AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Esprit frappeur et pots de peinture [Lucas]

Abigail ScavoQuatrième annéeavatar
Messages : 178

Voir le profil de l'utilisateur
14 mai 2008

La salle des arts était presque vide ce matin là, à l'heure où la majorité des élèves étaient en cours. Abigail, quant à elle, avait une heure de trou et avait décidé de mettre la main sur son amie Linnet, qui avait disparu de la circulation. La salle des arts était l'un de ses endroits préférés, signe qu'il y avait bien plus en Linnet que ce que la majorité des gens y voyaient. Aby, elle, n'avait pas de passion particulière pour la musique, la peinture ou le sport mais plutôt pour l'écriture et les ragots. Pourtant, elle aimait bien passer du temps dans cette ancienne salle de classe lumineuse et bariolée, squattant le vieux divan avec ses romans pendant que Linnet peignait l'une de ses oeuvres macabres.

La fillette pénétra dans la pièce silencieuse et poussa un soupir désabusé en constatant qu'il n'y avait là qu'un petit Poufsouffle qu'elle ne connaissait pas. Où donc était encore allée se fourrer son amie ? Tant pis, elle n'avait pas l'intention de passer son heure libre à fouiller le château de fond en comble pour la trouver. Peinée, Aby laissa tomber son sac au pied d'un chevalet sur lequel reposait une toile vierge et fit la moue. Un mois s'était écoulé depuis sa dispute avec Andrew, et elle avait toujours du mal à accepter ce qui s'était passé. Elle continuait de saluer les Gryffondor quand elle les croisait, avec un sourire plein d'espoir, mais elle savait qu'elle ne se réconcilierait probablement pas avec Andrew tant qu'elle ne s'éloignait pas d'Ahren... Aby vivait mal la situation et s'était quelque peu renfermée sur elle-même, passant plus de temps seule que d'ordinaire. Cela lui laissait le temps pour de nouveaux passes-temps... Pourquoi pas la peinture ?

Quelques pots de peinture se trouvaient un peu plus loin et elle alla les chercher avant de les examiner. Jetant son dévolu sur un joli bleu qui n'était pas sans rappeler la couleur du blason de sa maison, Aby y plongea un pinceau et traça un trait épais sur la toile. Bien vite, elle esquissa un portrait du professeur Mason qui avait l'air d'être fait par un enfant de quatre ans. Elle n'avait aucune technique, mais c'était amusant et c'était bien tout ce qui lui importait. Elle ne serait probablement jamais une artiste après tout !

Peu à peu, Aby retrouva sa bonne humeur, s'amusant à peindre tout en écoutant d'une oreille la musique jouée par son camarade. Absorbée par son activité, elle ne vit pas tout de suite le petit homme volant qui s'approchait dans son dos...

"BOUH !", hurla Peeves à l'oreille d'Aby, qui sursauta si fort que son pinceau dérapa et anéantit son oeuvre. Le temps qu'elle tourne un regard furieux vers Peeves, celui-ci s'était emparé de son pot de peinture bleu.

"PEEVES !", s'écria l'adolescente d'une voix outrée, tandis que l'esprit frappeur s'éloignait en caquetant, se rapprochant dangereusement de l'autre occupant des lieux...
InvitéInvité


Ce matin Lucas n'avait pas cours, il n'avait jamais cours le matin ce jour-ci de la semaine et était donc libre de ses activités. En général, il en profitait pour voir ses amis ou pour jouer de la guitare, ça grande passion. Et c'est justement ce qu'il comptait faire, dès la première heure après le petit-déjeuner dans la grande-salle ,il la quitta juste après celui-ci promettant à ses amis de les rejoindre plus tard . Il se rendait aussitôt dans la salle des arts qu'il aimait beaucoup car peu de personnes y vont et c'est plutôt bien puisque c'est calme et le peu d'élèves que l'on y croise partage une passion pour l'art eux aussi en général.
Une fois arrivé, il s'installait sur un tabouret et il prenait sa guitare qu'il laissait ici ne risquant rien, puis il commençait immédiatement à jouer, c'est fou comme le temps passe vite lorsqu'il fait ce qu'il aime.

Peu de temps après une élève entra dans la pièce, elle semblait chercher quelqu'un du regard qu'elle ne trouva pas puisque le blondinet était le seul présent ici. Il reprenait la musique en cour qu'il jouait avant l'arrivée de la jeune serdaigle ne s'attardant pas plus que ça sur elle puisqu'il ne la connaissait pas du tout. Lucas remarqua en relevant la tête plus tard qu'elle allait faire de la peinture tout en cherchant une autre musique à jouer, il passait une main dans ses cheveux qui lui tombait dans les yeux, car il ne les avait pas coiffés puis repris un nouveau rythme, c'est dernier temps Lucas aimait bien se tenter à des rythmes plus rapides et commençait à vraiment bien s'en sortir. Parfois il chantait aussi mais la présence de l'autre élève le gênait un peu, ce genre de chose il ne le faisait que lorsqu'il est seul. Le jeune poufsouffle était absorbé dans sa musique quand soudain il entendit un grand " bouh" qui le fit sursauter et il releva immédiatement la tête vers l'autre personne présente dans la pièce. Celle-ci semblait, elle aussi manquer de faire un arrêt cardiaque et Lucas repéra rapidement la source du problème. Peeves, un fantôme qui prenait plaisir à maltraiter Lucas depuis le début de son année scolaire. Et encore une fois cet horrible fantôme n'allait pas manquer puisqu'il lança sur Lucas un pot de peinture bleu. Le premier année eut le réflexe d'essayer d'esquiver le pot mais de la peinture qui lui était destiné mais des projections lui atterrirent tout de même dessus au niveau du visage mais aussi des vêtements. Lucas semblait énerver contre le fantôme mais savait pertinemment qu'il ne pourrait rien contre lui, satané Peeve..



Abigail ScavoQuatrième annéeavatar
Messages : 178

Voir le profil de l'utilisateur
Aby se précipita vers son sac pour y fouiller en vitesse, afin d'en tirer sa baguette magique. L'instrument au creux de sa main, elle se redressa à temps pour voir Peeves vider le pot de peinture bleue, dont des projections atterrirent sur le Poufsouffle. L'esprit frappeur fit volte-face, bien décidé à s'attaquer à elle désormais... Aby leva sa baguette et réfléchit à toute vitesse. Quels sortilèges pouvaient bien fonctionner sur Peeves ? Elle avait beau être douée en cours de sortilèges et de défense contre les forces du mal, elle n'avait jamais eu à affronter un esprit frappeur... Pas assez rapide pour le fantôme, celui-ci attrapa son sac-à-dos et commença à en déverser le contenu au sol. Un bruit de verre cassé se fit entendre, signe que son encrier n'avait pas supporté la chute.

"PETRIFICUS TOTALUS !", s'exclama finalement Aby, mortifiée par la vue de ses cahiers froissés au sol. Heureusement, elle avait bien visé et Peeves se figea, immobilisé par le sortilège.

*Ouf*, songea Aby en soupirant de soulagement. Elle rangeait sa baguette dans sa poche quand un grand de sixième année entra dans la pièce, attiré par le boucan. La salle des arts était encore plus en bazar que d'habitude, entre les cahiers d'Aby éparpillés et la peinture bleue qui maculait le sol.

"Qu'est-ce qui se passe ici ? Ah, Peeves ! Je m'en occupe. Vous allez bien ?"

Aby hocha la tête avant de jeter un coup d'oeil vers le Poufsouffle couvert de peinture. La jeune fille ramassa ses affaires et remercia le sixième année, qui fit voleter Peeves hors de la pièce d'un coup de baguette. Dans ces moments là, Aby avait hâte de grandir pour apprendre plus de sortilèges... C'était frustrant de ne pas parvenir à se défendre. Une fois son sac rangé, elle se dirigea vers le première année et lui adressa un sourire désolé. Peeves aimait s'en prendre aux élèves les plus jeunes qui avaient le plus de mal à se protéger, elle trouvait ça pitoyable.

"Hé ! Tu vas bien ? Satané Peeves ! Désolée de pas avoir été plus rapide...", grimaça-t-elle en avisant son visage et ses vêtements maculés de peinture. "J'me demande pourquoi Peeves aime tant semer le chaos partout ! Comment tu t'appelles, au fait ? Moi c'est Abigail !"
InvitéInvité


Lucas avait eu de bons réflexes puisqu'il n'avait reçu que peu de peintures par rapport à la quantité que contenait le pot. Sa guitare, elle, avait eu moins de chance, le blondinet n'avait pas eu le temps de se sauver lui et son instrument. Lucas, observait Peeves qui était désormais en quête d'un moyen d'attaquer l'autre fille dans la pièce. Heureusement, elle avait sorti sa baguette et sans avoir l'air de réellement avoir eu le temps de réfléchir que l'esprit frappeur vidait le contenu du sac de la jeune fille sur le sol. Lucas aurait aimé l'aider mais n'étant qu'en premier année, les seuls réel sort de défense qu'il a appris sont les sorts de désarmement et encore, le jeune poufsouffle n'excellait pas dans la matière. La serdaigle usa alors d'un sort contre le fantôme qui s'immobilisa, soupirant de soulagement Lucas entreprenait de ses débarrasser de la peinture présente sur son visage ne faisant rien d'autre que l'étaler d'avantage. Soupirant, il devrait donc rapidement passer dans sa salle commune pour se débarbouiller.

Un sixième année entra dans la pièce sans doute attiré par l'effroyable bruit qu'a fait le pot de peinture vide que Peeves avait projeté contre le mur ou le bruit de l'encrier brisé contre le sol, ce satané fantôme ne faisait vraiment pas dans la discrétion. Comprenant immédiatement de quoi il s'agissait , le sixième année demanda aux jeunes enfants s'ils allaient bien. Le premier année fit un mouvement positif de la tête "Euh oui, je crois".

Lucas regardait le sixième année faire léviter le fantôme en dehors de la pièce envieux de ne pas pouvoir faire de même, de se sentir toujours aussi limité après une année d'apprentissage, il lui en restait six pour devenir un bon sorcier mais à ce moment-là il aurait aimé les passés d'un coup.
Une fois ses instruments ramassés et le sac de la jeune fille rangé, celle-ci se dirigea vers le blondinet pour lui demander s'il allait bien avant de s'excuser d'avoir été trop lente. "T'excuse pas, à part que je ressemble un Indien avec ma peinture sur le visage, je vais bien". Le jeune garçon se grattait l'arrière du crâne en riant doucement. Elle se demanda ensuite pourquoi Peeves aimait tant tout détruire et Lucas lui répondait en haussant les épaules. Vint ensuite le moment des présentations, elle s'appelait Abigail, le blondinet répondit alors "Lucas, je suis en première année... Content de te connaitre." Le petit blond lui sourit alors sincèrement, il se demandait à quoi il pouvait bien ressembler mais au fond il s'en fichait, il n'y pouvait rien de toute façon. "Alors tu fais de ... La peinture ?"
Abigail ScavoQuatrième annéeavatar
Messages : 178

Voir le profil de l'utilisateur
Abigail joignit son rire à celui de Lucas. Elle s'en sortait bien, comparé à lui, qui avait effectivement de sacrés traces de peinture sur le visage... Un simple enchantement suffirait probablement à enlever ça mais Aby n'avait pas encore étudié les sorts de nettoyages, aussi le garçon devrait-il se contenter du bon vieux savon. Lucas avait l'air sympa, et ne paraissait pas trop traumatisé de s'être fait badigeonner de peinture par un esprit frappeur, ce qui était tout à son honneur.

"Heureuse de te connaître aussi ! Moi je suis en deuxième année", répondit-elle avec un sourire. Elle aimait toujours autant faire de nouvelles rencontres, y compris chez les élèves plus jeunes qu'elle. Elle ne faisait pas partie de ces deuxième année qui snobaient les première simplement parce qu'ils étaient heureux de ne plus être les plus petits. Aby était persuadée que tout le monde pouvait être intéressant, et mettait toujours un point d'honneur à en apprendre le plus possible sur les personnes qu'elle rencontrait.

"Hum, non, en fait je suis nulle en dessin et tout ça", avoua-t-elle quand il l'interrogea. "J'avais juste envie de m'amuser un peu, mais bon, Peeves a eu la même idée..."

Elle haussa les épaules avant de grimacer en avisant la guitare du garçon, pleine de peinture.

"Elle est à toi ? Pas de chance si c'est le cas... Tu joues bien en tout cas!  Ca fait longtemps que tu fais de la musique ?"

Aby admirait beaucoup les musiciens, elle qui n'avait jamais joué du moindre instrument. Elle aurait bien aimé apprendre mais ne savait pas par quoi commencer... Alors elle se contentait d'écouter et d'envier ceux qui savaient faire.

InvitéInvité


Lucas riait un peu de ses traces de peinture, il se disait qu'il s'en tirait plutôt bien face à Peeves, il aurait très bien pu recevoir le pot avec la peinture en pleine figure et là, son état ne serait surement pas aussi bon. Et puis la peinture, ça se nettoie même sur Lucas aurait aimé maitriser le sort pour nettoyer, comme sa mère le faisait lorsqu'il se salissait plus jeune. Le blondinet s'estimait heureux jugeant que pour une fois, l'esprit frappeur avait été sympa puisque depuis le début d'année, il était une des cibles préférées de son tortionnaire. Il avait donc l'habitude, mais surtout hâte d'apprendre des sorts pour rendre la monnaie de sa pièce à ce satané fantôme. La jeune fille disait être aussi heureuse de le connaitre et être en deuxième année, donc elle avait un an de plus que lui. Lucas songeait à présent avec envie à la fin d'année mais surtout à son passage dans l'année suivante, il était content de monter d'un niveau et de continuer à apprendre de nouvelles choses mais surtout il avait l'impression de devenir réellement un sorcier au fur-et-à-mesure des cours.

Lucas souvent un peu trop curieux, lui demandait si elle aimait peindre vu que c'est ce qu'elle faisait avant leur interruption, mais elle lui révélait être nulle en dessin et simplement vouloir s'amuser. "Oh, moi aussi, je suis nul en dessin" Il lui souriait avant qu'elle ne me parle de ma guitare, c'est qu'il l'avait presque oublié son pauvre bébé. "Merci du compliment " Il allait alors la prendre dans ses bras pour l'observer et constatait avec soulagement qu'elle n'avait simplement été victime que d'une nouvelle teinte. "Oh c'est rien, ça se nettoie" Il souriait alors qu'il la reposait dans son était, la pauvre allait subir une opération nettoyage. "Elle survivra, c'est que de la peinture et euh... Oui j'en fais depuis un moment enfin depuis mes sept ans.. Toi, tu as des passions ?" Lucas était vraiment curieux et aimait bien savoir pleins de choses, même sur les personnes qu'il venait de rencontrer, c'était comme ça. Il remarquait aussi que la jeune fille était une serdaigle, enfin il l'avait vu avant mais n'avait pas fais le rapprochement, elle était bien plus agréable que certains Serdaigle de sa classe qui ne voyait que leur étude et rien que les études. Bien sûr, il ne la connaissait pas tant que ça, mais elle avait l'air décoincé et pas au bord du désagréable, ce qui est tout à son honneur.
Abigail ScavoQuatrième annéeavatar
Messages : 178

Voir le profil de l'utilisateur
"On ne peut pas être doué de partout !", commenta Aby quand Lucas lui avoua qu'il était aussi nul en dessin qu'elle. La discussion dévia ensuite sur la musique et Aby observa Lucas qui vérifiait l'état de sa pauvre guitare peinturlurée. Elle espérait qu'il parviendrait à la nettoyer totalement, cela aurait été dommage de perdre un bel instrument à cause de Peeves ! Il y avait pas mal d'instruments de musique dans la salle des arts mais tous n'étaient pas en très bon état, à force de passer dans les mains de générations entières d'élèves. Lucas l'interrogea alors sur ses passions, et le visage de la jeune Serdaigle s'illumina. Des passions, elle en avait plein !

"Alors moi, j'adore lire et écrire, j'aimerais devenir journaliste, comme mes parents ! Plutôt chez les sorciers, c'est plus amusant."

Aby avait érigé en art le fait de dénicher des informations sur son entourage, grâce à sa grande capacité d'observation et d'analyse. Sa vie professionnelle semblait donc toute trouvée et elle était persuadée d'avoir trouvé sa voie.

"J'aime bien faire de la photographie aussi", ajouta-t-elle en sortant son petit appareil photo de ton sac. Elle le porta à son oeil et visa en direction de Lucas avant de s'exclamer "Souris !" et de presser la détente.

"Je fais beaucoup de photos, j'adore ça, et chez mes parents l'été je développe toutes mes photos pour les mettre dans des albums. J'aime bien les photos des moldus, elles ne bougent pas, contrairement à celles des sorciers. Mais tu le sais peut-être, non ? Tu viens d'une famille sorcière ou tu es né-moldu ? Moi, j'ai un père sorcier, et une mère moldue ! Comme ça, je connais les deux mondes..."

C'était un sacré avantage dans la vie, d'après Aby, car elle connaissait bien plus de choses que ses amis nés dans des familles sorcières...
RP terminé suite au départ du joueur
Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Esprit frappeur et pots de peinture [Lucas]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Peeves l'esprit frappeur [validée]
» stations de rangement pots de peinture et outils !
» Pots de peinture
» Peeves l'esprit frappeur
» ~° Peeves °~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Poudlard :: Etages et couloirs, :: Salle des arts,-