AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 De l'art de préparer une naissance [Jeremy et Juliet]

Juliet E. BakerSans emploiavatar
Messages : 1969

Voir le profil de l'utilisateur
2 mai - Aberstwyth

Juliet était allongée sur le canapé de son salon, la tête posée sur les genoux de son petit-ami. Ils avaient passé l'après-midi à se balader dans la petite ville, et avaient notamment longé la plage, se rappelant en riant du jour où ils s'étaient baignés, fin mars, dans cette eau glacée. Là, ils venaient à peine de rentrer, et s'étaient affalés sur le canapé, trop heureux de pouvoir s'asseoir. C'est que c'était fatigant, d'être enceinte, tout de même ! Et, dans cette position, Juliet aurait pu s'endormir quasiment instantanément. Gardant toutefois les yeux ouverts, elle les vrilla dans ceux de Jeremy, le regardant avec douceur.

Un sourire étira ses lèvres, tandis qu'elle restait silencieuse, profitant du calme du moment présent. Une sensation de bien-être s'empara d'elle. Elle était particulièrement heureuse, en ce début du mois de mai, sans vraiment savoir pourquoi. La panique qu'elle pouvait ressentir - liée à sa grossesse - commençait doucement à s'estomper, au fur et à mesure que son enfant grandissait en elle - bien que, Merlin, cette pensée était tout de même étrange !  

"Je t'aime." souffla-t-elle, brisant ainsi le silence paisible qui s'était installé dans le salon.

Elle l'observa, souriante.



Kit par Irving Ship
Jeremy BakerElève de l'Académie Lycaonavatar
Messages : 1004

Voir le profil de l'utilisateur
Sa main jouant distraitement avec les cheveux de Juliet, Jeremy observait sa petite-amie en se perdant dans ses réflexions existentielles. Qu'est-ce que cela faisait, d'être enceinte ? C'était bien quelque chose qu'il ne connaîtrait jamais, et il ressentait un mélange d'admiration et de jalousie pour Juliet. Lui devrait attendre la naissance pour prendre la complète mesure du changement qui s'était produit dans leur vie, et de cet évènement merveilleux et effrayant, tandis que Juliet pouvait sentir les changements qui s'opéraient en elle, pouvant s'y préparer progressivement. Mais cela devait être sacrément bouleversant aussi, de sentir son corps s'arrondir et se montrer plus demandeur, capricieux, sans même savoir au départ si son entourage serait là pour l'aider. Juliet avait surmonté cela avec son courage habituel, poussant inconsciemment Jeremy à se montrer à la hauteur.

Juliet tira le jeune homme de ses réflexions sur la maternité par une déclaration aussi bienvenue qu'inattendue. Un sourire ravi étira ses traits et il se pencha pour embrasser la jeune femme. Elle était adorable aujourd'hui, et Jeremy n'allait pas se plaindre de l'absence de sautes d'humeurs.

"Je t'aime aussi, ma chérie. Une raison particulière pour cette déclaration soudaine ?"


Juliet E. BakerSans emploiavatar
Messages : 1969

Voir le profil de l'utilisateur
Juliet glissa une main derrière la nuque de Jeremy pour répondre à son baiser, avant de vriller son regard dans le sien, un petit sourire au coin des lèvres. Elle savait bien qu'elle n'avait pas été très facile à vivre, ces dernières semaines - même si ce n'était pas exactement de sa faute et qu'elle avait le droit d'accuser les hormones. Jeremy l'avait pourtant vaillamment supporté, et elle lui en était reconnaissante.

"Non. Je dois en avoir une ?" souffla-t-elle, amusée, avant de se relever pour lui voler un autre baiser.

Merlin, si quelqu'un lui avait dit, quelques mois plus tôt, qu'ils s'apprêtaient à devenir parents dans le courant de l'année 2008... Elle ne l'aurait jamais cru. Et pourtant, leur situation était bien réelle. Elle allait bientôt entamer son quatrième mois de grossesse, et il allait falloir qu'ils évoquent rapidement quelques sujets - plus ou moins - sérieux. L'un d'eux traversa l'esprit de Juliet, et elle posa un regard interrogateur sur Jeremy, hésita quelques instants, puis se lança :

"Je me demandais... Tu as pensé à des idées de prénoms ? Je veux dire, autre que ceux des joueurs de Quidditch célèbres..." ajouta-t-elle avec malice.



Kit par Irving Ship
Jeremy BakerElève de l'Académie Lycaonavatar
Messages : 1004

Voir le profil de l'utilisateur
"Non, pas besoin de raison", répliqua-t-il avec un large sourire. La jeune femme avait visiblement l'intention de lancer la conversation puisqu'elle aborda le prénom de leur futur enfant à naître. C'était une sacré responsabilité, de nommer un enfant, songea Jeremy. Et s'ils choisissaient un prénom trop classique, ou trop courant, ou trop moche et qu'il se faisait chahuter à l'école ensuite ?

"Bah pourquoi ? C'est très mignon Olivier comme prénom ! Et ça ferait plaisir à Andrew", rétorqua-t-il avec malice, avant de se mettre à réfléchir plus sérieusement. "J'aimerais bien un prénom joli mais pas trop tarabiscoté. Quelque chose comme...Arthur, ou Will, pour un garçon ! Pour une fille... Elena, Susan, Katherine... Je ne sais pas trop, tu as des idées toi ?"

Certaines filles avaient prévu le prénom de leur enfant dès leur adolescence mais ce n'était pas le style de Juliet. Jeremy, lui, n'y avait jamais réfléchi avant d'apprendre la grossesse de la jeune fille et il n'avait pas de préférence. Nommer son enfant après une personne décédée ou une personne célèbre était à la mode mais il était hors de question que Jeremy inflige ça à son bébé !


Juliet E. BakerSans emploiavatar
Messages : 1969

Voir le profil de l'utilisateur
Juliet n'avait jamais préparé une liste de prénoms pour ses futurs enfants, lorsqu'elle était adolescente, comme certaines filles pouvaient le faire. Elle avait été amenée à songer aux différents prénoms lorsqu'elle avait appris qu'elle était enceinte. C'était une question récurrente, lorsqu'elle annonçait sa grossesse. "Vous avez décidé d'un prénom ?" Et là, le moment lui semblait bien choisi pour en parler - et puis c'était un sujet agréable à aborder. Juliet approuva d'un hochement de tête les mots de Jeremy. Un prénom joli, oui, mais pas trop original non plus - la modération, c'était le bien.

"Je ne sais pas... Tu crois qu'Irving nous pardonnera un jour si on n'appelle pas notre fils comme lui ?" lança-t-elle avec malice, avant de reprendre plus sérieusement. "J'aime bien Arthur pour un garçon ! Un peu moins Will... Tu penses quoi de Daniel ?" demanda Juliet, avant de prendre quelques instants pour réfléchir. "Je ne suis pas très fan d'Elena... Katherine, en revanche, j'aime bien ! Camille, c'est joli, non ? Sarah aussi !"

C'était une sacrée responsabilité, de nommer un enfant, quand on y pensait. Un prénom qui allait le suivre toute sa vie, ce n'était pas quelque chose à prendre à la légère...



Kit par Irving Ship
Jeremy BakerElève de l'Académie Lycaonavatar
Messages : 1004

Voir le profil de l'utilisateur
"Je n'appellerai pas mon fils Irving", décida Jeremy d'un air déterminé. "Non, c'est un prénom sympa, j'dis pas... Mais ça va être compliqué après aux repas de famille, entre tonton Irving et Irving-notre-fils."

Jeremy esquissa un large sourire à cette pensée. Il pouvait tout à fait imaginer Irving parmi les quelques amis qui seraient encore là dans dix ou vingt ans.

"Daniel, c'est joli, et j'aime beaucoup Sarah ! Mais Camille aussi... C'est difficile de choisir, on devrait faire un sondage parmi nos potes", proposa-t-il avec amusement, "Et celui qui proposes le prénom le plus cool devient parrain ou marraine."

C'était aussi quelque chose dont ils devraient discuter, mais Jeremy aimait ces discussions qui rendaient la grossesse un peu moins effrayante, plus concrète et amusante. Ses amis avaient beau avoir été surpris par la nouvelle, voire dans certains cas avoir montré leur désapprobation, Jerem savait qu'il pourrait compter sur eux le moment venu et qu'ils se battraient pour gagatiser auprès de leur enfant après la naissance. Parce que leur bébé serait forcément le plus adorable de l'univers, c'était évident...


Juliet E. BakerSans emploiavatar
Messages : 1969

Voir le profil de l'utilisateur
Juliet rit à la remarque de Jeremy sur Irving, avant d'approuver d'un hochement de tête. Il n'y avait qu'un seul Irving, de toute façon ! La jeune femme savait bien que, chez les sorciers, il était parfois coutume de donner à son enfant le prénom d'un proche décédé, mais il était hors de question qu'elle le fasse. Comme si elle avait envie d'appeler son enfant comme ses grands-parents, quelle drôle d'idée !

"Pourquoi pas !" lança-t-elle, amusée, lorsque Jeremy lui fit part de son idée. "Ils vont tous se battre pour avoir la place de parrain ou marraine !" Elle esquissa un sourire. "J'en ai déjà parlé avec Sam et Théo, tiens, quand je venais d'apprendre pour ma grossesse... Ils avaient suggéré Arthur je crois, Camille aussi, Anatole mais j'aime moins et..." elle fronça les sourcils, tentant de se souvenir des derniers prénoms.

Elle resta donc silencieuse quelques instants, plongée dans ses souvenirs. Sa main se glissa dans celle de Jeremy, et elle finit par vriller son regard dans celui de son petit-ami, le visage illuminé.

"Sam avait proposé Gabrielle ! J'aime beaucoup ce prénom, Gabrielle."

La sonorité lui plait, en tout cas.



Kit par Irving Ship
Jeremy BakerElève de l'Académie Lycaonavatar
Messages : 1004

Voir le profil de l'utilisateur
Jeremy hocha la tête avec approbation à la mention d'Arthur, que Sam et Théo auraient suggéré. Arthur Baker, cela sonnait bien, voilà où irait son vote s'ils avaient un garçon ! Jeremy ne savait pas vraiment s'il préférait un garçon ou une fille, à vrai dire. Avoir un bébé était déjà un challenge en soit, peu importait le sexe, il l'aimerait dans tous les cas. Jeremy baissa la tête vers Juliet et lui adressa un sourire tendre lorsqu'elle glissa sa main dans la sienne.

"Gabrielle ! C'est super joli Gabrielle ! Gabrielle ou Arthur Baker, qu'en dis-tu mon amour ?", lâcha-t-il en bombant légèrement le torse à l'idée qu'un être vivant allait porter son nom de famille grâce à lui. "Ou Wilson-Baker, ça sonne bien aussi, comme tu préfères..."

Jeremy se pencha pour capturer les lèvres de Juliet brièvement, avant de lui adresser un sourire espiègle. Puisqu'ils étaient sur le sujet...

"Et pour le parrain alors, Sam ou Théo ? Ou Irving ?"


Juliet E. BakerSans emploiavatar
Messages : 1969

Voir le profil de l'utilisateur
Juliet adressa un grande sourire à Jeremy, conquise par son enthousiasme.

"Gabrielle ou Arthur..." répéta-t-elle doucement. "J'aime beaucoup ! Alors ce sera Gabrielle ou Arthur..." elle s'interrompit brusquement, et observa son petit-ami longuement, les joues légèrement roses. Elle eut un sourire en coin avant de souffler : "Baker ?". Eh bien, si Jeremy saisissait l'allusion, au moins, il n'aurait plus doute quant à ses envies...

Le sujet du parrain fut alors abordé, et posa rapidement un dilemme à la jeune femme. Sam ? Théo ? Irving ? Ou même Aaron, qui était très proche de Jeremy ? Parrain ou pas, ce bébé serait bien entouré, songea Juliet avec un sourire attendri.

"Irving c'est..." elle chercha le terme exact, puis finit par hausser les épaules. "Irving c'est un peu comme mon frère, ça en fait presque l'oncle du bébé, non ?" proposa-t-elle, amusée. "Et il sera ravi de se faire appeler tonton Vingounet !" elle fronça ensuite les sourcils. "Entre Théo et Sam... Tu connais mieux Sam, non ? A moins que tu ne veuilles Aaron comme parrain ?"



Kit par Irving Ship
Jeremy BakerElève de l'Académie Lycaonavatar
Messages : 1004

Voir le profil de l'utilisateur
"Baker alors !", répondit Jeremy avec un sourire ravi, avant d'embrasser Juliet. Une idée lui traversa l'esprit, qu'il repoussa dans un coin de son cerveau pour y repenser plus tard, et il lança la discussion sur les parrains.

"C'est vrai qu'Irving sera comme de sa famille de toute façon ! Aaron, c'est vrai que ça serait une idée mais... Sam ou Théo, c'est mieux, comme on les connait bien tous les deux... Enfin, je ne connais pas Théo tant que ça, je commence à l'apprécier, mais on partait de loin", commenta Jeremy avec un sourire en coin. Il se rappelait de la fois où ils s'étaient rendus en cours à l'université magique ensemble, avec leurs blessures de guerre... "Sam, on l'apprécie tous les deux, et je suis sur qu'il fera un parrain formidable. Et puis un médicomage ancien batteur, ça fera une bonne influence pour le petit !"

En réalité, Aaron aurait été son premier choix mais il avait une autre idée pour lui...

"Ça t'irait, Sam ? Comme ça, si Voldemort revient et nous assassine, le bébé pourra être élevé par Sam et Théo !", plaisanta-t-il, tout en priant pour que cela reste une hypothèse d'école. "Et la marraine, une idée ?"


Juliet E. BakerSans emploiavatar
Messages : 1969

Voir le profil de l'utilisateur
La jeune femme répondit au baiser de son petit-ami, glissant une main derrière sa nuque. Elle n'avait jamais évoqué avec Jeremy la possibilité du mariage, mais l'idée la tentait de plus en plus... Seulement voilà, aborder ce sujet était légèrement délicat, si bien qu'elle préféra laisser couler son allusion - elle y reviendrait, plus tard. Un jour.

Juliet écouta ensuite le discours de Jeremy sur les parrains en hochant la tête pour l'approuver. Elle eut un petit rire quand il mentionna l'influence que Samaël pourrait avoir sur leur enfant. Entre ses deux parents à Gryffondor et joueurs de Quidditch, son futur parrain également batteur... Il n'y aurait qu'Irving pour lui rappeler que les joueurs de Quidditch n'étaient que des sportifs arrogants m'as-tu-vu, songea Juliet avec un sourire amusé. C'était si agréable de penser à un futur comme celui-ci.

"Mais, ne dit pas des choses comme ça !" protesta-t-elle en riant avant d'embrasser Jeremy. "Sam en parrain, ça me va parfaitement !" approuva-t-elle ensuite. En plus, avec Samaël en parrain, le bébé restait également proche de Théo. "Pour les marraines... Olivia ? Eva ?" proposa Juliet, en songeant aux deux bonnes amies qu'ils avaient en commun. "J'ai bien Ariane de mon côté, ma cousine, mais tu ne la connais pas vraiment... Elle réfléchit encore quelques secondes. "Il y a Joy aussi. Joy Highlands ? Je ne sais pas si tu la connais ? Qui est-ce que tu vois, toi, comme marraine ?" interrogea la jeune femme.



Kit par Irving Ship
Jeremy BakerElève de l'Académie Lycaonavatar
Messages : 1004

Voir le profil de l'utilisateur
Jeremy esquissa un petit sourire innocent en direction de sa petite-amie. Certes, évoquer la possibilité de leur mort n'était pas très joyeux, mais après tout c'était à cela aussi que servaient les parrains et ce n'était pas complètement vain de l'envisager. Même s'il doutait que leur potentiel enfant se retrouve seul si par malheur cela venait à arriver, étant donné qu'ils avaient tout deux de grandes familles... Jeremy écouta les propositions de Juliet puis répondit d'un air faussement offensé :

"Voyons Juliet, tu crois vraiment que moi, Jeremy Baker, je ne connaîtrais pas la capitaine de Serpentard ? Tu vas me vexer ! Joy, oui, pourquoi pas, même si je la connais assez mal, si c'est ton amie, ça me va. Je pensais aussi à Olivia, ou à Eve, même si je les vois un peu moins cette année... Ariane, si tu veux ! De mon côté je n'ai que des cousins dont je suis proche, mais comme amies proches j'ai Bianca et Rosaleen."

Il réalisa alors que si lui était proche de cette dernière, Juliet, elle, ne serait peut-être pas d'accord pour faire entrer dans la famille celle avec qui il l'avait trompée, et c'était bien légitime.

"...Hum, bon, peut-être pas Rosaleen."


Juliet E. BakerSans emploiavatar
Messages : 1969

Voir le profil de l'utilisateur
Juliet n'était pas une personne réellement rancunière. Elle pensait que pour avancer - pour avancer réellement - il fallait savoir laisser les choses derrière, et cesser de les ressasser. Et c'était ce qu'elle avait fait, d'ailleurs. Après avoir nourri quelques pensées peu agréables à l'encontre de Rosaleen Lestrange, elle avait abandonné toute rancœur envers la jeune femme. Jeremy l'aimait, elle, et elle le savait. Ils allaient avoir un enfant ensemble, et il lui avait clairement dit qu'il voulait passer le restant de sa vie avec elle. Toutefois, lorsqu'il évoqua Rosaleen en tant que marraine de leur futur bébé, elle tiqua légèrement. Pas par jalousie, pas par crainte non plus. Elle ne connaissait pas la jeune femme, et n'était pas très à l'aise avec l'idée d'en fait la marraine de sa fille ou de son fils. Si elles apprenaient à se connaître, à la rigueur... Elle esquissa un sourire à l'attention de Jeremy et l'embrasse pour dissiper toute gêne.

"J'ai de moins en moins de contact avec Olivia aussi... Ce sont des choses qui arrivent, j'imagine." lâcha-t-elle avec un petit haussement d'épaule, toutefois réellement attristée par cet éloignement. "Quant à Rosaleen, hum..." elle eut un sourire d'excuse à l'égard de Jeremy. "On verra !" conclut-elle avec un léger sourire. "Mais tiens, pendant que j'y pense ! On a quelque chose d'autre à aborder... Tu sais où tu as envie qu'on habite, à l'année prochaine ?"



Kit par Irving Ship
Jeremy BakerElève de l'Académie Lycaonavatar
Messages : 1004

Voir le profil de l'utilisateur
Jeremy répondit au baiser de Juliet en l'attirant tout contre lui, ravi qu'il n'y ait pas de gêne entre eux. Il continuait de fréquenter Rosaleen et la considérait comme une amie et une mentor, aussi était-il heureux que Juliet ne se sente pas mise en danger par cette relation. Il aurait été triste de devoir y renoncer.

"On verra", confirma Jeremy. Ils avaient déjà trouvé des prénoms et un parrain, c'était un bon début ! Juliet aborda un autre sujet, sur lequel Jeremy n'eut pas besoin de réfléchir longtemps. "Je crois que je préférerais un endroit plus animé qu'Aber, je suis habitué à la banlieue de Londres et à Bristol... Mais si tu préfères qu'on vive ici, ça ne me dérange pas, je serai heureux n'importe où. Simplement, mon premier choix va à Bristol, je crois. C'est une ville tranquille et agréable, où nous ne seront pas les seuls jeunes parents, et où on trouvera peut-être plus facilement du travail... Mais une fois encore, je ne veux rien imposer. Tu préférerais quoi, toi ?"




Juliet E. BakerSans emploiavatar
Messages : 1969

Voir le profil de l'utilisateur
Juliet s'était attachée à Aberystwyth, au fur et à mesure de l'année. Ce n'était certes pas une ville très animée, mais elle avait son charme. La jeune femme - qui avait habité à Londres depuis sa petite enfance - avait été agréablement surprise en arrivant dans la petite ville en bordure de mer. Toutefois, elle devait avouer qu'elle n'était pas contre l'idée d'habiter une ville un peu plus fréquentée. Elle esquissa un sourire devant la tirade de son ami, approuvant ses paroles d'un hochement de tête.

"Je ne dis pas non à une ville plus animée ! C'est vrai que j'aime bien habiter au bord de la mer, mais on sera mieux installés à Bristol, et puis, j'aime bien cette ville !" Moins grande que Londres, mais vivante et agréable. "Va pour Bristol, alors ! Il faudrait peut-être qu'on commence à chercher rapidement, histoire de pouvoir emménager cet été. Tiens, faudra préparer une chambre pour Gabrielle ou Arthur !" lança Juliet. "Aux couleurs rouge et or, avec un petit lion en peluche !" plaisanta-t-elle avec un sourire malicieux, avant de redevenir sérieuse. "Il faudra aussi que je me réoriente, niveau profession..." elle fronça les sourcils et posa sa tête sur l'épaule de Jeremy. L'orientation, quel concept sadique.



Kit par Irving Ship
Jeremy BakerElève de l'Académie Lycaonavatar
Messages : 1004

Voir le profil de l'utilisateur
Jeremy ne parvint à retenir un large sourire victorieux quand Juliet accepta de venir s'installer à Bristol. Il aimait cette ville, l'atmosphère qui y régnait, son académie et les amis qu'il s'y était fait, et l'idée d'y fonder sa famille lui plaisait. Après avoir déposé un bisou sonore sur le front de Juliet, il approuva vigoureusement ses paroles :

"On va commencer à repérer des annonces !", promit-il avant d'ajouter : "Une chambre Gryffondor, j'approuve totalement, ça ira bien pour une fille comme un garçon ! Des lions en peluche, et des chiens aussi..."

Avec un papa à moitié canin, c'était indispensable. Hors de question que son enfant préfère les chats, il comptait bien en faire une personne-à-chiens, brave, sociale et fidèle plutôt qu'opportuniste et paresseuse. Caressant doucement les cheveux de Juliet, Jeremy l'interrogea :

"Tu voudrais rester dans le domaine sportif ou te réorienter complètement ? Je ferai tout ce que je peux pour t'aider, en tout cas ! On a plein de professions dans la famille, journaliste, photographe, auror et j'en passe, si tu as besoin de conseils !"


Juliet E. BakerSans emploiavatar
Messages : 1969

Voir le profil de l'utilisateur
Juliet esquissa un large sourire à l'entente des paroles de Jeremy, et lui vola un baiser pour le remercier. Cela n'avait pas été facile, de faire une croix que le Quidditch. Après tout, devenir joueuse professionnelle avait été son rêve durant de longues années. Mais elle devait commencer à songer sérieusement à sa future orientation, avant d'être débordée par la naissance du bébé.

"Je ne sais pas trop... Je pense que ça me plairait de rester dans le domaine sportif. En tant que journaliste, peut-être ? Ou recruteuse. Mais généralement les recruteurs ont un passé de joueur." déclara-t-elle, les sourcils légèrement froncés. "Cela dit, je peux aussi me réorienter complètement ! Auror, ça doit être passionnant. J'ai bien aimé les cours d'économie du professeur McNeil aussi... Ou prof de vol à Poudlard, tiens !" lança-t-elle avec un sourire, avant de soupirer. "Je vais devoir me pencher sérieusement sur la question."

Elle afficha une moue songeuse, avant d'hausser les épaule et d'embrasser son petit-ami.

"Et toi ? Tu sais vers quoi tu veux te diriger, après tes études ?"



Kit par Irving Ship
Jeremy BakerElève de l'Académie Lycaonavatar
Messages : 1004

Voir le profil de l'utilisateur
Jeremy approuva d'un hochement de tête vigoureux quand Juliet mentionna le domaine sportif. Il avait longuement hésité avant d'abandonner ses ambitions en matière de Quidditch et Jeremy aimait bien que Juliet ait poursuivi dans ce domaine, elle. Cela lui donnerait l'impression de rester en contact avec ce monde... Hé puis, elle était douée.

"Je te vois bien en recruteuse ! Auror...c'est dangereux, ça auror", marmonna-t-il en pressentant son inquiétude lorsque sa chérie partirait à la chasse aux mages noirs. "Prof de vol, c'est cool aussi !"

Mais si Juliet devenait prof, cela signifiait qu'elle partirait vivre à Poudlard à l'année... Sans doute pourrait-il la suivre ? Cette idée traversait son esprit au moment précis où Juliet l'interrogeait sur son propre avenir professionnel. Tout cela paraissait bien lointain à Jeremy, qui devait déjà surmonter son premier cycle à Lycaon tout en devenant père, mais cela ne l'empêchait pas d'y réfléchir. Jeremy posa un regard pensif sur sa petite-amie, hésitant à formuler ses pensées à voix haute.

"Hé, dis, Ju...Tu crois que je ferais un bon prof ?", demanda-t-il finalement.


Juliet E. BakerSans emploiavatar
Messages : 1969

Voir le profil de l'utilisateur
Juliet esquissa un sourire lorsque Jeremy évoqua les dangers du métier d'Auror, avant de passer une main dans les cheveux blonds de son petit-ami. De toute façon, une formation d'Auror n'était pas exactement compatible avec sa grossesse, et il faudrait qu'elle attende plusieurs mois après l'accouchement pour retrouver une certaine forme physique. Recruteuse, c'était une idée, prof de vol aussi... Elle allait devoir sérieusement se pencher sur son avenir professionnel, et au plus vite, pour ne pas être prise de court.

"Prof de métamorphose ?" demanda-t-elle lorsque Jeremy évoqua à son tour un futur métier possible, avant de le considérer pendant quelques instants.

"Je pense, oui. Tu as un bon sens du relationnel, et tu saurais intéresser les élèves rapidement - et c'est super important, ça ! Je pense que ça te correspondrait bien, comme métier. Parce que j'imagine que tu n'as pas spécialement envie de te lancer dans la recherche, si... ?" demanda-t-elle.

"Bon, il faudra que tu travailles un peu ton autorité..." le taquina Juliet avec un sourire en coin "Mais tu vas déjà pouvoir t'entraîner !"



Kit par Irving Ship
Jeremy BakerElève de l'Académie Lycaonavatar
Messages : 1004

Voir le profil de l'utilisateur
Jeremy esquissa un sourire heureux quand Juliet affirma qu'il ferait un bon enseignant. A vrai dire, Jeremy n'avait jamais sérieusement réfléchi à cette idée avant aujourd'hui, mais cela venait de lui apparaître comme une évidence. Il aimait apprendre et aimait expliquer aussi, comme il l'avait découvert avec ses camarades de Lycaon. Il se sentait très à l'aise avec les enfants et, comme le disait Juliet, il allait bientôt savoir ce que c'était que d'être un adulte responsable de plus jeunes... Et par dessus tout, Poudlard était son endroit préféré au monde. Etre le futur Samuel Nolan était une perspective plutôt séduisante ! Même s'il aurait probablement une carrure d'enseignant pédagogue et respecté à se forger, car Jeremy était jusque là plutôt du genre à agacer ses profs par son goût pour les bêtises et pour les siestes inopinées en cours. Heureusement qu'il était travailleur, même s'il n'en donnait pas toujours l'impression !

"Quoi ?! Mais je suis très autoritaire ! Tu as oublié les entraînements de Gryffondor ?", taquina-t-il à son tour avant de bomber le torse en prenant un air féroce. Ce n'était pas une bande d'adora...d'affreux gamins de Poudlard qui allaient le faire tourner en bourrique, certainement pas ! "Ca serait drôle, qu'on soit tous les deux profs à Poudlard... Même si Gaby-Arthur nous en voudrait probablement beaucoup à ses onze ans... J'ai hâte qu'on connaisse son sexe !"



Juliet E. BakerSans emploiavatar
Messages : 1969

Voir le profil de l'utilisateur
« Hm, en effet, je me souviens parfaitement de tes entraînements au dessus du lac de Poudlard pour nous dissuader de faire tomber le Souafle. Je n’ai rien dit, tu seras un prof tyrannique ! Pire que Harris ! » rit Juliet en posant une main sur le torse de son petit-ami.

Il ferait un bon professeur, songea-t-elle alors. Il avait le sens du contact, et elle ne doutait pas une seule seconde qui soit pédagogue. Ce serait amusant, qu’ils soient tous les deux à Poudlard ! Même si oui, Gabrielle-Arthur leur en voudrait beaucoup, comme venait de le déclarer Jeremy. Juliet posa une main sur son ventre et eut un sourire attendri. Elle aimait visualiser leur vie future, en compagnie de leur enfant.

« Bientôt ! » s’exclama-t-elle en souriant lorsque son petit-ami lui avoue qu’il était impatient de connaître le sexe. « Tu préfèrerais une fille ou un garçon ? » le questionna-t-elle ensuite, un peu curieuse.



Kit par Irving Ship
Jeremy BakerElève de l'Académie Lycaonavatar
Messages : 1004

Voir le profil de l'utilisateur
[justify]Une fille ou un garçon ? C'était sans doute la question que s'étaient posés tous les futurs parents au moins une bonne cinquantaine de fois. Jeremy, lui, était à la fois impatient et anxieux de savoir.

"Huuum... J'sais pas, un garçon ça serait chouette, j'ai eu Taylor pour m'entraîner", rigola-t-il en songeant avec affection à son petit-frère, qui avait quelque peu paniqué en apprenant qu'il allait devenir grand-frère et oncle au même moment. "J'pourrais l'emmener jouer au Quidditch au-dessus d'un lac..."

Il ne voyait pas en quoi cela avait fait de lui un capitaine tyrannique, d'ailleurs, c'était une très bonne technique qui avait fait ses preuves ! Bon, certes, leur attrapeuse avait peur de l'eau, mais on ne pouvait pas tout prévoir...

"Mais j'aimerais bien une fille aussi, ta fille serait forcément adorable alors...", ajouta-t-il d'un air bienheureux en déposant un petit baiser dans ses cheveux. Une idée lumineuse lui traversa alors l'esprit et il lâcha : "On pourrait avoir les deux, t'en penses quoi ? Après la naissance, hop, on recommence !"

Un rire semblable à un aboiement accompagna la suggestion, même si Jeremy ne plaisantait qu'à moitié. Il n'imaginait pas avoir un unique enfant, c'était trop triste d'être fils unique ! Mais ils auraient bien le temps de penser à tout cela dans quelques années...

"Et toi, tu préfères quoi ?"


Juliet E. BakerSans emploiavatar
Messages : 1969

Voir le profil de l'utilisateur
"On recommence ? Juste après la grossesse ? Tu veux vraiment me supporter enceinte une deuxième fois, aussi rapidement ?" le taquina-t-elle en l'embrassant au coin des lèvres. Et puis elle ne disait pas non à un peu de temps entre deux grossesses, histoire de pouvoir se remettre de la première. "On a déjà de la chance que ça ne soit pas des jumeaux... Ça aurait pu, mon père à un jumeau. Tu imagines ? Deux d'un coup !" lança la jeune femme en riant. "Mais oui, on pourrait en avoir un autre." reprit-t-elle plus sérieusement.

Juliet ne se voyait pas avec un seul enfant. Deux au minimum ! Elle n'aurait pas aimé grandir enfant unique, et voulait que Gabrielle et Arthur connaissaient les joies de la fratrie.

"Je ne sais pas si j'ai vraiment une préférence. Je l'aimerais de toute façon." répondit elle en souriant. "On pourrait faire plein d'enfants, tiens, pour créer une équipe de Quidditch." proposa Juliet en riant, avant d'embrasser Jeremy.

Pour l'instant, un serait grandement suffisant !

RP terminé




Kit par Irving Ship
Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

De l'art de préparer une naissance [Jeremy et Juliet]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le problème de la colocation [Jeremy & Juliet]
» La pièce secrète [Jeremy & Juliet]
» Ma faute à toi [Jeremy & Juliet]
» Somewhere only we know [Jeremy et Juliet]
» 04. Le chocolat ne peut réparer un coeur brisé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Ailleurs, :: Aberystwyth,-