AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Quand on parle du loup ! [Klemens, Samantha & Irving]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3360

Voir le profil de l'utilisateur
22 Novembre 2008, Pré Au Lard.

"...et c'est là qu'j'répète avec les Dark Boursouf, l'autre groupe de musique auquel j'participe." expliqua Irving en désignant du menton un petit cafuron qui desservait le sous-sol d'une habitation de Pré-Au-Lard, "J'aurais dû y être aujourd'hui si Calder ne nous avait pas convoqué d'ailleurs." souffla-t-il avec une mine renfrognée.

Son chef n'était pas en odeur de sainteté depuis le bouclage de Bristol et comme si cela ne suffisait pas, Jason Calder l'avait convoqué  un samedi -le seul jour de la semaine où il pouvait voir Nora et Donald- pour une mission visant le renforcement de la sécurité à Poudlard. Les équipes du département des Transports Magiques avaient travaillé toute la journée au château si bien que Klemens et Irving avaient décidé de s'octroyer une pause bien méritée en cette fin d'après-midi.

Les deux Nimbusiens traversaient donc le village en quête d'un pub lorsqu'ils tombèrent sur un groupe d'élèves qui semblaient retourner à Poudlard. Irving parcourut rapidement les étudiants du regard  afin de voir si sa petite amie en faisait partie -il aurait vraiment aimé la présenter à Klem- mais au lieu de ça, il tomba sur la chevelure bouclée du fils Marchebank, l'air revêche de McGowan et...

"Sam !" s'exclama-t-il en découvrant la jeune femme, ça f'sait un bail !" ajouta-t-il en s'approchant d'elle.

Il se tourna alors vers Klemens pour lui dire: "C'est une compatriote d'la Cité Nimbus..."



Irving Whitaker
Klemens DabroskiLoup-garouavatar
Messages : 1177

Voir le profil de l'utilisateur
Klem tourna la tête vers la maison que Irving lui désignait. Il examina un instant les fondations lorsqu'il lui indiqua que c'était là qu'il répétait avec son autre groupe. Il hocha la tête de compréhension et posa un regard compréhensif sur son ami alors qu'il pestait contre Jason Calder. Lui aussi aurait bien fait autre chose de son après-midi que travailler.

Surtout que depuis le bouclage de Bristol, le ministère et le gouvernement le laissaient légèrement perplexe. Il n'aimait pas du tout les nouvelles réformes. Rien de tel que de priver les gens de leurs libertés et de leurs droits fondamentaux au nom de la sécurité. Il n'y avait rien de sécuritaire là-dedans, c'était juste un moyen de faire croire qu'ils avaient la situation sous contrôle. Mais le plus étrange dans tout cela c'est que ça ne semblait même pas affecter les Calder. Que ce soit Jason ou Roy. Jason obéissait sans doute aux ordres. Mais Roy ? Depuis quand se laissait-il emmurer ainsi sans rien dire ?

Perdu dans ses pensées, il n'aperçut pas tout de suite Samantha dans le groupe d'élèves qui passait devant eux. Ce n'est que lorsque Irving l'interpella qu'il redressa la tête et lui sourit joyeusement en la reconnaissant.

"Salut, Samantha. Comment tu vas ?"

Il avait parlé en même temps que son ami et il tourna la tête vers lui avec un léger sourire.

"Oui, je sais. On s'connait."

Il n'allait pas dire comment cependant.


Klemens Dabrosky
Samantha MillerAmbulancière magiqueavatar
Messages : 204

Voir le profil de l'utilisateur
Sam sortit une patacitrouille de l'énorme sac de friandises de chez Honeyduke qu'elle tenait dans ses mains et l'avala goulument. Elle avait perdu plusieurs kilos depuis la rentrée, elle pouvait se le permettre, il valait mieux d'ailleurs car elle n'avait pas vraiment les moyens de se payer une nouvelle garde robe. Après sa transformation, on lui avait dit qu'elle risquait d'avoir des envies de viande rouge, mais depuis la rentrée, la jeune femme avec surtout expérimenté l'estomac noué. Heureusement, les week-end à Pré-au-Lard en compagnie de ses amis étaient l'occasion de se relaxer hors du château, où elle se sentait oppressée, et de retrouver l'appétit. Un sourire aux lèvres, les joues rosies par l'air frais, Sam avait l'air plus détendue qu'elle ne l'avait été toute la semaine, après une agréable après-midi avec ses amis. C'était heureux, car elle ne s'attendait vraiment pas à faire une telle rencontre...

Irving et Klemens. Son ex, son premier amour, et l'homme qui l'avait transformé. Hum. Après un instant d'arrêt, Samantha leur adressa un sourire un peu crispé et glissa un regard prudent à Lauren.

"Allez y, je vous retrouve au château !", préféra-t-elle déclarer, avant de saluer les nouveaux arrivants : "Coucou vous deux, ça va bien, et vous ?"

Bien, quel joli mensonge, songea Samantha, sans se départir de son sourire. Elle se sentait toujours gênée en présence de Klemens mais elle ne pouvait rien laisser transparaître en présence d'Irving, qui ne connaissait probablement pas la lycanthropie de Klemens.

"Qu'est-ce qui vous amène ici ?"


Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3360

Voir le profil de l'utilisateur
"Vraiment ? Vous vous connaissez ?" s'étonna Irving en les regardant tour à tour.

Pourtant Klemens avait emménagé à la Cité Nimbus seulement quelques semaines avant la rentrée des classes ce qui avait laissé peu de temps à Samantha pour faire sa connaissance. Ils avaient donc dû se rencontrer avant, songea l'ex-gryffondor en rivant ses mains au fond de ses poches tandis que Sam remerciait poliment ses amis. Tant mieux. Irving ne se voyait clairement pas bavarder avec le fils du Ministre et Lauren McGowan.

"On cherchait un coin pour boire un coup après une dure journée de travail,
répondit-il lorsque les deux Serpentard se furent éloignés, Tu viens avec nous ?" proposa-t-il en invitant Samantha à les accompagner d'un mouvement de la tête.

Trop heureux de cette coïncidence, il afficha alors un sourire naïf et ajouta: " J'en reviens pas qu'on est pas percuté avant qu'on se connaissait tous !"



Irving Whitaker
Klemens DabroskiLoup-garouavatar
Messages : 1177

Voir le profil de l'utilisateur
Klem esquissa un sourire un peu crispé alors que Irving demandait la confirmation de ses paroles. Oui, ils se connaissaient. Pas très bien mais Sam avait eu le malheur de croiser sa route la mauvaise nuit. Il laissa Irving inviter Samantha alors que les amis de cette dernière s'éloignaient.

"En fait à la base, on était là pour le boulot mais oui, on cherchait aussi à se détendre maintenant. Et évitons les Trois Balais s'il te plaît Irving. J'ai pas un très bon souvenir de ma dernière visite là-bas."

Il grimaça légèrement et emboita le pas à son ami alors qu'il les entraînait dans les rues de Pré-au-Lard. La dernière fois qu'il avait parcouru cette rue, il avait mordu Sam. Il esquissa un léger regard en sa direction avant de fournir un début d'explication à Irving.

"Oui, on se connait mais pas très bien. On fréquentait le même apothicaire je crois. Enfin on s'est croisé là-bas et bref, tu m'connais. J'aime bien avoir de nouveaux amis."

Il esquissa un léger sourire et continua sa marche en silence. Le reste dépendait de Samantha maintenant.


Klemens Dabrosky
Samantha MillerAmbulancière magiqueavatar
Messages : 204

Voir le profil de l'utilisateur
"J'veux bien boire un verre !"

Samantha se mordit l'intérieur de la joue quand Irving mit les deux pieds dans le plat, avant de glisser un regard à Klemens. Heureusement, le jeune homme sut répondre à la question d'Irving de façon naturelle, et sans mentir en plus. Sam approuva ses paroles d'un hochement de tête enthousiaste, notant intérieurement qu'Irving ne connaissait visiblement pas la condition de loup-garou de Klemens. Autant ne pas gaffer, surtout s'ils devaient boire un verre ensemble... En soit, Sam n'avait rien contre l'idée, elle voulait apprendre à mieux connaître Klemens et était toujours heureuse d'avoir des nouvelles d'Irving, mais elle retint une grimace lorsque les Trois Balais furent écartés. Le jour ne se faisait pas jeune et, en cette fin de novembre, la nuit tombait tôt. Si elle venait à Pré-au-Lard quasiment tous les week-end, Sam ne s'écartait plus jamais des allées centrales et des boutiques emplies d'étudiants, et s'efforçait toujours de rentrer avant la nuit. Mais il était temps de surpasser cette peur, n'est-ce pas ? Ce qui s'était passé ce jour là était un coup de malchance, et puis la Pleine Lune Sanglante avait touché tout le pays, de toute façon. Elle serait en sécurité avec les deux sorciers, dans le village. De toute façon, elle ne se voyait pas protester devant Klemens...

"Vous travaillez ensemble, c'est ça ?", s'enquit-elle à son tour, intriguée. Elle non plus ne s'attendait pas à ce que ces deux-là se connaissent. "Où est-ce que vous voulez aller ?"


Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3360

Voir le profil de l'utilisateur
Le même apothicaire ? Soit. Irving s'imaginait mal faire connaissance avec de nouvelles personnes en allant acheter des potions pour la toux mais il n'avait aucune raison de mettre en doute la version de ses deux amis aussi il ne chercha pas à creuser davantage. Klemens était d'une nature sociable et Irving l'imaginait bien engager la conversation avec Samantha dans la file d'attente d'un commerce. Ce scénario était tout à fait plausible.

L'ancien Gryffondor hocha la tête quand son voisin affirma vouloir éviter les Trois Balais. Il balaya la rue principale du regard et désigna du menton la taverne du Capricorne bleu.

"On peut essayer là-bas, j'connais pas." proposa-t-il en se tournant vers ses amis pour savoir si quelqu'un avait une objection avant de répondre à la question de Samantha:

"Ouep on bosse dans l'même département. Aux transports. Klemens dans la section des trucs classes où faut être une tronche en Magie et moi dans la branche où faut pas avoir peur d'se salir les mains... !" ricana-t-il en coulant un regard complice en direction de son ainé, il est aux Portoloins et j'uis aux Ch'minettes." précisa-t-il finalement en reportant son attention sur Sam avant d'ajouter,  et accessoirement, on est aussi voisins à la Cité !"



Irving Whitaker
Klemens DabroskiLoup-garouavatar
Messages : 1177

Voir le profil de l'utilisateur
Klem s'esclaffa lorsque Irving entreprit d'expliquer à Samantha comment ils se connaissaient. Les trucs classes. Il n'avait pas l'impression d'être plus doué que cela en magie. Il se débrouillait c'était certain mais il n'était pas si bon que cela. Autrement peut-être que sa condition de lycanthrope aurait été moins difficile à supporter. Il acquiesça lorsque son ami lui demanda si le bar qu'il leur désignait convenait.

"Ça me va parfaitement."

Il posa son regard un instant sur Samantha, il aurait aimé pouvoir lui demander comment elle allait vraiment. Si elle gérait un peu mieux ses transformations, si elles étaient encore aussi douloureuses qu'au début. Mais avec Irving à côté, il n'osait pas. Pourtant, l'état de la jeune fille l'intéressait réellement. Il se sentait presque un rôle de conseiller vis-à-vis d'elle. Il vrilla son regard sur elle alors qu'il se décidait enfin sur un angle d'approche.

"Comment se passe ton année scolaire pour l'instant ?"


Klemens Dabrosky
Samantha MillerAmbulancière magiqueavatar
Messages : 204

Voir le profil de l'utilisateur
"Ca me va aussi", répondit Sam avec un maigre sourire, avant de se diriger vers le Capricorne Bleu. Elle n'écouta que d'une oreille ce que lui racontait Irving, se contentant d'émettre un petit rire pour donner le change. Elle en avait honte, mais la présence de Klemens, à Pré-au-Lard qui plus est, faisait battre son coeur un peu plus vite.

"Super, on va pouvoir parler entre nimbusiens, alors. La cité Cosmos, franchement !", s'exclama-t-elle, quand Irving mentionna leur ville commune. Critiquer les dernières actions du gouvernement, et regretter ce qui arrivait à sa ville chérie, voilà quelque chose qui pourrait animer la jeune fille. Mais le sujet ne prit pas, car Klemens semblait désireux de prendre de ses nouvelles. C'était gentil de sa part, mais elle ne sut avec quel degré de sincérité elle pouvait se permettre de répondre. Se mordillant l'intérieur de la joue, elle médita sa réponse le temps qu'ils entrent dans le bar, qu'ils s'installent et qu'elle ôte sa cape, puis elle décida de répondre sans - trop - mentir. Parler à des personnes extérieures pourrait aussi lui faire du bien.

"Oh, tu sais, ça va, enfin on fait aller. J'admets que je suis un peu envieuse de ton choix, Irving, ça doit être agréable de ne plus être dans le système scolaire. J'ai l'impression de ne plus être à ma place à Poudlard."

Mais elle n'était pas certaine de se sentir beaucoup plus à sa place dans la nouvelle cité Cosmos...


Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3360

Voir le profil de l'utilisateur
Les trois Nimbusiens s'installèrent à une table du Capricorne Bleu. Irving observa rapidement la décoration un peu trop sophistiquée pour lui -il préférait les ambiances conviviales des Trois Balais ou de l'Entrepot'es- avant de reporter son attention sur Sam.

Ainsi, elle ne se sentait pas à sa place à Poudlard ? Il faut dire que sa nouvelle condition de loup-garou ne devait pas aider. Irving jeta un bref coup d’œil en direction de Klemens en se demandant si ce dernier était au courant de cet état de fait. Quoiqu'il en soit, il ne serait pas celui qui le lui apprendrait. Même si la photo de Sam avait fait le tour des journaux après son attaque, il n'allait surement pas révéler des éléments de la vie privée de son amie. Il chercha donc ces mots quelques secondes avant de répondre:

"J'te comprends. Vraiment. Mais c'est l'affaire qu'de quelques mois, il lui accorda un sourire et poursuivit, et puis concentre toi sur l'positif ... même si certains jours t'as l'moral dans les chaussettes..."

Il reporta son attention sur Klem pour s'assurer qu'il n'avait pas éveillé ses soupçons avant d'ajouter: "Et puis, tu peux toujours compter sur tes potes à c'que j'ai vu ! Et ça c'est l'plus important !"

Même si Irving ne portait pas spécialement Dave et Lauren dans son cœur, il devait admettre qu'ils étaient particulièrement présents pour soutenir la jeune femme dans cette épreuve qu'elle traversait.



Irving Whitaker
Klemens DabroskiLoup-garouavatar
Messages : 1177

Voir le profil de l'utilisateur
Klem s'installa dans le bar un peu trop chic à son goût. Finalement ce n'était peut-être pas le meilleur endroit de Pré-au-Lard. Enfin, il s'en contenterait pour l'instant, il avait trop la flemme de bouger. Et surtout de faire bouger les autres pour un petit caprice. Il prit donc place et posa son regard sur Samantha qui répondit à sa question précédente.

Il hocha la tête et détourna légèrement le regard. C'était sans doute sa faute si elle ne se sentait plus à son aise dans son école. Il se sentait vraiment mal pour le coup. Il laissa Irving essayer de remonter le moral à la jeune fille. Il se doutait qu'il connaissait ce qui lui était arrivé après tout ça avait fait la une des journaux et puis Irving était son ami.

"Oui, ce n'est jamais facile de se réadapter. Mais comme le dit Irving, tu as la chance d'avoir des amis qui te soutiennent, c'est le plus important. Et c'est ta dernière année, n'est-ce pas ? Plus que quelques mois à supporter leurs sales tronches."

Il esquissa un léger sourire à Samantha tout en lui lançant un regard désolé. Si il avait pu remonter le temps, il l'aurait fait sans hésitation.


Klemens Dabrosky
Samantha MillerAmbulancière magiqueavatar
Messages : 204

Voir le profil de l'utilisateur
"Oui, vous avez raison", répondit Sam aux deux garçons, un sourire sincère aux lèvres. Il était agréable de parler à deux personnes qui avaient quitté Poudlard, cela permettait de se rappeler que la vie ne s'arrêtait pas entre les murs du château et qu'elle ne serait pas condamnée éternellement à subir des comportements comme celui de Marlene. "J'ai de la chance d'avoir Lauren et Dave, c'est clair ! Ils ont été géniaux, supers tolérants depuis ma transformation."

Il y avait aussi la grande majorité des élèves qui ne la soutenaient pas du tout, mais elle préféra ne pas les mentionner. Le regard que Klemens lui avait jeté ne lui avait pas échappé et elle s'en voulait déjà d'avoir laissé paraître son malaître. Sam savait pertinemment que le lycanthrope s'en voulait pour sa morsure et elle ne voulait pas qu'il se sente coupable - si elle était rejetée à cause de ça, c'était sans doute aussi parce qu'elle n'avait pas suffisamment réussi à montrer qu'elle était une personne gentille et sociable malgré tout. Bref, il n'avait pas à s'en vouloir.

Décidée à tempérer les choses, elle étendit la discussion à l'ambiance générale de l'école.

"Mais ce n'est pas que moi, beaucoup de personnes se sentent un peu mal à l'aise depuis la rentrée. Le nouveau sous-directeur, Greengrass... Il est vraiment pas net. Un peu comme son ami le ministre en fait."

Son ton était resté bas, pour que seuls les garçons l'entendent. Inutile de se faire remarquer dans cet établissement qui avait un certain cachet...


Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3360

Voir le profil de l'utilisateur
Ainsi, Klem était au courant de la transformation de Sam, constata Irving avec soulagement. Son amie venait d’en parler spontanément et c’était tant mieux ! Il n’aurait pas à réfléchir à chaque phrase qu’il allait dire au moins. Il échangea un regard avec son voisin et lui accorda un sourire, ravi de voir à quel point il était tolérant.
L’expression d’Irving s’assombrit toutefois dès que la conversation dériva sur la politique. Instinctivement, il croisa ses bras sur son torse dans une attitude fermée.

« Donald m’a  parlé de Greengrass et Nora aussi. Elle m’a dit qu’il était bizarre… »

Pour que sa petite amie critique quelqu’un c’est que le type devait être sacrément louche quand même. D’après certains élèves il était directement envoyé par le gouvernement pour surveiller Poudlard à la solde de Marchebank et apparemment Samantha partageait cet avis :

« Et sinon… t’en parle avec Dave ? s’enquit Irving avec prudence, Il doit bien savoir des trucs lui non ? »

Il se tourna alors vers Klemens pour lui expliquer le fin mot de l’histoire : «  Sam est la meilleure amie du fils Marchebank. C’est lui qu’on a croisé tout à l’heure dans la rue… »



Irving Whitaker
Klemens DabroskiLoup-garouavatar
Messages : 1177

Voir le profil de l'utilisateur
Klem fut reconnaissant à Samantha de changer de sujet. Il échangea un regard avec Irving et répondit faiblement à son sourire. C'était étrange ce comportement de la part de son voisin. On aurait dit qu'il avait compris quelque chose sur lui. Il espérait que ce n'était pas ce qu'il pensait. Enfin, au moins, il savait qu'il n'était pas lycanthrophobe puisqu'il était encore ami avec Samantha.

Klem fronça les sourcils à l'entente du nom de Marchebank et esquissa une grimace lorsqu'il comprit que l'état avait plus ou moins placé le sous-directeur de l'école afin qu'il fasse sa loi. Et d'après ce qu'il comprenait, il n'était pas apprécié de tout le monde.

"J'imagine que si il applique la même politique que son patron, ça doit pas être drôle tous les jours dans votre école."

Enfin, il avait bien eu un Mangemort directeur à Durmstrang lorsqu'il y était. Et puis l'école n'était pas vraiment réputée pour ses licornes à cornes roses. Alors la bizarrerie était finalement peut-être une question de point de vue. Il resta tout de fois ébahi lorsque Irving lui expliqua quelques petites choses sur les amis de Sam.

"Sérieux ? T'es copine avec Marchebank Junior ? Woooh, je m'attendais pas à ça..."


Klemens Dabrosky
Samantha MillerAmbulancière magiqueavatar
Messages : 204

Voir le profil de l'utilisateur
Sam hocha sombrement la tête quand Irving mentionna Nora. Même si le temps s'était écoulé et que Sam n'était plus amoureuse d'Irving, elle ressentait malgré tout un pincement de jalousie. A vrai dire, elle avait toujours été jalouse de Nora, et le fait que la jeune fille soit adorable n'aidait pas beaucoup Sam, car sa jalousie était tout simplement mal placée.

Heureusement, la conversation évolua plutôt du côté de Dave. Un haussement d'épaules un peu mal à l'aise ponctua la réaction de Klem. Pour elle, Dave n'était pas le fils du ministre, il était juste... Juste Dave.

"Oui, on est amis depuis notre première année. Mais vous savez, je ne suis pas sure que son père lui parle beaucoup de sa politique ces temps-ci. Ca va si vite, les réformes, en ce moment, et ses lettres n'arrivent pas plus vite à Poudlard que la Gazette... Et puis c'est difficile de parler politique à Poudlard en ce moment, les choses sont tendues. T'imagines, si t'aimes ton père, c'est délicat d'aller dénoncer les programmes qu'il met en oeuvre..."

L'image de Jordan apparut furtivement dans son esprit, mais elle la repoussa avec fermeté. Les situations étaient différentes.

"'Puis vous avez sans doute lu Multiplettes, la vie de famille de Dave est vachement bouleversée depuis un an, le divorce, le remariage, le p'tit frère ou la p'tite soeur... ça fait beaucoup à encaisser, avec les ASPIC à préparer. Alors j'essaie de pas trop l'interroger, tu vois ? Déjà que les gens le regardent différemment..."


Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3360

Voir le profil de l'utilisateur
C'est vrai que la vie de Dave Marchebank devait être plutôt chamboulée en ce moment mais Irving se demandait sincèrement comment Sam' faisait pour ne pas lui parler du projet Cosmos. Elle était quand même l'une des personnes les plus engagées qu'il connaisse alors il avait toutes les peines du monde à l'imaginer faire profil bas et ne pas remettre en cause le plan de réhabilitation de la Cité Nimbus.

Enfin, il n'était pas là pour la sermonner -même s'il en avait un peu envie- et il décida d'orienter la conversation vers un sujet moins électrique que la politique, certain que Klemens lui en serait reconnaissant également. En effet, Irving avait cru comprendre que son voisin ne portait pas les réformes de Marchebank dans son cœur lui aussi.

"Et sinon, tu fais toujours un peu d'guitare ? s'enquit-il, persuadé que la musique était un terrain neutre pour une discussion, moi j'continue et j'ai même composé quelques morceaux, ajouta-t-il avec fierté, ...dont une chanson qui parle entre autre des réformes concernant la Cité..." finit-il par dire en levant les yeux vers la jeune fille.

Au diable les bonnes résolutions. Au fond, il avait très envie d'entendre sa position sur la question.



Irving Whitaker
Klemens DabroskiLoup-garouavatar
Messages : 1177

Voir le profil de l'utilisateur
Klem comprenait parfaitement ce que Samantha essayait de faire passer. Son ami n'était pas son père. Ce n'était pas lui qui était responsable de sa politique et cela aurait été idiot de lui remettre les erreurs de son paternel sur le dos. Même si il se doutait que pour certain l'amalgame était facile. Il hocha donc la tête lorsque la jeune fille joua son rôle d'amie et esquissa un sourire lorsque Irving changea de sujet. Avant de revenir sur l'avenir de la Cité et ses réformes.

"Une très jolie chanson d'ailleurs."

Il jeta un coup d'oeil à son voisin avec un léger sourire en coin avant de reporter son attention sur Samantha et sur sa réponse. Il savait que le sujet touchait particulièrement le jeune guitariste et il se demandait si il en était de même pour Samantha. Après tout, elle habitait la Cité également d'après ce qu'il avait compris.


Klemens Dabrosky
Samantha MillerAmbulancière magiqueavatar
Messages : 204

Voir le profil de l'utilisateur
"Oui, je continue de jouer, même si j'ai un peu de mal à me motiver et à progresser en jouant seule."

A vrai dire, elle ne se sentait plus vraiment la bienvenue dans la salle des arts ces derniers temps. Une fois encore, elle enviait à Irving la liberté qui était la sienne depuis qu'il avait quitté l'école, même s'il ne devait pas être facile de voir se dégrader leur ville au quotidien. Sam, elle, pouvait glisser dans une ignorance bénie le temps de sa dernière année, même si elle appréhendait le choc qu'elle aurait en rentrant à la cité aux prochaines vacances. Les premiers nouveaux habitants arriveraient dès janvier, par Merlin...

"Ohh, il faut vraiment que je l'entende ! Une chanson contestataire, j'espère ? J'peux pas imaginer autre chose de toute façon, comme si toi t'allais applaudir c'qu'il se passe !", s'exclama Sam en s'enflammant. "Ok, j'peux pas regretter les Nimb' de Pomp' mais... Mais sérieusement ?! La Cité Cosmos ! Ils sont en train de détruire notre cité, notre maison ! J'pensais vraiment que stopper la Consumeuse serait notre dernier combat, tu vois, et maintenant... Je suis juste dégoutée. "



Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3360

Voir le profil de l'utilisateur
Quand Sam affirma qu'elle avait un peu de mal à se motiver en jouant seule, Irving sauta sur l'occasion:

"Tu sais qu'avec les DB, il nous manque toujours un bassiste,...donc... si ça t'intéresse..." souffla-t-il en haussant  les épaules. Cela faisait quasiment six mois que Danny était mort et il était peut-être temps que les Dark Boursouf acceptent cet état de fait.

Irving passa une main dans ses cheveux, un peu mal à l'aise à l'idée d'envisager le remplacement de son pote au sein de leur groupe mais il se força à sourire afin de masquer son trouble. Samantha serait une bonne recrue si toutefois elle acceptait la proposition.

La conversation dériva ensuite sur "Never Free" le titre qu'il avait composé avec Juliana. Klemens affirma que c'était une bonne chanson -ce qui arracha un sourire à Irving- et Sam affirma qu'il devait s'agir d'un morceau contestataire.

"Comment t'as d'viné ! ricana-t-il avant d'expliquer, Le Bloody Sunday, les réformes Nimbus, la guerre des gangs de Bristol... tout y passe,

Sauf la Consumeuse. Comme le soulignait très justement Samantha, ils s'étaient déjà battus contre ça.

"C'est Sam qui a divulgué le rapport sur la Consumeuse, tu le savais ? s'enquit-il en se tournant vers Klemens, Elle avait même mi en place une pétition pour le retrait des potions avant même que le lien de cause à effet avec la maladie ne soit établi..."

Il laissa planer quelques secondes de silence et ajouta: "Quand Sam parle de combat, elle fait pas semblant !"



Irving Whitaker
Klemens DabroskiLoup-garouavatar
Messages : 1177

Voir le profil de l'utilisateur
Le lycanthrope écouta amusé la réponse de Samantha à la question d'Irving. C'était amusant de voir à quel point l'indignation était présente chez les deux jeunes gens. Après tout, ce n'était qu'un nom de ville. Mais pour l'étranger qu'il était, cela ne représentait sans doute pas la même chose pour lui que pour les habitants de la Cité qui pour la plupart y étaient nés. Il poussa ensuite un sifflement admiratif lorsque son ami avoua que c'était Sam qui était à l'origine de l'éclatement de l'affaire de la Consumeuse.

"En effet, c'est impressionnant."

Il posa son regard sur la jeune fille et lui sourit légèrement. Il était réellement impressionné de voir la force de caractère que pouvait posséder des personnes aussi jeunes que Irving et Samantha. Lui à leur âge... il ne pensait qu'à faire la fête.

"C'est une qualité très noble de se battre pour les choses que l'on croit juste."

Et lui ne la possédait pas assez cette qualité puisqu'il avait passé la moitié de sa vie à fuir.


Klemens Dabrosky
Samantha MillerAmbulancière magiqueavatar
Messages : 204

Voir le profil de l'utilisateur
Samantha lança un regard surpris à Irving quand il lui proposa de rejoindre les Dark Boursouf. Une part d'elle mourrait d'envie de sauter sur l'occasion, mais elle savait aussi pertinemment pourquoi une place était libre au sein du groupe...

"J'en serais ravie, mais... Tu es sur ?", s'enquit-elle doucement. Il était délicat de prendre la place de quelqu'un qui était mort brutalement. A vrai dire, elle était déjà surprise de voir que les DB ne s'étaient pas séparés. Autant Irving la connaissait bien, autant elle ne voulait pas mettre mal à l'aise les autres membres du groupe ni se sentir comme une intruse.

La suite de la conversation ne la détendit pas beaucoup plus. Avant, elle avait été fière de son combat, et elle l'était toujours d'ailleurs, mais... Sa dernière conversation avec Jordan était marquée au fer rouge dans son esprit et elle n'était plus si sure d'aimer qu'on lui dise qu'elle ne faisait pas semblant de combattre. Cela lui laissait un goût amer et elle aurait aimé être l'une de ces filles de seize ans écervellées, comme Marlene, dont les plus grands centres d'intérêt dans la vie étaient Feodor des Hauts de Hurlelune et le capitaine de Quidditch de Serdaigle. Mais ce n'était pas qui elle était.

"On n'a pas vraiment le choix de se battre, parfois", se dédouana-t-elle en haussant les épaules. "Si on veut obtenir certaines choses, il faut se battre pour elles ! Ou contre elles. Le problème c'est quand tout le monde n'a pas la même notion de ce qui est juste..."


Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3360

Voir le profil de l'utilisateur
"J'pense qu'y aura pas d'problème mais j'en discuterai avec Juliet et Donald samedi prochain si ça peut t'rassurer." répondit-il en hochant la tête.

Oui, il était temps d'envisager un nouveau départ pour les Dark Boursouf. Après tout, ils n’étaient pas obligés de jouer les mêmes morceaux qu'à l'époque de Danny. Samantha pourrait très certainement apporter sa touche personnelle et faire évoluer le groupe vers autre chose.

Fort de cette résolution, Irving s'appuya sur la banquette et écouta Klemens et Sam discourir sur le fait d'avoir le courage d'assumer ses convictions et de se battre pour ses idées.

"D'ailleurs félicitations pour ton poste de Capitaine. Tu t'es bien battue pour l'obtenir celui-là !" s'exclama-t-il.

Après le départ de Joy, il était logique que le poste revienne à un vrai leader et non pas  à ce bouledogue autiste de McGowan !

"Quand à ceux qui disent que tu l'as obtenu à cause de ta transformation, ces gens sont des cognards, ajouta-t-il, catégorique ,en la pointant du doigt, ça j'peux t'le garantir !"

Gillian lui avait vaguement parlé de ces bruits de couloirs et il trouvait cela particulièrement écœurant.



Irving Whitaker
Klemens DabroskiLoup-garouavatar
Messages : 1177

Voir le profil de l'utilisateur
Klem se retira légèrement de la discussion lorsque Irving proposa à Samantha de rejoindre son groupe de musique. D'après ce qu'il avait compris l'un des anciens membre était parti. Et il n'était pas facile à remplacer. Il n'avait pas envie de remuer le couteau dans la plaie et n'avait donc jamais insisté auprès de son voisin pour en savoir plus.

Son regard s'arrêta un instant sur Sam alors qu'elle affirmait que parfois il n'y avait pas d'autres choix que de se battre. Il n'était pas vraiment d'accord. On avait toujours le choix. On pouvait choisir d'ignorer sa conscience et fuir ou ne rien faire du tout. Regarder en restant passif. Il fallait s'entendre avec sa conscience ensuite et ce n'était pas toujours facile. Mais jusque là, il s'en était toujours sorti.

Il grimaça légèrement ensuite lorsque Irving félicita son amie pour son poste de capitaine de l'équipe de Quidditch en affirmant qu'elle ne l'avait sans doute pas eu à cause de sa transformation. Encore une chose qui était sa faute. Il avait entraîné Samantha dans un univers d'inacceptation et de préjugé. Il posa un regard triste sur la jeune fille avant de porter sa tasse de café à ses lèvres.

"Tu joues au Quidditch ? C'est un sport de crâneur ça", lâcha-t-il avec un sourire espiègle.


Klemens Dabrosky
Samantha MillerAmbulancière magiqueavatar
Messages : 204

Voir le profil de l'utilisateur
Samantha approuva la proposition d'Irving avec reconnaissance, préférant être inclue par l'ensemble des membres du groupe que par Irving seulement. Elle avait déjà croisé Juliet à quelques soirées mais ne la connaissait pas plus que cela, et Donald encore moins. La proposition l'enchantait néanmoins, enfin une perspective positive ! Pourtant, la suite de la conversation la fit déchanter, car elle ne manqua pas le regard triste que Klemens posait sur elle à l'évocation de sa transformation. Les joues rosissantes, elle se mit à torturer une mèche de ses cheveux avec nervosité, se demandant comment Klemens faisait pour supporter cette conversation. Si cela avait été elle, elle n'était pas sure qu'elle aurait eu la force de surmonter son sentiment de culpabilité au point de boire un verre avec l'une de ses victimes - mais c'était, à ses yeux de lycanthrope, tout à l'honneur de Klemens. Désireuse de ne pas l'accabler en rebondissant sur la remarque d'Irving, quand bien même ces rumeurs l'avaient blessée, elle préféra garder un ton joyeux.

"Merci Irving, c'est gentil !" Son sourire se fit malicieux quand elle se tourna vers Klem : "Ne laisse pas ma petite-amie t'entendre. C'est l'une des batteuses de l'équipe, et elle adore casser des genoux à coups de batte ! Le Quidditch, c'est sacré ! Je suis attrapeuse pour ma part. Mais je sais qu'Irving aussi trouve que c'est un sport de crâneurs... Vous vous êtes bien trouvés tous les deux."



Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3360

Voir le profil de l'utilisateur
Irving hocha la tête lorsque Klemens affirma que le quidditch était un sport de crâneur. Certes, il ne devait pas faire de généralités -Danny et Nora étaient tout à fait humbles- mais il existait un certain nombre de sportifs-m'as-tu-vu dans les rangs des joueurs de ce sport: O'Connor, Killian Gray, Josh Bennet, pour ne citer qu'eux...

L'ancien-Gryffondor s'apprêtait donc à plussoyer la remarque de son voisin lorsque Samantha évoqua sa petite-amie. S'il tiqua quelque peu devant la formulation, pensant que la langue de sa camarade avait fourchée, il n'eut plus de doute quand elle fit la description de l'élue de son cœur.

" Tu...tu sors avec McGowan ?" s'enquit-il sans parvenir à masquer son étonnement.

Sam était hétéro, non ? Il était bien placé pour le savoir ! Comment pouvait-elle passer de lui à cette briseuse de genoux ?


"Enfin, tu sais qu'j'uis Gay-friendly, hein, c'est pas ça..., ajouta-t-il toutefois pour tenter de se rattraper, conscient que sa première remarque un peu trop spontanée pouvait être mal interprétée, ...c'est juste que...

Que quoi ?

"...que...j'm'y attendais pas en fait."

Il se tourna vers Klemens pour expliquer en partie son étonnement.

"En fait... on s'est fréquenté pendant un temps tous les deux..."



Irving Whitaker
Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Quand on parle du loup ! [Klemens, Samantha & Irving]

Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Quand on parle du loup... [PV. Kosovo] [Abandonné]
» Quand on parle du loup, on en voit la queue ~ Matthew Aidan Fernandez
» PALLANDO ▬ Quand on parle du loup, on en voit la queue.
» Philippe G. Fleisch - Quand on parle du loup, on en voit la...
» [Terminé] Quand on parle du loup , on en voit la queue. (suite)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Pré-au-Lard,-