AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Nouveau balai, nouvelle amie ? (Gillian & Steven)

Steven HarrissonPréfet en Chefavatar
Messages : 544

Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Steven Harrisson le Dim 22 Sep 2013 - 13:40, édité 1 fois
29 août 2007


Chaud. Décidément cet été était très chaud. Un ciel d'un bleu éclatant sans nuages dominait tout le pays. La chaleur écrasante rendait les déplacements difficiles et laborieux. La grand-mère de Steven, à qui il avait rendu visite récemment, ne cessait de se plaindre. Elle soupirait longuement sans arrêt et était rouge comme un phénix. Après être resté chez elle quelques jours, Steven s'était rendu chez son père à Bristol et c'était en ce jour caniculaire qu'il marchait sur le Chemin de Traverse en compagnie de son père et de sa belle-mère pour acheter ses fournitures scolaires. Avec la température, beaucoup de personnes semblaient vivre au ralenti tandis que d'autre profitait du beau temps et s'agitait dans tous les sens, s'attirant de ce fait le regard réprobateur des sorcières et sorciers du troisième âge qui cherchaient la moindre petite ombre derrière tout et n'importe quoi comme des chapeaux, des voiles, des livres, des morceaux de parchemin, leurs mains ou encore des chaudrons comme cet étrange individu qu'avait croisé Steven et qui portait un chaudron sur sa tête. Le Poufsouffle, lui, n'était ni accablé ni dynamisé par la chaleur, il appréciait le beau temps et le soleil présent toute la journée, sans plus. Vêtu d'un T-shirt à manches courtes, d'un short en jean, de tongs et de lunettes de soleil, il se sentait parfaitement dans l'ambiance des vacances.


Il sortit sa liste de fournitures d'une poche, la lit en diagonale et la replia d'un coup sec avant de la ranger. Il ne se trouvait pas sur le Chemin de Traverse pour acheter ses livres, ses plumes, ses parchemins et ses robes de sorciers essentiellement, mais pour s'acheter un balai. Il allait l'année prochaine se présenter aux sélections de l'équipe de Quidditch de sa maison, sans compter bien sûr, à l'achat d'un balai. Dès son retour de Poudlard, il avait contacté son père en lui apprenant qu'il comptait se présenter aux sélections. Ce-dernier avait sauté littéralement de joie. Son fils, jouant au Quidditch le rendrait si fier ! Lui-même avait joué dans l'équipe de sa maison en tant qu'excellent poursuiveur et capitaine. Il avait donc promis à Steven qu'il lui achèterait un balai digne de ce nom. La mère du Poufsouffle, par contre, avait tout d'abord refusé catégoriquement que son fils fasse du Quidditch. Mais après maintes tentatives de chantage, Steven avait réussi à la convaincre que ce sport n'était pas si dangereux qu'elle le pensait et qu'elle ne devait pas se focaliser sur ce qu'elle voyait à St-Mangouste. Il lui avait fait lire Le Quidditch à travers les âges pour qu'elle puisse mieux comprendre les règles de ce sport et qu'elle prenne conscience des mesures de sécurité adoptées. Elle avait donc accepté à contre cœur à la seule condition qu'il soit prudent. Steven le lui avait promis et lui avait proposé de venir le voir jouer un jour à Poudlard avant de la remercier d'un gros câlin.


Donc, c'était pour cela que Steven se dirigeait à présent vers le magasin d'accessoires de Quidditch se demandant quel balai il allait choisir. Son père lui prit l'épaule, s'arrêta, puis lui glissa une bourse dans les mains en lui adressant un clin d’œil.


- "Je te fais confiance pour le choix de ton balai. Moi je vais aller acheter tes parchemins, tes plumes et tes bouteilles d'encre.
- Moi je vais à Fleury & Bott voir si je trouve Bricoler facilement en un coup de baguette et Plantes magiques des jardins japonais : comment les utiliser ? Annonça la belle-mère de Steven.
- Tu nous attends là-bas, chérie. On te rejoindra pour prendre les livres de Steven. Il se tourna vers son fils. D'accord, une fois que t'as acheté ton balai tu nous rejoins à Fleury & Bott. Mais prend ton temps ! J'ai souvent dis que les balais, c'est comme les baguettes magiques, c'est lui qui choisit son maître.
- Pfff ! Complètement irrationnel !
- C'est toi qu'est irrationnelle ! A tout à l'heure, bonhomme !"


Et il s'éloigna vers Scribbulus tandis que sa belle-mère prenait la direction de la librairie. Steven leur adressa un signe de main en rigolant discrètement devant les chamailleries enfantines de son père et de son épouse, il tourna ensuite les talons en fourrant la bourse bien remplie de son père dans sa poche. On pourrait acheter un Éclair de Feu avec ça ! Non peut-être pas, mais pas loin. En poussant la porte du magasin, il fut surpris de voir autant de monde arpentant les rayons. Passant des plus jeunes qui contemplaient avec convoitise les balais plus grands qu'eux au plus âgés qui parlaient vivement avec leurs voisins des compétences des balais ou des matériaux avec lesquelles étaient conçues les battes. Posant ses lunettes de soleil sur sa tête, Steven se dirigea vers le rayon des balais avant que son regard soit attiré par une fille au visage constellé de tâches de rousseur. Ayant reconnu Gillian Forest-Whitaker en première année de sa maison, Steven s'avança vers la Poufsouffle qui lui tournait à présent le dos. Résistant à l'envie de la surprendre par un "BOUH !", il posa sa main sur son épaule et la salua joyeusement heureux d'avoir trouvé quelqu'un de Poudlard.


- "Salut Gillian ! Ça va ? On fait les magasins à ce que je vois ? Mais pas n'importe lesquels ! On est intéressée par le Quidditch ?"
Gillian Forest-WhitakerTroisième annéeavatar
Messages : 416

Voir le profil de l'utilisateur
Gillian s'ennuyait royalement. Elle avait déjà acheté la plupart de ses affaires scolaires avant de partir en France, et sa mère s'était occupée des livres dès qu'elle avait reçu la liste, une semaine auparavant, passant par des voix un peu inhabituelles… C'était l'avantage d'avoir une mère possédant une boutique, elle avait des contacts avec énormément de fournisseurs, et elle se débrouillait donc toujours pour éviter de se rendre sur le Chemin de Traverse à la fin de l'été, au moment où toutes les familles de Grande-Bretagne et d'Irlande s'y précipitaient pour acheter les livres de leurs chères petites têtes blondes. Quoique, les Irlandais avaient peut-être un quartier sorcier à Dublin? Elle ne savait pas trop, et ce n'était pas tellement ce qui l'intéressait. Elle, avec son accent du Yorkshire, ses traits d'anglaise, elle n'avait strictement rien à faire en Irlande ni à Dublin.

" Gillian? "

Elle se releva de son lit où elle s'était effondrée quelques secondes auparavant, et se leva pour ouvrir sa porte. Le visage de son père apparut, et une intense surprise s'afficha sur son visage.

" Tu as rangé ta chambre?! "

Gillian jeta un coup d'œil derrière elle, observant sa chambre qui était rangée entièrement depuis la première fois depuis un an. Elle avait oublié que le parquet était de cette couleur-là, d'ailleurs. Elle soupira un grand coup, avant de reporter son regard bleu sur son père.

" J'ai pas grand-chose à faire d'autre. J'pense que la prochaine étape, c'est que je remette tout en bazar pour pouvoir la ranger une nouvelle fois. "

Son père sourit, lui ébouriffant les cheveux. Gillian secoua la tête en râlant pour la forme, mais son sourire démentait ses paroles. Elle aimait son père, sa simplicité, ses gestes affectueux. Avec sa mère, c'était toujours un peu plus compliqué, parce qu'elle préférerait que Gillian soit un peu plus "fille", un peu moins folle et incapable de rester en place. Qu'elle soit un peu plus comme Penny, d'une certaine manière. Gillian avait du mal à le comprendre, et en plus à le supporter. Elle ne pouvait pas complètement changer, non? Elle ne pouvait pas devenir cette fille parfaite, parce que ce n'était pas dans sa nature, et ça ne l'avait jamais été. Il ne lui semblait pas qu'elle était une enfant vraiment difficile, alors elle avait du mal à comprendre pourquoi sa mère avait du mal à s'en accommoder.

" Et si on allait faire un tour sur le Chemin de Traverse? "

Elle releva la tête d'un coup, croisant le regard souriant de son père.

" Comme… une sortie père-fille, c'est ça? "
" Un peu. Et puis, tu ne veux pas rentrer dans l'équipe de Quidditch, l'année prochaine? "

Elle resta quelques secondes sans rien dire, avant de lâcher, d'une voix légèrement hésitante:

" J'ai déjà un balai… "

Elle savait qu'ils n'étaient pas forcément à plaindre, au niveau financier, mais il y avait des limites. Et elle était l'aînée, il y avait Cairàn et Penny derrière elle, elle ne pouvait pas se permettre de tout accaparer.
Et puis, le balai qu'elle avait était un très bon balai Nimbus, que Pops et Mams lui avaient offert avant son départ pour Poudlard et qui faisait parfaitement l'affaire. Ce n'était pas le balai qui comptait, c'était la personne qui était dessus, avait l'habitude de dire Curtis, lorsque certains enfants se plaignaient de la qualité des balais prêtés par le club pour enfant.

" Ne me dis pas qu'il n'y a pas quelque chose que tu voudrais avoir? "
" Et bien, si c'est présenté comme ça, sourit la jeune fille. "

Et une vingtaine de minutes plus tard, le père et la fille foulaient le sol du magasin de Quidditch. Gillian avait fini par comprendre, à demi-mots, que son père se sentait coupable de ne pas pouvoir lui avoir offert un cadeau comme il en avait l'habitude à son anniversaire, vu qu'elle était à Poudlard le huit mars. Gillian avait haussé les sourcils, avant de secouer la tête. Elle n'en aimait son père que plus.

Elle s'était arrêtée devant les gants pour les poursuiveurs, pensant qu'il faudrait peut-être qu'elle s'en rachète vu l'état dans lequel étaient les siens… En plus, ils devaient commencer à être trop petit, pensa la fillette en étudiant les différents modèles, un air très sérieux totalement inhabituel collé sur son visage.
Elle était toujours là dans sa contemplation lorsqu'elle sentit une main se poser sur son épaule et le visage de Steven entrer dans son champ de vision.

" Salut Steven! "

Avant la soirée de fin d'année, elle était à peu près sûre de ne jamais lui avoir adressé la parole. Mais bon, devoir faire un gage stupide ensemble, ça crée de liens, n'est-ce pas?

" J'habite à la cité Nimbus, bien sûr que je suis intéressée par le Quidditch! "

Elle avait même eut un air indigné sur le visage, en prime. Ce n'était pas de sa faute, il ne pouvait pas savoir, le pauvre Steven…

" Mon père a décidé de m'offrir ce que je voulais pour l'année prochaine, en accessoires de Quidditch, vu que je voudrais essayer de rentrer dans l'équipe l'année prochaine. Et toi, qu'est-ce que tu fais là? Tu ne joue pas dans l'équipe, non? "
Steven HarrissonPréfet en Chefavatar
Messages : 544

Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Steven Harrisson le Dim 22 Sep 2013 - 13:44, édité 1 fois
Steven remarqua le léger air indigné de Gillian quand elle lui répondit qu'elle était intéressée par le Quidditch puisqu'elle habitait à la cité Nimbus, mais ne le montra pas. C'était vrai que nombre d'habitants de la cité Nimbus appréciait le Quidditch. Tout le monde connaissait l'excellent usine de balai Nimbus ! Mais après tout, pas obligé d'habiter la cité Nimbus pour s'intéresser au Quidditch. Steven habitait Londres et aimait le Quidditch, son père habitait Bristol et était très doué au Quidditch. Un très bon joueur de Quidditch pourrait habiter au fin fond de la campagne anglaise, qui sait. Il sortit de ses songes quand Gillian lui annonça qu'elle voudrait rentrer dans l'équipe l'année prochaine. Ah bah ça alors ! Quelle coïncidence ! Deux camardes de même maison, se retrouvant au même endroit pour la même raison ! Un grand sourire s'étira sur ses lèvres.

- "Qu'est-ce que je fais là ? Non effectivement je ne suis pas dans l'équipe, mais je compte y rentrer comme toi ! Je viens m'acheter un balai et tout ce qu'y va avec, des gants... etc. Je compte jouer comme poursuiveur, et toi ? Bonjour !" Il salua d'un signe de tête probablement le père de Gillian qui se trouvait derrière sa fille.


Ça c'était drôle ! Il se trouvait en compagnie de quelqu'un qui souhaitait renter dans l'équipe de Quidditch de sa maison, tout comme lui. Ils allaient peut-être pouvoir acheter leur matériel ensemble. Se conseiller, même si Steven ne connaissait pas grand chose en matière de balai, discuter gaiement en arpentant les rayons... Bref, comme de futurs équipiers. Il prit une pair de gants qu'il enfila pour l'essayer, en pliant et dépliant ses doigts. Trop petit. Il la reposa et en essaya une autre. Tout en essayant au fur et à mesure les gants qui étaient soit trop grand soit trop petit, il leva les yeux pour regarder les sorcières et sorciers qui se pressaient entre les rayonnages. Ce magasin était-il toujours bondé de la sorte ? Si oui, le ou ses propriétaires devaient être bien approvisionnés en Gallions. Il retourna à sa tâche d'essayage tout en s'adressant à Gillian.

- "Sinon, tes vacances, ça se passe bien ? T'as tes fournitures ? Moi je suis venu tout faire en même temps, balai, fournitures ! Là mon père se charge de mes plumes et mes bouteilles d'encre. Ma belle-mère, elle par contre, est allée acheter des livres sur le bricolage et sur le jardinage japonais !" Dit-il en imitant la voix sérieuse de sa belle-mère et en levant ses mains gantées en signe de manière de femme élégantes.

Bricolage ! Comment pouvait-on réaliser un livre sur le bricolage pour les sorciers alors qu'en un tour de baguette, tout ou presque pouvait être réparé ou construit. Mais bon, sa belle mère avait toujours eu de l'intérêt pour ce genre de choses.
Gillian Forest-WhitakerTroisième annéeavatar
Messages : 416

Voir le profil de l'utilisateur
Ça, pour une coïncidence, s'en était une bonne! Elle pencha légèrement la tête, souriant à l'idée que Steven et elle pourraient faire partie de la même équipe l'année suivante. Mais… elle n'arrivait définitivement pas à imaginer Steven sur un balai, ou en train de jouer un match de Quidditch. Il s'était déjà effondré en essayant simplement de la porter sur son dos à la fête des Poufsouffles, et pourtant elle n'était pas très lourde, et il ne paraissait juste pas très costaud… et Merlin savait que les entraînements et les matchs de Quidditch nécessitaient de l'endurance, et pouvaient parfois être extrêmement violents.
Enfin, elle n'allait pas commencer à juger quelqu'un sur son physique, parce qu'à ce moment-là elle était éliminée direct des sélections. Elle était petite, ne paraissait pas forcément forte non plus. Alors peut-être que Steven possédait une force cachée, invisible la plupart du temps mais qui se développaient sur le terrain. Après tout, c'était possible.

Son père hocha la tête à la salutation de Steven, avant de glisser à sa fille qu'il avait aperçu un de ses amis, qu'elle vienne le chercher lorsqu'elle aurait fini sa conversation. Gil hocha la tête, et leva les yeux au ciel en voyant Sam attraper les gants qu'elle avait mis de côté pour les acheter avec son argent de poche et les glisser dans le panier.
Elle se retourna vers Steven, répondant à sa question avec enthousiasme :

" Je voudrais être poursuiveuse aussi ! A Sheffield, j'ai joué comme attrapeuse pendant un moment aussi, mais… déjà, Nora est capitaine et douée, elle ne me laissera pas sa place, et puis ensuite… C'est plus drôle de marquer des buts, non?  "

Il n'allait pas la contredire, s'il voulait devenir poursuiveur, non?
Elle l'observa quelques instants essayer des gants, avant de prendre une paire qui se trouvait devant elle et de lui tendre.

" Essaye ceux-là, ils t'iront sans doute mieux. "

Il avait les mains trop fines et trop longues pour la paire qu'il était en train d'essayer, c'était visible au premier coup d'œil… Enfin, c'était visible pour elle, parce qu'elle avait l'habitude. Il fallait qu'elle arrête de penser que tous les gens autour d'elle savaient forcément autant de choses qu'elle… Elle admettait sans problème qu'on puisse en savoir plus de choses, difficilement qu'on puisse en savoir moins. Pour la plupart des gens, il paraissait que c'était le contraire, d'ailleurs.

" Tu le prendras pas mal, mais elle a des centres d'intérêts légèrement… hors du commun, ta belle-mère! "

Le bricolage et le jardinage japonais. Pourquoi pas. Chacun ses passions, après tout.
Et si ça l'intéressait, ça ne dérangeait absolument personne. C'était juste que dit comme ça, cela sonnait légèrement… étrange, ou hors du commun pour reprendre son expression plus politiquement correcte. Elle était étonnée d'avoir trouvé cela toute seule, d'ailleurs, elle qui mettait habituellement plus les pieds dans le plat.

" Mes vacances se sont très bien passées, merci! J'ai passé le mois de juillet à Sheffield, et j'ai pris des cours de Quidditch au club pour enfant de la cité, et j'ai été en France en août. C'était bien, même si j'ai un peu du mal à me faire à l'idée de retourner à Poudlard, honnêtement. Et toi? "

C'était dur de se dire qu'à peine une semaine plus tard, c'était la rentrée. Qu'il fallait retrouver Poudlard, les cours, la routine, alors que deux jours auparavant, elle courait dans les rues de ce petit village de France où elle passait ses vacances. La reprise allait être dure.



Steven HarrissonPréfet en Chefavatar
Messages : 544

Voir le profil de l'utilisateur
Le sourire du Poufsouffle s'agrandit encore plus lorsque sa camarade lui apprit qu'elle voulait être une Pousuiveuse elle aussi ! Il lui rendit sou sourire. Elle semblait contente à l'idée qu'ils jouent ensemble. Une bonne chose qu'ils soient déjà amis et assez complices. Son père disait souvent que le cœur de l'équipe était les Poursuiveurs et qu'une bonne entente des trois équipiers était nécessaire au bon fonctionnement de l'équipe. Comme l'organe humain tout compte fait. Si les Poursuiveurs se détraquaient, c'était la crise cardiaque. Steven essaya d'imaginer à quoi pouvait ressembler une crise cardiaque en mode Quidditch, si les Poursuiveurs étaient réellement le "cœur" d'une équipe. Sûrement un beau bazar. Un dérèglement complet. 

- "Oui Nora est très douée. Aussi bien comme attrapeuse que comme capitaine. On peut s'estimer heureux de soutenir une équipe dirigée par une fille comme ça ! Enfin... Bientôt, peut-être, on sera sous ses ailes. Et on sera alors fiers de faire partie d'une telle équipe ! Fiers d'être ses joueurs ! Bref. Oui c'est tellement bien de marquer des buts ! Je préfère ça que d'avoir sur la conscience la protection de mes coéquipiers, comme pour les Batteurs et encore moi la pression d'un attrapeur qui a l'obligation d'attraper le Vif-d'Or pour faire gagner son équipe ! Même si j'ai la carrure d'un Attrapeur, je suis meilleur comme Poursuiveur. Bon, je ne te fais pas part de mes exploits en tant que Batteur. (Il renifla bruyamment) Ça ne se voit peut-être pas mais je me suis entraîné avec mon père à tous les posts. Et Poursuiveur et celui qui me convient le mieux. C'est dans mon sang, comme l'a dit mon père."

Il était toujours là à essayer des gants quand Gillian lui tendis une paire en assurant qu'elle lui irait mieux. Un peu déçu d'être interrompu dans son essayage, il aimait bien essayer de tas de choses, il remercia tout de même Gillian d'un ton enthousiasme. Après avoir enfilé les gants, il constata avec joie qu'ils lui allaient à merveille. Elle avait l’œil cette petite Gil ! Il explosa de rire en l'écoutant dire que sa belle-mère était spéciale, s'l avait bien assimiler ses mots. C'est vrai qu'elle était très... moldue, si on peut dire ça. Les moldus apprennent à bricoler eux. Puisqu'ils n'ont pas de pouvoirs magiques. Encore, le jardinage, d'accord. Mais le bricolage ! Seul les moldus achètent ce genre de livres stupides ! Il secoua la tête pour recentrer ses pensées sur ce qu'il venait faire ici. Il retira ses gants et les glissa dans une de ses poches.

- "J'ai passé de bonnes vacances également. Je n'ai pas quitté l'Angleterre par contre. Je suis resté chez ma mère, à Londres. Quelques jours chez mes grands-parents qui habitent aussi Londres et là je suis chez mon père à Bristol. Ouais, j'ai pas envie du tout de reprendre les cours ! C'est bien mieux les vacances. Mais je dois avouer que ne pas me servir de ma baguette magique, et de la laisser dans son coffret, dans mon tiroir ou dans ma poche, me manque un peu. J'ai hâte de la manier à nouveau. Et je pense que, elle aussi est pressée de faire un peu "d'exercice". Elle vibre souvent. Comme si elle était impatiente. Ou alors, elle ressent mes humeurs, même si je la touche pas... Il se rappela ce qu'avait dit son père avant de le laisser seul choisir son balai. Enfin on est pas là pour parler des réactions des baguettes magiques. Il faut que je m'achète un balai. Tu as déjà ton balai toi ? J'hésite, je sais pas lequel prendre. Enfin je suis un peu perdu quoi. A ton avis lequel m'irait le mieux ?"

Après tout, Gillian lui avait bien trouvé des gants parfaits. Alors peut-être qu'elle en fera autant pour son balai.
Gillian Forest-WhitakerTroisième annéeavatar
Messages : 416

Voir le profil de l'utilisateur
Elle eut un sourire compréhensif lorsque Steven évoqua son absence totale de don pour le post de batteur. A Sheffield, la première année de cours, chaque enfant devait jouer à tous les postes pour sélectionner celui qui lui convenait le mieux. Elle avait commencé avec Poursuiveuse, puis Gardien, puis Attrapeuse, pour finir par Batteuse. Elle avait adoré Poursuiveuse, s'était plus ou moins débrouillée en tant que Gardien, était passable comme Attrapeuse… mais plus jamais, jamais, elle ne rejouerait au poste de Batteuse. Le nombre de fois où elle avait failli se blesser elle-même ou blesser les autres l'avait persuadée de cela.

" J'ai fait tous les postes à Sheffield aussi, mais pour moi aussi c'était Poursuiveur qui me correspondait. "

Elle ne connaissait que très peu de gens qui étaient capable de bien jouer à deux postes aussi opposés. Les Poursuiveurs faisaient souvent des Attrapeurs corrects, car la technique et les balais utilisés étaient à peu près les mêmes. C'était des balais de course, c'était de l'adresse, c'était de la vitesse… La seule différence, c'était que Poursuiveur était un travail de groupe alors que les Attrapeurs travaillaient en solo.
Grosse différence, en effet.

Elle répondit en lui disant que ce n'était rien lorsqu'il la remercia pour les gants qu'elle lui tendait. Avec fierté, elle s'aperçut qu'ils lui allaient parfaitement bien. C'était une question d'habitude, on leur demandait de toujours s'occuper eux-mêmes de leur matériel, et tous finissaient par le faire sans vraiment y penser. En râlant, pour certains, mais sans problèmes.

Elle haussa légèrement les sourcils lorsque Steven se mit à évoquer le fait qu'il était sûr que sa baguette avait hâte qu'il puisse recommencer la magie. Elle aimait faire de la magie, oui, mais ne pas en faire ne lui manquait pas trop. Sans doute parce qu'elle venait d'un milieu magique, où tout ce qui était autour d'elle était enchanté, donc qu'elle n'en avait pas tellement le besoin… Et puis, s'il fallait être tout à fait honnête, elle passait tellement de temps sur un balai pendant ses vacances que sa baguette n'avait pas le temps de lui manquer. Elle l'avait rangée dans sa boîte, sur son étagère, à côté de ses livres de cours, et n'y avait pas retouché depuis. Elle l'emporterait en France parce que ses parents estimaient qu'ils étaient plus tranquilles si elle avait sa baguette avec elle, mais dans la Cité, ça n'avait strictement aucun intérêt.

La question suivante de Steven laissa Gillian complètement ébahie.
Il voulait qu'elle, la gamine de douze ans, l'aide à choisir un balai? Il était complètement malade, ou quoi?

" Oui, j'en ai un. T'es sûr que tu veux que je t'aide? Tu sais, à part les Nimbus, moi… "

Et encore, les Nimbus c'était simplement parce qu'elle vivait à la Cité. Elle ne s'y intéressait que lorsqu'elle en avait besoin d'un. L'année précédente, par exemple, lorsqu'elle avait été avec Pops acheter son premier balai à elle. Un Nimbus, bien entendu, vu qu'ils travaillaient tous les deux dans l'Usine. Un bon balai, rapide, maniable, qui lui convenait parfaitement. Avant, elle s'entraînait avec le balai de son père, trop grand et puissant pour elle, et surtout un peu vieux.
Bon, elle n'allait pas cacher qu'elle donnerait tout pour pouvoir avoir un Galaxie, le dernier-né des haut-de-gamme de chez Nimbus, mais
Enfin, s'il voulait son avis, elle lui donnerait.

" Ça dépend  de ce que tu veux comme style de balai, après. La plupart des Poursuiveurs jouent sur des balais de courses, mais j'ai des amis qui jouent sur des balais plus stables, des balais de Gardien ou des Batteur, habituellement. Ensuite, bah, c'est bête mais ça dépend aussi du prix que tu veux mettre dedans. Un balai plus ancien coutera moins cher que le Galaxie et sera forcément un peu moins bien, mais il sera quand même très bien. "

Elle l'attrapa par la manche et le tira vers un des présentoirs vers le fond du magasin.

"  Voilà, ça c'est le Galaxie. Et, comme tu peux le voir, il est un peu cher. Et celui-là, le plus foncé à gauche, c'est un comme le mien. "

Elle l'observa quelques instants avant de continuer:

" J'y connais pas forcément grand-chose, mais je pense que c'est un balai qui pourrait t'aller. Faudrait demander à un vendeur pour être sûr. "
Steven HarrissonPréfet en Chefavatar
Messages : 544

Voir le profil de l'utilisateur
Le 27 août 2007


Chère Gillian,

j'espère que ce stupide hibou te sera arrivé en entier. J'ai mis dix bonnes minutes à lui attacher cette lettre à la patte... J'espère aussi que tu vas bien. Et comment se passe tes vacances ? Bientôt la rentrée ! Je n'ai pas tellement envie de retourner à Poudlard, je ne te le cache pas ! Surtout avec l'arrivée des BUSEs... C'est très important d'avoir beaucoup de BUSEs pour partir avec des bonnes bases et pour pouvoir choisir les matières que tu désires continuer en sixième année. J'espère réussir...
Enfin bref ! Je ne t'ai pas écris cette lettre pour te parler de mes études, mais pour te remercier de m'avoir si bien conseillé pour l'achat de mon balai. Tu te rappelles ? Déjà, tu m'as donné une paire de gants qui me va à la perfection ! Ensuite, tu t'es lancé dans un discours sur les balais digne d'une quidditcheuse professionnelle. Devant ta présentation des différents balais, j'ai longuement hésité. Le Galaxie... Le meilleur des balais ! Si j'avais pris celui-ci, on me remarquera forcément sur le terrain lors des sélections, et lors des matchs si je suis pris. Mais le balai ne fais pas son propriétaire, pas vrai ? Le balai que tu as m'a paru sympathique. Cependant j'ai songé à la possibilité que tu te sentes dérangé si je prenais le même que le tien... On a chacun sa bulle d'intimité. Tu pourrais mal réagir si je m'appropriais un balai identique au tien. Certaines personnes peuvent ne pas aimer qu'on ai un objet pareil que le leur. Heureusement ce n'est pas ton cas ! C'est sûrement ton côté solidaire de Poufsouffle ! J'ai donc finalement opté pour le balai de même sorte que le tien. Enfin, ça tu le sais ! Je sais même pas pourquoi je te raconte ça alors que tu étais présente.

Ce balai est tout simplement super ! Je l'ai essayé de mon retour chez moi et je me suis senti capable de tout faire dessus ! La bourse que m'avait donné mon père couvrait son prix en plus, elle couvrait presque celui du Galaxie mais même si elle l'avait couvert, je n'aurais pas pris ce balai. Je ne voulais pas abuser de la bonté de mon père. Il aurait très bien pu me dire de me débrouiller avec mon propre argent pour m'acheter un balai. Tu comprend bien mon raisonnement.
En tout cas, je te remercie beaucoup de m'avoir conseillé ! Tu as été digne d'une véritable vendeuse, voir même d'une grande quidditcheuse ! Je t'avoue que j'étais un peu perdu au milieu de tout ces accessoires de Quidditch.

J'espère te revoir bientôt, en pleine forme et toujours aussi rayonnante de bonne humeur ! On se revoit dans le Poudlard Express, dans la Grande Salle, dans la salle commune... Ou même sur le terrain de Quidditch pour les sélections ! Je te souhaite bonne chance et peut-être qu'on sera choisi tous les deux ! Ça serait super !

A bientôt, Steven.


Fin du RP

HRP:
 
Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Nouveau balai, nouvelle amie ? (Gillian & Steven)

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une nouvelle amie de nouvelle aventure [Privé : Petit Emeraude :) ]
» Ho ! Bas sa alors ! Une nouvelle amie. {PV Thalia Grace}
» Yeah une nouvelle amie pour jouer
» Nouvelle journée, nouveau patron, nouvelle vie [Pv Heiji]
» Nouveau Pokemon, nouvelle légende.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Londres, :: Chemin de Traverse,-