AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 L'affrontement [Juliet & Samaël]

Samaël SmithAncien personnageavatar
Messages : 1283

Voir le profil de l'utilisateur
21 octobre 2007 ~ colocation d'Aber

Samaël grimaça légèrement sous la douleur, il n'aurait peut-être pas dû monter sur ce vélo à moitié ivre, il n'aurait peut-être pas dû aller aussi vite dans la descente menant à la plage, pédalant comme un fou et riant aux éclats grisé par la sensation que lui avait procuré la descente. S'il avait été moins ivre, peut-être aurait-il vu le rocher et peut-être aurait-il pu l'éviter, l'empêchant ainsi de réaliser un formidable vol plané sur le sable. Lui procurant quelques égratignures sur le nez et la joue droite mais surtout un formidable bleu sur le côté droit de ses côtes. Il avait l'air chouette avec un bleu sur la pommette gauche et des égratignures sur la droite mais son apparence lui importait peu.

Néanmoins ses côtes étaient légèrement douloureuses et il n'avait plus d'onction à appliquer sur le bleu et il n'avait franchement pas envie d'en refaire alors il descendit torse nu jusqu'à la cuisine pour s'appliquer un peu de glace, ça endormirait un peu la douleur et puis pour les bleus et bien ça faisait une blessure de guerre, il n'y avait personne pour le voir de toute façon. Du moins, c'est ce qu'il croyait lorsqu'il entendit la porte d'entrée claquer. Il se retourna pour faire face à Juliet, il lui sourit faiblement, il avait bien sûr appris pour le départ de Jeremy mais il n'avait pas encore eu le temps de lui dire qu'il compatissait à sa douleur, trop occupé à boire et à briser le cœur de son ex pour oublier ses propres problèmes.

"Euh... salut Ju ! Je... je suis désolé pour ce qui s'est passé avec Jeremy et tout, j'ai pas encore eu le temps de te le dire mais si t'as besoin d'en parler... je suis là."

Il posa un regard grave sur son amie, il devait sûrement avoir l'air plus pathétique qu'autre chose avec son sachet de glace entre les doigts mais ce n'était pas le plus important pour le moment.

Modération a écrit:
327 mots




Juliet E. BakerSans emploiavatar
Messages : 1980

Voir le profil de l'utilisateur
Juliet fouilla dans son sac pour en sortir les clés de la maison et ainsi y entrer. Elle était partie se balader après une journée passée tout au fond de son lit, terrassée par des maux de tête. Elle s'était forcée à aller prendre l'air, et avait entreprit de descendre vers la plage, pour marcher sur le sable. Fatiguée, elle ne s'était pas attardée, et était vite remontée dans le but de gagner sa chambre. Discrètement, si possible. Sans croiser Samaël, dans l'idéal. Dire qu'elle culpabilisait depuis le jour où elle avait embrassé Théo était un terrible euphémisme. Elle se sentait tellement misérable lorsqu'elle croisait le regard de son colocataire qu'elle avait envie de disparaître sous terre ou de remonter le temps. Elle avait peur de sa réaction lorsqu'elle lui annoncerait, mais ne voulait pas garder ça secret. Elle était honnête, et préférait largement se disputer avec Samaël plutôt que de lui mentir continuellement. Mais rien ne pressait, n'est-ce pas ?

Cela dit, la chance ne semblait pas de son côté, puisqu'une fois rentrée dans la maison, elle se retrouva face à face avec l'ancien Poufsouffle, torse-nu, et salement amoché. Elle fronça les sourcils à sa vue - ce que faisait Samaël l'inquiétait - avant d'esquisser un pâle sourire à l'entente de ses paroles.

« Merci Sam. » répondit-elle faiblement, avant de lever les yeux vers lui, saisit d’un élan de culpabilité. « Ecoute, Samaël, il faut… Il faut que je te parle de quelque chose. »

Merlin.



Avatar par classwhore
Samaël SmithAncien personnageavatar
Messages : 1283

Voir le profil de l'utilisateur
Samaël aperçut le froncement de sourcils de son amie et baissa la tête vers son bleu, il n'était pas super joli c'était vrai et c'était assez douloureux aussi mais c'était moins grave que ça en avait l'air. Il sourit légèrement lorsqu'elle le remercia et hocha silencieusement la tête. Elle voulait lui parler de quelque chose, le ton de sa voix était grave, cela semblait important.

"Euh... d'accord, je t'écoute. De quoi tu veux parler ?"

Il grimaça légèrement alors qu'il posait le sachet de glace froid sur ses côtés. Bordel de Troll, c'était froid ce truc. Il posa alors son regard sur Juliet pour l'inviter implicitement à parler. Il était curieux, pourquoi, son amie semblait nerveuse ? Avait-elle quelque chose à lui reprocher ?




Juliet E. BakerSans emploiavatar
Messages : 1980

Voir le profil de l'utilisateur
C'était le moment, et l'appréhension lui faisait se mordiller nerveusement la lèvre inférieure. Elle respira un grand coup avant de reposer son regard sur Samaël. Elle devait lui dire. Elle n'avait pas le choix. Elle n'avait aucune envie de lui mentir, ni de lui dissimuler la vérité. Elle préférait nettement être honnête. Et reculer l'échéance ne ferait que rendre les choses plus difficiles. Elle se morigéna intérieurement, avant d'ouvrir la bouche pour prendre la parole.

"Après qu'on se soit séparés, Jeremy et moi, je... Je suis allée voir Théo. J'avais pas envie de rentrer à la maison et... Et bref, je suis allée chez lui." commença-t-elle doucement.

Le moment délicat s'approchait, et elle tritura le bracelet qu'elle portait à son poignet avec ses doigts.

"Et il se trouve qu'on a bu. Peut-être un peu trop. Sûrement, même. Je me sentais tellement mal et Théo était là et... Et on s'est embrassés." avoua-t-elle timidement en s'agitant sous le regard de Samaël. "C'était une erreur, Sam, vraiment. Je n'aime pas Théo, pas comme ça. J'avais trop bu, je me sentais misérable, je ne pensais plus à rien - je ne me souvenais plus de rien. Je suis désolée, Sam, ça n'aurait jamais dû arriver." finit-elle dans un souffle.

Sur le moment, la sensation avait été presque grisante. Puis reposante. Elle avait l'impression d'être moins seule, plus comprise. Là, c'était le regret qui dominait ces sentiments. Et la culpabilité, surtout.



Avatar par classwhore
Samaël SmithAncien personnageavatar
Messages : 1283

Voir le profil de l'utilisateur
Samaël soupira légèrement alors que Juliet commençait à lui parler de sa séparation avec Jeremy, elle avait été voir Théo, sans doute pour lui raconter comment elle se sentait et il avait rempli le rôle que lui même n'était plus capable de remplir auprès de la jeune fille, il n'était plus que l'ombre de lui même depuis sa séparation et sans doute un maigre réconfort pour son amie. Alors, elle avait été voir la seule autre personne capable de la comprendre, c'était logique. Si c'était de ça que Juliet voulait lui parler, il n'y avait pas de problèmes, il lui avait assuré qu'il comprenait qu'elle soit autant son ami à lui qu'à Théo. Elle n'avait pas à se sentir coupable.

Pourtant, Juliet semblait ne pas avoir terminée ses explications, il fronça les sourcils légèrement ayant soudain peur de ce qui allait suivre. A raison, son coeur s'arrêta de battre un instant sous la surprise, il lâcha son sachet de glace qui s'ouvrit en touchant le sol, répandant les glaçons sur le carrelage de la cuisine. Sam vrilla son regard sur son amie, non, sur sa prétendue amie. Elle l'avait trahie, elle savait qu'il aimait encore Théo mais non, elle avait trouvé amusant de l'embrasser, de lui faire encore plus de mal. De rouvrir la plaie, de lui enfoncer un poignard dans le dos. Il lui avait fait confiance, la colère remplaça bien vite la tristesse et son visage se déforma pour laisser apparaître une expression rageuse.

"Tu as QUOI ?"




Juliet E. BakerSans emploiavatar
Messages : 1980

Voir le profil de l'utilisateur
L'expression de tristesse qui passa sur le visage de Samaël lui fit baisser les yeux et son regard s'intéressa subitement au bracelet qu'elle portait au poignet. Lorsqu'elle reporta son attention sur le jeune homme, la colère - la rage, même - avait remplacé sa précédente expression, et Juliet se figea sous son regard, avant de reculer d'un pas à sa question. Elle se força à vriller son regard dans celui de son ami, et prit le temps de prendre une longue inspiration avant de répondre.

"J'ai embrassé Théo." répéta-t-elle. "Et ça ne voulait rien dire. C'était une erreur. J'avais trop bu et... Merde, je ne pensais plus à rien."

Elle se mordit l'intérieur de la joue et posa timidement les yeux sur Samaël. Il fallait qu'il comprenne ça. Que ce n'était qu'une erreur, que Théo et elle ne s'aimaient pas, pour la simple et bonne raison qu'ils aimaient encore leurs ex petits-amis respectifs. Par Merlin, Godric, pitié.

"Je n'aime pas Théo, pas plus qu'il ne m'aime de cette façon là, Sam." précisa la jeune femme en observant son colocataire, craignant sa réaction.



Avatar par classwhore
Samaël SmithAncien personnageavatar
Messages : 1283

Voir le profil de l'utilisateur
Il avait bien entendu, il n'était pas en train de devenir fou, Juliet avait bien embrassé Théo, il n'écouta pas ses pitoyables excuses, il ne voulait pas les entendre, il se fichait qu'elle soit désolée ou qu'elle n'aime pas Théo ou il ne savait quoi d'autre. Ça ne faisait pas moins mal de le savoir, ça ne rendait pas la trahison moins douloureuse à avaler de savoir qu'elle avait trop bu. Il vrilla son regard haineux sur la jeune femme et sa voix se fit froide et cassante.

"T'as vraiment aucun respect pour rien. Tu savais que je l'aimais encore mais t'en a rien à foutre tout ce qui compte c'est ta petite personne. Sous prétexte que ton copain t'as quitté, tu penses que ça te donne le droit d'embrasser tous les autres ? Sérieusement, si t'étais en manque fallait aller voir quelqu'un d'autre, je suis sûr qu'ils auraient été ravi de te satisfaire. Mais Théo... tu me dégoûtes. Je te croyais mon amie, j'ai visiblement eu tort."

Il n'y avait aucune compassion dans son regard, uniquement de la haine et la volonté de blesser Juliet comme lui même avait été blessé.




Juliet E. BakerSans emploiavatar
Messages : 1980

Voir le profil de l'utilisateur
La réponse de Samaël lui fit froncer les sourcils, et elle le dévisagea, incrédule. Elle s'attendait à beaucoup de choses mais pas... Pas à ça. Pas à ce regard haineux, pas à ces paroles rageuses, blessantes, humiliantes, même. Elle resta silencieuse trop longtemps, le regard vrillé dans celui de son colocataire, incapable de dire un mot. Elle ne savait pas si elle était plus blessée qu'en colère. Parce qu'elle commençait à en avoir marre de se voir reprocher toutes ses erreurs. Oui, elle avait embrassé Théo et oui, elle regrettait. Alors elle comprenait que ça mette Samaël hors de lui et la culpabilité l'étreignait assez comme ça. Mais ce qu'il disait, ces paroles... Elle ne voulait pas les entendre.

"Arrête, Sam." intima-t-elle en vrillant son regard dans celui du jeune homme. "Je suis désolée, je regrette de l'avoir fait." répéta la jeune femme encore une fois. "Mais tu sais aussi bien que moi que ça n'avait absolument rien à avoir avec le fait d'être en manque ou une connerie du genre. C'était juste... Une erreur. Une simple erreur. Et si tu penses ce que tu viens de dire..." elle haussa les épaules, et laissa sa phrase en suspend.

Elle espérait réellement qu'il ne le pensait pas.



Avatar par classwhore
Samaël SmithAncien personnageavatar
Messages : 1283

Voir le profil de l'utilisateur
Elle osait lui donner un ordre, il était en train de nager en plein délire, elle croyait quoi ? Qu'elle était réellement en position de force là ? Qu'elle avait le moindre droit d'exiger quelque chose de lui ? Il laissa échapper un rire sans joie alors qu'il toisait froidement la jeune fille.

"Non, je n'arrêterais pas. T'as pas d'ordre à me donner. Et puis quoi ? Qu'est-ce que tu vas faire si je le pense vraiment ? Hein ? Tu crois peut-être que t'as encore une quelconque influence sur moi ? Tu crois peut-être que je t'écoutes encore ? Mais t'as perdu tout ça au moment même où t'as embrassé Théo. J'en ai rien à foutre que t'avais trop bu, j'en ai rien à foutre que tu sois désolée. Tu peux l'être ça c'est clair, tu peux hurler que c'était une erreur si ça te chante mais ça changera rien au fait que tu l'as quand même fait. Ça changera rien au fait que t'as trahi ma confiance."

Il dévisagea un instant Juliet en silence, un profond dégoût déformait ses traits.

"Sérieusement tu t'attendais à quoi Wilson ?"




Juliet E. BakerSans emploiavatar
Messages : 1980

Voir le profil de l'utilisateur
Elle ne savait pas vraiment à quoi elle s'attendait, en réalité. A parler à Samaël, déjà, et pas à cet homme dont le visage était déformé par la haine, qu'elle ne reconnaissait pas. Depuis sa rupture avec Théo, Samaël était différent, et il fallait être aveugle pour ne pas le remarquer. Il sortait quasiment tous les soirs, buvait plus que de raison, revenait à la maison blessé, ou dans un état pitoyable. Il était également irritable, et si elle n'avait rien à dire sur son comportement, la fureur qu'elle subissait aujourd'hui était - si justifiée - assez démesurée. Elle avait embrassé Théo, oui, mais Samaël l'avait quitté auparavant, sans lui donner une raison valable. Et il ne pouvait pas l'empêcher de vivre sa vie. Alors oui, c'était différent, parce que c'était elle, parce qu'elle connaissait la situation. Mais elle avait eu besoin de quelqu'un, et Théo avait été là, comme elle avait été là pour lui quelques semaines auparavant.

"Ce que j'attendais de toi, Smith ?" répéta-t-elle en utilisant à son tour son nom de famille. "Je ne sais pas, mais sûrement pas ça. C'était une erreur, oui, et je n'ai pas été la seule à en faire après m'être retrouvée célibataire, à ce que je sache." lança-t-elle en croisant les bras, sur la défensive, avant de reculer encore un peu. Son dos rencontra la porte d'entrée, et elle posa la main sur la poignet. Autant s'en aller, de toute façon.



Avatar par classwhore
Samaël SmithAncien personnageavatar
Messages : 1283

Voir le profil de l'utilisateur
Il resta un instant ébloui par la facilité avec laquelle Juliet essayait de retourner la situation, voilà qu'elle tentait de le faire culpabiliser pour ses erreurs. Heureusement qu'il n'avait pas encore eu le temps de lui parler de ce qui s'était passé avec Zacharias, elle aurait été capable de lui balancer en pleine figure qu'il n'était qu'un être abject pour se dédouaner de ses fautes à elle.

"Peut-être que j'ai fait des erreurs, peut-être, mais moi au moins j'ai pas été embrasser ton ex pour qui t'as encore des sentiments. Moi je t'ai pas poignardé dans le dos. Je te faisais confiance bordel."

Il était hors de lui, blessé plus qu'il n'aurait pu le dire. Son pied partit en direction de la table, cette dernière se déplaça de quelques centimètres sous le coup en faisant un boucan d'enfer. Il avait le gros orteil endolori mais ce n'était rien comparé au reste.

"Je crois qu'on s'est tout dit maintenant. C'est fini, t'existes plus pour moi alors tu seras gentille de me foutre la paix à partir d'aujourd'hui."

Puis sans un regard pour la jeune fille, il lui tourna le dos et regagna sa chambre, dégoûté par le comportement de sa soit disant meilleure amie.

Fin




Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

L'affrontement [Juliet & Samaël]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [PV, Prof. Chen, Forrest] Avant l'affrontement
» Roxy Juliet Montgomery ☆ Si vous avez des larmes, préparez-vous à les verser.
» Affrontement(s) au Wizzardstadium ! [Juliet & Pilli]
» Faq : L'Affrontement
» "Je crois qu'il faut qu'on parle" [Samaël & Juliet]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Ailleurs, :: Aberystwyth,-