AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Et pendant que des Sasha reviennent, un Andrew s'en va [Andrew & Kathrina]

Kathrina KellerQuatrième annéeavatar
Messages : 146

Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Kathrina Keller le Dim 11 Jan - 0:14, édité 1 fois
22 août 2008

Le bruit de la Cheminette dans le salon signala qu’Ahren avait quitté la demeure des Weaver. Kathrina n’était pas passée lui dire au revoir, mais elle savait parfaitement où il était allé. La veille, Ahren avait déclaré pendant leur déjeuner qu’il sortirait voir une amie, et au vu de sa réaction lorsque Donovan lui avait demandé s’il s’agissait de sa petite amie, il n’avait pas été difficile pour Kathrina de comprendre qu’il s’agissait d’Abigail. Elle sortit de la cuisine, se dirigea vers le salon pour vérifier que son jumeau n’y était plus. La cheminée était encore crépitante de flammes vertes, qui finirent par disparaître, et le silence s’abattit totalement sur la pièce.

C’était le moment où Kathrina criait… liberté !

La maison était temporairement vide de ses autres habitants. Mr et Mrs Weaver travaillaient au Ministère. Quant à Nora, elle était également sortie rejoindre des amis sur le Chemin de Traverse, même si elle avait affirmé qu’elle n’y passerait pas la journée, cela ne dérangeait pas Kathrina qu’elle revienne. En tout cas, beaucoup moins que son frère. Elle était certaine qu’il n’apprécierait pas de savoir avec qui Kathrina avait prévu de passer sa journée, alors elle avait attendu qu’il ne soit pas là pour le voir. C’était peut-être fourbe, mais elle en avait assez des disputes. La semaine précédente, Ahren avait fait l’erreur impardonnable de lire son courrier -sous prétexte qu’elle l’avait laissé traîner sur la table du salon, alors qu’elle venait seulement de recevoir la lettre et qu’elle avait temporairement quitté la pièce pour aller chercher de quoi nourrir le hibou, mais bref. Comme tout le monde, Kathrina échangeait des lettres avec ses amis pendant l’été. Ahren aurait pu tomber sur un courrier de Gillian, de Jeremy, de Paul, ou même, d’Ythel, mais il avait fallu que ce soit Andrew. A partir de là, elle pouvait rêver pour qu’il s’excuse de s’être introduit dans sa vie privée, non, c’était elle la fautive, celle qui correspondait avec des « abrutis pas fréquentables », et lui qui ne faisait que se soucier d’elle. Bien sûr.

Depuis cette prise de bec, Kathrina évitait son jumeau avec le plus grand soin. Elle n’appréciait pas du tout cette manie qu’avait son frère de s’occuper de ses affaires quand quelque chose ne lui plaisait pas, puis de l’ignorer tout le reste du temps. Chaque fois qu’Ahren  
lui faisait une remarque sur ses fréquentations, elle n’avait qu’une question qui lui brûlait les lèvres. Qu'est-ce que cela pouvait-il lui faire ? Depuis quand se souciait-il d’elle ? Et puis, dans tous les cas, il n’avait pas à se montrer si dirigiste, aux dernières nouvelles, elle était libre de fréquenter qui elle voulait. Andrew était quelqu’un de bien, de gentil et drôle, Kathrina se sentait bien en sa compagnie, elle ne voyait pas au nom de quoi elle devrait s’en priver. L’inimitié entre lui et son jumeau ne la regardait pas, et quelque part, elle était persuadée que ce n’était que le fruit d’un malentendu. Ahren avait dû s’arrêter sur ses premières impressions, comme d’habitude. Elle savait bien comme son frère était un garçon buté, difficile à faire changer d’avis sur ses a priori. Il n’avait pas dû faire l’effort -comme elle l’avait fait- de mieux connaître Andrew, voilà tout.

Et puisqu’il ne faisait preuve d’aucune bonne volonté, Kathrina n’en ferait pas preuve non plus. Elle savait très bien s’enfermer dans une carapace de froideur, elle aussi, Ahren n’était pas le seul à savoir bouder les autres. Elle avait prévenu uniquement les Weaver qu’elle avait invité Andrew, aujourd’hui. Elle aurait voulu inviter Gillian aussi, mais elle ne rentrait de vacances que quelques jours avant la rentrée. Maintenant que Kathrina avait pris ses habitudes chez les Weaver, ses amis commençaient à lui manquer, elle n’avait vu personne ce mois-ci. Elle leur avait tellement écrit sur sa nouvelle famille d’accueil, sur la gentillesse des Weaver, sur ses progrès en vol et en cuisine avec Nora, qu’elle n'avait qu'une envie, c'était de leur montrer ce nouveau cadre où elle vivait.

Kathrina attendit donc patiemment, assise sur le canapé, qu’Andrew arrive par la Cheminette, comme c’était prévu. Elle attrapa un roman qu’elle lisait en ce moment d’un certain Jeremiah Yarrow, un auteur encore novice, mais dont elle appréciait la plume. Plus que les romans à l’eau de rose, les romans policier comme De brume, de pierres et d’hommes était le genre de livre qu’elle dévorait en quelques jours à peine, elle adorait se laisser attraper par des histoires pleines d’énigmes et de mystères. Seul le bruit des braises la tira du chapitre qu’elle avait presque terminé. Elle reposa le livre sur la table, puis se leva pour accueillir son ami de Gryffondor qui sortait de l’âtre.

« Andrew ! » le salua t-elle d’un grand sourire. Elle n’était pas aussi expansive et tactile que Gillian, qui distribuait des câlins sans compter, Kathrina choisit l’option plus sage de faire la bise au jeune garçon. « Je suis contente que tu sois venu ! J’avais proposé à Gillian de venir aussi, mais elle n’est pas encore rentrée de France. Enfin bon, rassure-toi, Ahren n’est pas là non plus, au moins, on sera tranquilles. »

Il y avait comme une connivence dans le léger sourire qu’elle offrait à Andrew. Elle s’était toujours gardée d’intervenir dans la petite guerre entre ces deux-là, n’ayant pas envie de choisir entre un frère et un ami, mais elle n’avait pas envie de se montrer clémente envers Ahren, ces derniers jours. Il l’avait bien cherché.

« Comment tu vas ? » s’enquit-elle.


Andrew O. Dubois-CavillQuatrième annéeavatar
Messages : 277

Voir le profil de l'utilisateur
- En 1398, le sorcier Zacharias Loreyon acheva la première description complète du jeu de Quidditch. Il commençait par souligner la nécessité d'établir des règles de...
- Andy, qu'est-ce que tu fabriques ? interrogea Sarah Cavill en passant la tête dans la chambre de son fils cadet.

Andrew releva la tête de son livre tandis que dans son berceau, Scott babillait joyeusement en tapant dans ses petites mains potelées.

- Ça se voit, non ? Je raconte une histoire à Scott.
- Et tu lui lis quoi ?
- Un grand classique de la littérature magique, un chef d’œuvre contemporain, un monument culturel !
- Le Quidditch à travers les âges ?

Le grand sourire que retourna son fils à Sarah suffit à cette dernière pour avoir sa réponse et elle secoua la tête, mi-amusée mi-désapprobatrice.

- Tu ressembles à ton père, fit-elle en ouvrant la porte en grand. Allez, file donc ou tu vas être en retard chez ton amie !

Andrew se retint de demander si c'était un compliment étant donné que ses parents étaient séparés depuis des années mais son sens de la survie se manifesta à cet instant précis en lui rappelant que sa mère détestait qu'il lui réponde, chose qu'il faisait de plus en plus souvent ces derniers temps, sans même s'en rendre compte d'ailleurs. Ses parents disaient que c'était l'adolescence, lui... Lui ne disait rien parce qu'il se faisait taper sur les doigts sinon. Et comme il n'avait pas très envie de se faire punir alors qu'il avait promis à Kathrina qu'il passerait lui rendre visite, il se contenta de sortir sagement de la chambre - en laissant le Quidditch à Travers les Ages bien en évidence - pour rejoindre le salon et la cheminée. Douglas était installé devant la télévision - comme souvent - et tourna la tête en le voyant mettre ses chaussures.

- Ta mère ne t'accompagne pas ?
- Elle est à l'étage.
- Et tu ne l'attends pas ?
- Non ?

Doug soupira et lui fit signe de déguerpir - c'était le nouveau jeu à la mode il semblerait - chose qu'Andrew s'empressa de faire. Il n'avait plus l'âge d'être accompagné partout par sa mère et si cette dernière ne semblait pas franchement le comprendre, la mettre devant le fait accompli devrait suffire à faire passer le message. Quant à son beau-père, il n'avait jamais été question qu'il l'accompagne : ce dernier était moldu et refusait de disparaître dans un réseau de Cheminette auquel il ne comprenait rien. Quelques instants plus tard, Andrew réapparaissait dans la cheminée des Weaver pour faire face à Kathrina avec un grand sourire. Il retira un peu de suie de ses vêtements avant qu'elle ne dépose une bise sur sa joue en expliquant que Gillian n'avait pas pu venir - dommage - et qu'Ahren n'était pas là : fantastique.

- Je serai venu te voir même s'il avait été là ! répondit-il avec sincérité. Tu sais, preux Gryffondor et toutes ces choses, ajouta-t-il avec malice.

Ce n'était pas Ahren Keller qui allait commencer à dire quels amis il pouvait fréquenter, surtout qu'il appréciait beaucoup Kathrina. C'était assez étrange de se dire que ces deux-là avaient un lien de parenté aussi étroit, quand on voyait qu'ils étaient comme le jour et la nuit.

- Tout va très bien, je profite des derniers jours de vacances ! Et toi ? Tu te sens bien ici ?

Les lettres de Kathrina au sujet de sa nouvelle famille étaient toujours enthousiastes mais Andrew n'avait pas résisté à l'envie de lui redemander, juste pour la voir sourire de nouveau : son amie n'avait pas eu une année facile et c'était toujours super de voir qu'elle allait mieux et qu'elle reprenait goût à la vie.


Andrew Dubois-Cavill
Gryffondor domine le monde. Les joueurs de Quidditch de Gryffondor dominent l'univers. Et Flaquemare aussi. ©️ by anaëlle.



Avatar par Merenwen.
Kathrina KellerQuatrième annéeavatar
Messages : 146

Voir le profil de l'utilisateur
Kathrina rit en l’entendant vanter son courage. Elle n’en doutait pas, mais c’était tout de même mieux sans ces deux-là qui se crêpaient le chignon. Elle lui offrit un véritable sourire à sa question. Enfin, elle pouvait répondre que les choses allaient bien, sans avoir l’impression de mentir grossièrement. Tout n’était pas réglé, bien évidemment, mais elle était sur un chemin bien plus stable désormais. Changer de cadre y avait sans doute été pour beaucoup. Contrairement à leur manoir, rien dans la maison des Weaver ne pourrait lui rappeler Ulrich, si elle y pensait encore, c’était quand elle était seule et en proie à ses pensées, mais elle faisait tout pour éviter de se trouver dans cette situation en s'occupant comme elle pouvait.

« Très bien ! C’était un peu bizarre au début, mais les parents de Nora ont tout fait pour qu’on se sente à l’aise. En fait, ça faisait longtemps que je n’avais pas passé de vacances aussi chouettes ! Nora est une fille super, aussi, mais, tu connais déjà la gentillesse légendaire des Poufsouffle, conclut t-elle, avec le même sourire malicieux que lui, plus tôt. Tu viens ? Je te fais visiter ! »

Elle attira Andrew par la main vers les pièces qui jouxtaient le salon. Elle lui fit tout voir, en bas comme à l’étage, passa quelques minutes à lui raconter des anecdotes, lui montra même des dessins qu’elle avait fait, alors que cela faisait des mois qu’elle n’avait plus touché un crayon, mais l’envie de créer des tenues l’avait reprise. Il ne lui semblait pas avoir déjà montré ses dessins au Gryffondor, elle avait toujours préféré dessiner quand elle était seule, ou dans son dortoir avec Gillian, c’était une activité qui nécessitait du calme. Elle n’avait donc jamais eu l’occasion de les montrer à Andrew, puisqu’ils se croisaient la plupart du temps entourés de leurs amis. Elle ne montrait pas toujours ses croquis, surtout pas à n’importe qui, c’était comme révéler une grande part de sa personnalité, mais cela lui vint assez naturellement avec Andrew, elle lui faisait confiance, après tout. Ils finirent par redescendre, et Kathrina termina la visite improvisée par la cuisine. Elle ouvrit les bras d’un geste théâtral, concluant avec bonne humeur :

« Et c’est ici que j’exerce mon art ! Elle se tourna vers Andrew, nuança ses propos avec une bonne dose d’autodérision : Bon, j’avoue que j’ai encore beaucoup de choses à apprendre, niveau cuisine. La dernière tarte que j’ai faite était complètement grillée en-dessous, j’ai dû mal régler quelque chose avec le four, donc je ne t’en proposerai pas, sauf si tu es vraiment courageux, comme tu le dis ! »

Elle lui désigna un plat posé sur la table du bar, où il restait quelques parts, mais à sa place, elle ne tenterait pas le diable. Elle attendit qu’Andrew ait fini son tour de la cuisine, puis lui adressa un nouveau sourire en montrant du menton la porte-fenêtre derrière lui.

« Il nous reste le jardin à voir, on a un endroit protégé par des peupliers où on peut voler tranquillement… Ca te dit ? »

Elle ne lui avait pas encore parlé du fait que Nora l’avait prise pour apprentie cet été, et avait hâte de le surprendre en lui montrant ce qu’elle savait faire sur un balai, dorénavant.


Andrew O. Dubois-CavillQuatrième annéeavatar
Messages : 277

Voir le profil de l'utilisateur
Honnêtement, Andrew n'osait pas imaginer ce que cela faisait de débarquer ainsi dans une nouvelle famille. Il avait déjà vécu assez mal le remariage de sa mère et le fait qu'elle ait un nouvel enfant alors voir son équilibre familial être complètement bouleversé... Et Kathrina gérait ça avec courage et force tout en gardant le sourire. Il n'avait pas la moindre idée de comment elle faisait mais il était complètement impressionné, même s'il n'avait jamais osé lui dire. C'était comme Sasha avec ce qui était arrivé à son père : malgré son chagrin, elle avait gardé la tête haute et avait continué à avancer. Voilà pourquoi les filles lui faisaient peur parfois, outre le fait qu'il ait du mal à les comprendre : elles étaient super courageuses et super impressionnantes, c'était difficile de faire le poids à coté ! Quoi qu'il en soit, Andrew était vraiment heureux de voir que Kathrina rayonnait à nouveau et semblait dans son élément au milieu des Weaver, qui avaient l'air de gens vraiment gentils.

- Surtout une de ma connaissance, la taquina-t-il lorsqu'elle évoqua la gentillesse légendaire des Poufsouffle.

Il est vrai que Kathrina était littéralement adorable et il était parfois dur de se dire qu'elle était la sœur d'un grognon méchant comme Ahren. C'est du moins ce que se disait Andrew tandis qu'il la suivait dans toutes les pièces de la maison - essayant de ne pas se focaliser sur la main de Kat dans la sienne qui lui avait fait un tout petit peu accélérer le cœur -  et qu'il écoutait ses explications de bon cœur. Il admira sincèrement ses dessins, ignorant auparavant qu'elle aimait l'art, et impressionné de son coup de crayon. Ses propres talent artistiques se limitant à des schémas de Quidditch qu'il gribouillait sur ses brouillons de cours, il ne pouvait que s'incliner devant les œuvres de Kathrina. Lorsqu'ils revinrent dans la cuisine, il lui adressa un sourire amusé en jetant un coup d’œil à la tarte brûlée.

- Je suis sûr que si on mange uniquement le dessus, c'est délicieux ! Je goûterai ! assura-t-il. Et puis bon, vous n'avez pas besoin de savoir faire à manger vous les Poufsouffle : votre Salle Commune est juste à coté des cuisines !

Il n'était pas censé connaître cet état de faits, les emplacements des Salles Communes étant censés rester secrets, mais c'était l'un des avantages d'avoir des amis dans toutes les maisons : Paul avait craché le morceau un soir de Juin contre quelques pots-de-vin en chocolat. Il était déjà partant pour voir le jardin lorsqu'elle lui proposa mais au moment où Kathrina prononça le mot "voler", il ne put empêcher un immense sourire d'apparaître sur ses lèvres.

- Tu sais comment me parler !

Tandis qu'ils s'engageaient dans le jardin, Andrew se mit à raconter à Kat en long, en large et en travers, les discussions qu'il avait eu avec son père au sujet de la prochaine Coupe de Quidditch à Poudlard, qu'Olivier suivait de près grâce à son fils.

- Et voilà pourquoi cette année, Gryffondor va enfin remporter la Coupe et l'arracher à Poufsouffle ! conclut-il avec enthousiasme. Enfin, en toute amitié, précisa-t-il. Je ne voudrais pas que tu sois fâchée contre moi, ce serait trop triste !

Prenant son air le plus angélique, il adressa un grand sourire malicieux à Kathrina.  


Andrew Dubois-Cavill
Gryffondor domine le monde. Les joueurs de Quidditch de Gryffondor dominent l'univers. Et Flaquemare aussi. ©️ by anaëlle.



Avatar par Merenwen.
Kathrina KellerQuatrième annéeavatar
Messages : 146

Voir le profil de l'utilisateur
« Oh tu dis ça pour me faire plaisir, rit Kathrina, quand Andrew soutint qu’il goûterait sa tarte. Elle prit une mine faussement grave, à sa déclaration suivante, même si son léger sourire la rendait moins crédible. Le Poufsouffle qui t’a révélé ce détail devrait avoir honte de vous donner de quoi aggraver notre réputation de gloutons. »

Elle pariait sur l’un de leurs amis, Jeremy ou Paul, à tout hasard, elle les savait assez facilement corruptibles… Ah les garçons ! Sa mine consternée disparut bien vite quand Andrew accepta de voler avec elle. Alors qu’ils se mettaient en route vers le jardin, Kathrina se prit à penser avec amusement que même si Gillian n’était pas là, elle pouvait avoir son lot de conversations sur le Quidditch, avec Andrew. Il était même plus passionné que sa meilleure amie encore, et ce n’était pas peu dire. Kathrina n’était pas si férue de ce sport, mais elle était entourée d’amis qui y jouaient ou suivaient les matchs avec attention. Elle aimait les écouter en parler, participer au débat parfois, elle connaissait quelques équipes, à force d’écouter Gillian. Mais là où Kathrina se débrouillait le mieux, c’était en supportrice de l’équipe de Poufsouffle, aussi prit-elle une mine outrée quand Andrew parvint à sa conclusion :

« Tu plaisantes ! Depuis que Nora est capitaine, les Poufsouffle n’ont jamais perdu, et crois-moi, vous allez en baver cette année. Je suis aux premières loges maintenant, j’ai vu Nora s’entraîner toutes les vacances, ajouta t-elle, avec sourire assuré. Enfin, si vous nous volez la coupe… C’est surtout Gillian qui risque de te faire la tête. »

Elle le taquinait, bien évidemment. Gil était une joueuse fair-play qui aimait les défis, elle prendrait une défaite avec une volonté plus grande de s’améliorer. Sur ces paroles, ils arrivèrent enfin à la remise où étaient rangés les balais, Kathrina s’empara de celui qu’Ahren utilisait, puis tendit le sien à Andrew. Elle ne pousserait pas le vice jusqu’à prêter le balai de son frère à son pire ennemi, tout de même. Une fois qu’elle eut emmené son ami dans une petite plaine clôturée de peupliers, à l’arrière du jardin, Kathrina se tourna vers lui, une lueur de défi dans son regard amusé.

« Bien, voyons ce que Gryffondor vaut, alors. »

D’un pas assuré, elle enfourcha le balai et décolla du sol. On voyait une nette différence avec l’ancienne Kathrina, mal à l’aise, même un peu craintive quand il s’agissait d’aller dans les hauteurs, en cours de vol.

« Alors, Nora est une chouette prof de vol, non ? » Elle redescendit vers Andrew, en attendant qu’il la rejoigne. Son sourire devint malicieux, face au garçon. « On fait une course ? »

*****

Quelques dizaines de minutes plus tard, Kathrina réclama une pause. Elle descendit de son balai, puis s’affala sur le sol, un peu essoufflée, mais surtout, à moitié hilare. Elle venait de conclure sur une victoire, et l’air faussement défaitiste d’Andrew lui avait arraché un éclat de rire. Il pouvait bien jouer la comédie, il l’avait battu au moins cinq fois avant cette dernière course. Son regard brillant se posa sur le Gryffondor, alors qu’il la rejoignait.

« Avoue que tu m’as laissée gagner, pour la dernière. Je reconnais que je ne t’arrive pas à la cheville, encore. Se rendant compte qu’elle avait encore envie de rire aux éclats, comme quand elle était sur son balai tout à l’heure, elle s’exclama : C’est fou l’effet euphorique que ça fait ! Je comprends mieux pourquoi vous aimez tant voler. »

Elle tapota l’herbe à côté d’elle, pour l’inviter à prendre place à sa côté, puis croisa ses jambes en tailleur.

« J’aimerais bien savoir faire tes figures, ça a l’air trop drôle, mais je crois que j’en serais incapable. » avoua t-elle, contrite.


Andrew O. Dubois-CavillQuatrième annéeavatar
Messages : 277

Voir le profil de l'utilisateur
Andrew fronça le nez lorsque Kathrina lui rappela que les Poufsouffle détenaient la Coupe de Quidditch depuis deux ans déjà. C'était une blessure assez profonde pour qu'il ne ressente pas besoin de remuer le couteau dans la plaie : malheureusement, ses camarades s'en chargeaient très bien pour lui ! Il gardait néanmoins espoir puisqu'il était absolument persuadé que Gryffondor gagnerait la Coupe très bientôt. Après tout, son père - durant son brillant et objectif capitanat - avait dû attendre sa dernière année pour gagner la Coupe et démettre Serpentard du classement !

- On va baver de rien du tout, jeune fille ! répondit Andrew avec toute la mauvaise foi du monde. Gryffondor est la meilleur équipe, la meilleure maison et la meilleure chose au monde, voilà tout !  

Non mais. Les Dubois étaient des Gryffondor depuis des temps immémoriaux et les Dubois jouaient - et gagnaient - au Quidditch depuis plus longtemps encore et ce n'était pas des - certes adorables - Poufsouffle qui allaient remettre cela en cause ! Ils allaient s'entrainer plus longtemps, plus durement et plus efficacement, voilà tout ! C'était d'ailleurs ce qu'il avait fait tout l'été - et qu'il faisait depuis qu'il était capable de tenir sur un balai, ce qui qu'il avait fait avant même de marcher - supervisé par son père. Aussi quand Kathrina lui confia un balai pour qu'ils puissent s'entrainer, Andrew ne put retenir un sourire de défi.

- Gryffondor vaut tout l'or du monde, Kat, c'est sur notre blason, la taquina-t-elle avant de faire décoller son balai.

Néanmoins, il n'était pas le seul à s'être entrainé cet été visiblement ! Son amie semblait bien plus à l'aise que d'habitude dans les airs et Andrew l'observa avec amusement, ses mains en visière pour se cacher du soleil qui chauffait déjà ses pommettes pleines de tâches de rousseur.  

- Mais ce que t'es presque devenue une pro ! lança-t-il en s'élevant dans les airs. Promis, je te laisserai gagner quand même ! ajouta-t-il avant de filer à toute allure.

*****

Andrew avait toujours appris à ne pas faillir à ses promesses et c'est pourquoi il ralentit sur la dernière course, laissant Kathrina le dépasser de peu. Après tout, elle le méritait avec ses progrès fulgurants ! Faussement déprimé - même s'il ne jouait pas très bien la comédie - il redescendit sur le sol avec l'air de porter tout le poids du monde. Néanmoins, lorsque Kathrina l'accusa de l'avoir laissée gagner, il retrouva un sourire en coin qui se voulait innocent.

- Quoi ? Pas du tout ! Tu es follement talentueuse et j'ai été ébloui par tes capacités encore plus que par le soleil ! déclama-t-il, théâtral. Reposant son balai sur le sol, Andrew passa une main dans sa nuque, amusé. Bon, j'avoue que j'ai peut être un peu ralenti. Mais t'es super douée quand même, t'as vachement progressé ! assura-t-il sincèrement.

Il se laissa tomber dans l'herbe à coté d'elle, savourant le moment de calme après l'euphorie qu'il ressentait lorsqu'il sentait le vent filer dans ses oreilles alors qu'il accélérait au maximum avec son balai. Il avait la chance d'avoir un père qui connaissait l'importance d'un bon balai et qui lui avait donc acheté un balai récent et très performant qui lui permettait de filer dans le ciel de Flaquemare à vive allure. C'était certes un avantage mais comme Andrew aimait le dire, on ne faisait rien d'un bon balai si on n'était pas un bon joueur : il fallait savoir le maitriser. Il tourna la tête vers Kathrina quand elle lui lança qu'elle aimerait pouvoir faire ses figures. Il fallait dire que ce qu'il préférait dans le Quidditch - en dehors du jeu, des équipes, des matches et de la vitesse, assurément, c'était les figures à toute allure et dans tous les sens dans le ciel. En treize ans de vie, il comptabilisait environ autant de fractures et de passage à Sainte-Mangouste pour des chutes de balais qui faisaient hurler sa mère. Qui la faisait hurler sur Olivier, évidemment.

- Ce n'est qu'une question d'entrainement ! assura-t-il. Il faut essayer, encore et encore. Ce n'est pas forcément facile - je me suis cassé quatre fois le bras droit pour faire mon quadruple looping inversé - mais ça vaut le coup ! C'est magique comme sensation.  

Il déplia machinalement le poignet avant de reprendre.

- Il y a deux ans, je t'aurais proposé d'essayer mais je ne suis pas sur que les Weaver m'aimeraient beaucoup si tu te cassais quelque chose. Je suis devenu raisonnable ! Puis honnêtement, je m'en voudrais trop s'il t'arrivait quelque chose !

Il posa ses yeux sur Kathrina, toute jolie dans le soleil de l'après-midi et sans savoir pourquoi, ses pensées se tournèrent vers Aby. Il avait réussi à passer à autre chose - il faut dire qu'elle l'avait rejeté et puis elle sortait avec Ahren - et ne comptait pas s'arrêter en si bon chemin et revenir dans sa tristesse des mois d'hiver. D'ailleurs, si Ahren n'était pas là, c'est qu'il était sûrement avec elle - ce n'est pas comme s'il avait des amis - et Andrew n'avait pas vraiment envie d'y penser. Il préférait penser à Kathrina, voilà. Elle était gentille, drôle, drôlement jolie et au moins, elle ne sortait pas avec Ahren Keller. Certes, c'était son frère, mais ça elle ne l'avait pas choisi. Se rendant compte qu'il était resté un peu trop longtemps silencieux - surtout par rapport à d'habitude - il adressa un sourire à Kat.

- Je passe une bonne après-midi, c'est chouette ! On devrait se voir plus souvent, même à Poudlard, on s'entend trop bien !

Kathrina était une fille chouette. Andrew l'aimait beaucoup. Et l'équation qui venait de s'afficher dans son cerveau était très nouvelle et surtout très étrange. Mais pas forcément illogique. Après tout, il aimait vraiment beaucoup Kat... Ce n'était pas vraiment comme Aby, mais c'était presque pareil, non ?


Andrew Dubois-Cavill
Gryffondor domine le monde. Les joueurs de Quidditch de Gryffondor dominent l'univers. Et Flaquemare aussi. ©️ by anaëlle.



Avatar par Merenwen.
Kathrina KellerQuatrième annéeavatar
Messages : 146

Voir le profil de l'utilisateur
Kathrina éclata de rire à la comédie très théâtrale d’Andrew, à laquelle elle ne croyait bien évidemment pas une seconde, puis esquissa un sourire pour lui répondre :

« Merci, j’apprécie le compliment venant d’un pro du Quidditch comme toi ! »

Elle ne comptait pas non plus rejoindre l’équipe de Poufsouffle, mais à présent, elle pouvait jouer de temps en temps avec ses amis, au lieu de se contenter de regarder ou de jouer les arbitres. Elle écouta attentivement Andrew lui promulguer ses conseils, avant de rire à sa dernière remarque.

« T’en fais pas, je suis plus solide que j’en ai l’air. J’aimerais bien que tu me montres un jour, juste pour essayer. Je suis sûre que tu n’es pas devenu si raisonnable que ça. » ajouta t-elle, le ton légèrement moqueur.

Andrew restait toujours fidèle à lui-même après tout, prêt à faire les quatre cent coups, même si Kathrina n’avait pas réellement de possibilité de comparaison. Elle avait commencé à le connaître réellement qu’au début de l’année. Ils avaient passé un an et demi sans se côtoyer, elle estimait à présent que c’était bien dommage, compte tenu de la personne qu’elle avait découverte, en passant du temps avec Andrew. C’était bête qu’elle ait perdu autant de temps, sous prétexte qu’il ne s’entendait pas avec son frère, alors qu’il était ami avec Gillian depuis la première année, par exemple. Andrew avait l’air de penser à la même chose qu’elle, à cet instant, ce qui la fit acquiescer aussitôt :

« Oui, c’est ce que je pense aussi ! »

Kathrina se surprit à s’attarder un peu plus longtemps que d’habitude sur le sourire que lui offrait Andrew. C’était peut-être le soleil, ou leur petit tour dans les airs qui lui tournait un peu la tête mais… L’espace de quelques secondes, elle sentit son coeur s’accélérer légèrement, avant qu’elle ne baisse le regard et se mette à jouer avec quelques brins d’herbe, pour masquer sa gêne. Andrew était un beau garçon, ce n’était pas la première fois qu’elle s’en faisait la réflexion, et qu’elle se sentait un peu différente en sa présence. Mais cette fois-ci, le cadre était différent. Ils étaient seulement tous les deux, seuls, dans un lieu presque idyllique. Il n’y avait pas d’Ahren dans les parages pour les regarder de travers. Alors Kat eut envie de tenter quelque chose, même timidement.

« C’est dommage qu’on ait pas pris le temps de mieux se connaître plus tôt, parce que je me sens vraiment bien avec toi. Et… Je t’aime beaucoup, Andrew. »

Sans réfléchir, elle se pencha vers lui et déposa un rapide baiser sur sa joue. Ce fut quand elle se recula qu’elle s’aperçut de son audace. Venant d’elle qui s’était toujours montrée très réservée avec les contacts physiques -elle n’était jamais la première à faire des câlins à ses amis- le geste devait paraître déroutant. Mais, elle avait eut une réelle envie de le faire, étrangement. Même si elle en rougissait de gêne, à présent.


Andrew O. Dubois-CavillQuatrième annéeavatar
Messages : 277

Voir le profil de l'utilisateur
- Godric, je suis grillé ! répondit malicieusement Andrew quand Kathrina lui affirma qu'il n'avait pas pu devenir si raisonnable que ça.

Elle avait bien raison en plus : même s'il faisait des efforts - puis ça lui venait plus naturellement aussi que lorsqu'il avait posé les pieds à Poudlard - il restait un incorrigible casse-cou. Il adorait cela, la vitesse, l'adrénaline et les sensations et le Quidditch lui fournissait tout cela, ainsi que les figures aériennes. Il prenait des risques et faisait hurler sa mère - parfois même son père - mais on avait rien sans rien, n'est-ce pas ? Et puis il ne faisait rien de mal : la magie pouvait tout soigner. Il ne comptait même plus toutes les fois où il s'était cassé quelque chose et où les Médicomages avaient réparé la blessure d'un coup de baguette magique. Sa mère n'avait de cesse de lui répéter qu'il finirait par se tuer un jour, qu'il se briserait la nuque en faisant une chute et généralement après ça, elle lui confisquait son balai pendant une semaine. Andrew ne l'écoutait pas vraiment : personne n'était mort au Quidditch depuis des années et il n'avait pas l'intention d'être le prochain.

Il adressa un sourire à Kathrina lorsqu'elle confirma qu'elle était aussi contente que lui d'être devenus amis et il arracha quelques brins d'herbe machinalement autour de lui, pour s'occuper les mains. Il était un peu hyperactif sur les bords et ne supportait pas de ne pas être en mouvement, voilà pourquoi il avait du mal en classe. Rester assis sur une chaise pendant une heure... Très peu pour lui ! Il préférait les matières plus manuelles et plus agitées !

- Moi aussi je t'aime beaucoup Ka...

Sans lui laisser le temps de finir sa phrase - et il le pensait, il appréciait beaucoup la jeune fille, elle est gentille, patiente et sympathique - cette dernière déposa un baiser sur sa joue, juste l'espace d'un instant. Un peu perturbé par ce geste, Andrew la fixa quelques secondes avant d'avoir un sourire, baissant les yeux sur l'herbe qui l'arrachait, un peu gêné même s'il ne l'aurait jamais avoué. Il faisait généralement partie de ces gens à l'aise et en confiance dans presque toutes les circonstances, surtout en public alors il ne connaissait pas vraiment cette sensation. Qu'était-il censé faire maintenant ? Ce genre de rapports avec les filles était pour lui tout à fait nouveau, la seule fois où il avait un peu craqué sur quelqu'un, cela avait été Aby et elle lui avait clairement fait comprendre qu'il ne l'intéressait pas dans cette optique là. Kathrina c'était peut-être différent, elle avait l'air de l'apprécier, puis il l'aimait beaucoup aussi et...

L'idée de sortir avec une fille était à la fois attirante et un peu étrange. Honnêtement, il n'avait pas la moindre idée de comment on faisait, il aurait pu se retrouver face à son bouquin de métamorphose que cela aurait été la même chose. Quelques couples avaient commencé à se former autour d'eux mais ils étaient encore rares : Aby et Ahren avaient été les premiers à tenter l'expérience. Mais après tout... Pourquoi pas ? Il ne s'était jamais projeté dans ce genre de choses, mais il y avait bien une première fois à tout, non ? Abandonnant la pauvre herbe qu'il maltraitait, Andrew releva ses yeux noisettes vers Kathrina et hésita l'espace d'une mili-seconde avant de se pencher vers Kathrina et de déposer un léger baiser sur ses lèvres. A vrai dire, ce n'était pas désagréable, d'embrasser une fille. Abordant un sourire et comme si de rien n'était - alors qu'intérieurement, il était un peu secoué / paniqué / circonspect - il se réinstalla dans l'herbe.

- Je t'aime beaucoup aussi.

Il venait d'embrasser une fille pour la première fois. L'été dernier, l'idée l'aurait vraiment dérangé mais finalement... C'était plutôt une expérience à vivre. Surtout si c'était Kathrina, qui était si jolie dans le soleil d'après-midi.


Andrew Dubois-Cavill
Gryffondor domine le monde. Les joueurs de Quidditch de Gryffondor dominent l'univers. Et Flaquemare aussi. ©️ by anaëlle.



Avatar par Merenwen.
Kathrina KellerQuatrième annéeavatar
Messages : 146

Voir le profil de l'utilisateur
Comme toute jeune fille de son âge, Kathrina avait lu des romans d’amour et s’était plusieurs fois imaginé ce que cela faisait d’embrasser un garçon. Elle pouvait en avoir une idée, elle avait lu plein de choses à ce propos. Les papillons dans le ventre, le coeur qui bat, les feux d’artifice dans la tête… Il y avait toujours un décalage entre la fiction et la réalité. Ce qui lui paraissait limpide dans les romans la désarçonnait complètement maintenant qu’elle se trouvait face à cette situation tant attendue. Kathrina ne sut pas tellement ce qu’elle ressentit au moment où Andrew lui offrit un court baiser. C’était très agréable, elle ne le niait pas. Elle avait bien le coeur qui battait, et la sensation d’être toute légère. Mais c’était surtout étrange. Il lui faudrait sans doute un peu de temps pour s’y habituer… si elle voulait s’y habituer.

Confuse, Kathrina se mordit la lèvre, baissant la tête, et tenta de mettre de l’ordre dans ses idées. Etait-ce raisonnable, ce qu’elle faisait ? Andrew était son ami, c’était ce qu’elle avait toujours cru. L’idée de faire évoluer leur relation lui plaisait autant qu’elle l’effrayait. Elle n’était jamais sortie avec un garçon, elle ne savait pas du tout comment s’y prendre. Dans les livres, cela paraissait tellement naturel et facile, mais comment demandait-on à quelqu’un de sortir avec soi dans la réalité, sans paraître gauche ? Et puis, en avait-elle envie ? Kathrina n’ignorait pas qu’elle se lançait dans une entreprise risquée, quand elle savait que le garçon sur qui elle craquait était le pire ennemi de son frère. Ahren n’apprécierait pas du tout, c’était certain. Mais Ahren ne régissait pas sa vie, elle s’était promis de ne plus le laisser intervenir dans ses affaires personnelles. L’idée plutôt vile que sortir avec Andrew serait précisément une façon radicale de le lui faire comprendre lui effleura même l’esprit.

Kathrina chassa son jumeau de ses pensées. Ce n’était pas le moment d’y réfléchir, alors qu’elle venait de vivre une plaisante expérience avec Andrew. Elle ne laisserait pas son frère lui gâcher ce moment. Elle releva les yeux vers le Gryffondor, hésitante. Et lui, qu’en pensait-il ? Ressentait-il la même chose qu’elle ?

« Je… C’est un peu bizarre, reconnut-elle, en laissant échapper un petit rire nerveux. Mais c’était très agréable aussi. »

Une chose était sûre, Kathrina avait envie de recommencer, pour voir si c’était autant agréable. Se redressant légèrement, elle se pencha à son tour vers Andrew et posa ses lèvres sur les siennes, un peu plus longuement, osant à peine les bouger. Elle avait un peu plus d’assurance lorsque c’était elle qui prenait l’initiative, constata t-elle, en se détachant du garçon. Dans tous les cas, ce second baiser venait d’apaiser ses doutes.

Oui, elle avait envie d’être spéciale pour Andrew.


Andrew O. Dubois-CavillQuatrième annéeavatar
Messages : 277

Voir le profil de l'utilisateur
Andrew eut un rire aussi gêné que Kathrina lorsqu'elle avoua que c'était effectivement un peu étrange de s'embrasser il se passa une main sur la nuque. Il faut dire qu'il ne faisait pas ça tous les jours et il commençait tout juste - depuis Aby - à voir les filles sous un autre angle. Lui qui avait dit pendant des années qu'il avait bien d'autres choses à faire que de s'approcher d'elle... Il avait des amies, évidemment, mais des amies. Pas de petites-amies. On lui demandait pourtant, pendant les réunions de famille, avec cet air rieur des adultes qui en savent plus que tout le monde et il se contentait de lever les yeux au ciel avant de changer de sujet. Pourtant, à cet instant précis, l'idée d'avoir une petite-amie, l'idée d'avoir Kathrina comme petite-amie ne lui semblait pas si ridicule que cela, bien au contraire. Il l'aimait beaucoup et ce serait l'occasion de prouver à Aby - et à lui-même - qu'il était bien passé à autre chose et qu'ils pouvaient être amis comme avant.

Son sourire se fit plus franc quand Kat ajouta que c'était aussi très agréable - étonnamment agréable d'ailleurs, comme sensation, alors que cela lui avait toujours paru étrange, les couples qui s'embrassaient - et il releva la tête en l'entendant bouger. Elle se pencha vers lui pour l'embrasser de nouveau, un peu plus longtemps cette fois-ci, et lorsqu'elle se recula, il lui adressa un sourire plus grand encore, si c'était possible. Attrapant sa main pour qu'elle reste à coté de lui, il la contempla un instant. Elle était vraiment jolie Kathrina, il se l'était déjà dit plusieurs fois, mais là, cela le frappait entièrement. Avec ses yeux gris et son sourire, ses joues un peu rouges et ses boucles brunes. Évidemment, l'idée de sortir une fille lui faisait un peu étrange mais c'était comme tous les trucs nouveaux, non ? Comme essayer une nouvelle figure en Quidditch, il fallait un temps d'adaptation avant de vraiment en profiter. Conforté par sa comparaison - évidemment, dès qu'il s'agissait de sport, cela lui parlait... - il serra un peu la main de Kathrina dans la sienne.

- Je crois que je pourrais m'y habituer, lança-t-il sur un ton badin, d'une voix qui sonnait plus à l'aise qu'il ne l'était réellement. Si ça te va, évidemment, s'empressa-t-il d'ajouter, laissant alors percer ses inquiétudes.

D'accord, elle l'avait embrassé une deuxième fois et avait trouvé ça très agréable mais savait-on jamais. Ça restait un peu étrange les filles, il avait parfois du mal à suivre leur cheminement de pensée.

- On pourrait... Sortir ensemble.


Andrew Dubois-Cavill
Gryffondor domine le monde. Les joueurs de Quidditch de Gryffondor dominent l'univers. Et Flaquemare aussi. ©️ by anaëlle.



Avatar par Merenwen.
Kathrina KellerQuatrième annéeavatar
Messages : 146

Voir le profil de l'utilisateur
Les joues roses, Kathrina ne parvenait pas à effacer un sourire gêné mais heureux sur ses lèvres. L’expérience était toute nouvelle et elle n’était pas du tout déplaisante. Comme toutes les jeunes filles, elle avait souvent rêvé de son premier baiser. Elle était contente que cela soit tombé sur Andrew, car elle appréciait sincèrement le garçon, elle savait qu’il était quelqu’un de gentil, d’attentionné, qui saurait la traiter correctement. Elle ne savait pas si elle était amoureuse à proprement parler, mais son coeur battait fort et elle se sentait réellement bien en sa présence. Cela devait donc y ressembler, conclut-elle, avec l’envie irrépressible de sautiller partout face à ce constat. Elle ne s’était jamais sentie proche d’un garçon de cette façon, elle ne pensait à vrai dire pas que cela lui arriverait avant un moment. Cela lui paraissait tellement pour… les grands.

Une douce chaleur envahit Kathrina au contact de leurs deux mains, alors qu’elle relevait le regard vers Andrew, sentant qu’il allait dire quelque chose. Elle se laissa le temps de prendre conscience de ce qu’il voulait dire, au moment où il termina sur une proposition. Sortir avec lui ? Devenir sa petite amie ? C’était la suite attendue des choses, à vrai dire, Kathrina se serait sûrement sentie frustrée s’ils en étaient simplement restés là. Même si c’était un peu étrange de se dire qu’Andrew prendrait une toute autre place désormais, la jeune fille n’avait aucunement l’impression d’en être dérangée. Si ils avaient eu envie de s’embrasser, c’était bien qu’ils ne se considéraient pas comme de simples amis, n’est-ce-pas ? Forte de cette pensée, Kathrina sourit au garçon, en répondant avec la tranquillité qui la caractérisait, sa décision prise :

« Ca me va complètement. »

Elle était certaine de son choix, même s’il ne plairait pas à tout le monde -Ahren, pour ne citer que lui. Une seconde, à cette pensée, elle vacilla. Connaissant Ahren, il prendrait sans doute très mal la nouvelle, mais était-elle obligée de lui dire ? Le problème était que, même si elle lui cachait, il finirait par le découvrir, on ne pouvait pas cacher ce genre de choses longtemps, à Poudlard… Cette hésitation ne dura que quelques secondes, avant que Kathrina ne se reprenne. A quoi pensait-elle ? Elle qui soutenait qu’elle ne laisserait pas son jumeau lui dicter ses gestes, voilà qu’elle se prenait malgré tout à essayer de convenir à ses attentes, à ne pas trop le froisser. Si cela ne plaisait pas à Ahren, eh bien tant pis, la décision ne lui appartenait pas de toute façon, c’était à elle de choisir quel garçon elle fréquentait ou non. Elle chassa son frère de son esprit, décidant que ce n’était pas le moment de penser à lui, puis se leva d’un bond sans lâcher la main d’Andrew.

« Tu as promis de goûter ma tarte tout à l’heure ! »

Sur cette déclaration, elle entraîna son tout nouveau petit ami vers les cuisines, décidée à profiter de cette journée, qui venait de prendre une toute nouvelle saveur.
FIN DU RP


Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Et pendant que des Sasha reviennent, un Andrew s'en va [Andrew & Kathrina]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dirty Little Sasha. [Done.]
» Sacha Louise Ryan une nouvelle riche Feat Sasha Pivovarova
» Ils reviennent toujours... [PV]
» Signature de contrat - Andrew Brunette
» Andrew Kirke (Gryffondor)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Ailleurs,-