AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis [Peter et Chloé]

MerlinCompte fondateuravatar
Messages : 3875

Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Chloé Hellsoft le Sam 17 Déc 2016 - 12:00, édité 1 fois
Chloé Hellsoft Ancien Personnage
Dimanche 15 juin 2008 - Ste Mangouste

Chloé courrait dans les couloirs de Ste Mangouste, hagarde. Les élèves étaient en sécurité à Poudlard - tous sauf Will Mendler. Un Patronus de Peter était arrivé, signalant qu'il avait emmené le jeune homme directement à Ste Mangouste. Dès lors, Chloé avait complètement oublié l'existence des élèves pour se précipiter à l'hôpital magique à la recherche de son compagnon et de leur fille. Son sens du devoir s'était évanoui et c'était une mère paniquée qui écumait Ste Mangouste.

Elle finit par le trouver, seul, dans un couloir du service de pédiatrie. Il y eu une minute de soulagement intense…

"Oh, Peter!" s'exclama-t-elle en se jetant dans ses bras, le serrant contre elle en tremblant. "Tu es là! J'ai eu tellement peur qu'il vous soit arrivé quelque chose!"

… puis la panique repris le dessus.

"Ton bras!" Le sang tâchait la robe de sorcier, et ledit bras était vide. Désespérément vide. "Où est Lou?!"
HRP:
 
Peter VirtanenProfesseur d'Etudes des Runesavatar
Messages : 796

Voir le profil de l'utilisateur
"Non, vous ne pouvez pas encore la voir...Je suis désolée...Monsieur il va falloir patienter."

Peter souffla longuement, réprimant une brutale envie de hurler contre cette infirmière stupide qui l'empêchait de voir sa fille. Lou avait été prise en charge immédiatement, Will également. Le médecin avait assuré qu'elle s'en sortirait, qu'elle n'aurait pas de séquelle sur le long terme, pourtant Peter ne parvenait pas à se calmer. Son cœur battait encore la chamade, et il était encore empli de la peur qui l'avait envahi à la vue du corps inconscient de sa fille, si fragile.

Il se laissa tomber sur une chaise de l'étage pédiatrie, indifférent à l'agitation ambiante et seulement concentré sur sa propre peur qui refusait de le quitter. Si cette jeune femme n'était pas intervenue, si elle ne les avait pas sauvé...Il refusait d'y penser. Une voix familière le fit sortir de sa torpeur et il serra Chloé dans ses bras, submergé par le soulagement.

"Tu vas bien ? s'enquit-il, inquiet, en la faisant reculer un peu pour l'examiner du regard. C'est rien, répondit-il quand elle remarqua sa blessure au bras. Elle va bien, elle est encore avec le médicomage. Elle a reçu un stupéfix, avoua-t-il avec une certaine culpabilité. Je la protégeais tout le temps, mais il y avait aussi Will et je...J'ai perdu le contrôle une seconde. Je suis tellement désolé, j'ai eu si peur si tu savais...Il en frémissait encore. Mais elle va bien. Tout va bien maintenant..." ajouta-t-il, plus pour se rassurer lui-même qu'autre chose.

Il en frémissait encore.
MerlinCompte fondateuravatar
Messages : 3875

Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Chloé Hellsoft le Sam 17 Déc 2016 - 12:00, édité 1 fois
Chloé Hellsoft Ancien Personnage
L'étreinte que lui rendit Peter la réconforta plus que des paroles. Chloé éloigna son visage, mais garda un contact physique avec son compagnon, craignant de s'éloigner encore de lui. Lorsqu'il lui raconta ce qui était arrivé à Lou, elle se figea, envahie par des émotions contradictoires. Elle n'avait rien de grave, ce qui était un soulagement. Mais elle était avec un médicomage, ce qui était inquiétant. Un Stupéfix? A son âge? Mais c'était grave! Le calme de Peter la rassura cependant.

Elle eu un mouvement de recul lorsqu'il lui avoua avoir été incapable de la protéger, puis se força à avancer de nouveau. Elle était confusément en colère contre lui - le trop plein d'émotions qui l'envahissait. Mais lui, au moins, avait été là pour veiller sur Lou. Contrairement à elle. Elle n'avait le droit de lui faire aucun reproche. Mettant son amertume en veilleuse, elle resserra ses bras.

"Ce n'est pas ta faute, tu as fait ce que tu as pu et elle va mieux" dit-elle d'une voix tremblante. "C'est moi qui suis désolée, je vous ai laissé tomber… Je n'aurai pas du, j'aurai du essayer de te retrouver… et tant pis pour ces morveux!"

Les larmes de culpabilité jaillirent de ses yeux et elle ne parvint pas à réprimer ses sanglots.

"Qu'est-ce qu'ils disent?"

Les médicomages.


Les messages postés avant le 17/12/16 par ce compte l'ont été sous le nom et par la joueuse de Chloé Hellsoft.
Peter VirtanenProfesseur d'Etudes des Runesavatar
Messages : 796

Voir le profil de l'utilisateur
Les mots de Chloé lui firent l'effet d'un électrochoc. "J'aurais dû essayer de te retrouver". Elle ne l'avait pas fait, donc. Elle ne l'avait pas cherché. Pire, elle n'avait pas cherché Lou. S'il lui était arrivé quelque chose, si le Diffindo l'avait atteint en pleine poitrine plutôt que de toucher son bras, si quoi que ce soit avait mal tourné, Lou aurait pu être en grave danger. Parce que sa mère ne s'était pas inquiété de son sort.

Peter regretta d'avoir pensé cela en voyant Chloé éclater en sanglots. Par automatisme, il passa un bras autours de ses épaules et l'attira contre lui pour la réconforter, mais il ne dit rien. Les mâchoires serrées, le visage fermé, tiraillé entre la tristesse et la colère, et submergé par l'inquiétude. Bien sûr que Chloé s'était souciée de leur fille, mais pas assez. Lui n'aurait jamais fait passer qui que ce soit avant Lou et Chloé. Il n'en était pas fier, mais savait qu'il aurait abandonné Will Mendler à son sort si cela avait été le seul moyen de sauver Lou. Il aurait fait n'importe quoi. Mais pas Chloé.

- Tu aurais dû, reprit-il d'une voix dénuée de toute émotion.

Son visage impassible laissa apparaitre une trace d'angoisse lorsqu'il entendit la question de Chloé mais il se reprit bien vite et retrouva son masque de froideur.

- Ils disent qu'elle n'aura aucune séquelle, débita-t-il comme un automate. Je ne comprend pas que tu ne nous ai pas cherché ! explosa-t-il finalement.

Il était trop inquiet, trop en colère, trop déçu, et la trahison était trop grande pour qu'il puisse se cacher plus longtemps derrière son éternelle indifférence. Il ne tenait plus, il voulait comprendre, il voulait croire qu'elle avait une bonne raison. Tout en sachant qu'aucune raison ne trouverait grâce à ses yeux.
MerlinCompte fondateuravatar
Messages : 3875

Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Chloé Hellsoft le Sam 17 Déc 2016 - 12:00, édité 1 fois
Chloé Hellsoft Ancien Personnage
Chloé n'était guère habituer à affronter la froideur des autres. Ce n'était pas pour rien que certains élèves la surnommaient la reine des glaces en dépit de ses tenues chaleureuses. Sous les dehors ardents se cachait un coeur difficile à toucher, une muraille d'indépendance construite par la guerre et son divorce. Elle n'était pas non plus habituée à faire face aux reproches de Peter, car jusque là c'était plutôt lui qui avait été à blâmer. Aussi sa réponse impersonnelle la transperça-t-elle comme le pique de glace de Valtivaara.

Elle savait qu'elle aurait du chercher, bien sûr. Mais le reproche était impossible à encaisser. Il avait raison, mais l'entendre alors qu'elle n'avait pas encore vu Lou était insupportable. Chloé resta incapable de prononcer le moindre mot jusqu'à ce que Peter explose et brise la glace. Elle s'éloigna de lui, à la fois rassurée et électrocutée par le reproche.

"J'ai essayé!" s'exclama-t-elle d'une voix suraigue entre deux sanglots. "Mais je… je ne savais pas comment vous chercher dans la foule et… et je suis tombée sur un ga… gamin mort par terre avec… la copine d'Irving et McWilde qui allaient se faire tu… tuer, a… alors…"

Alors elle avait fait ce qu'elle avait à faire sans chercher plus loin. Mais elle avait juste été pragmatique! Elle pris une grande inspiration, consciente qu'elle s'inventait des excuses à l'inexcusable, qu'elle devait assumer le blâme, mais incapable malgré tout de ne pas justifier son geste, comme pour demander pardon.

"Quand… quand j'ai pensé au Patronus, tu étais déjà parti..."


Les messages postés avant le 17/12/16 par ce compte l'ont été sous le nom et par la joueuse de Chloé Hellsoft.
Peter VirtanenProfesseur d'Etudes des Runesavatar
Messages : 796

Voir le profil de l'utilisateur
Dans un contexte différent, Peter aurait probablement compris la réaction de Chloé. Ils étaient responsables des élèves, et s'il n'avait aucune idée de qui pouvait être "la copine d'Irving", il savait que McWilde était un Gryffondor. C'était leur devoir de veiller sur leurs élèves, mais c'était aussi leur devoir de veiller sur leur propre enfant. Et à ses yeux le second passait bien avant le premier, et il ne pouvait pas comprendre que ce ne soit pas le cas pour Chloé également.

Il refusait d'entendre ses excuses, parce qu'il avait besoin de tenir quelqu'un responsable de ce qui était arrivé à Lou. Et s'il ne blâmait pas Chloé, il ne lui resterait plus qu'à en prendre l'entière responsabilité. C'était de sa faute, il n'avait pas su protéger sa fille, mais il avait besoin de se dire qu'il n'était pas le seul responsable, que Chloé aurait pu changer la donne.

"On aurait pu se retrouver, tu n'étais pas très loin, je t'ai vue, continua-t-il, la voix lourde de reproche. Je t'ai appelée, Lou t'a appelée."

Il n'avait pas à lui dire ça. Il savait qu'elle regrettait, il savait qu'elle avait fait ce qu'elle pouvait et que ses mots ne ferait qu’accroitre ses remords, mais il avait besoin qu'elle ressente la même chose que lui, qu'elle partage sa culpabilité.
MerlinCompte fondateuravatar
Messages : 3875

Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Chloé Hellsoft le Sam 17 Déc 2016 - 12:00, édité 1 fois
Chloé Hellsoft Ancien Personnage
Lou l'avait appelée. Que cherchait Peter, à la faire mourir de honte et de culpabilité? Il y parvenait très bien, Chloé s'en rendait bien compte malgré sa difficulté à aligner deux pensées cohérentes.

"Je ne vous ai pas entendu! Je te jure que c'est vrai! Si… si j'avais eu le moindre espoir de pouvoir vous retrouver là dedans, je n'aurai pas hésité, je n'aurai même pas réfléchi, je serai venue…"

Elle s'inventait des justifications qui, sur le plan pratique, tenaient la route. Mais ce que Peter ne lui reprochait - ce qu'elle se reprochait - n'était pas de ne pas avoir pu venir, c'était de ne pas l'avoir tenté. Elle ne savait pas quoi dire pour retrouver grâce à ses yeux, pour qu'il lui donne l'absolution.

"Mais tu… tu as raison. J'aurai du chercher quand même, je… je n'ai pas pensé…"

Non, elle avait fait ce qu'elle avait à faire. Parce que c'était ce qui l'avait empêchée de penser, justement, à la montagne d'obstacles entre elle et son enfant. Et parce qu'elle s'était inquiétée pour son autre enfant. Cette pensée soudaine lui donna le courage de relever la tête. Elle avait aussi aidé les autres parce qu'elle craignait que Maeva ne soit là dedans, sans père pour la protéger. C'était vrai - en partie. Elle avait su très vite que son aînée était en sécurité et n'avait pas changé de conduite. Mais cela lui permettait au moins de se dédouaner sur le moment, d'échapper à un jugement qu'elle était nerveusement incapable de supporter. Elle ériga Maeva en étentard.

"J'avais peur pour Maeva…"

Elle réalisa un peu tard que Peter n'entendrait probablement pas cette excuse. Après tout, Maeva n'était pas sa fille à lui.


Les messages postés avant le 17/12/16 par ce compte l'ont été sous le nom et par la joueuse de Chloé Hellsoft.
Peter VirtanenProfesseur d'Etudes des Runesavatar
Messages : 796

Voir le profil de l'utilisateur
Elle disait qu'elle ne les avait pas entendu et il la croyait. Il ne lui en voulait pas de ne pas les avoir aidé, de ne pas les avoir trouvé, simplement de ne pas avoir essayé, elle avait reconnu elle-même qu'elle ne les avait pas cherché. Et ça il ne le comprenait pas, et n'avait aucune envie de le comprendre, parce qu'il avait besoin de blâmer quelqu'un.

"Et comment espérais-tu nous trouver sans nous chercher ?"

Chloé affirmait que si elle avait eu la moindre chance elle serait venue à eux, mais elle ne l'avait même pas saisi, cette chance. L'entendre dire qu'il avait raison n'apaisa même pas Peter.

"Tu n'as pas pensé ?" reprit-il, incrédule.

Comment avait-elle pu ne pas pensé à Lou ? Elle avait été séparée de sa fille, au milieu d'une émeute aussi violente que mortelle, et elle n'avait pas pensé à la chercher ? Peter s’apprêtait à faire une nouvelle remarque quand Chloé lui expliqua soudainement qu'elle avait eu peur pour Maeva. Il se tut. Il n'avait pas pensé à Maeva. Ce n'était pas sa fille, certes, mais c'était celle de Chloé, et ils faisaient partie de la même famille à présent; Mais, trop occupé à s'inquiéter pour Lou, il n'avait pas pensé à la jeune Gryffondor.

"Elle va bien ?" demanda-t-il, plus calme, toujours avec froideur.
MerlinCompte fondateuravatar
Messages : 3875

Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Chloé Hellsoft le Sam 17 Déc 2016 - 12:01, édité 1 fois
Chloé Hellsoft Ancien Personnage
Elle s'enfonçait, c'était indéniable. Elle avait beau essayer de se justifier, les mots qui sortaient de sa bouche ne faisaient qu'aggraver son cas. Bien sûr que si, elle avait pensé. Elle avait pensé vite et bien, même, car c'était la seule façon de s'en sortir dans ce genre de situation. Elle avait fait taire sa panique de mère, déchirée entre ses deux enfants, pour penser de façon pragmatique: Lou était avec Peter, et Maeva était peut-être là, seule et illégalement. Déterminer qui avait besoin d'aide n'avait pas été dur.

Chloé se raccrocha fermement à cette idée, bien décidée à se légitimer. Reprenant un peu contenance, elle défia Peter du regard.

"Oui, elle va bien."

Elle n'en dirait pas plus pour l'instant, consciente que si elle avouait tout de suite que Maeva n'était finalement pas là et qu'elle l'avait su très tôt, elle perdrait le semblant de sympathie que son compagnon pouvait lui donner.

"Ecoute, Peter, je ne sais pas quoi te dire… J'ai fait ce qui me paraissait possible sur le moment et… j'étais rassurée de savoir que Lou était avec toi et… et voilà!"

Elle ravala les derniers sanglots qui lui venaient, bien décidée à ne pas se laisser engloutir par les remords maintenant. Il serait bien temps de voir après. La priorité était de retrouver sa famille et d'oublier le monde extérieur. D'ailleurs, la porte de la pédiatrie s'ouvrit et un "Papa!" excité retentit dans le couloir…

HRP:
 


Les messages postés avant le 17/12/16 par ce compte l'ont été sous le nom et par la joueuse de Chloé Hellsoft.
Peter VirtanenProfesseur d'Etudes des Runesavatar
Messages : 796

Voir le profil de l'utilisateur
Peter ne répondit rien aux dernières excuses de Chloé, parce qu'il ne voulait pas les entendre, et parce qu'elles avaient un arrière-goût de reproche. Bien sûr qu'elle avait été rassuré de savoir Lou avec lui. Rien n'aurait dû pouvoir arriver à leur fille alors qu'il veillait sur elle. Mais c'était arrivé. Et Peter préférait blâmer Chloé pour son absence, plutôt que d'assumer son échec. Il refusait d'affronter ses erreurs avant d'être certain que Lou allait parfaitement bien. Si sa fille avait la moindre blessure par sa faute il ne se le pardonnerait jamais.

Mais la porte derrière eux s'ouvrit justement et Lou appela son père d'une voix aigue. Oubliant sa colère et sa rancoeur, Peter se laissa envahir par le soulagement et tendit les bras pour prendre sa fille et la serrer contre lui. Lou vint se blottir contre lui, visiblement rassurée mais encore secouée par tout ce qu'elle avait traversé. "C'est fini ma puce" la rassura-t-il en caressant ses cheveux.

"Tout va bien ?" s'enquit-il auprès du médicomage.

Peter se tourna finalement vers Chloé et lui tendit Lou, qui ouvrit les bras vers sa maman. Elle allait bien, ils allaient bien, il ne voulait plus parler de cet après-midi cauchemardesque pour le moment.
MerlinCompte fondateuravatar
Messages : 3875

Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Chloé Hellsoft le Sam 17 Déc 2016 - 12:01, édité 1 fois
Chloé Hellsoft Ancien Personnage
Chloé se jeta presque sur sa fille lorsque Peter la lui tendit. Elle n'avait pas osé lui enlever le droit légitime d'être le premier à être rassuré sur son sort. Elle babilla à l'adresse de l'enfant, oubliant un moment l'existence du reste du monde. Pendant que le médicomage rassurait Peter, elle inspecta Lou de la tête aux pieds, notant sa pâleur et sa fatigue. Oh, qu'avait-elle fait?

Pourtant, le geste de Peter semblait être un geste de paix, et elle ne le laissa pas passer. La petite famille se dirigea lentement vers la sortie, Chloé serrant sa fille à deux bras et se collant à Peter autant qu'elle le pouvait. Les enfants n'étaient pas épargnés par le carnage, et Chloé sembla soudainement se rappeler qu'à peine une heure plus tôt, elle plongeait sans réfléchir dans la foule en panique. Ils passèrent devant une femme qui pleurait alors qu'un médicomage la quittait. Une autre, qui devait être sa soeur, la serrait dans ses bras et Chloé entendit des bribes de conversation.

"Mon bébé… mon bébé…" plasmodiait la mère esseulée. "Son père… et lui…"

Chloé réalisa alors la chance qu'ils avaient eu, tous les trois. Le poids de sa culpabilité augmenta d'un coup, et elle trébucha contre son compagnon. A cause de son inconscience, elle aurait pu - aurait du! - être à la place de cette femme… Mais elle avait gardé sa famille, intacte. Qu'aurait-elle fait dans le cas contraire? La seule pensée de cette éventualité l'emplit d'un vide glacé et elle saisit le bras du père de sa fille.

"Peter, je t'aime."


Les messages postés avant le 17/12/16 par ce compte l'ont été sous le nom et par la joueuse de Chloé Hellsoft.
Peter VirtanenProfesseur d'Etudes des Runesavatar
Messages : 796

Voir le profil de l'utilisateur
La joie et le soulagement de retrouver Lou en bonne santé, d'après les dires du médicomage, effacèrent la colère que Peter ressentait à l'encontre de Chloé et il se surprit à sourire en la voyant serrer leur fille dans ses bras. Ils avaient fait de grosses erreurs cet après-midi, Chloé en négligeant sa famille, lui en ne réussissant pas à protéger Lou, mais ils allaient bien. C'était surement injuste, injuste que leur famille soit intacte alors que d'autres parents pleuraient des enfants qu'ils avaient pourtant tout fait pour protéger. Ils avaient eu de la chance, peut-être ne le méritaient-ils pas, mais ils ne pouvaient que la saisir et savourer le bonheur d'être de nouveau ensembles.

Peter rattrapa Chloé par le bras quand elle manqua de trébucher et lui adressa un sourire, comme pour lui signifier qu'il ne lui en voulait plus. Il fut plus que surpris par la déclaration de Chloé et la fixa un instant sans rien dire. Ils n'étaient pas vraiment du genre à étaler l'un comme l'autre, et ça ne l'avait jamais dérangé, au contraire. Mais c'était la première fois que Chloé lui disait cela, et ses mots prenaient une importance particulière après ce qui c'était passé, et ce qui aurait pu se passer.

- Je t'aime aussi, répondit-il en saisissant la main que sa compagne avait posé sur son bras. Et je ne veux plus vous quitter, toi et Lou, jamais. Je veux qu'on vive ensembles Chloé.

Et cette fois il ne céderait pas, parce qu'il avait compris à quel point il devait profiter de chaque instant qu'il passait avec sa famille.
MerlinCompte fondateuravatar
Messages : 3875

Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Chloé Hellsoft le Sam 17 Déc 2016 - 12:01, édité 1 fois
Chloé Hellsoft Ancien Personnage
La première et unique fois où Peter avait émis le souhait de vivre avec elle, Chloé l'avait sciemment ignoré. Elle avait fait celle qui ne comprenait pas la question et avait été profondément soulagée qu'il ne remette plus le sujet sur le tapis. Elle était comme ça, distante et indépendante. Elle avait agi de la même manière lorsqu'elle était tombée enceinte de Lou. Elle lui avait annoncé la nouvelle comme s'il n'était pas spécialement concerné, persuadée qu'elle ferait mieux d'élever son enfant seule. La suite lui avait montré qu'elle s'était trompée lourdement, car elle avait été plus qu'heureuse de voir que Lou avait un père pour grandir, un père qui tenait la route.

Oh, elle ne remettait pas en cause l'amour de James pour Maeva - après tout, ne l'avait-il pas protégée deux ans plus tôt à Poudlard, tandis qu'elle-même était déjà, encore, occupée à sauver les enfants des autres? Mais Peter avait des valeurs et une abnégation que James n'avait pas. Et il venait de lui prouver encore une fois que, malgré ses dissimulations, il était un compagnon attentif et un père aimant. Il ne lui avait jamais rien demandé, contrairement à son ex-mari.

Chloé pouvait bien blâmer James Smith pour sa méfiance envers l'engagement, mais la vérité était qu'il n'avait fait que dévoiler une part d'elle-même qui existait déjà. Une part qu'elle devait arrêter de cultiver avec autant d'orgueil. Il fallait qu'elle accepte la réalité: on pouvait être mère, épouse et ambitieuse en même temps. Elle n'imaginait pas rentrer seule dans son appartement depuis l'hôpital, et faire encore des compromis pour la garde de leur fille selon leurs disponibilités, quand bien même il n'y avait qu'un couloir à traverser.

"Je le veux aussi. Je n'aurai jamais du te dire non la première fois. Tu aurais du insister, tu sais bien que je suis têtue et bornée et..." dit-elle d'une voix tremblante en s'accrochant à lui. "Vient chez m… chez nous, ce soir. Et tous les autres soirs."

Car, enfin, elle préférait quand même rester dans son côté de couloir.


Les messages postés avant le 17/12/16 par ce compte l'ont été sous le nom et par la joueuse de Chloé Hellsoft.
Peter VirtanenProfesseur d'Etudes des Runesavatar
Messages : 796

Voir le profil de l'utilisateur
Peter ne retint pas un léger soupir de soulagement quand Chloé lui répondit qu'elle souhaitait aussi qu'ils vivent ensembles. Il n'aurait pas eu le cœur à insister et à risquer une dispute, pas aujourd'hui. Peut-être aurait-il dû insister la première fois oui, mais à l'époque ça ne lui avait pas paru si important. C'était plus pour une question pratique. Aujourd'hui il ressentait vraiment le besoin de vivre avec Chloé, et avec Lou, et de partager chaque moment du quotidien avec les deux femmes de sa vie.

Il ne s'était jamais imaginé dans ce rôle, parce qu'il n'avait pas prévu de fonder une famille, lui qui s'était toujours interdit la moindre attache. Il avait pour habitude que ce n'était pas pour lui, le meurtrier en exil. Il continuait de penser qu'il ne méritait pas tout ça, mais c'était arriver. Il tenait à Lou et à Chloé plus que tout et il était bien décidé à ne plus essayer de le cacher ou de refréner ses sentiments.

- Avec plaisir, répondit-il avec un léger sourire, résistant à l'envie de négocier que ce chez-nous soit de son coté du couloir.

Remarquant que Lou commençait à s'endormir, finalement apaisée après tout ce qu'elle avait traversé aujourd'hui, il caressa la joue de sa fille du bout des doigts avant de déposer un long baiser sur les lèvres de Chloé.

- Rentrons chez nous, souffla-t-il finalement en passant un bras dans le dos de l'enseignante pour les guider jusqu'à la sortie. La journée avait été bien assez longue comme cela.
[RP Terminé]
Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis [Peter et Chloé]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 03. Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis (terminé)
» Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis. [FINIE]
» Une ******* dans le potage [Quête pour imbéciles, Lou et moi]
» Louve B. Kaffman -- Méfie-toi toujours des imbéciles, ils sont plus dangereux que les loups.
» Assouvir le monde. Quoique non, y a trop d'imbéciles - Feat Night Fury.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Londres, :: Sainte-Mangouste,-