AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Le poids du (pré)nom [Eliott]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 544

Voir le profil de l'utilisateur
29 Août 2008

Home, sweet home, songea Charlotte en passant la porte de l'appartement. Elle venait de passer son après-midi avec sa grand-mère paternelle et même si elle avait beaucoup d'affection pour cette dernière, elle saturait plutôt vite. Surtout qu'elle en avait profité pour annoncer la naissance du bébé - elle avait vu son Médicomage le matin même, qui avait programmé l'accouchement pour début février - et Meredith Meyer (que l'on appelait pourtant Martha, allez comprendre) n'avait eut de cesse de lui prodiguer de nombreux conseils, profitant de l'occasion pour lui raconter absolument tous les détails sur ses propres accouchements. Amusant de constater que d'entendre parler d'accouchement sans péridurale pouvait vous couper l'appétit d'un coup ! Quoi qu'il en soit, Charlie était contente d'être rentrée chez elle, certaine qu'Eliott ne se lancerait jamais dans ce genre de discussions.

- Bonsoir ! claironna-t-elle en arrivant dans le salon. Elle abandonna son sac sur la table de la salle à manger avant de se diriger vers le canapé pour s'assoir à coté d'Eliott. T'as passé une bonne après-midi ? Moi j'ai cru que je ne rentrerai jamais : mamie voulait absolument que je promette que le bébé s’appellerait Violet-Mabel si c'était une fille. Comme ses chats.

Il faut dire que Martha commençait à se faire vieille et n'avait plus forcément toute sa tête parfois.


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.

Beating Heart.
Eliott WarlockAmbulancier magiqueavatar
Messages : 386

Voir le profil de l'utilisateur
Eliott avait passé l'après-midi avec sa sœur, qui entrait à l'académie de Lycaon dès Septembre et aurait donc certainement moins de temps libre. Son admission dans la prestigieuse académie avait été une grande fierté pour toute la famille, bien plus que la grossesse de Charlotte en tout cas. Paige était peut-être la seule, avec Eliott bien entendu, à se réjouir de la future venue au monde de cet enfant, et s'était d'ailleurs réservé le rôle de marraine -elle allait devoir se battre avec Lilly.

Paige était partie depuis une dizaine de minutes quand Charlie passa à son tour la porte de l'appartement. Eliott l'accueillit avec un sourire et passa un bras autours de ses épaules alors qu'elle s'asseyait avec lui sur le canapé.

"Je t'en prie dis-moi que tu as esquivé cette promesse, on ne peut pas appeler notre bébé Violet-Mabel Warlock, je suis presque sûr qu'il y a une loi contre ça."

Il posa tendrement une main sur le ventre arrondi de Charlotte sans parvenir à réprimer un sourire ému, puis releva finalement le regard vers la jeune femme.

"Tu as pensé à des prénoms, d'ailleurs ?"


Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 544

Voir le profil de l'utilisateur
- J'ai réussi à la convaincre que Mabel n'était plus porté depuis les années quarante, répondit Charlotte, pince-sans-rire. Mais elle n'a rien voulu lâcher pour Violet !

Mais non, elle n'avait rien promis. Outre le fait qu'elle n'appellerait jamais un enfant Mabel, elle voulait choisir le prénom de leur premier enfant avec Eliott, sans l'influence de leurs familles respectives derrières, qui - pour la sienne en tout cas - avait des idées bien arrêtées sur la question. Elle observa avec douceur Eliott poser une main sur son ventre pour sentir le bébé et glissa une main dans sa nuque pour lui caresser les cheveux. Cela faisait déjà plusieurs semaines qu'elle le sentait un peu mais cela s'était accéléré ces derniers temps et elle pouvait désormais vraiment ressentir les coups et les mouvements du bébé, même si elle n'avait jamais eu l'occasion de le montrer à Eliott.

- Un peu, oui ! Des choses plutôt classiques : Elisabeth, Grace, Alice, Camille ou Louise pour une fille. Et pour un garçon, Colin ou Oliver. J'ai moins d'idées pour un garçon ! Mais je suis sûre que c'est une fille, souffla-t-elle avec un sourire. Et toi ?


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.

Beating Heart.
Eliott WarlockAmbulancier magiqueavatar
Messages : 386

Voir le profil de l'utilisateur
- Pour le bien de ce bébé je crois qu'il est préférable que nos familles n'interviennent pas dans le choix du prénom, répondit-il avec un sourire quand Charlotte assura que sa grand-mère tenait à Violet.

De toute façon il semblait que sa propre famille ne veuille pas intervenir dans quoi que ce soit, et c'était très bien comme ça. Il préférait largement les prénoms proposé par Charlotte. Lui-même ne s'était jamais vraiment penché sur la question du prénom, mais il se surprenait de plus en plus souvent à garder en mémoire les prénoms qu'il entendait et qui lui plaisaient.

- J'aime beaucoup Louise et Alice pour une fille, sinon Rose, ou Elsa. C'est vrai que j'ai plus d'idées pour une fille aussi, même si j'aime bien Colin.

Il avait beau avoir sa main posé sur le ventre arrondi de sa fiancée, il avait parfois encore du mal à réaliser que tout ça était réellement en train d'arriver et que dans quelques mois ils seraient les parents d'une petite Alice ou d'un petit Colin.

- Quand est-ce qu'on saura si c'est une fille ou un garçon ?


Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 544

Voir le profil de l'utilisateur
- J'aime bien Elsa et Rose aussi ! approuva-t-elle joyeusement. J'aime trop de prénoms en fait, ajouta-t-elle dans un rire après un instant de réflexion. Et dire qu'on doit en choisir un seul !

Et puis c'était une sacrée responsabilité, puisque le bébé porterait ce prénom toute sa vie. Elle-même appréciait le sien et elle aimerait bien que ce soit le cas de Alice-Rose-Elsa-Louise. Ou Colin.

- Et bien... J'en suis à quatre mois donc on a déjà la possibilité de le savoir, en théorie.

Elle posa sa main sur celle d'Eliott, déçue que le bébé ne bouge pas, lui qui avait gigoté tout l'après-midi. Il devait sûrement dormir du coup, fatigué d'avoir fait la rumba tout seul pendant deux heures et demi.

- Mais je préférerais ne pas le savoir, garder la surprise jusqu'au bout, avoua-t-elle en tournant la tête vers Eliott. Pas toi ?



All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.

Beating Heart.
Eliott WarlockAmbulancier magiqueavatar
Messages : 386

Voir le profil de l'utilisateur
- On a encore du temps, répondit-il quand Charlie affirma qu'il serait difficile de retenir un seul prénom.

Ils allaient sans doute encore en sélectionner des dizaines, et changer d'avis au moins trois ou quatre fois, alors ils n'avaient plus qu'à attendre d'avoir tous les deux un coups de cœur. Eliott se redressa légèrement, surpris, quand sa fiancée lui expliqua qu'ils pouvaient déjà connaitre le sexe du bébé.

- Vraiment ? A la prochaine échographie ?

Il avait du mal à contenir son impatience tant il avait hâte de savoir s'ils attendaient une fille ou un garçon. Il eut donc tout autant de mal à cacher sa déception quand Charlotte ajouta qu'elle préférait avoir la surprise.

- Tu n'as pas du tout envie de savoir ? s'étonna-t-il dans l'espoir de la faire changer d'avis.


Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 544

Voir le profil de l'utilisateur
- Oui, c'est vrai, concéda-t-elle quand Eliott lui signala qu'ils avaient encore du temps. D'ailleurs, à ce sujet...

D'un coup de baguette magique - soigneusement rangée dans sa poche arrière, même si son formateur aurait hurlé - elle fit venir son sac main, qu'elle avait posé sur la table de la salle à manger, et en extirpa un antique livre de prénoms.

- Martha me l'a donné pour qu'on y jette un œil, expliqua-t-elle en le posant sur les genoux d'Eliott. Et oui, il suffirait qu'on demande.

Charlotte avait un double-suivi moldu et sorcier pour sa grossesse. Elle avait confiance en son Médicomage mais - poussée par ses parents - pouvoir aussi bénéficier des technologies moldues la rassurait. Et puis après tout, on était jamais trop prudent !

- Non, je préférerai avoir la surprise, répondit doucement Charlie, un peu mal à l'aise devant l'impatience d'Eliott et sa propre idée arrêtée sur la question. Pas toi ? Le découvrir à la naissance, en même temps que son visage, au moment où on le rencontrera vraiment... Cela a plus de charme, non ?


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.

Beating Heart.
Eliott WarlockAmbulancier magiqueavatar
Messages : 386

Voir le profil de l'utilisateur
Délaissant un moment le livre de prénoms prêté par la grand-mère de Charlotte, Eliott afficha une mine peu convaincue quand la jeune femme voulut lui démonter qu'attendre la naissance du bébé pour savoir si c'était une fille ou un garçon avait plus de charme.

- Mais si on le savait maintenant, on le connaitrait déjà un peu. Et on pourrait choisir son prénom, ce serait "Anna" ou "Colin", plutôt que "le bébé".

Il n'avait aucun mal à parler au bébé comme s'il était déjà là, mais il avait le sentiment que les choses seraient encore un peu plus "vraies", s'ils pouvaient connaitre son sexe, et se préparer à accueillir une petite fille, ou un petit garçon.

- Et puis ce sera plus facile pour peindre la chambre. Plus pragmatique, comme argument.

La vérité c'était que maintenant qu'il savait qu'il pouvait savoir, et bien il avait envie de savoir, justement. Il n'avait pas de préférence, et serait tout aussi heureux d'avoir un garçon qu'une fille, là n'était pas la question. Il avait juste envie de pouvoir se projeter un peu dans l'avenir, avec son fils ou sa fille.


Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 544

Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte posa sa tête sur l'épaule d'Eliott et attrapa sa main pour la poser sur son ventre arrondi, là où le bébé donnait des coups tout à l'heure.

- On le connait déjà un peu, souffla-t-elle en relevant un peu les yeux vers son fiancé. Je crois qu'il fait la grasse matinée : je le sens bouger plutôt en fin d'après-midi et le soir. Comme son papa, ajouta-t-elle malicieusement.

Elle attendait d'ailleurs avec impatience le moment où le bébé bougerait en présence d'Eliott, pour qu'il puisse le sentir pour la première fois. Jusqu'à maintenant, cela arrivait quand elle était sortie, au boulot ou à trois heures du matin, quand il prenait ses côtes pour des Cognards jusqu'à ce que le réveil sonne.

- Je pensais à du lilas, pour la chambre, répondit Charlie en se redressant, un sourire amusé aux lèvres. Elle retrouva néanmoins un peu de sérieux et glissa ses doigts dans ceux d'Eliott, remontant ses jambes sur le canapé. J'aime bien l'idée de ne pas savoir, pour conserver la surprise, la magie, un peu. Puis ce n'est pas vraiment important, si ? On le découvrira en même temps que son visage, son caractère, sa voix...


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.

Beating Heart.
Eliott WarlockAmbulancier magiqueavatar
Messages : 386

Voir le profil de l'utilisateur
- J'espère qu'il gardera cette habitude, répondit Eliott avec un sourire quand Charlotte lui assura que le bébé aimait apparemment faire la grasse-matinée. J'aimerais bien le sentir bouger aussi, ajouta-t-il en observant sa main posée sur le ventre de Charlie.

Il haussa les épaules quand la jeune femme lui expliqua qu'elle préférait ne pas savoir si c'était une fille ou un garçon, pour garder la surprise, pour le découvrir en même temps que son visage. Elle n'avait pas tort, et Eliott comprenait son point de vue, mais il n'avait pas autant de volonté, et lui ne pouvait pas résister à l'envie de savoir. Néanmoins, il ne voulait pas gâcher la surprise de Charlotte, alors il prendrait son mal en patience.

- Va pour garder la surprise alors, lança-t-il avec un sourire.

Ce n'était jamais que l'histoire de quelques mois, il allait réussir à patienter jusque là, peut-être.

- Mais aucun petit garçon ne voudrait d'une chambre lilas. D'où l'utilité de connaitre le sexe du bébé à l'avance...Enfin bref. Du vert ?

Un vert pâle serait plutôt neutre, et se marierait bien avec beaucoup d'autres couleurs.


Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 544

Voir le profil de l'utilisateur
- J'espère aussi, répondit Charlotte en riant. Même si j'ai lu que les nouveaux-nés pleuraient sept à huit heures par jour ! A vrai dire, ce chiffre la terrifiait un peu. Heureusement sa mère lui avait dit qu'elle et Allison avaient été des bébés très calmes... Il n'y avait plus qu'à espérer que ce soit génétique ! Ça viendra, assura-t-elle quand Eliott affirma qu'il aimerait pouvoir sentir le bébé. Il gigote de plus en plus, arrivera un moment où tu ne pourras plus le manquer !

Elle avait l'impression que ses mois de grossesse passaient à toute allure : le mois de Février, date présumée de son accouchement, semblait très proche.

- Merci, souffla Charlie, sincèrement reconnaissante, quand Eliott accepta de conserver la surprise. Je t'aime, ajouta-t-elle en se penchant vers lui pour l'embrasser.

Conserver le secret lui tenait vraiment à cœur et elle était heureuse que son fiancé le comprenne.

- Du vert ? Tu veux en faire un petit Serpentard ? questionna-t-elle dans un rire. Il portera fièrement le blason de Salazar en vantant la supériorité des Warlock ! Ton père sera enfin content !

Le pire étant que cette affirmation avait des relents de vérité.

- Mais si tu aimes le vert, on peut faire ça ! Une chambre prairie, proposa-t-elle, bien consciente qu'Eliott avait fait une concession pour la surprise, ce qui la poussait aussi à se montrer plus conciliante. Avec des lapins sur les murs. Je peux même les ensorceler pour qu'ils bougent ! 

En fait, plus elle en parlait, plus l'idée lui plaisait.

- Avec un plafond étoiles ! Je pourrais faire ça pendant mon congé maternité, je suis sûre que je peux maitriser les sorts.


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.

Beating Heart.
Eliott WarlockAmbulancier magiqueavatar
Messages : 386

Voir le profil de l'utilisateur
Eliott était encore en train de se remettre des sept à huit heure de pleurs par jour -sans rire, c'était un tiers de la journée !- quand Charlotte le sortit de sa torpeur en déposant un baiser sur ses lèvres.

- Je t'aime aussi, souffla-t-il.

Et même si c'était un peu effrayant parfois -sept à huit heures !- il était heureux de fonder une famille avec Charlotte. Elle avait bien raison, peu importait qu'ils attendent un garçon ou une fille, ils aimeraient cet enfant de la même façon, et Eliott avait hâte de le rencontrer.

- Il ne peut pas aller à Serpentard, ses deux parents sont des Gryffondors, c'est génétique ces choses-là, non ? Quoique, ses deux parents avaient étudié à Serdaigle et le choixpeau n'avait pas songé une seule seconde à l'envoyer dans cette maison. Si on peint des lions sur les murs, ça compense le vert tu penses ?

A la réflexion, les lapins et les étoiles convenaient certainement mieux à un bébé que des lions. Eliott ne put retenir un sourire attendri face à l'enthousiasme de Charlotte.

- Je te laisse enchanter les lapins, moi je me contenterai de la peinture, répondit-il en souriant. Je suis sûr que je suis très doué en prairie !



Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 544

Voir le profil de l'utilisateur
- Je suis certaine que cette prairie méritera de finir au Victoria and Albert Museum ! le taquina-t-elle avec un sourire.

Il faudrait d'ailleurs commencer sérieusement à se pencher sur l'installation de la chambre du bébé. Ils avaient encore du temps mais elle avait envie de s'y mettre, pour rendre les choses plus concrètes. Et puis cela l'apaiserait sûrement de se recentrer sur elle et le bébé : les mots d'Ana Sorden revenaient parfois à son esprit, ce qui l'angoissait toujours beaucoup même si elle essayait d'évacuer au mieux et de refouler tout cela pour ne pas perturber le bébé. De toute manière, comme elle se le répétait, il n'y avait pas de quoi s'inquiéter et tous les examens allaient dans ce sens : leur bébé allait très bien. Ce fut d'ailleurs le moment que choisit ce dernier pour se réveiller et recommencer à bouger et Charlotte sentit un net coup contre ses côtes. Attrapant la main d'Eliott pour la poser sur son ventre, là où le bébé donnait des coups de pieds, elle lui adressa un sourire réjoui.

- Tu sens ? interrogea-t-elle avec ravissement.


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.

Beating Heart.
Eliott WarlockAmbulancier magiqueavatar
Messages : 386

Voir le profil de l'utilisateur
- Ne te moque pas de mon talent artistique, je sais que tu es jalouse !

La vérité était que peindre un mur était sans doute la seule chose dont il soit capable avec un pinceau dans les mains. Il n'avait jamais su dessiné autre chose que d'horrible caricatures du professeur Harris dans les marges de ses cours de sortilèges.

Eliott interrogea Charlie du regard quand elle attrappa soudainement sa main pour la poser sur son ventre. Il obtint la réponse à sa question muette quand un minuscule coup vint cogner contre sa paume. Le bébé venait de bouger, c'était lui qu'il avait senti. Il resta un instant à fixer sa main avec un regard émerveillé avant de se mettre à sourire un peu naïvement.

-Salut toi...lança-t-il directement au ventre de Charlotte. le fait qu'il puisse avoir l'air stupide à parler à un bébé qui n'était pas encore né et qui ne pouvait certainement pas l'entendre ne lui effleura même pas l'esprit. On a hâte de te rencontrer tu sais.

Il y a encore quelques semaine il n'aurait jamais cru qu'il serait impatient d'être père et pourtant, maintenant qu'il s'était fait à l'idée et qu'ils en parlaient régulièrement, il avait hâte que leur enfant vienne au monde.


Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 544

Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte eut un sourire attendri en voyant Eliott parler au bébé et elle posa sa tête sur son épaule, fermant les yeux quelques instants. Elle n'aurait jamais cru qu'elle puisse être aussi apaisée quant à la naissance à venir au vu de sa détresse en apprenant sa grossesse, alors qu'elle avait l'impression que le monde lui tombait sur la tête. Mais à force de se projeter, d'en parler, d'imaginer le bébé et la vie avec lui, elle avait beaucoup relativisé et n'avait désormais plus qu'une hâte, celle de le tenir contre elle. Même si effectivement, il leur restait quelques mois de patience, les Médicomage ayant prédit une naissance pour tout début février.

- C'est dommage qu'il ne soit pas là pour Noël, lança-t-elle avec un peu de regrets dans la voix. Mais tant pis, cela sera un cadeau de Saint-Valentin ! ajouta Charlie avec un sourire, déposant un baiser sur les lèvres d'Eliott. D'ailleurs, à propos de cela... Je sais qu'on a repoussé le mariage jusqu'à la naissance du bébé mais... On pourrait fixer une date quand même, non ? J'en ai très envie, avoua-t-elle.  


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.

Beating Heart.
Eliott WarlockAmbulancier magiqueavatar
Messages : 386

Voir le profil de l'utilisateur
- Et nous pourrons passer les vingt prochaine saint-valentin à célébrer son anniversaire autours d'un gâteau en forme de Mickey, j'ai hâte ! répondit-il en riant quand Charlie fit remarquer que la naissance tomberait à peu près à cette période de l'année.

Février, ça paraissait à la fois affreusement loin et terriblement proche. Eliott avait encore quelques appréhensions quant à la naissance de leur bébé, craignant de ne pas être à la hauteur, de ne pas y arriver, mais plus les jours passaient, plus il avait hâte de rencontrer son fils ou sa fille. Heureusement, ils avaient de quoi s'occuper jusque là. Notamment planifier leur mariage qu'ils avaient du reporter, et pour lequel Charlie suggérait de trouver une nouvelle date.

-J'en ai très envie aussi.

Il déposa à son tour un baiser sur les lèvres de sa fiancée avant de réfléchir à ce mariage. Lui n'aurait vu aucune objection à le célébrer pendant la grossesse -il aurait épousé Charlotte en jean et entre deux témoins que cela ne l'aurait pas dérangé- mais puisqu'ils avaient décidé de le reporter, autant attendre quelques mois après la naissance.

- L'été prochain ? suggéra-t-il. Un 31 Juillet, exactement deux ans et demi après notre premier rendez-vous.

Non, il n'abandonnait jamais.




Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 544

Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte rit lorsque Eliott affirma que leurs prochaines Saint-Valentin se résumeraient à un gâteau en forme de Mickey. Il est vrai que l'on avait vu plus romantique mais fonder à ses yeux était déjà une immense preuve d'amour et un bébé était un joli cadeau pour célébrer cela.

- J'espère bien qu'il n'aura plus de gâteau Mickey à vingt-ans ! Rappelle toi ce qu'on faisait nous, à vingt-ans...

Ses années d'aspirante Auror n'étaient décidément pas les plus sages de sa vie, il n'y avait pas à débattre là-dessus. Enfin, désormais, elle était plus que posée et il fallait bien avec un bébé qui ne tarderait pas à naître ! Et puis il y avait leur mariage... Les yeux de Charlie se posèrent sur sa bague de fiançailles qu'elle aimait tant et elle se blottit un peu plus contre Eliott.

- C'est bien un mariage en été... Deux ans et demi après notre premier rendez-vous, capitula-t-elle, laissant un sourire naître sur ses lèvres. Mais c'est bien parce que je t'aime !

Elle l'attira dans un long baiser avant de se séparer de lui avec un sourire, effleurant sa pommette du pouce.

- Si on m'avait il y a quelques années qu'on finirait mariés avec enfant...


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.

Beating Heart.
Eliott WarlockAmbulancier magiqueavatar
Messages : 386

Voir le profil de l'utilisateur
- Je ne vois pas de quoi tu parles, répondit-il innocemment quand Charlotte l'invita à se rappeler de leur vingt ans.

A cette période de sa vie il était occupé à découvrir le monde moldu, très sagement bien entendu. Il estimait que rencontre des jeunes femmes moldues et fréquenter des bars faisait partie de l'intégration culturelle. Tout à fait. Quoiqu'il en soit ils s'étaient drôlement assagis, tellement qu'ils se retrouvaient à planifier leur mariage et à discuter du prénom de leur bébé.

Il ne retint d'ailleurs pas un sourire ravi quand Charlotte approuva la date qu'il avait suggéré, consentant même à reconnaitre que cela tomberait deux ans et demi après leur premier rendez-vous. Il répondit à son long baiser avant de passer un bras autours de ses épaules pour l'attirer contre lui.

- Je crois que je ne l'aurais pas cru ! assura-t-il quand Charlotte imagina ce qu'aurait été leur réaction s'ils avaient appris, des années plus tôt, qu'ils finiraient mariés avec un enfant. Je n'aurais jamais pensé avoir une chance avec Charlotte Meyer, ajouta-t-il avec un clin d’œil.

A vrai dire, à dix-sept ans il avait du mal à imaginer avoir une chance avec n'importe quelle fille. Et Charlotte encore moins, sa camarade brillante et bien dans sa peau qui excellait en DCFM.

- Tu étais plutôt impressionnante tu sais, ajouta-t-il avec un sourire.


Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 544

Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte rosit légèrement lorsque Eliott affirma qu'il n'avait jamais pensé avoir une chance avec elle. Il avait bien tort, pourtant ! Elle avait craqué sur lui toute leur dernière année et ce, sans succès. Et puis il avait eu ce baiser oublier lors de la soirée de fin d'année de leur sixième année, ce qui prouvait bien qu'elle n'avait jamais vraiment été indifférente à Eliott et ce même au cours de leur scolarité.

- Ne dis pas de bêtises, lança-t-elle en riant lorsqu'il lui affirma qu'elle était impressionnante. Les dernières années à Poudlard ça allait mieux mais j'ai dû attendre d'être Aspirante au BDA pour avoir vraiment confiance en moi. J'étais - et je le suis toujours d'ailleurs - super admirative de Lilly, elle était fantastique, sûre d'elle, fière... J'ai longtemps voulu être comme elle !

Encore aujourd'hui, elle était très fière d'être son amie mais elle avait appris à développer également sa propre personnalité et à aussi être fière de ce qu'elle faisait elle.

- L'adolescence n'est pas un âge facile... Surtout quand Mark Bennett vous largue devant toute la Grande Salle pour une Serdaigle, lança-t-elle en riant.


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.

Beating Heart.
Eliott WarlockAmbulancier magiqueavatar
Messages : 386

Voir le profil de l'utilisateur
- Vraiment ? s'étonna-t-il quand Charlotte lui avoua avoir longtemps manqué de confiance en elle et voulu ressembler à Lilly. Tu n'avais aucune raison, assura-t-il avec sincérité. Tu animais tout autant les conversations de dortoir que Lilly, ajouta-t-il avec un clin d'oeil. Et tu es parfaites comme tu es.

Il déposa un baiser sur ses lèvres et la serra un peu plus contre lui, sa joue appuyée sur ses cheveux, dont il pouvait respirer l'odeur, et une main toujours sur son ventre. Il rit quand elle affirma que l'adolescence n'était pas un âge facile, surtout quand on connaissait des ruptures difficiles.

- J’imagine que ça doit faire à peu près le même effet que de se faire larguer à la soirée de fin d'année, répondit-il avec un sourire amusé.

Ce qui leur avait paru être de véritable drames à l'époque -il croyait se souvenir avoir dit qu'il ne sortirait plus jamais avec une fille- les faisait rire aujourd'hui, preuve que leur adolescence n'avait pas été si terrible que ça. En réalité, une partie de leur adolescence avait été marquée par des évènements bien plus grave que des peines de cœur, il suffisait de repenser à leur troisième année, mais c'était un sujet qu'ils n'avaient jamais abordé, et qu'il n'allait pas aborder aujourd'hui. Il préférait de loin planifier leur mariage et choisir le prénom de leur futur enfant.

- On devrait inviter Mark et Sandy au mariage, proposa-t-il. Pour leur montrer à quel point on est beaucoup plus heureux sans eux !


Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 544

Voir le profil de l'utilisateur
- A la fois j'aimerais bien savoir le contenu de ces conversations de dortoir et en même temps... Non, avoua Charlotte en riant, laissant au passage Eliott lui voler un baiser. Je t'aime, ajouta-t-elle en déposant sa tête sur l'épaule de son fiancé, ses yeux tombant sur son ventre arrondi surmonté de la main d'Eliott.

Elle repensait parfois à ce qui était arrivé avec Sorden. Elle avait voulu lui faire du mal se répétait-elle, lui embrouiller l'esprit, c'était de l'influence psychologique et Charlie se refusait à laisser cette vieille folle détruire son bonheur. Eliott la rendait heureuse, cette grossesse la rendait enfin heureuse et elle ne voulait pas renoncer à ça pour une vieillarde enfermée au fond d'Azkaban. Fermant les yeux l'espace d'un instant, elle vida son esprit et revint à l'instinct présent, chassant loin d'elle l'image d'Ana Sorden.

- Tu as toujours eu de quoi te consoler aux soirées de fin d'année... le taquina-t-elle sur un ton entendu.

Il y avait eu elle, certes, mais elle était certaine de ne pas avoir été la seule fille à avoir courru un peu après le batteur de Gryffondor. Les joueurs de Quidditch faisaient toujours leur petit effet.

- Bonne idée, rit-elle lorsque Eliott proposa d'inviter Mark et Sandy. Puis ils finiront ensemble comme ça, ça sera une bonne action ! De toute manière, au vu du nombre d'invités que propose ma mère... Tous les Meyer ayant jamais existé, mes collègues, mes anciens camarades de classe, nos camarades de classe de Poudlard, tes anciens copains du hockey, nos amis respectifs, puis elle veut aussi inviter toute ta famille ! ajouta-t-elle, saisissant l'occasion de mettre le sujet sur le tapis.


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.

Beating Heart.
Eliott WarlockAmbulancier magiqueavatar
Messages : 386

Voir le profil de l'utilisateur
- Tu n'étais pas en reste non plus, répondit-il sur le même ton quand Charlie lui fit remarquer avec humour qu'il avait toujours eu de quoi se consoler de ses ruptures aux soirées de fin d'années.

Les soirées de fin d'années avaient toujours été le moment de l'année où le plus de couples se formaient -et se déformaient. Les lendemains de soirée étaient toujours riches en ragots, en déceptions, en amours naissants et en surprises en tout genre. Il se demandait si c'était toujours le cas aujourd'hui où si la tradition s'était un peu essoufflée. Il aurait bien questionné Paige sur le sujet, mais il préférait rester dans l'idée que sa sœur ne fréquentait pas ce genre d'évènements.

Un évènement qu'elle allait visiblement fréquenter était le mariage de son frère, en tout cas. Eliott se raidit un peu en entendant Charlotte expliquer que sa mère avait bien l'intention d'inviter toute sa famille à leur mariage. Il adorait Mrs Meyer, qui était vraiment une femme charmante, mais c'était une mauvaise idée. Une très mauvaise idée.

- Chérie, je ne suis pas sûre que ce soit une bonne idée, tu sais... commença-t-il en essayant de faire passer l'idée en douceur. Tu ne veux pas de mon père pour critiquer chacun des détails de la cérémonie, crois-moi.

Faire réaliser à Charlotte qu'elle n'avait aucune envie de voir sa famille à leur mariage était une bien meilleure idée que de lui expliquer que lui-même ne voulait pas inviter ses parents à cet évènement.


Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 544

Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte sentit clairement Eliott se raidir contre elle lorsqu'elle mentionna sa famille et elle posa sa main sur la sienne, déjà posée sur les courbes de son ventre où le bébé donnait encore quelques coups ici et là, maintenant bien réveillé. Elle savait qu'elle n'était pas en très bons termes avec les Warlock - euphémisme - mais elle ne voulait pas que son fiancé se prive d'inviter sa famille à leur mariage à cause d'elle.

- Je sais que ton père est un ponte dans le domaine de la mode, mais promis, je me remettrais de ses critiques sur ma robe de mariée, répondit-elle avec un sourire amusé. Eliott, mon cœur, si tu veux que ta famille soit là au mariage - et c'est tout à fait normal - je veux que tu l'invite, ne t'occupe pas de moi. Je ne voudrais pas que tu m'en veuille un jour de t'avoir éloigné de ta famille ou quelque chose comme ça. C'est notre mariage à tous les deux et c'est normal d'avoir les gens qu'on aime autour de nous.

Un mariage moldu-sorcier présentait toujours des complications, surtout avec des sorciers aussi traditionnels que les Warlock et une famille tout ce qu'il y avait de plus moldue comme la sienne mais tout cela n'était que des détails qu'ils pouvaient régler : ils n'étaient pas le premier couple mixte à s'unir.


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.

Beating Heart.
Eliott WarlockAmbulancier magiqueavatar
Messages : 386

Voir le profil de l'utilisateur
Eliott soupira imperceptiblement quand Charlotte assura que c'était normal qu'il veuille avoir sa famille près de lui le jour de son mariage. Ça aurait dû l'être effectivement. Il savait qu'il aurait du avoir envie d’inviter ses parents, mais ce n'était pas le cas. Il avait pourtant décider de faire des efforts pour calmer un peu la situation avec son père, mais sa stratégie pour améliorer sa relation avec ce dernier se résumait pour le moment à le voir le moins possible. Ce n'était pas très efficace mais cela avait le mérite d'éviter les disputes.

Et il avait beau être de nature optimiste il savait que les choses ne se passeraient pas bien. Il y aurait forcément une remarque malheureuse ou un regard désobligeant. Il ne craignait pas de grosse dispute ou de véritable scandale, mais savait que le comportement de son père risquait de lui gâcher la fête. Et, égoïstement, il avait envie de profiter de son mariage sans avoir à s'agacer de chaque remarque de son père.

- En vérité je ne suis pas certain d'en avoir envie non plus...confessa-t-il finalement.

En fait il n'arrivait pas à se décider. Il n'avait pas envie de passer le jours de son mariage à subir les jugements de son père, mais il aurait voulu qu'Andrew et Paige soient là. Il savait que sa mère voudrait être présente également. Mais il ne pouvait pas les inviter tous les trois sans inviter son père. Dans ce cas là il n'avait plus qu'à tous les inviter, et ensuite quoi ? Il invitait toute sa famille et réunissait John Warlock, Daniel Rowles et Léopold Marchebank dans une même pièce ? Autant inviter directement la rédaction de la Gazette à assister au massacre.

- Ce sera un mariage moldu, reprit-il. Charlotte venait de dire que toute sa famille serait là, il était donc évident qu'il ne faudrait pas violé le secret magique. Et j'en suis très heureux, mais ils ont déjà du mal à l'accepter alors...

Il haussa les épaules. Alors il serait un fils horrible et n'inviterait pas ses parents, voilà.


Charlotte Meyer-WarlockAuroravatar
Messages : 544

Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte noua ses doigts à ceux d'Eliott lorsqu'il affirma qu'il n'était lui-même pas très sûr d'avoir envie que sa famille soit présente à son mariage. La situation était compliquée, elle le savait parfaitement et même si cela s'était amélioré les dernières mois, les choses restaient difficiles : on ne sortait pas si facilement d'années de rancœur.

- Ce sera le mariage que l'on veut qu'il soit, assura-t-elle avec conviction. Et on trouvera une solution pour qu'on soit tous les deux satisfaits. C'est notre mariage, c'est nous qui devons être heureux. Nous deux et le bébé qui sera né. Notre famille. Et si les autres ne sont pas contents et bien... Qu'ils aillent se faire cuire un œuf de dragon, conclut-elle en riant. On a le temps de tout prévoir. Au pire, on fera deux cérémonies, voilà tout !

L'idée était plutôt plaisante et permettait de concilier sa famille très moldue et la famille très sorcière d'Eliott. Puis deux cérémonies, deux fêtes, deux robes...

- Deux premiers rendez-vous, deux mariages... Restons logiques ! lança Charlie avec un sourire malicieux.


All of me
loves all of you
Love your curves and all your edges, all your perfect imperfections.

You're my end and my beginning, even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you. •°¤ Mags.

Beating Heart.
Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Le poids du (pré)nom [Eliott]

Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» Le poids de la Digicel dans la fiscalite haitienne
» Le poids et le nombre des deportes pour 2006
» Un chanteur de poids à redécouvrir
» Quand M. Hamburger gagne son poids en hot-dogs...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Londres,-