AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Les états d'âme [Charlotte & Alicia]

Alicia L. JonesMédicomageavatar
Messages : 146

Voir le profil de l'utilisateur
2 décembre 2007

Alicia avait presque oublié le dîner auquel elle avait été conviée quelques jours plus tôt, par Charlotte. A vrai dire, elle n'avait pas vraiment la tête à penser à ça. Cela ne faisait que quatre jours que Gladys l'avait quittée, quatre jours qu'elle se réveillait seule, quatre jours qu'elle ne bénéficiait plus de la présence de la journaliste pour égayer son quotidien morne. Ses journées se ressemblaient toutes. Elle se levait le matin, partait travailler, rentrait le soir. Evidemment, que son métier était passionnant, que même sa rupture ne pouvait pas lui enlever ça. Mais il lui manquait ce quelque chose que lui apportait Gladys, tous les jours. Ce sourire qui apparaissait sur ses lèvres lorsqu'elle quittait l'hôpital parce qu'elle savait que quelqu'un l'attendait chez elle.

Et ce n'était que parce qu'une de ses collègues avait mentionné les Aurors, que le déclic s'était fait dans son esprit. Charlotte. Charlotte, qui l'avait invité à dîner avec Gladys, organisant ainsi un rendez-vous à quatre, puisqu'elle serait elle-même accompagnée par Eliott. Il était déjà trop tard pour annuler par hibou lorsque la médicomage s'était souvenue que ce dîner avait lieu ce soir. Elle avait donc comme objectif de s'y rendre pour s'excuser auprès de ses deux anciens camarades, voire de les laisser passer la soirée en tête à tête.

Marchant donc dans les rues de Bristol, Alicia finit par pousser la porte du Triton Ardent, et balaya les lieux de regard. Il n'y avait pas grand monde, c'était le cas de le dire. Au fond, près du comptoir, Charlotte était déjà attablée. Seule, et visiblement renfrognée. Après avoir salué et adressé un sourire à la serveuse, tout en lui désignant qu'elle était déjà attendue, la jeune femme s'approcha.

"Bonjour Charlotte." la salua-t-elle avec un sourire. "Tu vas bien ?" s'enquit-elle ensuite, légèrement mal à l'aise de devoir expliquer les raisons de l'absence de Gladys. "Eliott n'est pas avec toi ?"



Kit par Daisy ♥
Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 545

Voir le profil de l'utilisateur
Il y avait des journées qui commençaient mal : Charlotte s'était réveillée complètement enrhumée et nauséeuse et avait dû mobiliser toute sa volonté pour se doucher, s'habiller et aller travailler. Elle avait passé une mauvaise journée, complètement à coté de la plaque et serait bien rentrée chez elle au chaud, avec Eliott qui devait rentrer, mais elle voyait Alicia et sa petite-amie Gladys et ce dîner l'avait trop enthousiasmée pour qu'elle l'annule. Elle avait donc réussi à décrocher un rendez-vous de dernière minute avec son Médicomage et avait fait un tour chez l'apothicaire pour acheter les potions qu'on venait de lui prescrire.

La journée aurait donc pu s'améliorer si elle n'avait pas reçu un hibou d'Eliott annonçant qu'il ne pourrait pas être là ce soir parce qu'Harris lui avait refilé une garde de dernière minute. Cette histoire n'arrangea pas son humeur et elle maugréait encore intérieurement quand elle transplana à Bristol pour rejoindre le Triton Ardent où elle avait rendez-vous avec Alicia et Gladys. Il n'aurait pas pu dire non, tout simplement, qu'il était occupé ? C'était un rendez-vous à quatre et elle allait arriver toute seule, c'était ridicule ! Elle s’installa à une table près du comptoir, enfouissant son nez rouge dans son écharpe Gryffondor, qu'elle portait encore les mauvais jours. Elle redressa la tête en entendant son prénom et oublia sa mauvaise humeur en adressant un sourire réjoui à son amie, qui était seule aussi.

- Malade, répondit Charlotte. Et toi ? Eliott ne viendra pas, il est retenu à Poudlard, expliqua-t-elle, fâchée. Et toi ? Gladys est en retard ?


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.
Alicia L. JonesMédicomageavatar
Messages : 146

Voir le profil de l'utilisateur
"Les aléas de l'hiver qui arrive." commenta Alicia avec un sourire compatissant pour son amie.

Les médicomages étaient toujours surchargés, dans cette période là, puisque les consultations commençaient plus tôt et finissaient plus tard pour la plupart d'entre eux - il fallait bien caser tout le monde. Charlotte la tira de ses pensées professionnelles en lui annonçant qu'Eliott ne viendrait pas, car il était retenu à Poudlard. Cela ne devait pas être facile d'être en couple avec quelqu'un qui vivait la majeure partie du temps à des centaines de kilomètres. Bien que le transplanage était tout de même rudement utile.

"Il est de garde ? Il faut bien quelqu'un pour empêcher les Gryffondor de sortir de leur tour après le couvre-feu." tenta-t-elle dans une maigre tentative pour dérider son amie. "J'imagine qu'il doit être aussi déçu de ne pas être là que tu l'es qu'il ne le soit pas."

Ce ne fut que lorsque le sujet "Gladys" fut abordé que l'estomac d'Alicia se tordit, alors qu'elle triturait distraitement un bord de la table.

"Gladys ne viendra pas elle... Enfin, on s'est séparées, il y a quatre jours. J'ai complètement oublié de te prévenir, excuse-moi, je n'avais juste pas vraiment la tête à ça." Elle préférait nettement s'effondrer en larmes dans son appartement.



Kit par Daisy ♥
Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 545

Voir le profil de l'utilisateur
- Mais c'est déjà l'hiver, nous sommes en Décembre, c'est bientôt Noël !

C'était son premier rhume de la saison : Charlotte avait toujours été une frileuse, elle avait toujours froid et elle se couvrait toujours énormément. Son appartement était particulièrement chauffé et du coup, dès qu'elle mettait le nez dehors, elle avait froid ! Mais elle aimait quand même l'hiver, elle adorait la neige et les fêtes de fin d'année étaient ses fêtes préférées donc elle s’accommodait des petits désagréments de la saison.

- Il remplace Harris, l'obsédé des Gryffondor, répondit-t-elle avec une pensée peu charitable pour son ancien enseignant.

Néanmoins, la dernière phrase de son amie la fit réfléchir et l’agacement de Charlotte envers Eliott disparu immédiatement. Il disait toujours qu'il était heureux de la voir quand il sortait de Poudlard et rester coincé en Écosse alors qu'ils devaient passer des moments ensemble ne devait pas lui plaire non plus. Soudainement calmée, Charlie se jura de lui envoyer un mot d'amour en rentrant, son hibou arriverait sûrement le lendemain. Elle sortit immédiatement de ses pensées lorsqu'Alicia lui avoua qu'elle venait de se séparer avec Gladys il y a quatre jours et posa sur son amie des yeux désolés.

- Oh, Ali, je suis tellement désolée pour toi, je sais à quel point tu tenais à elle !

Spontanément, elle se leva pour serrer brièvement la jeune femme dans ses bras et lui murmurer quelques mots réconfortants à l'oreille avant de rassoir, peinée pour elle.

- Ne t'excuse pas ! Comment est-ce que te sens ? Qu'est-ce qui s'est passé ? Tu veux en parler ?


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.
Alicia L. JonesMédicomageavatar
Messages : 146

Voir le profil de l'utilisateur
Un peu surprise par l'étreinte de Charlotte, Alicia la lui rendit néanmoins, étonnée de constater à quel point ce simple contact physique pouvait être apaisant. C'était un euphémisme de dire que la jeune femme n'avait pas beaucoup d'amis. Alicia, elle, avait surtout son frère, chez qui elle s'était réfugiée dès le lendemain. Mais ses méthodes pour la réconforter étaient aussi... radicales que brutales. Efficaces, sûrement, mais de temps en temps, la médicomage trouvait cela bien plus agréable de se laisser aller contre Charlotte. Une fois que cette dernière se soit réinstallée à table, la jeune femme lui adressa un sourire reconnaissant, et prit place en face d'elle.

"Elle m'a quittée." annonça Alicia en triturant sa serviette du bout des doigts. "Ça faisait quelques semaines que ça n'allait plus très bien entre nous mais... Je t'avoue que je n'ai rien vu venir. C'était tellement... Parfait. Alors quand je l'ai vu, un soir, devant ma porte, tu te doutes que j'étais loin d'imaginer qu'elle me quitterait un quart d'heure plus tard. Parce qu'on ne se voyait pas assez, visiblement. Je sais bien que mon métier est prenant, que je dois passer des nuits entières à l'hôpital mais elle aussi était souvent en déplacement, ce n'est pas pour ça que je piquais des crises et que je la quittais. Puis regarde, Eliott et toi vivez bien respectivement à Poudlard et à Londres, vous ne vous séparez pas pour autant." elle se mordit la lèvre inférieure, un peu gênée de s'être emportée de cette façon. "Hm, excuse-moi. Non, je pense qu'il y a une autre raison mais... Elle n'a rien voulu me dire."

Et ça ne contribuait qu'à renforcer cette impression qu'elle était misérable.



Kit par Daisy ♥
Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 545

Voir le profil de l'utilisateur
Désolée pour Alicia, Charlotte se sentait désœuvrée face à son chagrin. Elle aurait aimé pouvoir la consoler mais elle ne savait pas comment. Elles étaient amies mais Charlie s'était rarement trouvée dans cette position avec Alicia. Elle savait consoler Lilly mais pas Alicia. Le fait que ça soit Gladys qui la quitte, sans qu'elle ne s'y attende et sans qu'elle ne sache vraiment pourquoi devait renforcer la douleur. Elle n'imaginait pas l'état dans lequel elle serait si Eliott la quittait brutalement, voire même la quittait tout court. Elle serait dévastée, complètement bouleversée et elle ne savait pas si elle pourrait s'en remettre un jour.

Elle tendit la main par dessus la table pour serrer celle d'Alicia tandis qu'elle continuait de parler, expliquant qu'elle avait des horaires difficiles et qu'elles se voyaient peu. Mais en même temps, son amie était passionnée par son travail et c'était quelque chose que Charlie ne pouvait que comprendre : travailler n'était plus une obligation ou un calvaire, c'était une envie et un élément primordial de leurs vies qui passait en priorité. Et puis contrairement à tout le reste, le travail était un élément fixe, quelque chose sur lequel vous pouviez toujours compter. Ce n'était pas quelque chose que tout le monde comprenait.

- Ne te torture pas à chercher d'autres raisons, Ali, à te dire qu'elle te cache des choses, ça remuera juste le couteau dans la plaie. Ton métier est prenant et tu l'aimes, c'est un fait et ça fait partie de toi. Tu trouveras quelqu'un qui saura gérer ça et qui te soutiendra. Si Gladys n'a pas pu le comprendre, c'est tant pis pour elle. Mais tu trouveras quelqu'un fait pour toi, je n'ai aucun doute là-dessus, assura Charlotte en saisissant de nouveau la main d'Alicia.


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.
Alicia L. JonesMédicomageavatar
Messages : 146

Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte comprenait, réalisa Alicia à l'entente des paroles de la jeune femme. Alors c'était qu'elle n'avait pas tous les torts dans l'échec de sa relation avec Gladys. Ses horaires à l'hôpital n'étaient pas si contraignants, sauf lorsqu'elle était de garde, ou qu'elle devait rester pour surveiller un patient particulièrement instable. Mais globalement, elle parvenait à s'en sortir, et à ne pas rentrer trop tard tous les soirs. Si au moins son ex petite-amie avait essayé ne serait-ce que de lui en parler, elles auraient pu tenter de trouver un compromis... Chassant cette pensée de son esprit, Alicia ferma brièvement les yeux avant des les reposer sur son amie et serra doucement sa main.

"J'espère." souffla Alicia en baissant le regard. Elle était plutôt douée pour la solitude que pour autre chose, en réalité. "A vrai dire, Gladys et moi, c'est arrivé un peu... Non, complètement par hasard, c'est une amie d'un de mes amis que j'ai rencontré pendant une interview alors quant au fait de retrouver quelqu'un..." elle eut un petit rire. "Je ne vois vraiment pas comment. Enfin, on verra." conclut-elle en haussant les épaules. Elle n'avait pas vraiment envie de penser à une prochaine relation maintenant.

Elle se redressa, souffla doucement, et attendit quelques instants avant de reprendre.

"Et toi avec Eliott, ça va ?" s'enquit-elle finalement, un léger sourire aux lèvres. C'était bien plus simple de se concentrer sur la vie sentimentales des autres, plutôt que sur la sienne.



Kit par Daisy ♥
Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 545

Voir le profil de l'utilisateur
- J'ai revu Eliott un soir en rentrant d'une mission, après une journée de travail et en portant un affreux pull noir qui peluche. Et j'avais rencontré mon précédent petit-ami dans une file d'attente à Gringotts ! Je sais que tu n'es pas dans cette optique-là pour le moment et crois-moi, je le conçois très bien, mais je ne doute pas que tu retrouveras quelqu'un de très bien, assura Charlotte. Et puis qui sait ? La femme de ta vie se trouve peut-être dans ce restaurant ! lança-t-elle avec un rire.  On ne sait jamais quand on va rencontrer quelqu'un, le hasard fait bien les choses, comme on dit. T'es brillante, jolie, gentille et passionnée, tu retrouveras quelqu'un Alicia, j'en doute pas ! Mais en attendant, on va prendre soin de toi et de ton moral, en commençant par une soirée entre filles !

Une serveuse brune s'approcha pour prendre leur commande et Charlotte lui adressa un sourire avant de se plonger quelques secondes dans la carte : elle n'avait pas pensé à regarder avant, trop occupée à écouter Alicia. Une fois la commande prise, la jeune femme s'éloigna et Charlie releva la tête vers Alicia quand celle-ci l'interrogea.

-  On va emménager ensemble, révela-t-elle en essayant de réprimer l'immense sourire qui lui venait à ces pensées : un peu de tenue pour Alicia. On l'a décidé le mois dernier et on a regardé des appartements mais on a rien trouvé pour le moment. J'espérais pouvoir emménager pour Noël mais ça semble compromis... Mais c'est pas grave, de toute manière, il est encore à Poudlard. Je te montrerai l'appart', dès qu'on aura trouvé !


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.
Alicia L. JonesMédicomageavatar
Messages : 146

Voir le profil de l'utilisateur
"Oui, bien sûr, c'est juste que... Assez étrangement, on a beau être restées neuf mois ensemble j'ai encore l'impression que c'est tout nouveau ça, pour moi. Enfin, tu as raison, le hasard fait bien les choses !" elle balaya rapidement le restaurant du regard. Il était plutôt vide, outre deux hommes qui discutaient un peu plus loin, et la serveuse brune qui essuyait les verres au comptoir. Les deux seules femmes dans ce restaurant étaient donc Charlotte et la jeune serveuse, qui, si, Alicia le reconnaissait, était très jolie, pouvait plus probablement se révéler être hétérosexuelle, voire avoir déjà un petit-ami. Voilà quelque chose qui freinait d'ailleurs la médicomage ; sur leurs fronts n'étaient pas marqué leurs différents penchants, après tout. Et elle n'avait pas le cran d'aborder quelqu'un comme nombreux pouvaient le faire. De toute façon, elle ne parvenait même pas à s'imaginer dans une autre relation, tant ses pensées semblaient focalisées sur la journaliste. "Cette soirée entre filles tombe parfaitement bien, à vrai dire." approuva Alicia.

Elle baissa ensuite les yeux vers sa propre carte, et examina quelques instants les menus avant de passer commande, offrant un sourire à la serveuse. Une fois cette dernière éloignée, la jeune femme s'intéressa à la réponse de Charlotte, et sourit à nouveau avec enthousiasme, tout en attrapant impulsivement la main de son amie pour la serrer brièvement dans la sienne.

"C'est génial ça, Charlie ! Je suis contente pour vous, vraiment. Vous cherchez quelque chose dans Londres ?" s'enquit-elle avant de poursuivre, malicieuse : "A quand le mariage, hm ?" Elle observa son amie pendant quelques instants, avant de rajouter : "Je plaisante ! Mais je suis heureuse que tout se passe bien entre vous."



Kit par Daisy ♥
Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 545

Voir le profil de l'utilisateur
- Gladys était ta première copine ? interrogea Charlotte, curieuse. C'est toujours important les premières fois. Et quand tu parles de "tout ça"... ?

La serveuse profita de ce moment pour revenir avec leurs commandes et Charlotte commença à siroter sa boisson sans attendre, assoiffée.

- Si tu as besoin de quoi que ce soit, je serai là jour et nuit. Tu peux m'envoyer un hibou voire même un Patronus, j'y réponds toujours !

Elle était toujours aux aguets pour le BDA, elle pouvait l'être pour Alicia. Elle répondait aux appels en permanence. Elle était réveillée par les Patronus alors qu'Eliott bougeait rarement quand ses collègues lui en envoyait un. Charlie avait toujours mis un point d'honneur à être présente pour ses amis, à toujours proposer son canapé et à toujours être là pour les réconforter : elle ne ferait pas exception avec Alicia. En tout cas, elle fut heureuse que son amie ne prenne pas mal ce qu'elle venait de lui dire à propos d'elle et d'Eliott  - ce qui aurait été compréhensible - et lui rendit son sourire.

- Centre-ville de Londres ou pas trop excentré. Il y a le transplanage mais j'aime bien pouvoir sortir un peu à pieds pour aller boire un verre. Je vis à Dalston, c'est très animé ! Charlotte manqua d'avaler de travers quand Alicia lui demanda très sérieusement pour leur mariage. On... Et ne retint pas le soupir de soulagement quand elle vit que son amie plaisantait. Je suis sensible à cette question en ce moment... Parce que je suis presque sûre que je dirais oui, confessa Charlotte, un peu nerveuse.


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.
Alicia L. JonesMédicomageavatar
Messages : 146

Voir le profil de l'utilisateur
"Oui, c'était ma première copine. A vrai dire, je n'avais pas jamais réalisé... Enfin, je ne m'étais jamais vraiment avouée que j'étais attirée par les filles. Et puis Gladys est arrivée et... C'est un peu devenu une évidence. Enfin bref. Et par tout ça j'entends agir avec une fille comme tu pourrais le faire avec un homme."

Parce qu'Alicia était timide, et plutôt réservée. C'était pour ça qu'elle s'était sentie aussi bien avec son ex petite-amie, pleine d'énergie et toujours prête à la tirer de son quotidien. Elle soupira, remercia la serveuse qui apportait leurs boissons, avant de saisir la sienne et de commencer à la siroter distraitement, les pensées ailleurs. Elle esquissa un sourire reconnaissant à l'égard de Charlotte lorsque cette dernière lui proposa de lui envoyer un hibou ou un Patronus si jamais elle avait besoin d'elle, et préféra se concentrer sur la relation de Charlotte avec Eliott, qui elle, avait l'air bien plus simple.

"Tu dirais oui ?" répéta-t-elle, à la fois surprise, et ravie. "J'imagine que je n'ai pas encore le droit de te féliciter pour ton futur mariage, cependant ?" la questionna-t-elle malicieusement. "Plus sérieusement, tu sais si le mariage fait parti des plans d'Eliott ?" demanda-t-elle, curieuse.



Kit par Daisy ♥
Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 545

Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte hocha la tête en écoutant Alicia attentivement. Elles s'étaient connues tout au long de leur scolarité mais il est vrai que Charlie n'avait vu son amie qu'avec des hommes et elle ne l'avait jamais entendu parler de filles. Quand elles s'étaient revues voilà quelques mois, elle avait été surprise d'entendre Alicia mentionner une fille mais ne l'avait jamais vraiment questionnée sur la manière dont cette relation s'était faite, tout simplement parce qu'elle n'avait pas voulu paraître trop intrusive.

- C'est important, quand même. Et c'est super qu'elle t'ait fait réalisé ça et rendu plus heureuse, plus libre. C'est ça qu'il faut retenir, pas la fin et les questionnements.

Charlotte rougit en entendant le ton ravi d'Alicia et détourna le regard, un peu gênée par l'enthousiasme d'Alicia. Elle avait encore un peu de mal à se faire à l'idée et n'arrivait pas vraiment à croire qu'elle se retrouvait dans cette situation-là.

- Il n'y absolument rien de prévu, tempéra-t-elle. Aucun mariage à l'horizon pour le moment. Elle leva sa main gauche en guise de preuve.Je... Un éternuement lui coupa la parole et elle mit quelques secondes à reprendre. On a pas parlé franchement, en fait. Surtout des sous-entendus. Mais je crois que c'est dans ses projets un jour, oui. C'était dans les miens de toute manière, pas avant quelques années mais... Je ne me vois avec personne d'autre qu'Eliott, vraiment pas, je nous vois dans dix, vingt, trente ans... Alors... Pourquoi attendre ?

Elle n'arrivait à croire que c'était elle qui tenait ce discours.


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.
Alicia L. JonesMédicomageavatar
Messages : 146

Voir le profil de l'utilisateur
"Oui, c'est vrai." souffla-t-elle suite à la phrase de Charlotte.

Gladys l'avait rendu heureuse, réellement. Elle avait été là quand elle en avait eu besoin, elle était restée à ses côtés dans des moments difficiles - le déjeuné chez ses parents, pour ne citer que ça. Et c'était peut-être pour ça, que cette rupture lui faisait aussi mal. Parce qu'elle avait imaginé naïvement un futur avec sa petite-amie, parce que ce qu'il y avait entre elles était trop bon pour que ça s'arrête aussi brusquement. Et pourtant. Mais Charlotte avait raison sur un point, ça ne servait à rien de ressasser cette rupture inlassablement - elle ne parviendrait qu'à se blesser encore plus. Autant faire tout simplement le deuil de cette relation, et de passer à autre chose. C'était une réaction bien plus saine, n'est-ce pas ?

Plongée dans ses pensées, Alicia en sortit rapidement lorsque son amie évoqua le mariage qu'elle envisageait avec Eliott. Heureuse de pouvoir changer de sujet, la médicomage la questionna avec enthousiasme, avant d'esquisser un petit sourire devant la réponse de Charlotte.

"Hum, je vois oui. Après, c'est vrai que le mariage ne doit pas être pris à la légère - c'est quand même une grande étape pour un couple. Mais si tu es certaine de toi, et si tu en as envie alors... Oui, pourquoi attendre ?" demanda-t-elle en reprenant les mots de la jeune femme. "Tu y penses depuis longtemps, toi ?"



Kit par Daisy ♥
Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 545

Voir le profil de l'utilisateur
- Oui, c'est une grande étape... Et puis j'ai toujours eu cette image fantasmée du mariage tu vois, avec la grande robe, la cérémonie... Comme dans les contes ou les comédies romantiques. Une grande fête, avec des invités, des amis, puis une bague ravissante... Bref, le grand cliché ! avoua-t-elle en riant.

Elle avait toujours été une grande romantique de toute manière, une pure et dure qui sanglotait devant les films tristes à la télévision.

- Mais bon, je reste un peu traditionnelle : je me marierai quand Eliott me demandera en mariage, avec un genou à terre. Histoire de continuer dans le cliché ! fit-elle en riant. Enfin, en attendant de tomber dans la terrible vie de femme au foyer qui vit en banlieue avec ses trois enfants, je propose qu'on profite de la vie toutes les deux !

Charlotte sirota une gorgée de sa boisson avant de se pencher un peu vers Alicia, un sourire aux lèvres.

- Tu ne trouves pas qu'elle est jolie comme tout, la serveuse qui s'occupe de nous ?

RP TERMINE


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.
Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Les états d'âme [Charlotte & Alicia]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Juliette Charlotte de Bourgogne ; Demandez votre sujet
» Seul sur la plage,pas vraiment{Délire Charlotte
» Appel à l'Ambassade des États-unis en Haiti
» CYBÈLE O-BLEUZENN MOON ❣ Charlotte Free
» Ninon rend visite à Charlotte (PV Charlotte)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Bristol, :: L'Avenue des Douze Chênes ,-