AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Gère ton irritabilité [Irving & Chloé]

MerlinCompte fondateuravatar
Messages : 3875

Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Chloé Hellsoft le Sam 17 Déc 2016 - 11:59, édité 1 fois
Chloé Hellsoft Ancien Personnage
Dimanche 22 juin 2008 - Cafétéria de Ste Mangouste

Chloé avala un long trait de café. Elle n'aimait toujours pas ce breuvage, mais Peter avait raison: il permettait de rester éveillée. La jeune mère avait les traits tirés, se rongeant inutilement les sangs en attendant que les Médicomages finissent d'examiner sa progéniture. Lou avait été blessée dimanche dernier, et du fait de son jeune âge, on lui avait demandé de la ramener pour une visite de contrôle. C'était Chloé qui l'avait emmenée, mais Peter lui avait disputé le privilège. Tous deux avaient eu la peur de leur vie pour leur fille. Lou dormait mal la nuit, traumatisée par l'évènement, et ils avaient provisoirement transféré son lit dans leur chambre, pour la tranquiliser autant que pour se rassurer eux-mêmes. La seule chose positive qui ressortait de tout cela, c'est qu'elle allait enfin accepter de vivre pour de bon avec son compagnon. La peur qui l'avait saisi à ce que la presse appelait le "Bloody Sunday" avait eu raison de ses doutes.

Elle aperçu une silhouette familière près du comptoir, et, avec un pauvre sourire, se dirigea vers elle.

"Bonjour Irving. Il semble que l'on se retrouve ici souvent."

Elle avait appris que Tara Whitaker était encore hospitalisée. Et surtout, elle avait appris le cadavre duquel elle avait arraché Weaver et McWilde était celui de Danny Sneals. Qui aurait encore du être un élève. Et qui était surtout un ami d'Irving.

"Tu tiens le coup?"

HRP:
 


Les messages postés avant le 17/12/16 par ce compte l'ont été sous le nom et par la joueuse de Chloé Hellsoft.
Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3454

Voir le profil de l'utilisateur
Irving attrapa le plateau garni de boissons. Toute la famille était là, au chevet de Tara qui se remettait doucement du "Bloody Sunday". Les médicomages étaient optimistes et elle allait manifestement sortir mercredi pour le plus grand soulagement d'Irving. De toute manière, l'ex-gryffondor n'aurait pas supporté une tragédie de plus.

Son visage était encore marqué par la violence de cette journée. Une entaille lui barrait le front et il avait le contour de l’œil gauche violacé. Tout son corps était meurtri mais ce n'était rien comparé à la douleur qu'il ressentait au plus profond de lui-même. Parce que Danny était mort. Son ami, étouffé par la foule. Piétiné. Asphyxié. Irving ne se le pardonnait pas. La culpabilité l'avait rongé la veille en voyant Carol pleurer sur le cercueil. Le DOM avait maquillé la mort en overdose. Comme si Danny voulait en finir avec la vie alors que ce genre d'acte était si éloigné de sa philosophie.

Non, ce n'était pas la drogue qui l'avait tué, mais son grand cœur. Irving était bien placé pour le savoir puisque c'était lui-même qui l'avait conduit à l'abattoir en l'invitant à la manifestation.

Le jeune homme s'apprêtait à rejoindre la chambre de sa sœur lorsqu'il fut interpellé par Chloé. Immédiatement, les récits de Donald et de Nora lui revinrent en mémoire. Elle avait abandonné Danny inconscient au milieu de la foule. Si Irving avait sa part de responsabilité dans la mort de son ami, Chloé aussi.

"Ça va, répondit-il sans s'appesantir sur la réponse, Et vous ?"


MerlinCompte fondateuravatar
Messages : 3875

Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Chloé Hellsoft le Sam 17 Déc 2016 - 11:59, édité 1 fois
Chloé Hellsoft Ancien Personnage
"J'attends que les médicomages aient fini d'examiner Lou. Ils ne m'ont pas autorisée à rester. Comment va Tara?"

Irving n'avait pas l'air d'aller mieux qu'elle, constata Chloé. Ce n'était pas surprenant: le monde sorcier était en émoi, et ceux qui avaient été présents sur le chemin de traverse en ce dimanche tragique mettraient du temps à s'en remettre. Le deuil du jeune Sneals ne faciliterait pas les choses à Irving, elle le savait.

"Est-ce que tu dors ?" s'inquiéta-t-elle.

Chloé ne le dirait jamais à haute voix, et probablement même pas en pensée, mais lorsqu'elle avait compris que le corps qu'elle avait abandonné dans la foule était celui de Danny, elle avait été soulagée. Danny aurait pu - aurait dû - être un élève. Mais, comme Irving, il avait choisi de quitter l'école avant la fin de sa scolarité et n'était plus sous leur responsabilité. L'école avait déjà trop souffert avec la Pleine Lune Sanglante pour se remettre d'un nouveau décès. Ils avaient réussi à ramener les six fraudeurs indemnes (ou presque) à l'école. Deux Poufsouffle et quatre Gryffondor à qui Chloé espérait avoir fichu la peur de leur vie pour qu'ils ne recommencent plus. On avait autorisé quand même les fraudeurs à se rendre aux funérailles de Danny. Qu'il ait été un élève ou non, il n'avait pas l'âge de mourir.


Les messages postés avant le 17/12/16 par ce compte l'ont été sous le nom et par la joueuse de Chloé Hellsoft.
Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3454

Voir le profil de l'utilisateur
Dire que la petite Lou avait assisté à cette horreur. Irving espérait sincèrement qu’elle ne garderait pas de traumatismes. Trop d’innocents avaient déjà soufferts et la petite fille ne méritait pas ça.

« J’uis sûr qu’les médicomages savent c’qu’ils font, répondit il lorsque Chloé lui révéla qu’elle n’avait pas le droit de rester avec Lou pour la visite de contrôle, ils ont remis Tara sur pieds rapidement. Elle devrait sortir bientôt.  » ajouta-t-il en calant son plateau sur le dossier d’une banquette vide.

D’une main lasse, il se frotta le visage et reporta son attention sur Chloé sans parvenir à oublier le récit de ses deux amis. Elle avait bien évidemment secouru Donald et Nora –et rien que pour cela, il lui était reconnaissant- mais elle avait aussi abandonné Danny. La gratitude qu’il ressentait à son égard était par conséquent entaché par un sentiment de  rancune qu’il ne parvenait pas à faire taire.

Il haussa simplement les épaules lorsqu’elle lui demanda s’il dormait en ce moment, peu disposé à s’épancher. Trop de questions tournaient dans sa tête et il avait besoin de réponse pour comprendre ce qui s’était réellement passé aussi, il prit son courage à deux mains et se lança :

« J’uis content que Donald et Nora soient tombés sur vous pendant c’massacre mais… »,
Il secoua la tête de gauche à droite, l’incompréhension et la douleur se lisant dans son regard, puis il ajouta : …qu’est ce qui s’est passé avec Danny ? »


MerlinCompte fondateuravatar
Messages : 3875

Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Chloé Hellsoft le Sam 17 Déc 2016 - 11:59, édité 1 fois
Chloé Hellsoft Ancien Personnage
La question d'Irving montrait qu'il y avait plus que le deuil. Son regard, qui n'était pas aussi franc qu'à l'accoutumée, aurait du avertir Chloé que quelque chose chiffonnait Irving, mais elle ne le réalisa que lorsqu'il lui demanda des comptes de manière sybiline. La formulation n'était pas agressive, la question plus torturée qu'accusatrice, mais l'enseignante fut immédiatement sur ses gardes.

Elle pouvait comprendre qu'Irving ait besoin d'explications. Elle aurait aimé lui en donner, mais elle ne voulait pas avoir l'impression de se justifier. Elle n'avait pas à le faire et il n'apprécierait pas, de toute manière. Et si elle lui disait la vérité brute, il ne l'accepterait pas - ce qui était normal lorsqu'on perdait un être cher. Chloé retint son souffle, réfléchi un moment en jaugeant Irving, puis commença, prudemment:

"Je me suis occupée des vivants. Je n'avais que deux mains, et avant que j'ai pu voir qui c'était, la foule nous a éloigné. Je n'ai pas pris le risque de retourner voir."

D'autant plus que ni Nora, ni Donald, ne lui avaient dit que l'un des quatre fugueurs restant était le corps qu'elle avait vu. Chloé doutait d'Irving puisse comprendre. Les jeunes d'aujourd'hui ne se souvenaient pas vraiment de la guerre et de ce qu'elle impliquait. Le Bloody Sunday n'était pas une guerre, c'était encore plus extrême: une situation de survie.


Les messages postés avant le 17/12/16 par ce compte l'ont été sous le nom et par la joueuse de Chloé Hellsoft.
Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3454

Voir le profil de l'utilisateur
Les récits de Nora et Donald étaient donc vrais. Quelque-part, Irving avait souhaité qu'ils se soient trompés ou qu'ils aient mal interprété la réaction de l'enseignante mais ce que disait Chloé ne faisait qu'appuyer leur version des événements.Elle avait fait le choix de ne pas l'aider. Le choix de le laisser périr.

" Les vivants, répéta-t-il un peu amer,Danny n'était peut-être pas mort à ce moment là, ajouta-t-il, Nora m'a dit qu'il était inconscient, qu'il ne bougeait pas, Ok mais... On aurait peut-être pu le sauver si seulement quelqu'un avait fait quelque chose... Le faire léviter ou transplaner, je sais pas moi."

Rien qu'un petite sortilège. Une micro-seconde pour le sortir de cette merde. Pour lui éviter cette mort atroce. Chloé était enseignante dans l'une des meilleure école de Magie du monde, ce genre de chose était forcément dans ses cordes ! Elle brisait de puissants sortilèges de protection en quelques mouvements de baguette -Donald le lui avait dit- alors pourquoi n'avait-elle rien fait pour leur ami?

"J'comprends pas..." souffla-t-il finalement en secouant la tête.


MerlinCompte fondateuravatar
Messages : 3875

Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Chloé Hellsoft le Sam 17 Déc 2016 - 11:59, édité 1 fois
Chloé Hellsoft Ancien Personnage
Bien sûr, Irving avait du mal à accepter les faits. Mais Chloé n'allait pas lui mentir pour faire passer la pilule. Lui dire qu'elle n'en dormait plus serait un mensonge et ne le réconforterait en rien. Bien sûr, abandonner Danny avait été dur, bien sûr, elle regrettait. Mais ce n'était pas le pire des sacrifices qu'elle avait fait ce jour là. Elle avait rempli son devoir au mieux, se répétait-elle, quasiment convaincue. Elle ne pouvait pas faire plus. Danny était déjà mort, elle en était presque certaine, piétiné par la foule. Il n'avait pas une chance.

"Il n'y a rien à comprendre" répondit-elle d'un ton un peu sec. "Dans ce genre de situation, on fait ce qu'on peut. On ne peut pas prendre le temps d'analyser chacun de nos actes et ses conséquences, il faut réagir ou mourir. J'ai abandonné ma famille pour sauver mes élèves."

Encore une fois, elle avait fait ce choix. Comme au premier mai deux ans auparavant. Cela lui coûtait à chaque fois, elle se détestait de le faire. Elle ne savait pas ce qui l'avait poussée à prendre en charge les élèves plutôt que de chercher Peter et Lou envers et contre tout. Les deux avaient été blessés. S'il y avait eu pire, elle ne s'en serait jamais remise. Irving n'avait pas le droit de la juger.


Les messages postés avant le 17/12/16 par ce compte l'ont été sous le nom et par la joueuse de Chloé Hellsoft.
Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3454

Voir le profil de l'utilisateur
Chloé parlait comme un robot. Comme si elle avait été programmé selon un code binaire qui ne tolérait que deux solutions: Réagir ou mourir. Il n'y avait manifestement pas d'autres options qui s'offraient à elle, même aujourd'hui.
Aucune émotion ne transparaissait de sa personne, elle ne formulait aucun regret et c'était cela le plus difficile pour Irving. Il avait besoin d'entendre qu'elle avait des remords, ou que le décès de Danny l'avait chagriné mais elle s'obstinait à dire qu'elle n'avait pas eu le temps d'analyser la situation et qu'elle avait fait au mieux.

"On a tous fait c'qu'on a pu là-bas. C'était une vrai merde,
dit-il en songeant à la femme qu'il avait piétiné, mais perso ça m'empêche pas d'avoir des regrets..." risqua-t-il.

Il n'avait pas envie d'imaginer que Chloé puisse être insensible au point de ne pas avoir quelques mots pour le souvenir de Danny. Juste dire qu'elle aurait aimé pouvoir le sauver, rien que ça, il n'en demandait pas beaucoup. Pour l'ex-gryffondor, c'était un devoir moral qu'elle avait envers son ami.


MerlinCompte fondateuravatar
Messages : 3875

Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Chloé Hellsoft le Sam 17 Déc 2016 - 11:59, édité 2 fois
Chloé Hellsoft Ancien Personnage
L'avantage avec un garçon comme Irving, c'était que les conversations étaient directes et franches, on savait tout de suite ce qu'il voulait. Chloé soupira. Elle savait ce qu'il voulait entendre, mais elle ne pouvait pas le lui dire, pas vraiment. Elle n'était pas quelqu'un insensible, juste d'endurci. La guerre lui avait appris qu'on ne pouvait sauver tout le monde, et que se culpabiliser pour ce qu'on n'avait pas pu faire était le meilleur moyen de sombrer. Elle avait accusé des chocs, lorsqu'elle avait du abandonner des familles à la merci du régime pour ne pas donner de preuves tangibles à Devlin O'Connor. Clarissa et Eileen avaient du la ramasser à plusieurs reprises après ces drames, lorsque le Whisky Pur-Feu lui avait paru la seule solution pour affronter les lendemains. Puis elle avait appris. Appris à vivre avec ce poids et à se féliciter de ses réussites plutôt que de se lamenter sur ses échecs. Ce mécanisme de protection s'était réinstauré immédiatement dans la folie du Bloody Sunday. Il avait sauvé la vie des élèves, la sienne.

Et, si Chloé ressentait effectivement de la culpabilité d'avoir laissé Danny, ce n'était absolument rien comparé au fait d'avoir abandonné Peter et Lou dans la tourmente pour accomplir son devoir. Sa famille, son sang, livré à lui-même pendant qu'elle jouait les enseignantes modèles, les héroïnes. Batailler avec cela était suffisamment dur sans qu'elle n'ait à porter le poids des accusation d'Irving et de tous les proches de tous ceux qu'elle n'avait pas pu sauver.

Elle savait bien qu'Irving ne cherchait que du réconfort. Qu'il ne l'accusait pas pour se défouler, qu'il n'était même pas agressif. Mais elle ne se flagellerait pas. Après un moment de silence, elle posa sa tasse de café sur la table la plus proche et le regarda droit dans les yeux.

"Je suis désolée que Danny soit mort. Vraiment, Irving, je le suis sincèrement. Mais je sais ce que tu cherches à entendre, et je ne te mentirai pas en le disant. J'ai vécu cette situation trop de fois pour savoir que se torturer avec des 'si' ne fait qu'empirer les choses. Je ne peux pas m'excuser de ne pas avoir été capable de sauver chaque personne en danger que j'ai croisé ce jour-là. J'aurai aimé en être capable."

Le ton alternait entre dureté et hésitation. La dernière phrase était une concession. Chloé pris une grande inspiration et regarda Irving avec compassion.

"Je ne repasserai plus jamais par là, Irving. Je ne peux pas me le permettre. Il y a des gens qui doivent tenir pour ceux qui ne peuvent pas." Pour Lou, par exemple. Ou pour Irving. "Si tu portes la croix de chaque mort, tu ne t'en sortiras pas."


Les messages postés avant le 17/12/16 par ce compte l'ont été sous le nom et par la joueuse de Chloé Hellsoft.
Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3454

Voir le profil de l'utilisateur
Un peu de compassion, enfin. Effectivement, cela ne changeait pas le cours des événements mais Irving estimait que Danny méritait que l’on ne reste pas complètement insensible face à sa mort. Bien sûr, l’ex-gryffondor comprenait les automatismes de protection de son enseignante mais il avait simplement plus de mal qu’elle pour le mettre en pratique. Il ne pouvait pas prendre autant de recul, être aussi détaché. Aujourd’hui, il se rendait compte à quel point Chloé ne lui ressemblait pas. Il ne savait pas si c’était l’expérience qui l’avait changé, comme elle semblait le penser, ou si elle était simplement née comme ça.

Pas meilleure ou pire, simplement …différente.

Elle était rationnelle et pragmatique quant lui n’écoutait que ses émotions. Dans la vie, son ressenti l’avait toujours guidé bien plus que sa raison ou son esprit.

« J’uis pas comme vous moi vous savez, lança-t-il en secouant la tête, j’peux pas m’changer … et j’veux pas m’changer. »  ajouta-t-il en reportant son attention sur elle.

Au fond, il préférait être un pauvre gugusse trop sensible qu’une machine de guerre froide et inflexible.
« J’sais qu’là j’vais pas bien, qu’ça va durer et qu’j’vais galérer mais…
Il dévisagea son enseignante quelques secondes et ajouta, presque revanchard, J’lâcherai pas. Je l’sais. »

Il était catégorique et c’était bien la seule chose dont il était sûr : Ce serait dans la douleur qu’il trouverait la force de continuer.


MerlinCompte fondateuravatar
Messages : 3875

Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Chloé Hellsoft le Sam 17 Déc 2016 - 11:59, édité 1 fois
Chloé Hellsoft Ancien Personnage
Irving semblait finalement avoir compris - ou, tout du moins, accepté - le point de vue de Chloé, puisqu'il n'insista plus sur la question. Elle en fut soulagée et adopta une posture moin défensive, appuyant un coude las sur la banquette.

"Personne ne te demande de changer" répondit-elle au jeune homme, avec une impression de déjà vu. Il faut de tout pour faire un monde, disait le dicton. La sensibilité d'Irving avait autant d'avantages et d'inconvénients que la froideur de Chloé. Si elle avait véritablement eu le don de double vue, Chloé n'aurait pas hésité à affirmer qu'il serait bientôt obligé de changer et de s'endurcir pour affronter le futur sombre qui s'annonçait pour le pays. Mais elle ne l'avait pas, et se contenta d'écouter Irving, qui, reprenant du poil de la bête, affirma fermement qu'il tiendrait.

"C'est tout ce qui m'importe. Et…" Elle hésita un moment. "Tu auras sans doute du mal à me croire étant donné les circonstances, mais je serai là. A chaque étape du chemin."

Car, si elle n'avait pas hésité à abandonner un corps derrière elle, cela ne signifiait pas qu'elle était indifférente aux tourments des autres. Comme elle l'avait dit, elle s'occupait des vivants.

Elle avala une gorgée de café et, après un silence, demanda à Irving:

"Tu ne m'as pas raconté comment tu t'en es sorti?"


Les messages postés avant le 17/12/16 par ce compte l'ont été sous le nom et par la joueuse de Chloé Hellsoft.
Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3454

Voir le profil de l'utilisateur
Irving avait envie d’y croire à cette déclaration. Sincèrement. Comme à la petite souris, ou au père Noël, mais Chloé semblait oublié qu’il avait grandi et que depuis la mort de son père, il avait plus que jamais conscience de l’éphémérité des choses et surtout des personnes. La mort de Danny venait de le lui rappeler cruellement. Chloé lui servait le genre de phrase qu’elle aurait pu dire à Maéva ou à Lou. Mais pas à lui. il esquissa un sourire triste, incapable de lui rendre la pareille. Bien sûr, il avait envie de dire qu’il serait toujours présent pour elle et ses filles mais il ne voulait pas lancer des belles paroles dénuées de sens.

« Et vous, vous savez où me trouver… » lacha-t-il, espérant que Chloé s’en contenterait. Il aimait à penser qu’elle savait, d’hors et déjà, qu’elle pourrait lui demander de l’aide en cas de coup dur. Cette dernière ne sembla pas vouloir le tourmenter d’avantage puisqu’elle changea de sujet, lui demandant comment il s’était sorti du Bloody Sunday. Irving poussa un profond soupir, passa une main lasse sur son visage et répondit :

« J’me suis planqué et j’ai attendu qu’ça passe… » Comme beaucoup de monde. Rien de très glorieux à vrai dire. Il haussa les épaules et demanda : « Et vous ? »


MerlinCompte fondateuravatar
Messages : 3875

Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Chloé Hellsoft le Sam 17 Déc 2016 - 11:59, édité 1 fois
Chloé Hellsoft Ancien Personnage
Irving embraya sans problème sur le Bloody Sunday en lui-même, mettant ainsi fin à une conversation délicate. Somme toute, elle ne s'était pas mal terminée mais un mot de travers aurait tout pu faire dérailler et Chloé n'avait vraiment pas besoin de ça ces temps-ci. Elle eu une expression de compréhension lorsqu'il lui avoua s'être planqué.

"C'était la meilleure chose à faire" approuva-t-elle sans réserve. "C'était vraiment la folie…"

L'enseignante soupira lorsqu'il lui demanda ensuite ce qu'elle avait fait. Ne se rendait-il pas compte qu'il remuait le couteau dans la plaie?

"Je pense que Miss Weaver t'as déjà raconté tout ce qu'il y a à savoir. C'est Peter qui s'occupait de Lou. Elle a reçu un Stupéfix en pleine tête." Il y eu un moment de silence pendant lequel une expression douloureuse envahit le visage de Chloé, remplacé par un élan de colère. "Je ne sais vraiment pas ce que les syndicats avaient en tête. C'est quand même évident que le chemin de traverse ne pouvait pas accueillir sereinement tout le monde!"



Les messages postés avant le 17/12/16 par ce compte l'ont été sous le nom et par la joueuse de Chloé Hellsoft.
Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3454

Voir le profil de l'utilisateur
Un frisson lui parcourut l’échine. Merlin, un maléfice en pleine tête. Sur un si petit être. Ce n’était même pas concevable. Il avait du mal à imaginer ce qu’un parent pouvait ressentir à ce moment là et à quel point ce devait être difficile. Chloé semblait ravagée rien qu’à cette idée si bien qu’il lui pressa le bras quelques secondes pour la réconforter.

« Elle va bien maintenant… » Chuchota-t-il, conscient que ces mots ne parvenaient surement pas à apaiser la mère de famille.

Mais le jeune homme retira sa main en entendant la nouvelle tirade de son ex-directrice qui semblait renvoyer la faute sur les syndicats. Apparemment, ils auraient dû anticiper les échauffourées.

« C'est plutôt à Fiennes qu'il aurait fallu l'faire remarquer… » répondit-il.

Irving s’en voulait, c’était indéniable mais si la situation avait dégénérée c’était aussi parce que le Ministre n’avait pas été capable de percevoir le ras-le-bol des sorciers : Nimbus, Chaudrillon, la pleine lune sanglante… Il avait minimisé tout cela au point de prévoir un service d’ordre en effectif réduit. Quant au choix du Chemin de Traverse, Irving ne pouvait qu’abonder dans le sens de Chloé. Sauf que celle-ci semblait oublié que c’était Fiennes –encore une fois-  qui avait choisi le lieu qui accueillerait son discours et non les syndicalistes.


MerlinCompte fondateuravatar
Messages : 3875

Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Chloé Hellsoft le Sam 17 Déc 2016 - 11:59, édité 1 fois
Chloé Hellsoft Ancien Personnage
Il y avait des sujets sur lesquels il ne valait mieux pas contredire Chloé. Par exemple, il ne fallait jamais prétendre que James était un grand homme ou que les O'Connor étaient fréquentables. Rejeter la faute sur Fiennes n'était pas à faire non plus. Elle se redressa et contempla Irving, le visage fermé.

C'était ça que les syndicats avaient trouvé. Rejeter la faute sur un homme désormais incapable de se défendre et nier leur responsabilité. Ca se targuait d'être intelligent, mais ça allait voter pour des membres du gouvernement qui, quoique soit-disant d'opinion politique différente, avaient participé à l'action de Fiennes.

"Fiennes a payé le prix de sa négligence, et nous ne saurons jamais ce qu'il allait dire." Il s'apprêtait peut-être à dévoiler un virage dans sa politique. Mais elle n'était pas là pour le défendre. "Peu importe. Quand on mobilise des gens, on a la responsabilité de vérifier qu'ils seraient en sûreté. On n'agit pas sur un coup de tête comme des ados de 16 ans. Le nouveau régime va se construire sur ces morts, tous ceux qui se présentent vont récupérer l'évènement. Tu trouves ça sain? Ils ne feront pas mieux que Fiennes, et le FOSSE s'en sortira sans dommages alors qu'il est tout aussi responsable. Lou aurait pu mourir à cause de Fiennes comme à cause du FOSSE."

Chloé ne le dit pas, mais autre chose la chiffonnait: d'après certains témoignages, Fiennes avaient été touché par un sortilège venu d'en haut, pas d'un sort perdu dans la foule. Non, quelqu'un qui était en sûreté au-dessus avait probablement visé le ministre. De là à penser que le FOSSE avait organisé ça, il n'y avait qu'un pas...
Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3454

Voir le profil de l'utilisateur
Irving se raidit quelque peu en voyant Chloé s'emporter. Elle était dure avec le FOSSE et dure avec lui, par extension. Mais il ne compris le fond du problème que lorsqu’elle prononça la dernière phrase.

Elle était juste une mère qui s’inquiétait pour son enfant. Parfois Irving oubliait que Chloé n’était qu’une femme normale, avec ses forces mais aussi ses faiblesses.  Elle avait besoin de trouver des responsables pour ce qui était arrivé à Lou. Elle devait surement culpabiliser de l’avoir abandonnée au profit de ses élèves. Dans de telles circonstances, blâmer les autres était nettement plus simple que de se  blâmer soi-même... Il ne lui jetait pas la pierre, il avait déjà réagit plusieurs fois de façon similaire.

Pour la première fois dans l’histoire de leur relation, il avait l’impression que les rôles étaient inversés. Il était celui qui prenait du recul sur la situation et celui qui allait faire en sorte que la conversation ne dérape pas. Comme Chloé avait dû le faire des dizaines de fois avec lui, il choisit ses mots attentivement :

« La récupération politique m’inquiète tout autant qu'vous croyez-moi. »

Il se tut et reprit :
« Quant aux responsables de cette tragédie… -non il ne pouvait pas laisser endosser l’entière responsabilité du drame sur la FOSSE - je pense qu’ils sont nombreux. » Vous. Moi. Nous tous.

Il lui accorda un sourire triste et jeta un coup d’œil à son plateau :

« J’uis désolé mais j’dois y aller…. Ça va refroidir. »


MerlinCompte fondateuravatar
Messages : 3875

Voir le profil de l'utilisateur
Chloé Hellsoft Ancien Personnage
Chloé ne se rendit compte de son emportement que lorsqu'Irving n'y répondit pas immédiatement. Elle s'en voulu un peu de s'être laissée aller à porter un discours si dur contre ce qui lui tenait tant à coeur, mais après tout, ne l'avait-il pas accusée à demi-mot d'avoir provoqué la mort de Danny? La mère de Lou fut surprise et soulagée qu'il ne réponde pas, se contentant de temporiser prudemment. Elle en fut un peu triste également: où était le gamin bouillant et impulsif qu'il avait été? Devait-il devenir un adulte taciturne et blessé? Elle ne l'espérait pas. Mais elle venait de le faire fuir.

"Pas de problème" dit-elle, acceptant son prétexte sans sourciller. Elle n'avait pas la force de le retenir ni d'argumenter. Alors qu'il allait s'éloigner, elle se retourna. "Au fait, Irving… merci."

Pour quoi, elle ne savait pas trop. Pour ne pas lui avoir tenu rigueur de son coup de sang, pour ne pas avoir insisté pour Danny… Alors qu'il s'éloignait, Chloé s'accouda au bar et enfoui son visage dans ses mains. Elle devait se calmer. Elle ne finirait pas l'année si elle croulait sous le trauma, le stress et la fatigue. Elle risquait d'envoyer un élève par la fenêtre. C'était un dur constat: Irving savait mieux gérer son irritabilité qu'elle…
[RP Terminé]


Les messages postés avant le 17/12/16 par ce compte l'ont été sous le nom et par la joueuse de Chloé Hellsoft.
Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Gère ton irritabilité [Irving & Chloé]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Utilité du bouclier lorsque l'on porte une armure légère
» Nos chers voisins [Irving]
» Entretien disciplinaire [ Chloé & Irving]
» Chloé Hillman [Finie !]
» (F) Elena Carmichael - Gryffondor {Feat Chloé Moretz}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Londres, :: Sainte-Mangouste,-