur, " Peut-être n'as-tu tout simplement pas trouver le bon guide ?"

Ponctuant sa phrase d'un clin d'oeil et d'un sourire, Ulrich lui tendit alors galamment le bras avant de lui montrer le livre qu'il comptait acheter.

- " Je suis plus âgé que toi mais nous étions jusqu'à récemment tout deux élèves dans la même école. Le vouvoiement n'est donc pas nécessaire, mademoiselle MacDougal. Je n'ai pas encore atteint un âge si avancé pour que ce soit le cas.", plaisanta-t-il, " C'est un livre pour mon adorable soeur. Elle est passionnée de mode et de couture. Quel genre t'intéresserait ? Veux-tu apprendre ou te divertir ? "




Avatar/Signature : Ben Barnes.
Propriétaire de : UlrichJaydenNathanaël UrielGeorgianaDorianCecilya
Elu le personnage le plus vile d'Aresto
Emily MacDougalCinquième annéeavatar
Messages : 29

Voir le profil de l'utilisateur
Le jeune homme profita qu'elle ait fait un pas de côté pour attraper un ouvrage dont Emily ne put lire le titre. Il lui sourit, signe qu'il ne lui en voulait certainement pas de l'importuner de cette manière. La sorcière s'était montrée spontanée. Elle n'avait pas vraiment réfléchi à l'attitude à adopter. Etait-il convenable d'aborder un inconnu de la sorte ? Peut-être n'avait-il aucune envie de lui faire la conversation. Peut-être voulait-il simplement faire ses courses en paix. Mais la véritable Emily était une adolescent sociable et spontanée. Cela faisait du bien de la retrouver. A la manière dont son interlocuteur lui répondu, en murmurant d'un air charmeur, elle se rendit compte que ça ne devait pas tant l'embêter. Elle répondit à son clin d’œil par un grand sourire. Puis, quand il lui proposa galamment son bras, elle n'hésita qu'une seconde. Après tout, elle ne voyait aucune contre indication à discuter de livre dans une librairie. Le jeune homme lui affirma qu'il n'était pas le peine de se vouvoyer puisqu'il n'était pas si âgé que cela. En y repensant, elle se souvenait vaguement de lui à Poudlard. Il s'appelait Ulrich Keller.

"Oh, ce n'était qu'une question de politesse. Mais d'accord, oublions les formes." répondit-elle en acquiesçant.

En fait, c'était une bonne chose. Elle se sentait plus ... disons plus elle-même. Moins artificielle.  Ulrich lui montra le livre qu'il tenait dans ses mains. Il lui expliqua que c'était pour sa sœur, qui s'intéressait à la mode et à la couture. Elle-même s'y intéressait également. Le shopping était une institution sacrée ! Mais elle n'avait nul besoin de faire elle-même ses vêtements. Les plus riches capes de sorcier lui seraient directement apportées dans son armoire si elle le voulait. Même s'ils devaient être validés par sa chère maman, Emily préférait tout de même aller les acheter elle-même comme une adolescente normale. Ulrich lui demanda si elle préférait se divertir ou apprendre.



"Et pourquoi est-ce que ce serait incompatible ? dit-elle d'un air malicieux. Je ne suis pas difficile. J'aimerai juste pouvoir me plonger dans un livre et... et oublier tout le reste. Ce qui devient difficile avec les ouvrages de ma bibliothèque étant donné que je les connais tous par cœur." Plaisanta-t-elle.

Emily observa les centaines de livres posés sur les rayonnages.

"Il y a tellement de choses à apprendre que je ne sais pas par quoi commencer. Je ne sais pas moi, quel est le dernier livre que tu as lu et qui t'a plu ?" demanda-t-elle en désespoir de cause.


Spoiler:
 

Le Bien et le Mal sont une question de latitude.
Ulrich KellerPersonnage décédéavatar
Messages : 736

Voir le profil de l'utilisateur
"Oh, ce n'était qu'une question de politesse. Mais d'accord, oublions les formes." répondit-elle en acquiesçant.

Sa famille n'avait pas lésiné sur son éducation comme on pouvait s'y attendre. Ulrich espérait vraiment que sa cadette avait un peu plus de jugeote que la jeune femme qui lui faisait face et qui ne semblait pas capable d'être spontanée. Un peu comme lui en somme qui calculait tout ce qu'il faisait et avait toujours plusieurs coups d'avance sur ses ennemis. 
Lorsqu'il la questionna sur ses préférences littéraires, la jeune femme arbora un large sourire.

"Et pourquoi est-ce que ce serait incompatible ? dit-elle d'un air malicieux. Je ne suis pas difficile. J'aimerai juste pouvoir me plonger dans un livre et... et oublier tout le reste. Ce qui devient difficile avec les ouvrages de ma bibliothèque étant donné que je les connais tous par cœur." Plaisanta-t-elle.

Définitivement il n'aimait pas cette fille et ses manières. Néanmoins le masque qu'il arborait en toute circonstance cacha à la jeune MacDougal la répugnance qu'elle lui inspirait.

- " Tous par coeur ? Vraiment?", plaisanta-t-il faussement avant d'ajouter avec un clin d'oeil , "Je demande à voir, miss MacDougal !

Semblant à peine l'écouter, la jeune fille parcourut les rayonnages des yeux.

"Il y a tellement de choses à apprendre que je ne sais pas par quoi commencer. Je ne sais pas moi, quel est le dernier livre que tu as lu et qui t'a plu ?" demanda-t-elle en désespoir de cause.
Ce qu'il avait lu en dernier ? Saurait-elle seulement comprendre le sujet de sa dernière lecture ? Croirait-elle vraiment que l'ancien parfait petit préfet en chef des Serpentard lisait des bouquins qu'elle ne penserait sans doute jamais ouvrir ? Non... Bien sûr que non !  D'autant plus qu'il lui fallait garder sa double personnalité secrète.

- " Le dernier bouquin que j'ai lu concernait le métier d'auror. Les éléments utiles, ce qu'ils sont amenés à faire, ce genre de choses. Que dirais-tu de ce livre ?", lui proposa-t-il en prenant un ouvrage d'un rayonnage.

C'était un beau livre d'un mauve foncé. Il se souvenait l'avoir vu entre les mains de sa jeune soeur début du mois et savait qu'elle l'avait fort apprécié.




Avatar/Signature : Ben Barnes.
Propriétaire de : UlrichJaydenNathanaël UrielGeorgianaDorianCecilya
Elu le personnage le plus vile d'Aresto
Emily MacDougalCinquième annéeavatar
Messages : 29

Voir le profil de l'utilisateur
Le jeune homme lui demanda d'un air étrange si elle connaissait vraiment tous ses livres par cœur. Cela aurait pu passer pour une simple plaisanterie, mais Emily fronça les sourcils en devinant une note ironique. Elle ne savait pas trop comment le prendre. Devait-elle s'offenser ? En fait, elle n'en avait rien à faire qu'il la croit ou pas mais elle n'aimait pas les gens qui se comportaient de manière hypocrite. Elle en avait déjà trop vu autour d'elle. C'est pour cela que le brunette restait généralement méfiante avec tout le monde, même avec ses propres amis. Cette réplique agit sur elle comme un électrochoc. Elle s'était laissé trop vite aller à la confidence avec cet inconnu. Pourquoi n'était-elle pas restée sur ses gardes, comme d'habitude ?
Néanmoins, Emily était une adolescente encore profondément naïve. Elle n'arrivait pas à concevoir qu'il puisse exister de la méchanceté chez les gens avant de l'avoir contempler de ses propres yeux. Comme avec sa mère par exemple. Elle avait beau la connaître par cœur, observer tous ses stratagèmes et ses perfidies, elle retombait toujours dans le piège lorsque Victoria se montrait un peu plus affectueuse avec sa fille. Déception sur déception. Tout ça pour dire qu'un clin d’œil et un sourire suffit à la rassurer. Ne sachant que répondre (elle n'allait tout de même rien à lui prouver !), Emily se perdit dans la contemplation des rayonnages et demanda une nouvelle fois conseil auprès de son interlocuteur. Elle hocha la tête lorsqu'il lui apprit avoir lu un livre sur les aurors. Oui, ce livre là lui aurait plu. Elle admirait les aurors. Ils l'avaient toujours impressionné. C'était un métier noble qui lui inspirait également une petite crainte, même si elle n'avait rien à se reprocher. Certainement un héritage laissé par ses parents, toujours sur le qui-vive lorsque l'un d'entre eux s'intéressait d'un peu trop près à leur famille. Néanmoins, connaître tous les rouages du métiers lui aurait plu. D'autant qu'elle n'était pas fixée sur son avenir. Certes, la jeune sorcière penchait davantage pour le métier de professeur ... mais rien n'était décidé. Justement ! Quand elle serait majeure, elle pourrait décider de qui elle voudrait être. Emily reporta son attention sur le livre que lui tendait Ulrich. D'un mauve foncé, il donnait envie d'être lu.
'Nobles par nature : une généalogie des sorciers' lut-elle à haute voix.
Quoi, c'était une blague ? Il voulait la tester ou quoi ? Elle grimaça en lui rendant l'exemplaire. Comme si elle n'entendait pas toutes ces idioties à longueur de journée !


"Non merci. Mes parents se chargent très bien de me faire la leçon... Enfin, je veux dire, je n'en ai pas besoin." précisa-t-elle pour faire bonne mesure.
Elle ne devait pas montrer que ce statut de sang-pur l'insupportait au plus haut point ! Il fallait rester cohérente avec l'image qu'on lui demandait de donner. Emily ne voulut pas s'étendre sur le sujet afin de ne pas laisser au jeune homme le temps de se poser des questions sur sa réponse légèrement véhémente. Elle se tourna donc vers le premier livre qu'elle trouva.
"Sorts et enchantements anciens et oubliés. Ça, c'est beaucoup mieux, dit-elle en hochant la tête avec un sourire. Tu l'as lu ?"
Elle réfléchit pendant quelques secondes. Non, elle ne l'avait pas lu et il lui semblait très intéressant. Peut-être trouverait-elle des choses utiles. En tout cas, cela éveillait sa curiosité et sa soif de connaissance.


Spoiler:
 

Le Bien et le Mal sont une question de latitude.
Ulrich KellerPersonnage décédéavatar
Messages : 736

Voir le profil de l'utilisateur
Lorsqu'il remit en doute ses capacités à connaitre tous les livres de sa bibliothèque par coeur, Ulrich put voir la jeune fille légèrement vexée. Cela l'amusa légèrement mais l'agaça aussi prodigieusement.
Face au livre qu'il lui proposa la jeune fille se montre plutôt butée et fermée d'esprit.

- "Non merci. Mes parents se chargent très bien de me faire la leçon... Enfin, je veux dire, je n'en ai pas besoin." précisa-t-elle pour faire bonne mesure.

Ainsi donc ses parents lui avaient appris ce genre de préceptes. Il faudrait très clairement qu'il se penche sur le cas des MacDougal au plus vite. Maintenant qu'il s'était débarrassé des Richardson, ça lui laissait le loisir de les remplacer par une nouvelle famille de raclures à infiltrer. Bien sûr, le jeune homme avait des cibles bien plus amusantes à faire avant comme les Nott mais il trouverait bien quelques instants à consacrer aux parents de la jeune fille qui lui faisait face non ?

- " Tu es bien fermée d'esprit pour une jeune femme de ton âge, Miss MacDougal.", lui fit-il avec une légère pointe d'agacement et de mépris, " Si tu te fies à une couverture et à un titre pour choisir tes lectures, je ne m'étonnes plus de te savoir en manque de choix. Il faut savoir voir au delà. C'est comme pour les gens.".

S'apercevant que ses dernières phrases lui faisaient personnellement référence, un sourire flotta légèrement sur les lèvres d'Ulrich.

- " Ce livre ne prône pas les idées de pureté du sang et autres joyeusetés du même acabit. C'est une oeuvre qui se veut humoristique. Je n'ai pas élevé ma soeur en l'enfermant dans ce genre de mentalité dont tu croyais que le livre regorgeait."
Mais la jeune fille avait déjà reporté son attention sur un autre livre qu'il connaissait effectivement. Si vraiment elle se passionnait pour ce genre de lectures, ça lui facilitait clairement la tâche de se faire une vague idée de l'éducation donnée par les MacDougal.

- "Sorts et enchantements anciens et oubliés. Ça, c'est beaucoup mieux, dit-elle en hochant la tête avec un sourire. Tu l'as lu ?"
S'approchant d'Emily, Ulrich lui prit délicatement l'objet des mains et le feuilleta rapidement pour parvenir à une page en particulier exposant un sortilège très peu ragoûtant que certains mangemorts avaient utilisé sur des moldus et autres sorciers d'ascendance moldue.

- " Me serais donc trompé sur toi... ?" , lui fit-il faussement interrogateur, " Je l'ai lu effectivement pour me préparer à ma formation d'auror. Il n'est pas très conseillé pour une adolescente de ton âge sauf si ton éducation t'a poussée dans ce sens ou si tu es passionnée par ce genre de choses peu ragoutantes."

Déposant le livre toujours ouvert à la même page dans les mains de la jeune fille, Ulrich pointa du doigt l'illustration.

- " Enfin... C'est à toi de voir, jeune fille.", lui dit-il avant de s'incliner pour s'en aller, le livre qu'il destinait à sa jeune soeur sous le bras.


[HRP : à toi de voir si tu veux qu'on poursuive ou pas. Si pas, Ulrich s'en va au comptoir payer son achat avant de quitter la boutique donc tu peux clôturer le sujet.]




Avatar/Signature : Ben Barnes.
Propriétaire de : UlrichJaydenNathanaël UrielGeorgianaDorianCecilya
Elu le personnage le plus vile d'Aresto
Emily MacDougalCinquième annéeavatar
Messages : 29

Voir le profil de l'utilisateur
En se tournant vers les rayonnages de la librairie, Emily espérait couper court à toute conversation concernant l'ouvrage que venait de lui proposer son interlocuteur. Malheureusement, ce ne fut pas le cas. Elle parcourait les étagères du doigt lorsqu'Ulrich entama son petit monologue d'un air méprisant. L'adolescente se figea, sentant la colère monter en elle. Voir au delà des choses ? C'est lui qui lui avait proposé ce livre. C'était à lui de préciser qu'il ne fallait pas se fier au titre et que son contenu était bien plus intéressant qu'il n'y paraissait. Mais au lieu de cela, monsieur lui faisait désormais la leçon. Emily n'achetait jamais de livre sans avoir soigneusement lu le résumé ou parcouru quelques pages. Bien sur, Keller ne pouvait pas le savoir puisqu'il était bien trop occupé à lui parler d'un air supérieur. Tout à coup, la sorcière était partagée entre l'envie de lui expliquer sa façon de voir les choses et le fait qu'ils se trouvaient dans un lieu public et qu'elle ne pouvait pas s'emporter ainsi. Elle se mordit la lèvre et essaya de se calmer en attrapant un livre qui avait a priori l'air assez intéressant.
 
- "Sorts et enchantements anciens et oubliés. Ça, c'est beaucoup mieux. Tu l'as lu ?" demanda-t-elle avec un sourire crispée et un ton beaucoup plus froid.
 
Emily s'était à présent distanciée de son interlocuteur. Elle ne considérait plus le jeune homme comme une rencontre agréable au détour d'un rayon mais bien comme une personne désagréable avec qui elle ne voulait plus avoir à faire. Elle n’espérait plus qu’une seule chose, c’est que cet entretien se termine au plus vite. Ulrich lui prit le livre des mains et commença à le feuilleter. Il reprit son air narquois pour lui faire remarquer que le contenu du volume n’était pas aussi inoffensif que le titre le laisser présumer.  Il lui montra une image effectivement peu amusante.

« Tu ne sais rien du tout de mon éducation ou de ce qui me passionne. En fait, tu ne sais rien sur moi. La connaissance n’a rien de dangereux. C’est l’usage qu’on en fait qui détermine ce que nous sommes. Alors tu peux garder tes jugements pour toi. » répondit-elle d’un ton glacial.

Le jeune homme s’inclina en lui disant que c’était à elle de voir et se dirigea vers le comptoir pour payer ses achats. Quel personnage désagréable ! pensa-t-elle. Il lui faisait froid dans le dos.

« Exactement, Mr Keller. C’est moi qui vois.» murmura-t-elle.

Elle s’empara à la fois du livre qu’elle venait de trouver et de celui qu’il lui avait présenté, puis se dirigea vers le comptoir à son tour. Au moins, elle retiendrait une chose de cette rencontre. Il valait mieux ne pas accorder sa confiance au premier venu. On ne l’y reprendrait plus !
 
[RP Terminé]


Spoiler:
 

Le Bien et le Mal sont une question de latitude.
Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Rencontre fortuite [Emily]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Combat #1: Emily vs Kim
» Si tu m'touches, j'te bouffe. (Emily) - terminé
» Emily Wong
» [terminé] Summer et Emily: entraînement de natation ensemble
» Présentation d'Emily Lowhell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Londres, :: Chemin de Traverse,-