AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Marry Me [Charlotte]

Eliott WarlockAmbulancier magiqueavatar
Messages : 392

Voir le profil de l'utilisateur
30 Avril 2008

Depuis qu'il avait demandé Charlotte en mariage presque deux semaines plus tôt, Eliott n'avait cessé de chercher l'occasion parfaite pour lui offrir sa bague de fiançailles. Il allait être assez difficile de la surprendre dans la mesure où elle s'y attendait forcément, et le fait qu'elle travaille souvent tard rendait la chose encore plus compliquée. Mais aujourd'hui la jeune femme était en congé et Eliott avait décidé se la surprendre au petit-déjeuner, qu'il promettait de lui apporter au lit depuis des mois. C'était l'occasion de tenir deux de ses promesse.

Il avait à peine fermé l’œil de la nuit, pour être certain de se réveiller avant Charlotte. Il s'était levé en faisant le moins de bruit possible, puis s'était perdu dans le quartier pendant vingt bonne minutes à la recherche d'une pâtisserie française qu'ils avaient repéré quelques semaines plus tôt, mais était finalement rentré avec un assortiment de viennoiserie qui sentaient terriblement bon. Il avait posé le tout sur un plateau avec un verre de jus fruit et une tasse de café, et avait soigneusement placé l'écrin de velours rouge au milieu. Le tout sans réveiller Charlotte, ce qui relevait de l'exploit.

Eliott poussa la porte de leur chambre le plus délicatement possible et posa le plateau sur une table de chevet avant de s'asseoir sur le bord du lit, souriant déjà à l'idée qu'il allait enfin pouvoir passer la bague au doigt de sa fiancée. Il dégagea doucement une mèche de cheveux blond du front de Charlotte et se pencha doucement vers elle pour l'embrasser.

"Bonjour, souffla-t-il simplement avec un sourire. Bien dormi ?"



Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 545

Voir le profil de l'utilisateur
Ce fut le baiser d'Eliott qui réveilla Charlotte et elle ouvrit les yeux pour découvrir son fiancé penché sur elle, souriant. Elle glissa ses doigts dans ceux de son petit-ami avec un sourire avant de se redresser sur un coude, encore un peu endormie. Le jour perçait à travers les rideaux mais elle n'avait pas la moindre idée de l'heure qu'il était, n'ayant pas le courage de se retourner pour apercevoir le réveil posé sur sa table de nuit.

- Assez, oui, souffla-t-elle en réponse. Et toi ? Levé depuis longtemps ?

Eliott n'était pas vraiment un garçon très matinal, tout comme elle d'ailleurs. Ce ne fut que lorsqu'elle aperçu le plateau de petit-déjeuner sur la deuxième table de nuit qu'elle comprit que son fiancé ne s'était pas levé tôt par hasard.

- Tu as quelque chose à te faire pardonner ? interrogea-t-elle malicieusement. Laisse moi deviner... Tu as mis le feu à la cuisine ?

Rieuse, elle se redressa complètement pour déposer un baiser sur la joue d'Eliott, ravie.

- C'est adorable.


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.
Eliott WarlockAmbulancier magiqueavatar
Messages : 392

Voir le profil de l'utilisateur
-Si on veut oui, répondit-il avec un sourire amusé quand Charlie lui demanda s'il avait quelque chose à se faire pardonner. Mais non, la cuisine est en bon état, je n'ai pas pris le risque de préparer quoi que ce soit, je ne tiens pas à t'intoxiquer, ajouta-t-il en riant.

S'il y avait vraiment un domaine où il n'excellerait jamais c'était la cuisine, il était incapable de cuisiner quoi que ce soit de plus compliqué que des pâtes. Ça et la musique. Sa mère avait tenté d'apprendre le piano à ses trois enfants, et seule Paige s'était révélé avoir une âme de musicienne.

Il ne ferait donc pas sa demande avec un dîner gastronomique aux champignons ou un morceau de piano, mais avec un plateau de croissants. Cela avait au moins le mérite d'être original, à défaut de correspondre aux canons du romantisme.

-En fait je voudrais plutôt me faire pardonner ma demande en mariage pas très conventionnelle... poursuivit-il avec un nouveau sourire.

Il posa les yeux sur l'écrin posé sur le plateau, comme pour inviter Charlotte à suivre son regard.


Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 545

Voir le profil de l'utilisateur
Tout de même un peu rassurée - ce n'est pas qu'elle n'avait pas confiance dans les qualités culinaires d'Eliott mais... - sur l'état de leur cuisine, Charlotte passa une main dans ses cheveux pour les ordonner un peu tandis que son fiancé poursuivait en expliquant qu'il voulait plutôt se faire pardonner de sa demande en mariage.

- Ce n'est pas la peine, tu...

Mais elle s'interrompit en apercevant ce qu'Eliott avait posé sur le plateau du petit-déjeuner, son cœur manquant un battement. Évidemment, cela faisait deux semaines qu'ils étaient fiancés et elle avait eut le temps de se faire à cette idée mais voir ainsi l'écrin qui contenait sa bague de fiançailles, ça la rendait de nouveau toute chose. Elle releva les yeux vers Eliott, émue même si c'était sûrement un peu idiot, et lui adressa un sourire tendre, à court de mots.

- Je ne sais pas quoi te dire.


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.
Eliott WarlockAmbulancier magiqueavatar
Messages : 392

Voir le profil de l'utilisateur
Eliott répondit au sourire de Charlotte, ému lui aussi. Son sourire s'agrandit que sa fiancée lui avoua ne pas savoir quoi dire.

- Heureusement que ce n'est pas toi qui pose la question alors, répondit-il avec un clin d’œil.

Il avait stressé toute la matinée, et une partie de la soirée de la veille aussi, craignant de ne pas se réveiller assez tôt, de réveiller Charlotte, de faire une gaffe. Il s'était mis à douter de tout, à se demander tout un tas de choses. Est-ce que Charlie aimait les croissant ? Alors qu'il savait très bien qu'elle adorait ça. Est-ce que la pierre de la bague n'était pas trop rouge ? En même temps c'était un rubis, on ne lui demandait pas d'être bleu. Est-ce qu'elle allait lui plaire ? Mais toutes ces questions plus ou moins perspicaces avaient disparu à présent et il était étrangement serein au moment où il prit l'écrin dans sa main afin de l'ouvrir face à Charlotte pour lui poser la seule question qui importait vraiment.

- Charlotte Meyer, veux-tu toujours m'épouser ?

Il ne put s'empêcher de sourire, heureux de se fiancer à nouveau à la femme qu'il aimait, et amuser de la tournure un peu étrange de sa question, cela lui apprendrait à faire des doubles demandes en mariage !


Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 545

Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte eut un rire lorsque Eliott souligna qu'elle n'avait heureusement pas à poser la question. Il est vrai qu'à cet instant très précis, elle était trop émue pour parler. Elle aurait presque pu être "habituée" étant donné que son fiancé avait déjà fait sa demande ce qui l'avait tout autant chamboulée. Mais là, de nouveau, elle retrouvait la sensation qu'elle avait éprouvé lorsque Eliott lui avait demandé de l'épouser.

Et il était de nouveau là, face à elle, avec la plus belle bague qu'elle n'ait jamais vu, ornée d'une lourde pierre. Un rubis sombre, couleur Gryffondor et l'idée qu'il ait choisi en fonction de leur ancienne maison renforça son sourire. Oui, il fallait bien être un Gryffondor pour se fiancer deux fois en deux semaines au même homme.

- Encore et toujours, répondit-elle en souriant avant de glisser une main dans la nuque de son fiancé pour l'embrasser avec ferveur.

Lorsqu'ils se séparèrent, Charlotte ne put retenir un rire en regardant la bague.

- Je ne pourrais jamais soulever ma main avec un tel bijou !


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.
Eliott WarlockAmbulancier magiqueavatar
Messages : 392

Voir le profil de l'utilisateur
Un immense sourire illumina le visage d'Eliott quand Charlotte accepta de l'épouser, pour la seconde fois. Il n'avait pas vraiment redouté sa réponse, et la surprise n'était plus là, mais l'émotion était toujours la même. Il répondit à son baiser avec passion, posant une main sur sa joue, qu'il laissa glisser le long de son bras pour venir attraper sa main quand elle mit fin à leur étreinte. Il répondit à sa remarque par un sourire amusé.

- Elle a appartenu à ma grande-tante. Ou arrière grande-tante, il n'avait jamais été bon en généalogie. On ne m'a jamais parlé d'elle comme ayant un bras plus long que l'autre, ajouta-t-il en riant doucement.

Il n'y aurait jamais pensé de lui-même mais sa mère avait insisté pour qu'il choisisse la bague de Charlotte parmi les nombreux bijoux anciens que possédait la famille. Le coffre fort des Warlock n'était pas le plus rempli de Gringotts, loin de là, celui de son oncle l'était bien plus par exemple, mais une partie de leur fortune était passée dans des bijoux, des meubles anciens, des œuvres d'art. Touché que sa mère considère désormais Charlotte comme faisant partie de la famille, au point de lui léguer une part de son héritage, Eliott n'avait pas refusé et son choix s'était porté sur une bague en or ornée d'un rubis. Quoi de mieux qu'une pierre écarlate pour un couple de Gryffondor ?

- Je suis sûr qu'elle t'ira très bien.

Joignant le geste à la parole, il prit délicatement la bague et la passa au doigt de Charlotte dont il avait gardé la main dans la sienne. Avec ce geste symbolique, leur mariage venait de prendre une dimension encore plus réelle, et il ne put s'empêcher de sourire, heureux.


Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 545

Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte ne put dissimuler sa surprise lorsque Eliott lui confia que la bague avait appartenu à sa grande-tante. Elle était surprise que John Warlock laisse son fils lui offrir un bijou de famille alors qu'il la détestait cordialement et la méprisait sûrement. Ils n'étaient pas partis sur de bonnes bases et elle était sûrement trop moldue pour qu'il l'apprécie un jour tout comme il était trop rétrograde pour qu'elle puisse le trouver sympathique. Et pourtant elle était la future femme d'Eliott et il était son père et ils allaient devoir apprendre à composer l'un avec l'autre, elle le savait très bien. Enfin, pour le moment, elle préférait laisser son futur beau-père où il était, plus il était loin, mieux elle se portait.

Lorsque qu'Eliott passa la bague à son annulaire gauche, son sourire s'agrandit et elle la fixa un moment, sans réussir à détacher son regard d'un bijou qui avait tant de signification. Elle finit par relever les yeux pour croiser le regard d'Eliott, ce qui lui arracha un rire. Elle glissa ses bras autour de son cou pour l'étreindre une dernière fois avant d'installer le plateau entre eux, coupant un bout de croissant pour grignoter.

- Il faudrait qu'on fixe une date, lança-t-elle en souriant, son regard accrochant de nouveau sa bague. Une jolie date.


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.
Eliott WarlockAmbulancier magiqueavatar
Messages : 392

Voir le profil de l'utilisateur
- Demain ? suggéra-t-il quand Charlotte annonça qu'il leur fallait trouver une date.

Il ne plaisantait qu'à moitié. Il savait très bien qu'il était impossible de prévoir un mariage en moins de vingt-quatre heures - quoique, c'était un défi comme un être- mais il avait réellement envie de se marier rapidement. Maintenant que sa demande, ses demandes mêmes, étaient faites, il avait hâte de former une véritable famille avec Charlie.

La jeune femme précisa qu'il leur fallait trouver une "jolie date". Pas demain donc. Il ne savait pas combien de temps il fallait pour organiser un mariage, mais il était surement trop tard pour espérer célébrer l'évènement cet été. Ils pouvaient prévoir ça pour cet automne. Il y avait bien un samedi 13 ou un samedi 31 quelque part cet automne, non ? Ils avaient deux anniversaires de rencontre, ils trouveraient forcément une jolie date qui leur corresponde.

- Tu penses qu'il y a un samedi 31 en Septembre ? Ou 13, à la rigueur. Même si le 31 restait la vraie date.


Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 545

Voir le profil de l'utilisateur
- Si tu trouves quelqu'un pour nous marier demain, je marche, répliqua-t-elle avec malice.

Le fait qu'Eliott lui offre une bague de fiançailles rendait tout de suite les choses plus concrètes, songea Charlotte tandis qu'elle ne pouvait décoller son regard de la bague qui ornait désormais sa main gauche. Ses collègues n'allaient pas la rater en lui disant qu'elle devait porter un mois de salaire au doigt mais elle s'en fichait : elle adorait sa bague de fiançailles, tout simplement parce que c'était le symbole de sa relation avec Eliott. Et puis elle état splendide, délicatement ouvragée et délicieusement ancienne, ce qui ne retirait rien au plaisir de la porter.

- Un samedi treize, répondit-elle après avoir réfléchi. La vraie date, ajouta-t-elle en dérobant un baiser à son fiancé. C'est bientôt... Ça me plait !

Après tout, organiser un mariage prenait du temps et ils arriveraient bien vite à septembre, c'était dans six mois à peine. Elle attrapa la tasse de café que lui avait apportée Eliott et en but une gorgée avant de relever la tête vers lui.

- Petit ou grand mariage ? Et par petit, je veux dire au moins cinquante personnes.

Parce qu'il y avait plein de monde qu'elle voulait inviter !


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.
Eliott WarlockAmbulancier magiqueavatar
Messages : 392

Voir le profil de l'utilisateur
- C'est un défi ? demanda-t-il avec un sourire amusé quand Charlotte assura qu'elle accepterait de l'épouser dès le lendemain s'il trouvait quelqu'un pour les marier.

Il leva les yeux au ciel, sans se départir de son sourire, quand la jeune femme assura qu'un samedi treize correspondrait à la vraie date du début de leur relation. S'il ne se lança pas dans cet éternel débat c'était uniquement parce qu'il venait de la demander en mariage, il voulait bien la laisser gagner juste pour ce matin.

- Plutôt un petit mariage ! répondit-il.

Il éclata de rire quand Charlotte précisa que par "petit" mariage, elle entendait au moins une cinquantaine de personnes. Aux yeux d'Eliott c'était déjà un grand mariage, mais si c'était ce que voulait Charlie, cela lui allait. Après tout rien ne l'obligeait à inviter cinquante personnes lui aussi.

- Invite qui tu veux, souffla-t-il avant de lui voler un baiser. Tu me prêteras des invités ? Pour remplir mon coté de la salle, ajouta-t-il avec un éclat de rire.


Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 545

Voir le profil de l'utilisateur
- Plutôt une promesse, corrigea Charlotte avec un sourire au coin des lèvres.

Après tout, si elle se retrouvait devant un autel demain avec Eliott, l'idée de dire non ne l'effleurerait même pas. Évidemment, elle aimait l'idée de faire une grande fête avec leurs familles et leurs amis mais ce qu'elle voulait avant tout, c'était épouser son fiancé, peu importe la manière dont cela se ferait. Elle rit, attendrie, lorsqu'il lui mentionna son coté de la salle. Elle était certaine, et c'était peut-être un peu utopiste, que la famille d'Eliott passerait par dessus leurs conflits le jour du mariage, c'était obligé. Enfin du moins, c'était sa vision de la famille. Glissant ses bras autour du coup de son fiancé, Charlotte l'embrassa longuement avant d'enfouir sa tête dans son cou.

- Dis pas de bêtises, je suis sûre que tu auras plein de monde à inviter toi aussi. Tout le monde t'adore, ajouta-t-elle en déposant un baiser dans sa joue.  


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.
Eliott WarlockAmbulancier magiqueavatar
Messages : 392

Voir le profil de l'utilisateur
Eliott répondit au long baiser de Charlotte, résistant difficilement à l'envie d'envoyer valser le plateau de petit-déjeuner pour approfondir leur étreinte - à laquelle la jeune femme mit fin en venant enfouir son visage dans son cou, ce qui le fit frissonner.

- Il ne vaut mieux pas que j'invite trop de monde, si tu veux mon avis... répondit-il, mi-amusé, mi-amer quand elle assura qu'il avait plein de monde à inviter.

Objectivement, il connaissait plein de monde. Concrètement, il n'était pas certain que réunir son père, son oncle Léopold, et Daniel Rowles -qui était son parrain- dans une pièce, qui plus est pleine de moldus, soit une excellente idée. A moins que l'on ne cherche à déclencher la troisième guerre des sorciers, auquel cas cela serait certainement très efficace.

- Je ne suis pas sûr que tout le monde soit d'accord avec toi, assura-t-il avec un sourire quand elle lança que tout le monde l'adorait. Mais tant que toi tu m'adore ça me va.

Ne résistant plus, il se pencha vers elle pour l'embrasser à nouveau.


Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 545

Voir le profil de l'utilisateur
L'amertume dans la voix d'Eliott lui fit comme un pincement au cœur et elle resserra un peu plus son étreinte autour de son cou. Elle savait très bien que s'il se cachait derrière un trait d'humour dès que le sujet venait sur le tapis, c'était parce qu'il souffrait de la situation et cette idée lui brisait le cœur. Elle ne voulait pas le forcer à en parler s'il ne voulait pas, surtout qu'elle était mal placée pour donner des conseils, elle qui n'avait jamais vraiment eu de soucis avec sa famille. Alors évidemment, il y avait eu des frictions avec ses parents mais ils étaient proches et se voyaient très souvent. Sa famille n'était pas aussi compliquée que les Warlock et elle avait du mal à se mettre dans la situation d'Eliott, tant ils avaient été élevés différemment.

- Ceux qui ne sont pas d'accord, on s'en fiche, répliqua-t-elle puérilement. Ils ne savent pas ce qu'ils ratent.

Eliott était une personne formidable, il était généreux, honnête, gentil, loyal et c'était quelqu'un de bien, elle n'en n'avait jamais douté. Elle sourit contre ses lèvres lorsqu'il l'embrassa de nouveau, manquant de renverser le plateau tandis qu'elle l'attirait sur les oreillers.

- On va encore manger froid, lança-t-elle d'un ton rieur, entre deux baisers. On mange toujours froid !


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.
Eliott WarlockAmbulancier magiqueavatar
Messages : 392

Voir le profil de l'utilisateur
Eliott rit à la remarque de Charlotte, attendri. Elle avait raison, les autres ils s'en fichaient. Il n'avait besoin de personne d'autre que Charlie pour être heureux. Elle était la seule personne qu'il tenait absolument à voir le jour de son mariage, et il avait bon espoir qu'elle soit présente.

Il se laissa attirer sur les oreiller, manquant de faire tomber le plateau qu'il attrappa d'une main pour le poser en équilibre sur une des tables de chevet. Il regretta son geste quand Charlotte assura qu'ils allaient manger froid, mais se détendit à l'entente de son ton rieur.

- C'est très bon les croissants froids, assura-t-il avec conviction avant de voler un baiser à sa fiancée. Ils avaient tout prévu ces français... Après tout, Paris était la capitale de l'amour, ses pâtisseries devaient être faites pour êtres mangées froides. Et puis, c'est bien pour ça que les moldus ont inventé le micro-ondes, non ?

Une invention merveilleuse, le micro-ondes, et très utile. Surtout chez eux.


Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 545

Voir le profil de l'utilisateur
-  Les croissants, oui, le café, tout de suite beaucoup moins !

Mais Charlotte ne faisait que taquiner son fiancé, elle savait très bien qu'elle pourrait réchauffer leur café d'un coup de baguette magique. C'était d'ailleurs bien mieux que le micro-onde parce que cela n'altérait pas le goût des aliments mais oui, la baguette magique, ça n'avait pas le charme régressif des plats au micro-onde devant la télé, qui lui rappelaient ses mercredi après-midi d'enfance.

- Si on ne se lève pas maintenant, on va passer la journée à trainer au lit, ajouta-t-elle malicieusement, écartant une mèche de cheveux du front d'Eliott. Alors qu'on pourrait faire plein de choses constructives et responsables ! Comme les courses ou le repassage. Des trucs sérieux et ennuyants.

Elle n'arrivait même pas à se convaincre elle-même, c'était presque risible. Mais au moins, elle pouvait avoir la fierté d'essayer de se dire qu'elle avait tenté d'être productive aujourd'hui. C'était l'intention qui comptait, non ?


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.
Eliott WarlockAmbulancier magiqueavatar
Messages : 392

Voir le profil de l'utilisateur
- C'est un très bon programme !

Trainer toute la journée au lit avec sa fiancée, il n'aspirait qu'à ça pour le moment. Mais Charlotte avait visiblement d'autres plans puisqu'elle ajouta qu'ils pourraient faire plein de choses utiles et pas agréable du tout. C'était le jour de leurs deuxièmes fiançailles, ils n'allaient tout de même pas aller faire les courses !

- On aura tout le temps d'être sérieux et ennuyants quand on sera vieux. Après tout c'était bien à cela que servait les vieilles personnes. Si je ne venais pas de te demander ta main j'ajouterai que tu l'es déjà un peu plus que moi, mais comme c'est un jour spécial je ne vais rien dire, ajouta-t-il avec un sourire espiègle.

C'était plus fort que lui, il s'était sentit obligé de taquiner Charlotte sur ses quatre pauvres petits mois de plus que lui. Il savait qu'elle détestait ça, mais quelque part c'était une façon de faire un clin d’œil au soir où il l'avait demandé en mariage pour la première fois. Il lui avait promis d'arrêter de l’embêter avec ça si elle ne l'appelait plus par son nom de famille, ce à quoi elle avait répondu qu'elle arrêterait quand ils porteraient le même nom, ce qui serait bientôt le cas...Il avait encore du mal à y croire.


Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 545

Voir le profil de l'utilisateur
Malgré ses propos prétendument sérieux - Charlotte était bien moins raisonnable qu'elle aimait à croire et à faire croire - la jeune femme était peu disposée à se lever, plutôt dans l'optique de profiter de la présence de son amoureux pour la matinée et elle était donc peu disposée à l'écouter vraiment, plutôt concentrée sur les caresses qu'elle lui prodiguait du bout des doigts. Néanmoins, les derniers mots d'Eliott lui firent suspendre son geste tandis qu'elle lui adressait un regard désapprobateur. Certes, ce n'était pas très méchant mais elle avait toujours été étrangement susceptible à ce sujet. Qu'est-ce que cela serait dans quelques années, elle n'osait pas l'imaginer ! Heureusement qu'il y avait Lilly, qui du coup était plus vieille d'un peu plus de six mois, pour la faire relativiser. Mais ce n'était pas pour autant qu'elle allait passer sur ça auprès d'Eliott. Se redressant, elle chassa ses cheveux de ses yeux et s'assit sur le rebord du lit.

- Trop tard, tu en as trop dit ! répliqua-t-elle avec un quart de vérité et trois quarts de mauvaise foi. Puisque que je suis trop vieille, tu peux donc t'assoir sur ton câlin !


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.
Eliott WarlockAmbulancier magiqueavatar
Messages : 392

Voir le profil de l'utilisateur
- Je plaisantais ! tenta-t-il de se rattraper quand il vit Charlotte s'asseoir sur le bord du lit.

Mais c'était trop tard, la jeune femme remettait déjà ses cheveux en place en lui assurant qu'il pouvait s'asseoir sur son câlin. Il ne comprenait pas pourquoi elle était si susceptible au sujet de son âge, et s'était imaginé qu'à force d'en rire elle finirait par mieux prendre la chose, mais visiblement non.

- Je t'aime plus à 24 ans qu'à 23 tu sais ! reprit-il en tentant le bras pour le passer autours de la taille de la jeune femme pour l'empêcher de se lever. Et je t'aimerais encore plus à 25, et à 26, et à 70 !

Parce que maintenant qu'ils étaient fiancés il pouvait parler de leur vieillesse ensembles sans passer pour un naïf. Un peu moins en tout cas.

-Et puis tu viens d'accepter de m'épouser, tu n'as pas le droit de me priver de câlins, ajouta-t-il avec une mine de chien battu. Ça fait partie des règles des fiançailles.

Non pas qu'ils aient vraiment respecté la moindre jusqu'ici -il était persuadé qu'il devait y avoir une sorte de règle tacite concernant la bague au moment de la demande- mais il y avait un début à tout.


Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 545

Voir le profil de l'utilisateur
Le dos tourné à Eliott, Charlotte en profitait pour dissimuler le sourire amusé qui lui éclairait le visage. Évidemment qu'elle le taquinait, elle n'était pas une sorte d'Ana Sorden obnubilée par le temps qui passait, même s'il était plutôt facile de la faire réagir sur ça. Son petit-ami - son fiancé - adorait l'embêter sur son âge mais lorsqu'il s'agissait de bluffer, elle était bien meilleure que lui. Bien que ce ne soit pas vraiment difficile quand on voyait la capacité d'Eliott à mentir. Profitant du bras de ce dernier autour de sa taille, Charlie s'autorisa néanmoins quelques minutes supplémentaires pour lui rendre un peu la monnaie de sa pièce et laissa échapper un rire un peu moqueur quand Eliott mit leurs fiançailles en avant pour justifier qu'elle reste.

- Parce que tu penses que ça fonctionne comme ça ? interrogea-t-elle en se retournant un peu vers lui, le bras appuyé sur le matelas. Tss, tant de naïveté, ajouta-t-elle avec un air désapprobateur un peu contredit par le léger sourire qui frémissait au coin de ses lèvres. Elle se pencha vers lui jusqu'à ce que leurs visages se touchent presque, ses mèches blondes chatouillant le visage d'Eliott. Mariage ou pas, j'aurais toujours le droit de t'embêter sur ça !

Elle déposa un baiser sur le bout de son nez avant de se redresser, un air provocant sur le visage.

- Chacun son domaine !


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.
Eliott WarlockAmbulancier magiqueavatar
Messages : 392

Voir le profil de l'utilisateur
Alors qu'il utilisait leur fiançailles comme moyen de la convaincre de céder à ses avances, Charlotte lui répondit que le mariage ne fonctionnait pas comme ça. Il prit un air faussement surpris.

"On m'aurait menti alors ? s'étonna-t-il. Tu penses que je peux encore changer d'avis après deux demandes ?" ajouta-t-il avec un sourire insolent.

Il plaisantait bien évidement, il n'avait pas regretté sa demande une seule seconde et serait près à la réitérer encore et encore s'il le fallait. Il sourit et caressa doucement la joue de Charlotte quand elle se pencha vers lui. Il glissa sa main dans la nuque de la jeune femme et voulut l'attirer à lui pour l'embrasser mais elle se contenta de déposer un baiser sur son nez avant de se redresser. Il laissa échapper une plainte de protestation en laissant sa tête retomber sur l'oreiller.

"C'est injuste ! Tu gagneras toujours à ce jeu là !"

Parce qu'il était un homme faible dont la seule arme restait désormais un regard de chien battu.


Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 545

Voir le profil de l'utilisateur
- Mais qu'est-ce qui m'a pris de sortir avec un type comme toi, par Merlin ? interrogea-t-elle en riant lorsqu'il demanda s'il avait un droit de rétraction par leur mariage.

L'alcool, sûrement. Cela ne lui avait jamais réussi et ne lui réussirait sûrement jamais. Mais le sourire insolent que lui servit Eliott suffit à lui faire manquer un battement de cœur - elle avait l'impression qu'elle ne s'en lasserait jamais - et elle s'assit sur le rebord du lit. Le pire, c'est que le regard attendrissant marchait toujours sur elle.

- C'est faux, répliqua-t-elle en glissant sa main gauche dans celle d'Eliott, observant de nouveau sa bague de fiançailles. Tu me connais trop bien maintenant, tu sais toujours comment m'avoir... finit-elle avant de se pencher vers lui pour l'embrasser.

Ils étaient aussi faibles l'un que l'autre, en réalité.

FIN DU RP


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.
Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Marry Me [Charlotte]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Juliette Charlotte de Bourgogne ; Demandez votre sujet
» Seul sur la plage,pas vraiment{Délire Charlotte
» Ninon rend visite à Charlotte (PV Charlotte)
» Charlotte Shakespeare (Aucun lien avec le dramaturge hein è.é)
» • {Charlotte Noémie de Fontenac

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Londres,-