AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Après l'effort... le réconfort ? [Danielle & Roy]

Roy CalderChef de la mafiaavatar
Messages : 1877

Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Roy Calder le Sam 25 Avr 2015 - 0:03, édité 1 fois
23 novembre 2008, aux Folies Sorcières

Il y avait des conversations qu’il valait mieux éviter de laisser tomber dans les oreilles de n’importe qui. Depuis qu’il avait conclu un contrat officieux avec le Ministère, Roy s’occupait de certaines choses qui devaient rester très secrètes. Il n’y avait pas d’endroit plus sûr pour ce genre de magouilles que le premier étage de son cabaret. Ce soir, c’était avec la chef de la Milice instaurée depuis peu qu’il devait traiter. Comme convenu un mois et demi plus tôt, Roy était sensé les aider à coincer des criminels. Chacun était sensé y trouver son compte : le Ministère pouvait tranquillement mener de grandes arrestations répercutées dans la presse, sensées rassurer le pays et montrer qu’ils géraient la situation. Et Roy en profitait pour se débarrasser de ses plus grands rivaux…

Le plan fonctionnait parfaitement bien. Les Veilleurs tiraient doucement leur épingle du jeu, et s’imposaient désormais sur le marché de la Voie. En parallèle, le cabaret apportait à Roy autant d’argent que de rencontres opportunes. Côté affaires, le chef des Veilleurs n'était vraiment pas à plaindre.

Ses pas guidés par l’habitude, Roy franchit le passage des tableaux puis arriva à l’entrée de la pièce interdite. Sans surprise, Coleman s’illustrait par sa ponctualité, Roy devina à sa posture qu’elle était là depuis un certain temps. Il eut la très heureuse surprise de voir qu’elle était seule, cette fois. Lors de leur dernier entretien, Jacob Dalhiatus était présent, ce qui avait bien plus corsé les choses. Bien qu’il fasse de son mieux pour le cacher derrière des sourires affables et hypocrites, la haine que lui vouait Dalhiatus était réciproque. Roy n’aimait pas être pris pour un imbécile ou un vulgaire sous-traitant, or c’était souvent l’arrière-goût amer que lui laissaient ses discussions avec le second du régime, cet homme fort aimable.

A côté de lui, la froideur professionnelle de Danielle ne le dérangeait pas le moins du monde, surtout qu’il la savait clairvoyante et peu scrupuleuse, chose qui l’arrangeait : elle n’avait pas l’air gênée de traiter avec des criminels, et ne les prenait pas de haut. Cela rendait forcément les négociations plus faciles. Et puis, il fallait avouer que Coleman avait un joli minois, ce qui ne pouvait que la rendre plus agréable aux yeux de Roy… Le sourire qu’il lui offrit en guise de salutation, au moment où il s’assit en face d’elle, ne fut d’ailleurs pas tout à fait innocent, mais aucune femme n’aurait attendu autre chose venant de sa part.

« Bonsoir, Danielle. J’espère que je ne vous ai pas trop faite attendre… Dalhiatus ne viendra pas, cette fois ? »

Autant s’en assurer, au cas où. S’ils se permettaient depuis quelques temps de s’appeler par leurs prénoms avec Danielle, le chef du département des catastrophes magiques lui avait bien fait comprendre qu’il ne comptait pas faire ami-ami avec lui, et Roy ne cherchait pas à le contredire sur ce point-là. Moins il traitait avec cet homme, mieux il s’en portait. Il joignit ses mains sur la table, un sourire confiant aux lèvres.

« J’ai appris hier que vous avez pu coincer le groupe de Kurt Straton ? Félicitations. »

Cela avait été l’objet de leur dernière rencontre, débusquer ce malfrat qui profitait des récentes manifestations à Bristol pour protester contre le blocus pour les transformer en émeutes. La Voie commençait à retrouver son calme ces derniers temps, la purge était efficace, maintenant que les forces de l’ordre savaient où frapper. La Milice et les Veilleurs n’étaient pas loin d’avoir atteint leur objectif commun, Roy se prenait à naïvement espérer qu’il n’aurait plus à rencontrer Dalhiatus aussi souvent…



  - Power goes by and leaves me blind -
   
Danielle ColemanChef de la miliceavatar
Messages : 96

Voir le profil de l'utilisateur
Danielle avait toujours rêvé d'avoir autant de pouvoir en sa possession - et à vrai dire, elle aspirait déjà à en avoir plus. Diriger ce service d'ordre exceptionnel était la chose la plus passionnante qu'elle avait eu à faire depuis bien longtemps. Elle était à la fois sur le terrain, mais prenait également toutes les décisions, et cela lui plaisait énormément. Et, en bonne chef qu'elle était, Danielle usait de son pouvoir avec parcimonie. Elle avait d'ailleurs vite pris conscience qu'une telle organisation ne fonctionnerait pas sans un peu d'aide, et c'était d'ailleurs pour cela qu'elle avait pris le parti de Roy Calder, lors de leur petite réunion. Les membres qui composaient la milice avaient beau être l'élite, les plus performants, sans quelqu'un qui ne connaisse pas parfaitement Bristol et ses quartiers les plus sombres, ils étaient inutiles, tout simplement.

Et c'était là que Roy intervenait. Avec son aide, ils avaient fait quelques arrestations des plus intéressantes, ce qui avait grandement rassuré la population quant à leur présence en ville. Et cela avait suffi à Danielle pour qu'elle accorde sa confiance à Calder. Malheureusement, Jacob ne semblait pas cet avis, et était toujours aussi réticent à traiter avec lui, ce qui ne rendait pas leurs réunions des plus agréables. C'était pour cela qu'aujourd'hui elle avait tenu à venir sans son supérieur. Ses rapports avec Roy étaient cordiaux, et pour ce qu'elle comptait lui demander aujourd'hui, il lui semblait que c'était primordial.

Danielle jeta un coup d’œil à sa montre, et releva la tête au moment où le trafiquant passait les portes de la pièce interdite des Folies Sorcières. Elle lui adressa un sourire légèrement impertinent en remarquant que le sien n'avait rien d'innocent, puis retrouva son sérieux lorsqu'il prit la parole.

"Bonsoir. Non, je ne suis arrivée que depuis quelques minutes." C'était presque vrai. "Non, j'ai préféré que nous nous rencontrions seuls, cette fois." lança-t-elle en posant ses mains bien à plat sur la table.

La présence de Dalhiatus n'aurait pas facilité les choses, et Danielle était une plutôt bonne négociatrice pour pouvoir gérer seule cette situation.

"Merci." fit-elle en inclinant légèrement la tête. "Mais merci à vous, surtout. Vos renseignements nous ont été précieux..."

Précieux et indispensables car avec eux, l'arrestation du gang de Kurt Straton avait été un jeu d'enfant auquel elle s'était fait un plaisir de participer. Danielle laissa passer un moment de silence, avant de vriller son regard dans celui de son associé.

"Roy, vous vous doutez bien que cette réunion n'est pas sans but, bien que votre présence soit parfaitement agréable." lâcha Danielle avec un léger sourire. "Notre partenariat semble toucher à sa fin. Les gangs sont de moins en moins nombreux, et à vrai dire, ils nous posent de moins en moins de problème - la dissuasion a dû fonctionner."

Vu la vitesse à laquelle s'enchaînait les arrestations, certains gangs - les moins puissants, évidemment, mais tout de même - avaient tout simplement décider de se dissoudre, ou de ne plus agir aussi violemment.

"Mais je ne vous cacherais pas que votre aide a été indispensable ses derniers temps, et que nous pourrions en avoir besoin également prochainement." déclara-t-elle. "En effet, j'ai éventuellement une petite idée qui pourrait prolonger notre partenariat, si vous êtes d'accord..."



Kit par Roy Ship
Roy CalderChef de la mafiaavatar
Messages : 1877

Voir le profil de l'utilisateur
Il n’y avait pas à dire, les entrevues avec la Milice étaient trois fois plus agréables lorsqu’il n’y avait que Danielle. Répondant volontiers à son sourire lorsqu’elle le remercia de son aide et qualifia sa présence d’agréable, Roy lui envoya même une oeillade charmeuse. Ah, il ne savait pas si elle le flattait simplement pour mieux obtenir son attention, ou si elle était sincère, mais elle l’avait rendu bien disposé à l’écouter. La flatterie marchait assez bien sur le roi des flagorneurs, surtout venant de la part d’une jolie femme telle que Danielle… L’indécrottable coureur de jupons en était là de ses pensées quand son interlocutrice lui fit comprendre qu’elle avait une demande à lui faire. Roy évalua du regard la jeune femme, en plein dans ses réflexions, avant d’introduire sa réponse par des politesses :

« Je suis ravi de savoir que mes hommes vous ont été utiles, Danielle. Je crois aussi que notre collaboration s’est très bien déroulée, et je vous remercie pour votre redoutable efficacité… Je dois avouer que je n’ai jamais été débarrassé d’autant de mes ennemis en si peu de temps. » glissa t-il avec un clin d’oeil.

Le ton était plaisantin, mais la vérité, on ne peut plus réelle. Sans ce partenariat, les Veilleurs n’auraient jamais pu disposer de la place nécessaire pour grandir. Roy se sentait mieux respirer dans la Voie, avec une bonne partie de ses concurrents en moins, les choses se présentaient dans de les meilleurs auspices, pour lui. Sa partie de poker dans la Voie touchait à sa fin, il se sentait proche de l’échec et mat, bientôt il pourrait savourer ce qu’il avait accompli jusqu’ici. Roy se détacha de son siège pour croiser ses mains de la table, se rapprochant légèrement de Danielle, alors qu’une lueur d’impertinence brillait dans son regard.

« Je n’ai rien contre l’idée de prolonger notre partenariat parfaitement agréable. »

Elle devait être la première femme bien placée du ministère avec qui il se permettait de flirter ouvertement -Isobel exceptée, mais leur histoire était particulière, il ne l’avait jamais connue en tant que représentante du ministère. Littéralement incorrigible, Roy se sentait homme à tenter sa chance sur le terrain depuis qu’il avait pris du galon. Mais le moment n’était pas forcément le plus indiqué, ils avaient un sujet sérieux sur le feu. Il n’y avait pas trente six demandes possibles que Danielle pouvait lui faire, Roy présumait qu’elle avait encore besoin de ses hommes pour continuer de les renseigner sur le terrain dans lequel la Milice devait faire ses preuves : l’indomptable Bristol.

« Dites-moi, à quoi pensez-vous ? reprit-il plus sérieusement. Il s’agit d’autres renseignements, j’imagine ? »



  - Power goes by and leaves me blind -
   
Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Après l'effort... le réconfort ? [Danielle & Roy]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Après l'effort, le réconfort ! (Épreuve d'immunité)
» Après l'effort, le réconfort. [Libre]
» Après l'effort, le réconfort (message de soutien au staff).
» Après l'effort, le réconfort !
» Après l'effort, le réconfort !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Bristol, :: Les Folies Sorcières,-