AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Chim-Chimney [Zach]

InvitéInvité


23 Janvier 2008
bande son infortunée

La journée s'imbrique à elle même comme des petits légos. Une heure, une heure, une heure, une demi-journée, la pause, l'autre demi-journée. Il est près de 18h lorsque Valery prend l'ascenseur légèrement hasardeux qui le ramène des entrailles du ministère jusqu'à la surface. L'atrium est bondé, le service de nuit arrive, la grande, grande majorité des gens s'en vont. Quelques personnes se font harceler par des notes de service auxquelles ils n'ont pas accordé d'attention pendant la journée et qui se vengent, bien décidées à se faire ramener à la maison, comme tout bon travail de fonctionnaire. Il n'a exceptionnellement pas d'entrainement de danse ce soir, et prend son temps, ne se précipite pas vers les foyers verts tout le long de l'Atrium. Prend place dans une queue en chantonnant un petit air classique qu'il a appris ces derniers temps, et récupère son téléphone de la boite qui l'empêche de juste griller sous les effusions magiques générées par les sous-sols. Se fait un peu pousser par la personne derrière lui. Salue un collègue au passage, d'un petit sourire un peu las -il est bien tard pour dire bonjour aux gens-, avance dans la file. Les sorciers et sorcières disparaissent un à un, rentrent chez eux, vont prendre un thé et embrasser leurs enfants, serrer leur époux dans leurs bras. C'est souvent en fin de journée que Val se fait la réflexion que, au mieux, il s'apprête à regagner un appartement trop grand et trop vide. Mais le danseur a une nature optimiste et peu encline à la déprime, et il s'avance de façon guillerette vers son âtre lorsque c'est son tour. Au moment où, une pleine poignée de cheminette à la main, il s'apprête à se pencher pour entrer dans le foyer, la personne derrière lui se fait plus ou moins éjecter de la file, vient taper dans Valery, qui tombe tête la première dans le feu en lâchant sa poudre ainsi qu'un juron. .... Et il disparait dans le réseau de cheminettes, avec comme toute destination un "putaiiii-".

Ordinairement, lorsqu'on se sert correctement du réseau de cheminettes, la traversée de Londres par ce moyen est un peu brinqueballante, mais il suffit d'avoir le pied marin et de bien fermer la bouche pour ne pas avaler trop de suie. Ce jour-là, Valery passe son voyage en cheminette le plus éprouvant, ne cessant jamais de tourner sur lui-même pendant le voyage, tellement qu'il met quelques secondes à se rendre compte qu'il est arrivé à destination, les fesses dans l'âtre où ne brûle plus rien, couvert de suie des pieds à la tête et éminemment décoiffé. Il reprend lentement ses esprits, sort de l'âtre avec difficulté, la tête qui tourne tout à fait, et tente de se rattraper au petit guéridon à côté de sa cheminée.... Qui se dérobe sous ses doigts, manquant de le refaire tomber aussi vite qu'il n'a réussi à se lever. C'est dans le mouvement de vérification de la présence de son guéridon que Val se rend enfin compte qu'il n'est.... pas exactement chez lui.

Pas de plans de travail chromés dans la cuisine. Pour ainsi dire, pas vraiment de cuisine bien définie, un coin avec de quoi cuisiner, mais aussi des canapés et tout ce qui appartient à un salon. Pas vraiment son style de canapés non plus. Pas la même orientation de la lumière. Le temps de comprendre qu'il est effectivement chez quelqu'un, qu'il devrait peut-être repartir sans se faire voir, nope, rien n'est arrivé, je ne me suis pas introduit par accident chez quelqu'un, éventuellement un moldu.. Ah non les moldus ne sont pas reliés au réseau de Cheminette. .... Oui, et c'est la première fois qu'il atterrit dans un autre appartement que le sien en trois ans de déplacements entre chez lui et le ministère. Ca pourrait très bien être un moldu. Bref, le temps de comprendre ça, l'occupant des lieux, que Val aurait souhaité absent, mais jamais rien n'est en la faveur du danseur il semblerait, ces derniers temps, a probablement du entendre le raffut qu'il a fait en sortant de son âtre, et arrivé d'une autre pièce, Val n'a pas le temps de déterminer laquelle, se retrouve nez à nez avec lui.
Intense moment de solitude.

- Hum. Il semblerait que je me sois... Trompé de destination. A vrai dire je n'ai pas exactement eu le temps de... D'énoncer ma destination. On vous a déjà poussé dans le réseau de Cheminette ? Hé bien c'est moyen plaisant.

Un sursaut de conscience de lui-même le fait se frotter les revers au départ bien noirs de son costume strict et presque entièrement d'inspiration moldue qu'il porte éternellement au ministère. Ils sont, à présent, d'un magnifique gris suie, bien foncé. Sa chemise, elle, semble noire.
C'est donc un jeune homme blond, quelque peu suiffeux, relativement contrit, et en complet moldu qui se tient dans l'appartement de Zach, un petit sourire ennuyé/quand-même-amusé aux lèvres. Enfin, cette expression se meut en un étonnement soutenu si Zach apparait effectivement en sous-vêtements.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Chim-Chimney [Zach]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Zach parisé on the trading block???
» Zach Parise les rumeurs continuent
» Atelier Zach
» (m) - Zach McGowan || Baldr - Second et maitre d'armes des Shiedgedakru -RESERVE.
» ROOKIE + AGENT LIBRES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Londres,-