AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Hey Brother [Hayden & Aidan]

Aidan McNeilFaussaireavatar
Messages : 15

Voir le profil de l'utilisateur
Mercredi 6 février 2008

Aidan jeta un dernier sortilège sur le faux journal intime qu'il venait de réaliser et le glissa dans l'un des tiroirs que son bureau. C'était un faux pour les moldus, de sorte qu'il allait plus vite en utilisant la magie. Le livret serait des plus convaincants et jamais un tribunal moldu ne détecterait l'usage d'une baguette. Ce qu'il faisait était, bien sûr, tout à fait contraire au secret magique, mais qui s'en souciait? Il n'était rien à côté de ces furieux de mardoliens qui voulaient bousculer l'équilibre du monde sur lequel il jouait. Le MIM était une épine suffisamment douloureuse dans son pied. Avec un soupir, Aidan se leva et attrapa sa veste, regrettant intérieurement le bon vieux SPAM et ses méthodes traditionnelles. Heureusement qu'Hayden pouvait surveiller ses arrières au BDA. D'ailleurs, il rejoignait justement son frère pour manger un morceau dans l'allée des Douze Chênes. Aidan fréquentait généralement la voie des miracles, mais un Auror ne pouvait se permettre d'y être vu. Ah, être un représentant de l'ordre, ce que cela pouvait être handicapant!

L'homme quitta les locaux du Night in Gale, habillé en parfait moldu. Il ne lui fallu que quelques minutes pour s'engouffrer sur la voie magique. Les deux frères avaient rendez-vous dans un restaurant en haut de l'allée. Ils auraient bien été voir leur soeur au Triton Ardent, mais Juliana serait venue s'asseoir avec eux en dépit de son service. Et, si Aidan adorait sa soeur, elle n'en était pas au même stade de vie qu'eux. Enfin, si on pouvait dire qu'Aidan et Hayden avaient des vies comparables... Aidan passa devant un magasin de jouets sorciers et un balais pour jeunes attira son attention. Il l'offrirait peut-être à Lila pour son anniversaire. Tamara apprécierait le geste et arrêterait sûrement de le harceler quelques temps après cela. De plus, depuis que sa fille avait été répartie à Serpentard, comme lui, le faussaire en tirait une certaine fierté. Il lui avait consacré plus de temps que de coutume à Noël, juste pour être sûr qu'elle s'en sortait bien à l'école. Il n'était pas dit que sa fille serait la risée de sa maison.

Aidan arriva à l'Accromentule, le restaurant auquel il avait rendez-vous. Un serveur l'orienta à la table qu'ils avaient réservés et il s'y assit nonchalamment. Son frère ne tarda pas à arriver.

"Ces Aurors, toujours occupés" dit-il en guise de salutation. "Dis-moi que ce n'est pas un ami à moi qui t'as retenu!"
Hayden McNeilAncien personnageavatar
Messages : 29

Voir le profil de l'utilisateur


Hayden referma un dossier d’un coup sec pour le replacer dans le tiroir de son bureau, avant de jeter sur ce dernier les sorts de protection habituels. Il ordonna rapidement son bureau, avant de saluer son binôme et de quitter l’open-space. Il devait retrouver son frère pour déjeuner, et était déjà en retard. Ce n’était pas totalement de sa faute, pourtant, mais celle d’un dossier volumineux qui l’avait retenu assit face à son bureau beaucoup plus longtemps qu’il ne l’avait prévu. Hayden n’avait jamais aimé la paperasse – il préférait le terrain, évidemment – mais se pliait à la procédure qui obligeait chaque Auror en charge d’une affaire à remplir tout le dossier une fois ladite affaire classée. Or, il avait élucidé un meurtre familial la veille, et n’avait pu échapper à la paperasse réglementaire le matin même. Aussi, il traversa les couloirs du Ministère d’un pas vif, pour se rendre dans la zone où l’on pouvait transplaner. Une fois là-bas, il se concentra sur sa destination ; et quelques secondes plus tard, il se trouvait à Bristol, dans l’allée des Douze Chênes. Il commença à remonter l’avenue, passant devant les nombreux magasins, tout en tentant de se souvenir où le restaurant où il avait rendez-vous avec son frère était situé.

Généralement, lorsqu’il venait à Bristol, c’était surtout pour rendre visite à sa petite-sœur, Juliana. Cependant, Hayden préférait parfois voir son jumeau seul, sachant pertinemment qu’il pouvait évoquer des choses avec lui dont il ne pouvait pas parler en présence de la jeune femme. Apercevant alors l’enseigne du restaurant – l’Accromentule – Hayden accéléra le pas tout en jetant un coup d’œil à sa montre et esquissa une grimace. Poussant la porte, il pénétra alors à l’intérieur, et chercha son frère du regard. Il ne tarda pas à le trouver, assit nonchalamment face  à la table. Sa salutation lui arracha un sourire, tandis qu’il prenait place en face de lui.

« J’aurai préféré, à vrai dire. Les interrogatoires sont beaucoup plus distrayants que la paperasse. » répliqua-t-il.

Etre Auror et avoir un frère faussaire n’était pas forcément la chose plus évidente. Mais être un Auror et un Mardolien non plus, en soit. Alors Hayden se contentait de ne pas mentionner le nom de son jumeau dans les affaires, de couvrir ses arrières au BDA, et d’intervenir en sa faveur lorsqu’il était accusé. Il lui avait d’ailleurs évité plusieurs passages à Azkaban… Avoir un représentant de l’ordre dans sa famille n’était pas une si mauvaise chose, finalement.

« Comment ça va ? » reprit-il en posant sur Aidan un regard interrogateur. « Comment ça se passe en ce moment ? »


Avatar : shadows. sur Bazzart
Aidan McNeilFaussaireavatar
Messages : 15

Voir le profil de l'utilisateur
Hayden n'était pas trop en retard, et lui-même semblait contrarié de ces quelques minutes. Son jumeau ne pu retenir un sourire moqueur lorsqu'il accusa la « paperasse ». C'était l'une des (nombreuses) contraintes des métiers légaux. Il fallait garder une trace de tout, faire les choses proprement, s'encombrer de détours et de politesses avant enfin d'arriver à son but. Aidan préférait son milieu: si quelqu'un ne le payait pas, nul besoin de le relancer par lettre une quinzaine de fois avant d'entamer de fastidieuses démarches qui donneraient à l'imprudent tout le temps de disparaître dans la nature. Il lui suffisait de retenir son œuvre, ou de régler le problème d'une bonne allonge du point droit. Et si ça ne suffisait pas, encore un peu d'intimidation et une expropriation en règle d'un quelconque objet de valeur. L'avantage des faussaires sur les dealers était tout de même qu'on ne livrait jamais la marchandise en attendant un retour incertain sur investissement. On se faisait toujours payer avant la délivrance, et cela simplifiait beaucoup les choses. Bien sûr, en honnête commerçant, Aidan pouvait accorder des délais à ses fidèles clients, mais il fallait les choisir soigneusement.

« J'ai toujours dit que tu étais un homme de terrain » lança-t-il à Hayden qui s'asseyait en face de lui. Phrase anodine pour beaucoup, sibylline entre les deux frères.

Car malgré ses boutades, Aidan n'aurait voulu pour rien au monde que son jumeau ne rejoigne la clandestinité. Il vivait sa vie à lui, unique, à sa façon, et rien ne pourrait le convaincre du bien fondé d'avoir encore un jumeau trop semblable à qui on le comparerait sans cesse. De plus, avoir un Auror qui avait le même nom de famille (et la même tête) que vous était un sacré avantage.

Hayden demanda ensuite à son frère comment « ca se passait en ce moment ». Aidan haussa les épaules. Bien qu'il joue régulièrement les indics, surtout pour s'assurer de sa tranquillité, il ne pouvait pas non plus donner le détail de ses travaux à son jumeau. Il était sûr qu'Hayden serait ra-vi d'apprendre qu'Adonis Greengrass avait (encore) fait accuser un innocent à tort, ou que la stagiaire du bureau des Oubliators envoyait de fausses lettres de harcèlement à l'un de ses collègues pour le pousser à la démission et lui prendre sa place. Mais s'il dénonçait tout le monde, il n'aurait plus aucun client, plus aucun moyen de pression sur les Aurors et lesdits clients, bref, son métier jubilatoire perdrait tout intérêt. Cependant, il y avait bien un détail qu'il livrerait à son Auror de frère. Il s'agissait pour lui de se mettre à couvert en cas de problème, et c'était également, tenez vous bien, un acte de militantisme.

« Oh, ça se passe bien. Comme d'habitude, quoi. Y'a même un surplus ces temps-ci, des histoires d'accréditations pour commander des ingrédients de la liste B chez Chaudrillon. »

C'était Colin, un jeune homme qui avait déjà eu recours à ses services quelque fois par le passé, qui lui avait demandé de falsifier le document. Aidan n'avait pas posé de questions et ne savait absolument pas à quoi cela pouvait servir. Mais il soupçonnait le jeune homme d'être un mardolien, et ses commandes d'être en lien avec l'organisation. L'autorisation pour la liste B des ingrédients rares et dangereux confirmait ses dires. Or, Aidan n'avait aucune envie d'être associé de près ou de loin aux mardoliens. Tout d'abord parce que ceux qui se feraient attraper rejoindrait probablement les Mangemorts à Azkaban pour de longues années. Et il avait suffisamment vu et Azkaban et les Mangemorts pour le restant de ses jours. Ensuite parce qu'il ne tenait absolument pas à voir le secret magique tomber: agir impunément dans les deux mondes du fait du manque de communication était une vraie bénédiction. Aussi le faussaire lança-t-il l'information à son frère, l'air de rien mais sachant qu'elle ne tomberait pas dans l'oreille d'un sourd.

« Ca doit être la folie là-bas, d'ailleurs. Ca fait les pieds à Nimbus et aux Malefoy ». Car les Malefoy étaient des pourritures de Mangemorts qui n'avaient rien à faire en liberté. Ils venaient encore de prouver leur méchanceté intrinsèque en livrant à Nimbus des potions meurtrières. « D'ailleurs, comment John prend toute cette histoire? »

Aidan n'aimait pas appeler John "papa". Il était un brin rancunier, et les jugements incessants de son grognon de père sur sa vie l'agaçaient prodigieusement. Se doutant qu'avec l'éclatement Nimbus du mois dernier, il serait invivable, il avait soigneusement évité la Cité depuis.
Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Hey Brother [Hayden & Aidan]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [X] A morning in autumn [PV Hayden]
» [Gryfffondor] Hayden Smith
» [FB 1623] Big brother is watching you
» Maximilien - Big brother is watching you.
» Matthew Gage's Friends? or not.. (ft. Hayden Christensen)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Bristol,-