AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Nouvelles de l'extérieur

Harmonie FernoysAncien personnageavatar
Messages : 282

Voir le profil de l'utilisateur
Samedi 24 septembre 2005

Harmonie s'était levé tôt ce matin. Elle avait commandé un important stock de laines à une mercerie sorcière, et celle ci devait arriver aujourd'hui. Elle avait hâte de commencer un nouvel ouvrage avec une nouvelle laine qui change de couleur selon l'humeur, ou encore se faire une nouvelle paire de chaussons avec celles qui maintient la chaleur ou en crée. Le réveil dans les cachots de serpentards n'étant pas des plus chaleureux.

* Mais qu'est ce qu'ils font, ça fait déjà 2 heures que j'attends!*


Harmonie avait bien sûr emporter un ouvrage, mais avait plutôt passé ces deux heures à empêcher Bastet de blesser les pauvres chouettes... jusqu'à ce qu'un grand duc lui hurle dessus et que le chat se réfugie dans le sac de sa maitresse.

" Bastet! Sors de là tout de suite. Tu vas encore m'abimer toute ma laine!"

Au loin, Harmonie pût voir trois hiboux grands ducs transporter un baluchon qui aurait pû contenir une couette ou même un homme, entouré d'une multitude d'autres volatiles. Beaucoup de ses chouettes rentrèrent à la volière, mais deux d'entre elles se postèrent devant elle.

* Tiens, j'ai du courrier on dirais.*


Harmonie délesta les chouettes de leurs colis tandis que les grands ducs approchaient de plus en plus.

" Alors Bastet, qu'avons nous là! Ah, une lettre de Ambre et une autre de Nathanaël; Et ... une de Lucas! "

Lucas, le frère d'Harmonie séjournait à présent à Azkaban... Après 5 ans auprès des détraqueurs, le magenmagot l'avait transféré dans une section créée spécialement pour les très jeunes mangemorts, les plus dangereux restant auprès des affreuses créatures. Lucas avait été privé de sa baguette et subissait sa peine comme un moldu. Permettant ainsi à la jeune fille d'avoir des nouvelles de son frère.

Harmonie allait ouvrir la lettre de son frère quand la porte de volière s'ouvrit.
InvitéInvité


Shamee avait vu la chouette de ses parents arriver à la Volière. Cette chouette était terriblement gourmande et elle préférait se rendre d'abord là où se trouvait la nourriture pour chouettes plutôt que de porter ce qui était évidemment une lettre de remontrances à Shamee. Mais celle-ci avait remarqué la chouette qu'elle reconnaissait parfaitement, même de loin, et c'était la raison pour laquelle elle se rendait à présent à la Volière, en se disant qu’il devait s’agir de la réponse de sa mère

Une fois le repas terminé, la jeune fille monta jusqu'à la Volière. Elle mit un peu de temps pour s'y rendre, profitant de la promenade. C'était un endroit tellement joli que Poudlard. Elle était vraiment heureuse d'être venue vivre ici, ce qui lui permettait d'échapper un peu à l'influence de son père, mais pour combien de temps. Elle arriva enfin à la Volière et monta les escaliers. En poussant la porte, elle vit une jeune fille et reconnut Harmonie Fernoys, qui était la personne qui l’avait poussée à écrire la lettre.

Elle la salua sans mot dire et se tourna vers la mangeoire où elle découvrit la chouette de la famille en train de se sustenter comme si la mission d'envoyer une lettre à Shamee était la dernière de ses préoccupations. Shamee soupira en se disant que même pour la chouette de la famille, elle était une quantité négligeable. Elle parvint néanmoins à faire venir la chouette auprès d'elle et à la libérer de son précieux chargement. La chouette continua de manger pendant que la jeune fille lisait le contenu de la lettre.


Code:
Shamee,

Nous avons bien reçu ta précédente lettre dans laquelle tu nous annonçais ton admission dans la Maison des Poufsouffle. C'est très bien, c'est une bonne maison. Finalement, tu as peut-être été éduquée correctement puisque tu as réussi à intégrer une maison correcte. J'espère que tu ne nous fait pas honte à Poudlard et que tu continues de te comporter correctement. Mais comme je sais qu'on ne peut pas te faire confiance, j'ai décidé de régler le problème à ma façon.

A partir de maintenant, Shamee, le fils de mon grand ami, actuellement élève à Poudlard, sera chargé de te surveiller et de s'assurer que tu te comporteras comme il convient. Il va très certainement entrer bientôt en contact avec toi, n'oublies pas de te montrer parfaitement humble et dévouée envers lui. Si j'apprends que tu ne t'es pas conduite correctement, je lui donnerai le droit de te punir en conséquence.

Sois toujours respectueuse.

Ton père, Mickael Fuller.

Shamee n'arrivait pas à en croire ce qu'elle lisait. Son père allait employer quelqu'un, un autre élève de l'école, pour la surveiller à Poudlard. Elle avait tellement peur de ce qui allait pouvoir se produire. Les larmes lui montèrent aux yeux. Mais elle se reprit et consulta la seconde missive qui émanait de la main de sa mère et qui était la réponse à la lettre personnelle qu’elle lui avait adressée. Celle-ci était beaucoup plus douce et l’on sentait que sa mère avait tenté de consolé sa fille.

Code:
Ma Shamee,

Tu as bien fait de m’adresser cette requête et de ne pas le demander à ton père comme le suggérais ton amie. Cela concerne des affaires de femme qui ne le regardent pas. Mais remercie ton amie de t’avoir poussé à me poser cette question car il serait compliqué pour toi d’être confronté à cette situation sans t’y être préparée.

Le rôle d’une femme est d’obéir à tous les désirs d’un homme, quels qu’ils soient, il est vrai, mais à quelques exceptions prêtes. Tu le sais, par exemple, tu ne dois pas obéir à un ordre qui contredirait celui de ton père ou de ton mari. En ce qui concerne le point particulier dont tu m’as parlé, considère que tu dois garder en tout lieu et en tout temps, une vertu parfaite jusqu’à ton mariage. Mais il est vrai que de nos jours, certains hommes se permettent de donner des ordres qui iraient contre cela alors voilà comment réagir.

Si l’homme qui est devant toi est de sang pur, il connaîtra les règles qui s’appliquent aux mariages sorciers et il n’exigera jamais ça de toi. Donc, si un homme le fait, c’est que c’est un Sang-de-Bourbe. Il reste un homme et tu te retrouverais dans une position compliquée. Je te suggère donc, si tu te trouves encore à Poudlard, de te rapprocher d’un adulte de Sang-Pur ou du jeune homme que ton père a choisi pour veiller sur toi et de lui rapporter ce fait. Tu seras ainsi une bonne fille.

Continue à travailler aussi bien que tu le fais et ne t’en fais pas. Pour le moment ton père ne doute pas de toi. Bien entendu, il te sait faillible et voilà pourquoi il a demandé à ce garçon de garder un œil sur toi, mais tant que tu resteras bien sage, tout iras bien.

Courage, ma fille.

Abigail Fuller.

Mais cette lettre n’avait pas atténué la douleur de celle de son père, malgré tout. Elle la relut à nouveau.

"Le fils de mon grand ami sera chargé de te surveiller… Pourquoi… ? Ne serais-je donc jamais en paix nulle part ?"
Harmonie FernoysAncien personnageavatar
Messages : 282

Voir le profil de l'utilisateur
La porte s'ouvrit sur la jeune Shamee Fuller. La petite la salua d'un signe de la tête avant de se diriger vers une chouette qui commençait son repas sans se préoccuper de sa propriétaire.

Harmonie entreprit d'ouvrir la lettre de son frère Lucas.
Code:
Harmonie,

Comment les gens ont-ils pû changer à ce point. Si tu entendais tout ce que j'entends ici. Certains des nôtres nous tournent le dos. J'ai encore entendu hier des mangemorts dirent que les sangs de bourbe étaient peut-être normal. Tu entends ça? Normal! Ces immondes bêtes répugnantes. Le seigneur avaient bien raison. Seuls les sangs purs méritent de vivre, ses infâmes vermines ne sont bonnes qu'à nous servir. Et encore... Je préférerais manger de la bouse de dragon qu'un repas préparé par eux.
Fais attention à toi Harmonie, il y a de plus en plus de traitre à leurs sangs. Ne va pas te corrompre avec ce genre de racaille. Si un jour ils me laissent sortir, je tuerais le premier sang-de-bourbe que je croise.
Et les sangs mélés... Pouah... Comment leurs parents ont ils pû copuler avec cette éspèce? Je suis certain qu'il était sous l'effet d'un sortilège... Ou devenu fou. Il ne peut en être autrement.
Dire que tu dois chaque jour en rencontrer. Je ne sais pas comment tu fais. Ici je suis obligé de vivre comme un moldu. Tu entends, il me traite plus bas que terre!

Et comme d'habitude, ce fichu volatile qu'il m'ont accordé s'impatiente, je dois te laisser, sinon jamais tu ne recevras cette lettre.
Prends soin de toi petite soeur, Ne laisse pas ses vermines t'approcher.
Ton frère qui t'aime plus que tout et qui tueras la moindre personne voulant te faire du mal.
Lucas. 

Harmonie avait les larmes aux yeux? Jamais Lucas ne pourrait changer. S'il savait tout ce qu'elle fait ici, qu'elle parle à des sangs de bourbe, qu'elle rigole même avec eux.

"Le fils de mon grand ami sera chargé de te surveiller… Pourquoi… ? Ne serais-je donc jamais en paix nulle part ?"

La voix de la petite avait sorti Harmonie de ses réveries.

" Quelqu'un doit te surveiller? Eh ben, ils ont pas l'air commode tes parents. A Poudlard tu devrais être en paix. Je ne comprends pas pourquoi il faudrais qu'on te surveille. Sauf pour te protêger bien sûr!"
InvitéInvité


Harmonie avait l’air perturbée et même choquée par le fait que le père de Shamee ait l’intention de la faire surveiller à Poudlard. Mais pour la petite Shamee, ça n’avait rien de surprenant finalement. La fillette savait qu’elle risquait d’être amenée à ne pas bien se comporter à Poudlard. C’était ainsi, elle était femme. Et les femmes devaient être surveillées. Pour dire la vérité , deux choses surprenaient beaucoup plus Shamee que sa propre surveillance.

La première, c’était que toutes les femmes de Poudlard ne semblaient pas subir la même surveillance. La seconde, c’était que tous les hommes de Poudlard ne semblaient pas faire front en une seule phalange punitive, mais que la plupart semblaient ne pas se soucier des femmes qui les entouraient et de leur comportement. En fait, Shamee trouvait qu’elle se comportait parfaitement comparé aux autres femmes de Poudlard, élèves ou professeurs. Et elle se demandait pourquoi personne n’intervenait, pourquoi personne ne disait rien.

« Mon père… souhaite seulement s’assurer que je suis… une bonne petite fille… c’est tout. Ma mère est d’ailleurs d’accord avec lui. Au fait, elle m’a demandé de te remercier de m’avoir parlé de cette… cette chose. »

Elle avait le sentiment que Harmonie jugeait ses parents. Ce n’était absolument pas ce qu’elle voulait. Elle souhaitait que Harmonie comprenne que sa famille était bien, qu’elle était normale et que c’était simplement une mesure de précaution de la part de son père, qui n’était en rien mauvais. Il se conduisait simplement comme un chef de famille doit le faire, montrant le chemin à Marvel, son héritier, pour que celui-ci en fasse autant lorsqu’il deviendrait un adulte.

Shamee ne savait pas que les autres ne pouvait pas comprendre cet état de fait, mais elle savait que désormais, Harmonie saurait qu’elle avait tendance à être une mauvaise fille. Elle garda donc la tête baissée, honteuse devant la jeune fille qui ne voudrait sûrement plus parler à quelqu’un qui n’était pas une fille respectueuse et obéissante. Shamee décida de ne pas prendre la parole et d’attendre qe Harmonie parle la première. Ainsi, il serait plus facile pour la petite Poufsouffle de savoir exactement comment réagir face à sa camarade.
Harmonie FernoysAncien personnageavatar
Messages : 282

Voir le profil de l'utilisateur
« Mon père… souhaite seulement s’assurer que
je suis… une bonne petite fille… c’est tout. Ma mère est d’ailleurs
d’accord avec lui. Au fait, elle m’a demandé de te remercier de m’avoir
parlé de cette… cette chose.
»

Encore une fois, Shamee étonnait la jeune fille.

* Une bonne petite fille? Il la prennent pour un chien ou quoi? Qu'est ce qu'elle voulait dire par là?*

Soudain la dernière phrase de la cadette lui revint en mémoire.

* Sa mère? C'est sa mère qui me remercie? Elle n'a pas osé le demander à son père?*

" Ce n'est rien Shamee, c'est tout naturel. Mais dit moi sans vouloir être indiscrète, As-tu peur de ton père? Je ne dis pas ça pour te blesser mais vu tes réactions on a l'impression que tu as peur de lui. Est-ce qu'il... te frappe? "


Entretemps, les grands ducs avaient déposé leur paquet devant la jeune fille qui se demandait déjà comment elle allait faire pour rapporter ce colis à la salle commune de serpentard.
InvitéInvité


Harmonie avait l’air de plus en plus surprise par les propos de Shamee qui se rendait bien compte que, même si Harmonie était une Sang Pure, il y avait des choses qu’elle ne pouvait pas comprendre dans l’éducation de la fillette. Il était probable que la jeune femme n’avait pas eu la même éducation. Apparemment, les choses changeaient, avec le temps, dans le monde de la Magie, et les sorcières étaient éduquées différemment d’avant. Mais la famille Fuller n’avait pas changé de conduite et Shamee devait donc rester fidèle à ses principes jusqu’à son mariage. Ensuite, elle aviserait selon le mari qu’elle aurait.

Mais la seule chose que Harmonie répondit à la fillette concerna la relation de l’enfant avec son père. Apparemment, Harmonie semblait penser que Shamee avait peur de son père et que celui-ci ne se comportait pas bien. Même si le début était vrai, Shamee ne l’aurait avoué pour rien au monde car si elle l’avait dit, son père aurait alors été accusé de mauvais comportements qu’il n’avait pas. D’ailleurs, Harmonie n’avait actuellement aucune raison de penser que Shamee était en froid avec son père.

« Non, je n’ai… je n’ai pas vraiment peur de lui. Je n’ai pas envie d’être réprimandée, c’est vrai, mais je n’ai pas peur. Je veux dire… toute fille de mon âge n’a pas envie d’être réprimandée par son père, non ? »

Elle sourit en disant cela de la façon la plus naturelle qu’elle le put. Elle se doutait que la relation qu’elle avait avec les autres membres de sa famille n’était pas tout à fait la même que celle des autres petites filles de son âge. Toutes celles qu’elle avait rencontrées le lui avaient prouvé. Mais d’un autre côté, sa famille était tout de même harmonieuse, elle avait juste ses propres règles et Shamee devait tout simplement les respecter. Ce n’était vraiment pas plus compliqué que cela, et elle était prête à le défendre contre quiconque.

« Non, d’ailleurs, il m’a même félicitée pour mon admission à Poufsouffle dans sa lettre. Il dit que c’est une très bonne Maison, et que j’ai des chances d’y faire quelque chose de bien. »

C’était un peu exagéré, mais ce n’était pas grave. L’idée était vraie au moins. Shamee jeta un coup d’œil au paquet que deux grands ducs venaient de déposer aux pieds de Harmonie. Elle se demandait ce qu’il contenait, mais elle était bien trop polie pour étaler sa curiosité. Elle réfléchit à la façon d’amener la conversation pour avoir des informations sur le contenu du paquet. Soudain, l’idée lui vint et elle lui sembla très naturelle une fois qu’elle y eut pensé. Ce fut donc sans se départir de son sourire qu’elle prit la parole.

« Tu as reçu un paquet énorme, dis-moi ! »
Harmonie FernoysAncien personnageavatar
Messages : 282

Voir le profil de l'utilisateur
Harmonie attendait... inquiète, la réponse de la fillette.

* Pourvu qu'il ne la batte pas, ce serai la fin de tout.*

« Non, je n’ai… je n’ai pas vraiment peur de
lui. Je n’ai pas envie d’être réprimandée, c’est vrai, mais je n’ai pas
peur. Je veux dire… toute fille de mon âge n’a pas envie d’être
réprimandée par son père, non ?
»

Harmonie souriait tristement. Bien sûr qu'aucun enfant ne souhaite être réprimandé par ses parents. C'est tout à fait naturel.

* Enfin, moi il y a des jours où j'aimerais me faire réprimander par mon père... ça voudrait dire qu'il serai encore en vie.*

« Non, d’ailleurs, il m’a même félicitée pour
mon admission à Poufsouffle dans sa lettre. Il dit que c’est une très
bonne Maison, et que j’ai des chances d’y faire quelque chose de bien.
»

La jeune fille était étonné. Elle était certaine que l'admission de la fillette à Poufsouffle aurait mit son père en rage. Que celui ci l'avait félicité était tout bonnement impensable.

* Tout compte fait tout ce que l'on raconte à propos de sa famille n'est peut-être pas vrai? Réfléchis Harmonie, tu ne vis pas avec eux tu ne peux pas savoir. Regarde ta famille, tout le monde prend les mangemorts pour des monstres et pourtant ta famille était unie. *

« Tu as reçu un paquet énorme, dis-moi ! »

" Euh oui, j'ai commandé un peu de laine. Enfin un peu beaucoup. J'adore tricoter c'est ma passion. Et toi Shamee, tu as une passion, un loisir? Ca aide lorsque l'on doit faire face au monde extérieur. "

Harmonie hésitait mais cette petite lui faisait de la peine. Apparemment sa famille vivait dans une autre époque.

" Shamee, excuse moi pour ma curiosité, mais si je ne te le dis pas je vais être géné à chaque fois que je m'adresserai à toi. On entend beaucoup de choses sur ta famille. Comme quoi ton père mépriserait les femmes et les filles, que celles ci n'ont ni le droit de pleurer ou de rire. Mais je ne pense pas que c'est pour te faire du tort. Je crois que ta famille t'aime énormément et fais cela pour te protéger. Mais cela fait longtemps que le monde a changé mais on a l'impression que ton père n'a pas compris que ses pratiques n'ont pû lieu d'être.
Certains à Poudlard auront peur de toi, et ils te faudra défendre tes parents mais essaie d'admettre que tes parents n'ont pas toujours raison. Si tu as besoin d'une épaule pour pleurer ou parler, envoie moi un hibou ou quand tu sauras le faire une note volante."
InvitéInvité




Dernière édition par Shamee Fuller le Dim 20 Nov 2011 - 14:34, édité 1 fois
Apparemment, ce gros paquet contenait de la laine. La curiosité de Shamee était maintenant satisfaite. Mais elle se demandait pourquoi Harmonie avait besoin d’une telle quantité de laine. Shamee savait, bien entendu, tricoter à la façon Moldue, puisqu’il fallait d’abord apprendre sans magie pour pouvoir pratiquer, mais elle ne pensait pas que quelqu’un puisse avoir envie de tricoter au point d’acheter une telle quantité de laine. Ce devait être une passion pour Harmonie.

Shamee supposa que Harmonie devait avoir envie de parler de tricot si elle aimait tant en faire, et elle ne voyait pas pourquoi elle l’aurait mentionné si ce n’était pas le cas. Elle avait vraiment l’air d’aimer ça. Elle se dit que parler de ça serait un moyen bien sympathique d’engager une conversation cordiale entre elles et surtout, de parler d’autre chose que de sa famille. Ce n’était pas que Shamee en fût ennuyée, mais elle supposait que Harmonie allait en avoir assez de ne parler que de ça.

« Tu aimes tricoter ? Moi aussi, j’aime bien. Cet été, j’ai fait un pull et des chaussettes pour Marvel. C’est important, le tricot, pour une femme. »

Harmonie se mit à nouveau à parler de la famille de Shamee. Apparemment, il n’était pas la peine d’essayer de détourner la conversation, Harmonie n’en avait pas envie. Cela n’avait pas d’importance, Shamee lui parlerait de ce qu’elle voudrait. Elle n’avait changé de sujet que pour ne pas l’embêter donc elle pouvait parfaitement lui répondre sans éprouver un quelconque ennui ou un quelconque malaise. De toute façon, ce n’était pas le genre de Shamee de s’ennuyer avec cela.

Harmonie lui parla de ce que les gens croyaient à-propos de sa famille et Shamee comprit enfin pourquoi tout le monde la regardait quand elle était arrivée dans la Grande Salle. Apparemment les gens parlaient sur son dos. Ca ne plaisait pas forcément à la fillette, mais c’était ainsi. Force lui était de reconnaître que oui, son père méprisait un peu les femmes, mais jamais elle ne l’avouerait à Harmonie. Après tout, il était évident que les femmes de sa famille étaient loyales. Elle n’était pas à Poufsouffle pour rien, finalement.

« Merci de me prévenir de ce qui se murmure, Harmonie. Je ne peux pas nier que, dans ma famille, les femmes sont traitées différemment des autres. Je le vois bien ici à l’école. Mais mon père ne manquera jamais de respect à une femme et c’est pareil pour Marvel. Je me rappelle d’une fois où mon père l’avait réprimandé parce qu’il avait insulté ma mère. Il lui a expliqué que, c’était vrai, nous étions là pour lui rendre la vie plus agréable, mais que les insultes étaient proscrites, même avec les femmes. »

Ce jour avait été mythique dans la vie de Shamee. Voir son frère réprimandé était un moment rare. Mais elle ne s’était pas permise de manifester sa joie. Ce qui était certain, c’était que son frère n’essaierait jamais d’être impoli avec une enseignante de Poudlard au risque d’être puni par leur père. Il n’avait jamais oublié la seule et unique fois où il avait appris que, même en étant un homme, il n’était pas tout puissant. Et Shamee, elle non plus, ne l’oublierait jamais, c’était une certitude.

Harmonie proposait à Shamee de venir pleurer sur son épaule si elle en ressentait le besoin et Shamee se sentit touchée par ce geste. Elle avait beaucoup de chance que quelqu’un soit à ce point gentille pour vouloir l’aider. Et puis, peut-être qu’elles pourraient passer du temps à tricoter toutes les deux. Shamee espérait, en tout cas, qu’elles pourraient profiter toutes les deux de ces échanges qui, pour le moment, s’avéraient plutôt positifs et l’ouvraient à de nouvelles considération.

« Je défendrai toujours mes parents et mon frère. C’est normal, c’est ma famille. Mais je te remercie de ta proposition. Je m’en souviendrai si j’ai le blues. »
Harmonie FernoysAncien personnageavatar
Messages : 282

Voir le profil de l'utilisateur
Harmonie fût rassuré lorsque la fillette lui avoua qu'il arrivait également à son frère de se faire réprimander.

* Il ne veut que le meilleur pour sa fille, il tente de la protéger en lui inculquant des pratiques quelques peu anciennes mais pour lui toujours valables. *

Harmonie se retourna à nouveau vers son énorme colis... Elle en avait presque oublié les lettres de Nathanaël et Ambre. Elle ouvrit rapidement celle de son frère.

Code:
Harmonie,
J'espère que la rentrée s'est bien passée, ici ça devient horrible. Tatianna ne supporte plus sa grossesse et je me retrouve à dormir dans la chambre d'ami. Et pour ne rien arranger, Ambre nous a ramené un ... ami. Elle n'a rien trouvé de mieux que de nous ramener un crapaud. Elle sait pourtant que Tatiana déteste les crapauds. Enfin je préfère qu'elle nous raméne ça qu'un sang de bourbe. Nacre va bien, Elle se rapproche de plus en plus de Liane. Ce fameux python de Mél... Il n'y a bien que Mel et un autre serpent pour réussir à l'approcher. Ambre va devoir surveiller son crapaud sinon il risque de servir de repas.
Tatiana t'embrasse et moi aussi.
Nath

Harmonie sourit. Sa belle soeur était sur le point d'accoucher et son frère semblait totalement effrayé par cela. Ne sachant pas s'il s'agissait d'une petite fille ou d'un petit garçon, Harmonie avait tricoté dans des couleurs tels que le gris, le vert, le jaune... et s’apprêtait à tricoter un nid d'ange dans la laine changeante de couleur.

Elle finit par ouvrir la dernière lettre celle d'Ambre.

[ Excusez, les fautes d'orthographes sont voulues]

Code:
Monie,
Fau que je te diz, avec Johana ona adopté des crapo. Il son tro beaus, ils on dé tro bo yeu. Le mien c'est un garcon et celui de Johana sait une fille! Je suis sur qu'il von fère de beaus bébé.

Encore une fois, Harmonie fronça les sourcils en lisant cette lettre.

"Ambre, fais un peu attention à ton orthographe. C'est complètement illisible."[b]

Effectivement la petite était adorable mais avait autant de mal avec l'orthographe qu'à respecter les principes que ses parents lui auraient inculqués. Harmonie tomba alors sur une photographie du-dit crapaud. Elle grimaça de dégout.

[b]"Il n'y a que ma soeur pour trouver cette chose magnifique. Qu'en pens
e tu Shamee? "
InvitéInvité


Harmonie n’avait pas seulement reçu cet énorme colis mais également des lettres de sa famille. Shamee avait toujours su se montrer discrète, voire carrément se faire oublier quand il le fallait. Quand les gens ne se rendaient plus vraiment compte qu’elle était là, ils ne s’excusaient pas et faisaient ce qui était important pour eux. C’était une bonne chose parce que comme ça, Shamee restait à l’écoute si jamais la personne était un homme et avait besoin de ses services. Le propre d’une femme bien élevée était d’être là sans gêner.

Harmonie avait l’air de beaucoup s’amuser en lisant ses lettres. Shamee se demandait ce qu’elles contenaient mais jamais elle ne se serait permise de poser la question. Après tout, si elle souhaitait partager sa correspondance avec Shamee, Harmonie aurait toute liberté de lui en parler et Shamee pourrait alors lui répondre de la même façon. Si Harmonie lui taisait le contenu de ses lettres, c’est que ça ne regardait pas Shamee et elle ne se permettrait pas d’être indiscrète en posant des questions.

Harmonie sembla soudainement parler à quelqu’un qui n’était pas là et qui s’appelait Ambre. Shamee ne savait pas du tout qui était cette personne, mais peut-être était-ce une sœur ou une nièce d’Harmonie. C’était ce que Shamee supposait puisque la personne avait visiblement une orthographe encore compliquée. Ce devait donc être une enfant. Mais Shamee ne pouvait en avoir la certitude et, ne voulant pas vexer Harmonie, elle préféra ne rien dire plutôt que d’émettre des suppositions fantaisites.

Harmonie sembla alors se souvenir de sa présence et ce fut comme Shamee l’avait espéré. Harmonie l’incluait normalement à la conversation sans s’excuser pour l’avoir oubliée un moment. Shamee savait que c’était son attitude qui faisait tout. La Serpentard montra à Shamee la photo d’une grenouille ou d’un crapaud. Apparemment, elle ne semblait pas le trouver très beau, mais Shamee se dit qu’elle ferait peut-être mieux de ne pas dire du mal de la petite sœur d’Harmonie, ça ne lui plairait sans doute pas.

« Il est mignon… pour un crapaud. »
Harmonie FernoysAncien personnageavatar
Messages : 282

Voir le profil de l'utilisateur
« Il est mignon… pour un crapaud. »

La jeune fille semblait peu convaincue de ses propres dires. Mais Harmonie savait à présent comme la petite fille pouvait se montrer timide et discrète. Mais elle ne pouvait décidément pas croire que cette chose pouvait être... mignonne.

" Mignon... Il faut vraiment le dire vite! C'est le crapaud de ma petite soeur Ambre. Elle a 10 ans, mais écrit horriblement mal. Mais quoi que l'on dise, elle refuse de nous écouter Nathanaël et moi. Elle nous considère comme des rabats-joie de ce coté là "

Soudain une idée germa dans la tête de la jeune fille.

* Shamee a 11 ans, Ambre 10... Et vu les Fuller doivent détester les fautes. Et si...*

" Dis moi Shamee, je suppose que tu ne dois pas avoir beaucoup d'amis à Poudlard? J'aimerais te demander quelque chose. "

Elle tendit la lettre d'Ambre à Shamee.

" Comme tu peux le constater, ma soeur a une écriture aussi ignoble que son nouvel animal de compagnie. Avec l'histoire de ma famille, très peu d'enfants acceptent de nous parler. Il n'y a que Johana... mais elle est loin d'être une véritable amie. C'est l'arrière petite fille de notre ancienne voisine, et elles ne se voient que très peu et je soupconne sa grand-mère de l'obliger à être agréable avec Ambre.

Alors Shamee, ça te dirais, une amie de presque ton âge? Je ne veux pas te forcer à quoi que ce soit. Si tu le fais juste pour me faire plaisir, je préférerais que ça ne se fasse pas. Mais vous m'avez l'air si semblable. Si seule. "


Harmonie frissona, la température dans la volière était loin d'être idéale pour deux jeunes filles.

"Il commence à faire froid ici! 9a te dit que l'on continue notre conversation dans un endroit moins... venteux?"

sation dans un endroit moins venteux?"
InvitéInvité


Shamee ne put s’empêcher de sourire quand harmonie évoqua sa petite sœur qui s’appelait Ambre et qui avait un an de moins qu’elle. Apparemment, même si elle n’avait pas une orthographe très appropriée et qu’elle ne suivait pas spécialement le schéma familial, Harmonie paraissait aimer beaucoup sa petite sœur. Pour Shamee, qui avait toujours rêvé d’avoir une grande sœur, Harmonie était l’archétype de la sœur parfaite. Cette petite Ambre avait vraiment beaucoup de chance de l’avoir pour sœur.

Quand Harmonie lui avoua qu’elle avait quelque chose à lui demander, cela étonna Shamee. A part les hommes pour lui donner un ordre, personne ne lui avait jamais demandé et en général, les hommes ne demandaient pas aussi gentiment et avec autant d’humilité. C’était une nouvelle expérience pour la fillette, mais ce n’était pas une expérience désagréable. Elle attendit donc de savoir ce qui pourrait tellement faire plaisir à la jeune fille. Si c’était en son pouvoir, elle ferait tout pour aider Harmonie.

Et là, Harmonie lui dit qu’elle aimerait qua sa sœur ait une amie de son âge et que, puisque Shamee avait onze ans, elle pourrait être cette amie. Shamee sentit son cœur fourmiller de bonheur en entendant cette proposition. Ce serait tellement merveilleux d’être l’amie d’une fille de son âge. En plus, Ambre était de sang pure et la famille de Harmonie correspondait bien à la vision que son père avait d’une famille convenable.

« Oh ! Ca me ferait très plaisir ! Tu crois qu’elle voudrait bien de moi comme amie ? »

Shamee avait pour habitude de faire abstraction lorsqu’elle ressentait du froid, de la fatigue ou quoi que ce fût qui pouvait la gêner dans le travail qu’elle accomplissait pour les personnes qui avaient toute autorité sur elle. Mais elle pouvait comprendre que la température de la volière ne convienne pas vraiment à Harmonie. Il était vrai qu’il ne faisait pas très chaud et si elle pouvait être totalement honnête, Shamee aussi avait froid. Elle adressa donc un grand sourire à Harmonie avant de lui répondre.

« Oui, il ne fait pas chaud. Retournons à l’école. »
Harmonie FernoysAncien personnageavatar
Messages : 282

Voir le profil de l'utilisateur
Harmonie serrait les dents en attendant la réponse de la jeune fille.

* Pourvu qu'elle dise oui, ça serai génial pour Ambre d'avoir une amie.*


« Oh ! Ca me ferait très plaisir ! Tu crois qu’elle voudrait bien de moi comme amie ? »

L'enthousiasme dont avait fait preuve la petite prouvait à lui seul qu'elle acceptait réellement et non que c'était une acceptation amicale. Elle vit les yeux de la petite fille pétiller de joie, malgré qu'elle essayait de garder son émotion au maximum. Cela fit énormément plaisir à la jeune femme.

" Ca fait plaisir à entendre. Tu n'auras qu'à me préparer une lettre je lui transmettrais. Tu sais quoi Shamee? Ca fait plaisir de te voir heureuse! N'hésites pas à te lâcher de temps en temps. Ici, tu as le droit de rire. Et si un jour, ton garde du corps te surveille de trop près et que tu veux te lacher sans que tes parents le sachent. Envoie moi un hibou, on organiseras un atelier tricot. Je doute que ton "gardien" veuille rester avec nous. Avoir un petit jardin secret est très bon. Et le mystère attire les hommes"


Harmonie rigola en ajoutant la dernière phrase d'un clin d'oeil.

Lorsqu'Harmonie proposa à la jeune fille de sortir de la volière, Shamee aquiesca.
Alors que la jeune fille attrapa son baluchon de laine, le tissu se rompit et toutes ses pelotes couvrirent le sol.

* Oh m..., les hiboux ont déchirés le tissu. Comment je vais faire? Eh, je vais faire comme avec Ambre.*

Harmonie attrapa quelques pelotes et les logea dans son décolleté, une petite dizaine dans sa capuche, remonta sa chemise jusqu'au nombril et en mit 5 ou six dans la poche que formaient le tissu... elle continua en logeant 2 pelotes dans ses chausettes. Il ne restaient ainsi qu'une quinzaine de pelotes.

* Combien de fois ai-je utiliser cette technique pour avoir de la poitrine??? Ah, l'enfance*

" Tu pourrais m'aider en prenant le reste s'il te plait. je t'attends en bas" Plaisanta t'elle avant de descendre.

[Et harmonie s'en va, je commence le nouveau post ou je te laisse faire?]
InvitéInvité


Harmonie sembla enchantée par la réponse de Shamee, ce qui l’amena à penser qu’elle avait été totalement franche avec elle et qu’elle souhaitait réellement que sa sœur et Shamee deviennent amies. Or, rien n’aurait pu faire davantage plaisir à Shamee que d’avoir une amie de son âge que ses parents seraient d’accord de lui voir fréquenter. Par ailleurs, Shamee aurait l’occasion de voir son amie souvent l’année suivante puisque la petite fille entrerait alors à Poudlard. Tout cela constituait d’excellentes nouvelles.

Harmonie suggéra à Shamee d’écrire une lettre pour Ambre qu’elle lui donnerait. Du coup, les deux fillettes allaient pouvoir communiquer et apprendre à se connaître, cela ferait très plaisir à Shamee et elle se promit de l’écrire au plus vite et de l’apporter à Harmonie dès qu’il lui serait possible. Une fois qu’elles auraient été mises en contact, elles pourraient sans doute se parler directement sans intermédiaire et elles commenceraient alors à partager leurs points communs et leurs opinions pour construire une amitié durable, Shamee en était sûre.

« D’accord ! Je vais la faire très vite et puis, je te la donnerai. C’est gentil de lui transmettre pour moi ! »

Shamee fut aussi très contente quand Harmonie parla d’organiser une séance « tricot entre filles ». Elle ignorait qui serait la personne qui allait devoir la surveiller, mais elle savait que ce garçon ne pourrait pas lui reprocher de faire du tricot en compagnie d’une fille de sang pur. Shamee était tellement contente que Harmonie lui propose tout ça, l’amitié avec sa sœur, les séances de tricot, tout cela constituait des perspectives particulièrement intéressantes. Et pour Shamee, tout ce qui sortait un peu de son ordinaire lui faisait du bien.

« Oh, je ne devrais pas m’inquiéter de ce garçon. Si je me conduis bien, je n’aurai pas de problèmes. Mais par contre, j’aimerais beaucoup que nous tricotions toutes les deux. Ce sera très amusant, je pense ! »

Harmonie avait vraiment des difficultés pour transporter toute sa laine mais Shamee avait décidé de lui venir en aide. Ce n’était pas la première fois qu’elle devait transporter des choses encombrantes car à la maison, c’était quelque chose qu’on faisait souvent. Sa mère l’avait donc initiée à certains sorts très utiles quand on se retrouve confronté à de tels problèmes. Shmaee lança un premier sortilège et les boules de laines se compactèrent pour former un tout. Puis, d’un autre sort, elle les fit s’élever dans les airs.

=> Sujet à venir
Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Nouvelles de l'extérieur

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» *Secteur ADJ47, extérieur de la muraille, haute sécurité*
» Direction pôle Nord (PV Shinzô)
» Description & Plan de table
» Théâtre Mogador
» Sous la nuit pur, un signe du monde extérieur [Saibogu Zenko]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Poudlard :: Tours, :: Volière,-