AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 La Princesse, la Brute & le malheureux passant [ Peder ]

Jayden ValentyneSoigneur de dragons à Gringottsavatar
Messages : 215

Voir le profil de l'utilisateur

8 juillet 2007



Sortir et se balader dans Colchester faisait généralement partie des occupations de Jayden. Dès qu'il quittait Poudlard, le jeune homme regagnait le manoir familiale pour retrouver ceux qu'il était censé aimé... Mais il n'en était rien. Le Gryffondor ne pouvait toujours pas tolérer l'autorité de son père qui avait été si longtemps absent dans son enfance, permettant à sa femme de le laisser vagabonder dans les rues dès qu'il avait été capable de dire son adresse et de marcher de manière autonome. Sa mère n'avait rien à envier au niveau des sentiments qu'il lui portait. De la haine et énormément de colère, de mépris et de répugnance, voilà tout ce que lui inspirait celle qui l'avait mis au monde. Entourée d'amants, celle-ci trompait éhontément son mari même si leur statut plus élevé dans la société avait rendu ses infidélités plus discrètes... Après tout, il aurait été très regrettable de perdre son très riche mari ... et le compte en banque qui le suivait juste pour une histoire de libertinage ! Les frères et soeurs plus ou moins légitimes puisqu'une partie d'entre eux étaient le fruit des volages de leur mère, ne donnaient pas plus envie au blond de rentrer. Pour la plupart, il ne s'entendait absolument pas avec eux les trouvant trop sournois. Sauf Lilybeen, la petite dernière, sa petite princesse ! Et éventuellement Hindy même si elle ne valait pas tellement mieux que les autres, il en était certain.

Dès lors il n'y avait donc que sa soeur cadette qui le pousse à rester au sein de la famille Valentyne. Sans cela, il y a longtemps qu'il aurait quitté le nid de serpents familial pour aller squatter chez un des membres du gang moldu dont il était le leader. Son gang... Ne pas parcourir les rues de Colchester en leur compagnie lui manquait souvent lorsqu'il se retrouvait au sein de l'établissement sorcier. Car être en leur compagnie, trainasser et se battre avait si longtemps fait partie de ses moeurs qu'il avait été étrange de se retrouver à Poudlard sans Ryan son second et meilleur ami, sans Cath' et ses crapules de copains et sans certains de ses ennemis comme Miguel Sanchez qu'il aurait probablement tenté de tuer si Ryan n'était pas intervenu. Les petites visites en cellule chez les moldus avaient été remplacées par les retenues auprès de Silverster, le concierge mais personne n'avait vraiment comblé le trou laissé par Ryan, Cath' et son groupe au sein de l'école. Il y avait bien Kelsey mais ce n'était clairement pas comparable. Frost avait fait également une entrée dans sa vie l'année précédente. Elle ressemblait tellement à son amie moldue ... Mais leurs récentes disputes toutes centrées autour du jeu qu'il avait lancé avec la Poufsouffle, entachaient régulièrement leur amitié naissante. Aussi se retrouver à nouveau à la tête de son groupe lui faisait-il toujours plaisir.

Ce jour-là, Jayden avait choisi d'emmener Lilybeen au zoo de Colchester. Depuis avril, le jeune homme le lui avait promis et vu le temps ensoleillé, il avait choisi ce jour pour remplir sa promesse. La petite dernière des Valentyne n'était pas une gamine capricieuse et exigeante. Aussi était-ce pour le moins pratique de lui faire plaisir. Si d'habitude le Gryffondor utilisait largement ses jambes ou la moto de son meilleur ami pour se déplacer, il avait renoncé à utiliser ce genre de transport pour s'y rendre avec sa petite princesse. Le train aurait été une bonne alternative mais il n'avait clairement pas envie de composer avec les horaires de ceux-ci pour le voyage. Aussi le jeune homme avait-il finalement opté pour utiliser sa voiture. Sa génitrice la traitait souvent de vieillerie mais il n'en avait cure : sa vieille chevrolet impala de 1967 roulait - et plutôt bien même - et lui plaisait énormément. Elle était pratique et confortable, que demandez de plus ? Evidemment, Cassandre, sa mère, préférait les grosses voitures luxueuses pour écraser les autres et montrer son avancée sociale... Ce n'était pas son cas !

La visite au zoo avait clairement ravi Lilybeen qui en était repartie avec un joli lion en peluche. Lorsqu'elle l'avait vu dans le magasin de souvenir, la gamine s'était empressée de faire la comparaison avec l'allure de son frère - cheveux emmêlés et caractère bien trempé inclus - ainsi qu'avec celui qu'elle avait vu sur l'uniforme de son aîné. Partagé entre l'étonnement et l'amusement, Jayden avait finalement éclaté de rire.

A leur retour et vu l'absence de glace à la pistache - les préférées de sa princesse - à la glacerie du parc, Jayden avait choisi de laisser sa voiture chez Ryan avant de partir dans les rues de Colchester vers leur glacier habituel pour lui en offrir une. Se doutant qu'elle devait être un brin fatiguée après avoir arpenter les allées du zoo et malgré ses négations à ce sujet, le jeune homme l'avait finalement prise sur son dos pour l'y emmener. Les rues étaient pour le moins bondées... Ca lui déplaisait énormément vu les inimitiés qu'il avait. Le blond avançait lorsqu'il s'entendit sa soeur sursauter après qu'un autre blond pour le moins étrange les eurent dépassé.
La déposant à terre, il l'examina rapidement sous toutes les coutures pour s'assurer qu'elle allait bien avant de lui prendre la main pour la garder auprès de lui. Il lui serrait inutile de courir après leur "agresseur" étant donné que celui-ci, n'ayant visiblement rien remarqué, était arrêté à deux mètres d'eux.

- " Oy ! T'sais pas faire attention quand tu marches ! T'as bousculé ma soeur !", lui fit-il, les sourcils froncés.

Rester calme pour Lilybeen ... Il fallait qu'il restait calme et évite toute effusion ou coup de sang.



- Never be down again. -
@Exception
Peder YlvisåkerAncien personnageavatar
Messages : 39

Voir le profil de l'utilisateur
Aujourd'hui était un jour plutôt ensoleillé... Autant dire qu'il n'était pas vraiment au goût de Peder. En effet, le blond avait passé la journée à marcher sous cette chaleur étouffante, et commençait quelque peu à en avoir marre. 
Il avait voulu aller au Zoo pour voir des lamantins, et résultat des courses ? Le zoo n'en possédait même pas ! Mais quel comble ! Pour lui, ce zoo n'était ni plus ni moins constitué de charlatans ! Non mais, dire qu'on a une grande variété d'animaux en son sein, et ne même pas avoir ces majestueuses bêtes de l'océan que sont les lamantins.

Enfin bref, il y avait un petit moment que Peder était sur les nerfs déjà. Il n'avait rien mangé de la journée et commençait à avoir sérieusement la tête qui tourne, les rues étaient bondées, et donc résultat des courses, il se faisait bousculer à tout bout de champs et ne comptait même plus les fois où il s'était excusé ! Il avait d'ailleurs arrêté de le faire, étant donné que les gens ici étaient d'une amabilité, c'était limite si il n'aurait pas dû se mettre à genoux devant eux pour avoir un peu de considération de leur part.

Le blond mourrait vraiment de soif et de faim, la chaleur n'arrangeant rien. Au contraire, il commençait vraiment à se sentir mal. Ses épaules se contractaient toutes seules, son dos le faisait souffrir, au vue de l'énorme sac qu'il portait. Sac d'ailleurs rempli uniquement de livres... Peder n'avait jamais aimé faire le tri dans son sac, alors il se trimbalait majoritairement avec des choses inutiles, genre un livre de recettes de cuisines, un catalogue de pêche. Voilà quoi. Si seulement pour une fois dans sa vie, il avait pu penser à prendre une bouteille d'eau. Quelle tête en l'air il faisait ! En plus il n'avait pas souvenir d'avoir emmener de l'argent, à part celui nécessaire pour sa visite au zoo. 

Il avait bien sa guitare sur lui, mais ce voyait mal s'arrêter et en jouer tout ça pour quémander quelques pièces... Et puis ce n'était pas son genre non ?

Il fut soudain sortit de ses pensées par un autre blond, mais à l'air féroce comparé à lui, qui lui criait dessus... Pourquoi lui criait-on toujours dessus ?! Il aurait bien eu envie de s'énerver, mais voyant qu'il avait bousculé une petite fille, il n'en fit rien.

- Oh désolé, je l'avais pas vue, s'excusa-t'il.  Je ne lui ai pas fait mal au moins ? 

Il regarda d'un peu plus près l'autre blond, et celui-ci lui rappela quelqu'un. Son air renfrogné, sa carrure plus qu'imposante, tout chez lui inspirait la crainte. Mais pas à Peder, qui ne voyait pas pourquoi il se méfierait, n'ayant après tout, rien fait de mal.

- Dis-moi, tu serais pas à Gryffondor ? Non parce que ta tête m'est familière ? lui demanda-t'il en toute innocence.

Il ne voyait pas bien où était le risque de lui poser la question, car si il n'était pas sorcier, il ne comprendrait de toute façon pas.


Jayden ValentyneSoigneur de dragons à Gringottsavatar
Messages : 215

Voir le profil de l'utilisateur
Le blond qui avait bousculé sa Lilybeen s'avéra lui être vaguement famillier. Où l'avait-il donc vu ? Lui avait-il déjà cassé la figure ? Non, si c'était le cas, il s'en souviendrait. Avait-il été en cours, enfant avec lui ? C'était impossible puisque Jayden avait été peu assidu enfant... Mais où ? Poudlard peut-être ? 

Oh désolé, je l'avais pas vue, s'excusa-t'il.  Je ne lui ai pas fait mal au moins ? 

S'excuser ? Pensait-il que des excuses étaient suffisantes ? Que serait-il arrivé s'il l'avait blessée ? Désolé... Il n'y avait vraiment que les crétins arrogants pour dire ce genre de choses !

- " Désolé ? C'est tout ce qu't'as à dire ? Désolé ?", lui fit-il menaçant sans hausser le ton de la voix pour éviter d'effrayer sa cadette, " Dis-moi, gamin, à quoi servirait la police, déjà fort peu utile, s'il suffisait de s'excuser ? T'aurais pu la blesser, bouffon !"

L'autre semblait cependant absorbé. Non franchement Lilybeen ou pas, il allait vraiment finir par perdre patience. C'est pourtant en toute innocence que celui qui lui faisait face lui demanda s'il n'était pas à Gryffondor, par hasard.
A ses côtés, Jayden sentit Lilybeen bouger au nom de la maison. Elle lui était familière, bien sûr. Aussi imita-t-elle le rugissement du nom avec un sourire candide. S'abaissant à sa hauteur, le Gryffondor lui caressa chaleureusement la tête avec un sourire en la félicitant.
Ryan, il fallait de toute urgence que Ryan se pointe !  Ou était donc son second lorsqu'il en avait besoin bon sang ?

- " T'es idiot ou quoi ? Qu'est-ce qui t'prend de parler d'ça ici ? En pleine rue commerçante de gens normaux...", gronda-t-il en continuant de chercher des yeux son meilleur ami et second.

Se souvenant que dans ce monde son portable fonctionnait, Jayden sortit l'appareil de sa poche et composa rapidement le numéro de Ryan. Au bout de deux secondes, celui-ci lui répondait et avait pour tout réponse l'ordre de venir rapidement le retrouver sur place. Une fois la chose faite, le jeune homme rangea son appareil dans sa poche et toisa froidement son interlocuteur.



- Never be down again. -
@Exception
Peder YlvisåkerAncien personnageavatar
Messages : 39

Voir le profil de l'utilisateur
Peder était quelque peu déboussolé par le comportement de son homologue blond. En même il ne comprenait vraiment pas quelle mouche le piquait ? Il s'était excusé non ? Pourtant ça ne semblait pas satisfaire du tout le plus vieux, qui était en train d'appeler il ne savait qui pour il ne savait quelle raison.

Ne voulant pas s'attirer plus de problèmes qu'il n'en avait déjà, le norvégien restait planté devant lui, le regardant avec étonnement. Peut-être aurait-il dû prendre ses jambes à son cou ? Peut-être faisait-il preuve d'une stupidité sans nom en restant ici alors qu'il allait sûrement se faire tabasser sans raison ? 
Rien n'était moins sûr...
Il ne pouvait pas être certain qu'il lui voulait du mal non ? Peder était plutôt du genre optimiste, mais là il était peut-être carrément suicidaire. Il espérait vraiment que tout cette histoire ne finirait pas mal pour lui. Il savait que si c'était le cas, il ne pourrait pas se défendre, même si il faisait de son mieux. Le Poufsouffle était tout sauf un violent, sa carrure le prouvait d'autant plus, maigre comme il était. Il se ferait détruire à coup sûr si il était impliqué dans un bagarre. 
Il n'avait jamais autant espérer que son frère l'accompagna. Il aurait pu sauver la situation lui, le sauver lui. 

La vie pouvait être tellement nulle des fois, aujourd'hui il avait eu une journée merdique, et elle ne semblait pas sur le point de s'arranger, bien au contraire. Il était seul, tout seul, et cela semblait être le début de la fin pour lui.

Le désespoir le gagnait peu à peu. L'autre n'avait pas l'air prêt à discuter, la petite fille qu'il tenait par la main n'avait pas l'air de se rendre compte de la situation, elle semblait si gentille et innocente. Pourquoi était-il donc si maladroit ?! Pourquoi les gens pensaient-ils toujours qu'ils pouvaient s'en prendre à lui impunément tout simplement parce qu'il était très vulnérable ?!

Peder avait envie de chialer comme un gosse, purement et simplement. Il n'en ferait rien, histoire de ne pas avoir l'air plus pitoyable qu'il ne l'était déjà. Il espérait au moins que ce type ne casserait pas sa guitare, c'est tout ce qu'il demandait. Il la déposerait sur le côté avant de se faire tabasser. C'était son seul et unique plan, limiter les dégâts. Pathétique n'est-ce pas ?

Enfin, il se décida à poser son bien la plus précieux contre le mur à sa droite, et attendait patiemment. 
Patiemment quoi ? Et bien de savoir quel serait son sort, tout simplement.


Jayden ValentyneSoigneur de dragons à Gringottsavatar
Messages : 215

Voir le profil de l'utilisateur
L'unique réponse qu'il obtient de son interlocuteur fut un regard étonné. Mais d'où sortait-il celui-là ? C'était sans doute un crétin de Serdaigle ou de Poufsouffle ! Il n'y avait que ces maisons qui se coltinaient de vraies andouilles de la sorte ! Avait-on seulement idée de rester là prostré bêtement à attendre le bon vouloir de son opposant ? 
Soupirant, Jayden tenta de rester calme. Lilybeen était à ses côtés, inutile de l'effrayer en se déchaînant comme habituellement.  Il fallait de toute urgence que Ryan arrive et prenne le relais. C'était toujours ainsi qu'ils s'étaient organisés. Depuis qu'il dirigeait son petit gang, chacun de ses compagnons avait veillé sur Lilybeen. Son meilleur ami et second était celui qui s'occupait le plus de sa Princesse, évitant ainsi au blond de s'inquiéter outre mesure puisqu'il s'agissait de celui en qui il avait le plus confiance. 

- " Attends un peu que Ryan arrive...", bougonna-t-il avant de sentir sa cadette tiré sur le bout de pantalon à sa hauteur.

S'abaissant à son niveau, Jayden la questionna sur ce qui n'allait pas, légèrement inquiet. Est-ce que ce crétin l'avait blessée sans qu'il ne l'ait vu dans un premier temps.  Mais il s'agissait de toute autre chose et la petite fille lui signifia gentiment qu'il devait sourire et ne pas râler. 
Ne pas râler ? Qui avait été lui apprendre une telle chose ? Certes, il faisait en sorte qu'elle sourit tout le temps mais n'avait pas souvenir de lui avoir inculquer pareille petite manie. 

- " Qui t'as appris ça, Princesse ?", lui murmura-t-il avec douceur. 

La réponse ne se fit pas attendre et l'enfant pointa du doigt une personne qui se dirigeait vers eux : Ryan, son second. 

- " T'en as fallu du temps bon sang !", l'apostropha-t-il avant de poursuivre vu la mine interrogative de son ami, " C'est rien. Juste un crétin. Ca sera résolu en quelques minutes. Emmènes-la manger une glace à la pistache."

Sortant un billet d'une poche de son jeans, il le tendit à son ami avant de déposer un baiser sur le sommet du crâne de sa soeur qu'il lui confia. 
Tandis qu'ils commençaient à s'éloigner, Jayden le héla à nouveau l'avertissant de faire très attention à sa soeur. Une fois la chose faite, le Gryffondor se tourna à nouveau vers celui qui semblait être un sorcier. Ce dernier avait déposé la guitare qu'il avait avec lui contre le mur tout proche. Mais c'était quoi ça pour un homme encore ? Il abandonnait et se laissait faire ? 

- " Oy ! T'es complètement demeuré ou quoi ? Parler de l'école d'vant des gens normaux et ma soeur de surcroit qu't'aurais pu blessé !"

Colérique, Jayden lui balança une faible droite. Ce gars avait plus l'air d'une fille que d'un garçon un peu comme Lloyd au fond alors il était clairement inutile qu'il dépense beaucoup de ses forces pour le mettre à terre. 

[HRP : Peder, libre à toi que ton perso évite le poing de Jay' hein  ]



- Never be down again. -
@Exception
Peder YlvisåkerAncien personnageavatar
Messages : 39

Voir le profil de l'utilisateur
Voir arriver l’acolyte  si il pouvait le nommer ainsi la personne venu aider le blond super en pétard renforça la croyance de Peder qui consistait simplement dans le fait que sa dernière heure avait sonnée. Surtout qu'il n'arrivait pas à le calmer alors qu'il s'était excusé, il trouvait la colère du Gryffondor tellement injustifiée que si il avait été une fille, il aurait juste cru qu'il était dans une mauvaise période du mois.
Sauf qu'ici il n'était pas question d'hormones, ou du moins pas les même, et le voir s'avancer de façon menaçante vers lui le fit relever la tête, et le fixer avec un air simplement étonné. Alors il allait vraiment le frapper ? Juste pour une simple maladresse de sa part ? Heureusement qu'il ne l'avait jamais croisé directement au détour d'un couloir de Poudlard, sinon il n'y aurait certainement pas fait long feu.

Voyant arriver le poing de son opposant en direction de son visage, Peder eut toute fois un réflexe  il recula, tomba sans le faire exprès ce qui le sortit toutefois de sa torpeur. Il s'était finalement réveillé, on peut dire.

" Mais je suis bête ou quoi ? Il y a un gars qui veut faire de la bouillie de Poufsouffle et moi je reste là comme une flaque de boue ?! Faut que je me sorte de là non d'une pipe !"

Alors il prit s'empara de sa guitare, poussa le blond et partit en courant, le plus vite possible, espérant que l'autre ne le poursuivrait, car à cette cadence d'enfer il ne tiendrait pas longtemps, tellement son endurance était comparable à celle d'une limace anémiée...
 Le paysage dévalait à toute vitesse, il coupait la route aux voitures, et même si c'était dangereux  il se dit que c'était tout de même mieux que de s'arrêter, ne sachant pas si il était suivit car n'ayant toujours pas prit le temps de regarder en arrière. Il valait mieux qu'il ne le fasse pas, en courant en même temps il n'était pas sûr de ne pas se rétamer lamentablement.
Il était néanmoins curieux, car après tout, si personne n'était à sa poursuite,  ce serait stupide de continuer à courir indéfiniment, surtout qu'il n'y arriverait pas indéfiniment, ne prenant malgré tout pas le temps de s'arrêter, il tourna la tête pour voir, mais avant d'avoir vu quoique ce soit, il se prit de front un poteau et tomba en arrière.

C'était assez douloureux, mais essoufflé il décida de rester coucher un petit moment sur le trottoir, le temps de retrouver une respiration un tant soit peu moins saccadée.


Jayden ValentyneSoigneur de dragons à Gringottsavatar
Messages : 215

Voir le profil de l'utilisateur
S'il y avait bien une chose à laquelle Jayden ne s'était pas attendu, c'était que cet imbécile s'étale de tout son long en reculant pour éviter son poing. 

" Mais je suis bête ou quoi ? Il y a un gars qui veut faire de la bouillie de Poufsouffle et moi je reste là comme une flaque de boue ?! Faut que je me sorte de là non d'une pipe !"

Se remettant sur son séant et attrapant son étui, le blond détalla rapidement comme un lapin en tentant maladroitement et sans réel succès le Gryffondor. Il manqua de peu Lilybeen à nouveau qui fut de justesse écartée par Ryan.

- " Tu crois pas si bien dire, le Blaireau. T'es vraiment idiot de penser qu'j'vais en rester là alors que t'as failli écorcher deux fois ma soeur et qu't'ai tenté d'me rentrer d'dans.", murmura-t-il en le voyant courir.

Alors qu'il s'apprêtait à partir à la poursuite de son condisciple, Ryan s'interposa.

- " Laisse-le se carapater pour une fois, Jay'. C'est qu'un idiot. Lilybeen n'a rien et tu sais très bien que Sanchez a toujours une dent contre toi depuis la dernière fois. Si ça tombe, c'est un piège. Il serait plus prudent...", commença son meilleur ami.

Lui tapotant l'épaule amicalement l'épaule, un bref rictus apparut sur les lèvres du Gryffondor.

- " T'inquiète !  C'est plus ça tes réflexes au passage, Ryan. J'voudrais pas d'voir me trouver un autre second. T'sais ce qui t'reste à faire. Puis c'est pas un pote à cette poule mouillée de Sanchez et prudent c'est pas mon truc, t'sais bien."

Abandonnant Lilybeen à la garde de son meilleur ami, Jayden se mit à la poursuite de ce crétin de Poufsouffle qui s'avéra s'être arrêté un peu plus loin. Sa position - à savoir affalé sur le sol - laissait penser qu'il s'était pris le poteau. Non mais franchement ... quel empoté.
Remettant le Poufsouffle sur ses pieds, Jayden le plaqua sans douceur contre le poteau.

- " T'es vraiment un crétin de Blaireau hein ! Parler d'ça devant ma soeur et on meilleur pote qui sont normaux alors qu'ils risquent d'se faire lobotomiser par les oubliators. Et tout ça après qu't'aie failli la blesser deux fois ! "

Le regard du Gryffondor se posa alors sur l'étui de la guitare du Poufsouffle. Relâchant ce dernier, il s'en empara avec un vague sourire.

- " Dis-moi l'andouille... T'y tiens à ta guitare ?"



- Never be down again. -
@Exception
Peder YlvisåkerAncien personnageavatar
Messages : 39

Voir le profil de l'utilisateur
Alors il avait été si facile à rattraper... Il avait secrètement espéré qu'il le laisserait tranquille. Qu'il avait réussi à lui échapper et que donc il prolongerait son espérance de vie. Mais il semblait que c'était raté, au vu de l'emprise qu'avait le blond énervé sur le tee-shirt du Poufsouffle. Il n'arriverait pas à s'en tirer une nouvelle fois. 
Autant il s'était fait à l'idée qu'il allait mourir ici, tout seul, mis en pièces pour des raisons obscures par un autre blond qui semblait aimer frapper ses condisciples. Tant pis, qu'il en soit ainsi. Mais le dit blond lui dit soudainement quelque chose, des mots qui le glacèrent d'effrois.

- " Dis-moi l'andouille... T'y tiens à ta guitare ?"

Tout sauf sa guitare ! Il pouvait même lui rasé la tête, peu lui importait, mais pourquoi s'en prendre à un objet qui lui apportait tant de réconfort ? Parce que sa maladresse naturelle l'avait fait pousser une petite fille s'en faire exprès ? Tant de bruits pour rien ! Il s'était excusé bon sang ! Que devait-il faire de plus ? S'agenouiller immédiatement et lui juré allégeance éternellement ?! Il était sûr que même ça ne suffirait pas, tellement l'autre avait l'air déterminé à lui pourrir la vie...
Il réalisa qu'il était resté silencieux longtemps, trop longtemps, et l'autre n'avait pas l'air patient.
L'autre était colérique.

L'autre était injuste.

L'autre était son bourreau, et il ne l'aimait pas. 

Ce fut sûrement la seule personne qu'il détesta autant qu'il le faisait à cet instant précis  Si il avait eu la force, il l'aurait frappé. Si il avait été courageux, il lui aurait craché tant de paroles acides qu'elles l'auraient fait pleuré. Il en était sûr, et il était naïf, c'était sûr. Car l'autre était un dur à cuire, il n'en doutait pas.
Les mots étaient bloqués dans sa gorge. Il ne savait pas quoi dire ! Il n'arrivait pas à prendre la parole. Il voulait l'empêcher de faire ça. Il le voulait de toute son âme, mais comment le convaincre ? Il ferait sûrement la sourde oreille, il ne l'écouterait pas, ou pire il verrait à quel point cet objet lui importait et se délecterait de sa douleur quand il le détruirait. L'autre n'était pas un gars bien, il était détestable. Il était un fléau.

- "Je... " fut tout ce qu'il réussi à dire.

Lui qui aimait parler, lui qui trouvait toujours les mots, n'en trouvait aucuns, tellement la panique en lui le paralysait. Il regardait tout autour de lui, espérant que quelqu'un lui vienne en aide, mais ils s'en fichaient tous. Personne ne s'était jamais intéressé à sa petite personne, et il en avait un exemple flagrant en ce moment. Les passants...passaient. Tout en ignorant la petite scène qui se déroulait. Après tout, ce n'était pas leur problème. C'était le sien, et il devait se débrouiller. Il devait faire face à l'horrible monstre de méchanceté qui menaçait son bien le plus précieux. 
Il était débile ce norvégien vous direz vous, un réparo et c'est réglé  pourquoi diable en faisait-il tout une histoire ?

Parce que rien que de la voir se briser devant lui, le briserait lui. Sa mère la lui avait offerte, il devait en prendre soin, et en revenant ce soir pour demander à son frère de faire le sort qui la réparerait, il savait qu'elle le prendrait mal. Il savait que le peu d'estime qu'elle avait pour lui s'envolerait. Il le savait, car il avait toujours été inutile, et qu'il le prouverait une fois de plus en ramenant l'objet brisé, détruit, en miette. Il ne voulait pas décevoir la seule personne qui l'aimait.

-  "Ne fait pas ça s'il te plaît ", reprit-il plus bas , à tel point que ce n'était presque qu'un murmure.  "Frappes-moi si tu veux, aussi fort et aussi longtemps qu'il te plaira, mais ne la casses pas, je t'en pris."

Il était humilié, il l'avait supplié, restait à voir si l'autre l'entendrait.


Jayden ValentyneSoigneur de dragons à Gringottsavatar
Messages : 215

Voir le profil de l'utilisateur
-  "Ne fait pas ça s'il te plaît ", reprit-il plus bas , à tel point que ce n'était presque qu'un murmure.  "Frappes-moi si tu veux, aussi fort et aussi longtemps qu'il te plaira, mais ne la casses pas, je t'en pris."

Son manque de hargne et de courage, son attitude, tout chez le jeune homme déplaisait fortement à Jayden. Le poufsouffle avait très clairement sa place dans la maison dans laquelle il avait été réparti. Car depuis toujours le Gryffondor avait vu les jaunes et noirs comme des personnes loyales mais bien trop naïves et exploitables par leurs condisciples. 
Levant son poing, Jayden rata volontairement le visage de Peder devant lequel il resta immobile quelques instants avant de finalement se relever en époussetant ses vêtements.

- " T'es trop naïf, Ylvisåker ! T'as d'la chance qu'elle ait rien du tout. Mais fais gaffe à tes arrières, crétin..."

Se détournant du jeune homme, Jayden s'éloigna, s'en retournant auprès de sa cadette qui l'attendait avec Ryan, son meilleur ami. Lillybeen continuait de babiller gaiement à ses côtés. Rien ne semblait pouvoir entacher la bonne humeur de l'enfant qui vint directement à lui lorsqu'elle le vit revenir en lui demandant ce qu'il avait fait d'une voix qui se voulait maternelle. 

- " Rien... Absolument rien, mon ange.", lui murmura-t-il en l'inspectant brièvement du regard, " Ce garçon n'a pas un seul bobo. Nous avons juste brièvement discutés tous les deux comme de grandes personnes.

Encore dans le doute, la petite fille lui sortit alors un "Promis?" auquel il répondit par un éclat de rire et un hochement de tête. 
Ryan fut légèrement déconcerté par le peu de temps mis par le blond.

- "Ce blaireau courait drôl'ment vite. Pas su l'rattraper mais y s'montrera plus. T'inquiète.", le rassura-t-il.

Ryan n'était sans doute pas dupe mais il savait que Jayden détestait à avoir à se justifier dans pareille situation. Aussi ne releva-t-il pas la pseudo vérité énoncée. 

[ RP terminé pour Jayden ]



- Never be down again. -
@Exception
Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

La Princesse, la Brute & le malheureux passant [ Peder ]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» jude, c'est malheureux de voir ce genre de comportement!!!
» Le Bon, la Brute et la Truante
» MALHEUREUX CHIENS
» Le Bon, la Brute, et les truands.
» Chaine de Jacque!! brute de forge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Ailleurs,-