AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Vous pouvez embrasser la fiancée [RP libre pour les invités]

Rosaleen MarchebankPremière dameavatar
Messages : 364

Voir le profil de l'utilisateur
30 Septembre 2007 - Manoir Nott

- Je suis sûre que je vais manquer d'air.

Devant le miroir, Rosaleen s'observait attentivement, les mains posées sur sa taille. Elle portait une ancienne robe de sa grand-mère que cette dernière avait raccourcie pour la remettre au goût du jour. Avec l'aide de Mercy, leur Elfe, Daria avait fait des miracles et remplacé les agrafes par un laçage dans le dos, un ruban noir en satin qui allait avec le tissu de la robe d'un bleu sombre qui scintillait légèrement à la lueur des chandelles. Un lourd collier ancien ornait son décolleté, ses cheveux étaient remontés en une coiffure compliquée qui dégageait sa nuque en laissant tout de même quelques mèches encadrer son visage et des perles délicates cousues par Mercy ornaient son décolleté. Rosaleen n'a jamais été aussi élégante et elle a l'impression qu'elle n'a jamais fait aussi... adulte, aussi femme.

- C'est la forme de la robe, c'était très à la mode à mon époque d'avoir une taille marquée.

Depuis qu'elle était chargée de veiller sur eux, Daria Rosier était devenue une véritable couturière capable de faire des miracles avec des robes démodées pour les remettre au goût du jour afin que ses petits-enfants soient tout de même habillés correctement. C'était un peu devenue la marque de fabrique de Rose, ces robes d'un ancien temps mais en même temps assez modernes pour être appréciées par ses contemporains. Dans une chambre du manoir Nott, Rosaleen finissait de se préparer pour fête célébrant ses fiançailles qui avait lieu ce soir. Tandis qu'elle terminait d'enfiler la paire de boucles d'oreilles anciennes qui allaient avec sa robe, on frappa à la porte.

- Entrez !



Avatar par Hybrisavatar

Théo NottAncien personnageavatar
Messages : 964

Voir le profil de l'utilisateur
Un regard noir et absolument glacial cloua Aurora Nott sur la porte de la chambre de son fils. Non, pas ce soir, elle n'avait pas le droit, songea Théo en redressant fièrement les épaules, avant de reporter son regard sur le miroir. Il n'y aurait pas de moment privilégié entre la mère et son fils ce soir, et Aurora ne pouvait s'en prendre qu'à elle-même, il était temps de récolter ce qu'elle avait semé. Sur le bureau de Théo se trouvait un parchemin recouvert de l'écriture caractéristique de son père, lui confirmant ce qu'il avait soupçonné : Aurora avait orchestré ces fiançailles seules, sans en référer à personne dans la famille et certainement pas au principal intéressé. Théophane avait néanmoins confié à son fils qu'il trouvait l'idée de cette union particulièrement réjouissante, que cela avait illuminé sa vie derrière les barreaux, qu'il mourrait d'envie de voir ses futurs petits-enfants et qu'il était très heureux de Théo, bref, tout un tas de sornettes uniquement destinées à le pousser au bord de la dépression.

Théo n'en était pas très loin, mais deux choses le maintenaient à flot : le soutien de Samaël, malgré cette situation hautement inconfortable, et la complicité silencieuse de Rosaleen. Il avait placé toute sa confiance en sa fiancée, persuadé qu'elle saurait trouver le bon moment et la bonne façon pour révéler toute cette histoire au grand jour. Poussant un ultime soupir de désespoir, Théo examina une dernière fois l'image que lui renvoyait le miroir et l'estima particulièrement flatteuse, ce qui ne lui fit ironiquement pas plaisir du tout. Il ne voulait plus ressembler extérieurement à l'héritier parfait des Nott alors qu'il n'en était rien à l'intérieur... Enfin, il fallait encore pousser la mascarade le temps d'une soirée.

Résolu, un sourire totalement factice aux lèvres, Théo quitta sa chambre et constata avec plaisir que sa mère était descendue accueillir les premiers invités. Il frappa à la porte de la chambre prêtée à Rosaleen et attendit qu'on l'invite à rentrer.

"Bonsoir", lança-t-il avant de commenter d'un ton doux et triste : "Tu es magnifique... Es-tu prête ?"

Il lui tendit le bras avant de lui adresser un sourire, sincère cette fois. Il n'aurait pu rêver avoir une meilleure fausse fiancée.



Rosaleen MarchebankPremière dameavatar
Messages : 364

Voir le profil de l'utilisateur
La porte s'ouvrit pour laisser place à Théo et Rosaleen se tourna vers lui pour lui adresser un sourire, le remerciant doucement quand il affirma qu'elle était magnifique. Cela lui faisait étrange de porter cette robe, elle n'avait jamais été habillée de cette manière, avec une taille et un décolleté soulignés. Étant donné que cette robe avait appartenu à Daria, Rose avait de quoi se questionner sur les agissements de jeunesse de sa grand-mère ! Elle jeta un dernier coup d’œil à son reflet avant de lisser sa robe d'un revers de la main.

- Je suis prête.

Elle posa sa main sur le bras de Théo et ils sortirent tous les deux de la pièce tandis que sa grand-mère les suivait, un peu en retrait. Elle entendait déjà les premiers invités en bas et ses doigts se refermèrent machinalement sur le bras de son fiancé. Avec Arthur, ils n'avaient pas eu de cérémonie de fiançailles étant donné que leur mariage n'était pas prévu avant longtemps. Avec Théo, c'était différent. Leurs familles faisaient pression pour un mariage rapide mais Rosaleen avait refusé fermement les mois de Décembre et Janvier, prétextant des périodes chargées à l'école. Son idée était simple : elle repoussait le mariage pour rassurer et œuvrait pour maintenir les fiançailles afin de gagner du temps, qu'il s'éloigne naturellement de cet autre garçon. Ou que les fiançailles les éloignent, au choix. La séparation se faisait en douceur ainsi et tout le monde était gagnant. Elle adressa un sourire rassurant à Théo tandis qu'ils descendaient les escaliers pour accueillir les premiers invités. Elle avait eu son mot à dire sur la liste et son amie Aisling sera présente ce soir mais elle n'était pas encore arrivée. Elle se demandait s'il serait là, le garçon que fréquentait Théo, mais elle n'avait pas osé demander, de peur que son expression en public trahisse leur relation.

- Tes amis seront là ? s'enquit-elle à voix basse. Et lui aussi ?


Avatar par Hybrisavatar

Juliet E. BakerSans emploiavatar
Messages : 1981

Voir le profil de l'utilisateur
Elle ne savait vraiment pas ce qu'elle faisait là. Elle ne savait vraiment pas pourquoi elle était venue. Par respect pour Samaël, elle aurait dû rester chez elle, et ne pas se rendre à cette réception. Par amitié pour Théo, et parce qu'elle lui avait promis de le soutenir, elle avait finalement décidé de se joindre aux autres pour cette annonce publique des fiançailles où elle avait été conviée. Elle n'appréciait pourtant pas les réceptions mondaines, mais il fallait bien faire des sacrifices, pour ses amis. Même si Juliet n'en revenait toujours pas. Théo ne pouvait pas épouser Rosaleen. Pour la simple et bonne raison qu'elle n'était pas Samaël. A vrai dire, elle ne connaissait pas réellement la jeune femme - elle l'avait rencontrée à quelques reprises lors de dîners, savait que c'était la tutrice de Jeremy à Lycaon - et elle était sûrement quelqu'un de bien mais... Elle n'arrivait pas à croire que ce qu'il se déroulait sous ses yeux était réel.

Aussi, elle attendait dans le manoir des Nott depuis quelques minutes, un peu en retrait par rapport aux autres invités. Elle avait salué ces derniers convenablement, comme le voulait cette étiquette qu'il fallait à tout prix respecter - et qu'elle haïssait plus qu'autre chose. Guettant la venue des fiancés, Juliet s'efforça de patientait calmement. Lorsque enfin Théo et Rosaleen firent leur apparition, elle posa sur son ami un regard incertain. Evidemment, qu'elle ne dirait rien. Evidemment, que jamais elle ne se permettrait de le faire à la place de Théo. Elle ne pouvait qu'attendre. Et espérer que Théo reviendrait rapidement à la raison.



Avatar par classwhore
MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1132

Voir le profil de l'utilisateur

Damien Peterson ~ ami et ancien camarade de dortoir de Théo et Sam

Damien ajusta une dernière fois sa robe de sorcier et se recoiffa rapidement avant de transplaner direction le manoir Nott, il avait été surpris de recevoir une invitation de la part de Théo Nott. Une invitation pour l'annonce des ses fiançailles. Tout cela lui paraissait légèrement prémédité, ils sortaient à peine de Poudlard mais sa surprise ne résidait pas seulement en cela, car il connaissait un peu les valeurs sang-pur avec sa relation avec Paige, relation terminée d'ailleurs, elle avait trouvé plus simple de tout arrêté avec son départ de Poudlard, une raison tout à fait stupide à ses yeux mais le fait était que tout était bien terminé avec la jolie Serpentard. Non, son étonnement venait plutôt du fait qu'il ait été invité tout court, parce qu'à Poudlard, certes, ils avaient partagé un dortoir pendant sept ans mais il n'avait jamais vraiment eu l'impression d'être suffisamment proche de Théo pour se faire inviter à ses fiançailles. Il en était tout autre pour Samaël, ils s'étaient appréciés dès le début et pour Damien l'amitié de Sam lui avait été très précieuse. Evidemment, il avait eu d'autres copains comme Adrian Cooper de Serdaigle, son meilleur ami, il regrettait d'ailleurs qu'il ne soit pas présent ce soir, il aurait eu quelqu'un avec qui parler.

En y réfléchissant bien, Samaël étant le meilleur ami de Théo, il serait logiquement présent à la soirée, un sourire ravi naquit sur ses lèvres, finalement il aurait quelqu'un à qui parler, en dehors de Théo, même s'il ne voyait pas très bien de quoi ils pourraient s'entretenir mais bon, il était invité, il y allait et puis au fil des années, une certaine amitié s'était tout de même formée entre les deux jeunes hommes. Il afficha donc un sourire de circonstance sur son visage et pénétra dans la manoir, il chercha alors du regard et le repéra aussitôt aux côtés d'Ulrich Keller et certainement de sa future épouse, Rosaleen Lestrange d'après le carton d'invitation. Damien se rappelait de la jeune fille, ancienne élève de Poufsouffle, un an de plus que lui et tout à fait charmante. Il s'approcha donc de l'heureux couple.

"Bonjour Rosaleen, bonjour Théo, je vous présente mes félicitations. J'espère que vous serez très heureux ensemble."

Il laissa alors son regard parcourir légèrement la pièce et inclina légèrement la tête en signe de salut à l'intention d'Ulrich, il n'avait jamais réellement apprécié le Serpentard, il le trouvait trop plat comme garçon, trop guindé et pas assez marrant. Il continua son exploration visuelle et fronça légèrement les sourcils avant de se tourner à nouveau vers le fiancé.

"Samaël n'est pas là ? J'aurais pensé qu'il aurait été ton témoin puisque c'est ton meilleur ami. J'aurais aimé le saluer. Les soirées au dortoir me manque plus que je ne le pensais."

Il afficha un nouveau sourire poli, attendant la réponse de Théo, l'absence de Samaël n'était pas normal.
Rosaleen MarchebankPremière dameavatar
Messages : 364

Voir le profil de l'utilisateur
Au bras de Théo, Rosaleen multipliait les sourires à tous les invités présents, saluant d'un signe de tête les gens qu'elle connaissait. Elle avait beau fouiller la pièce du regard, il semblait que son amie Aisling n'était pas encore arrivée. Elle n'avait pas invité Keiko ou Connor, ses amis de Lycaon. Ils ne savaient même pas encore en réalité, ils n'avaient pas remarqué sa bague. Ou peut-être l'avaient-ils fait mais ils n'avaient pas fait le rapprochement, elle portait souvent des bijoux précieux, héritage que sa famille refusait de vendre. Si des fiançailles étaient normales dans son entourage proche, Keiko et Connor étaient des sorciers modernes et ils ne comprendrait pas. Elle attendait le moment adéquat pour leur dire. Aisling, elle, connaissait sa vie, du moins un peu. Un jeune homme qu'elle ne connaissait pas s'avança vers elle et elle lui adressa un sourire.

- Je vous remercie ! Vous étiez un camarade de classe de Théo ? s'enquit-elle, curieuse, sans se départir de son sourire.

Elle n'avait jamais vraiment fait attention aux années inférieures, sauf à celles de ses sœurs. Elle se crispa lorsque que la phrase du camarade de Théo se fraya un chemin dans son esprit. Son meilleur ami. Elle ne savait pas grand-chose sur l'homme que voyait Théo, sauf ce qu'elle avait appris lors de sa révélation. "Tu dois trouver ça fou, incompréhensible, mais c'est mon meilleur ami depuis l'emprisonnement de mon père, j'ai tout vécu avec lui." C'était lui. Et il s'appelait Samaël, un camarade de dortoir. Les doigts de Rose se resserrèrent sur le bras de Théo, mais son sourire ne flancha pas. Heureusement qu'il n'était pas là ce soir. Elle n'était pas sûre de pouvoir affronter son regard.


Avatar par Hybrisavatar

Juliet E. BakerSans emploiavatar
Messages : 1981

Voir le profil de l'utilisateur
Silencieuse et immobile, Juliet observait la scène qui se déroulait sous ses yeux. Rosaleen, accrochée au bras de Théo, qui souriait. Ils avaient l'air tellement proches. Ils ressemblaient à un couple. A un véritable couple. Mais ce n'était pas possible ! Théo était amoureux de Samaël. Elle le savait, il le lui avait avoué en août. Ces fiançailles étaient une farce, une comédie. Un moment irréel. Elle finit par s'avancer vers les fiancés, et resta légèrement en retrait alors que Damien - un Poufsouffle de son année, ils avaient été en binôme, une fois - présentait ses félicitations au "couple." Sa dernière question l'incita alors à intervenir.

"Théo, Rosaleen." commença-t-elle en esquissant un sourire, avant de déposer chastement un baiser sur la joue de Théo tout en ajoutant un "Toutes mes félicitations pour vos fiançailles.". Elle tourna la tête vers la jeune femme pour la saluer d'un sourire. "Rosaleen, tu es ravissante, ta robe te va à merveille !" Ce compliment -sincère - fait, elle se tourna vers Ulrich et Damien pour les saluer, avant de reprendre. "Samaël est tombé malade, malheureusement. Rien de grave, mais il ne se sentait pas de quitter la maison. Je suis sa colocataire." précisa-t-elle avec un sourire affable à l'égard de la fiancée.

Ce n'est qu'ensuite qu'elle leva les yeux pour observer Théo. Mentir pour un ami ne la dérangeait pas. Mentir à propos d'un ami, beaucoup plus.



Avatar par classwhore
Théo NottAncien personnageavatar
Messages : 964

Voir le profil de l'utilisateur
Certains d'entre eux", souffla Théo en réponse à Rosaleen tout en accrochant un sourire de circonstances à ses lèvres. Tous les regards se fixèrent sur eux tandis qu'ils descendaient les escaliers et il eut envie de disparaître sous terre. Il avait toujours cru qu'il ressentirait bien autre chose le jour où il s'afficherait publiquement avec une telle fiancé à son bras... Mais les choses étaient ainsi faites, il allait devoir dissimuler son trouble et mentir éhontément à tous ses amis. Théo remarqua avec soulagement qu'Ulrich était déjà présent et entraîna Rosaleen vers son ami, ami qui ignorait totalement que ce mariage pour lequel il lui avait demandé d'être témoin n'aurait pas lieu. Envahi par la culpabilité, Théo salua Ulrich puis et constata avec plaisir l'arrivée de Damien. Il l'avait invité un peu au dernier moment, voulant s'entourer du plus grand nombre de visages familiers possibles. Et puis avec Damien présent, c'était un peu comme si Samaël était là. Le sourire du jeune homme se crispa lorsque Damien mentionna justement Samaël, et il crut sentir la prise de Rosaleen s'amplifier sur son bras. Heureusement, Juliet arriva pour lui sauver la mise et il ne put s'empêcher de lui adresser un regard soulagé.

"Les soirées du dortoir me manquent aussi", avoua-t-il avec un léger sourire, avant d'ajouter, sur un ton neutre : "Ulrich m'a fait l'honneur d'accepter d'être mon témoin. C'est un ami proche, un ami de la famille..."

Théo s'efforça de ne pas détourner le regard, mal à l'aise face à Damien qui était beaucoup trop spontané et perspicace pour son propre bien. C'était un miracle qu'il n'ait pas déjà percé son secret... Ne souhaitant pas s'appesantir sur son choix de témoin ou sur l'absence de Samaël, il posa sur un Juliet un regard emprunt de gratitude. Il n'était pas sur qu'elle vienne, étant donné qu'elle aurait probablement un peu de mal à cerner la situation, mais en tant que Flint elle était probablement à même de comprendre. D'ailleurs, Samaël lui avait peut-être expliqué ce qu'il en était.

"Merci d'être venue, Juliet, cela compte beaucoup pour moi. Merci à toi aussi, Damien."


MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1132

Voir le profil de l'utilisateur

Damien Peterson ~ ami et ancien camarade de dortoir de Théo et Sam

Il sourit à Rosaleen en hochant la tête alors qu'elle le remerciait en lui demandant s'il avait été un camarde de Théo lorsque Juliet les rejoignit, il sourit joyeusement à la jeune fille alors qu'elle répondait à sa question sur l'absence de Samaël, il était malade, c'était vraiment dommage et il était surpris d'apprendre qu'il était en colocation avec Juliet mais finalement ils s'entendaient bien tous les deux. C'était cool.

"Faut que tu me donnes l'adresse Juliet, j'essayerais de passer faire un coucou. Poudlard me manque quand même. Mais l'université c'est cool aussi alors ça va. D'ailleurs, y a une soirée la semaine prochaine pour tous les étudiants, sur la plage. Donc si vous voulez venir y a pas de soucis, ce serait cool même."

Théo lui assura alors que les soirées dortoir lui manquait aussi et un magnifique sourire naquit sur ses lèvres mais il disparut légèrement lorsqu'il affirma que Keller était un ami proche et surtout un ami de la famille, voilà pourquoi Sam s'était fait évincé, il n'était pas un parfait petit sang-pur lui, c'était juste un gars normal avec un peu trop de sang de moldus dans les veines pour ses prout-prout de la Haute, vraiment triste tout ça. Il était temps pour lui de s'éclipser, Sam n'était pas là et il sentait que la soirée allait être plutôt longue, sauf si il arrivait à convaincre Juliet de la passer avec lui.

"Bon et bien tant mieux alors, je vais vous souhaiter une dernière fois tous mes vœux de bonheur. J'imagine que vous avez encore beaucoup de monde à voir ce soir."

Il lança un léger clin d’œil à Juliet et se rendit vers les tables du buffet.
MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1132

Voir le profil de l'utilisateur

Aisling McNamara, amie et témoin de Rosaleen

Aisling accrocha sa deuxième boucle d'oreille, avant de s'avancer vers sa commode et d'attraper le carton d'invitation qu'elle avait reçu quelques jours auparavant. Rosaleen l'invitait à ses fiançailles, et lui demandait d'être son témoin. Elle avait immédiatement répondu par l'affirmative, mais elle ne pouvait s'empêcher d'être un peu inquiète. C'était la troisième fois que son amie devenait fiancée, et la jeune femme espérait vivement que ce serait la dernière. D'abord cette espèce de brute de Yaxley durant leurs années Poudlard, puis Arthur Bones, puis maintenant Théo Nott, d'après ce qu'il y avait marqué sur l'invitation. Troisième fois, et Aisling espérait bien que cette fois-ci serait la bonne, malgré toutes ses réticences concernant la manière dont les mariages étaient arrangés dans l'aristocratie sorcière. C'était sa Rosie, son amie, et elle n'avait pas à souffrir d'avantage de désillusions dues à ces fiançailles malheureuses. Elle méritait d'être heureuse, et si ce mariage pouvait le lui apporter, Aisling la soutiendrait, même si elle ne l'approuvait pas forcément.

Elle s'observa une dernière fois dans le miroir avant de décider complètement arbitrairement qu'elle était suffisamment bien mise. Elle lissa du plat de la main se robe beige, replaça son collier de pierre bleues, avant d'attraper son sac et de transplaner vers le Manoir Nott.
Elle aperçut dès son arrivé Rosaleen, au bras de Théo, et s'avança vers eux, un sourire aux lèvres.

" Rosie! Appela-t-elle avant de la serrer dans ses bras. Tu es absolument magnifique, regarde-toi! "

Rosie avait toujours su comment se mettre en valeur, et sa robe lui allait magnifiquement bien, personne ne pouvait dire le contraire. Elle se tourna ensuite vers les autres personnes présentes, leur adressant un signe de tête:

" Je suis Aisling, la témoin de Rosaleen. Théo, je suppose que tu te rappelles de moi? "

Théo avait fait partie de tous ces enfants de Mangemorts qu'elle s'était donné pour but de défendre durant ses premières années, puis ensuite en tant que préfète, elle se souvenait bien de lui. Il avait toujours été un garçon un peu taciturne, dans ses souvenirs, mais pas quelqu'un de méchant, ou de mauvais.

" Félicitations à tous les deux, je vous souhaite beaucoup de bonheur. "

Et elle le souhaitait vraiment, pour Rosie. Son amie méritait d'être heureuse. Et si Théo n'était pas capable de lui donner cela, elle ferait en sorte qu'ils aient une petite discussion. Foi d'Aisling McNamara.
Adonis GreengrassSous-directeur de Poudlardavatar
Messages : 249

Voir le profil de l'utilisateur
Adonis ajusta une dernière fois sa robe de sorcier avant de s'examiner un instant, il était parfait, comme toujours lors de ce genre de réception, pourtant, il avait comme un arrière goût amer dans la bouche. Il ne voulait pas que Rosaleen se marie, il aimait l'idée qu'elle puisse un jour être à ses côtés. Mais l'annonce de ses fiançailles avec le fils Nott ne lui laissait qu'un maigre espoir de la voir un jour à son bras, elle avait bien déjà rompu des fiançailles mais il doutait que cela se reproduise encore une fois. Il soupira, sortit de son appartement et transplana dans une ruelle déserte.

Lorsqu'il arriva au manoir Nott, il détailla un instant le lieu avant de laisser son regard parcourir l'assistance, il repéra beaucoup de visages familiers et d'autres qui l'étaient beaucoup moins, sans doute des amis du jeune couple. Il aperçut alors la future mariée au bras de son fiancé, elle semblait rayonnante de bonheur et son estomac se noua légèrement avant de se reprendre et d'afficher le léger sourire qui ne le quittait jamais lors de ce genre de réception. Il salua galamment toutes les personnes qu'il croisa avant de s'arrêter devant l'heureux couple.

"Monsieur Nott, Rosaleen, il inclina légèrement le buste devant la jeune femme. Je vous souhaite tous mes vœux de bonheur. J'espère que la vie vous apportera ce que vous recherchez."


Adonis Greengrass
Ulrich KellerPersonnage décédéavatar
Messages : 736

Voir le profil de l'utilisateur
Une charmante perspective, voilà ce qui avait poussé le jeune homme à se présenter aux fiançailles de Théo Nott. Quoi d'autre après tout ? Sa mascarade d'ami proche de la famille ? Ca aidait, c'était certain mais Ulrich savait toujours se départir des situations ennuyeuses lorsqu'il le souhaitait.

Malgré l'attachement qu'il semblait avoir pour l'éducation assez vieillotte qu'il avait reçue, Ulrich avait toujours pensé que le Poufsouffle passerait au dessus de celle-ci en ce qui concernait sa vie et son futur. Aussi avait-il été surpris lorsque ce même camarade lui avait demandé d'être son témoin pour ses fiançailles arrangées avec ... une autre sang-pur. A quoi pouvait-on s'attendre après tout ? Peut-être avait-il trop présumé pour une fois... Et puis ça l'arrangeait au final.  S'il avait pensé refuser l'offre galamment en prétextant vouloir rester discret, la donne avait complètement changé lorsqu'il avait appris que la fiancée du jeune homme s'avérait être une Lestrange soit une descendante d'une autre famille de sang-pur. Et quoi de mieux si ce n'est d'être le témoin de son futur mari, pour justement parvenir à atteindre l'entièreté de la famille en question ?!

Après être arrivé, Ulrich s'était directement avancé vers le couple.

- " Théo, mon ami.", salua-t-il faussement amical avant de porter son regard sur la fiancée de ce dernier en se courbant galamment, " Miss Lestrange. Je vous présente mes voeux de bonheur."

Une fois cette comédie jouée, il se plaça calmement et discrètement aux côtés de Théo. Il pouvait ainsi subtilement et attentivement écouter les discussions de ses hôtes pour apprendre à davantage connaitre Rosaleen Lestrange.  Plusieurs personnes défilèrent devant Théo et Rosaleen dont un Damien Peterson, un ancien camarade de dortoir de Théo. Aux expressions que celui-ci arbora lorsque ses yeux se posaient sur lui, Ulrich sut qu'il ne l'appréciait définitivement. Il était, sans aucun doute plein de préjugés. Mais Ulrich se contenta de porter convenablement son parfait masque de toujours. Lorsque le jeune homme se fut éloigné, il se pencha vers Théo.

- " Aurais-je pris la place d'une personne que Damien appréciait grandement par hasard ? J'ai l'impression qu'il ne m'aime définitivement pas.", sourit-il avec une fausse curiosité.




Avatar/Signature : Ben Barnes.
Propriétaire de : Ulrich ♥️ Jayden ♥️ Nathanaël ♥️ Uriel ♥️ Georgiana ♥️ Dorian ♥️ Cecilya
Elu le personnage le plus vile d'Aresto
Leopold MarchebankMinistre de la Magieavatar
Messages : 674

Voir le profil de l'utilisateur
"Il s'attendait à ce que Samaël soit mon témoin, je pense qu'il désapprouve et qu'il est surpris mais c'est contre moi, pas contre toi..."

Ces quelques mots murmurés du fiancé au témoin ne tombèrent pas dans l'oreille d'un sourd. Leopold Marchebank nota intérieurement de se renseigner sur un certain Samaël dans l'entourage de Théo Nott. Leopold avait chargé Alan Sheppard, l'un de ses hommes de confiance, de se renseigner sur celui qui avait osé demander la main de Rosaleen. Leopold était bien déterminé à faire échouer ce mariage, et il obtenait toujours ce qu'il voulait... Un sourire de circonstances aux lèvres, il se glissa aux côtés d'Adonis à qui il adressa un salut de tête amical avant de présenter à son tour ses félicitations aux jeunes fiancés. Il jaugea le jeune Nott du regard, et crut voir son mangemort de père. Retenant une grimace, il reporta son attention sur Rosaleen.

"Miss Lestrange, quel plaisir de voir que vous avez trouvé le bonheur. J'espère que cette alliance sera à la hauteur de vos ambitions", murmura-t-il d'un ton clairement sceptique, avant de glisser un regard dédaigneux à Nott. Leopold n'avait aucun mal à faire comprendre à quelqu'un qu'il ne l'appréciait pas, or il n'appréciait certainement pas un néo-mangemort qui s'approchait de sa proie... Leopold sourit intérieurement devant le regard noir que lui renvoya le jeune homme, qui garda cependant le silence. Hé oui ! Le stagiaire ne pouvait se mesurer au directeur de département.

"Adonis, quel plaisir de vous voir ici ! Comment allez-vous ?", s'enquit-il, tandis que Théo discutait avec le témoin de Rosaleen, une jeune femme charmante au demeurant, en lui demandant ce qu'elle faisait dans la vie. Quelle question banale ! Et quel garçon banal. Comment Rosaleen pouvait-elle se contenter de ça ?



Christoph Waltz, merci à Roy
Rosaleen MarchebankPremière dameavatar
Messages : 364

Voir le profil de l'utilisateur
Évidemment qu'il était "malade". Quel homme, quelle personne amoureuse pousserait le vice jusqu'à assister aux fiançailles de la personne qu'on aimait ? Et des fiançailles qui n'étaient évidemment pas avec soi. Quoi qu'il en soit, le sourire de Rosaleen ne flancha pas et elle salua chaleureusement Juliet Wilson, qui était reliée aux Flint, mais qui était surtout la petite-amie de Jeremy.
- Je vous remercie, répondit-elle, adoptant le vouvoiement par un automatisme. Elle se retranchait derrière son éducation excellente dès qu'elle devenait nerveuse ou mal à l'aise, et mentionner Samaël Smith la rendait nerveuse. Vous êtes ravissante aussi ! Si vous pouviez avoir la courtoisie de saluer Jeremy de ma part...
Elle salua Damien d'un sourire tandis qu'il s'éloignait mais abandonna toutes ses réserves pour étreindre chaleureusement Aisling dans ses bras. C'était très important que son amie soit là ce soir et même si elles s'étaient éloignées avec le temps, Aisling restait son amie la plus proche, sa plus grande confidente. Elle déposa un léger baiser sur sa joue avant de se reculer.
- Merci Aï, c'est vraiment très important pour moi que tu sois là ce soir, vraiment.
Mentionner Samaël Smith avait ravivé l'angoisse qui l'animait et croiser le regard pétillant d'Aisling l'apaisait. Elle salua également l'arrivée d'Adonis Greengrass avec un sourire, s'inclinant légèrement pour le saluer.
- Monsieur Greengrass, je vous remercie. Et je l'espère aussi, au plus au point. Quel mensonge et quelle comédie ! Rose ne désespérait pas de ramener Théo sur le droit chemin mais elle savait pour le moment que ce n'était pas le cas et qu'elle mentait ouvertement derrière ses sourires et ses amabilités. Monsieur Marchebank, le salua-t-elle, son sourire se crispant légèrement en pensant à leur dernière conversation et aux sous-entendus qu'elle avait imaginé y déceler, le soir, dans son lit. Le ton clairement sceptique de son interlocuteur la renvoya immédiatement à ses propres angoisses vis à vis de cette union et elle ne résista pas à l'envie de répondre de manière plus piquante, abandonnant pour quelques secondes sa docilité bien endoctrinée. Elle l'est assurément, Monsieur Marchebank. Théo fait partie de ces hommes qui ont su se décider, plutôt que de laisser couler dans leurs mots quelques sous-entendus bien placés. Ce n'est pas donné à tout le monde, malheureusement. N'êtes-vous pas d'accord avec moi ? s'enquit-elle, son sarcasme et son allusion dissimulés derrière une épaisse couche d'affabilité.


Avatar par Hybrisavatar

Théo NottAncien personnageavatar
Messages : 964

Voir le profil de l'utilisateur
Théo écoutait avec une certaine surprise la discussion qui se déroulait entre sa fiancée et Leopold Marchebank. Ce dernier n'avait pas cherché à marquer son mépris pour le choix de Rosaleen, ce qui n'avait pas manqué de le décontenancer. Qu'est-ce que cela pouvait bien lui faire, à ce vieux bouc, qui épousaient les jeunes filles ? Peut-être qu'il y avait des liens entre les Rosier et les Marchebank dont il n'était pas informé. Peut-être même que Marchebank avait espéré marier son fils à Rosaleen, mais Dave était tout de même bien jeune... Et pas très beau, songea Théo de façon peu charitable, toisant Marchebank avec fierté. Ce n'était pas parce qu'il n'avait pas l'intention d'épouser Rosaleen qu'il devait se laisser insulter.

La réponse de la jeune femme le surprit d'autant plus et il tourna vers elle un visage interrogateur, avant de reporter son attention sur Ulrich pour s'efforcer de ne pas réagir. Rosaleen avait une façon bien à elle de présenter leurs fiançailles, comme s'il s'était montré particulièrement entreprenant... Surtout, Théo n'aimait pas du tout ce qu'il croyait entendre dans les paroles de la jeune femme. Qui lui avait fait des sous-entendus bien placés, Marchebank ? Il espérait sincèrement que ce ne soit pas le cas, ce serait vraiment grossier et dégoûtant.

"Hé bien, espérons que votre mariage seront de ceux qui durent", répliqua le directeur avec un sourire sibyllin, "Je vois justement mon épouse. Félicitations encore."

Le regard froid de Marchebank se posa à nouveau sur Théo qui glissa impulsivement son bras autour de la taille de Rosaleen, la rapprochant légèrement de lui. Marchebank fit volte-face pour retrouver son épouse, et Théo laissa son regard vagabonder dans la salle. Il croisa le regard de sa mère, qui l'observait en souriant, et son estomac se noua. Bien, pour l'instant, il n'avait pas commis d'impair...


Adonis GreengrassSous-directeur de Poudlardavatar
Messages : 249

Voir le profil de l'utilisateur
Adonis remarqua que le sourire de Rosaleen se crispait légèrement alors qu'elle saluait Leopold. Il jeta un coup d'oeil à son employeur qui finissait de saluer la future mariée, les sourcils légèrement froncés, il ne comprenait pas où voulait en venir Rosaleen, un sous-entendu ? Quel sorte de sous-entendu ? Leopold connaissait donc la jeune femme et il s'était permis de la courtiser ? Non sans doute pas, quoique rien n'était étonnant de la part de Marchebank. Il esquissa donc un sourire poli lorsque ce dernier s'adressa à lui.

"Mr Marchebank, plaisir partagé. Je vais parfaitement bien merci et vous même ?"

Question posée simplement par pure politesse, sans grand intérêt, il remarqua le geste de Nott autour de la taille de Rosaleen pour la rapprocher de lui, il craignait donc que Leopold la lui vole ? Pauvre petit, il n'avait aucune idée de ce qui l'attendait s'il défiait le directeur du département de régulation des créatures magiques. Adonis ne prononça pas un mot pendant l'échange silencieux des deux hommes, se contentant de regarder son directeur s'éloigner, un léger sourire aux coins des lèvres. Il avait l'art de créer les tensions. Il reporta alors son attention sur le jeune couple.

"Je vais également me retirer, je ne voudrais pas paraître impoli en accaparant votre présence. Encore toutes mes félicitations et... Rosaleen, si vous avez besoin d'un ami ou tout simplement de parler, je suis là."

Il plongea son regard dans celui de la jeune fiancée et inclina légèrement la tête avant de s'éclipser, sans un regard pour le jeune Nott.


Adonis Greengrass
Rosaleen MarchebankPremière dameavatar
Messages : 364

Voir le profil de l'utilisateur
Rosaleen soutint le regard de Monsieur Marchebank sans que son sourire aimable ne disparaisse une seule seconde de ses lèvres même quand elle eut l'impression que Théo s'était tourné vers elle. En quelques mots, Monsieur Marchebank avait ravivé son angoisse alors qu'elle cherchait à enfouir cette dernière au plus profond d'elle pour ne pas y penser. Elle ne voulait pas se laisser atteindre par cela, elle avait l'impression qu'elle ne pourrait aller jusqu'au bout sinon. Elle devait se concentrer sur son objectif et oublier tout le reste et elle refusait de laisser Leopold Marchebank influer sur quoi que ce soit dans sa vie.
- Je l'espère aussi, répondit-elle, insufflant dans sa voix l'enthousiasme qui était censé être propre à chaque futur mariée follement heureuse et amoureuse.
Elle adressa un regard surpris à Théo lorsqu'il glissa un bras autour de sa taille mais ne se dégagea pas, songeant que cela ne pouvait pas être un mauvais présage, même si elle avait l'impression que cette soudaine possessivité était plus due au passage de Monsieur Marchebank qu'à l'affection que Théo pouvait entretenir à son égard. Elle adressa un sourire sincère à Adonis avant qu'il ne prenne congé et l'assura qu'elle prenait note de sa proposition et qu'elle n'hésiterait pas à venir lui parler. Elle pensait la première partie de la phrase mais Rosaleen avait toujours été secrète et enfouissait ce qu'elle ressentait au plus profond d'elle et n'en parlait jamais. Elle en était d'ailleurs là de ses pensées quand un homme avec un appareil photo autour du coup, qui n'avait décidément pas l'élégance des autres invités, se planta devant eux avec un sourire un peu goguenard. 
- Un p'tit bisou pour la Gazette du Sorcier ?


Avatar par Hybrisavatar

Théo NottAncien personnageavatar
Messages : 964

Voir le profil de l'utilisateur
Théo jeta un regard froid à Adonis Greengrass tandis que celui-ci s'éloignait. Mais qu'avaient donc ces hommes à tourner autour de sa fiancée ? Certes, il n'était pas jaloux puisqu'il n'éprouvait pas de sentiment amoureux pour Rosaleen, mais il aurait aimé qu'on leur témoigne d'un peu plus de respect, à tous les deux. Le respect, ce n'était pas ce qui étouffait le reporter de la Gazette du Sorcier, de toute évidence. La main de Théo se crispa légèrement sur la taille de Rosaleen et il déglutit nerveusement. Il avait redouté que l'on finisse par leur demander une telle chose…

"Cela ira, merci, nous n'allons pas nous afficher dans les journaux", répondit-il d'un ton glacial tout en toisant l'homme. Tant pis s'il passait pour quelqu'un de désagréable, songea-t-il en priant pour que l'homme abandonne. Hélas, il n'en fut rien et le journaliste insista, tant et si bien qu'il finit par attirer Aurora qui prit les choses en main :

"Allons, Théo, ne soit pas ridicule, il n'y a rien d'inconvenant à embrasser sa fiancée."

Les regards s'étaient tournés sur le jeune couple, les murmures commençaient à se faire entendre et Théo comprit qu'il aurait bien du mal à s'en sortir, en l'absence d'une explication convaincante. Il déglutit nerveusement et se tourna en direction de Rosaleen, vrillant son regard dans le sien. Il y a bien longtemps, il avait rêvé de ce baiser, mais ce n'était plus le cas aujourd'hui. Tout ce à quoi il pouvait penser en la voyant était la déception et les accusations de Samaël, qui ne manqueraient pas. Enfin, Théo irait le voir dès la première heure le lendemain et il comprendrait probablement que Théo n'avait pas eu le choix...

Théo sut que c'était une erreur au moment même où ses lèvres effleuraient celles de Rosaleen. Pourtant, il ne se recula pas et l'embrassa plus franchement. Il fallait ce qu'il fallait pour faire taire les murmures...



Rosaleen MarchebankPremière dameavatar
Messages : 364

Voir le profil de l'utilisateur
Rosaleen sentit son coeur rater un battement lorsque le reporter formula sa demande. Elle ne pouvait pas embrasser Théo devant tout le monde quand même ! Tout d'abord, elle n'avait embrassé qu'un homme dans sa vie et c'était son petit-ami et elle l'aimait beaucoup et il l'aimait en retour. Et puis ce n'était pas des choses qui se faisaient en public, surtout pas pour un premier baiser ! Et puis il ne l'aimait pas et elle n'était pas amoureuse de lui non plus, il aimait les garçons, après tout ! Heureusement, Théo était animé du même genre de pensées qu'elle puisqu'il répondit froidement au journaliste, ce qui la soulagea. Mais c'était sans compter la ténacité de ce malotru puisqu'il insista si lourdement que tout le monde se tourna vers eux. Rosaleen chercha à croiser le regard de ses grands-parents mais ces derniers semblaient dans la même expectative que le reste de l'assemblée.

Son pouls s'était emballé et elle dissimula ses mains tremblantes dans les plis de sa robe tandis que Théo tournait la tête vers elle. Oui, ils étaient fiancés, mais il ne l'aimait pas, ne l'aimerait jamais et en aimait un autre. Il ne pouvait pas l'embrasser ainsi, ce n'était pas convenable, décent voire même... Ce fut là que l'évidence la frappa. Rosie pouvait se dissimuler derrière les barrières de la bienséance mais c'était inutile : elle ne voulait pas embrasser Théo, elle ne voulait pas qu'il l'embrasse. C'était aussi simple que cela et ce constat était à la fois soulageant et effrayant. Malheureusement, Théo ne semblait pas partager ses réticences puisqu'il se pencha vers elle doucement. Rosaleen resta figée, le cœur battant à tout rompre et ferma les yeux au moment où Théo effleurait ses lèvres. Elle ne pouvait pas reculer, elle n'en n'avait pas le droit, ils étaient fiancés. Elle devrait se faire à tout cela, elle n'avait pas d'autres choix. Ce fut pour cela qu'elle se laissa faire lorsque Théo l'embrassa plus franchement, ne le repoussant pas, et finit par répondre timidement à son étreinte avant de se séparer de lui, plaquant un sourire sur ses lèvres et papillonnant des paupières pour chasser ses yeux un peu humides.

C'était la fumée des chandelles qui l'indisposait, assurément.

RP TERMINE


Avatar par Hybrisavatar

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Vous pouvez embrasser la fiancée [RP libre pour les invités]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vous pouvez pas me taper, j’ai des lunettes. || SKYLER
» MR. HRM Ҩ je vous déclare maintenant mari et femme, vous pouvez actualiser vos statuts facebook.
» Ismaël, pour vous servir !
» Je vous aime. Oui, je suis originale pour les titres, merci, merci.
» Un Évènement tant Attendu [ LIBRE pour tous Indiens! VENEZ EN GRAND NOMBRE!]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Ailleurs,-