AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Poker face [Cassing]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3441

Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Irving Whitaker le Mer 28 Jan 2015 - 19:25, édité 1 fois
15 juillet 2008: Mariage Saméo

Alors celle-là ! Il ne s'y attendait pas ! Pourtant, quand il avait entendu l'intro de Romance in the Chamber of Secret, il n'avait pas hésité une seconde: Il avait donné un coup de coude à Jeremy avant de se lever pour traverser la pièce en direction de Margot Adamson afin de l'inviter à danser. Elle ne pouvait pas refuser après tout, il n'était plus son élève et le mariage de Sam' et Théo se déroulait sous le signe de la bonne humeur, comme si tout le monde avait à cœur d'oublier le Bloody Sunday.

Margot s'était prêtée au jeu et ils avaient tournoyé lentement sur le célèbre slow des Bizarr'Sisters jusqu'à la dernière note. Juste avant de se quitter, Irving avait retenu sa partenaire pour lui offrir un baise-main aussi théâtral que malicieux puis il était parti en direction du buffet pour se rafraichir. Mine de rien, cette petite danse lui avait donné soif !

L'ex-Gryffondor attrapait donc une gobière  lorsqu'il remarqua Cassandre assise seule non loin de là. Il s'approcha de le jeune fille et tira une chaise pour se laisser tomber à côté d'elle.

"Pfioou ! souffla-t-il en desserrant son nœud papillon, Tu danses pas ? demanda-t-il en se tournant vers Cassie. Son regard fut alors attiré par un sorcier  qui dévorait des yeux son amie. Manifestement, Irving venait de lui couper l'herbe sous le pied en s'installant auprès d'elle," Hé ! y a un gars qui bave complétement sur toi là-bas. A trois heures..." souffla-t-il goguenard.


Cassandre HarperSeptième annéeavatar
Messages : 340

Voir le profil de l'utilisateur
Assise dans un coin de la salle, Cassandre observait les autres danser, un peu plongée dans ses pensées. Elle était heureuse pour Théo mais le Bloody Sunday ne lui sortait pas vraiment de l'esprit, tant les conséquences étaient immenses. Elle avait lu en entier la liste des morts le lendemain, des dizaines et des dizaines de noms. Sans parler de toutes les conséquences politiques... La société magique anglaise était en pleine ébullition et être envoyée si loin de l'Angleterre aussi brusquement était rageant. Mais c'était un marché avec ses parents et elle l'avait accepté, elle s'y tiendrait donc. Ce n'était que l'affaire d'un an, après tout... Et se retrouver loin de Poudlard lui permettrait de se faire un peu oublier, suite à la sortie clandestine pour le Bloody Sunday, justement.

Elle fut sortie de ses pensées lorsque Irving se laissa tomber sur une chaise à coté d'elle, visiblement un peu fatigué. Il faut dire que danser un slow avec le Professeur Adamson avait de quoi vous mettre dans tous vos états, quand on y pensait bien !

- Je pense, répondit-elle simplement en se tournant vers son ami. Elle tourna la tête dans la direction qu'il lui indiqua - sans aucune retenue - et remarqua en effet que quelqu'un la fixait. Fronçant les sourcils, elle reporta son attention sur Irving. Pas mon genre, répondit-elle en tendant la main vers la table pour prendre également une Gobière. Tu fais des émules aussi, apparemment, répliqua-t-elle en désignant le Professeur Adamson du menton. Je vous souhaite beaucoup de bonheur, acheva-t-elle avec un sourire en coin goguenard.


   
Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3441

Voir le profil de l'utilisateur
Irving haussa les épaules lorsque Cassandre affirma que le jeune homme qui les observait n'était pas son type. A vrai dire, il avait un peu de mal à imaginer quel était le genre de la jeune fille mais il évita tout commentaire. Au lieu de ça, il se mit à rire quand elle lui souhaita beaucoup de bonheur auprès de leur ancienne professeur de potions.

"C'est une longue histoire ! commença-t-il en se penchant vers elle, prêt à lui expliquer la fugue pour assister au concert des Bizarr' Sisters. Toutefois, il se ravisa bien vite. S'il racontait cette anecdote, il allait devoir parler de Danny. Jusqu'à maintenant il avait dansé, bu, chanté, porté des toasts mais il n'avait pas évoqué une seul fois son ami... Bien sûr, il avait conscience d'avoir noyé son chagrin dans la fête mais cela lui allait très bien. Il n'était pas pressé de retrouver le poids de la culpabilité et préférait se complaire dans la fièvre de la soirée.

"Fallait qu'j'le fasse !" Lança-t-il simplement en guise d'explication avant de reporter son attention sur les danseurs. Il resta  pensif pendant plusieurs minutes, indifférent au silence qui s'était installé et qui n'avait rien de gênant tant la musique était forte. Quand les premières notes de Magic Works retentirent, il jeta un regard un coin à Cassandre et tendit sa main vers elle.

"Bon. J'pense pas qu'les fils d'ouvriers d'la Cité Nimbus soient vraiment ton genre mais une p'tite danse ça t'engage à rien !"

Il ponctua sa phrase d'un large sourire candide.


Cassandre HarperSeptième annéeavatar
Messages : 340

Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre remarqua bien l'hésitation puis le renoncement d'Irving mais elle n'insista pas. Au vu de l'expression fugace qui passa sur le visage de son ami, elle sut qu'il n'avait finalement pas envie d'en parler et elle pouvait comprendre. Elle détestait également qu'on insiste lorsqu'elle avait sciemment choisi de garder le silence, chose que beaucoup trop avaient fait après ce qui s'était passé en Laponie. Les mauvais souvenirs étaient toujours désagréables à évoquer, aussi leva-t-elle un sourcil circonspect lorsqu'il affirma qu'il devait le faire, bien décidée à ne pas alourdir l'atmosphère.

- Que tu lui avoues ton grand amour après des années de silence... Très noble de ta part, railla-t-elle, son sourire contredisant son ton moqueur.

Tandis qu'ils retombaient dans le silence, justement - sans que ce dernier soit pour autant pesant - Cassie promena son regard sur les danseurs, un peu mélancolique, sans vraiment savoir pourquoi. Sûrement qu'elle n'avait pas forcément l'esprit à la fête... Aussi voir Irving tendre une main vers elle pour l'inviter à danser la surprit pas mal. Mais de bonne volonté, elle se leva, riant un peu à sa dernière remarque.

- Cela rendrait fous mes parents. C'est donc plutôt positif, quand on y pense bien. Tu danses les slows, toi maintenant ? ajouta-t-elle en avançant sur la piste.

C'était plutôt Nora qui devrait saisir l'occasion... Enfin, il est vrai qu'elle semblait être passée à autre chose avec son grand dadais de Poufsouffle.


   
Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3441

Voir le profil de l'utilisateur
Lorsque Cassandre évoqua ses parents, Irving émit un petit rire tout en roulant des yeux. Il faut dire que son amie avait vraiment de quoi fulminer.Ses géniteurs l'envoyaient à l'autre bout du globe pour finir ses études... Si loin de tout ce qu'elle avait construit en six ans ! Même si c'était sans nul doute une belle opportunité à saisir, Irving et la principale intéressée voyaient plutôt cela comme une punition.

"J'ose à peine imaginer la tête de ton père si j're-débarquais chez toi !"
lacha-t-il en entrainant la jeune femme sur la piste de danse.
A vrai dire, il visualisait sans peine Cornélius Harper au bord de l'attaque cardiaque. Elizabeth, quand à elle, masquerait surement  sa gêne derrière un plateau garnis de petits-fours !

"J'en reviens pas  qu'ils t'aient fait ça" finit-il par dire en posant ses mains sur la taille de Cassandre, qui, cela dit en passant, était plus fine que celle de Margot Adamson, Salem putain, reprit-il en secouant la tête, m'en fous j'viendrais t'voir pendant les vacances,histoire d'faire enrager ton paternel."

A bien y réfléchir, sa propre mère avait agit de manière similaire en l'envoyant en France pour l'éloigner des tourments de la Cité. Cela n'avait pas vraiment eu l'effet escompté !

Mais déjà la conversation dérivait vers un autre sujet:

"C'est pas bien compliqué! lança-t-il lorsque sa camarade s'étonna de le voir danser, Regarde ! ajouta-t-il en renversant brièvement la jeune femme vers l'arrière avant d'éclater de rire, Alors ? on danse pas comme ça dans les soirées mondaines ?"


Cassandre HarperSeptième annéeavatar
Messages : 340

Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre n'avait aucun mal à imaginer l'expression de son père si Irving devait de nouveau franchir le seuil de leur salon et cette dernière n'avait rien de positive. Il faut dire que la dernière fois, cela s'était soldée par l'arrivée de membres du Département des Catastrophes et Accidents Magique en raison de l'usage de la magie chez des sorciers de premier cycle, alors...

- J'ai accepté ce qu'ils me proposaient, tempéra Cassandre. Ils n'auraient pas pu me l'imposer. Rares étaient d'ailleurs les gens qui parvenaient à lui imposer quelque chose. Et puis ne plus avoir à supporter Hellsoft pendant une année... C'est divin ! affirma-t-elle en levant les yeux au ciel, exaspérée à la seule mention de son enseignante. Elle savait qu'Irving l'appréciait mais ce n'était pas cela qui allait la retenir de dire ce qu'elle en pensait. Et je serai de retour en Angleterre pour le Nouvel An et les fêtes de Noël. Tu n'as qu'à m'inviter cette fois-ci, ajouta-t-elle d'un ton faussement empli de reproches, contredit par ses yeux bleus qui brillaient d'un éclat malicieux.

Il y a deux ans, quelques voisins s'étaient plaints du bruit causé par la fête d'Irving à laquelle elle n'était évidemment pas invitée à l'époque : de toute manière, elle n'y serait même pas allé. A l'époque, elle ne supportait aucun des invités ! Elle rit lorsque Irving la fit basculer en arrière et se redressa en souriant.

- C'est bien trop rock'n'roll pour les parquets délicats des manoirs, affirma-t-elle. On valse dans les réceptions. Et votre nœud papillon est trop détaché pour cet exercice délicat, Monsieur Whitaker ! le taquina-t-elle.


   
Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3441

Voir le profil de l'utilisateur
"Elle est pas aussi terrible que ça tu sais, répondit Irving lorsque Cassandre évoqua Chloé, Faut juste apprendre à la connaitre, un peu comme toi en fait !" ajouta-t-il avec un clin d’œil.

Il était sûr que sa directrice de maison et son amie avaient beaucoup de points communs, même si aucune des deux ne souhaitait l'admettre ! Il faut dire qu'au premier abord, Cassandre n'avait rien d'engageant, c'est justement à cause de son sale caractère qu'il avait refusé de l'inviter à son réveillon deux ans plus tôt. Il fut d'ailleurs un peu surpris qu'elle lui reproche à demi-mot cet affront.

"J'sais pas si tu t'souviens mais on était pas particulièrement en bon terme à cette période, lança-t-il avec une grimace, mais en toute honnêteté j'pensais pas qu'un réveillon avec le bas peuple puisse t’intéresser."

Il imaginait Cassandre passer ses fêtes de fin d'année dans le manoir des Nott ou des Nimbus,à danser la valse sur des airs de clavecin au bras d'Aloysius Selwyn ou de Dave Marchebank. Ce n'était peut-être qu'un vulgaire stéréotype mais d'après la description de la jeune fille, il n'était pas si éloigné de la réalité.

"Merlin c'qu'vous devez vous faire chier...
jura-t-il en plaignant sincèrement son amie. Pas de Rock ! Brrrrr ! L'enfer sur terre ! Alors que c'était si agréable de danser un slow sur un tube des Bizarr'Sisters, surtout avec une aussi charmante demoiselle....

D'ailleurs Irving glissa une main au creux du dos de Cassandre et laissa un silence s'installer pour profiter pleinement de ce moment.


Cassandre HarperSeptième annéeavatar
Messages : 340

Voir le profil de l'utilisateur
- Pitié ! cingla Cassandre brutalement, ne me compare pas à elle, je préfère encore être confondue avec Ana Sorden !

Il y avait des limites à ce qu'elle pouvait supporter et Chloé Hellsoft n'entrait décemment pas dedans. Alors qu'on les compare... C'était la pire des offenses et pourtant, Merlin savait qu'elle en avait entendu d'autres !

- Je te taquine, répondit-elle avec un sourire en coin quand Irving répondit à sa pique sur le réveillon. J'aurais préféré être de nouveau en Laponie plutôt que de passer le réveillon avec vous, cette année-là. J'étais chez les Nimbus de Pompadour.

Sa quatrième année avait été difficile, pas seulement à cause de la Laponie mais de l'élection de Fiennes et de la perte d'emploi de son père : beaucoup en avaient profité et elle avait pas mal souffert des agissements des autres cette année-là. Ce n'était pas pour aller en plus faire la fête avec eux !

- C'est plutôt drôle, répondit-elle. Toujours beaucoup de choses à critiquer ! Ou de personnes, d'ailleurs. Tu iras peut-être un jour, tu commences à fréquenter beaucoup de Sang-Pur... Qui sait ? Tu finiras peut-être marié à l'un d'entre eux !


   
Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3441

Voir le profil de l'utilisateur
Irving haussa les sourcils lorsque Cassandre affirma qu'il se mettait à fréquenter beaucoup de Sang-pur. Mise à part elle et Artémis, on ne pouvait pas dire qu'il en ait énormément dans ses amis. Pourtant, il ne choisissait pas ses camarades en fonction du statut de leur sang, loin de là même, c'est juste que la grande majorité des anciennes familles sorcières étaient aussi les familles les plus riches du monde magique et...on ne mélange pas les botrucs et les baguettes !
Les fils d'ouvriers avaient grandi avec l'idée que les sang-pur se croyaient supérieurs à eux et même si aujourd'hui le clivage du sang était moins marqué, c'était le genre de préjugés qui perdurait.

Toutefois, Irving ne nourrissait aucun complexe d'infériorité à ce sujet. Au contraire ! Il était très fier de ses origines prolétaires et de son mode de vie qu'il jugeait nettement plus épanouissant que celui de ses camarades au sang si parfait.

"Tu dis ça parce ce que j'uis invité au mariage de l'héritier des Nott ?
lança-t-il en se reculant légèrement pour observer la jeune fille, pour tout t'dire, Théo et moi c'est... il grimaça quelque peu avant d'ajouter, assez froid. J'uis surtout v'nu pour Sam en fait." lâcha-t-il avant d'embrayer sur la question du mariage:

"Marié ? Oh bordel, laisse-moi déjà trouver une fille ! lança-t-il en roulant des yeux. Il s'efforça de ne pas chercher le visage de Nora parmi les convives et poursuivit: "Pourquoi tu dis ça ? Tu penses déjà au mariage toi ?"


Cassandre HarperSeptième annéeavatar
Messages : 340

Voir le profil de l'utilisateur
- C'est vrai ? Il s'est passé quelque chose en particulier ? interrogea Cassandre avec curiosité lorsque Irving lui confia que les relations entre lui et Théo étaient plutôt fraiches. C'est bien le contraire pour moi, souffla-t-elle lorsque son ami lui confia être venu pour Samaël.

A vrai dire, si cela n'avait pas été Théo, elle n'aurait jamais fait le déplacement jusqu'ici pour assister à un mariage que sa famille qualifierait de peu conventionnel, pour rester poli. Elle n'éprouvait aucune sympathie à l'égard du nouveau Monsieur Nott, c'était d'ailleurs plutôt le contraire, voire une pointe de jalousie même si elle l'avait dissimulée au plus profond d'elle.

Elle rit devant l'effroi d'Irving - comme si le mot mariage était une insanité - et lui adressa un sourire, presque un peu attendri.

- Si tu étais né dans une famille comme la mienne, tu aurais pensé au mariage avant de penser à Poudlard. C'est quelque chose de primordial, une femme se définit par son mari. En théorie. Cela fait longtemps que j'ai décidé du contraire me concernant, fit-elle en levant les yeux au ciel. De toute manière, ma mère dit qu'à continuer dans cette voie, je finirai par faire peur aux hommes, ajouta-t-elle d'un ton ouvertement moqueur. Tu as l'air terrifié, par exemple !


   
Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3441

Voir le profil de l'utilisateur
La manière dont les Sang-purs envisageait le mariage avait quelque chose d'assez effrayant à vrai dire. Il n'était nullement question de sentiments mais plutôt de choix raisonnables et stratégiques. Irving ne s'était jamais spécialement projeté en tant que marié mais il savait toutefois que s' il était amené à épouser quelqu'un, il le ferait par amour. Il n'imaginait pas d'autres composantes dans l'équation qui motiverait son choix.

Même si Cassandre semblait prendre du recul par rapport à ces traditions ancestrales qui l'invitaient fortement à choisir un mari de son niveau social, Irving était intimement persuadé qu'elle jetterait son dévolu sur un gars de la Haute. A croire que sa propre mère ne la connaissait pas ! Oh bien sûr, elle avait un caractère bien trempé digne des Gryffondor les plus têtus mais elle avait aussi un léger penchant Serpentard qu'elle ne niait pas... Elle aimait faire partie de l’élite et Irving était sûr qu'elle ferait tout pour conserver cet avantage que lui offrait le statut de son sang.

Mais pour l'heure, il n'était pas certain que son amie ait envie d'entendre ces déductions, aussi, il se contenta de répondre à sa boutade:

"Je suis terrifié à l'idée qu'tu m'stupefixes pendant qu'j'tente une approche, ricana-t-il en alliant le geste à la parole, surtout  qu'je sais qu't'es capable d'utiliser ta baguette en dehors d'Poudlard, ajouta-t-il en se rapprochant encore un peu. Un sourire faussement candide éclaira son visage comme s'il la mettait au défi de réagir, puis il ajouta soudainement plus sérieux: Sincèrement, j'pense que ta mère s'trompe complétement."


Cassandre HarperSeptième annéeavatar
Messages : 340

Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre eut un rire lorsque Irving affirma qu'il était terrifié à l'idée qu'elle lui lance un sortilège s'il tentait quelque chose. Sans savoir pourquoi, son regard se posa sur Nora de l'autre coté de la pièce, visiblement plongée dans une grande discussion. Elle releva ses grands yeux gris lorsque son ami se rapprocha un peu, tandis que la chanson attaquait sa dernière partie.

- Ne me tente pas, souffla-t-elle d'un ton railleur.

Lorsqu'il affirma que sa mère se trompait, Cassie fit la moue. Il avait beau avoir l'air sérieux et elle avait beau contredire sa mère - ne serait-ce que par orgueil - le seul garçon qui avait essayé de l'approcher venait de se marier avec un homme. Ce n'était pas vraiment très gratifiant, il fallait bien l'avouer.

- Tu le ferais toi ? interrogea-t-elle à voix plus basse, sans quitter Irving du regard.



   
Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3441

Voir le profil de l'utilisateur
Le ferait-il ?
Ce n’était pas tant la question qui laissa Irving sans voix. Si Cassandre avait utilisé son habituel ton railleur, comme pour le mettre au défi, il aurait surement fanfaronné un «  bien sûr », tant il était prompt à flirter allégrement. Il l’aurait peut-être même embrassé, pour le plaisir d’avoir le dernier mot avec elle. Pourtant, quelque chose dans la voix de son amie l’empêcha de poursuivre sur cette lancée.  Ou peut-être était-ce la moue dubitative qu’elle avait esquissée avant de lui poser cette question fatidique. Comme si elle doutait de la sincérité de la réponse qu’il puisse lui faire. Ou qu’elle la redoutait.
Impossible. Cassandre ne pouvait pas douter, hésiter, ni craindre quoi que ce soit, et pourtant… Elle n’était pas comme d’habitude.

Lorsque les  dernières notes de Magic Works retentirent, Irving compris qu’il était resté silencieux un peu trop longtemps et que sa cavalière allait forcément prendre congé de lui sans qu’il ait pu s’expliquer.

« Non. Non. Attends,
souffla-t-il précipitamment, en la retenant par le bras tandis que les couples autour d’eux se défaisaient, Viens, ajouta-t-il en lui indiquant la porte vers l’extérieur, Allez, s’te plait, insista-t-il en lui pressant doucement le bras.

La jeune femme consentit à le suivre et ils rejoignirent la cour de l’établissement seulement éclairée par la lumière qui filtrait à travers les vitres de l’établissement.

« Cassandre, réponds moi sincèrement : Est-ce que tu penses vraiment que tu fais peur aux hommes ?» demanda finalement Irving sur un ton teinté d’incrédulité.


Cassandre HarperSeptième annéeavatar
Messages : 340

Voir le profil de l'utilisateur
Le silence d'Irving dura une seconde. Puis deux. Puis trois. Puis trop. Lorsque les dernières notes de la chanson retentirent dans la pièce, Cassandre s'écarta de lui d'un air rageur. Elle n'aurait jamais dû poser cette question et elle était autant en colère contre elle-même que contre Irving et son pesant et vexant silence. Elle le fusilla du regard avant de se détourner, manquant d'arracher son bras de sa poigne lorsqu'il tenta de la retenir. Ce fut uniquement son désir de ne pas faire de scène au mariage de Théo qui la poussa à se tourner vers son ami, ses yeux glacés lui jetant un regard peu amène.

Elle consentit néanmoins à le suivre dehors, le visage toujours fermé et sa vexation toujours à l'esprit. Il faisait bien plus frais dans la petite cour que dans la salle où les invités s'agitaient aussi croisa-t-elle ses bras sur sa poitrine, à la fois dans une posture défensive et aussi pour se réchauffer un peu.

- Je ne sais pas, persiffla-t-elle lorsque Irving lui posa la question. Je me trouve en droit de me demander, puisque le seul garçon qui ait un jour failli m'embrasser vient d'épouser un homme - elle n'avait jamais mentionné cet épisode à qui que ce soit - et que lorsque je te pose la question, tu perds soudainement le sens de la parole.


   
Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3441

Voir le profil de l'utilisateur
Cela faisait beaucoup d'information d'un seul coup: Cassandre doutait bel et bien de son potentiel de séduction, elle n'était jamais sorti avec personne même si elle avait failli fréquenter Théo Nott. Oh Merlin. Irving chassa cette image en clignant des paupières avant de répondre aux accusations de la jeune fille:

"Arrêtes, tu savais très bien qu'j'allais finir par t'embrasser tout à l'heure ! s'emporta-t-il, Tu n'me fais pas plus peur qu'une autre, voyons ! ajouta-t-il en secouant la tête tant l'idée lui semblait ridicule. Elle lui faisait même moins peur que Nora, c'est dire !

"J'ai juste perçu que tu doutais de ce que j'allais faire et c'est davantage cette hésitation qui m'a fait interroger. Putain Cassie, excuse moi mais j'ai du mal à t'imaginer en plein doute, voilà tout."

Cassandre était quand même la fille qui n'avait pas hésité une seconde au moment d' utiliser sa baguette magique en dehors de Poudlard.

"Et puis Théo préfère les mecs,
reprit-il en ton plus bas, c'est comme ça ! Ça n'a rien à voir avec toi..."

Il poussa un soupir et observa la jeune femme d'un air désolé.

"T'aurais surement préféré qu'j'tembrasse tout à l'heure,
reprit-il sur un ton radouci, ça t'aurais p't-être rassurée -même si t'as aucune raison d'douter- mais ça aurait été dommage de gâcher c'premier baiser avec moi tu crois pas ? reprit-il en souriant légèrement, j'parle en connaissance de cause, le mien c'est Jeremy Baker qui m'l'a donné. C'est quand même mieux avec quelqu'un qui compte vraiment tu crois pas ?"

Car il y avait bien une chose dont Irving était certain, c'était bien que Cassandre n'était pas amoureuse de lui !


Cassandre HarperSeptième annéeavatar
Messages : 340

Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre était un peu perdue. C'était une sensation à la fois nouvelle et surtout monstrueusement désagréable alors elle se mit à faire ce qu'elle faisait toujours : elle commença à classer toutes les informations dont elle disposait avec une redoutable rationalité afin de les traiter une par une.

- Alors premièrement, non, je ne savais pas. Et c'était vrai en plus. Et de deux, excuse-moi d'avoir des doutes quand on en vient à des sujets aussi délicats !

Elle doutait peu d'elle, c'était vrai. Elle était certaine de ses capacités, de ce qu'elle pouvait réaliser et elle avait foi en elle et en son avenir. Mais elle était parfois un peu rattrapée par le monde qui l'entourait, ce monde où toutes les filles de son dortoir parlaient de leurs amourettes et où son expérience dans ce domaine était égale à la masse neuronale de Katy Scott.

- Et de deux, ne me regarde pas comme ça Whitaker. J'ai eu un moment d'hésitation mais j'ai pas besoin de ta pitié, cracha-t-elle, recouvrant une vieille habitude l'espace d'un instant. Elle n'aurait jamais dû aborder le sujet ; elle secoua la tête lorsque Irving affirma que cela aurait été dommage de gâcher son premier baiser avec lui. Elle ne voulait pas penser à cela, elle se sentait plutôt humiliée de devoir aborder ça avec lui, un peu comme le soir de la soirée de fin d'année avec Théo. Elle ne voulait plus penser à cela.
Soupirant, Cassie passa une main sur son visage l'espace d'un instant et finit par relever un visage neutre vers Irving, ses sourcils sombres se fronçant lorsqu'il lui avoua que c'était Jeremy Baker qui lui avait donné son premier baiser. Que... ? Non, en fait, je ne veux pas savoir, coupa-t-elle en levant une main pour l'interrompre. Je ne veux pas de cette image mentale.


   
Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3441

Voir le profil de l'utilisateur
"Tout de suite les grands mots !" souffla Irving en roulant des yeux quand Cassandre affirma qu'elle n'avait pas besoin de sa pitié.  Il secoua la tête de gauche à droite et esquissa même un petit sourire devant la mine contrariée de son amie. Il était bien rare de la voir comme ça: C'était généralement lui qui bougonnait, pas elle !
Irving trouvait  cette situation plutôt distrayante mais cela ne semblait pas être le cas de Cassie. Il chercha donc à dédramatiser en lui révélant l'histoire de son premier baiser mais la jeune femme l'interrompit sous prétexte qu'elle ne voulait pas visualiser Jeremy en train de l'embrasser.

"Rho, tu trouves pas qu'on ferait un joli couple ?" plaisanta-t-il en rivant ses mains dans ses poches, Jerem' et moi hein, pas toi et moi." ajouta-t-il en contenant mal l'amusement que lui inspirait sa boutade, puis, après tout, on vient d'passer une journée entière à voir Sam et Théo s'rouler des palots, t'es plus à ça près si ?"

Irving se hissa sur la pointe des pieds pour regarder à l'intérieur de la salle où les deux amoureux étaient justement enlacés sur la piste de danse. Dire que Cassandre avait failli sortir avec Nott. Sans quitter des yeux les hommes de la soirée, Irving fronça les sourcils et demanda:

"En fait, qu'est-ce que vous lui trouvez à Théo ?"


Cassandre HarperSeptième annéeavatar
Messages : 340

Voir le profil de l'utilisateur
- Je croyais que tu n'aimais pas les joueurs de Quidditch... répliqua doucereusement Cassandre en s'appuyant contre le mur. Comment est-ce que tu aimais à le dire déjà ? Sportifs m'as-tu-vu ? Et moi qui te croyait homme de valeur, me voilà bien déçue !

Plus ils s'éloignaient du sujet, plus Cassie se sentait rassérénée. Elle allait ranger cet évènement dans ses mauvais souvenirs et ne plus jamais y repenser : elle était très forte à ce petit jeu là.

- Pour ta gouverne, ce n'est pas une question d'hommes qui s'embrassent, c'est une question de toi et Jeremy Baker. C'est très différent.

Même s'il fallait reconnaître qu'elle n'était pas encore complètement à l'aise avec le sujet, élevée dans une société où on mentionnait rarement l'homosexualité, si ce n'est pour la fustiger avec sévérité. Cassandre releva des yeux un peu incrédules sur Irving lorsqu'il demanda ce que tout le monde trouvait à Théo. N'était-ce pas évident ?
- Il est intelligent, bien élevé, élégant, loyal, courageux. Et qu'on se le dise, très très loin d'être désagréable à regarder. Très loin.

C'était dans ces moments-là qu'elle manquait d'amies pour appuyer ses propos, ce qui était assurément bien dommage.


   
Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3441

Voir le profil de l'utilisateur
Irving siffla d'admiration en entendant la liste longue -très longue- que fit Cassandre des qualités de Théo Nott. Elle était vraiment accroc, se dit-il en son for intérieur mais il préféra ne pas le lui faire remarquer. Inutile de réveiller Cassie La Furie une seconde fois.


"On peut vraiment être tout ça à la fois ?"
lança-t-il avec incrédulité, en observant toujours l'homme en question à travers les carreaux de la salle.

Intelligent, élégant, loyal, courageux et  beau ? Vraiment ?  Irving inclina légèrement la tête sur le  coté et afficha une moue dubitative. Froid et hautain, voila deux adjectifs qui convenaient bien mieux à Théo Nott !

"...mouai, concéda-t-il toutefois sans grande conviction, si on veut..."

Irving, Jaloux ? Mais pas du tout !


Cassandre HarperSeptième annéeavatar
Messages : 340

Voir le profil de l'utilisateur
- Bien sûr, répondit Cassandre en haussant les épaules.

Après tout, elle était plutôt difficile à convaincre lorsqu'il s'agissait d'apprécier quelqu'un alors pour qu'elle ait un béguin - très très léger, elle tenait à le signaler et à se le signaler à elle-même - il fallait bien quelqu'un qui en vaille la peine. Le ton peu convaincu d'Irving et sa moue lui arrachèrent la firent sourire et elle savoura la moquerie qui fondait dans sa bouche. Elle haussa un sourcil et d'un ton doucereux, elle tourna ses yeux bleus vers Irving.

- Mais ne sois pas jaloux mon petit Irving... Toi aussi, tu es plein de qualités ! Quand tu veux. De temps en temps...

L'air narquois de Cassandre n'avait pas quitté son visage tandis qu'une lueur de malice, si ce n'est d'affection, brillait au fond de ses yeux.


   
Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3441

Voir le profil de l'utilisateur
De temps en temps. Bon, c'était déjà ça, se dit Irving en reportant son attention sur la jeune femme afin de lui accorder un bref sourire.

En revenant en Angleterre, il avait imaginé qu'il retrouverait la même situation qu'il avait laissé un an plus tôt mais la réalité était tout autre: Danny n'était plus là, Nora était en couple avec Grady, Juliet et Jeremy allaient avoir un bébé et Cassandre allait quitter le pays dans quelques semaines... Il ne pouvait pas s'empêcher de ressentir une pointe de regret à cette idée comme s'ils passaient à côté d'une relation complice qu'ils auraient pu nouer mais qui se retrouvait avortée par les aléas de la vie.

"En creusant un peu, j'avoue qu'j'ai fini par t'trouver quelques qualités également..."
Lança-t il avec un sourire espiègle afin que cela ne sonne pas trop comme un compliment. Il connaissait la propension de Cassandre à dédramatiser toute situation jugée trop sentimentale...alors, une déclaration d'amitié !

"...et j'serai presque tenté de dire que tu vas m'manquer..." Souffla t-il en se tournant vers elle plongeant ses yeux bleus dans le regard brillant de Cassandre: "Presque."


Cassandre HarperSeptième annéeavatar
Messages : 340

Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre ne put retenir un sourire en coin lorsque Irving avoua qu'il pouvait peut-être lui trouver quelques qualités. Qui aurait pu croire à cela, lorsqu'ils avaient emménagé l'un à côté de l'autre voilà deux ans ? Les choses avaient tant changées, ils avaient changés aussi, ils avaient grandit. Le père d'Irving était décédé puis il était parti. Elle-même avait évolué et elle allait partir. A cet instant précis, son départ forcé lui semblait encore plus injuste. Mais ses parents avaient été intraitables, arguant que c'était le seul moyen de sauver son dossier suite à l'affaire du Bloody Sunday. Étudier à Salem était une chance qui ne se refusait pas... Son éternel sourire en coin aux lèvres, elle soutint le regard de Irving, appuyée contre le mur.

- Et je serai presque tentée de dire que c'est réciproque.


   
Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3441

Voir le profil de l'utilisateur
Un sourire malicieux éclaira le visage d'Irving. C'était presque une déclaration d'amitié ça ! Son côté taquin lui soufflait de chambrer la jeune fille pour son presque sentimentalisme mais son esprit aventureux lui dictait tout autre chose. Il observa le visage de Cassandre faiblement éclairé par la lumière de la soirée, laissa vagabonder son regard sur ses lèvres avant de remonter vers ses grands yeux bleus. Et pourquoi pas après tout ?
Au pire, elle allait se dérober avant de se moquer de lui le restant de leurs jours... Au fond, ça ne changerait pas tant que ça leur relation, alors, pourquoi se priver ? D’ailleurs, se serait mentir que de dire qu'Irving n'en avait pas envie à cet instant précis.

Son sourire s'agrandit donc lorsque, sans la quitter des yeux, il se pencha lentement vers elle pour déposer ses lèvres sur les siennes.


Cassandre HarperSeptième annéeavatar
Messages : 340

Voir le profil de l'utilisateur
Est-ce que Cassandre l'avait vu venir ? Elle aurait menti en disant que non. Après tout, elle avait un peu cherché à le provoquer aussi. Est-ce qu'elle aurait pu se dérober ? Encore une fois, elle aurait menti en disant que non. Est-ce qu'elle en avait envie ? Elle aurait encore menti en disant que non. Cassie était curieuse, de tout ça, de tout ce monde dans lequel semblaient baigner toutes les filles de son âge et qu'elle n'avait jamais approché. Alors quand Irving se pencha vers elle pour l'embrasser, Cassandre ne se déroba pas, au contraire, juste pour savoir ce que cela faisait.

Alors c'était ça, un premier baiser ? Lorsque Irving recula, elle n'avait pas vraiment l'impression d'être différente de la seconde d'avant ce baiser ou tous ces trucs du genre. Pas de cœur qui s'emballait, de frissons ou autres trucs décrits dans les Hauts de Hurlelune. Non, elle n'avait pas lu mais elle partageait son dortoir avec quatre filles de quinze ans.

- Les gens en font vraiment tout un plat pour rien, en fait, déclara-t-elle après un léger silence. Elle se sentait presque arnaquée par ce qu'on entendait partout. Ou c'est toi qui t'y prends mal, ajouta-t-elle sans résister à l'envie de lancer une pique à Irving, un sourire insolent sur les lèvres.  


   
Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3441

Voir le profil de l'utilisateur
Irving se recula légèrement un sourire amusé et fier -il faut le dire- imprimé sur le visage. A vrai dire, l'expérience était loin d'être désagréable et il était franchement tenté par l'idée de recommencer pour confirmer cette prime impression...

Mais ça, c'était avant.
Avant que Cassandre ne parle.

Plonger dans un bain d'eau glacée n'aurait pas autant rafraichi ses ardeurs.

"Ok. Donc ça c'est fait, souffla-t-il en passant sa main sur sa machoire, Hum... J't'explique, d'habitude les filles attendent que l'gars soit parti pour dire des trucs pareil. Elles racontent ça a leur meilleure copine, tu vois, pour ne pas tuer dans l'oeuf un apprenti-seducteur, ni piétiner sa virilité... Tu comprends? On appelle ça le tact. Oui.Voilà. C'est ça. Le tact."

A cet instant précis, il ne lui restait guère que l'humour pour tenter d'échapper à cette situation pour le moins humiliante.


Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Poker face [Cassing]

Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Poker face
» poker face (paul&camille)
» No he can't read my poker face~ ♫
» A quand le reveil citoyen face a l'insecurite ?
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Ailleurs,-