AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Une épaule pour pleurer [Nora/Nate]

Nate WindstomQuatrième annéeavatar
Messages : 599

Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Nate Windstom le Mer 18 Mar 2015 - 17:38, édité 1 fois
Vendredi 17 octobre 2008, au soir

Nate tremblait. Assis sur le sol, ses bras entouraient ses jambes relevées contre son corps dans la vaine tentative de conserver sa chaleur corporelle. Cette partie du château était déjà glaciale alors qu’on n’était qu’en novembre, Nate n’osait penser à ce que cela serait dans quelques mois – voire même semaines. La logique aurait voulu qu’il quitte au plus vite cet endroit pour retrouver la chaleur de son dortoir. Malheureusement, aujourd’hui, son dortoir n’avait rien de chaleureux et ce couloir possédait les qualités dont il avait besoin, il était isolé et peu fréquenté.

Les yeux perdus dans le paysage du parc de Poudlard, Nate ressassait. Il lui avait semblé s’intégrer plutôt bien ses derniers temps, il s’était fait quelques amis, avait fait d’énormes efforts pour paraître plus sociable et sortir de sa coquille. Il lui arrivait même de réfléchir sans se comparer à Jude. C’est pourquoi la claque avait été encore plus violente.

Il rentrait d’une journée de cours tout à fait banale, un vendredi soir, le week-end approchait, il pensait sans doute aller faire un tour à Pré-au-lard le lendemain, avec Noah peut-être. Il était donc plutôt de bonne humeur en entrant dans son dortoir. Il avait été surpris de découvrir tant de monde à cette heure-là un vendredi soir, en général, ses camarades de dortoir préféraient traîner dans le parc ou dans la salle commune.

Il avait rapidement saisi la cause de l’enthousiasme des autres Serdaigle mais, pour une fois, il avait pris sur lui en cherchant à en savoir plus. La réaction avait été sans équivoque et le rejet violent pour Nate.  Il avait préféré fuir plutôt que de faire comme si de rien n’était. Il avait fui et maintenant il se gelait les fesses sur l’appui de fenêtre en pierre d’un quelconque couloir du troisième étage en tentant de retenir ses larmes.




Irving, reine des kits Ship
Nora WeaverAubergisteavatar
Messages : 2019

Voir le profil de l'utilisateur
Nora était de particulièrement bonne humeur en ce vendredi soir. Non seulement la semaine de cours était terminée, mais en plus elle allait pouvoir retrouver Irving à Pré-au-lard pour la première fois demain. A la rentrée elle avait été ravie d'apprendre qu'elle pourrait sortir de l'école tous les samedi, et s'était imaginé pouvoir voir très rapidement son meilleur-ami, malheureusement les entrainements de Quidditch et les tonnes de devoirs qu'on leur donnait en prévision des ASPIC en avaient décidé autrement. Mais elle s'était arrangée pour avoir sa journée de demain de libre et ils allaient enfin pouvoir passer une après-mid ensembles. Ces retrouvailles auraient pu l’embarrasser -c'était la première fois qu'ils seraient seuls tous les deux depuis sa rupture avec Grady- mais elle avait décidé d'y aller sans se prendre la tête et de profiter de cet après-midi quoiqu'il s'y passe, ou ne s'y passe pas.

Rien ne semblait pouvoir entacher l'enthousiasme de la Poufsouffle. Mais le château avait l'air décidé à tenter le coup puisqu'au moment où elle empruntait les escaliers pour se rendre à la bibliothèque -elle avait un livre à retourner-  ceux-ci changèrent subitement de direction. Nora sursauta suite à la secousse et s'accrocha à la rambarde pour ne pas tomber, attendant que les escaliers décident de l'endroit où ils avaient envie de l'emmener. Ils s'immobilisèrent enfin et Nora n'attendit pas de savoir où elle se trouvait pour gravir les marches qui la séparaient du palier -un voyage surprise lui avait suffit.

La Poufsouffle déambula un moment et reconnut finalement un couloir isolé du cinquième étage qu'elle avait déjà emprunté quelques fois. Si ses souvenirs étaient bons, il devait y avoir un autre escaliers tout près d'ici. Nora s'engagea dans le couloir d'un pas décidé, le manuel de SCM qu'elle devait rendre sous le bras. Elle s'arrêta brusquement en apercevant un jeune Serdaigle assis contre un mur, ses jambes repliées contre lui, visiblement mort de froid.

Nora avait toujours aimé venir en aide aux autres, elle aimait se rendre utile, et savoir qu'elle avait rendu la journée de quelqu'un un peu plus agréable -ou moins désagréable. Elle détestait voir les gens malheureux et avait tendance à vouloir tout faire pour que les gens autours d'elle aillent bien. Elle avait appris avec le temps que même avec toute la bonne volonté du monde on ne pouvait pas résoudre tous les problèmes, mais elle continuait de s'occuper de ceux qui étaient à sa portée quand elle en avait occasion. Et elle avait envie de croire qu'elle pouvait faire quelque chose pour ce jeune garçon, parce que personne ne méritait de grelotter tout seul dans un couloir un vendredi soir.

La jeune fille s'approcha doucement du Serdaigle et, après un court instant d'hésitation, s'assit à coté de lui.

"Hey, lança-t-elle doucement avec un sourire engageant. Qu'est-ce que tu fais-ici ? Il fait un peu trop froid si tu veux mon avis."

Elle s'imaginait bien qu'il n'avait sans doute aucune envie de lui parler, et encore moins de lui raconter ses problèmes, alors qu'il ne la connaissait même pas. Mais s'il était là tout seul c'était peut-être qu'il n'avait personne d'autre à qui parler, justement, et Nora ne voulait pas le laisser déprimer ici tout seul.

"Je m'appelle Nora ! reprit-elle finalement en lui tendant la main. Et toi ?" Elle l'avait déjà croisé plusieurs fois dans les couloirs mais ne connaissait pas son nom.

Il n'était pas obligé de lui parler de ce qui n'allait pas s'il n'en avait pas envie. Elle ne voyait aucun problème à lui tenir compagnie et à simplement faire la conversation le temps qu'il retrouve le sourire.


Nate WindstomQuatrième annéeavatar
Messages : 599

Voir le profil de l'utilisateur
Un violent frisson traversa Nate et il se mordit la lèvre pour ne pas sangloter. Il était mal et avait l’impression de ne rien faire pour arranger son cas, au contraire, il remuait le couteau dans la plaie mais il n’avait pas le courage de faire autrement. La solitude l’entourait et il ne savait pas vraiment si cela le soulageait ou lui pesait. Il n’eut pas à se poser la question bien longtemps puisqu’une voix douce le fit sursauter.

Il leva des yeux surpris vers la voix et découvrit Nora Weaver, il connaissait la capitaine de l’équipe de Poufsouffle comme n’importe quel étudiant de Poudlard mais n’avait jamais eu l’occasion de lui parler et il se demanda bien ce qu’elle pouvait lui vouloir. Il se redressa légèrement et tenta de se recomposer un visage un peu moins accablé sans grande réussite. Sa question le prit un peu au dépourvu, il n’avait pas prévu d’être surpris dans cette position, c’était sûrement un peu embarrassant mais surtout il ne savait pas quoi lui répondre. Timidement, il parlait quand même à une fille de septième année que tout le monde connaissait, il tenta de balbutier une réponse cohérente :

« Heu… En fait… C’est à dire que… Heu… Mon dortoir était occupé. Oui, c’est ça, occupé… Et j’ai… Préféré m’isoler un peu ? »

Pour la cohérence et la fluidité, on repassera. Il venait encore un fois de se ridiculiser mais à force il avait presque l’habitude. Il lança un sourire qu’il espérait rassurant à Nora, elle avait sûrement bien mieux à faire de sa journée que de discuter avec lui. Il lui était reconnaissant de s’être inquiétée mais il pouvait se débrouiller. Et alors qu’il s’apprêtait à lui faire savoir, il décida finalement de se taire en réalisant qu’il ne voulait pas qu’elle s’en aille, il voulait qu’elle reste un peu avec lui, pour lui tenir compagnie, lui changer les idées même s’il n’était pas très à l’aise en présence d’une quasi-inconnue.

Il avait de la chance car Nora ne semblait pas prête à s’en aller puisqu’elle lui tendit la main en se présentant. Nate la saisit un peu maladroitement – pourquoi ses mains étaient-elles toujours moites ? – et la serra :

« Nate. Nate Windstom. »

Son sourire était cette fois-ci un peu plus sincère mais il ne put s’empêcher de s’assurer que la jeune fille ne se sentait pas coincée avec lui :

« Tu… Tu sais, tu n’es pas o… Obligée de rester a… avec moi. Je… Je vais bien ? »

Même à ses oreilles, cela ne sonnait pas très convainquant, il se doutait que Nora ne serait pas dupe mais il voulait lui laisser une chance de se rétracter.




Irving, reine des kits Ship
Nora WeaverAubergisteavatar
Messages : 2019

Voir le profil de l'utilisateur
Nora hocha pensivement la tête quand le jeune homme lui expliqua avoir préféré s'isoler un peu car son dortoir était occupée. Les dortoirs étant partagés, il était plutôt normal qu'ils soient régulièrement occupés, mais c'était sans doute une façon pour le Serdaigle de lui faire comprendre qu'il avait voulu s'échapper du sien pour une raison et une autre. Nora ne posa pas plus de question pour le moment. Ils venaient de se rencontrer et même si elle ne demandait qu'à l'aider, cela ne la regardait pas vraiment. Elle se contenta donc de serrer la main de Nate, qui venait de se présenter, et de lui adresser un sourire rassurant.

La jeune fille secoua énergiquement la tête quand Nate lui assura qu'elle n'était pas obligée de rester avec lui et qu'elle pouvait très bien partir. Hors de question qu'elle le laisse mourir de froid tout seul ici. Le jeune homme termina par affirmer qu'il allait bien et Nora lui jeta un regard qui montrait bien qu'elle n'était pas dupe.

"Tu es sûr ?" demanda-t-elle gentiment, balayant le couloir autours d'eux d'un regard.

Ce n'était pas vraiment le genre d'endroit où l'on venait s'isoler quand on allait bien. Mais si Nora avait appris une chose en un été avec Ahren, c'était qu'on ne pouvait pas forcer les gens à parler de leur problème. Certaines personnes avaient besoin d'être écoutées, d'autres demandaient un peu plus de temps pour s'ouvrir aux autres, et elle ne voulait pas brusquer Nate. Elle voyait bien que quelque chose l'accablait, mais il n'avait peut-être pas envie d'en parler, et tant que ce n'était pas quelque chose de trop grave, c'était un choix que Nora respectait.

"Si tu veux vraiment être seul je peux m'en aller, commença-t-elle, tout en espérant que Nate ne saisirait pas cette opportunité pour se débarrasser d'elle. Mais tu peux me dire ce qui ne va pas, ajouta-t-elle doucement. On peut décider que ce qui est dit dans ce couloir reste dans ce couloir !" termina-t-elle avec un sourire engageant.

Il devenait évident que Nate avait des problèmes avec ses camarades de dortoirs, et elle en voulait pas qu'il craigne que ce qu'il lui dirait -ou ne lui dirait pas- soit répété à ceux qui le tourmentaient. Nora était particulièrement touchée par la solitude du garçon dans la mesure où s'était quelque chose qu'elle avait toujours craint. Elle avait la chance d'avoir une famille et des amis sur lesquels compter, et jamais elle ne s'était retrouvée complètement seule. Elle ne savait pas si elle pourrait le supporter. Elle avait besoin d'être entourée, d'être soutenue. Elle cherchait souvent l'approbation ou les encouragements de ses proches et elle ne savait pas comment elle pourrait avancer sans cela. Certaines personne semblait très bien s’accommoder de la solitude, ou du moins prétendaient très bien s'en accommoder, il suffisait de penser à Cassandre. Mais Nora n'avait pas la force de caractère de la Gryffondor et la solitude faisait partie des choses qu'elle redoutait le plus. Elle ne pouvait donc qu'être touchée par le malheur de Nate, et espérait réellement pouvoir l'aider.


Nate WindstomQuatrième annéeavatar
Messages : 599

Voir le profil de l'utilisateur
Manifestement, Nate n’avait pas convaincu Nora et il ne savait pas s’il devait se sentir agacé par son incapacité à mentir ou soulagé de voir qu’elle avait compris qu’il n’allait pas bien. C’est pourquoi lorsqu’elle lui demanda s’il était sûr, il ne put lui répondre oui d’un ton ferme et convainquant. Il mordilla sa lèvre inférieure et jeta un coup d’œil à droite et à gauche avant de lever un regard un peu perdu vers la jeune fille. Il n’osa cependant pas prendre la parole, espérant que son message visuel était passé.

Lorsqu’elle lui proposa de quitter les lieux, Nate désespéra quelque peu. Après tout, il l’avait cherché, c’était lui qui avait insisté pour qu’elle s’en aille mais désormais il était incapable de rester tout seul dans le froid à ruminer. Nora avait débarqué et lui avait parlé avec toute la gentillesse dont il avait besoin, elle avait réveillé en lui le besoin d’être épaulé, réconforté. Et manifestement, elle avait compris puisqu’elle lui proposa de se confier à elle. Elle eut même la délicatesse de lui proposer de garder le silence sur ce qu’il lui dirait. Alors il se lança :

« Me… Merci… Mais tu sais… Pas la peine de me promettre le si… silence, mes problèmes ne risquent pas d’intéresser grand monde… »

Nate avait à cet instant un tel besoin de parler, de confier ce qui le tourmentait, qu’il ne se soucia pas de paraître pitoyable. Il voulait juste profiter de cette occasion inattendue. Cependant, il ne connaissait pas la jeune fille et si elle paraissait gentille, elle était tout de même intimidante et lui déballer ses problèmes d’une seule traite n’était vraiment pas son genre. Il commença donc par une évidence en espérant qu’elle le mettrait suffisamment en confiance pour se laisser vraiment aller :

« Je… Je me sens un petit peu seul en ce moment… Poudlard n’est pas toujours très accueillant… J’aurais aimé que mon frère soit là… »

Finalement, il en avait dit un peu plus que prévu. Il ne voulait pas inquiéter la jeune fille plus que nécessaire. Ce n’était rien, juste un petit coup de moins bien comme il en avait régulièrement depuis sa première année ici. Et encore, ce n’était rien face au Nate de première année qui était incapable de tenir une conversation et qui passait ses journées à pleurer l’absence de sa famille.




Irving, reine des kits Ship
Nora WeaverAubergisteavatar
Messages : 2019

Voir le profil de l'utilisateur
Nora esquissa un triste sourire quand Nate lui répondit qu'elle n'avait pas à lui promettre de garder ses secrets, puisque ses problèmes n'intéresseraient certainement personne. Le jeune homme semblait si seul et désespéré qu'elle sentit son cœur se serrer. Depuis combien de temps était-il dans cet état là ? Pour être si mal en point il devait trainer ses problèmes depuis longtemps, personne ne lui avait donc tendu la main ? Personne n'avait rien remarqué ? C'était à en perdre foi en l'humanité.

La jeune fille hocha doucement la tête quand le Serdaigle expliqua se sentir un peu seul en ce moment. Elle aurait pu le deviner, dans la mesure où elle l'avait trouvé recroquevillé dans un couloir peu fréquenté, mais elle ne dit rien et se contenta d'écouter la réponse de Nate. Elle soupira imperceptiblement quand il fit remarquer que Poudlard n'était pas toujours très accueillant.

Nora avait toujours eu la chance d'avoir des personnes sur qui compter ici. Pendant les trois premières années de sa scolarité elle avait pu se cacher dans l'ombre de sa sœur, puis elle avait lié de fortes amitiés avec Artémis et Jane, elle avait rencontré Irving...Elle avait toujours eu quelqu'un à qui se confier et pour elle Poudlard était un endroit rassurant, où elle se sentait protégée. Cela lui faisait toujours mal de réaliser que ce n'était pas le cas pour tout le monde. Elle aurait voulu que Poudlard soit une seconde maison pour tous ses élèves, mais savait que c'était un espoir un peu fou. En attendant elle pouvait toujours essayer de le rendre un peu plus chaleureux en apportant un peu d'aide à ceux qui en avaient besoin.

Elle hésita à questionner Nate à propos de ses camarades de dortoir, qui semblait être la source de ses malheurs, mais ce dernier repris la parole pour avouer qu'il aurait voulu que son frère soit là. Cette fois-ci c'était quelque chose que Nora pouvait comprendre, ayant elle-même vécu quelques moments difficiles lors de sa première rentrée sans sa sœur à ses cotés. Toutefois, elle ne connaissait rien de la situation familiale de Nate, qui était peut-être très différente de la sienne. Elle choisit donc de l'interroger à ce sujet, tout en se promettant de revenir à ses camarades de dortoirs visiblement peu accueillants un peu plus tard.

"Ma sœur me manquait aussi beaucoup quand elle a quitté Poudlard, lança-t-elle avec le sentiment qu'en se confiant un peu elle encouragerait certainement le Serdaige à faire de même. Tu as un grand ou un petit frère ?" l'interrogea-t-elle ensuite.

Parce qu'à ses yeux la seule explication logique pour que Nate soit à Poudlard et son frère non était qu'ils soient séparés par suffisamment d'années d'écart.


Nate WindstomQuatrième annéeavatar
Messages : 599

Voir le profil de l'utilisateur
La présence de Nora apaisait Nate, elle était simplement à ses côtés, souriant gentiment et surtout l’écoutant avec attention. Nate ne comprenait pas trop quel intérêt elle trouvait à le réconforter ainsi mais il n’allait pas s’en plaindre. Il allait profiter de son sourire rassurant et de la chaleur douce qu’elle dégageait. Il se lâcha un petit peu, donnant pêle-mêle en quelques mots plusieurs de ses soucis et attendit de voir la réaction de la jeune fille.

Nora l’écouta puis s’adressa à lui, lui expliquant qu’il n’était pas le seul pour qui Poudlard était difficile, que même elle qui paraissait si enjouée et heureuse avait aussi souffert de l’absence de ses proches, du moins c’est ce que Nate en conclut. Cette idée était plutôt rassurante dans un sens, elle promettait une amélioration et lui redonnait un peu d’espoir. Il parvint à sécher ses larmes et sa question ne fit que lui tirer une grimace et non un sanglot comme elle l’aurait sûrement fait quelques minutes plus tôt.

Parler de Jude était toujours délicat, le sujet était sensible pour lui mais aussi pour les autres parfois. Il ne savait pas comment Nora allait réagir mais il avait envie de croire en elle, il avait envie de parler de Jude à quelqu’un d’autre que Noah, en parler à quelqu’un de totalement extérieur alors il se lança non sans une petite hésitation :

« C’est…  C’est mon frère jumeau… »

Il respira un bon coup, attendant que Nora assimile l’information et un peu curieux de voir sa réaction également.

« On est… séparé… depuis l’entrée à Poudlard. Il est dans un collège… moldu. C’est… hum… Il n’a pas de pouvoirs… »

Il n’était jamais facile de dire la vérité sur ce qui était vu par beaucoup comme une tare magique, une honte que la famille devait cacher. Nate n’avait jamais consciemment caché le fait que son frère était un cracmol, il avait juste évité d’aborder le sujet lorsqu’il tentait de se sociabiliser un petit peu.

Il aurait pu s’arrêter là dans son explication mais il ne voulait pas que Nora ne voit Jude que comme un simple cracmol, il voulait lui montrer qui il était, lui montrer qu’il n’avait pas honte et que Jude était quelqu’un qui valait la peine d’être connu :

« C’est quelqu’un de bien ! Il est super intelligent même s’il a tendance à ne pas beaucoup travailler. C’était toujours moi le cerveau quand on était encore tous les deux, j’imaginais les jeux et lui les mettait en place, et lorsqu’il fallait travailler, il n’hésitait jamais à venir me demander de l’aide, Nate tâcha de masquer sa voix qui tremblait légèrement à l’évocation de ces souvenirs. Je ne peux plus l’aider maintenant… Il se débrouille tout seul, il s’est fait de nouveaux amis que je ne connais pas, il suit des cours que je ne comprends pas toujours. Il vit sa vie… Mais moi… sa voix se cassa légèrement, moi je ne peux pas. J’essaye, hein ! J’ai toujours essayé de faire de mon mieux et j’ai fini par m’en sortir un peu. Enfin, je croyais… une légère amertume pointa avant qu’il ne reprenne. Mais y’a des jours où c’est trop dur. Y’a des jours où je voudrais juste qu’il soit là pour me dire quoi faire… »

La gorge nouée, Nate tourna la tête. Il n’avait jamais parlé ainsi de ses problèmes. Il n’avait jamais exprimé aussi clairement sa relation avec Jude à quelqu’un de totalement extérieur à sa famille. C’était fou, il ne connaissait pas Nora et d’un seul coup il venait de lui lâcher des détails extrêmement intimes mais étrangement au lieu de se sentir gêné, il se sentait soulagé, vidé en quelque sorte. Inconsciemment, il se rapprocha de la jeune fille et tourna vers elle un visage troublé.




Irving, reine des kits Ship
Nora WeaverAubergisteavatar
Messages : 2019

Voir le profil de l'utilisateur
Le sourire avenant de Nora disparut subitement quand Nate lui répondit qu'il avait un frère jumeaux. Si son frère avait exactement le même âge que lui, il aurait dû être à Poudlard aussi. Pourquoi n'était-il pas là ? Nate évoquait-il son absence avant tant de tristesse parce qu'il était...? Non. Il devait y avoir une autre explication. Mais la seule raison que la jeune fille trouvait à l'absence de ce frère jumeaux était qu'il ne soit pas en état de suivre les cours. Donc malade, ou pire. Elle ne s'était pas préparée à ça. Que pourrait-elle dire ? Que pourrait-elle faire pour aider Nate alors que le malheur qu'il traversait était si important ?

Lorsque le Serdaigle avoua finalement que son frère était un cracmol, Nora le dévisagea un instant avec surprise -se demandant comment elle avait pu passer à coté de cette hypothèse- avant de laisser une expression de soulagement se dessiner sur ses traits. Son frère allait parfaitement bien, il n'avait simplement pas de pouvoirs magiques. Son soulagement fut toutefois de courte durée quand elle réalisa à quel point la situation devait être difficile pour Nate.

Elle sourit doucement quand il dressa un portrait plutôt élogieux de son frère. Elle se retrouvait un peu dans certaine de ses paroles. Elle avait été -et était toujours, quelque part- cette petite sœur qui aurait souvent aimé que son ainée soit là pour la protéger ou pour prendre les décision à sa place. Elle pouvait très bien se représenter ce que cela faisait, de voir son frère construire une nouvelle vie, une vie dont on ne faisait pas vraiment partie. Toutefois elle s'imaginait que les choses étaient bien plus difficiles pour Nate, qui était séparé de son jumeaux. Nora était déjà très proche de sa sœur, et elle supposait que la relation entre deux jumeaux était encore plus forte. Les seuls jumeaux qu'elle connaissait vraiment bien étaient Ahren et Kathrina, mais elle n'était pas certaine que leur relation soit un exemple en la matière.

Nora posa une main sur l'épaule de Nate, sans savoir quoi répondre à son regard troublé.

"Je sais que c'est dur, commença-t-elle d'une voix un peu hésitante, consciente qu'elle n'aidait pas du tout en disant cela. Mais tu t'y feras, je te le promets. Tu peux réussir à t'épanouir et à être heureux sans ton frère, et tu ne l'aimeras pas moins pour autant. Ce n'est pas parce que vous ne partagez plus toute votre vie que vous êtes moins proches, ajouta-t-elle, essayant d'être convaincante tout en prenant conscience qu'elle devrait suivre ses propres conseils, parfois. Vous allez devenir des personnes différentes, mais très intéressantes, et ça ne vous rendra que plus riches de pouvoir partager ça tous les deux." acheva-t-elle avec un sourire doux.

La jeune fille hésita un moment. Elle avait plusieurs questions qu'elle aurait envie de poser mais elle ne voulait pas brusquer le Serdaigle. Toutefois, il avait évoqué plusieurs fois le fait que cette journée avait été particulièrement difficile, et elle ne pouvait pas ne pas l'interroger à ce sujet.

"Qu'est-ce qui s'est passé aujourd'hui ?"


Nate WindstomQuatrième annéeavatar
Messages : 599

Voir le profil de l'utilisateur
Son visage devait crier son besoin de réconfort car Nora posa sa main sur son épaule. Nate apprécia le geste et la chaleur qu’il lui apportait. Ce n’était pas grand chose mais ça voulait dire beaucoup. C’était le genre de geste dont on avait besoin lorsqu’on déprimait tout seul dans son coin, le genre de geste qu’on n’attendait pas forcément d’un inconnu mais qui, lorsqu’il était fait, mettait du baume au cœur. Nate adressa un petit sourire de remerciement à Nora même s’il ne parvint pas tout à fait à chasser son air malheureux.

Il écouta attentivement les conseils de la jeune fille, voyant à travers ses hésitations sa sincérité. Il avait vraiment de la chance qu’elle soit passée dans le couloir. Ce qu’elle disait paraissait criant de vérité, après tout, ils étaient juste séparés un peu plus tôt que ce qu’ils auraient pensé. Cependant, pour une fois, l’esprit de Nate avait du mal à accepter une explication rationnelle. Il comprenait très bien ce qu’elle lui disait mais il ne parvenait pas à l’appliquer à son quotidien. Malgré tout, ses mots et plus encore son doux sourire le réconfortèrent.

Le silence s’installa durant quelques instants. Le jeune Serdaigle ne savait que répondre aux mots réconfortants de Nora, il préféra donc se taire pour profiter de sa présence avant qu’elle ne décide de s’en aller. Par chance, elle ne semblait pas pressée et relança même la conversation.

La question mit Nate assez mal-à-l’aise. Dans un sens, il l’avait cherché avec ses différentes allusions, à croire que son subconscient avait besoin d’en parler mais la partie consciente de son cerveau était beaucoup moins d’accord avec l’idée de partager ce moment. Cependant, depuis qu’elle était là, Nora avait été d’un grand réconfort et il se dit que ce serait sans doute une bonne idée de vider son sac et d’exorciser cette colère au fond de lui qui était plutôt inhabituelle chez Nate. Alors il se lança d’une voix un peu tremblante :

« Heu… C’est… P… Pas grand chose en fait… Je… Je… Ce soir… Quand je suis rentré dans mon dortoir… J’ai trouvé mes compagnons de dortoir tous réunis ensemble… Ils étaient hyper excités. Et… Heu… Je leur ai demandé pourquoi… Et… Heu… Ils m’ont répondu qu’ils étaient tous invités à l’anniversaire de Gregory… C’est un gars de Gryffondor de notre année… Tout le monde est invité… Sauf moi… Et ils me l’ont bien fait comprendre… Je pensais que je commençais à m’intégrer, qu’ils devenaient mes amis mais ce n’est pas ce que des amis sont sensés faire, n’est-ce pas ? Ils auraient dû me prévenir au minimum au lieu d’essayer de faire ça dans mon dos, voire mieux, m’inviter puisque tous les 4ème année semblent être invités ! »

Le discours de Nate s’il avait été chaotique au départ s’était peu à peu transformé, laissant percevoir sa colère. Lorsqu’il eut fini, il se sentit vidé et la tristesse revint. Il ne s’était pas préparer une fois encore à parler autant. Nora lui faisait vraiment vider son sac et il espérait ne pas regretter ses paroles, lui qui avait toujours l’habitude de peser chaque mot qu’il dirait.




Irving, reine des kits Ship
Nora WeaverAubergisteavatar
Messages : 2019

Voir le profil de l'utilisateur
Nora perçut l'hésitation dans le regard de Nate mais pressa doucement son épaule pour l'inviter à se confier. Elle écouta attentivement le discours confus du Serdaige et fut touchée par sa tristesse dès qu'elle eut entendu son récit. Ce fut toutefois la colère du jeune homme, déçu par ses propres amis, qui l'atteignit le plus. C'était terrible de réaliser à quel point les adolescents pouvaient être cruels entre eux. Elle n'était même pas certaine que les camarades de Nate aient agi ainsi dans le but de le blesser. Sans doute étaient-ils simplement fiers de leur soudaine popularité. Ils n'avaient probablement pas réfléchi une seule seconde à ce que leur comportement immature pouvait causer comme tort. Ce qu'on pouvait être bêtes, à treize ans. Et malheureusement, ça durait comme ça pendant quelques années.

Elle n'avait aucune idée de qui pouvait bien être ce Gregory, mais il venait d'entrer dans la très courte liste des personnes qu'elle n'aimait pas. Nate avait tout l'air d'être un garçon gentil, et intelligent, pourquoi l'avoir exclu de sa fête d'anniversaire alors qu'il avait sans doute invité toute une ribambelle d'imbéciles ? Réalisant qu'elle s'emportait un peu -il n'était pas dans ses habitudes de médire sur des gamins de quatorze ans- Nora reporta son attention sur Nate et lui adressa un sourire désolé.

- Je suis vraiment désolée...commença-t-elle, tout en étant consciente que ce qu'elle disait là n'aiderait absolument pas le Serdaigle. Je sais que c'est nul, reprit-elle, et...et que ça craint, et que ça a l'air d'être très grave, là, maintenant. Mais tu veux que je te dise quelque chose ? Dans quelques années, je suis certaine que tu ne te souviendras même plus de qui était cet idiot de Gregory. Peut-être même que personne ne s'en souviendra. La roue tourne, les choses changent, et ceux qui sont les plus populaires à Poudlard ne sont pas toujours ceux qui réussissent le mieux par la suite.

Elle n'était pas certaine de la vérité de ce qu'elle avançait. Les statistiques la contredisaient peut-être, mais elle avait envie de croire qu'ils n'étaient pas définis par ce qu'ils avaient fait de leur scolarité. Après tout, personne ne savait ce qu'était devenu Anton Smith, cette grande brute qui terrifiait tout le monde. Il n'avait pas dû faire grand-chose d'intéressant. Peut-être bien qu'il travaillerait un jour pour Horace Gullivern, qui lui avait réussi et était devenu commentateur radio des match de Quidditch de la Ligue. Certains connaissaient leur heure de gloire à Poudlard, d'autres devaient attendre un peu plus longtemps avant d'être apprécié à leur juste valeur, mais ce n'était qu'une question de temps.

Elle pouvait toutefois comprendre que ce ne soit pas facile, d'attendre. Que pouvait-elle lui dire, "souffre en silence, un jour les gens reconnaitront que tu es vraiment quelqu'un de bien" ? Elle avait envie de faire quelque chose pour qu'il se sente mieux maintenant, qu'il se sente aimé, et soutenu. Mais elle se doutait bien qu'il allait passer des jours et des jours à ruminer, à se questionner -c'était ce qu'elle aurait fait. Il ressasserait tout ça jusqu'à la date du fameux anniversaire, qui serait une journée encore plus difficile que les autres pour lui. Ce dernier point était peut-être le seul qu'elle pouvait changer.

- Quand est-ce qu'il a lieu, cet anniversaire ? demanda-t-elle finalement, avec un sourire espiègle.

Il ne passerait pas une mauvaise journée simplement parce que ses camarades préféraient s'amuser sans lui ! Si eux ne voyaient pas que Nate était vraiment quelqu'un de bien, elle s'en rendait compte, et elle serait plus que ravie de passer un peu de temps en sa compagnie !


Nate WindstomQuatrième annéeavatar
Messages : 599

Voir le profil de l'utilisateur
Nora semblait réellement être la gentillesse incarnée, la Poufsouffle parfaite, la preuve en étant qu’elle était assise dans un couloir froid à écouter les états d’âme d’un jeune Serdaigle qu’elle ne connaissait pas. Par moment, lorsqu’il relevait la tête, Nate avait honte de ce qu’il était en train de faire, déballer son sac de cette façon n’était vraiment pas son genre et il n’avait pas forcément envie que ce soit l’image que la jolie Poufsouffle ait de lui. Cependant, elle l’incitait vraiment à la confidence et Nate en avait cruellement besoin alors il se laissa totalement aller.

Si ses conseils n’avaient rien de révolutionnaires, ils faisaient du bien à entendre. Nate ne les entendaient pas si souvent contrairement à ce qu’on aurait pu penser, puisqu’il ne parlait pas souvent de ses problèmes. Noah le soutenait à sa façon, un peu maladroite mais tout de même réconfortante ; sa famille lui tenait à peu près le même discours que Nora mais ils se voyaient peu et ce n’était pas la même chose. En regardant le sourire apaisant de Nora, Nate avait envie d’y croire, il avait envie de croire cette jeune fille à peine plus âgée que lui qui devait certainement se souvenir de ce que ça faisait d’avoir quatorze ans.

Il lui fit donc un sourire un peu plus sincère, sourire qui ne se ternit qu’à peine lorsqu’elle lui demanda quand était l’anniversaire. Il avait senti le ton espiègle de Nora et n’osait qu’à peine penser qu’elle avait une idée derrière la tête, c’est prudent qu’il répondit :

« La semaine prochaine, le samedi. »

Et contrairement à ce qu’il avait pensé avant l’arrivée de la jeune fille, il était possible que ce samedi maudis se transforme en un après-midi sympathique avec une nouvelle amie.
[Fin du RP]




Irving, reine des kits Ship
Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Une épaule pour pleurer [Nora/Nate]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» AMETHYSTE ϟ Un jour, il ne restera que nos yeux pour pleurer | Finie
» Chimère "La tristesse assèche le coeur de qui n'a plus de larmes pour pleurer."
» Coeur de Glace ~ Vivre pour mourir. Espérer pour pleurer || Fini
» Les rouquines se cachent pour pleurer [Pv Dwayne]
» Everything's gonna be ok # ft Nora (Terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Poudlard :: Etages et couloirs, :: Couloirs,-