AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Eternal Flame [Irving & Margot]

Margot AdamsonAncien personnageavatar
Messages : 1956

Voir le profil de l'utilisateur
15 juillet 2008 - Mariage Saméo What a Face

Le regard de Margot balaya la salle avant de s'arrêter sur le couple des jeunes mariés, qui semblaient heureux, en train de danser avec leurs amis. Elle était heureuse de voir ses anciens élèves trouver leur voie et s'épanouir. Merlin savait que dans le cas de Samaël et Théo, ce n'était pas gagné d'avance, ils avaient eu chacun leur dose de malheurs dans la vie et c'était une bonne chose à ses yeux qu'ils se soient trouvés. Si Margot était contente d'avoir été invitée, elle qui était l'une des rares représentants de la famille fermée des sangs-purs ce soir, elle n'en était pas moins soulagée d'avoir Alastair avec elle. Elle ne connaissait pas grand monde à part ses anciens élèves et ne se voyait pas vraiment aller les questionner sur leurs évolutions professionnelles en plein mariage...

L'ancienne directrice de Poudlard s'ennuyait donc un peu tandis que son compagnon discutait avec ses camarades Oubliators, les collègues de Théo, et écoutait d'une oreille la conversation assez technique qu'ils avaient engagé. Battant la mesure du pied, elle lissa sa belle robe émeraude brodée d'argent tout en jetant un coup d'oeil discret à Alastair. Elle espérait qu'il finirait vite son dessert et délaisserait la conversation pour l'inviter à danser. Margot était hermétique à l'institution du mariage depuis longtemps mais elle avait été touchée par la cérémonie et se sentait d'humeur romantique et festive.

Elle en était à ce point de ses réflexions lorsque les premières notes de Romance in the Chamber of Secrets débutèrent...




Isabelle Adjani, kit par Juliet
Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3360

Voir le profil de l'utilisateur
"...c'est pas si horrible que ça enfin ! Bien sûr tu prends O'Connor comme exemple, y a pas pire qu'lui,  mais t'as plein d'autres Serpentard qui sont supers ! Ok, dans l'tas t'en as qui finissent Seigneur des Ténèbres, certes,  ou joueur d'quidditch arrogant... mais, des comme ça, y en a aussi chez les Gryffondors ! " railla-t-il en coulant un regard narquois en direction de Jeremy.

Il ne comprenait pas pourquoi son ami faisait une fixette sur les Serpentard. Si sa fille devait rejoindre cette maison, ma foi, il serait bien forcé de l'accepter. Le regard de l'ex-Gryffondor se posa machinalement sur Margot Adamson assise de l'autre côté de la pièce. L'actuelle directrice de Poudlard était justement issue de cette maison, ce n'était pas rien !

Irving était précisément en train de la scruter lorsque les premières notes Romance in the Chamber of Secrets débutèrent. Merlin, ce morceau le replongeait deux ans et demi plus tôt lorsqu'il avait fugué de Poudlard avec Danny pour assister au concert des Bizarr Sisters ! Il était justement tombé sur son professeur ce jour là, et il se souvenait avec nostalgie du "Même pas en rêve !" qu'elle lui avait lancé lorsqu'il avait tenté de l'inviter à danser. Mais, aujourd'hui les choses avaient changé, du moins, il l'espérait ! Pris d'une soudaine bouffée de courage tout gryffondorien, Irving donna un coup de coude à Jeremy et lui souffla:

"J'vais t'montrer à quel point les Serpentard sont cools..."

Puis il se leva et traversa la salle en direction du Pr.Adamson...



Irving Whitaker
Margot AdamsonAncien personnageavatar
Messages : 1956

Voir le profil de l'utilisateur
La distraction que Margot attendait tant vint sous une forme pour le moins... inattendue. L'ancienne enseignante posa un regard mi-interrogateur, mi-amusé sur le jeune homme qui venait de traverser la salle pour la rejoindre. Irving Whitaker faisait partie de cette génération d'élèves qu'elle avait vu grandir et à qui elle avait mit un nombre incalculable de notes et heures de retenue au fil des ans. C'était toujours surprenant de voir ces p'tits bouts d'chou sous leur forme adulte, et Irving ne faisait pas exception. Il ne ressemblait déjà plus à l'adolescent qu'il était lorsqu'il avait quitté Poudlard, endeuillé... Le souvenir le plus mémorable qu'elle avait à son sujet était sans aucun doute celui du concert des Bizarr' Sisters auquel elle avait assisté avec Peter et qu'il leur avait gaché. Margot avait été fâchée sur le coup, de voir des élèves hors du chateau et de perdre sa soirée avec les Bizarr Sisters et Peter - qui, à l'époque, n'était pas encore avec Chloé... Sans oublier le fait qu'il était un peu étrange d'être surpris par des élèves en pleine rockitude, elle qui était loin d'afficher ce visage au quotidien. Avec le recul, pourtant, elle en gardait un souvenir amusé.

"Monsieur Whitaker", le salua-t-elle avec un sourire indéfinissable. Elle n'avait rien contre le fait d'appeler ses anciens élèves par leur prénom, mais c'était bien plus amusant de tenter d'intimider Irving. "Vous et les Bizarr' Sisters... J'ai comme une étrange sensation de déjà-vu !"



Isabelle Adjani, kit par Juliet
Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3360

Voir le profil de l'utilisateur
Bon maintenant qu'il traversait la salle d'un pas décidé, il avait intérêt à ne pas s'être trompé au sujet de Margot Adamson. Il y avait de la rockitude en elle -bien cachée certes- et Irving espérait qu'elle saurait faire fi des convenances pour se lâcher un peu ce soir. Après tout, elle était présente au mariage de ses anciens élèves homosexuels, cela montrait bien son ouverture d'esprit. Il arriva finalement devant elle et s'immobilisa. Son regard se posa momentanément sur l'homme qui accompagnait Margot depuis le début de la soirée -un collègue de Théo, comme il avait cru comprendre- avant de focaliser pleinement son attention sur son ancienne enseignante.

"Professeur." répondit-il lorsqu'elle le salua.

Elle avait l'air drôlement sérieuse pour le coup mais sa tirade suivante contribua à détendre quelque peu l’atmosphère.
*Elle s'en souvient !* songea-t-il en laissant fleurir un sourire sur ses lèvres.

Elle n'avait pas oublié ce fameux concert à Pré-Au-Lard où ils auraient pu danser un slow sur ce tube des Bizarr' Sisters. Si à l'époque, cette perspective avait effrayé Irving, il devait avouer qu'aujourd'hui, il espérait bien remédier à ce manquement...

"Voilà, commença-t-il en passant une main dans ses cheveux d'un air gêné, (C'était quand même la directrice de Poudlard, Bordel !), Vu qu'j'uis trop frustré d'pas vous avoir invité la dernière fois qu'on a entendu cette chanson,  j'voulais savoir si vous m'accorderiez cette danse... "

Il se balança légèrement sur ses pieds  et tenta de masquer le grand sourire que son audace lui inspirait.



Irving Whitaker
Margot AdamsonAncien personnageavatar
Messages : 1956

Voir le profil de l'utilisateur
Margot ne put retenir plus longtemps un grand sourire malicieux face à l'attitude de son ancien élève. Irving Whitaker était frustré de ne pas avoir pu danser avec elle sur Romance in the chamber of secrets ? Allons bon, il avait probablement fait un pari avec l'un de ses copains. Qu'à cela ne tienne, Margot le trouvait mignon à inviter sa prof nerveusement et elle n'avait pas vraiment de raisons de refuser, même si c'était un peu bizarre de danser avec un de ses anciens élèves, un Gryffondor qui plus est !

"Avec grand plaisir, Irving", répondit-elle finalement avant de jeter un dernier regard à Alastair, visiblement passionné par sa conversation. Elle haussa les épaules avant de se lever de sa chaise et de suivre Irving sur la piste de danse. Un peu gênée, elle le laissa mener la danse en essayant de ne pas trop regarder du côté de la clique des Gryffondor. Baker et compagnie devaient bien rire mais elle se prêtait volontiers au jeu. Ils faisaient partie de sa dernière génération d'élève, après tout, et en tant que tel ils avaient une place un peu particulière dans son coeur.

"Comment allez-vous, votre retour en Angleterre s'est bien passé ?", demanda-t-elle, curieuse d'avoir des nouvelles du jeune homme au parcours un peu chaotique.



Isabelle Adjani, kit par Juliet
Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3360

Voir le profil de l'utilisateur
Elle venait d'accepter, bordel de troll ! Il allait danser avec la directrice de Poudlard, Par Merlin ! songea-t-il en devançant Margot sur la piste de danse.

En passant il accorda un clin d’œil à Jeremy puis il décida de ne plus regarder son camarade jusqu'à la fin de ce slow. Il n'avait pas envie d'éclater de rire devant le P. Adamson  et qu'elle pense qu'il se moquait d'elle. Bien au contraire, il allait profiter pleinement de ce moment.
Il posa donc ses mains sur ses hanches tout en s'efforçant de garder un visage impassible. Il risqua un regard vers le compagnon de son enseignante- qui ne semblait même pas avoir remarqué qu'elle était partie- puis il fixa son attention sur le visage de Margot.

Elle était drôlement près quand même.

"J'vais bien !" répondit-il quand elle lui demanda comment il allait.

Bien sûr, c'était la réponse qu'il servait si l'on omettait les événements récents du Bloody Sunday et il n'était pas sûr que Margot ait envie d'en parler immédiatement. Il poursuivit donc sur un terrain plus neutre:

" Le retour au pays s'est bien passé. J'ai trouvé du travail chez les moldus, s'empressa-t-il d'ajouter avec un brin de fierté, C'est cool. Le seul truc pourri, c'est qu'fais plus d'potions !" ajouta-t-il avec un sourire malicieux.



Irving Whitaker
Margot AdamsonAncien personnageavatar
Messages : 1956

Voir le profil de l'utilisateur
C'était décidément très étrange de danser avec Irving, un peu comme si la barrière élève-professeur tombait. C'était la première fois qu'elle avait le loisir d'examiner ses bouclettes d'aussi près et cela lui faisait regretter de ne pas avoir Daisy ou Chloé avec elle pour pouvoir commenter ce moment surréaliste après coup. Enfin, elle aurait toujours quelque chose à leur raconter...

"Oh, oui, je suis sure que c'est un vrai déchirement pour vous", répondit Margot avec ironie, "Je pourrai toujours vous trouver un petit poste à mon nouveau travail, si les potions vous manquent tant !"

C'était une proposition en l'air, bien sûr, jamais elle n'engagerait Irving pour un travail en rapport avec les potions. S'il croyait qu'elle ne l'avait jamais vu loucher du côté de la copie de Miss Highlands lors de ses cours, il se fourrait le doigt dans l'oeil ! Ce n'était pas qu'elle ne voulait pas le voir réussir, bien sûr, mais elle doutait que ce soit dans ce domaine si exigeant, sur lequel des générations entières d'élèves de Poudlard se cassaient les dents.

"Bravo pour votre travail chez les moldus", ajouta-t-elle tout en tournoyant au rythme de la musique, heureuse de voir qu'Irving trouvait sa voie. "En quoi est-ce qu'il consiste au juste ?"



Isabelle Adjani, kit par Juliet
Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3360

Voir le profil de l'utilisateur
Irving aurait bien rit en entendant la remarque ironique de son enseignante mais l'étonnement prima sur l'amusement:

" Mais ? Vous arrêtez Poudlard ?" lança-il brusquement, presque abasourdi.

Margot était en poste depuis seulement un an, elle ne pouvait pas déjà partir ! Pourtant, il avait cru comprendre qu'elle avait mené une lutte acharnée contre Ana Sorden pour obtenir la direction de l’école de Sorcellerie et Irving ne comprenait pas ce revirement si soudain...

"Vous savez qui va vous remplacer ?" s'enquit-il d'un air soucieux.

Bon nombre de ses amis étaient encore à l'école et il n'avait pas envie qu'une Sorden-Bis reprenne le flambeau. Donald et Nora traversaient une phase difficile avec la mort de Danny et l'ex-gryffondor espérait que la relève de Margot serait une personne compréhensive et bienveillante.

Mais l'enseignante ne semblait pas vouloir s'attarder sur le sujet ! Elle balançait une bombe et ensuite, elle faisait la conversation comme si de rien n'était, lui demandant des précisions sur son emploi:

"J'ouvre et j'ferme des portes, répondit-il en expédiant quelque peu la réponse. Dans un hôtel. Précisa-t-il toutefois en se rendant compte que son métier pouvait paraitre assez incongru présenté de la sorte, Mais et vous alors ? reprit-il bien décidé à ne pas lâcher le morceau, vous allez faire quoi ?"



Irving Whitaker
Margot AdamsonAncien personnageavatar
Messages : 1956

Voir le profil de l'utilisateur
"J'en déduis que vous n'avez pas lu le formidable article de Multiplettes à mon sujet... Je suis soulagée, à vrai dire", répondit Margot avec un petit rire un peu amer. Elle n'avait guère apprécié le portrait diffamant et peu glorieux que ce torchon avait fait d'elle. Il aurait même été assez juste de dire que cela l'avait durement touché, même si elle n'en avait rien laissé paraître. Cela l'obligeait à aborder un sujet qu'ils n'avaient tous les deux probablement pas très envie de développer, mais elle le fit néanmoins, consciente que cela ne servait à rien de dissimuler la réalité :

"En tant que directrice, j'ai pris la responsabilité des différents décès qu'il y a eu cette année parmi nos élèves. Je ne vous apprends rien..."

Son regard clair accrocha tristement celui d'Irving, dont elle connaissait l'amitié avec Danny Sneals.

"Il était temps pour moi de tourner la page. Le professeur Mason va prendre ma suite, je laisse donc l'école entre de bonnes mains !", ajouta-t-elle pour rassurer Irving, touchée par son intérêt quant à son avenir. Son ton se fit ensuite plus confidentiel :

"Quant à moi, cela reste entre nous mais j'ai un emploi tout trouvé si monsieur Marchebank est élu Ministre. Vous avez peut-être entendu parlé d'une commission gouvernementale inclue dans le programme du FREE suite aux scandales sanitaires, qui serait destinée à déliver des autorisations de mise sur le marché des potions et à certifier leur qualité ? Eh bien, j'en prendrais la tête, a priori..."



Isabelle Adjani, kit par Juliet
Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3360

Voir le profil de l'utilisateur
La conversation qui se voulait légère jusqu’alors glissa subitement dans un autre registre. Irving se tendit légèrement lorsque sa partenaire évoqua les récents scandales qui venaient de l’éclabousser. Bien sûr il aurait du y penser. La mort de Roxanne, la lycantropie de Samantha, la fugue des élèves au Bloody Sunday… Ces événements avaient sérieusement entachés le mandat du Professeur Adamson et elle  était contrainte de partir pour calmer les esprits. En tout temps, il y avait toujours eu des élèves fugueurs à Poudlard –Irving était bien placé pour le savoir- mais là, l’école avait été frappé si durement que l’opinion publique avait eu besoin d’un responsable, en l’occurrence, Margot.

Toutefois l’enseignante semblait rebondir. Elle parlait d’hors et déjà d’intégrer une commission gouvernementale visant à certifier la qualité des potions sur le marché.

« Ce serait une bonne chose, approuva Irving d’un air sérieux qui ne lui était pas coutumier, d’ailleurs j’ai vu qu’vous aviez signé la pétition pour faire retirer les potions d’l’Usine Nimbus, bien avant que le lien ne soit établi entre elles et la Consumeuse. Vous aviez senti v’nir l’truc !
ajouta-t-il avec un vague sourire teinté d'amertume, enfin si vot’ commission peut éviter qu’on en arrive à de tels scandales sanitaires, ça sera déjà un grand pas. »

C’était trop tard pour son père, mais pas pour d’autres.

« Donc, si j’ai bien compris, y a plus qu’à espérer qu’le FREE passe … »
ajouta-t-il en détaillant sa partenaire d’un regard perçant.



Irving Whitaker
Margot AdamsonAncien personnageavatar
Messages : 1956

Voir le profil de l'utilisateur
Margot hocha la tête avec gravité. Oui, elle avait senti venir le truc, mais elle aurait largement préféré se tromper. Elle espérait aussi que ce projet qu'elle portait depuis quelques jours aurait une réelle efficacité et ne servirait pas simplement à des fins politiques, à faire joli pour contenter les victimes des scandales sanitaires. Elle pensait néanmoins qu'elle aurait de réels moyens, non seulement parce que Marchebank lui avait promis, mais parce qu'elle avait encore assez de poids pour peser en ce sens. On n'arrêtait jamais vraiment d'être directeur de Poudlard, c'était un statut que l'on conservait toujours et qui amenait un prestige et une réputation qui pouvaient toujours s'avérer utiles...

Margot soutint le regard perçant d'Irving quelques instants, réfléchissant à sa remarque.

"Pour mes ambitions professionnelles, certainement...", répondit-elle avant de se pencher légèrement vers son oreille pour murmurer, un sourire dans la voix :

"Mais je mettrai quand même un bulletin APPEL dans l'urne. Question de conscience citoyenne..."

Puis, s'écartant un peu, elle ajouta :

"Le programme du FREE est beau, je ne le nie pas. Peut-être un peu trop. Je suis sans doute trop pessimiste, on a tendance à l'être lorsque l'on a vécu certaines choses. J'espère que l'avenir me détrompera... Une chose est sure, Marchebank n'est pas quelqu'un d'ordinaire. Mais ça reste un homme politique. Il faut se méfier de ces bêtes là... Un peu comme les profs, d'ailleurs."

Sur ces belles paroles, elle adressa un petit clin d'oeil à son ancien élève.



Isabelle Adjani, kit par Juliet
Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3360

Voir le profil de l'utilisateur
Irving accueillit la confidence de son ancienne professeur avec un léger sourire. Ainsi elle n'était pas prête à tout pour satisfaire ses ambitions personnelles. Cela contrastait plutôt avec l'idée générale que l'on se faisait des Serpentard mais Irving se félicita de voir que Margot savait rester fidèle à ses valeurs. C'était plutôt rassurant de se dire que tous les verts et argents n'étaient pas des girouettes qui tournaient au gré des vents ! Voila un nouvel argument auquel Jeremy serait surement sensible.

L'ex-Gryffondor hocha la tête lorsque son enseignante poursuivit son exposé sur les politiciens. Lui aussi, il était intimement persuadé que tous les candidats au poste de Ministre se félicitaient intérieurement de ce qui était arrivé au Bloody Sunday.

"D'une manière générale, ils n'ont pas d'scrupules à faire d'la récupération politique, souffla Irving en faisant tournoyer son enseignante, vous êtes pas la seule que ça inquiète, j'en ai parlé un peu avec le professeur Hellsoft..." ajouta-t-il en se remémorant la conversation qu'il avait eue avec elle quelques semaines plus tôt à Ste-Mangouste.

D'ailleurs, il n'avait pas spécialement pris de nouvelles de son ancienne directrice depuis. Il faut dire que leur dernier échange avait été lourd en sous-entendus et en reproches si bien qu'Irving préférait laisser couler un peu d'eau sous les ponts avant de la recontacter.

"En parlant d' prof, poursuivit-il, j'ai entendu dire que m'ssieur Harris était hospitalisé... Il va mieux ?" s'enquit-il subitement.

Hors jeu:
 



Irving Whitaker
Margot AdamsonAncien personnageavatar
Messages : 1956

Voir le profil de l'utilisateur
Margot approuva les paroles d'Irving d'un hochement de tête. Tous deux avaient la petite Lou comme filleule commune et connaissaient bien sa mère. Elle aussi avait eu l'occasion de parler avec Chloé des évènements récents et savait qu'elle partageait ses inquiétudes. Il fallait dire que la jeune mère était également présente au Bloody Sunday, ainsi que sa petite famille... Tout le monde se sentait concerné par les évènements récents mais il était certain que les personnes présentes ce terrible jour l'étaient encore plus. L'enseignante perdit momentanément son sourire quand Irving mentionna Edmund, mais elle s'efforça de se recomposer un visage plus neutre. Inutile d'inquiéter qui que ce soit pour l'instant...

"Oui, c'est exact, nous étions ensemble ce jour-là et... Hé bien, il est à l'hopital depuis. Les médicomages se réservent de prononcer tout jugement pour l'instant. D'après eux, il a une chance raisonnable de se rétablir complètement, mais il faut être patient. J'essaie de lui rendre visite fréquemment car il s'ennuie sans ses Gryffondor préférés à tourmenter", conclut-elle avec un petit sourire affectueux, soucieuse de brosser un portrait optimiste de la situation, même si celle-ci était loin d'être brillante...




Isabelle Adjani, kit par Juliet
Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3360

Voir le profil de l'utilisateur
Irving hocha lentement la tête lorsque Margot affirma qu'il y avait des chances raisonnables pour qu' Harris se remette complétement de ses blessures. Même si le jeune homme n'avait jamais porté cet enseignant dans son cœur, il ne lui souhaitait pas de malheur non plus. Le Bloody Sunday avait fait assez de victimes comme ça.

D'ailleurs, la conversation tournait dangereusement autour d'un sujet qu'Irving n'avait nullement envie d'évoquer, la mort de Danny. Soucieux de retrouver un peu de légèreté dans leurs échanges, il s'empressa de rebondir sur la touche humoristique de sa professeur:

"Ah ! Vous l'avouez ! Le professeur Harris avait bel et bien une dent contre nous ! répliqua-t-il sans animosité. Au contraire il avait plutôt l'air amusé, On s'en était bien rendu compte entre Gryffy mais entendre un prof l'admettre enfin, ça fait plaisir !" lança-t-il en  l'observant attentivement, d'ailleurs je vous soupçonne d'avoir fait un peu pareil avec votre propre maison, risqua-t-il en laissant fleurir un sourire teinté d'insolence sur ses lèvres, Je ne comprends vraiment pas pourquoi Joy Highlands avait toujours de meilleure note que moi dans votre matière."

La mauvaise fois incarnée.

"Vraiment !" ajouta-t-il avant de laisser échapper un petit rire.



Irving Whitaker
Margot AdamsonAncien personnageavatar
Messages : 1956

Voir le profil de l'utilisateur
Margot fut soulagée de voir que l'humeur restait à la fête qu'ils évitaient de s'approcher de trop près de certains sujets. Ils avaient tous mérité une soirée de détente pour s'amuser un peu... Margot laissa échapper un grand rire comme on lui connaissait rarement face à l'effronterie de son ancien élève.

"Bien évidement", répondit-elle en haussant un sourcil. "Cela n'avait rien du tout à voir avec le fait que Joy Highlands travaillait effectivement ses potions pendant que vous vous employiez surtout à perfectionner l'art et la manière de loucher sur ses copies..."

Elle lui adressa un clin d'oeil pour lui signaler que cela restait entre eux et appartenait au domaine du passé. Margot avait conscience qu'elle enseignait une matière qui, pour bon nombre d'élèves, restait obscure. C'était un peu l'équivalent des mathématiques chez les moldus... Mais avec des efforts et de la rigueur, tout le monde pouvait y arriver !

"Quant à Edmund, je n'ai rien admis du tout, je nierai !", ajouta-t-elle d'un ton amusé. "Plus sérieusement, il est vrai que les profs aussi se laissent prendre à la compétition entre maisons parfois. Nous étions élèves avant vous, et puis un directeur de maison voit souvent comme un accomplissement personnel les réussites de ses protégés. Ca permet de narguer les collègues en salle des profs ! Mais on arrive à faire la part des choses, et heureusement, parce que je peux vous dire qu'être directrice de Serpentard, ça peut être... accrobatique."

O'Connor, Gray, et surtout Keller, autant de noms qu'elle n'était pas prêt d'oublier...



Isabelle Adjani, kit par Juliet
Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3360

Voir le profil de l'utilisateur
"Acrobatique ? s'étonna Irving en haussant les sourcils, C'est l'moins qu'on puisse dire !"

Il est vrai que Serpentard avait accueilli en son sein une folle furieuse qui avait tenté de tuer son petit-ami, un  préfet-en-chef qui s'était révélé être le vengeur masqué, et un Seigneur des Ténèbres, entre autres. Certes. Toutefois, Irving ne s'arrêtait pas à cette liste pourtant assez effrayante.

"Mais les Serpentard peuvent être de très bons camarades quand leur degré de serpentardise reste modéré..." lança-t-il comme s'il avait longuement réfléchi à la question. D'ailleurs c'était le cas, ...fin façon d'parler."

Pour lui Samantha était l'exemple parfait pour illustrer le Serpentard modéré. Elle savait ce qu'elle voulait dans la vie et elle se donnait les moyens de réussir sans se fourvoyer. Ambitieuse sans être présomptueuse.

"C'est la même chose pour toutes les autres maisons hein... ajouta-t-il pour fournir une explication un peu plus construite, si l'on pousse les caractéristiques propres à chaque maison à l’extrême, ce qui était initialement une qualité peut vite devenir un défaut. " assura-t-il en souriant.



Irving Whitaker
Margot AdamsonAncien personnageavatar
Messages : 1956

Voir le profil de l'utilisateur
La façon de formuler d'Irving la fit rire, et elle se demanda quel était son degré de serpentardise. Assez haut, estima-t-elle, même si elle tirait souvent sur le Poufsouffle. Ces deux maisons n'avaient en théorie rien en commun mais il était frappant pour elle de voir à quel point certaines personnes auraient eu leur place dans les deux.

"Je suis d'accord", approuva-t-elle en répondant à son sourire. "Et puis, on a parfois tendance à apporter trop d'importance aux maisons de Poudlard. Bien sûr, elles sont très utiles pour former des groupes, pour forger un esprit de camaraderie et de compétition, pour accentuer certaines valeurs... Pour aider les élèves à s'épanouir, je dirais, mais cela devient problématique quand on réduit leurs membres à une seule caractéristique ou qu'on les stigmatise. Pauvres Poufsouffle, poursuivis toute leur vie par l'image des gentils naïfs un peu trop portés sur la nourriture."

Son regard se posa sur les deux mariés, qui étaient justement en train de manger le dessert, et elle adressa un clin d'oeil amusé à Irving.



Isabelle Adjani, kit par Juliet
Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3360

Voir le profil de l'utilisateur
Irving ricana en coulant un regard en direction de Samaël et Théo qui étaient occupés à dévorer leur gâteau de mariage. Le stéréotype illustré !
Certes, Sam pouvait parfois s’apparenter au cliché du Poufsouffle aimable et serviable mais  le Choixpeau semblait s’être trompé de maison quand il avait réparti ce glaçon de Théo Nott. D’ailleurs Irving pensait souvent que le vieux couvre-chef s’était même fourvoyé sur son propre compte.

« Savez, j’pense que l’choixpeau s’plante des fois. C’est obligé, non ?  Par exemple, j’me suis toujours senti plus Poufsouffle que Gryffondor et j’me d’mande pourquoi j’ai atterri dans cette maison…
expliqua-t-il en haussant vaguement les épaules, Ok, j’peux avoir des réactions un peu impulsive, c’est vrai, consentit-il, mais rarement.  La plupart du temps j’suis juste un gros Poufsouffle, le côté travailleur en moins… »

Après plus de sept ans, sa répartition chez les audacieux restait encore un mystère pour lui.

« Ou alors l’choixpeau fait des tests, supputa-t-il,  Il vous met dans une maison pour qu’vous développiez les caractéristiques qui lui sont propres....

Cette théorie pouvait ainsi expliquer pourquoi Danny, fainéant notoire, avait été envoyé chez les Blaireaux réputés pour être des travailleurs acharnés.

« …En gros c’est d’la faute de c’maudit chapeau si j’ai tenté d’fuguer pour voir l’concert des Bizzar’ Sisters ! ricana-t-il, Il voulait qu’j’développe mon côté intrépide ! ajouta-t-il avant de reprendre avec un peu plus de sérieux :  D’ailleurs vous avez vu ? Les Sisters vont sortir un nouvel album ! »



Irving Whitaker
Margot AdamsonAncien personnageavatar
Messages : 1956

Voir le profil de l'utilisateur
Margot ponctua la justification d'Irving par un rire incrédule.

"Avec tant de mauvaise foi, vous ne pouvez nier être un Gryffondor pur jus !", répondit-elle avant d'ajouter, plus sérieusement : "Je crois que vous vous trompez, je trouve que vous étiez un digne représentant de cette maison. Vous êtes quelqu'un de courageux, de volontaire, d'engagé... Gryffondor ne signifie pas seulement l'impulsivité !"

Margot approuva avec enthousiasme la nouvelle de l'album des Bizarr Sisters, qu'elle avait hâte d'écouter.

"J'ai appris ça, on se croisera peut-être à un concert où je n'aurais pas besoin de vous ramener au dortoir, cette fois...", le taquina-t-elle, avant d'ajouter : "Mais les Sisters ne rajeunissent pas, il nous faudrait de nouveaux groupes, et la rumeur en salle des profs l'an passé disait justement que vous aviez tout d'une future rock star... Vous devriez monter un nouveau groupe, comme ça j'aurai des billets gratuits !"



Isabelle Adjani, kit par Juliet
Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3360

Voir le profil de l'utilisateur
Irving sourit lorsque Margot affirma que s'ils se recroisaient à un concert des Bizarr'Sisters elle n'aurait pas besoin de le raccompagner à son dortoir: "Ouep, par contre vous n'pourrez plus profiter d'mon offre de promo sur les tee-shirt du groupe... J'aurais plus l'tarif étudiant !" expliqua-t-il en ricanant.

Les deux danseurs poursuivirent la discussion sur le thème de la musique puisque son ancienne enseignante affirma avoir entendu parler de ses talents de future rock star. Les oreilles d'Irving s'empourprèrent, tant sous le coup du compliment que sous l'appréhension que Margot Adamson ait entendu, ne serait-ce qu'une fois, le tube des Dark Boursouf rédigé en retenue dans lequel ils la qualifiaient de "nonne" et... de "conne".

"Cette réputation de star du rock est complétement usurpée,croyez-moi, répondit-il avec un sourire un peu crispé, puis dans not'groupe, on a plus d'bassite et notre chanteuse risque d'être occupée dans les dix-huit ans à venir ! ajouta-t-il en coulant un regard en direction du ventre rond de Juliet, mais promis, si un jour j'participe à un concert, j'vous invite. Parole. J'ferai passer les places par l'professeur Hellsoft."

Ça ne l’engageait pas à grand chose pour le moment étant donné que ses projets musicaux étaient au point mort.

"A moins qu'vous vouliez m'donner votre adresse personnelle, ajouta-t-il d'un air faussement candide, mais j'voudrais pas qu'ça soit mal interpréter... précisa-t-il en posant son regard sur l'homme qui avait accompagné son enseignante toute la soirée et qui les regardait danser depuis deux bonnes minutes, J'uis pour la paix dans les couples !"

Sauf dans le Granola, mais ça, c'est une autre histoire...



Irving Whitaker
Margot AdamsonAncien personnageavatar
Messages : 1956

Voir le profil de l'utilisateur
"J'y compte bien", répondit-elle à Irving, tout en suivant son regard en direction du ventre arrondi de Juliet. C'était triste de voir à quel point la réalité avait rattrapé ses élèves qui auraient encore dû profiter de l'insouciance de la jeunesse. Voilà pourquoi elle quittait son poste de directrice sans rancune : au fond, ses détraqueurs avaient raison. Elle avait failli à sa tâche, et ses élèves avaient été mis en danger.

A nouveau, Margot fut surprise de l'audace d'Irving et rit d'un air incrédule. Elle jeta un coup d'oeil à Alastair et vit qu'il avait interrompu sa discussion pour les observer. Un sourire satisfait étira ses lèvres à cette constatation.

"Effectivement, Alastair risquerait de ne pas apprécier. D'un autre côté, si ça a le même effet sur lui que de danser avec vous, je ne dis pas non ! Il a enfin arrêté de parler avec ses collègues..."

Elle adressa un petit signe de main à son petit-ami avant de reporter son attention sur son cavalier du moment.

"En parlant de couple, qu'est-ce que vous faites à danser avec moi et pas avec Nora Weaver ?", interrogea-t-elle en souriant. Elle espérait bien être invitée à ce mariage là aussi, un jour... Elle avait d'ailleurs un pari à ce sujet avec Daisy et Chloé, qu'elle entendait bien remporter !



Isabelle Adjani, kit par Juliet
Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3360

Voir le profil de l'utilisateur
Quand Margot accorda un petit signe de la main au fameux Alastair -qui était donc bel et bien son compagnon- Irving manqua de peu d'éclater de rire. Il se mordit l'intérieur de la joue jusqu'à s'en faire mal, afin de recouvrer une mine sérieuse à offrir au gentleman assit un peu plus loin. Pourtant, lorsqu'il croisa brièvement son regard, Irving ne put contenir plus longtemps le sourire qui lui chatouillait les zygomatiques. Au moins, il était sûr maintenant que professeur Adamson bénéficiait de toute l'attention dont elle méritait ! C'était vraiment une femme charmante rehaussée par une petite touche d’espièglerie insoupçonnée de prime abord.

« Je vous ferai parvenir une place de concert pour lui aussi,
reprit-il en reportant son attention sur sa cavalière,  Ça me semble plus sage.» ajouta Irving en hochant doucement la tête.

Toutefois le sourire du jeune homme se fana quelque peu lorsque Margot évoqua Nora :

«  Oh, vous vous trompez, Nora sort avec un autre gars d’la Cité Nimbus, Grady, Plus grand et avec moins d’boucles, expliqua-t-il, persuadé que son enseignante s’était trompée de Nimbusien.

A bien y réfléchir, comment savait-elle que Nora et lui étaient proches ? Ils n’avaient partagé aucun cours ensemble, n’étant même pas dans la même année. Le regard d’Irving se fit plus suspicieux alors que le dernier couplet de Romance in The Chamber of Secret raisonnait.

« Ah, j'crois qu'l'moment d’s’quitter est malheureusement arrivé, souffla-t-il avec une mine désolée, ce fut un réel plaisir, ajouta-t-il sincèrement en tournoyant sur les dernières notes de la chanson.»



Irving Whitaker
Margot AdamsonAncien personnageavatar
Messages : 1956

Voir le profil de l'utilisateur
"Je crois, en effet", répondit Margot, dont le sourire s'agrandit quand elle vit Alastair se lever de sa chaise. Avec un peu de chance, il venait prendre la relève d'Irving, ce qui ne serait pas pour lui déplaire. Cette première danse lui avait donné envie de danser encore, jusqu'au bout de la nuit. Après l'année qu'elle avait eu, elle le méritait bien !

La sorcière fut déçue d'apprendre qu'Irving, contrairement à ses prédictions, n'avait pas réussi à gagner le coeur de la belle Nora Weaver, mais qu'il s'était fait couper l'herbe sur le pied par nul autre que Grady McNeil. Ses ragots n'étaient donc pas à jour ! La chanson se termina alors et leur danse avec elle.

"Ce fut un plaisir aussi, Irving. Prenez soin de vous", lui dit-elle avec un sourire. Elle s'éloigna ensuite en direction d'Alastair, prête à l'embarquer sur la piste de danse pour tournoyer au rythme des Magic Floyd.

RP terminé



Isabelle Adjani, kit par Juliet
Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Eternal Flame [Irving & Margot]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Renom / Honneur Flame D. Elric
» Flame On [Johnny Storm]
» Margot de Soltariel [Duchesse de Soltariel]
» La Reine Margot [OS]
» While your lips are still red (Théo et Margot)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Ailleurs,-