AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Friday I'm in love [Jeremy & Juliet]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Jeremy BakerElève de l'Académie Lycaonavatar
Messages : 1003

Voir le profil de l'utilisateur
Vendredi 29 août 2008, appartement de Jeremy et Juliet, Bristol

"Bon, eh bien là, je crois qu'on est parés !"

Jeremy embrassa la chambre d'un regard appréciateur. Le reste de leur nouvel appartement était petit, mais la chambre de Gabrielle était spacieuse, lumineuse et, d'après Jeremy, parfaitement décorée. Le jeune homme posa la petite peluche en forme de lion qu'il tenait dans le berceau qui serait bientôt celui de Gabrielle, puis tourna vers Juliet un visage extatique. Ils y étaient parvenus ! L'été touchait à sa fin et ils avaient réussi à trouver un appartement au loyer modéré, dans lequel ils pourraient fonder leur famille et où ils se sentiraient bien. Visiter des appartements tout en assurant son job à la fabrique de chaudron et en continuant à s'entraîner à la métamorphose pour ne pas perdre la main n'avait pas été de tout repos. Jeremy n'avait jamais passé un été aussi exténuant, à vrai dire, mais il était très fier du résultat.

Se dirigeant vers Juliet, il l'attira contre lui et laissa échapper l'habituel petit rire d'incrédulité en sentant son gros ventre. C'était toujours aussi surprenant et il était fort probable que lorsque Gabrielle naîtrait, Jeremy ne serait toujours pas complètement habitué à l'idée. 

"On va être bien, ici", affirma-t-il avant de déposer un petit baiser sur les lèvres de Juliet. "Bon, l'appart' manque encore de déco mais je crois qu'on a à peu près déballé tous les cartons !"


Juliet E. BakerSans emploiavatar
Messages : 1968

Voir le profil de l'utilisateur
Juliet balaya la future chambre de Gabrielle du regard et eut un sourire réjouit. Elle était ravie du résultat. C'était sûrement la pièce la plus aboutie de l'appartement, puisque c'était sur celle qu'ils avaient passé le plus de temps, mais cela en valait vraiment la peine. La chambre était spacieuse et - très certainement - décorée avec goût. Plusieurs éléments rappelaient Gryffondor - et notamment la petite peluche lion que Jeremy venait de poser dans le berceau.

Juliet passa ses bras autour du cou de Jeremy lorsqu'il l'attira vers lui, et elle hocha la tête suite à ses paroles. Oui, elle n'en avait aucun doute, ils allaient être bien ici. Tout était prêt pour accueillir leur fille. Ils venaient de terminer la chambre, et avaient acquis diverses choses indispensables à la venue d'un bébé, telle qu'une table à langer, plusieurs biberons... Et, ils s'étaient vu offrir par George et Annabelle un très joli landau. Maintenant, ils ne leur restaient plus qu'à attendre la naissance, songea Juliet. Et, effectivement, à décorer leur appartement. Ils pourraient toujours demander des conseils à Irving, pensa la jeune femme en songeant à sa magnifique plante verte...

"On va être très bien !" approuva-t-elle en déposant un baiser sur le coin des lèvres de son fiancé. Elle observa la chambre, et sentit un sourire amusé s'étirer sur ses lèvres. "On en fait de la propagande pour Gryffondor... A tout les coups, elle sera répartie à Serpentard." lâcha-t-elle en riant. "Finir à Serpentard, et se marier avec le fils de Darren O'Connor..." plaisanta-t-elle. Elle adorait taquiner le jeune homme sur ça.



Kit par Irving Ship
Jeremy BakerElève de l'Académie Lycaonavatar
Messages : 1003

Voir le profil de l'utilisateur
"Jamais !", s'écria Jeremy d'un ton horrifié, tournant un visage déformé par l'effroi vers sa fiancée. Comment pouvait-elle imaginer une seule seconde que Jeremy laisserait une telle chose de produire ? C'était de la haute trahison !

"Oh, l'horreur, t'imagines ! Gabrielle O'Connor...Non, j'la laisserai jamais faire ça. Et puis avant qu'O'Connor ait un fils, faudrait déjà qu'il trouve une femme capable de le supporter... De toute façon, c'est obligé qu'elle aille à Gryffondor, avec des parents comme nous... Mais je peux tolérer une Poufsouffle."

Jeremy lui-même avait probablement autant de traits de cette maison que de celle des rouges et or, et puis il y avait des gens bien à Poufsouffle, comme Sam, Théo, Nora et Artémis. Son train de pensée l'amena à songer à Danny et il poussa un soupir triste. Quand Juliet et lui avaient décidé de fonder une famille et de s'installer à Bristol, ils ne savaient pas que leur fille grandirait dans un tel contexte de tensions extrêmes. Aujourd'hui encore, en dépit de l'élection du nouveau ministre, la ville bruissait fréquemment du son des manifestants sur l'Avenue des Douze Chênes. Le pays semblait plus divisé que jamais et le FREE avait bien du travail sur la planche pour unir l'Angleterre sorcière à nouveau...

"Tu sais ce qu'on pourrait faire ?", proposa-t-il subitement. "Une pendaison de crémaillère. Ce soir. Histoire de bien commencer notre vie dans cet appart'... Et... J'ai envie de voir nos copains et de s'amuser un peu ! Qu'est-ce que t'en dis ?"

Jeremy lui fit son plus beau sourire, sautillant presque à l'idée.


Juliet E. BakerSans emploiavatar
Messages : 1968

Voir le profil de l'utilisateur
"Tu l'aimeras et la toléreras même si elle est à Serpentard, va !" lança Juliet avec un léger sourire. "Et si elle épouse un O'Connor... Non, notre fille aura assez bon goût pour ne pas fréquenter les O'Connor. Et puis, il y a des années avant qu'elle puisse se marier, alors..."

Cette pauvre Gabrielle n'était même pas encore née, après tout ! songea Juliet en posant une main sur son - énorme - ventre. La future maman se réjouissait de cette naissance autant qu'elle l'appréhendait. Elle avait hâte de tenir son enfant dans ses bras, mais l'accouchement l'effrayait par la même occasion - elle notait de ne plus jamais demander à une mère comment se passait un accouchement, jamais ! Elle aurait nettement préféré avoir la surprise... Sa médicomage avait essayé de la rassurer, et lui avait d'ailleurs donné des brochures pour des cours de préparation aux accouchements, auxquels Jeremy devraient se rendre avec elle... Le sujet n'avait pas encore été abordée, et Juliet attendait d'être en position de force pour le faire.

Son fiancé, justement, reprit la parole, pour lui proposer une idée parfaitement digne de lui. La jeune femme lui adressa un sourire et passa une main dans ses cheveux blonds. C'était pour son impulsivité qu'elle l'aimait tant, sa capacité à vouloir tout rendre possible, son optimisme.

"Bonne idée !" lui répondit-elle, sincère. "On invite qui ? Irving, Théo, Sam, Aaron... ?"



Kit par Irving Ship
Jeremy BakerElève de l'Académie Lycaonavatar
Messages : 1003

Voir le profil de l'utilisateur
Jeremy sauta de joie quand Juliet accepta son idée, heureux d'oublier ces horribles idées de Gabrielle O'Connor à Serpentard pour se concentrer sur quelque chose de beaucoup plus amusant. L'organisateur de soirée mousse qui sommeillait en lui était toujours ravi d'être ramené à la vie de temps à autres et il se mit aussitôt à organiser leur soirée.

"Irving, Théo, Sam, Aaron, oui", approuva-t-il en comptant sur ses doigts. "Horace, Bianca, Joy, et Nora, c'est pas encore la rentrée après tout, il faut en profiter ! Pourquoi pas Rosaleen ? Sauf si tu veux pas, auquel cas, pas de soucis..."

Cela pourrait être un peu étrange d'avoir la Première Dame à leur petite fête improvisée. Même si Jeremy comptait bien continuer de fréquenter Rosaleen à Lycaon, il ne comptait pas imposer sa présence à Juliet si elle ne le souhaitait pas, et la laissait donc libre du choix. Une fois qu'ils eurent négocié et défini la liste des invités, Jeremy se chargea aussitôt de lancer les invitations, grâce à son patronus chien qui bondit hors de l'appartement en aboyant. Le jeune couple avait fait le choix d'emménager dans le côté sorcier de Bristol où ils ne pouvaient utiliser l'électroménager moldu faute de réseau d'électricité, ce qui avait l'avantage de leur permettre de lancer tous les sorts qu'ils souhaitaient. En revanche, Jeremy était obligé d'aller chez son père et son frère s'il souhaitait faire une bonne partie de jeux vidéos...

"J'vais aller faire des petites courses alors ! J'achète quoi, de quoi prendre un gros apéro, rien d'élaboré ?"


Juliet E. BakerSans emploiavatar
Messages : 1968

Voir le profil de l'utilisateur
"Rosaleen ?" répéta Juliet, en fronçant légèrement les sourcils. Elle n'avait rien contre la jeune femme en elle-même. C'était le plus de la mettre dans la même pièce que Théo - son ancien fiancé - Sam - le mari de son ancien fiancé - ou encore Irving, qui n'était pas très exactement fan de tous les hommes politiques. Mais bon, Rosaleen était une personne sympathique, elle pourrait s'en doute s'entendre avec la plupart de leurs amis ! Après avoir exposé ses quelques doutes à Jeremy, Juliet finit par conclure : "Mais invite-la, il n'y a pas de raison qu'elle ne le soit pas !" Et puis, ils étaient chez eux, ils faisaient bien ce qu'ils voulaient. "Olivia et Eva, aussi, tiens !" rajouta-t-elle à la liste.

Elle observa Jeremy s'agiter avec bienveillance, glissant une main dans son dos. Juliet lui offrit un sourire ravi.

"Un gros apéro, oui, c'est une bonne idée ! Ce sera sympa, ça fait quelques temps que je n'ai pas vu Horace, ou Nora !" Ce serait une bonne occasion de revoir tous leurs amis.

Jeremy partit faire des courses, Juliet se rendit au salon pour l’aménager un peu, et rajouter quelques chaises pour permettre de s'assoir.



Kit par Irving Ship
Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3360

Voir le profil de l'utilisateur
Irving s’exerçait à la guitare lorsqu'il  avait reçu le patronus de Jeremy l'invitant à l'Apero. C'était typiquement le genre d'invitation qui ne se refusait pas, surtout la veille d'attaquer un nouveau job ! L'ex-gryffondor se sentait un peu stressé à cette idée et il estimait qu'une petite soirée avec ses futurs-mariés préférés ne pourrait pas lui faire de mal ! Il avait donc rendu réponse en envoyant son poulpe, licheur, crapaud en décomposition (Rayez la mention inutile) tout en précisant qu'il amènerait un truc à grignoter et à boire.

Moins d'une heure plus tard, il était devant l'appartement de ses amis avec des gougères -fraichement cuisinées par ses soins- et un pack de bières des Gobelins.

"Hey ! Salut les amoureux ! lança-t-il lorsqu'on lui ouvrit la porte, Et salut toi ! ajouta-t-il en direction du ventre de Juliet. Il embrassa chaleureusement la jeune femme et tendit le pack à Jerem': "Gobières ! A mettre au frais ! précisa-t-il avant de poser un regard appréciateur sur la pièce à vivre. Il émit un léger sifflement et poursuivit:

"Et ben, ça a bien avancé d'puis l'autre jour, il était venu une semaine plus tôt pour aider à finir les peintures, Z'ètes bien installés maint'nant !"

Il posa les gougères sur la table tandis que ses yeux parcouraient toujours la pièce:

"Fin bon, j'veux pas dire mais la zone la mieux peinte, ça reste quand même celle-là !" lança-t-il en désignant du menton le mur qu'il avait rafraichi la semaine précédente.



Irving Whitaker
Rosaleen MarchebankPremière dameavatar
Messages : 361

Voir le profil de l'utilisateur
Rose avait beaucoup hésité en recevant le Patronus de Jeremy. Elle n'avait rien contre le fait de rendre visite au jeune homme et à sa fiancée, bien au contraire, mais l'idée de se retrouver au beau milieu d'une assemblée d'inconnus l'angoissait. Quelle ironie qu'elle ait plus peur désormais d'être associée au Ministre en place qu'à sa famille au nom entaché de sang ! Mais il fallait bien avouer que le contexte politique restait tendu malgré les élections anticipées et l'élection de Leopold et elle n'avait pas envie de se retrouver au milieu de tout cela : cela serait déjà sûrement le cas à Lycaon. Mais la confiance qu'elle portait en Jeremy - il ne souhaitait sûrement pas la mettre en position délicate - suffit à l'emporter et elle finit par se décider à honorer l'invitation. Leopold n'était pas encore rentré du Ministère et elle était encore horriblement mal à l'aise en présence de Griselda et de Dave, ce qui finit de la décider. Avant de se rendre chez Jeremy et Juliet, elle passa au Paradis d'Eden acheter un assortiment de petites choses à grignoter avant de transplaner sur Bristol. Elle adressa un sourire timide lorsqu'on lui ouvrit la porte, remarquant avec soulagement qu'elle était dans les premières à arriver.

- Bonsoir, salua-t-elle, un peu embarrassée par la présence du jeune homme qu'elle ne connaissait pas. Tu es rayonnante, Juliet, la complimenta-t-elle avec sincérité. Je ne savais pas quoi prendre alors j'ai amené quelque chose de sucré, pour ceux qui aiment. Je m'appelle Rose, lança-t-elle à l'adresse de l'autre invité, son sourire un peu crispé.


Avatar par Outlines

Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3360

Voir le profil de l'utilisateur
Irving venait de décapsuler une gobière lorsqu'un second convive arriva. Il s'agissait d'une jolie blonde qui lui disait vaguement quelque chose, il avait surement du la croiser à Poudlard, ou plus récemment peut-être...

Tout en fronçant les sourcils afin de la replacer dans le bon contexte, l'ex-Gryffondor se présenta:

"Irving. On s'connait non ?" interrogea-t-il avant de percuter, quelques secondes trop tard.

Bien sûr qu'il connaissait cette fille ! Il l'avait vu en Une de la Gazette quelques semaines plus tôt dans une grande robe blanche. C'était la nouvelle femme du ministre ! A vrai dire, Irving n'avait jamais été passionné par la vie des peoples et des politiques si bien qu'il n'avait accordé qu'un vague intérêt pour le mariage- et pour la femme- de leur nouveau chef d'état.

"Oh Bordel ! J'vous avais pas reconnu ! S'exclama-t-il, Vous avez l'air si... Il l'observa brièvement en secouant la tête avant de dire... normale !"

Bon, il s'enfonçait là. Pourquoi diable Jeremy et Juliet ne l'avaient-ils pas prévenu ? Et depuis quand fréquentaient-ils les hautes sphères de la société sorcière ? S'il avait su qu'il allait se retrouver face à la Première Dame il aurait peut-être choisi une autre tenue que son tee-shirt des Royals Nogtails et son jeans déchiré...

Conscient qu'un malaise était en train de s'instaurer, il passa une main dans ses boucles et laissa fleurir un sourire sur ses lèvres:

"C'était une entrée en matière assez pathétique hein ? lança-t-il sur le ton de l'excuse, j'ai été surpris, expliqua-t-il, mais j'uis enchanté !"



Irving Whitaker
Juliet E. BakerSans emploiavatar
Messages : 1968

Voir le profil de l'utilisateur
Le premier convive qui arriva fut Irving - cela n'étonna pas Juliet : on ne refusait pas un apéro ! Elle salua son ami d'un grand sourire, heureuse de le voir débarquer, et lui rendit son étreinte. Elle suivit du regard les Gobières, une lueur d'envie au fond des yeux, mais se raisonna. Elle n'avait pas bu une goutte d'alcool depuis le début de sa grossesse et n'allait sûrement pas commencer maintenant. Même si elle ne supportait absolument plus le jus de citrouille pour en avoir consommé des litres depuis février.

"Heureusement qu'on a notre décorateur d'intérieur personnel pour nous aider..." commenta Juliet lorsqu'Irving vanta son travail. "J'ai même suivi ton exemple et mit une plante verte !" lança-t-elle en désignant du menton un ficus qui trônait dans le coin d'une pièce.

Elle allait enchaîner lorsqu'on toqua une nouvelle fois à la porte. Jeremy se chargea d'aller ouvrir, et Rosaleen fit à son tour son entrée, visiblement un peu gênée.

"Merci, Rose !" répondit Juliet lorsque la première dame la complimenta. Elle allait la saluer, lorsqu'Irving se présenta à son tour.

Elle ricana discrètement lorsque le jeune homme se rendit compte qu'il parlait à l'épouse du ministre et la qualifia de "normale". Il se rattrapa de justesse - tellement que c'en était mignon.

"Rosaleen est à Lycaon, comme Jerem." expliqua Juliet. "C'est une amie." déclara-t-elle avant d'offrir un sourire à la jeune femme. "Comment vas-tu ? Merci pour les pâtisseries !"



Kit par Irving Ship
Jeremy BakerElève de l'Académie Lycaonavatar
Messages : 1003

Voir le profil de l'utilisateur
"Toujours aussi objectif, Vingounet", railla Jeremy en mettant les Gobières au frigo, avant de jeter un coup d'oeil à la peinture des murs. La pièce à vivre n'était pas très grande mais elle était très agréable, surtout depuis qu'ils avaient mis un bon coup de peinture pour la rendre plus propre et lumineuse. Ils avaient réussi à éviter les quartiers pauvres de Bristol mais en acceptant le fait qu'ils auraient assez peu d'espace et pas mal d'aménagements à faire. On ne pouvait pas tout avoir !

La seconde invitée fit naître un sourire ravi chez Jeremy qui doutait qu'elle vienne depuis les objections de Juliet. Sa fiancée avait raison, rassembler Rosaleen avec Samaël et Théo n'était peut-être pas l'idée du siècle, mais ils étaient tous ses amis et Jeremy souhaitait qu'ils puissent cohabiter car il comptait bien les inviter à l'occasion... En revanche, ce fut tout autre chose qui coinça, auquel il n'avait pas pensé : le nouveau statut de Rosaleen... Un éclat de rire bruyant secoua le jeune homme, ponctuant la réaction d'Irving, qu'il gratifia d'une tape amusée dans le dos. Pauvre Rosaleen ! Elle ne savait même pas que son fiancé deviendrait ministre lorsqu'elle avait accepté sa demande et elle n'avait pas demandé tant d'attention. Jeremy n'avait pas l'intention d'agir différemment avec elle...

"Rosie est ma tutrice et on est devenus copains, alors habitue-toi à fréquenter Mrs Marchebank ! Surtout qu'elle peut te transformer en crapaud si tu l'embêtes... Rosaleen, le mariage était très chouette, j'espère que ton voyage de noces s'est bien passé !"



Samaël SmithAncien personnageavatar
Messages : 1283

Voir le profil de l'utilisateur
Le patronus de Jeremy surpris Sam lorsqu'il apparut devant lui. Il écouta attentivement les paroles qui sortirent du chien argenté et un sourire se dessina sur ses lèvres.

"Théooooo ! Y a Jerem et Juliet qui nous invite à leur pendaison de crémaillère."

Il se dirigea vers la chambre qu'il partageait avec son mari. Un sourire naquit sur son visage à cette pensée. Il avait encore du mal à réaliser que Théo et lui étaient mariés. Mais c'était bien réel et il rayonnait de bonheur. Il se changea rapidement avant d'attraper de quoi grignoter pour ne pas arriver les mains vide chez ses amis.

Il transplana aux côtés de Théo et toqua légèrement à la porte. Il esquissa un sourire lorsqu'on vint leur ouvrir et entra lorsqu'on l'y invita. Il embrassa Juliet sur les deux joues, fit une accolade viril à Jeremy et Irving avant de s'arrêter devant Rosaleen. Il la toisa un instant en silence en se demandant ce que la première dame faisait chez ses amis.

"Rosaleen", lâcha-t-il d'un ton froid, son visage dénué d'expression.




Théo NottAncien personnageavatar
Messages : 964

Voir le profil de l'utilisateur
Théo déroba un baiser à Samaël sur le palier de l'appartement de Jeremy et Juliet et s'écarta précisément au moment où la porte s'ouvrait. Théo entra à la suite de son mari et observa les lieux avec son habituel sens critique, notant les imperfections tout en reconnaissant que l'ensemble était plutôt agréable. La petite famille serait bien ici, ils avaient l'air heureux, et Théo sentait qu'ils passeraient sans doute pas mal de temps ici. Son visage s'illumina à la vue de sa meilleure amie dont le ventre énorme ne laissait aucune place à l'imagination.

"Bonjour Juliet, comment vas-tu ? Tu es radieuse !", s'exclama-t-il avant de saluer Jeremy et Irving avec un peu moins d'entrain. A force de fréquenter les deux garçons, il commençait à les apprécier, mais il sentait qu'Irving et lui étaient très différents et qu'il lui faudrait beaucoup de temps pour être à l'aise avec lui, si cela arrivait un jour. Théo cacha mal sa surprise en reconnaissant Rosaleen parmi les invités, et se raidit face au ton sec de son mari. Lui-même adressa un sourire chaud à Rosaleen comme pour atténuer le comportement de Sam.

"Bonsoir Rosaleen, ça me fait plaisir de te voir. Toutes mes félicitations pour ton mariage, je suis désolé de ne pas avoir pu me libérer..."

Théo profita du fait que Jeremy interroge Rosaleen sur sa nouvelle vie au manoir Marchebank pour murmurer quelques mots à l'oreille de son mari :

"Elle est mariée et moi aussi, détends-toi Sam, on va passer une bonne soirée..."


Rosaleen MarchebankPremière dameavatar
Messages : 361

Voir le profil de l'utilisateur
Si Irving ne la reconnut pas tout de suite, Rosaleen ne le reconnut pas du tout. Ils semblaient pourtant être dans la même tranche d'âge et avaient dû se croiser à Poudlard mais elle connaissait peu les élèves plus jeunes. Lorsqu'il déclara qu'elle avait l'air normale, elle ne put s'empêcher de laisser échapper un petit rire. Lui avait l'air plutôt gentil et elle se détendit légèrement.

- Il n'y a pas de mal, affirma-t-elle en refusant ses excuses d'un sourire. Je m'appelle Rose.

Elle avait eu peur de sortir mais tout se passait plutôt bien pour le moment. Elle fut même touchée lorsque Juliet la désigna comme une amie, alors qu'elle aurait pu la détester, et le sourire qu'elle lui retourna ainsi qu'à Jeremy, gentil et ouvert comme à son habitude, était sincère.

- Je vais très bien ! Le voyage était fantastique, c'était la première fois que je partais à l'étranger ! Et je ne transforme pas les gens en crapaud, assura-t-elle à l'adresse d'Irving bien que ce fut un mensonge.

Ils n'eurent pas le temps de s’appesantir sur la question puisque la sonnette retentissait déjà. Elle n'avait pas revu Théo depuis des mois et encore moins en compagnie de son désormais mari, visiblement très hostile à son égard. Horriblement gênée, Rose tourna vers Jeremy un regard mi-perdu mi-paniqué avant de se reprendre : elle n'avait rien fait de mal.

- Monsieur Smith, répondit-elle avec le sourire et l'amabilité qu'on lui avait appris depuis toujours. Théo, ajouta-t-elle d'un ton soulagé avec un franc sourire, heureuse de voir qu'il n'y avait pas de malaise entre eux. Tu es tout pardonné, je comprends ! assura-t-elle quant à son absence au mariage.


Avatar par Outlines

Aaron FinniganPersonnage décédéavatar
Messages : 476

Voir le profil de l'utilisateur
Aaron se retrouva devant chez Jeremy sans comprendre ce qu'il lui était arrivé. Le Patronus avait atterri dans le salon alors qu'Amy y était aussi et elle l'avait quasiment jeté sur le trottoir avec un pack de bière à la main. Encore des histoires sur le fait qu'il ne fallait pas se renfermer sur soi-même et que la vie continuait. Enfin, puisqu'il était là… le côté positif, c'était qu'il ne risquait de croiser ni son odieux patron, ni Darren. Leur amitié devenait un champ de mines: lui cacher sa relation avec Kelsey avait été une mauvaise idée, mais depuis qu'elle était morte, c'était encore plus compliqué. Difficile d'expliquer son choc et le deuil qu'il portait alors que Darren était persuadé d'avoir été le seul amour de la jeune femme… Aaron chassa ses pensées moroses de son esprit et afficha un sourire de façade lorsque Jeremy lui ouvrit la porte. Après tout, avec lui au moins, les choses étaient simples.

"Salut! Bonne idée, cette crémaillère! Tiens, j'ai apporté ça!"

Il donna son paquet à son ami et entama le tour des salutations. Il y eu un "tu en as deux là dedans?!" à l'adresse de Juliet, une accolade virile pour Samaël et un sourire de connivence-de-grincheux à l'adresse de Théo, un simple bonjour empreint de réserve pour Rosaleen Marchebank - Aaron eu le réflexe de jeter un oeil dans l'appartement pour voir comment diable elle avait pu sortir sans gardes du corps. Il réalisa rapidement qu'il était entouré de jeunes mariés, ou presque, et, étant donné l'âge moyen, se sentit terriblement en décalage. Ils étaient là, plein de vie et d'avenir. Lui n'avait que le souvenir d'une petite amie passée. Mais, de façon plus rationnelle, même si Kelsey avait été en vie, ils ne seraient probablement ni mariés, ni futurs parents. Rasséréné par ce semblant de normalité, Aaron battit prudemment en retraite vers la personne qu'il connaissait le moins, mais qui paradoxalement était la plus proche de son train de vie.

"Salut Irving ! Je te rejoins au club des jeunes qui vivent avec leur temps" dit-il avec un sourire. "Comment ça va depuis cet été?"


Sing me a song of a lad that is gone
Say, could that lad be I?
Merry of soul he sailed on a day
Over the sea to Skye
Billow and breeze, islands and seas
Mountains of rain and sun
All that was good, all that was fair
All that was me is gone

Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3360

Voir le profil de l'utilisateur
Fort heureusement, la femme du ministre ne sembla pas s'offusquer de sa maladresse... Il fallait vraiment qu'il réfléchisse un peu plus avant de parler. C'était avec ce genre de réaction que l'on se forgeait une réputation d'imbécile ! songea-t-il en écoutant Jeremy et Juliet faire les présentations officielles.

D'autres convives arrivèrent alors et parmi eux les premiers mariés de leur petite bande. Sam semblait aussi radieux et rayonnant qu'à son mariage quand à Théo... et bien il était égal à lui-même ! Irving le salua toutefois avec un sourire même s'il s'arrangea pour ne pas rester trop près de lui. Il avait envie de s'amuser un peu ce soir, pas de veiller un mort !

Il se dirigea donc vers le buffet et tomba sur Finnigan:

"Salut Aaron, lança-t-il après avoir avalé sa gougère, ça va bien et toi ? ajouta-t-il en s’appuyant sur la table. Il se souvint alors que le Serdaigle travaillait au DOM aussi il poursuivit:

"Tiens, on va p't'être se croiser plus souvent, j'attaque un nouveau job au Ministère demain. Aux Transports Magiques. Du coup j'ai du arrêté mon taf chez les moldus."

Irving haussa les épaules.Il avait adhéré au club des Mordus de Moldu à Poudlard et avait toujours été intéressé par cette autre culture mais il devait avouer que c'était éreintant d'essayer de se faire passer pour l'un d'entre eux.

"C'était super enrichissant mais vraiment galère au quotidien ! lacha-t-il en reprenant une gorgée de Gobière, Fin bon. Et toi ? J'ai vu qu'le DOM a été dissout. On t'a recasé où ?"



Irving Whitaker
Joy HighlandsSans emploiavatar
Messages : 623

Voir le profil de l'utilisateur
Quelques barrières de bois délimitaient la propriété familiale. Assise sur l'une d'entre elles, les pieds calés sur la planche inférieure, Joy offrait son visage au vent, tournée vers les prairies qui s'étendaient à perte de vue. Le chien se matérialisa à ce moment-là ; un Patronus, d'après sa couleur argentée, mais de qui ? Aucune de ses connaissances n'en possédait de cette forme. La réponse lui fut apportée quand l'animal délivra son message : Jeremy et Juliet invitaient.

Surprise, Joy se demanda ce qu'elle irait faire là-bas. Les fréquentations du jeune couple n'étaient pas les siennes. Elle s'imaginait déjà entourée d'une bande de joyeux lurons, tous amis et anciens Gryffondor, parmi lesquels elle ne se sentirait pas à sa place, une fois encore. Mais Juliet était son amie, elle... alors pourquoi pas ? La poursuiveuse se mit debout sur son perchoir, à l'équilibriste, puis atterrit au sol dans une légère envolée de poussière.

Pour ne pas venir les mains vides, elle alla chercher le Whisky-Pur-Feu de sa grand-mère. Elle transplana avant de changer d'avis, ce qu'elle fit juste après. Était-elle habillée convenablement, au moins ? Joy baissa les yeux sur sa robe d'été toute simple avant de se morigéner : elle ne se rendait pas à une réunion Sang-pur, tout de même ! Elle se passa une main nerveuse dans les cheveux puis toqua à la porte. Sans retour, elle se décida à l'ouvrir...

« Bonjour ! » lança-t-elle à la cantonade d'une assurance qu'elle ne ressentait pas.
Aaron FinniganPersonnage décédéavatar
Messages : 476

Voir le profil de l'utilisateur
"Félicitations, dis-moi! Tu vas faire quoi exactement?"

Irving était quelqu'un de facile d'approche, et Aaron n'eu pas de mal à se réjouir pour lui, certain que leur conversation resterait loin des terrains glissants.

"On se croisera sûrement dans l'ascenceur, il est en panne une fois sur deux!"

Certaines mauvaises langues disaient que les Gryffondors n'avaient aucune subtilité et mettaient toujours les pieds dans le plat. C'était une généralité facile mais qui s'appliquait plutôt bien à Irving. Cependant, le jeune homme n'était pas responsable des problèmes d'Aaron et, après s'être crispé une minute, celui-ci se força à se détendre et arriva à afficher une moue enjouée.

"Pas vraiment dissous, il reste encore un bout au dessus de l'Atrium. Mais le gros a été rapatrié avec les Catastrophes Magiques. Pour donner du crédit au nouveau Dalnox du nouveau Ministre, tu vois…"

Il n'était pas difficile à son ton de voir ce qu'il pensait dudit Dalnox.


Sing me a song of a lad that is gone
Say, could that lad be I?
Merry of soul he sailed on a day
Over the sea to Skye
Billow and breeze, islands and seas
Mountains of rain and sun
All that was good, all that was fair
All that was me is gone

Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3360

Voir le profil de l'utilisateur
"Au RPC, répondit-il avant de boire une nouvelle gorgée de bière, 'fin j's'rai surement souvent en déplacement mais à l'occaz' on pourrait aller boire un coup après l'boulot !" proposa-t-il.

Klemens lui avait dit qu'il y avait plusieurs pubs moldus dans le secteur du Ministère et qu'il n'était pas rare d'y voir quelques concerts. Irving ne savait pas vraiment si Aaron était le genre de gars à fréquenter les tavernes mais si cela le tentait, il était le bienvenu dans leurs futures virées londoniennes !

Toutefois l'enthousiasme du Gryffondor se fana quelque peu en voyant la mine de son interlocuteur s'assombrir. Apparemment, il valait mieux éviter le sujet de conversation "Travail" avec Aaron qui semblait en rogne contre son nouveau patron ... En même temps qui ne l'était pas ?

C'est à ce moment là qu'une nouvelle convive fit son entrée dans le petit appartement  et Irving reconnut immédiatement son ancienne camarade de promo, Joy Highlands. Ils avaient été assis à côté en cours de potions durant presque toute leur scolarité alors forcément...

"Salut Joy !" lança-il avec un sourire mesuré.

Il faut dire que depuis qu'il avait tenter de pomper sur l'un de ses DM à Poudlard, il n'étaient pas particulièrement en bons termes. Mais il était peut-être temps d’enterrer la baguette de sureau non ?

" J't'ai pas trop manqué en Potions cette année? demanda-t-il avec un brin de malice. Il se tourna alors vers Aaron afin de l'intégrer à la conversation, J'essayais toujours d'copier c'qu'elle faisait mais mes élixirs n'étaient jamais aussi réussis qu'les siens !"



Irving Whitaker
Juliet E. BakerSans emploiavatar
Messages : 1968

Voir le profil de l'utilisateur
L'arrivée de Samaël et Théo fut - comme Juliet se l'était imaginée - relativement tendue. Samaël, en effet, ne semblait pas ravi de voir Rosaleen. Si, d'un côté, cela pouvait se comprendre, la jeune femme ne pu s'empêcher de vriller son regard dans celui de Sam. Elle voulait bien concevoir qu'il n'aimait pas Rose, mais tout de même, il pouvait bien faire un effort ! En tout cas, les choses n'avaient pas intérêt à s'envenimer, d'un côté comme de l'autre ! songea Juliet. Et il ne valait mieux pas contredire une Gryffondor enceinte de huit mois.

Elle s'approcha toutefois pour enlacer ses deux amis, heureuse de les retrouver. Elle avait adoré vivre avec Samaël - même si cela n'avait pas été tous les jours faciles - et à quelques minutes seulement de l'appartement de Théo. Ainsi, ils avaient pu se retrouver souvent, et tisser des liens d'amitié très forts.

"Je suis contente de vous voir, les garçons !" s'exclama Juliet en déposant une bise sur la joue de Théo. "Vous allez bien ?" interrogea-t-elle.

Ils furent bien vite rejoint par deux convives. D'abord Aaron, que Juliet salua avec entrain, puis Joy, qu'elle étreignit - du moins, autant que son ventre lui permettait.

"Salut Joy !" lança-t-elle. "Comment ça va ?" Elle tenait à ce que la jeune femme s'intègre dans son groupe d'amis - en soit, en tant que future marraine de Gabrielle, elle serait probablement amenée à les fréquenter régulièrement... Toutefois, cela ne semblait pas être un problème, songea Juliet en observant Irving intégrer la jeune femme à sa conversation avec Aaron.
Spoiler:
 



Kit par Irving Ship
Joy HighlandsSans emploiavatar
Messages : 623

Voir le profil de l'utilisateur
« Très bien, répondit-elle à Juliet. Et toi, tu m'as l'air en pleine forme ! »

Parmi les invités déjà présents, elle reconnut Rosaleen Lestrange, qu'elle avait pourtant l'habitude de croiser dans un milieu assez différent. Joy était étonnée de découvrir qu'elles avaient des amis en commun ! Quant aux autres, elle ne les connaissait pas très bien – à l'exception de ce gars qui la copiait en Potions, à une époque.

« Si, beaucoup, ironisa-t-elle quand celui-ci lui demanda s'il lui avait manqué. Surtout tes bavardages... »

Joy en profita pour déposer sa bouteille sur la table. « C'est écossais ! »

Quand elle avait ouvert le placard de la cuisine, elle avait opté pour la moins chère (dont le prix restait toujours plus élevé que la normale). Elle ne voulait aucun décalage apparent. L'idée d'un simple apéritif l'angoissait plus qu'une réception mondaine de grande envergure... La jeune femme savait comment se comporter dans le deuxième cas, tandis qu'ici, elle était si peu habituée à cette atmosphère chaleureuse et détendue qu'elle en oubliait comment bavarder sans arrière-pensées. Enfin, il y avait un début à tout !

« Mais au final, savoir faire des élixirs ne nous servira sûrement pas plus à l'un qu'à l'autre, fit-elle remarquer à Whitaker avec un sourire. Puis, se tournant vers Juliet et Aaron : Ni à aucun d'entre nous, si je ne me trompe pas... »
Aaron FinniganPersonnage décédéavatar
Messages : 476

Voir le profil de l'utilisateur
"Pourquoi pas" répondit Aaron lorsqu'Irving lui proposa d'aller boire un coup après le travail. "Je commence à m'y connaître en pub à côté du ministère!"

C'était une blague un peu amère, considérant que c'avait d'abord été leurs lieux de rendez-vous avec Kelsey. Il continuait à y aller, parfois, seul, pour ressasser sa peine. Mais Aaron était épuisé de ressasser, justement. Si quelqu'un pouvait l'accompagner dans ses tournées solitaires, surtout un joyeux luron comme Irving, eh bien, il ne disait pas non.

"Tu pourras me raconter les douze entorses quotidiennes au secret magique que tu as fait pendant ton travail chez les moldus!"

Joy Highlands arriva ensuite près d'eux, et Irving se fit un plaisir de l'introduire. Aaron la connaissait de vue, en temps que capitaine des Serpentards, mais ne lui avait jamais vraiment parlé. Il la salua néanmoins avec chaleur et la conversation s'engagea.

"Un Gryffondor qui triche? Pourquoi ça ne m'étonne pas!" s'exclama-t-il en saisissant la bouteille que Joy apportait. "Mais si, les elixirs, ça peut être utile. Faire sa propre potion anti gueule de bois revient bien moins cher que de l'acheter. Et pour peu qu'on soit un peu dégourdi, c'est quand même plus fiable que ce qu'on trouve sur le marché. Sans vouloir faire de politique" ajouta-t-il précipitamment.

Il avait entendu parler des convictions d'Irving et Juliet et Jeremy avaient eux-mêmes fait les frais du scandale Chaudrillon. Remarquant la marque de la bouteille de Joy, Aaron eu un sifflement appréciateur.

"Tu sais apprécier les bonnes choses, dis-moi!"
Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3360

Voir le profil de l'utilisateur
"Tricher, tout de suite les grands mots ! Je voulais juste m'inspirer..." expliqua-t-il plein de mauvaise foi, et puis ce n'était pas de simples bavardages,ajouta-t-il en reportant son attention sur Joy, j'souhaitais faire plus ample connaissance avec ma binôme de potions, voilà tout."

Bien sûr qu'il était du genre bavard mais c'était beaucoup plus drôle de prétendre le contraire. Tout en souriant, il posa sa bouteille vide sur le coin de la table et croisa ses bras sur son torse pendant que Joy affirmait ne plus faire de potions. Il n'avait aucune idée de la voie professionnelle qu'avait choisi la jeune femme mais apparemment elle ne nécessitait pas ces compétences. Il s’apprêtait d'ailleurs à lui demander ce qu'elle faisait dorénavant mais Aaron lança la conversation sur le terrain glissant de la politique. Le visage d'Irving se durcit imperceptiblement mais il ne releva pas, préférant botter en touche...

"Une potion anti-gueule de bois, j'veux bien la recette..."

Et il risquait d'en avoir besoin plus vite que prévu, à en juger par la bouteille de Whisky que Joy venait d'amener. Irving se pencha au dessus de l'épaule d'Aaron qui venait d’émettre un sifflement appréciateur et il hocha lentement la tête comme pour corroborer son jugement.

"C'est marrant j'te voyais pas trop boire du whisky Pur Feu..." lança-t-il en levant les yeux vers Joy.

Il l'avait immédiatement classée dans la catégorie des enfants de sang-pur qui ne savaient pas s'amuser:

"En fait j'savais même pas qu'vous vous connaissiez toutes les deux !" finit-il par dire en observant Juliet cette fois.



Irving Whitaker
Joy HighlandsSans emploiavatar
Messages : 623

Voir le profil de l'utilisateur
« Faire plus ample connaissance avec les réponses de mon devoir, tu veux dire ! » railla Joy lorsque son ancien binôme leur fit part de la pureté de ses intentions.

La mention de la potion anti gueule de bois lui fit hocher la tête, toutefois elle s'abstint de rebondir quand la question prit un ton plus engagé. Elle rougit légèrement au commentaire d'Aaron sur la qualité du Whisky-Pur-Feu qu'elle avait apporté.

« Je ne sais pas dire non à un petit verre, concéda-t-elle. Mais c'est ma grand-mère, la véritable connaisseuse. D'un sourire, la Serpentard ajouta à l'intention de Juliet : Et puis je me suis dit, tant qu'à faire, autant la sortir pour une belle occasion ! »

Elle avait rarement quelque chose à fêter... Cette situation faisait partie de celles qu'elle avait tendance à éviter, principalement pour s'épargner l'effort de socialisation. La perspective de rentrer chez elle tout de suite était toujours plus attrayante que celle d'affronter les autres. Cependant, pour une fois, Joy se sentait plutôt à son aise. Les amis de Juliet étaient comme Juliet, facilement abordables. Converser avec eux n'était pas déplaisant, peut-être parce qu'elle ne les connaissait pas.

« Tiens donc ! répliqua-t-elle quand Irving lança qu'il ne la voyait pas boire. Comme quoi, tous ces cours, dans les cachots, passés à essayer de me connaître n'ont pas été très efficaces... »

À la remarque qui suivit, Joy glissa un regard amusé à Juliet. Avant de la laisser répondre, elle ne put s'empêcher de lâcher :

« À vrai dire, la première fois que nos chemins se sont... croisés, on était pas très bien parties ! »
Jeremy BakerElève de l'Académie Lycaonavatar
Messages : 1003

Voir le profil de l'utilisateur
Leur petit salon commençait à être bien rempli, songea Jeremy en jetant un regard satisfait à la cantonnade. Mélanger leurs amis d'horizons divers via une invitation surprise  était peut-être audacieux mais tout se passerait bien. Du moins, si Samaël et Rosaleen ne se sautaient pas à la gorge... Jeremy avait enlacé Juliet et posé son menton sur son épaule, tout en suivant les conversations distraitement, son esprit vagabondant immanquablement du côté de sa fille qui allait naître d'ici quelques semaines. 

"C'est vrai ? Tu ne m'avais pas dit ça, racontez-nous donc !", lança-t-il à Juliet avec amusement. A vrai dire, il avait accepté que Joy soit la marraine de leur enfant sans problème, faisant confiance à Juliet, mais il la connaissait assez mal et était heureux d'avoir l'occasion d'en apprendre plus à son sujet. 

"Il ne faut pas se fier aux premières impressions, n'est-ce pas Rosie ? Notre première rencontre a été houleuse aussi", ajouta-t-il à l'attention de Rosaleen, un sourire malicieux aux lèvres, soucieux de l'intégrer à la conversation. Il était persuadé que Joy et elle pourraient bien s'entendre. Lui, en tout cas, était certain de bien s'entendre avec la bouteille de Whisky pur feu que venait d'apporter Joy... 

"Merci pour la bouteille, Joy", lança-t-il d'un air appréciateur à la jeune femme avant de se détacher de Juliet pour se mettre à servir des verres à ses invités selon leurs envies, attirant l'attention d'un Théo crispé, à qui Jeremy tendit un verre avant de le ramener d'autorité vers les invités, bien décidé à le dérider.


Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Friday I'm in love [Jeremy & Juliet]

Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Le problème de la colocation [Jeremy & Juliet]
» La pièce secrète [Jeremy & Juliet]
» Ma faute à toi [Jeremy & Juliet]
» Somewhere only we know [Jeremy et Juliet]
» Cours de drague [Pv Juliet, Jeremy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Bristol,-