AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Ah, les garçons ! [Aby & Kat]

Kathrina KellerQuatrième annéeavatar
Messages : 146

Voir le profil de l'utilisateur
25 novembre

« Les devoirs de Virtanen sont un vrai casse-tête, je pensais pas que ça nous prendrait autant de temps ! »

Accompagnée d’Abigail, Kathrina quittait la bibliothèque tout en rangeant ses livres dans son sac, fatiguée, mais avec la satisfaction du travail accompli. Elles faisaient toutes les deux partie des quelques élèves courageux qui avaient choisi trois options. Bien que travailleuse, Kathrina regrettait parfois son choix. Elle aurait pu rentrer moins tard et profiter d’un peu de temps avec Andrew, par exemple. Kathrina décida de voir le bon côté des choses, toutefois. Ce devoir en binôme lui avait permis de passer plus de temps avec Aby, qu’elle avait l’impression de voir moins souvent que les années précédentes. La charge de travail ? Sa mise en couple avec Andrew qui faisait qu’elle avait un peu moins de temps pour ses amis, même si le fait qu’ils aient des amis en commun facilitait les choses ? Kathrina ne saurait dire, mais elle avait parfois l’impression qu’Aby avait changé d’attitude envers elle, et qu’une certaine gêne s’était instaurée.

Les mots d’Ahren lui revenaient forcément en tête, quand il lui avait craché quelques mois plus tôt qu’Andrew avait ressenti quelque chose pour la Serdaigle. Elle ne savait pas comment Aby se positionnait par rapport à ça, Kathrina n’avait jamais osé en parler avec elle. Il était peut-être temps ? En tout cas, elle avait envie de passer un peu de temps avec son amie, aussi proposa t-elle en souriant :

« Ca te dit qu’on s’asseoit quelque part pour prendre une pause ? J’ai des Chocogrenouilles. » ajouta t-elle comme un argument imparable, en sortant de son sac un paquet acheté au Pré-au-Lard le week-end précédent.


Abigail ScavoAncien personnageavatar
Messages : 178

Voir le profil de l'utilisateur
"Oui, c'est clairement pas l'option la plus facile", approuva Aby avec un hochement de tête vigoureux. L'adolescente appréciait les cours du professeur Virtanen, qui touchaient sa fibre littéraire, mais elle manquait de la patience et de l'acharnement des Poufsouffle pour aller au bout de ses devoirs et ne pas les bacler. Voilà pourquoi elle appréciait travailler avec Kathrina, qui faisait toujours son travail sérieusement, c'était motivant. De plus, cela lui permettait de passer du temps avec sa camarade sans avoir à lui parler de choses qui dérangent, comme d'Andrew, par exemple... Bref, elle parvenait plus ou moins à dissimuler l'embarras dans lequel elle se trouvait, et faisait de son mieux pour donner le change.

Voilà pourquoi la proposition de Kathrina la fit grimacer intérieurement. Ce n'était pas qu'elle n'appréciait pas de passer du temps avec la Poufsouffle, bien au contraire, mais... Ces temps-ci, il y avait bien trop de sentiments latents enfermés à l'intérieur d'Aby pour qu'elle puisse passer un moment agréable et sincère avec elle. Désireuse de ne pas la vexer, Aby accepta néanmoins, un sourire factice aux lèvres.

"Toujours partante pour des Chocogrenouilles !"

Aby suivit Kath jusqu'à un renfoncement dans un couloir où elles s'installèrent en s'asseyant sur leurs capes pour ne pas sentir le froid de la pierre. Aby se dépêcha d'enfourner une chocogrenouille dans sa bouche et entreprit de la mastiquer consciencieusement pour justifier le silence qui s'imposait, préférant attendre que Kath lance la discussion.

Kathrina KellerQuatrième annéeavatar
Messages : 146

Voir le profil de l'utilisateur
« Super ! »

Kathrina rendit son sourire à son amie, avant de l’entraîner vers un endroit où elles pourraient s’asseoir. Quelques pas plus loin, elles trouvèrent un renfoncement pour accueillir leur petite halte improvisée. Kathrina engloutit une chocogrenouille, autant par gourmandise que pour se laisser le temps de réfléchir à quoi dire. Abigail attendait de toute évidence qu’elle lance la conversation. Mais quelque chose, comme une impression de malaise, retenait Kathrina. Elle le ressentait, encore une fois, entre elles. Ce qui aurait dû être un silence complice entre deux amies qui partageaient un moment agréable était plutôt un silence pesant et Kathrina ne savait à qui imputer ce changement entre elles, difficilement perceptible vu de l'extérieur, mais pourtant bien là. Peut-être à elle-même, pour être moins présente pour la Serdaigle ? Ou peut-être à Abigail, qui gardait un peu trop le silence à son égard, depuis le début de l’année.

Désireuse de ne pas laisser l’ambiance se plomber, Kathrina se hâta de trouver un sujet joyeux, qui mettait toujours tout le monde d’accord :

« Tu seras occupée le week end prochain ? Avec Gillian, on voulait commencer à faire nos achats pour Noël, avant que toutes les bonnes choses ne partent. Ca te dit de nous accompagner ? »

Le mois de décembre était celui des achats pour les élèves de Poudlard, et Kathrina n’avait pas envie de faire partie des retardataires qui cherchaient désespérément des cadeaux le dernier week end avant de rentrer chez soi.


Abigail ScavoAncien personnageavatar
Messages : 178

Voir le profil de l'utilisateur
Aby hésita un instant suite à la proposition de Kathrina, l'observant d'un air pensif. Pourquoi se sentait-elle si partagée ? Une part d'elle mourrait d'envie de sauter sur cette proposition alléchante, des courses de Noël à Pré-au-Lard en compagnie de ses deux amies ne pouvait annoncer qu'une après-midi agréable, mais... il y avait l’autre part, cette part qu’elle détestait, et qui n’était qu’un concentré de jalousie, de regrets et de déception. Les choses étaient simples, pourtant. Andrew l’avait aimé, et elle avait perdu son amour, au profit de Kathrina. C’était simple, si commun, et si cruel, qu’elle se détestait pour s’y être laissé prendre. Et pourtant, c’était plus fort qu’elle, quand bien même ce n’était pas la faute de Kathrina… Il y avait ce trou dans sa poitrine. Un soupir lourd franchit ses lèvres inconsciemment puis elle émergea de sa torpeur et sourit à la jeune fille.

« Oui, avec plaisir, c’est une bonne idée ! »

Elle n’allait quand même pas laisser un garçon se mettre entre ses amies et elle ! Même si ce garçon était Andrew, son Andrew, même si elle était follement amoureuse et…Non, Aby ! Il fallait se concentrer sur l’instant présent, sur les personnes présentes pour elle, et Kathrina en faisait partie.

« Il faut que je trouve des cadeaux pour mes parents, pour mes amis moldus… Ça sera plus amusant de chercher ensemble ! J'ai hâte d'être à Noël ! »
Kathrina KellerQuatrième annéeavatar
Messages : 146

Voir le profil de l'utilisateur
Il y avait souvent des moments comme celui-ci où Kathrina avait l’impression de s’adresser à une Aby en proie à des réflexions qu’elle ne voulait pas partager. La façon qu’elle eut de la regarder pensivement, puis de laisser un petit soupir s’échapper décrédibilisa quelque peu le sourire qu’elle lui offrit. Kathrina sourit en réponse, désireuse de faire comme si elle n’avait rien vu, mais elle réfléchissait à un moyen de faire s’ouvrir son amie. Elle commençait à en avoir assez de ces non-dits qui plombaient doucement, mais sûrement, leur relation.

« Moi aussi, j’ai hâte ! Elle appréhendait aussi un peu, étant donné que c’était le premier qu’elle ne passerait pas au manoir, mais Kathrina s’efforça de ne pas y penser. Tu as une idée de ce que tu vas offrir aux autres ? Gillian, Linnet, Andrew… »

Mine de rien, Kath, mine de rien. Amener le sujet mine de rien. Si les intuitions de la Poufsouffle étaient fondées et que sa mise en couple avec Andrew l’éloignait d’Abigail, alors elle finirait par s’en assurer, espérait t-elle.


Abigail ScavoAncien personnageavatar
Messages : 178

Voir le profil de l'utilisateur
Andrew... Pourquoi fallait-il qu'elle lui parle d'Andrew ? D'accord, c'était son copain, mais fallait-il vraiment qu'elle mentionne son existence ? Grmbl ! En réalité, Aby n'était pas agacée contre Kathrina, mais simplement contre elle-même, qui ne parvenait même pas à entendre le nom d'Andrew sans se sentir triste, et qui avait tant de mal à donner le change.

"Je n'y ai pas encore vraiment réfléchi", avoua-t-elle en haussant les épaules. Elle ne se sentait pas vraiment dans l'esprit de Noël. De toute façon, Noël lui rappellait toujours celui de sa première année et la terrible erreur qu'elle avait fait avec Sean Fitcher, dont elle avait eu tant de mal à se remettre. Contrairement à tous les jeunes de son âge, elle n'attendait pas ses cadeaux en sautant d'impatience. Surtout cette année, car il n'y avait qu'une seule chose qu'elle voulait avoir pour Noël... Et elle savait qu'elle ne l'aurait pas.

"Pour les filles, je pense trouver une petite bricole facilement, un bijou pour Gillian. Pour Linnet, c'est toujours un peu plus compliqué, un objet magique ensorcelé un peu bizarre, il faudra que je réfléchisse ! Quant à Andrew, je..."

Elle marqua un tant d'hésitation avant de répondre un peu trop précipitemment, évitant le regard de son amie :

"Je ne sais pas, un paquet de chocogrenouilles, peut-être. Et toi, tu as déjà des idées ?"

Kathrina KellerQuatrième annéeavatar
Messages : 146

Voir le profil de l'utilisateur
Kathrina fut aussi attentive à la gestuelle d’Abigail qu’à sa réponse. Ce n’était pas une chose dont elle était forcément fière, mais elle avait tellement été habituée au mensonge dans son enfance qu’elle avait appris à le reconnaître. Abigail n’était pas très bonne menteuse ou alors, elle était simplement trop affectée pour masquer ses pensées réelles. Kathrina avait l’impression que tous les sourires qu’elle lui adressait ces derniers temps étaient faux, qu’elle lui cachait un malaise dont elle refusait de parler, ce qui peinait réellement la Poufsouffle. Son silence la culpabilisait, elle avait l’impression d’avoir fait quelque chose de mal envers elle pour qu’elle se refuse à lui parler, alors qu’avant, elles n’avaient jamais eu ce problème. Kathrina n’avait pas envie qu’Abigail fasse semblant d’aller bien si ce n’était pas le cas, elle voulait qu’elle lui parle avec sincérité quand des choses n’allaient pas, pour qu’elles puissent trouver des solutions ensemble. N’étaient-ce pas ce qu’étaient sensées faire deux amies ?

Si elle nota l’embarras de la Serdaigle, dès le moment où elle évoqua Andrew, Kathrina choisit pour le moment de poursuivre leur conversation comme si de rien n’était.

« Pas vraiment encore, je t’avoue que j’attends de faire le tour de Pré-au-Lard pour voir ce qu’ils proposent, les idées me viennent souvent un peu au dernier moment, si je n'ai pas eu de coup de coeur avant ! »

Elle était contente qu’Abigail ait accepté de faire les achats de Noël avec elle, mais elle avait la triste sensation que son amie ne partageait pas le même enthousiasme… Cette fois, ce fut à son tour de soupirer. Kathrina n’avait pas non plus envie de faire semblant, tout compte fait. La situation avait assez duré. Tournant un regard un peu hésitant sur son amie, elle finit par se lancer :

« Aby. Si… Si ça n’allait pas, tu me le dirais, hein ? Si j’avais fait quelque chose de mal, tu m’en parlerais ? »


Abigail ScavoAncien personnageavatar
Messages : 178

Voir le profil de l'utilisateur
"Oh, non, tu n'as rien fait de mal !"

La réponse avait fusé aussitôt, sans hésitation cette fois de la part d'Aby, dont le ton était désolé. Oui, elle était désolée, désolée pour les sentiments inappropriés qu'elle ressentait, et surtout désolée pour ne pas avoir réussi à mieux les cacher. Kathrina avait visibement senti son malaise et l'avait pris pour elle, ce qui... eh bien, n'était pas complètement faux, mais ce n'était pas de sa faute. Et cela n'enlevait rien à l'affection qu'Aby éprouvait pour elle. Merlin ! C'était trop compliqué, et elle ne savait pas quoi dire pour arranger les choses. Mentir ? Elle n'en avait pas vraiment la force, car cela impliquerait de continuer à prétendre, et il semblait qu'elle n'était pas très douée pour cela... Mais comment lui dire la vérité ?

"Je suis désolée, ce n'est pas toi", commença-t-elle en totillant ses mains, les yeux baissés. "Je n'ai juste pas trop le moral en ce moment. Mais ce n'est rien de grave, c'est juste... C'est rien. Ne t'inquiète pas."

Kathrina KellerQuatrième annéeavatar
Messages : 146

Voir le profil de l'utilisateur
Enfin, Kathrina eut le sentiment qu’Abigail lui répondait avec le coeur, cette fois. Elle fut soulagée de l’entendre dire qu’elle n’avait rien fait de mal, la question pouvait se poser après tout, et cela l’avait travaillée. Mais si elle venait de lui effacer une partie de ses inquiétudes, la triste mine de la Serdaigle n’avait pas disparu pour autant, et elle témoignait encore d’une réticence à parler. Affectée, Kathrina hésita un moment. Devait-elle insister ? Abigail avait l’air si embarrassée, peut-être qu’elle n’était pas prête à parler. Mais si personne ne la poussait, n’y avait-il pas le risque qu’elle s’enferme dans son silence, et que rien ne s’arrange ? Après quelques secondes de silence, Kathrina finit par décider de suivre l’impulsion qui la poussait à essayer de savoir, malgré tout.

« Si ça te mine, alors c’est tout de même important… Elle saisit les mains de son amie pour l’empêcher de se les tortiller et l’encourager à lever les yeux vers elle. Dis-moi ce qui ne va pas, Aby, on pourrait essayer d’arranger ça ensemble. »

Une seconde fois, elle hésita, parce qu’elle avait bien sa petite idée sur la question. Kathrina entendait encore distinctement la voix de son frère qui lui crachait qu’Abigail était amoureuse d’Andrew, dans le but peu louable de l’éloigner du garçon. Kathrina n’avait jamais demandé à qui que ce soit de confirmer ce fait, mais quand elle y pensait… Elle se disait que certains signes étaient évidents. Cette fois, ce fut elle qui eut du mal à soutenir le regard de la Serdaigle, alors qu’elle décidait de se jeter à l’eau :

« Est-ce que… ça a un rapport avec Andrew ? »

Et priait pour se tromper.


Abigail ScavoAncien personnageavatar
Messages : 178

Voir le profil de l'utilisateur
Aby tressaillit un peu lorsque Kathrina saisit ses mains, perturbée par la gentillesse dont la Poufsouffle faisait preuve à son égard. Cela lui semblait tellement en inadéquation avec les pensées amères et jalouses qu'Aby nourrissait souvent à son égard, bien malgré elle... Ses yeux s'écarquillèrent de surprise quand elle réalisa que Kathrina avait réussi à déceler l'origine du problème. Aby était vraiment transparente, et elle se détesta pour cela à cet instant. Pourquoi n'était-elle pas une Serpentard sournoise ou une Gryffondor trop fière pour cacher ses sentiments ? Pourquoi faire peser cela sur les épaules de Kath, qui méritait bien un peu de bonheur ? Aby avait eu tellement plus de chance dans sa vie que Kath, elle pouvait bien lui laisser être heureuse sans venir lui gâcher cela, non ? Non, apparemment. C'était trop dur pour elle de voir le garçon qu'elle aimait, son ami depuis trois ans, lui préferer l'une de ses amies.

"Oui", murmura-t-elle d'une voix étranglée, avant de poser sur son amie un regard coupable. "Je suis tellement désolée, Kath ! Je suis contente que tu sois heureuse avec lui, vraiment, mais..."

Une boule de stress s'était nouée dans son estomac.

"Je suis tombée amoureuse de lui, moi aussi", avoua-t-elle finalement en baissant le regard, honteuse.


Kathrina KellerQuatrième annéeavatar
Messages : 146

Voir le profil de l'utilisateur
Kathrina aurait préféré se tromper. Elle ne réagit pas tout de suite aux révélations qu’Abigail lui faisait enfin, les pensées toutes tournées vers les conséquences qui s’imposaient déjà dans son esprit. Aby était amoureuse. Elle était vraiment amoureuse d’Andrew, ce n’était pas des racontars. Elle était amoureuse et cela la rendait triste de voir ses deux amis ensemble. Kathrina baissa légèrement la tête, envahie d’un sentiment de… honte. Alors, c’était tout de même de sa faute, quelque part. En même temps, que pouvait-elle faire ? Elle n’allait pas mettre fin à sa relation avec Andrew, alors qu’elle commençait juste à s’y sentir vraiment bien. Prendre ses distances avec Abigail ? Non, elle ne voulait pas perdre son amie non plus. Etait-ce égoïste de vouloir garder les deux, sans que rien ne change entre eux ?

Sa position était inconfortable, mais peut-être pas autant que celle d’Aby, qui devait souffrir en silence et étouffer ses sentiments face à leur couple. Parce qu’elle était leur amie, et que c’était ce qu’une amie devait faire. C’était injuste, se rendit compte Kathrina. Injuste pour Aby, mais injuste pour elle aussi, qui attristait son amie de façon complètement indépendante de sa volonté. C’était terrible d’avoir cette influence sur elle, sans rien faire pour, ni contre. Juste en étant elle-même, avec Andrew.

« D’accord… »

Elle ne savait pas quoi dire d’autre, c’était ridicule. Elle ne savait même pas vraiment ce qu’elle voulait dire par ce « d’accord ». Qu’elle avait bien compris, qu’elle ne lui en voulait pas vraiment. Parce qu’elle lui en voulait tout de même un peu, au fond, de tout faire changer entre eux. Elle s’efforça de reposer son regard sur Aby, en lui souriant tristement.

« Merci de me l’avoir dit, Aby. Tu... » Ah sa demande allait être égoïste, mais elle lui brûlait vraiment les lèvres. Sa voix se fit petite. « Tu penses qu’on peut rester amies quand même ? »


Abigail ScavoAncien personnageavatar
Messages : 178

Voir le profil de l'utilisateur
Aby sentit sa gorge se serrer à la réponse de Kathrina. D'accord... Evidemment, que cela ne lui plaisait pas d'entendre cela. A quoi s'était-elle attendu, au juste ? Ce n'était pas comme si Kath allait quitter Andrew pour son bon plaisir et partir se chercher un nouvel amoureux. Cela ne changerait rien, de toute façon, au fait qu'elle avait tout raté avec le garçon. Elle avait eu sa chance, et elle l'avait manqué, c'était sa faute, voilà tout... Et elle venait peut-être de compromettre son amitié avec Kathrina aussi. Elle avait tout gagné, décidément...

"J'aimerais beaucoup rester ton amie, Kathrina", répondit-elle d'une voix étranglée, fuyant toujours le regard de la Poufsouffle, "Mais je comprendrais si tu ne le voulais pas."

Elle ne voulait même pas prétendre que ses sentiments n'étaient que passagers ou anodins. Aby n'avait peut-être que treize ans, mais elle savait bien que ce n'était pas le cas. Parce que c'était Andrew, et, assez inexpliquablement, cela expliquait tout. Andrew avait toujours été spécial pour elle, elle venait simplement de comprendre pourquoi. Et de comprendre que ce n'était pas près de changer, qu'elle le veuille ou non. Alors si Kath et Andrew duraient, oui, les choses seraient peut-être difficiles entre les deux filles, bizarres et inconfortables... Mais Aby se sentait prête à affronter cette bizarrerie et cet inconfort, si Kathrina le voulait aussi. Leur amitié le valait bien à ses yeux.

Kathrina KellerQuatrième annéeavatar
Messages : 146

Voir le profil de l'utilisateur
Un sentiment de peine sincère envahit la Poufsouffle en voyant la façon dont l’expression d’Abigail se décomposait, et elle n’eut qu’une envie : la prendre dans ses bras, d’autant plus quand elle émit un doute sur le fait qu’elle voulait toujours d’elle comme amie. Prise d’un élan, Kathrina entoura les épaules de la jeune fille.

« Bien sûr que si, je veux toujours qu’on soit amies, Aby. » assura t-elle, en la serrant contre elle avec douceur.

Kathrina finit par mettre fin à l’étreinte, en reportant son regard sur son amie, à la fois soulagée qu’elles aient pu éclaircir ce point entre elles, et peinée de la savoir encore triste. Que pouvait-elle faire pour la réconforter ? Elle baissa le regard vers le paquet de Chocogrenouilles qui était posé entre elles, puis le saisit pour le mettre entre les mains d’Abigail avec un sourire.

« Garde-le, il est pour toi. Le chocolat, ça redonne le sourire, c’est Gil qui me l’a appris. »

Ainsi qu’Andrew, songea t-elle en se rappelant les moments où il lui avait apporté son soutien, après la mort de son frère. Kathrina se garda bien d’évoquer de nouveau le garçon. Ah, comme tout ce qu’elle pouvait dire lui semblait sonner faux, puisqu’elle était à l’origine de ce chagrin que vivait Aby. Mais elle n’avait pas envie de la laisser dans cet état, malgré tout. Kathrina saisit l’une des ses mains pour la serrer brièvement, dans un geste de soutien, puis tenta de lui exprimer ce qu’elle pensait, même maladroitement :

« Je suis sûre que tu trouveras un garçon qui verra à quel point tu es une fille géniale. En tout cas, je te le souhaite, tu mérites d’être heureuse toi aussi. »


Abigail ScavoAncien personnageavatar
Messages : 178

Voir le profil de l'utilisateur
Aby posa sa tête sur l'épaule de Kathrina en ressentant un soulagement certain à l'idée que cette histoire n'allait pas les séparer et que son amie ne lui en voulait pas. Bien sûr, c'était aussi grâce à ce type de réaction qu'elle appréciait Kathrina, qui était quelqu'un de doux et de mesuré. Aby elle-même ne savait pas si elle aurait su se montrer si compatissante si les situations avaient été inversées, elle qui pouvait se montrer assez territoriale. Heureusement pour leurs amitiés, c'était Kathrina qui était dans cette position.

Aby accepta le paquet de chocogrenouilles avec un sourire et entreprit de mastiquer une grenouille sans grande conviction. Son estomac était noué et elle ne trouvait même pas de réconfort dans cette friandise. Les plaisirs gustatifs lui semblaient être une bien pâle consolation face à sa tristesse, mais elle ne tenait pas à peiner Kathrina.

"Merci Kath, tu es adorable", répondit Aby avec un sourire sincère, tout en serrant elle aussi la main de son amie. A vrai dire, elle se fichait bien d'avoir un petit-ami ou non, elle était bien trop jeune et indépendante pour s'attacher à ce genre de considérations, c'était juste Andrew qu'elle voulait, Andrew qu'elle détestait voir si proche d'une autre fille. Mais elle finirait bien par se faire une raison, et au moins, elle ne perdrait pas Kath aussi...

"Absolument, ils seraient bêtes de passer à côté d'une fille comme moi", fanfaronna-t-elle en plaisantant, avant d'ajouter avec un sourire : "Et puis, c'est vrai, les Gryffondor arrogants c'est pas ce qui manque. Merci, Kath. Tu es une vraie amie."

Kathrina KellerQuatrième annéeavatar
Messages : 146

Voir le profil de l'utilisateur
Kathrina serra la main d’Aby en guise de réponse, désolée au fond d’elle de ne pas pouvoir faire plus. Malheureusement, impliquée dans l’histoire ou non, il n’y avait probablement pas grand-chose à faire, dans tous les cas. Le chagrin de son amie ne s’effacerait pas à coup de câlins ou de chocogrenouilles, Kathrina le savait bien. Mais elle ne doutait pas qu’elle finirait par s’en relever, Aby était une fille forte, et surtout, indépendante. Le fait qu’elle fasse une tentative d’humour pour détendre l’atmosphère était déjà gage de bon espoir.

« Complètement ! » approuva t-elle avec un rire, avant de serrer plus fort la main de la Serdaigle, pour assurer en réponse à la suite : « Et je suis contente d’être ton amie, Aby. »

Rassurée d’avoir dissipé ce silence et ce malaise entre elles, Kathrina s’efforça d’esquisser un sourire joyeux avant de se lever et entraîner la jeune fille à sa suite.

« On va rejoindre Gil ? Ca fait longtemps qu’on ne s’est pas retrouvées toutes les trois. Pas de Gryffondors arrogants pour ce soir, juste une soirée entre filles, qu’en dis-tu ? »

Pas de garçon pour ce soir, même si, au fond, Kathrina était curieuse de savoir ce que pensait Andrew, de tout ceci, Andrew qui n’avait pas pu rester aveugle face à la façon dont Aby s’était éloignée d’eux… Elle lui en parlerait plus tard.
FIN DU RP


Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Ah, les garçons ! [Aby & Kat]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Grands garçons musclés et bronzés
» Vestiaire des garçons
» Sandy Farmer. |Sans contrefaçon je suis un garçon ~|| Validée.
» Yuki, garçon des neiges.
» Dessins égarés ~ Lun ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Poudlard :: Etages et couloirs, :: Couloirs,-