AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Pour une infidèle [Retour vers le futur] [Clara & Emma]

Emma BlackbonnesPréfète en Chefavatar
Messages : 443

Voir le profil de l'utilisateur
9 février 2032

Emma poussa un léger soupir sous les caresses de Matt. Elle embrassa rapidement ses lèvres avant de se lever pour se rhabiller. Elle ne devrait même pas se trouver là. Une pensée coupable vint l'assaillir. Quel genre de femme était-elle devenue ? Celle capable de tromper son mari visiblement. Dave s'était toujours montré aimant avec elle, il ne l'avait jamais trompé et ne le ferait sans doute jamais mais cela ne lui suffisait plus. Elle l'aimait, bien évidemment, elle avait crée sa vie avec lui, avait eu trois beaux enfants et toutes les conditions étaient réunis pour qu'elle soit heureuse. Mais elle ne l'était pas, loin de là même. Elle avait l'impression d'être délaissée par son mari au détriment de son travail, ses enfants étaient à Poudlard. Le petit dernier venait d'entrer en première année et son travail ne la passionnait plus autant qu'avant. Des souvenirs d'enfances remontaient à la surface mais elle ne pouvait pas en parler. Comment aurait-elle pu ? Ana Sorden était morte des années auparavant dans sa cellule à Azkaban. Plus rien ne semblait pouvoir troubler son bonheur.

Elle esquissa un léger sourire lorsque Matt s'approcha d'elle pour venir fermer la fermeture éclair de sa robe dans son dos. Elle s'abandonna quelques instants à ce plaisir coupable. Elle qui avait tellement méprisé les femmes qui trompaient leurs maris. Elle qui avait bêtement cru que l'amour faisait tout. Mais un jour on se rendait compte que l'amour ne voulait pas dire supporter les absences de son mari et attendre indéfiniment qu'il se décide enfin à rentrer du travail. Au début, tout était parfait. Au début, elle avait supporté, n'avait rien dit. Mais aujourd'hui, elle avait des envies et elle en avait assez de les réprimer. Elle poussa un léger soupir alors qu'il embrassait la chair tendre de son cou.

"Il faut que je parte. Clara va rentrer et si elle nous voit..."

"Aucun risque, tu peux rester encore un peu, crois moi."

Emma se retourna pour faire face à son amant et l'embrassa tendrement. Elle était tellement faible. Que faisait-elle encore là ? Elle aurait dû être à la maison à attendre Dave. Elle l'aurait attendu encore une heure puis aurait dîné toute seule avant d'attendre encore, puis il aurait fini par rentrer, trop fatigué pour parler, trop fatigué pour quoique ce soit d'autre que dormir. Involontairement, elle lui en avait voulu alors lorsque Matt avait commencé à la draguer. Subtilement au début, puis plus ouvertement lorsqu'ils n'étaient que tous les deux. Emma n'avait pas réfléchi bien longtemps avant de céder. Décrétant que de toute manière sa vie de couple ne pouvait pas être pire. Mais elle s'en voulait de lui faire ça, elle s'en voulait tellement. Le pire étant peut-être que Matt n'était pas un inconnu rencontré au détour d'un couloir au Ministère. Non, elle avait poussé le vice jusqu'à prendre le mari de sa meilleure amie pour amant.

Matt la bascula à nouveau sur le lit encore défait. Elle gémit légèrement, le souffle court, l'esprit embrumé de désir. Elle ne savait plus ce qui était bien de ce qui était mal. Toute raison l'avait quitté, laissant l'enivrement l'emporter toute entière. Elle savait que c'était mal au fond d'elle-même. Elle savait qu'elle ferait souffrir beaucoup de monde si cela venait à se savoir. Elle avait bien essayé de résister, de ne pas recommencer après la première fois. De considérer que ce n'était qu'un accident sans conséquence. Mais elle y avait pris goût et elle était revenue. Elle en avait demandé encore plus. Elle tourna alors la tête vers l'embrasure de la porte.

"Clara", lâcha-t-elle dans un murmure.

Son cœur rata un battement. Toute couleur quitta son visage et elle repoussa prestement Matt avant de se redresser et de redonner un peu d'ordre dans sa tenue. Ses joues s’empourprèrent alors de honte et elle baissa la tête, n'osant pas croiser le regard de Matt et encore moins celui de Clara. Elle ne s'en tirerait pas avec un mensonge cette fois. Ils étaient pris en flagrant délie et tenter le mensonge serait suicidaire et encore plus irrespectueux pour Clara.

"Je... Je peux t'expliquer. C'est... je suis désolée. Oh Clara, pardonne moi. Je... je ne voulais pas."

Ses yeux s'embuèrent de larmes et elle redressa le visage vers celle qui avait été son amie. Vers celle dont elle avait trahie la confiance.


Emma Blackbonnes


Sur une idée originale de Vigounet pour la signa et ava de Daisy ♥
Clara GuipureSeptième annéeavatar
Messages : 233

Voir le profil de l'utilisateur
Contrairement à Elisabeth, Clara avait été une mère absente. Peut-être par peur de reproduire le schéma familial, peut-être aussi par égoïsme. Sa fin de scolarité à Poudlard avait été chaotique, mais elle s'en était sortie. Elle avait réussi à mettre ses problèmes familiaux derrière elle, avait suivi des cours d'architecture moldus à l'université d'Aberystwyth, puis était partie en vadrouille à travers le monde apprendre les techniques de l'art sorcier. Elle n'était ni la meilleure, ni la plus connue, malgré quelques réalisations dont elle pouvait être fière, mais cela lui suffisait. Elle aimait lorsqu'on lui proposait un projet à l'autre bout du monde, lorsqu'elle partait à l'aventure rencontrer de nouvelles personnes, travailler en équipe. Elle ne pouvait pas résister et disait toujours, toujours oui.

A vingt cinq ans, elle était rentrée en Angleterre et avait épousé Matt, à peine plus vieux qu'elle. Ils avaient eu une fille, Grace, et pendant quelques années, Clara avait cru que cette vie lui suffirait, qu'elle pourrait être heureuse en se contentant de construire des maisons pour des particuliers. C'était une erreur. Il ne lui avait pas fallu sept ans pour le réaliser. Lorsqu'elle avait pris la décision de repartir, la confrontation entre elle et Matt avait été terrible. Ils en avaient divorcés, et elle avait quitté le pays en le laissant seul avec leur fille.
Malgré tout, Clara aimait profondément sa famille. Elle revenait souvent, pour trois jours ou trois mois, voir son enfant grandir et passer quelques nuits dans les bras de son ex-mari. Lorsqu'elle revenait au pays, elle vivait dans leur maison.
Cette fois-ci, elle était rentrée depuis deux semaines. Un projet pour le musée d'Art Moderne Magique de Bristol. Comme d'habitude, elle s'était jetée dans ses bras, et il l'avait accueillie. Tout était normal, et elle ne se doutait de rien en rentrant ce soir là. Elle avait posé son sac sur la table de la cuisine, ouvert une bouteille de bierraubeurre et jeté un oeil à la pendule. C'était une habitude qu'elle avait prise lorsque Grace était petite et qu'il fallait aller la chercher à l'école. Mais elle était à Poudlard, désormais, et le logis n'abritait plus qu'elle et Matt. Elle monta à l'étage en sirotant sa bierraubeurre, décidée à changer de tenue, ouvrit la porte de la chambre conjugale. Et s'arrêta net.

Clara avait toujours été rapide à comprendre les situations, à les analyser. Emma avait à peine terminé de parler qu'elle avait tourné les talons et redescendait les escaliers à toute vitesse, tremblante, hébétée. Elle aurait aimé ne pas comprendre, mais la situation était sans équivoque. Emma et Matt. Matt et Emma.

Dire qu'elle était surprise aurait été mensonger. Clara savait, devinait que Matt avait des aventures. Il ne lui disait jamais, mais les années n'avaient en rien effacé son talent pour deviner les mensonges. Elle ne cherchait pas à savoir. Matt ne lui devait rien. Elle savait qu'elle le blessait à agir de la sorte, à partir sans se retourner mais à revenir le chercher sans cesse. Elle aussi rencontrait d'autres hommes. Mais ils revenaient sans cesse chacun l'un à l'autre, et c'était tout ce qui lui importait. Alors bien sûr, ça faisait mal, c'était un sentiment de trahison de le voir de ses propres yeux, et surtout dans leur maison à eux, dans leur lit, et alors qu'elle était là. Mais elle pouvait comprendre, vraiment, malgré sa douleur.

Mais Emma, elle ne comprenait pas. Pourquoi Emma? Pourquoi Matt l'avait-il choisie elle, parmi toutes les autres? Et surtout, pourquoi sa meilleure amie, qui savait que Clara était désespérément amoureuse de son mari, pourquoi, comment, avait-elle pu lui faire cela? Appuyée contre l'évier, face au mur, Clara entendit un pas léger entrer dans la cuisine, et devina qu'il s'agissait d'Emma. Elle aurait voulu être en colère, se retourner fièrement et lui cracher sa haine au visage. Mais le seul sentiment qui l'habitait était la tristesse, qui prenait toute la place dans son petit corps. Lorsqu'elle se retourna, elle sanglotait, les larmes dévalaient ses joues et la seule chose qu'elle pu faire fut hoqueter:

"Comment? comment tu as pu me faire ça?"



Swing my heart across the line
In my face is flashing signs, seek it ouf and ye shall find
Oh, I feel so wrong, doing the right thing
Oh, I feel so right, doing the wrond thing
I could lie, couldn't I, couldn't I?
So no more counint dollars, we'll be counting stars
Emma BlackbonnesPréfète en Chefavatar
Messages : 443

Voir le profil de l'utilisateur
Emma vit impuissante Clara quitter la chambre pour rejoindre la cuisine. Elle réarrangea sa tenue rapidement puis sans un regard pour Matt descendit à la suite de son amie. Elle savait qu'elle n'aurait jamais dû céder aux avances du mari ou ex-mari de Clara. Elle ne savait même pas, elle ne savait plus. Cette histoire était tellement compliquée. Mais elle savait que Clara aimait Matt, à partir de là, elle n'aurait même pas dû poser les yeux sur lui et envisager un instant quoique ce soit avec lui. Mais elle était faible. Elle l'avait toujours été. Elle n'avait même pas d'excuse. Elle se retrouva devant sa meilleure amie, sans savoir quoi répondre. Baissant la tête devant ses larmes. Elle l'avait blessé, elle en avait conscience mais elle n'arrivait pas complètement à regretter. Elle avait vraiment aimé ses moments avec Matt. Que pouvait-elle bien dire ? Que pouvait-elle répondre ?

"Je suis désolée Clara, vraiment."

Oui, elle pouvait l'être. Mais elle était encore plus désolée d'avoir était découverte. Cette constatation l'a remplie d'horreur. Quelle genre de femme était-elle devenue ? Comment son petit plaisir personnel était-il devenu plus important que le bonheur des gens qu'elle aimait ? Elle savait qu'elle avait toujours eu cette part égoïste en elle. Mais à ce point là ? Finalement le Choipeaux n'avait pas eu tort en l'envoyant à Serpentard des années auparavant.

"Je... je ne sais pas ce qui m'a pris. Je ne voulais pas te blesser... vraiment. Ce... c'est juste que... Il... enfin nous... Je n'ai pas réfléchi aux conséquences. Je... c'était plus fort que moi. Il... J'ai l'impression d'être une vraie femme quand... Je... n'ai pas d'excuses."

Elle pouvait sentir la douleur de Clara mais elle continuait à ne pas complètement regretter son geste. Matt et elle se sentaient seuls tous les deux et ils cherchaient juste un peu de compagnie et de réconfort. Il y avait juste qu'elle savait que Clara aimait Matt malgré ses voyages et son divorce. Et encore maintenant, elle ne pensait qu'à elle et à son couple. Comment Dave réagirait-il lorsqu'il apprendrait ? Non, il ne devait pas savoir, surtout pas. Sa carrière politique pourrait s'arrêter à cause de ça. Et... elle ne voulait pas divorcer, elle aurait trop à perdre. La garde des enfants pour commencer et puis son train de vie se retrouverait considérablement diminué. Elle aimait le monde dans lequel elle évoluait et un divorce lui ferait tout perdre. Elle perdrait tout et elle ne pouvait pas le permettre.

"Je... tu ne diras rien à Dave hein ?"


Emma Blackbonnes


Sur une idée originale de Vigounet pour la signa et ava de Daisy ♥
Clara GuipureSeptième annéeavatar
Messages : 233

Voir le profil de l'utilisateur
Pourquoi était-ce Emma qui était descendue? Elle aurait du transplaner chez elle directement depuis leur chambre. Ses pitoyables excuses ne faisaient que raviver la peine de Clara. Elle aurait voulu être forte, cassante et froide, la renvoyer chez elle avec un ton sec et un regard de mépris, mais elle n'y arrivait pas. Ses mains, même accrochées au rebord de l'évier, tremblaient; les sanglots lui secouaient la gorge et les larmes dévalaient ses joues en dépit de tous les efforts qu'elle faisait pour les retenir.

Elle fixa son ancienne amie, cette étrangère, qui la suppliait de ne rien dire à Dave. Oh oui, comme elle semblait désolée… Désolée de s'être fait découvrir! Clara ferma les yeux une fraction de seconde, pour ne pas voir les grands yeux perdus d'Emma. Elle connaissait ce regard, Mrs Marchebank l'avait déjà alors qu'elle n'était que Miss Blackbonnes. Ces grands yeux bleus, remplis de détresse, qui demandaient de l'aide pour affronter le monde. Combien de fois Clara avait-elle aidé à effacer ce regard? Elle avait été à ses côtés pendant des années, pour qu'Emma passe au dessus de cette histoire avec Ana Sorden, au-dessus de sa timidité et de ses complexes. Et voilà comment elle était remerciée.

Des pensées datant de son adolescence, du temps où elle gardait tout pour elle derrière un sourire aussi éblouissant que mensonger, lui revinrent en mémoire. Il était bien plus simple de se cacher et de tenir les autres à distance. Si elle l'avait fait, Emma n'aurait été qu'une conquête dans le lit de Matt, et si Clara se serait sentie blessée, elle n'aurait en revanche pas été trahie. Elle maudit les larmes qui refusaient de s'arrêter, maudit sa faiblesse de ne plus savoir porter le masque d'indifférence dont elle était si fière pendant sa scolarité.

"Dave? Je me fous de Dave!" cria-t-elle entre deux sanglots. "Je me fous de tes excuses! Comment… comment… après tout ce qu'on a fait… ce que j'ai fait… EGOISTE!"

Une fois le mot hurlé si fort qu'elle eu l'impression d'avoir vidé ses poumons, le corps de Clara se détentit d'un coup et elle s'appuya brusquement contre le mur à côté d'elle.

"Pars" dit-elle en passant une main lasse sur son visage. "Pars très loin et ne reviens jamais. Jamais."



Swing my heart across the line
In my face is flashing signs, seek it ouf and ye shall find
Oh, I feel so wrong, doing the right thing
Oh, I feel so right, doing the wrond thing
I could lie, couldn't I, couldn't I?
So no more counint dollars, we'll be counting stars
Emma BlackbonnesPréfète en Chefavatar
Messages : 443

Voir le profil de l'utilisateur
Emma resta un instant interloquée par la virulence de Clara. Oui, c'était certain que c'était maladroit de sa part de parle de Dave dans un tel moment mais sa peur avait pris le pas sur la raison. Et en cet instant, la détresse de Clara ne la touchait pas autant que les conséquences de ses actes. Son cœur battait la chamade, elle avait honte. Honte de s'être fait prendre. Elle savait qu'elle n'aurait pas dû rester, qu'elle aurait dû partir quand elle l'avait dit. Mais Matt avait su se montrer persuasif et cela les avaient perdu. Tous les deux. Elle était bel et bien égoïste. Elle l'avait toujours été. Elle ne pensait qu'à elle et à son petit confort. Elle l'avait toujours fait. Elle voulait être aimée et appréciée. Elle avait été capable du pire pour devenir populaire à une époque. Et ensuite, elle avait un peu surjouée sa peur, ses larmes, sa tristesse, son affliction. Oh, elle s'était vraiment sentie coupable. Mais peut-être pas aussi longtemps qu'il l'aurait fallu.

Des larmes perlèrent à ses yeux lorsque les mots de son amie, sa meilleure amie, claquèrent dans la cuisine. Elle ne pouvait pas partir. Pas comme ça, pas encore. Et pourtant, elle trouvait la fuite très tentante. Mais elle devait vraiment savoir si Clara chercherait à se venger. Si elle raconterait tout à Dave, si elle la décrédibiliserait devant toute la population sorcière. Elle avait fait trop d'effort pour arriver là où elle en était pour voir tout tomber par terre.

"Clara... je suis sincèrement désolée. Je... te suis infiniment reconnaissante de tout ce que tu as fait pour moi. Mais avec Matt... ça n'a rien à voir. Il n'y a pas de sentiments. Tu le sais bien non ? Il n'aime que toi. Mais tu n'es jamais là alors..."

Ce n'était sans doute pas la meilleure attitude à adopter mais elle ne savait plus quoi faire pour essayer d'arranger les choses. Peut-être que la détresse de son amie serait moins grande si elle lui annonçait ses torts. Si elle faisait son rôle d'amie. Matt l'avait trompé avec elle mais il y en aurait sûrement d'autres. Il en avait d'ailleurs sûrement d'autres qu'elle. Mais elle s'en moquait. Elle n'aimait pas Matt, elle aimait Dave. Elle avait sans doute une étrange façon de lui montrer mais elle s'ennuyait, sa vie avait besoin de piquant comme dans sa jeunesse. Une période affreuse mais qui avait eu le don de rassembler les gens autour d'elle. Ils avaient pris soin d'elle à cette époque. Et c'était tout ce qu'elle voulait, qu'on prenne soin d'elle.


Emma Blackbonnes


Sur une idée originale de Vigounet pour la signa et ava de Daisy ♥
Clara GuipureSeptième annéeavatar
Messages : 233

Voir le profil de l'utilisateur
Elle se justifiait. Clara avait du mal à en croire ses oreilles. Qu'elle ne soit jamais là était leur problème, à elle et à Matt, pas celui d'Emma.

"Oh, donc ça va être de ma faute? Parce que je ne suis jamais là, tu n'a pas besoin d'être loyale? Tu peux faire ce que bon te semble?"

Belle mentalité. Mentalité de la Haute, mentalité de Sang-Pur. Clara en était une aussi, mais elle ne s'était jamais sentie comme telle. Elle faisait partie des rares Sang-Purs qui ne l'étaient que par hasard, qui n'accordaient aucune importance aux origines de chacun, qui ne roulaient pas sur l'or. Mais Emma, douce et fragile Emma - quelle ironie - qui semblait détonner dans le monde sans pitié des galas et des langues de vipère, était en réalité exactement comme eux. Arrogante, égoïste, formatée. Qui se servait lorsqu'elle le désirait, peu importait les conséquences.

"Si j'avais su que tu étais aussi… aussi pathétique, je ne me serai pas donnée autant de mal pour être ton amie" persifla Clara, pleine de colère.

Elle ne voulait plus entendre un mot de plus. Elle sortit sa baguette et la pointa sur son ancienne amie. Sa main tremblait, mais ce n'était pas d'hésitation. C'était de douleur, de colère, de honte. Elle voulait juste qu'Emma parte pour ne pas lui offrir le spectacle de sa détresse, pour conserver le peu de son orgueil qui lui restait. Pour garder l'énergie du désespoir pour affronter son mari… ex-mari… amant… ami? Elle ne savait plus trop. Emma avait raison sur un point. Clara ne doutait pas que Matt l'aimait, et elle savait qu'il voyait d'autres femmes. Mais tout comme elle n'avait jamais approché ses amis, il aurait du rester loin des siennes. Pourtant, elle n'arrivait pas à en lui vouloir à lui. Emma lui semblait la seule responsable.

"J'ai dit dehors" dit-elle d'une voix qu'elle tenta de rendre ferme. "Ou ton mari ne te reconnaîtra pas lorsque tu rentreras chez toi. Enfin, si tu peux encore l'appeler ton mari. J'ai entendu dire que les Marchebank étaient assez impitoyables sur ce genre de choses."

En dépit de ses menaces, Clara n'avait aucune intention réelle de ruiner le mariage d'Emma. Elle n'avait jamais été d'une nature vengeresse et était égoïste d'une façon qui lui était propre. Remettre sa propre vie en ordre lui semblait bien plus important que de ruiner celle de son ancienne camarade de classe. Oh, le dire à Dave ne lui coûterait rien et regarder Emma plonger dans les affres de Sorcière Hebdo lui procurerait un plaisir certain. Mais ils faudrait entrainer Matt dans cette histoire, et elle ne le voulait pas. La baguette crépita.



Swing my heart across the line
In my face is flashing signs, seek it ouf and ye shall find
Oh, I feel so wrong, doing the right thing
Oh, I feel so right, doing the wrond thing
I could lie, couldn't I, couldn't I?
So no more counint dollars, we'll be counting stars
Emma BlackbonnesPréfète en Chefavatar
Messages : 443

Voir le profil de l'utilisateur
Emma avait été maladroite dans ses paroles, elle s'en rendit compte lorsque Clara s'emporta. Elle aurait dû partir lorsqu'il était encore temps, maintenant leur amitié semblait réellement perdue. Pourtant cela ne l'attristait pas plus que cela. Surtout lorsque sa soit disant amie cracha sa verve sur elle en insinuant que cela lui avait demandé des efforts d'être son amie.

"Je ne t'ai jamais rien demandé Clara. Il ne fallait pas te donner autant de mal pour être mon amie."

Son regard était froid, son allure tout ce qu'il y a de plus digne. Il n'y avait plus vraiment de notion de pureté du sang aujourd'hui, les grandes familles s'étaient fragmentés et on ne recherchait plus autant qu'avant la pureté mais aujourd'hui tout en Emma criait la noblesse. Elle qui s'était toujours demandé si un jour elle réussirait à égaler sa mère, la surpassait. Elle avait tout d'une femme du monde. Elle était épanouie dans son travail, son mariage aux yeux du monde était la plus grande réussite du siècle. Et elle faisait honneur à son nom de famille. Alors lorsque Clara la menaça de sa baguette et de tout révéler à Dave, elle vit rouge. Elle sortit sa baguette à son tour.

"Parce que tu crois qu'il te croira ? Toi, pauvre petite cruche qui passe son temps à mentir ? Crois-tu que Matt risquera de tout perdre en avouant ? Il ne voudra pas se mouiller, tu as épousé un lâche ma chérie. Alors vas-y, essaye donc de me ridiculiser devant le monde mais celle qui a le plus gros à perdre ce n'est pas moi. Personne ne prêtera attention aux paroles d'une mythomane mentalement dérangée."

Pour préserver ce qu'elle avait, elle n'hésiterait pas à compromettre l'intégrité de Clara. Elle n'était plus à ça près. Elle se permit un léger sourire et rangea sa baguette dans sa poche avant de réajuster sa robe.

"Réfléchis bien avant d'agir, Clara."

Elle jeta un dernier coup d'oeil à la cuisine de son ancienne amie et une petite moue méprisante se dessina sur son visage. Elle n'avait vraiment aucun goût. Elle lui jeta un dernier coup d'oeil avant de tourner les talons, un sourire victorieux aux lèvres. Elle croisa Matt dans le hall d'entré. Il avait sans doute tout entendu mais elle s'en moquait. Il n'agirait pas, elle le savait. Et elle savait aussi qu'il avait apprécié bien plus qu'elle leurs petits rendez-vous. Tout cela était terminé désormais, c'était bien dommage d'ailleurs mais elle ne pouvait plus se permettre le moindre écart de conduite désormais.



Emma Blackbonnes


Sur une idée originale de Vigounet pour la signa et ava de Daisy ♥
Clara GuipureSeptième annéeavatar
Messages : 233

Voir le profil de l'utilisateur
Clara n'avait jamais été courageuse. Bien au contraire, plus jeune, elle tendait à s'écrouler dès qu'elle rencontrait une difficulté. Son seul talent avait toujours été de dissimuler ses états intérieurs, de réfléchir suffisamment rapidement pour atténuer les coups. Mais la situation ne laissait pas beaucoup de place pour ce genre de chose.

Emma se transforma subitement en une personne que Mrs Guipure ne connaissait pas. Ou plutôt, qu'elle avait eu la chance de ne jamais rencontrer jusque là. L'infidèle devint froide, hautaine et arrogante, crachant des mots blessants et faux. Clara n'avait pas vraiment menti depuis des années. Elle s'était battue contre son pire défaut - ah, mais comment avait-elle pu croire qu'Emma ne s'était jamais rendue compte de rien? Emma, la petite timide discrète qu'on oubliait, si farouche qu'on en oubliait la sang-pur baignant dans les mensonges et la politique depuis sa naissance. Emma insulta Matt, insulta Clara - mentalement dégénérée? Comment pouvait-elle dire ça, elle, la sang-pur de la Haute qui était probablement la cousine de son mari? Clara n'était pas courageuses, et les mots firent mouche, redoublant ses pleurs et sa détresse.

Elle serait tombée sur le sol comme un petit tas de chiffons humides si Emma n'avait pas prononcé une dernière phrase qui la révolta. Une menace. Clara se redressa et avec un cri de rage inarticulé, fit jaillir un jet rouge de sa baguette qui frappa le vase de l'entrée, juste à l'endroit où Emma se trouvait deux secondes auparavant. La porte claqua. LEs mots avaient été comme un électrochoc pour celle qui avait été doublement trahie aujourd'hui. Emma se permettait de la menacer, sous son toit, après ce qu'elle venait de découvrir? Elle n'en avait aucun droit! Elle aurait du continuer à s'excuser, partir la tête base, rouge de honte, la bouche pleines de suppliques.

Au lieu de ça, elle croyait pouvoir l'écraser de sa morgue? Elle était assez égoïste pour tenter de l'attendrir, puis la menacer, souhaitant à tout prix que son pitoyable secret ne soit pas révélé? Clara ne marchait pas. Lorsque Matt entra dans la cuisine, il la trouva en train d'écrire fébrilement sur un parchemin.

"Clara, ne fait pas ça..." commença-t-il.

Mais le regard assassin qu'elle lui lança le fit taire. Elle allait le faire, et il n'avait rien à dire. Il l'avait trahie, lui aussi, quoiqu'elle fut bien moins en rage contre lui que contre son ancienne amie. Les mains tremblantes, tentant de contrôler ses sanglots, elle attacha la missive à la patte du hibou familial et l'envoya au manoir Marchebank. Emma aurait une drôle de surprise en arrivant chez elle. Elle allait tout perdre, et on verrait qui était la pauvre petite cruche lâche et mentalement dégénérée. Car Emma avait eu tort sur un point. Clara n'avait rien à perdre. Il était évident que Matt ne voulait plus d'elle - et de toute façon, ils étaient déjà divorcés. Et qui se souciait d'un homme normal, pas plus riche qu'un autre? Non, le scandale irait au Marchebank.

Elle regarda l'oiseau s'envoler à tire d'aile. Sa fureur passagère faisait de nouveau place à l'abattement, car ses pensées revinrent sur sa propre situation. Elle n'avait plus rien à perdre car Matt ne voulait plus d'elle. Et elle devait se retourner pour l'affronter, lui et cette terrible réalité. Elle ne voulait pas. Elle n'avait jamais été courageuse.

Pourtant, une main se posa sur son épaule, douce, et une voix hésitante lança une supplique.

"Clara... je suis désolé... Clara, regarde-moi s'il te plait..."

Elle le repoussa une première fois sans se retourner. Elle ne voulait pas voir son faux air apitoyé, pas entendre ses excuses mensongères. Il avait déjà bien assez vu à quel point il la blessait.

"Clara! Je ne savais pas... je croyais que tu ne tenais pas à moi... plus que ça... s'il te plait, crois-moi."

Il répéta ses mots, et reposa sa main sur son épaule, la forçant à se retourner. Elle le regarda incertaine, priant intérieurement pour voir le mensonge - mais elle n'avait pas perdu son talent pour les détecter, et sa détresse était sincère. Elle aurait du conserver ce qu'il lui restait d'honneur et s'éloigner. Mais elle n'avait jamais été courageuse. Au lieu de cela, elle se réfugia dans son étreinte et continua à pleurer de tout son saoul, soulagée qu'ils brisent enfin les silences de leur couple. Silences qui les avaient éloignés, persuadés qu'ils faisaient ce qu'il y avait de mieux pour l'autre, que la fidélité ne leur manquait pas, qu'ils étaient libres et, surtout, seuls. Emma n'était qu'une conséquence sans importance, négligeable.

[RP Terminé pour Clara ]



Swing my heart across the line
In my face is flashing signs, seek it ouf and ye shall find
Oh, I feel so wrong, doing the right thing
Oh, I feel so right, doing the wrond thing
I could lie, couldn't I, couldn't I?
So no more counint dollars, we'll be counting stars
Emma BlackbonnesPréfète en Chefavatar
Messages : 443

Voir le profil de l'utilisateur
Emma tremblait de rage lorsqu'elle rentra chez elle. Elle n'avait pas supporté les menaces que Clara lui avait faites. Elle savait pourtant qu'elle aurait dû garder son sang-froid. Et elle regrettait toutes les paroles cruelles qu'elle lui avait craché au visage. Elle poussa un soupir et se laissa tomber sur l'un des canapés du salon. Elle était incroyablement las et se sentait plus seule que jamais. Elle l'avait sans doute cherché à force de toujours vouloir être sous les projecteurs. Elle n'avait jamais su apprécier ce qu'elle possédait, une fois qu'elle obtenait ce qu'elle désirait, tout cela n'avait plus le moindre intérêt à ses yeux ou alors ça se montrait décevant et elle voulait mieux. Toujours plus, toujours plus parfait. Elle avait toujours été une éternelle insatisfaite et cela ne semblait pas prêt de changer. Pourtant, elle possédait tout ce qu'une femme aurait rêvé d'avoir. Deux beaux enfants, l'amour de son époux, un travail plus qu'enrichissant mais il avait fallu qu'elle aille voir ailleurs et qu'elle brise une amitié qui durait depuis Poudlard.

Néanmoins, elle n'aurait sans doute pas dû prendre les menaces de son ancienne amie à la légère. Lorsque Dave rentra ce soir là, il s'empressa de la trouver et de lui mettre sous le nez une lettre dénonçant son adultère. Elle chercha à nier dans un premier temps, à démentir, à dire que tout ceci n'était qu'une farce qu'un canular et qu'il n'allait quand même pas faire confiance à un morceau de papier plutôt qu'à sa femme. Mais le mensonge ne fonctionna pas et elle s'en rendit vite compte. Elle essaya donc une nouvelle approche. Elle avoua et elle pleura pour l'apitoyer. Elle lui demanda pardon, elle le supplia mais son époux resta de marbre. Il la regardait avec un regard empli de dégoût et cela lui fit plus mal que tout ce qu'il aurait pu dire. Elle tomba à genoux devant lui, implorant son pardon. Elle l'aimait encore malgré tout. Il l'obligea à se relever et quitta la pièce sans ajouter un mot de plus.

Cette nuit là et toutes celles qui suivirent, ils firent chambre à part. Dave ne voulait pas de scandale et avait décrété que le divorce n'était pas une option. Elle avait été soulagé de l'apprendre au début, pensant qu'à force d'attention et de gentillesse, elle récupérerait l'amour de son mari. Mais elle dut vite se rendre à l'évidence qu'elle n'était plus dans les bonnes grâces de son époux. Elle était plus malheureuse que jamais. Elle avait perdu la confiance de la personne qu'elle aimait et elle ne pouvait même plus se confier à sa meilleure amie. Son mal-être déjà présent avant toute cette histoire s’amplifia. Même le fait de voir ses enfants pendant les vacances d'été ne suffisait plus à lui rendre le sourire. Elle passait le plus clair de son temps à pleurer. Des souvenirs de son passé remontèrent à la surface et elle fut à nouveau hanté par le visage d'une fillette et par ses hurlement à travers un feu immense. Elle revit le visage de Ana Sorden dans ses rêves.

Ses journées et ses nuits lui semblaient de plus en plus invivables. Et un soir après un énième effort pour récupérer Dave et après un énième cauchemar, elle craqua. Elle n'en pouvait plus. Elle se dirigea vers sa réserve de potions et en sortit un élixir qu'elle avait préparé des années auparavant. Elle ne savait plus pour quelle raison elle avait concocté un poison mais aujourd'hui, il lui serait plus qu'utile. Elle ne réfléchit pas plus longtemps et avala le breuvage cul-sec. Elle retourna se coucher alors que les battements de son cœur ralentissaient doucement. Elle ferma les yeux et se laissa partir. Elle ne souffrirait plus désormais.

[Fin pour Emma]


Emma Blackbonnes


Sur une idée originale de Vigounet pour la signa et ava de Daisy ♥
Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Pour une infidèle [Retour vers le futur] [Clara & Emma]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pour une infidèle [Retour vers le futur] [Clara & Emma]
» Retour vers son coeur.
» Le retour vers le bercail.
» Lapangel. Le lapin pas crétin [ Fini, à valider)
» Retour vers le futur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Ailleurs,-