AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Until the morning [Klemens]

InvitéInvité


08 Avril 2008, chez Alceste, Londres.

Alceste est un homme à nouveau. Depuis quelques jours. Il est resté deux bonnes semaines dans la peau de son alter-ego féminin, avait fini par se résoudre à acheter des vêtements adaptés à sa carrure, qui trainent à présent sans utilité dans le fond d'une armoire. Il a mal pris son retour à la normale, Alceste. Au final... Être une femme résolvait beaucoup de choses dans sa tête. Tout semblait beaucoup plus simple. Et s'il apprécie avoir récupéré sa carrure et les vingt centimètres de hauteur que la potion lui avait subtilisé, sa peau est redevenue moins douce, ses cheveux moins beaux, ses yeux moins grands, et ses passions, douteuses.
Il s'apprête. Il voit son amant, ce soir. C'est usuel, à présent. Klemens est venu une demi-douzaine de fois chez lui, pour un soir ou deux, et le bibliothécaire s'est habitué à sa présence à ses côtés. Oh ils ne discutent pas beaucoup, leurs échanges sont plus informulés que ça. Mais Klemens fait beaucoup de bien dans sa vie, met beaucoup de choses en perspective. L'empêche de trop s'enterrer en lui-même en lui montrant qu'il y a une vie en dehors de sa tête, et qu'elle est généralement pleine de trucs intéressants. Au final, sa rencontre avec le polonais l'a empêché de dépérir, et il attend toujours leurs entrevues avec impatience. Ces derniers temps, néanmoins... Klemens est parti pendant longtemps, et si Alceste ne lui a pas fait un peu la tête de n'avoir prévenu qu'au dernier moment, c'est que lui-même était occupé à être une fille. Et il refusait que son amant le voit comme ça. Craignant sa moquerie. Ou peut-être autre chose. Enfin, il est plus d'une demi-heure passé l'heure convenue, Klemens devrait arriver bientôt. Alceste s'est habitué à son manque de ponctualité.
Klemens DabroskiLoup-garouavatar
Messages : 1177

Voir le profil de l'utilisateur
Klem est en retard. Mais au fond, Alceste doit avoir l'habitude, il est toujours en retard. Il ne connait pas tellement la ponctualité. La première fois qu'il a été chez son amant, il s'était perdu alors du coup, il avait été vraiment en retard. Une heure au lieu de sa demi-heure habituelle. Mais aujourd'hui, il est en retard juste ce qu'il faut. Il dessine un léger sourire sur ses lèvres et toque à la porte de son amant. Ça fait un moment qu'il ne l'a pas revu. Ça lui fait plaisir de le revoir. Même si tout n'est pas vraiment comme avant parce que maintenant, il y a Valery. La porte s'ouvre sur Alceste et le sourire de Klem s'agrandit.

"Bonjour Alceste. Comment tu vas ?"

Puis sans attendre de réponse, il s'empare des lèvres de l'homme devant lui. Il doit être en manque un peu non ? En tout cas, lui, il est heureux d'être là. Il lui a manqué un peu.


Klemens Dabrosky
InvitéInvité


Il y a toujours un tout petit peu d'appréhension quand l'heure approche. Alceste n'est toujours pas tout à fait à l'aise avec les interactions sociales de proximité. Surtout qu'il ne voit pas Klemens très souvent, alors il a le temps d'oublier, un peu, mémoire éphémère du corps, comment c'est, avec lui. Puis Klemens l'embrasse et toute appréhension disparait. C'est fou ce que son amant a comme vertu apaisante envers lui. Et il rougit toujours un peu après leur baiser de bonjour, car il n'arrive pas à s'empêcher de l'approfondir et le faire durer bien plus longtemps que nécessaire. Tant que parfois ils n'ont pas réussi à se décoller suffisamment pour se souhaiter le bonjour avant bien plus tard dans la soirée. Ce soir néanmoins il tient à discuter, un peu, et se détache de lui à regret.

- Cela fait longtemps, Klemens. Vos vacances se sont bien passé ?

Bien sûr, nous jouons en anglais et il n'y a pas de pluriel, mais ses inflexions parfaitement Received Pronunciation trahissent le fait qu'il s'adresse à Klemens de façon toujours aussi formelle. Il espère que cela fait partie de son charme. Bon, il reste collé à lui, néanmoins, et s'abime à détacher très lentement les boutons de la chemise du loup, la joue posée sur son épaule.
Klemens DabroskiLoup-garouavatar
Messages : 1177

Voir le profil de l'utilisateur
Il laisse Alceste mener le jeu. Il aime moins lorsque ce dernier lui recule et commence à parler. Pourquoi ne pas parler plus tard ? Après ? Il embrasse une dernière fois le noble avant de le regarder défaire les boutons de sa chemise.

"Mes... vacances se sont bien passées. Mais l'Angleterre me manquait donc j'ai écourté mon voyage."

Il ne se fera jamais au fait qu'Alceste continue sans cesse de le vouvoyer. Avec le temps et leurs activités, pourtant, il aurait cru qu'ils avaient dépassé ce stade. Mais ce n'est pas bien grave. C'est le charme de son amant. Il lui embrasse le cou, joue avec ses cheveux et commence à le débarrasser de sa robe de sorcier. Ils parleront après.


Klemens Dabrosky
InvitéInvité


Klemens n'aime pas trop parler et est tout le temps empressé. Pas que cela dérange tout à fait Alceste, qui sait depuis le temps que son amant discute plus volontiers sur l'oreiller qu'avant. Et puis dans un monde où Alceste se croit éternellement seul et vilain petit canard, il est bon de se savoir désiré, surtout par quelqu'un d'aussi attirant que Klem. Il abandonne et attire le polonais dans un long baiser, se laisse délester de ses vêtements - il ne s'est pas habillé très strict ni très chaudement, supposant l'issue de leur entrevue avec beaucoup de justesse - et traine le polonais vers sa chambre, dépassant Nini la grenouille dans son bocal, qui fait un petit bruit approbateur face à la vie nouvellement dissolue de son propriétaire. Alceste constate que, oui, presque deux mois depuis leur dernière entrevue, c'est trop long, et il se surprend presque par ses vélléités, à pousser Klemens dans le fond de son lit et se délestant de ses derniers vêtements avant de grimper sur le matelas à son tour, encadrer le visage du loup-garou de ses mains et ses cheveux, et l'embrasser comme les gens qui se noient respirent.

*

- Néanmoins, cela faisait long.

Murmure qui brise le silence et leurs souffles à peine calmés. Il se tourne sur le côté, repousse ses mèches de cheveux.

- Vous auriez pu prévenir.

Mais c'est pas un reproche, il sourit.
Klemens DabroskiLoup-garouavatar
Messages : 1177

Voir le profil de l'utilisateur
Klem s'enfonce un peu plus dans le matelas d'Alceste, il se laisse aller et ferme les yeux. Il n'ose pas l'affirmer mais ça lui avait manqué aussi ces petites visites au sang-pur. Il esquisse un léger sourire à l'entente de son faux reproche.

"Je suis désolé."

Il se tourne et embrasse son amant tendrement. Il soupir légèrement, il ne sait pas quelle décision prendre. Il est avec Valery. Même si ils ont décidé de ne rien changer à leurs habitudes, il se sent un peu mal de penser qu'il va revoir aussi régulièrement qu'avant ses amants. Il n'a pas totalement l'intention d'y renoncer cela dit, juste espacer un peu ses visites, par respect pour Val.

"Alceste ? Il faudrait que je te dise quelque chose."

Petit bisou pour dédramatiser le ton grave de sa voix.


Klemens Dabrosky
InvitéInvité


Alceste n'est pas du tout quelqu'un qui panique vite. Ainsi il n'a bien entendu pas fomenté de scénario d'apocalypse le temps qu'il a fallu à Klemens pour lui faire un bisou et arborer cet air grave. Non. Le pli entre ses sourcils le trahit, néanmoins, et sa façon de se redresser sur un coude. Klemens peut peut-être constater qu'il est un peu moins douloureusement mince que lorsqu'il l'a connu. Il semble, somme toute, aller mieux. Et sourit plus facilement.

- Qu'est-ce qu'il y a ?

C'est probablement du à son départ, son absence. Il se redresse tout à fait et ramène ses membres contre lui, entourant ses genoux de ses bras. Le doute et l'angoisse le prennent d'assaut. Il ne peut jamais rien garder de bien dans sa vie, n'est-ce pas ?

- C'est ma faute ? C'est quelque chose que j'ai fait ? Tu ne veux plus de moi ?


Oui, il s'est fendu d'un tutoiement.
Klemens DabroskiLoup-garouavatar
Messages : 1177

Voir le profil de l'utilisateur
Ses efforts pour ne pas inquiéter Alceste semblent vains puisque ce dernier arbore une mine soucieuse et le noie sous les questions. Un petit sourire amusé se dessine sur les lèvres de Klem et il embrasse tendrement le jeune noble.

"Je t'ai dit que ce n'était pas grave. Et non, ce n'est pas ta faute, tu n'as rien fait et ça n'a rien à voir avec le fait que je veuille ou non de toi."

Il se rapproche un peu d'Alceste et l'entoure de ses bras. Il l'aime bien et il ne veut pas le faire souffrir. C'est pour ça qu'il ne va pas mettre complètement fin à leurs rendez-vous. Après tout, Valery et lui sont libres de voir qui ils veulent. Cela ne change rien à leur amour. Juste qu'Alceste n'est pas un amant comme les autres. Il le trouve étrangement rafraîchissant et en même temps, il se sent nostalgique de son passé.

"C'est juste que je suis en couple avec quelqu'un et du coup, je vais peut-être passer moins souvent maintenant. Mais ça change rien au fait que j'aime bien passer du temps avec toi."

Petit clin d'oeil et léger bisou sur son épaule. Il espère qu'il ne va pas le prendre mal.


Klemens Dabrosky
InvitéInvité


Le bisou l'arrête dans ses questions et ses angoisses. Il est rassuré presque aussi vite qu'il est monté au créneau. Créature un peu trop dépendante de ses émotions pour son statut de sang-pur. Avec la révélation vient la curiosité. Oh ? Ainsi donc Klemens est une personne capable d'être en couple. Il pensait de lui qu'il était de ces éternels insatisfaits, ces succubes languides qui ne sont pas capable de s'attacher, sous peine de dépérir. Même lui semble être capable de ressentir suffisamment de morale pour se sentir un peu mal, on dirait, lorsqu'il visite ses amants. Curiosité. Ce doit être une personne spéciale. Il sourit. Il est content pour Klemens. Puis Klemens ne compte pas disparaitre, après tout, et il lui fait toujours des calins.

- Qui est-ce ? C'est un homme ? Parle m'en ?

Il ne sait même pas si le polonais fréquente des femmes, en fait. Il a envie de lui poser la question, d'un certain côté, mais heu... C'est un peu inconvenant. Puis il préfère se dire que Klemens aime les hommes uniquement. Cela le rend plus sympathique, cela sert plus facilement sa cause. Il fait quand même encore un peu semblant de bouder.

- Nous ne nous voyions déjà pas souvent...
Klemens DabroskiLoup-garouavatar
Messages : 1177

Voir le profil de l'utilisateur
Klemens commence à masser doucement les épaules d'Alceste. Il s'arrête de temps en temps pour déposer un léger baiser sur les points où il sent que le jeune noble possède un nœud de nerfs. Il ne doit pas se détendre très souvent, il semble souvent tendu d'ailleurs. Il réfléchit en même temps à ce qu'il peut raconter sur Valery. Il souffle lentement sur la nuque du jeune homme pour le chatouiller.

"Hum... que dire de lui ? J'ai peur de ne pas être très objectif. Il s'appelle Valery, il est danseur et Langue de Plomb au ministère. Ne me demande pas comment il arrive à cumuler les deux, je me suis longtemps posé la question sans réellement trouver de réponse. Il a les cheveux plus courts que toi mais plus longs que moi."

Il ne sait pas pourquoi mais il fait une obsession sur les cheveux. Il commence à jouer avec ceux d'Alceste et les ramène dans son dos pour les tresser. Il aime leur légèreté et leur douceur. Il essaye un instant d'imaginer Valery avec la longueur de cheveu de son amant et grimace un peu. Pas très concluent comme idée. Il soupire un peu face à la remarque d'Alceste et dépose un baiser dans son cou comme pour s'excuser de sa présence peu régulière.

"Je suis désolé."


Klemens Dabrosky
Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Until the morning [Klemens]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Until the morning [Klemens]
» Good Morning England - Demande de partenariat
» Good morning, Ireland ! (23/01/12 à 10h12)
» Good Morning, Good morning we talked the whole night through
» Good morning, sunshine. [Hiro Shima]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Londres,-