AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Le Quidditch à travers les âges [Gillian]

Nemo AylingCinquième annéeavatar
Messages : 32

Voir le profil de l'utilisateur
Rédigé le 12 Octobre 2007
"Chère Gillian,

Si tu trouves cette lettre, je suis assez fier de moi.
Moi et mon coxys venons d'apprendre à nos dépend qu'il est impossible d'atteindre la chambre des filles de Poufsouffle par le chemin classique lorsque l'on possède un chromosome X et Y. C'est pourquoi il m'a fallu trouver une stratégie plus subtile pour qu'elle arrive jusqu'à toi sans éveiller les soupçons de n'importe qui d'autre.

Tu admettras quand même que t'envoyer un hibou aux toilettes était quand même assez futé. Bien que relativement flippant.
Bon, d'accord. C'était très flippant, désolé.

En vérité, j'ai un petit service à te demander. Normalement, tu as reçu cette lettre le 15 octobre. Ca fait donc à peu près un mois et une semaine que nous sommes partenaires de Quidditch, et deux jours que nous avons battus écrasés les Serdaigles!
Le truc, c'est que j'ai bien vu pendant ce match que mon niveau de vol n'était pas vraiment à la hauteur du votre. Toi, Artémis, Steven ou encore Nora avez plusieurs années de Quidditch derrière vous. Ca se voit, et je l'ai senti pendant ce match.

J'ai grandi chez les moldus, et même après cinq ans à Poudlard j'ai du mal à apréhender le Quidditch. Ca reste pour moi quelques chose de surnaturel, voire d'un peu flippant. Ajoute à ça que évoluer sur un balai devant toute l'école me met plutôt mal à l'aise, et qu'en plus je monte un balai qui serai vraiment plus utile chez un concierge.

Ralentir l'équipe ou être l'ingrédient principal d'une défaite contre Gryffondor me ferais (bouche toi les oreilles) vraiment chier. Et si je t'envoie cette lettre, crois moi que j'ai du faire un monstrueux travail sur moi-même. C'est dire à quel point j'ai pas envie de pourrir la saison.

Alors voilà: J'aurais besoin que tu me donnes des leçons de Quidditch. Ou tout au plus des leçons de vol. Ou au moins quelques conseils. Ou une tape amicale dans le dos ça me va si vraiment t'as pas envie.

La logique voudrait que je m'adresse à Nora. Ou mieux, à Steven, avec je suis sensé échanger le Souaffle. Mais Steven est mon préfet, Nora ma capitaine, et je crois que l'idée que tu ai 3 ans de moins que moi me rassure un petit peu quant au fait que tu me jugeras pas. Ou peu. Ou silencieusement (s'il te plait).
J'ai entendu dire que tu as baigné dedans toute ton enfance. Forcément, tu as des choses à m'apprendre. Et puis... C'est pour le bien de l'équipe, non?

Donc voilà, si t'arrives à passer outre le coup du hibou aux toilettes, je serai au stade de Quidditch vendredi 19 octobre après les cours. Si tu pouvais passer, ce serai cool. Ou au moins pour me dire que tu refuse ma demande. Je serai capable de t'attendre jusqu'à la tombée de la nuit et ça m'évitera de me peler le jonc trop longtemps.

En te remerçiant d'avance,
Nemo.

P.S: Si tu pouvais foutre le feu à cette lettre ou la donner en pâtures aux centaures ce serai chouette. Enfin bref, fait la disparaître!"

Défi:
 


 
Gillian Forest-WhitakerTroisième annéeavatar
Messages : 416

Voir le profil de l'utilisateur
Gillian jeta un dernier coup d'œil à la lettre, avant de la jeter négligemment sur son lit et de commencer à s'emmitoufler dans une succession de gros pulls. Ce n'était peut-être que le mois d'octobre, mais la nuit tombait vite, un vent frais pouvait facilement se déclarer dans le parc du château… et il était strictement hors de question qu'elle tombe malade. Elle avait des choses beaucoup trop intéressantes à faire pour perdre son temps avec la maladie.
Et, quand bien même elle appréciait beaucoup Nemo, avec qui elle jouait en tant que poursuiveuse, elle n'avait strictement aucune envie de tomber malade parce qu'elle l'avait aidé.
Dire qu'elle avait été surprise en recevant sa lettre avait été un euphémisme. Déjà parce que voir un hibou tomber du ciel tandis qu'elle se rendait aux toilettes pouvait être légèrement effrayant. Ensuite parce qu'en lisant les premières lignes, elle n'avait strictement aucune idée de ce que le garçon pouvait bien lui vouloir. Il avait trois ans de plus, sérieusement, qu'est-ce qu'elle pourrait bien faire pour lui? Ils n'avaient pas les mêmes centres d'intérêts, et ne se seraient sans doute jamais adressé la parole si ce n'était pour le Quidditch.

Et si, en continuant à lire, elle avait eu beaucoup de mal à assimiler sa demande... d'un autre côté, elle avait du sens. Elle avait remarqué que Nemo avait eu plus de mal à suivre le rythme qu'elle ou Steven, mais pour elle, cela ne prêtait pas tellement à conséquence. Tout le monde n'avait pas la chance, comme elle, de grandir dans une ville où les balais volants et le Quidditch étaient élevés au rang d'art! Elle savait pertinemment qu'elle était plus forte, mais pas parce qu'elle avait un don, une capacité supérieure à la moyenne, ou quoi que ce soit. Elle avait eu plus d'entraînement, c'était aussi simple que cela.

Elle ne jeta qu'un bref coup d'œil à son sac de cours abandonné au pied de son lit, ignorant sciemment les livres, parchemins et autres devoirs qu'elle avait à faire. Le Quidditch et le bien de l'équipe passait avant tout. Et, pour reprendre les mots du garçon, elle n'avait pas envie qu'il se sente responsable de ralentir l'équipe ou d'une possible défaite - qui n'arriverait pas, elle devait s'en convaincre - contre les Gryffondors.
La première fois qu'elle se retrouverait sur un terrain contre Andrew. Le deuxième match qu'elle jouait en tant que membre de l'équipe de Poufsouffle. C'était un passage important, pour elle comme pour toute l'équipe. Il n'y avait pas beaucoup de restant de l'année précédente, juste Nora et Artémis, en réalité. Leur première victoire, bien qu'elle ne soit pas vraiment de beaucoup, c'était important, cela montrait à toute l'école que l'équipe de Poufsouffle, la gagnante de la précédente coupe, n'était pas prête de laisser sa place, malgré la perte de la plupart de ses éléments.
Et elle comprenait parfaitement le point de vue de Nemo, qui ne voulait pas ralentir les autres, et potentiellement les "empêcher", de son point de vue, de gagner la coupe une deuxième année consécutive.

Elle attrapa son balai dans le placard qui lui servait de rangement, et se mit à marcher vers le terrain de Quidditch, le nez en l'air, sans vraiment prêter attention à ce qu'il se passait autour d'elle. Gillian ne savait pas trop quoi attendre de cet entraînement, honnêtement. Elle savait voler, elle savait qu'elle était relativement douée – elle ne serait pas dans l'équipe, autrement, non? – mais de là à savoir si elle serait capable d'aider un garçon de plusieurs années plus âgée qu'elle… elle ne savait pas. Mais bon, le plus important était d'essayer, n'est-ce pas?

Elle arriva enfin sur le terrain de Quidditch, s'approcha en souriant d'un air légèrement gêné du jeune homme qui l'attendait déjà:

" Salut!  Ça ne fait pas trop longtemps que tu es là, j'espère? "

Gillian passa sa main dans ses cheveux bruns, ne sachant pas trop par où commencer. C'était beaucoup plus simple quand c'était sa sœur, son frère, ou même Eliott! Elle savait à peu près ce qu'ils savaient, ce qu'ils ne savaient pas, elle pouvait se moquer gentiment d'eux sans se sentir coupable. Nemo avait trois ans de plus qu'elle, et surtout elle en était beaucoup moins proche. Ils jouaient ensemble au Quidditch, s'entendaient bien, mais de là à savoir si cela allait marcher…
Elle piétina nerveusement sur place, son balai à la main, avant de se lancer:

" Tu veux commencer par quoi? Je… je te propose qu'on s'échauffe, puis ensuite tu me diras sur quoi tu veux vraiment travailler, d'accord? "

Bon, la situation était bizarre. Très bizarre, même. Mais c'était pour le bien de l'équipe.
Nemo AylingCinquième annéeavatar
Messages : 32

Voir le profil de l'utilisateur
La scène avait quelque chose de biblique. Nemo, seul au milieu de l'immense stade dont seul le sommet des gradins étaient éclairés par le couchant, attendait patiemment dans le froid.

Il avait quitté son dernier cour en trombe, sans prendre le temps de noter les devoirs pour le lundi suivant et avait dévallé les escalier jusqu'à la salle commune. Il avait empoigné expressément le Brossdur en fin de carrière loué à l'école et avait couru jusqu'au stade. Il n'était pas question qu'il rate Gillian si elle avait eu l'altruisme d'accepter sa requête: il savait qu'il lui demandai déjà l'effort de se rendre au stade alors qu'une fille de son âge avait surement mieux à faire de son vendredi soir, alors si en plus il se pointai en retard ce serait le comble de l'égocentrisme.
Le soleil, encore haut dans le ciel, éclairai à ce moment tout l'ovale d'herbe grisée par l'atmosphère d'Octobre. Nemo était sorti des vestiaires comme il l'avait fait quelques semaines plus tôt, la peur au ventre. 
En se remémora la scène avec passion, il avança au milieu du stade.

Il regarda le gradin aux parures Jaunes et Noires et revit tout ces élèves l'encourageant: tendant des bannières aux insignes de la maison, criant les nom des joueurs derrières leurs écharpes de laine marquées d'un Blaireau. Les Serdaigles portant leurs robes bleues et argent, dont la détermination et l'espoir allaient être mis à pied quelques instant plus tard par lui et son équipe, le coup d'envoi et ces papillons qu'il avait ressenti lorsqu'il décolla pour la première fois dans un match. Qu'elle merveilleuse sensation.

Les gradins projetaient maintenant une ombre sur l'herbe et le soleil se couchait par delà le lac. L'herbe crissa sous le poids d'une chaussure et Nemo se retourna. Gillian était venue.
Nemo ne comprit pas pourquoi il était surpris de la voir. Il avait eu peur qu'elle le prenne pour un fou furieux qui envoie des lettres dans les toilettes des filles, mais n'avait jamais douté de sa nature altruiste et encore moins lorsqu'il s'agissait de Quidditch.
Cette fille avait l'air de vivre pour ça.

" Salut!  Ça ne fait pas trop longtemps que tu es là, j'espère? "

Nemo ne savait même pas combien de temps il était resté sur le stade, le soleil avait eu le temps de baisser remarquablement dans le ciel tout de même. Dans le doute il répondit:

" Oh, non. Je viens d'arriver."

Il lui souri alors qu'elle passait la main dans ses cheveux, puis se baissa précipitamment pour ramasser son balai: ce n'était pas super pro de le laisser trainer comme un vulgaire ustensile de cuisine, et devant une fana de Quidditch comme la fillette qu'il avait en face de lui, c'était surement un blasphème puni de mort.
La première minute fût plutôt gênante. Vu les circonstances, c'était parfaitement compréhensible, pour l'un comme pour l'autre. Il était vrai que ses relations avec cette petite pile électrique se résumaient à des passes de Souaffle, des congratulations, quelques blagues lancées dans les vestiaires avec les autres, et des conseils stratégiques. Le fait qu'ils se retrouvent tout les deux dans ce stade vide à l'heure ou personne n'était dehors donnai brusquement à leur relation quelque chose d'intime quelque peu dérangeant.
Elle eût, malgré son apparente nervosité, la présence d'entamer l'entrainement de façon pédagogique et cadrée.

" Tu veux commencer par quoi? Je… je te propose qu'on s'échauffe, puis ensuite tu me diras sur quoi tu veux vraiment travailler, d'accord? "

Sur quoi voulait-il travailler au juste? Il réfléchit un instant sur ce qu'il s'était reproché lui même et ce que sa capitaine lui avait demandé de travailler. Sa dextérité sur un balai n'était pas vraiment au point: en plein match, il avait était stupéfait de voir Gillian et Steven s'envoyer le Souaffle comme s'il s'envoyaient des boules de papier dans la salle commune. les passes arrières, roulades du paresseux, et autres Tremblantes de Woollongong semblaient être pour eux aussi facile que sauter une marche. Nemo handicapai le trio de ce point de vue tant il n'arrivai pas à suivre le rythme: exemple, quand les deux autres avaient l'air de se comprendre pour mettre en place une attaque en faucon, lui se joignait à la formation que trop tard pour qu'elle soit efficace.

" Bon. Oui, d'accord! Echauffons nous... Et pour ce qui est du reste, je dois t'avouer que je m'étais pas vraiment posé la question. "

*Abruti, tu la faite venir jusqu'ici pour lui dire que tu savais pas quoi faire* Se dit-il aussitôt.

Il allait enfourcher son balai puis se posa la question: Allaient-ils s'échauffer sur l'herbe ou allaient-il directement enfourcher leur balai? Il fallait absolument que Nemo brise la glace, leur efficacité en jeu dépendait également de leur relation hors quidditch.

" Ecoutes... " Commença-t-il en posant le Brossdur, tant pis pour le blasphème. " Je tenais à te remercier. C'est vraiment super de ta part de m'aider avec ça. Si t'as besoin de quoi que ce soit en retour, je t'en dois une "

Il lui sourit, et cette fois sincèrement: non de façon forcée pour tenter d'installer un semblant de détente entre eux. Il reprit, sur un ton plus stratégique.

" Alors, je pense que ce qui bloque le plus c'est mon habileté: je tremble encore sur mon manche, je manque de faire tomber le Souaffle dès que toi ou Steven me faites la passe et c'est encore plus compliqué lorsqu'on ajoute à cela le fait de zigzaguer entre les joueurs et autres Cognards qui veulent ma mort. "

Il la regarda plein d'espoir. De toute évidence, c'était le genre de problème sur lesquels elle avait dut travaillé depuis longtemps: des problèmes de novices, encore peu habiles sur un balai. Nemo se surpris à espérer naïvement une réponse miracle de sa part: il faut bosser, c'est le seul secret. Mais rien que le fait qu'elle soit venu lui donnait une confiance en lui qu'il avait rarement connu.


 
Gillian Forest-WhitakerTroisième annéeavatar
Messages : 416

Voir le profil de l'utilisateur
Elle retint un léger rire nerveux quand Nemo lui avoua qu'il ne savait pas trop sur quoi il fallait vraiment qu'il travaille. Bon. Reprendre les choses au début. Elle connaissait plus ou moins sa manière de jouer, ils travaillaient ensemble en tant que poursuiveur depuis les débuts de l'année. Et si elle avait remarqué qu'il était moins sûr de lui, moins précis, moins agile que Steven ou elle, Gillian n'avait pas tellement cherché plus loin. Mais, grâce à sa lettre, elle savait aussi qu'il venait sans doute d'une famille moldue, où le Quidditch était inconnu et où il n'avait aucune possibilité de s'entraîner. La fillette savait pertinemment que les gens comme elle, provenant d'une ville sorcière où le Quidditch était tellement présent, étaient relativement rares.
C'était donc logique, d'un certain côté, qu'il soit moins avancé, moins technique qu'elle. Cela faisait cinq ans qu'elle jouait de manière régulière, alors que Nemo, même s'il avait pratiqué le même nombre d'année qu'elle, n'avait pas cette partie technique et d'entraînement. Ce n'était pas pour rien que certains des grands joueurs de leur époque venaient de la Cité.
Elle allait se mettre à parler, demander des précisions, lorsque le garçon la devança, la remerciant d'être là. Gillian eut un léger rire, baissant les yeux au sol avant de remonter un regard amusé vers son aîné:

" C'est normal, t'en fais pas. Je sais pas à quel point je pourrais t'être utile, mais je devais essayer, non? Et… je retiens, pour la proposition d'aide, ajouta-t-elle d'un air espiègle. On ne sait jamais, c'est toujours utile, d'avoir un "grand" de son côté. "

Non, elle n'avait absolument aucune idée de la nature de l'aide que Nemo pourrait lui apporter. Absolument aucune. Elle était une gentille deuxième année, c'était bien connu, voyons!
Elle lui adressa un grand sourire plein de fossettes, ses yeux bleus brillant d'amusement. Ils ne se connaissaient pas énormément, mais Gillian appréciait toujours de rencontrer quelqu'un qui était sur la même longueur d'onde qu'elle, qui comprenait plus ou moins.
Elle reprit un air sérieux tandis que le garçon lui expliquait ce qui n'allait pas dans sa manière de jouer, hochant la tête au fur et à mesure. Elle avait connu certains de ces problèmes lorsqu'elle avait commencé: le Souaffle qui glisse des mains, qui est reçu trop fort alors qu'on ne sait pas encore placer ses mains de manière tout à faire correcte – ce qui lui avait valu de belles fractures du poignet, ainsi qu'une épaule déboitée, plus jeune -  les Cognards qui bougeaient trop vites ou qu'on oubliait en jouant, ce qui lui avait valu également de belles chutes… Et si elle n'avait jamais eu le problème de trembler sur son balais, elle savait que Jeremy l'avait eu, et elle se souvenait vaguement des quelques exercices qu'Haytham, Curtis ou Adrien, les coachs de la cité Nimbus, lui avait donné à faire.
Elle reprenait petit à petit confiance en elle, se rendant compte qu'elle ne serait pas complètement inutile et qu'elle pourrait réellement aider son camarade poursuiveur.
Elle se mordilla la lèvre quelques secondes, cherchant par quoi commencer pour que ce soit le plus efficace possible.

" Alors… je te propose qu'on fonctionne en deux temps, commença-t-elle lentement.  D'abord, on va travailler ta précision au niveau du Souaffle. On va d'abord le faire à terre, pour que tu prennes conscience de la meilleure manière d'attraper une balle, et ensuite on montera sur les balais pour mettre en pratique en mouvement. Ce sera pas tellement en conditions réelles vu que, bah… on est trois, normalement, mais tu seras plus conscients de la manière dont il faudra le rattraper, ce qui t'aidera à être moins crispé, à avoir des mouvements plus fluides et à donc jouer de manière plus détendu. Et, accessoirement, tu risqueras moins de te casser quelque chose ce qui, crois-moi, fait très mal. "

Elle avait inconsciemment serré son poignet droit dans sa main gauche, comme si la douleur était toujours présente. C'était à ses débuts de Quidditch, mais c'était ce type de blessures qui poussait à avoir les bons gestes et à se positionner correctement.

" Ensuite, comme tu auras compris que tu n'as pas besoin d'être stressé et donc de te crisper pour attraper un Souaffle, tu devrais moins trembler sur ton balai. Donc, je te propose en deuxième partie de faire des exercices d'équilibre. Je ne te proposerai pas de faire du Virenvol parce que pour ça, faut vraiment avoir un équilibre excellant – enfin, à part si tu veux vraiment essayer, mais je suis pas persuadée d'être capable de te rattraper si tu tombes… mais on va essayer de faire en sorte que tu vois plus le balai comme une extension de toi-même que comme quelque chose qui va te jouer un mauvais tour. D'accord? "

Elle s'arrêta, s'apercevant à ce moment uniquement qu'elle n'avait presque pas repris sa respiration pendant toute sa tirade. Elle leva un regard interrogatif vers le blond, puis se dirigea vers un des placards situés un peu sur leur gauche, où elle posa soigneusement son balai avant de tirer difficilement une des boîtes contenant les balles.
Elle l'ouvrit précautionneusement, peu désireuse de se prendre un cognard qui aurait été mal rangé dans la tête, avant d'en sortir le Souaffle. Revenant vers Nemo avec la balle sous le bras, elle enfila ses gants en lui adressant un sourire encourageant:

" T'inquiètes pas si tu les rattrapes pas toutes, hein. Et si tu sens que tu pourras pas la rattraper sans te faire mal… la rattrape pas, c'est plus sûr, et je doute que tu ait envie d'aller voir Mrs Silvester ce soir. Prêt? "
Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Le Quidditch à travers les âges [Gillian]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Prix du petrole a travers le temps
» Saison de Quidditch 97-98
» A travers la montagne. [PV Peintre]
» Un cours d'Initiation au Quidditch pour toutes les années ?
» Courant a travers bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Poudlard :: Parc, :: Terrain de Quidditch,-