AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Le mot en A [Juliacia-Charliott]

Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 545

Voir le profil de l'utilisateur
4 Septembre 2008

Charlotte jeta un regard accusateur à la robe rouge qui trainait désormais sur le lit, la narguant de manière bien trop évidente. Si même son placard lui déclarait la guerre...  Elle venait d'entamer son cinquième mois de grossesse et son ventre arrondi venait de signer le divorce avec le reste de ses vêtements. Il allait vraiment falloir qu'elle investisse dans une nouvelle garde-robe et qu'elle se motive à aller faire un tour sur le Chemin de Traverse. Il faut dire qu'elle passait pas mal de temps à se reposer quand elle n'était pas au boulot et l'idée d'aller faire les boutiques pendant des heures la fatiguait d'avance. Cela faisait d'ailleurs bien rire ses copines, elle qui était toujours la première à les trainer le long des avenues moldues pendant des après-midis entiers. Quoi qu'il en soit, elle n'allait pas pouvoir passer la soirée en pyjama - bien que l'idée puisse être tentante - puisqu'elle recevait ce soir. Elle n'avait pas vraiment eu l'occasion cet été, entre sa grossesse, son travail et les vacances qu'elle avait pris avec Eliott et comptait bien se rattraper à la rentrée en voyant ses amies, notamment Alicia qui commençait à lui manquer aussi. Elle avait prévenu Eliott quelques jours plus tôt qu'elle inviterait des copines ce soir - sans vraiment préciser qui parce qu'elle n'était pas encore fixée sur le moment - et c'était finalement Alicia qui avait répondu en premier, donnant ainsi l'occasion à Charlotte de rencontrer sa fameuse petite amie.

Sortie de ses pensées par le tic-tac de l'horloge Charlie rangea la robe rouge et finit par en enfiler une bleue nuit, bien plus ample, mais un peu dépitée quand même de ne pas pouvoir mettre ce qu'elle voulait.

- Je deviens énorme, râla-t-elle en revenant dans la cuisine où elle avait laissé Eliott surveiller le plat dans le four.  Mais toi t'es beau ce soir par contre, ajouta-t-elle avec un sourire en se hissant sur la pointe des pieds pour déposer un baiser sur ses lèvres.

Jetant un coup d’œil à l'horloge, elle ouvrit les placards pour en sortir de quoi grignoter pendant l'apéritif - c'est-à-dire des cacahuètes pour une armée sans parler de tout le reste - et sortit quelques bouteilles du frigo, même si elle se cantonnait désormais aux jus de fruits. Elle venait de finir de servir les tomates cerises lorsque la sonnette retentit et elle se redressa pour aller ouvrir la porte à Alicia, accompagnée d'une brune au visage jovial.

- Bienvenue ! lança-t-elle en étreignant Alicia.  Ce n'était pas trop dur à trouver ?

Eliott et Charlotte vivaient en plein cœur d'un quartier moldu et les endroits pour transplaner étaient plutôt limités, sauf quand on connaissait la petite cour des poubelles de l'immeuble, endroit assurément glamour.

-  Je m'appelle Charlie, se présenta-t-elle à Juliana avec un sourire, tout en s'effaçant pour laisser le couple entrer.

Son visage lui était quelque peu familier et l'explication la plus probable était qu'elles s'étaient croisées à Poudlard, comme la moitié du monde magique d'ailleurs. A moins qu'elle n'ait fait un tour dans les locaux du BDA mais aux dernières nouvelles, les criminelles recherchées n'étaient pas tellement le genre de Alicia... Elle casa leurs vestes dans le placard de l'entrée avant de les escorter - enfin, c'était la pièce d'à coté quoi - au salon-salle à manger où la table était mise et où Eliott se trouvait.

- Alicia, je n'ai pas besoin de faire les présentations je crois - Eliott lui avait raconté la fois où ils s'étaient croisés et où il avait essayé de lui faire croire qu'il était Médicomage, sans compter les sept années qu'ils avaient partagées à Poudlard - et sinon, Juliana, voici mon fiancé, Eliott, précisa-t-elle avec un sourire.  

Même si, sans vraiment le savoir, les présentations n'étaient pas si nécessaires que cela.


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.
Juliana McNeilRésistante DPPavatar
Messages : 1276

Voir le profil de l'utilisateur
Un 'pop' caractéristique retentit dans la petite cour qui servait de local à poubelles à l'immeuble de Charlotte et Eliott, accompagné par l'apparition de deux jeunes femmes. Juliana jeta un coup d'oeil amusée autour d'elle avant de glisser sa main dans celle d'Alicia pour l'attirer loin de cet endroit peu romantique. La jeune femme se laissa guider par sa petite-amie jusqu'à l'appartement de leurs hôtes, peu habituée à naviguer dans le Londres moldu. Juliana adressa un large sourire à la jolie blonde au visage familier qui leur ouvrit et les accueillit.

"Moi c'est Juliana", répondit-elle en réponse. "J'ai beaucoup entendu parler de toi !"

Elle se rappelait encore de l'enthousiasme d'Eliott lorsqu'il lui avait annoncé son mariage avec cette charmante auror, et Juliana mourrait d'envie de la rencontrer à force d'en entendre parler. Maintenant qu'elle l'avait sous les yeux, néanmoins, elle réalisait qu'elle la connaissait déjà. Enfin, de vue et de réputation, comme on connaissait quelqu'un que l'on croisait tous les jours dans la salle commune sans interagir ni fréquenter les mêmes cercles, bien sûr ! D'autant plus qu'elles n'étaient pas de la même année, Charlotte étant légèrement plus âgée. Juliana ôta sa légère cape bordeau, dévoilant une robe noire et rouge, puis suivit Charlotte jusqu'à la salle à manger.

"Coucou Eliott !", s'exclama-t-elle avant de déposer une bise sur la joue de son amie. Elle se tourna vers Charlotte avec un sourire amusé par sa façon de lui présenter Eliott. De toute évidence, le couple n'avait pas vraiment communiqué sur l'identité de leurs invités du jour...

"A vrai dire, on se connaît déjà bien, Charlotte ! Eliott et moi étions coéquipiers de Quidditch du temps de Poudlard, j'étais batteuse également. Nous avions d'ailleurs parlé d'organiser un repas tous les quatre, mais Alicia et toi étiez déjà sur le coup... D'ailleurs, je me trompe peut-être mais il me semble que nous avons du partager la salle commune de Gryffondor pendant quelques temps..."

Poudlard était un petit univers, tout comme le monde des sorciers, ce qui assurait toujours d'infinis sujets de conversation lorsque les conversations s'enlisaient. Il y avait toujours quelqu'un pour raconter une anecdote du passé aux dépends d'un enseignant ou d'un fantôme, et cela parlait à tout le monde. C'était un système qui avait ses avantages et ses inconvénients. Aujourd'hui, Juliana savait qu'elle n'aurait pas forcément besoin de recourir aux histoires du passé pour se sentir à l'aise. Entre sa petite-amie, son ami et Charlotte qui avait l'air tout à fait amical, tout devrait bien se passer. Elle avait hâte d'en savoir plus au sujet de Charlotte, qui était une collègue de son frère Hayden. Elle exerçait un métier passionnant que Juliana aurait adoré exercer si elle n'avait pas été aussi pressée de quitter le système scolaire et si elle n'avait pas été aussi impulsive et insubordonnée. Bref, un métier qu'elle aurait été incapable d'exercer mais qui la faisait rêver lorsqu'elle était fillette et qu'elle observait son aîné avec de grands yeux admiratifs. Maintenant que son père était né, cette admiration s'était faite grandissante, Hayden étant son repère masculin, comme une sorte de figure paternelle et morale.

Juliana ne savait pas encore à quel point elle s'apprêtait à suivre ses traces...




Jennifer Lawrence, merci à Roy ♥
Eliott WarlockAmbulancier magiqueavatar
Messages : 392

Voir le profil de l'utilisateur
Eliott s'acquittait avec le plus grand sérieux de la mission que Charlotte lui avait confié, à savoir surveiller le plat qui cuisait tranquillement dans le four. Il ne savait même pas exactement ce que c'était, mais ça sentait plutôt bon. A vrai dire il ne savait pas grand-chose de la soirée qu'il attendait. Charlotte l'avait prévenu quelques jours plus tôt qu'elle recevrait quelques amies, lui avait conseillé de mettre une chemise, et c'était à peu près tout. Cela ne le dérangeait pas vraiment, il n'avait rien contre l'idée de rencontrer du monde, mais il n'aurait pas été contre un peu plus d'informations.

- Tu es magnifique, répondit-il avec un sourire sincère quand Charlotte revint dans la cuisine en se plaignant de devenir énorme. Lui la trouvait rayonnante. Je peux t'aider ? demanda-t-il quand elle se sépara de lui après avoir déposer un baiser sur ses lèvres.

Il était complètement inutile en cuisine, à moins qu'ils ne cherchent à empoisonner leur mystérieuses invitées, mais il devait bien y avoir quelque chose qu'il pouvait faire pour se rendre utile. Il se retrouva finalement à faire des allers-retours entre la cuisine et le salon avec tout ce que Charlotte lui mettait dans les mains, soit de quoi faire un apéritif pour dix personnes.

- Tu as invité combien de personnes exactement ? demanda-t-il avec un sourire amusé avant de voler une tomate cerise.

Charlotte n'eut pas le temps de lui répondre puisque la sonnette retentit justement, annonçant leur premiers invités. La jeune femme disparut quelques instants, pour revenir dans le salon en compagnie de deux jeunes femme qu'Eliott fut agréablement surpris de reconnaitre. Comme le disait Charlie, les présentation entre lui et Alicia étaient parfaitement inutiles, ils s'étaient côtoyé pendant sept ans à Poudlard et s'étaient recroisé un an auparavant, même si c'était une rencontre qu'il préférait oublier, peu fier du mensonge ridicule qu'il avait inventé ce jour-là.

- Content de te revoir, lança-t-il à l'intention d'Alicia. Tu vas bien ?

S'il n'avait jamais été vraiment proche de l'ancienne Serdaigle, il l'avait été de la jeune femme qui l'accompagnait, ce que Charlotte semblait ignorer. Eliott rit quand Juliana vint déposer un baiser sur sa joue alors que Charlie achevait les présentations. Au moins il n'était pas le seul à être surpris par leurs invitées de ce soir. Il était d'ailleurs ravi de découvrir que les "amies" dont Charlotte lui avait parlé était des personnes qu'il appréciait lui aussi. Juliana se chargea d'expliquer à la jeune femme comment ils se connaissaient et Eliott appuya ses paroles d'un hochement de tête.

- Comment as-tu pu oublier le meilleur duo de batteurs de tout les temps ? lança-t-il en riant.

La vérité, même si elle était plutôt difficile à reconnaitre, était que Poudlard était loin derrière eux désormais. Si on était venu le trouver à la fin de sa septième année pour lui dire que cinq ans plus tard il attendrait un enfant avec Charlotte Meyer et qu'ils inviteraient Alicia et Juliana à dîner, il n'y aurait pas cru une seule seconde. Leurs vies avaient radicalement changé depuis qu'ils avaient quitté l'école, mais c'était plutôt réconfortant de constater que, malgré ça, ils se retrouvaient entourés des mêmes personnes. Ils étaient peut-être devenu des adultes, mais ils pouvaient toujours boire ensembles et se raconter leurs souvenirs de Poudlard, alors tout allait bien.

- Qu'est-ce que je vous sers ? demanda-t-il aux deux jeunes femmes.



Alicia L. JonesMédicomageavatar
Messages : 146

Voir le profil de l'utilisateur
Pénétrant dans l’immeuble où vivaient Charlotte et Eliott, Alicia glissa un regard à sa petite-amie, avant d’esquisser un léger sourire à son encontre. Quelques jours auparavant, Charlotte et elle s’étaient mises d’accord pour dîner ensemble. La future maman avait alors proposé de convier également son fiancé et la « fameuse » Juliana dont Alicia lui parlait tant. La médicomage avait accepté, ravie de la perspective de revoir son ancien camarade de classe. Ainsi, les deux jeunes femmes s’étaient rendues dans le petit quartier des futurs parents, et se trouvaient désormais devant leur porte. Ce fut une Charlotte radieuse qui leur ouvrit, et qu’Alicia s’empressa de serrer dans ses bras, souriant lorsqu’elle sentit le ventre rebondit de la jeune femme.

« C’est que ça commence à se voir ! » lança-t-elle en guise de bonjour, avant de déposer une bise sur la joue de Charlotte. « Non, on a trouvé facilement ! » assura Alicia à son amie.

Elle se tourna ensuite vers Eliott qu’elle salua d’un large sourire. Juliana lui avait expliqué les liens qui l’unissaient à Eliott – liens qu’Alicia avait complètement oubliés. Elle n’avait pas été très portée sur le Quidditch durant sa scolarité – et ne l’était toujours pas – et le seul contact qu’elle avait eu avec l’équipe de Serdaigle était quand elle était sortie avec le capitaine et gardien. Mais il était vrai qu’Eliott et Juliana avaient été batteur ensemble, et qu’ils s’étaient donc fréquentés quelques années. Puis, ils appartenaient tous à peu près à la même génération, bien que Juliana ait quelques années de moins qu’eux, donc ils s’étaient forcément croisés dans Poudlard à plusieurs reprises.

« Meilleur duo de batteur, rien que ça ! Ah ces sportifs arrogants ! » lança Alicia à l’attention de Charlotte, avant d’adresser un clin d’œil à Juliana. « Contente de te revoir aussi ! » reprit Alicia en se tournant vers Eliott. « Ca va très bien, et toi ? Vous avez passé de bonnes vacances ? »

En arrivant, Alicia s’était jurée intérieurement de ne pas se mettre à charrier Eliott sur ses pseudo-études de Médicomagie. Elle se souvenait parfaitement bien du jour où ils s’étaient revus, et où il avait tenté de lui faire croire qu’il suivait la même filière qu’elle… Alors qu’elle ne l’avait pas vu en cinq ans. Maintenant qu’elle était en face de lui, elle avait de plus en plus de mal à se contenir, trop amusée par la situation.

« Je vais te prendre une gobière, si tu en as ? Ou une bièraubeurre, sinon ! » répondit Alicia à Eliott lorsqu’il lui demanda ce qu’elle voulait prendre.

Elle laissa s’écouler quelques secondes avant de reprendre :
« Votre appartement est super sympa ! » commenta Alicia. « Alors, quelles sont les nouvelles ? Ça va, vos boulots respectifs ? » demanda-t-elle avec un sourire.



Kit par Daisy ♥
Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 545

Voir le profil de l'utilisateur
Juliana avait une bonne bouille, décréta Charlotte lorsque la porte s'ouvrit sur les deux jeunes femmes. Elle avait un air assurément amical et avenant qui donnait envie de la connaître et cela confortait Charlie dans l'idée qu'ils allaient passer une bonne soirée ! Elle serra Alicia dans ses bras avant de laisser ses invitées entrer, riant au passage à la remarque de son amie.

- Ne m'en parle pas, je n'ai plus rien à me mettre ! Et j'ai beaucoup entendu parler de toi aussi ! ajouta-t-elle à l'adresse de Juliana avec un sourire, sans pouvoir s'empêcher de lancer un regard entendu à Alicia qui avait longuement vanté les mérites de sa petite-amie.

A bien regarder néanmoins, Juliana lui semblait plutôt familière et cette impression ne fit que se confirmer lorsqu'elle l'observa déposer un baiser sur la joue d'Eliott, annonçant qu'ils avaient été coéquipiers de Quidditch. A cet instant précis, Charlie se sentit très bête ! Maintenant qu'on lui en parlait, oui, elle se souvenait de Juliana McNeil et d'Eliott en tant que batteurs mais elle n'avait jamais fait le rapprochement à froid, ses souvenirs de Poudlard s'éloignant au fur et à mesure que les années passaient. Son fiancé aurait pu lui annoncer avant s'il avait été au courant - histoire qu'elle n'ait pas l'air bête, amnésique ou les deux à la fois - mais les choses s'étaient faites un peu rapidement et ils n'avaient pas abordé le sujet.

- Je plaide coupable, lança-t-elle en riant, son rire s'accentuant encore à la remarque d'Alicia sur les sportifs arrogants. A vrai dire, ce n'était pas tant le jeu qui m'intéressait le plus dans le Quidditch, lorsque j'avais dix-sept ans... Mais je me rappelle de Juliana McNeil, maintenant que tu le dis ! Un an en dessous de nous, c'est ça ? s'enquit-elle avec un sourire.

Une fille joyeuse au rire communicatif qui résonnait dans toute la Salle Commune, elle remettait cela maintenant. C'était quand même triste de se dire qu'on oubliait les gens comme cela... Heureusement, le monde était petit et donnait toujours des occasions de se rattraper, ce que comptait bien faire Charlotte ce soir ! Les deux couples s'installèrent sur les deux canapés du salon, réunis autour de la table basse garnie de tout ce qu'un bon apéritif pouvait demander. Elle piqua notamment une tomate cerise en détournant ses yeux de la charcuterie - pas le droit pendant la grossesse pour son plus grand malheur - et fit machinalement le tour de la pièce du regard lorsque Alicia complimenta l'appartement.

- Merci beaucoup ! Il est grand, c'est agréable, ça change de mon ancien, avoua-t-elle en riant. Et puis cela leur avait évité de déménager lorsqu'elle était tombée enceinte et c'était toujours quelque chose de moins à s'occuper. Ça va, fit-elle en haussant les épaules, je ne fais plus de terrain donc c'est forcément moins passionnant. Et toi ? Et vous... Toi, Juliana, tu fais quoi dans la vie ? interrogea Charlie avec un sourire, passant au tutoiement pour plus de convivialité.


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.
Juliana McNeilRésistante DPPavatar
Messages : 1276

Voir le profil de l'utilisateur
Mimant un coup de batte, Juliana approuva les paroles d'Eliott d'un éclat de rire, alors que leurs belles années s'affichaient dans son esprit. C'était le bon temps, l'époque où elle ne semblait vivre que pour les matchs de Quidditch, se fichant bien des cours et essayant de ne pas réfléchir au fait qu'elle ne savait absolument pas quoi faire de sa vie. Eliott était associé à ces souvenirs là pour elle et il lui était un peu étrange de le voir dans ce cadre beaucoup plus adulte, dans son grand appartement lumineux au loyer probablement exhorbitant, avec sa fiancée dont la grossesse commençait effectivement à apparaître. Mais le changement n'était pas désagréable. Juliana sentait bien que quelque chose en elle s'était brisé au Bloody Sunday, quelque chose qui l'avait plongé irrémédiablement dans l'âge adulte, et que jamais plus elle ne retrouverait l'insouciance de ses années Poudlard. Heureusement, l'âge adulte avait ses bons côtés aussi...

"Oui, c'est ça ! La meilleure génération", confirma-t-elle avec un sourire espiègle quand Charlotte l'interrogea sur sa promotion à Poudlard, avant de réfléchir à ce qu'elle souhaitait boire. "Une gobière pour moi aussi, Eliott, s'il-te-plait !"

Juliana s'installa dans l'un des deux canapés du salon, aux côtés d'Alicia à qui elle glissa un sourire complice, puis elle porta son attention sur la table basse. Son estomac choisit bien sur ce moment pour grogner et elle choisit également une tomate cerise, savourant son petit goût sucré pendant que Charlotte et Alicia discutaient de l'appartement.

"C'est vrai que vous avez l'air très bien installés !", commenta-t-elle d'un air approbateur. Son propre appartement était moins grand mais il lui allait très bien, suffisamment confortable pour Joel et elle. Même si elle devait reconnaître que la vie en colocation lui pesait parfois, ces derniers temps, tant elle ne s'était pas sentie d'humeur sociable. Heureusement, des sorties comme celle-là lui donnaient l'occasion de se changer les idées en douceur.

La conversation dériva sur leurs boulots respectifs et Juliana songea qu'un boulot d'aurors, même en ne faisant pas de terrain, devait tout de même être sacrément intéressant. Cela lui aurait bien dit, mais elle n'avait vraiment pas le niveau scolaire pour être prise au BDA, et elle n'était pas certaine d'avoir la personnalité qui va avec une formation si exigeante non plus. Quoi qu'il en soit, elle se sentait toujours un peu insignifiante face à des personnes comme Charlotte qui étaient si accomplies professionnellement. Elle-même assumait tout à fait le choix qu'elle avait fait et n'acceptait pas les critiques à cet égard. Elle n'avait pas à avoir honte, mais elle savait tout de même qu'elle avait quelque peu choisi la voie de la facilité en acceptant un travail de la part de la famille de son meilleur ami. Elle ne s'était pas forcée en décidant que les études n'étaient pas pour elle, car elle savait pertinemment qu'elle serait plus heureuse ainsi, et elle n'avait pas eu à chercher d'emploi non plus. Bref, elle avait eu de la chance, quelque part, et elle s'en était contentée.

"Je suis serveuse au Triton Ardent, un restaurant qui se situe sur l'Allée des Douze Chênes, à Bristol ! J'y suis depuis ma sortie de Poudlard, en fait, les parents de mon coloc' et meilleur ami possèdent l'établissement. Ils envisagent d'ailleurs de prendre leur retraite et de nous le transmettre d'ici un an ou deux."

Un sourire accompagna cette nouvelle. C'était une perspective encore un peu floue et relativement lointaine, mais Juliana aimait à se dire qu'elle allait pouvoir évoluer dans son travail un jour. Son regard se tourna ensuite vers l'homme de l'assemblée.

"Et toi, Eliott, où en es-tu ? Mon filleul m'a dit que tu n'avais pas repris le poste du professeur Mason à Poudlard..."



Jennifer Lawrence, merci à Roy ♥
Eliott WarlockAmbulancier magiqueavatar
Messages : 392

Voir le profil de l'utilisateur
- Trois gobières ! répond Eliott. Il tend leurs boissons en directions des deux invitées, pour ensuite interroger son exquise future femme. Qu'est-ce que tu veux chérie ?

Enceinte, hors de question pour cette dernière de boire un whisky-pur-feu ou même une gobière, du coup leur frigo renferme quelques litres de jus de fruits si exotiques qu'il préfère éviter de devoir les distinguer.

- Jus de pomme ? Sinon… Il tente de deviner le contenu des bouteilles sur le comptoir. Kiwi ? Enfin, je crois que c’est du kiwi, ou du citron vert….  

Il sourit lorsque l’une de leurs invitées complimente leur intérieur. Il chérit de plus en plus l’endroit, où ils se sentent réellement chez eux. Bientôt ils y seront trois, et cette perspective le réjouit enfin plus qu’elle ne l’inquiète, bien qu’il leur reste encore plein de choses dont ils doivent s’occuper. Le lit du bébé est toujours en kit, les murs ont besoin d’être peints –même s’ils doivent encore choisir entre le vert-menthe et le « coquille d’œufs » et ils doivent encore se décider pour un prénom, toutefois ils ont encore du temps.

L’heure de revivre leur souvenirs d’école est visiblement terminée et ils continuent sur les sujets sérieux, soit leurs emplois respectifs -c'est moche de vieillir.

- C’est super chouette comme endroit ! intervint-il, enjoué, lorsque son son ex-coéquipière évoque son poste de serveuse. On doit y déjeuner un midi ! J’espère que vous pourrez le récupérer toi et Joël !

Il évite de poser les yeux sur le « docteur Jones » lorsqu’on l’interroge sur son propre boulot. Il ne se souvient que trop bien de leur dernière rencontre, et du mensonge ridicule inventé ce jour-ci. Il n’est plus question de se prétendre médecin ce soir, toutefois il est encore un peu gêné de cette histoire.

- Toujours pilote de course ! Il rit, puis se corrige, même si son incompétence pour respecter les limites de vitesse est bien réelle. C’est une bonne expérience, l’enseignement, poursuit-il. Peut-être, un jour. Je préfère rester sur Londres pour le moment.

Il refuse de quitter son émotive femme enceinte, il veut prendre soin d’elle et être présent pour elle et leur futur bébé.

- Me reconvertir me tente bien, conclut-il. Même si j’ignore encore en quoi.

Son boulot lui convient pour le moment, toutefois il ressent de plus en plus l’envie de tenter quelque chose de différent.

HRP:
 


Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 545

Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte répondit par un regard entendu à Juliana qui affirmait que sa génération était la meilleure génération de Poudlard. Évidemment, c'était un débat sans fin : tout le monde pensait que son année était la meilleure mais Charlie avait des arguments pour faire valoir la sienne, notamment le fait que plein de gens biens en soient sortis, que ce soit Alicia, Eliott, Lilly, Jensen, Harriet... Si ça ce n'était pas une preuve !

- Un jus de mangue s'il te plaît ! lança-t-elle à Eliott qui servait les boissons dans la cuisine.

C'était même recommandé dans son ouvrage de grossesse "Les neufs mois les plus magiques de votre vie" aux éditions Maman Morgane. C'était un cadeau de Lavande et elle s'amusait à le commenter longuement avec Lilly, notamment les passages les plus niais. Peut-être que dans quelques mois, elle serait dans le même état, capable de disserter avec sérieux sur les meilleurs modèles de poussettes et des bodys en coton contre les body en laine - tout comme elle le faisait actuellement sur les sortilèges anti-transplanage avec ses collègues - mais en attendant, elle prenait un peu de recul sur cette grossesse et cela lui faisait du bien. Après tout, mieux elle serait préparée, mieux la naissance se passerait aussi se lançait-elle tranquillement dans tous les achats et les organisations, épaulée par son fiancé, sa meilleure amie et sa famille. Ils étaient un soutien formidable et honnêtement, elle ne savait pas ce qu'elle aurait fait sans eux : elle serait sûrement en train de continuer à dissimuler sa grossesse avec des sortilèges de métamorphose, juste pour éviter d'affronter la terrifiante réalité. Tu parles d'une Gryffondor !

- Je connais, acquiesça Charlie quand Juliana mentionna son restaurant. On y déjeune parfois avec les collègues, c'est meilleur qu'au Circée en ce qui concerne la nourriture ! Ce n'est pas trop dur avec la proximité de la Voie ? On sait qu'il y a quelques tensions ces derniers temps, la PM bosse pas mal...

De toute manière, depuis le Bloody Sunday, tous les services de l'ordre étaient sur le qui-vive dans tout le pays. Il fallait rassurer la population et surtout éviter un nouveau drame. Les choses semblaient s'apaiser quelque peu malgré tout et il n'y avait qu'à espérer que ce n'était pas le calme avant la tempête... Elle eut un rire lorsque Eliott affirma être pilote de courses et lui adressa un regard tendre, nouant ses doigts aux siens. Elle lui était reconnaissante d'être resté auprès d'elle malgré la proposition tentante du Professeur Mason. C'était une perspective riche et nombreux aimeraient l'avoir, surtout quand on connaissait l'amour de son fiancé pour l'étude des moldus. Mais il avait fait le choix de privilégier la famille qu'ils étaient en train de créer et elle en était heureuse. Elle avait besoin de lui à ses cotés et elle savait que le bébé aurait aussi besoin de son père. Ils avaient la vie devant eux concernant leurs emplois... Et elle commençait également à le comprendre pour elle, qui avait toujours mis le BDA avant tout. Cela n'allait plus pouvoir être le cas désormais, puisqu'elle aurait dans sa vie quelque chose de bien plus important.

- Peut-être à sainte-Mangouste, non ? lança-t-elle avec toute l'innocence du monde lorsque Eliott affirma qu'il pourrait se reconvertir. Lançant un regard joueur à Alicia, Charlie se pencha vers Juliana avec un air de confidence. Ali ne t'as jamais dit ? Eliott est un grand médicomage, ils bossent ensemble, précisa-t-elle d'un ton narquois.

Elle avait bien vu que son petit-ami avait évité le sujet, mais elle trouvait l'histoire très amusante. Et puis elle connaissait Alicia : elle savait qu'elle ne tenait pas rigueur à Eliott de son mensonge, alors elle pouvait jouer un peu !





All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.
Alicia L. JonesMédicomageavatar
Messages : 146

Voir le profil de l'utilisateur
Alicia écouta sa petite-amie parler de son travail avec un léger sourire qui trahissait son bonheur. Elle était vraiment heureuse aux côtés de Juliana, et n'aurait échangé sa place pour rien au monde.

Lorsque la serveuse questionna Eliott sur son travail, la jeune femme ne put retenir un sourire amusé, qu'elle masqua toutefois en buvant une gorgée de Gobière. L'épisode de leurs retrouvailles au Chaudron Baveur restait encore gravé dans sa mémoire, et notamment la piètre tentative d'Eliott pour se faire passer pour un étudiant en médicomagie... Malgré la tentation, elle évita de rappeler cette histoire au jeune homme. A son grand plaisir, ce fut Charlotte qui s'en chargea, lorsque Eliott mentionna sa réorientation.

"Le meilleur d'entre nous !" affirma Alicia en jetant un regard malicieux au jeune homme. "Si bon qu'il a fait une année en plus que nous tous, même si personne ne l'a jamais vu en cours..." lâcha-t-elle en riant.

Elle ne lui en tenait évidemment pas rigueur, et lui adressa un sourire pour le lui prouver. Elle connaissait les familles de sang-pur, et savait aussi qu'elles étaient prêtes à tout pour sauver les apparences. Même à servir des mensonges, qui, forcément, finissaient par éclater au grand jour.

"Pour la petite histoire, j'ai recroisé Eliott il y quelques mois, et il m'a affirmé qu'il était étudiant en médicomagie, dans la même promo que moi." expliqua Alicia à l'intention de Juliana. "Et j'ai eu beau lui expliquer que je ne l'avais jamais vu en cours, ou même à St Mangouste, il ne voulait pas en démordre !" fit-elle en souriant.

Elle reporta ensuite son attention sur Eliott, et réfléchit quelques instants.

"Cependant, ce que Charlotte dit n'est pas dénué de sens !" affirma-t-elle. "Bon, tu ne vas peut-être pas commencer maintenant des études pour devenir médicomage. Mais on recrute beaucoup d'ambulanciers, surtout en ce moment, il y a toujours de l'embauche. Évidemment, il faut faire une formation avant, mais elle n'est pas très longue." Alicia reprit une gorgée de sa Gobière, pensive. "Je pourrais même prendre en charge un bout ta formation - je l'ai suivi également, pour quand les évènement nécessitent une intervention sur le terrain. Ce n'est pas bien difficile, et c'est un métier passionnant." déclara-t-elle avec un sourire confiant. "Enfin, si tu en as envie, évidemment." finit-elle en lâchant un léger rire.



Kit par Daisy ♥
Juliana McNeilRésistante DPPavatar
Messages : 1276

Voir le profil de l'utilisateur
"Oh, tu connais ?", s'exclama Juliana avec enthousiasme quand Eliott proposa qu'ils déjeunent au Triton un jour. "Oui, c'est une super idée ! C'est vrai que le Circée est plutôt réputée pour ses gobières, nous on est plutôt tourné restaurant que bar. Pour la Voie, ça va, franchement. Les mafieux ne s'aventurent pas jusqu'à l'Allée des Douze Chênes, pour l'instant en tout cas, et on a une clientèle plutôt tranquille, familiale..."

Comme Juliana interrogeait Eliott sur son propre emploi, elle découvrit avec hilarité les circonstances de la dernière rencontre entre le jeune homme et Alicia. Eliott médicomage... Elle tenta de l'imaginer avec une blouse blanche, lui son ancien coéquipier de quidditch dont le sérieux n'était pas exactement le trait principal, et laissa éclater un nouveau rire. Cependant, sa médicomage de petite-amie rebondit un peu plus sérieusement sur l'idée, provoquant un sourire affectueux chez Juliana.

Voilà qui n'était pas une si mauvaise idée, songea la jeune femme en se tournant vers Eliott pour évaluer l'impact que la suggestion avait sur lui. Il aimait conduire et l'adrénaline, lui le "pilote de course", et elle était prête à parier que conduire une ambulance magique était nettement plus excitant... D'autant plus qu'il y avait quelque chose de plus dans ce métier. Il ne s'agissait pas seulement de conduire, mais aussi d'aider des gens et de les amener vers la voie de la guérison, la voie de Sainte-Mangouste... Elle pouvait imaginer Eliott dans ce cadre, ce garçon si gentil, altruiste mais aussi un peu tête-brûlée.

"Je pense que c'est une super idée, tu devrais le faire", lança-t-elle joyeusement pour enfoncer le clou. Trois paires d'yeux féminines posées sur Eliott, l'enjoignant à se lancer... Soit il allait céder à leurs arguments, soit il allait s'enfuir en courant, songea Juliana avec amusement, tout en picorant l'apéro.

Spoiler:
 



Jennifer Lawrence, merci à Roy ♥
Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 545

Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte ne put s'empêcher de rire lorsque Alicia relata plus en détails à Juliana sa rencontre avec Eliott il y a deux ans, après Poudlard. Elle connaissait déjà la scène mais l'entendre de nouveau ne pouvait que l'amuser tant elle imagination bien la situation, l'air sceptique de la si sérieuse Alicia face à la mauvaise foi de plus en plus bancale de son fiancé (qui était parfaitement capable de lui assurer qu'il avait sciemment oublié de payer la facture d'électricité pour qu'ils puissent profiter de dîners aux chandelles). Parfois, en parlant avec Eliott, elle avait l'impression d'entendre Lilly : ils avaient le même culot à toute épreuve très typique de la maison Gryffondor. Est-ce qu'elle avait le même ? Sûrement un peu mais le BDA lui avait mis un peu de plomb dans la tête avec les années ou du moins, elle l'espérait ! Enfin, même si ce n'était pas le cas, Gryffondor restait tout de même la meilleure des maisons, c'était bien connu. D'ailleurs, ce soir, ils étaient en majorité, si ce n'était pas un signe !

Charlie écouta avec attention Alicia parler des formations d'ambulancier. Elle avait beau en croiser assez régulièrement lors de ses interventions sur le terrain, elle ne s'était jamais vraiment penché sur leur recrutement ou leur qualification mais maintenant que son amie l'évoquait... Cela pourrait en effet bien aller à Eliott ! Ce n'était pas si éloigné que cela de son métier actuel - conduire des cadres stressés et pressés de la City ou des gens en train de faire une crise cardiaque, c'était la même chose, non ? - tout en incorporant une adrénaline qui pourrait lui plaire. Oui, décidément, elle le voyait bien dans ce corps de métier (et cela n'avait rien à voir avec la blouse. Enfin presque.) De manière un peu plus égoïste, ambulancier à Sainte-Mangouste avait le mérite d'être un contrat à rémunération fixe, contrairement à chauffeur de taxi, et avec le bébé qui arrivait, c'était quelque chose qui ne pouvait que la rassurer. Elle gagnait très bien sa vie de son côté et c'était pour cela qu'elle n'avait jamais rien dit quand au métier de son fiancé - il était très heureux dedans - contrairement à son propre père mais la vie de famille qu'ils étaient en train de construire lui faisait voir les choses autrement. Après tout, s'il lui arrivait quelque chose à elle, il serait mieux pour Eliott d'avoir un poste fixe... Ce n'était pas une possibilité très joyeuse mais Charlotte n'oubliait pas que c'étaient les risques du métier et qu'elle avait déjà perdu des collègues, des collègues qui avaient une famille. Elle faisait tout simplement en œuvre d'assurer un bon avenir à leur bébé dans toutes les situations.

- Je suis d'accord avec les filles ! appuya-t-elle. Tu devrais vraiment le faire. Tu n'as plus le choix maintenant, le taquina-t-elle. Nous serions trop déçues si tu nous faisais faux bon !

Elle lui jeta un regard malicieux - il savait parfaitement qu'elle ne le forcerait jamais à rien - avant de saisir son verre de jus de fruit et de le soulever pour porter un toast.

- A la future carrière d'Eliott ! Et à nous, à nos futurs avenirs radieux ! Et sur ce point, c'est moi qui ne vous laisse pas le choix, lança-t-elle avec un sourire. Je suis certaine que des années marquantes s'ouvrent devant nous...

FIN DU RP


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.
Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Le mot en A [Juliacia-Charliott]

Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Londres,-