AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Quand on parle du loup ! [Klemens, Samantha & Irving]

Aller à la page : Précédent  1, 2
Klemens DabroskiLoup-garouavatar
Messages : 1177

Voir le profil de l'utilisateur
Klemens écouta Samantha parler de sa petite amie avec un sourire aux lèvres. Elle semblait être le genre de fille avec un caractère très fort. Ce qui n'était peut-être pas plus mal au fond. Si elle était la seule à défendre réellement Samantha face à ses camarades intolérants. Toutefois ce fut les exclamations de surprise d'Irving qui le tirèrent de ses pensées.

Il était surpris, il ne pensait pas que le jeune homme était homophobe. Au contraire, il l'avait cru ouvert d'esprit puisqu'il avait accepté la lycanthropie de Sam. Mais peut-être était-ce de trop pour lui ? Qu'il y avait des limites à ce qu'il pouvait accepter. Klem pouvait comprendre. Chacun avait ses limites.

Toutefois, le jeune homme se reprit et commença à se justifier. Un léger sourire se dessina même sur ses lèvres alors que son regard passait de l'un à l'autre.

"Alors comme ça vous êtes sortis ensemble ? Ben dis donc, j'pensais pas que t'étais un si mauvais coup Irving."

Il esquissa un léger sourire narquois en direction de son voisin. Fallait bien le taquiner un petit peu après tout.


Klemens Dabrosky
Samantha MillerAmbulancière magiqueavatar
Messages : 204

Voir le profil de l'utilisateur
Sam lâcha un petit "Oh !" surpris quand elle réalisa qu'elle n'avait jamais parlé de Lauren à Irving. Cela lui semblait étrange, tout simplement parce qu'elle avait l'impression d'être avec Lauren depuis toujours. Mais à la réflexion, il y avait bien eu un avant-Lauren, et dans cet avant, il y avait eu la longue époque où elle se languissait d'Irving, et leur courte relation... Et non, elle n'avait pas eu l'occasion de lui en parler depuis, car leur dernière rencontre avait été occupée par des sujets moins légers. Zut, elle avait manqué de tact sur ce coup là...

"Oh, je suis désolée, j'avais oublié que je ne t'en avais jamais parlé !", s'exclama-t-elle en lançant un regard mi-désolé, mi-amusé à Irving. Non, elle ne lui en voulait pas pour sa réaction, elle aurait été étonné qu'il ne soit pas surpris. Non seulement elle était avec une fille, mais en plus Lauren... Pas forcément la tasse de thé de son ex, ils étaient très différents.

"Irving n'est pas un mauvais coup, c'est lui qui m'a quitté, si tu veux tout savoir", répondit Sam à Klem, un sourire aux lèvres. Il était agréable de pouvoir enfin parler de cette rupture, maintenant ancienne, avec sérennité. "Lauren et moi étions meilleures amies depuis nos onze ans et je n'ai jamais pensé être avec une fille avant elle. C'est arrivé à l'hopital, juste après ma transformation... Je crois que ça nous a fait réfléchir et réaliser qu'il y avait plus entre nous."

Son regard croisa celui de Klemens. Comme quoi il n'y avait pas eu que du mauvais dans sa vie depuis l'accident, bien loin de là...


Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3360

Voir le profil de l'utilisateur
Irving jeta un regard désabusé en direction de Klemens quant ce dernier le qualifia de mauvais coup. Entre Cassandre qui faisait des insinuations douteuses sur la qualité de ses baisers et Sam qui devenait subitement lesbienne après l'avoir fréquenté , il est vrai que l'ancien Gryffondor avait de quoi se poser des questions.

Heureusement, Samantha sauva son honneur en affirmant le contraire, précisant même qu'il était celui qui avait mi fin à leur relation. Cet aveu arracha à Irving une imperceptible grimace. Il remua sur son siège et passa une main dans ses cheveux, passablement mal à l'aise. Sam et lui avaient partagés de jolis instants et même si la jeune fille avait l'air tout à fait épanouie dorénavant, il n'aimait pas se remémorer le souvenir de leur rupture.

Finalement, il se sentait nettement mieux en entendant Sam raconter comment elle était tombée dans les bras de McGowan... Qui l'aurait cru ! Il est vrai que les deux jeunes femmes avaient toujours parues très proches, mais quand même, cela le laissait sans voix !



Irving Whitaker
Klemens DabroskiLoup-garouavatar
Messages : 1177

Voir le profil de l'utilisateur
Son sourire s'agrandit légèrement lorsque Samantha se dépêcha de défendre Irving. Bon visiblement, il n'était pas si mauvais que ça. Il jeta un léger coup d'oeil en direction de son voisin et son sourire se fit taquin. Irving était donc celui qui quittait et qui brisait les cœurs. Il était content que Sam ait continué à vivre après la morsure. C'était tout ce qu'il souhaitait pour elle.

Toutefois, il se sentait légèrement mal à l'aise de savoir que c'était à cause de lui que tout s'était déclenché. Sam présentait cela de façon à montrer que finalement chaque malheur était bon à quelque chose. Mais il était certain que même sans morsure, les filles se seraient trouvées.

"Je suis heureux pour vous deux."

Et désolé d'avoir infligé à la jeune fille une vie de transformation douloureuse. Il esquissa un petit sourire à la jeune fille.

"Et si tu as besoin de quoique ce soit, n'hésite pas à m'écrire. Je te répondrais."

Il savait à quel point, ça pouvait être difficile de vivre isolé. Alors si il pouvait accompagner Samantha, il le ferait.


Klemens Dabrosky
Samantha MillerAmbulancière magiqueavatar
Messages : 204

Voir le profil de l'utilisateur
Sam avait l'impression que le sujet mettait Irving mal à l'aise, ce qui était assez compréhensible en soit. Elle ne pouvait nier que leur rupture avait été difficile pour elle, et si elle se sentait aujourd'hui complètement détaché de lui, cela lui avait pris beaucoup de temps pour en arriver là... Sans oublier le fait que certaines personnes avaient du mal à imaginer Lauren avoir une vie amoureuse, ce qui faisait un autre choc à surmonter, songea la jeune fille avec un sourire. Elle était bien contente d'être celle qui s'était intéressée à la batteuse.

"Merci, Klem, c'est très gentil", répondit-elle, sincèrement touchée. Klem était vraiment adorable avec elle. Beaucoup de loups-garous à sa place fuiraient plutôt la personne qu'ils avaient transformé, tandis qu'il assumait et faisait de son mieux pour qu'elle se sente bien, ce qui était important pour elle. Elle n'avait pas d'autres lycanthropes avec qui parler, après tout, et elle prendrait sûrement le temps de lui écrire un de ces jours, pour parler de tout cela sans embêter Irving, qui n'avait probablement pas envie d'entendre ça.

"Ecrivez-moi, vous aussi, tous les deux, de temps en temps ! J'aimerais bien avoir des infos sur l'évolution de la situation qui ne sortent pas de la Gazette ou de Multiplettes... Sérieusement, à part des éloges sur Marchebank, ils ne savent rien écrire, c'est pitoyable. J'ai l'impression qu'on nous coupe du monde, à Poudlard, et qu'on nous nourrit aux mensonges du FREE. Est-ce que les gens se mobilisent un peu, contre les réformes ? A Nimbus ?"



Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3360

Voir le profil de l'utilisateur
"Écrire ?" Bwaaah. Irving frissonnait rien qu'à l'idée. S'il envoyait bien quelques mots à Nora très régulièrement, on ne pouvait pas parler de lettres à proprement parler. Il n'avait jamais aimé coucher sa vie sur un bout de papier et préférait largement donner de ses nouvelles de vive voix, autour d'une bonne gobière.

"Si tu intègres les DB on s'verra toutes les semaines..."
lança-t-il innocemment, "j'pourrai touuuut t'dire chaque samedi !" ajouta-t-il en hochant volontairement la tête de manière ostentatoire.

Comment ça il n'avait pas envie de se lancer dans un échange épistolaire ? Mais pas du tout !

Irving recouvra toutefois son sérieux lorsqu'il fut question des réformes de Marchebank et de la Cité Nimbus. Il y avait des sujets avec lesquels on ne plaisantait pas.

"A la Cité, y s'passe pas grand chose. Les gens sont assez divisés en fait. Tu as les Pro-Cosmos -et ils sont nombreux- et les autres. Ils existent mais bon... Irving haussa vaguement les épaules... "Diviser pour mieux régner tu connais ? Ben c'est exactement ç'qu'on vit actuellement !" expliqua-t-il en dardant un regard en direction de Klemens avant de reporter son attention sur Samantha,  Et vous alors ? J'ai entendu dire qu'c'était un peu la même chose à Poudlard avec vot'nouveau sous-directeur ?"



Irving Whitaker
Klemens DabroskiLoup-garouavatar
Messages : 1177

Voir le profil de l'utilisateur
Klem esquissa un léger sourire en haussant les épaules légèrement gêné face aux remerciements de la jeune fille. Elle n'avait pas à le remercier, c'était normal. Après tout c'était lui le responsable de ses malheurs. Il ne pouvait pas la laisser se débrouiller toute seule avec ses démons. Comment aurait-il pu se regarder en face après ça ?

Heureusement la conversation dévia à nouveau sur le groupe de musique d'Irving avant de partir à nouveau sur des sujets plus sérieux. A croire que les jeunes ne voulaient pas profiter d'un moment de quiétude toute naïve. Quel âge ils avaient bon sang ? Lui à leur âge, il s'en serait moqué comme de la couleur du caleçon de Jacek -qui était certainement rose Fushia- il était tellement insouciant à l'époque. Peut-être un peu trop. Mais tout de même. Il rendit donc son regard à Irving avant d'écouter Samantha répondre à la question de son ami.

Voilà, mieux, ils revenaient vers des sujets de leur âge. L'école et la haine farouche qu'on pouvait ressentir pour ses profs. Un léger sourire s'étira sur ses lèvres alors qu'il repensait à ses propres professeurs. Ils en avaient vu de toutes les couleurs avec lui. Les pauvres. Et dire que maintenant, il fréquentait une enseignante.


Klemens Dabrosky
Samantha MillerAmbulancière magiqueavatar
Messages : 204

Voir le profil de l'utilisateur
Samantha éclata de rire face à la réaction d'Irving, se rappelant que l'écriture n'était pas le fort du jeune homme. Bon, d'accord, elle obtiendrait ses informations sur l'état du monde extérieur de la part de quelqu'un d'autre... Ou par les Dark Boursouf. Cette idée la séduisait vraiment, d'ailleurs.

"Absolument, parler c'est bien aussi", commenta-t-elle avec malice.

Elle hocha la tête avec vigueur quand Irving mentionna le fameux dicton "diviser pour mieux régner". Oui, elle pouvait tout à fait imaginer les choses se dérouler ainsi à la Cité. Les petits vieux qui chauffaient les bancs de la Grand Place et maudissaient les travaux, les employés fatigués de Nimbus qui, de leur côté, voyaient d'un plutôt bon oeil les nouvelles infrastructures, les débats animés autour de l'apéro...

"C'est pareil à Poudlard, ce cognard de Greengrass essaie d'instaurer un petit régime de la terreur en durcissant les règles, il a carrément un petit groupe de lèches-bottes pour le suivre et dénoncer les infractions au règlement et toutes ces conneries... Ma coloc de dortoir, Marlene, la préfète-en-chef... Tu la verras papillonner des cils quand il est là, c'est ridicule ! Mason essaie de calmer ses ardeurs mais j'pense qu'il a le Ministère derrière, donc bon..."

Elle haussa les épaules d'un air désabusé. Voilà encore une des raisons pour lesquelles elle n'aspirait qu'à quitter l'école...


Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3360

Voir le profil de l'utilisateur
"Allez, plus que quelques mois à tenir..." souffla-t-il en lui tapotant l'épaule.

Partager son dortoir avec une préfète-en-chef fayotte du sous-directeur, Irving pouvait comprendre que Sam ait des envies de meurtre même si elle allait très certainement retrouver le même genre de personne une fois ses études terminées.

Au moins, elle n'aurait pas à partager sa chambre avec eux ! songea-t-il avec un sourire.

"Et puis si jamais elle te saoule trop, tu peux toujours aller t'changer les idées auprès d'une vraie Nimbusienne, la prof de vol, Shea Gruffydd, ajouta-t-il en jetant un regard pétillant de malice à son voisin, c'est une amie proche de Klemens..." précisa-t-il sans soupçonner que les deux trentenaires s'étaient effectivement revus depuis la petite soirée d'août...



Irving Whitaker
Klemens DabroskiLoup-garouavatar
Messages : 1177

Voir le profil de l'utilisateur
Klem hocha la tête pour confirmer les dire d'Irving. La jeune fille n'avait plus que quelques mois à supporter son dortoir avant de se retrouver dans lâchée dans la nature. Un léger sourire se dessina toutefois sur ses lèvres lorsque son ami évoqua Shea. Et encore, il ne savait pas à quel point, ils étaient proches.

"Oui... Shea est une amie très proche."

Il pouffa légèrement avant de jeter un regard narquois à Irving.

"Toutefois, je doute qu'elle apprécie que tu ébruites sa vie privée de la sorte. Surtout devant une de ses élèves. Ce qu'elle fait de ses week-ends ne regarde qu'elle."

Son sourire en coin s'agrandit légèrement. C'était tellement plus agréable de parler de choses futiles. Et puis, Shea ne lui en voudrait pas d'avoir ébruité l'un de ses secrets. Qui finalement n'en était pas vraiment un à la réflexion.


Klemens Dabrosky
Samantha MillerAmbulancière magiqueavatar
Messages : 204

Voir le profil de l'utilisateur
HRP:
 

Samantha hocha la tête en adoptant un air de martyr, avant de laisser échapper un rire à l'entente des révélations d'Irving. Allons bon, que suggérait le sourire malicieux de Klemens ? Décidément, une fois de plus, le monde de la magie se révélait être tout petit et tout le monde connaissait tout le monde...

"Alors comme ça, tu connais bien ma prof de vol, hum ?", s'enquit Sam en lançant un regard malicieux à Klemens. La jeune femme trouvait gentille et sympathique leur nouvelle enseignante, même si elle était peut-être un peu effacée par rapport à certains autres professeurs. Franchement, comme si c'était ce genre de personnes qui pouvait s'opposer à quelqu'un comme Greengrass - pourtant pas bien vieux !

"Elle a l'air sympa, j'savais pas qu'elle était de Nimbus aussi ! Bon, j'avoue qu'une joueuse de Quidditch comme moi ne peut pas s'empêcher de râler sur l'arbitre à l'occasion...", plaisanta-t-elle, "Mais elle a l'air d'être une bonne prof. Tu l'as connue comment, Klemens ? Hé oui, désolée mais Irving t'a trahi pour le coup, j'peux quand même pas passer à côté de l'occasion d'apprendre des ragots juteux sur mes profs..."


Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3360

Voir le profil de l'utilisateur
Contrairement à ce qu’il disait, on devinait clairement que Klemens n’était pas gêné une seule  seconde par les sous-entendus d’Irving. Il suffisait d’observer son petit air narquois et son léger sourire pour en être persuadé ! Il avait même l’air particulièrement fier que l’on évoque son sex-appeal et Samantha ne se fit pas prier pour chercher à approfondir le sujet, partant en quête de ragots croustillants.

Irving avait déjà entendu l’histoire de la rencontre entre Klem et Shea qui s’était déroulée dans un bar –si ses souvenirs étaient bons- mais il ne résista pas à l’envie de taquiner encore un peu son voisin.  Il s’accouda donc sur la table et déposa son menton dans sa main ouverte faisant mine d’attendre avidement le dernier potin à la mode :

« Oui, raconte nous comment tu l’as connue, Klemens. On.veut.tout.savoir ! » articula-t-il avant de jeter un regard complice à Sam.



Irving Whitaker
Klemens DabroskiLoup-garouavatar
Messages : 1177

Voir le profil de l'utilisateur
Un rire secoua Klem devant le regard insistant des deux autres. Il allait être bon pour raconter une fois encore l'histoire. Il leva un sourcil circonspect en direction d'Irving qui savait déjà tout.

"Tu connais déjà l'histoire toi. Je vois pas ce que tu veux savoir de plus."

Il esquissa un léger sourire amusé avant de poser son regard sur Samantha. C'était étrange de raconter ses expériences devant elle. Habituellement, il assumait mais avec elle... ce n'était pas pareil.

"Bon... c'était une période pas terrible de ma vie. Mon compagnon venait de..., bordel de Troll, c'était toujours aussi difficile de le dire. Il venait d'avoir son accident. Et je n'allais pas très bien, son regard se voilà légèrement avant qu'il ne se reprenne avec un sourire. C'est comme ça que Shea m'a trouvé, un soir dans un bar à essayer d'oublier. On a vite sympathisé. Il faut dire qu'elle a un don pour ça. Depuis, on se revoit régulièrement, il esquissa un nouveau sourire mutin avant de conclure. Voilà, vous savez tout."

Il espérait qu'ils n'allaient pas insister davantage pour essayer de savoir ce qu'il ressentait pour la jeune femme. Parce que la vérité n'était pas aussi rose que son histoire. Il n'y avait rien de romantique entre eux. Juste une amitié profonde et de bons moments partagés. Ils étaient adultes après tout et parfois, les sentiments ne rentraient pas en jeu. Souvent dans le cas de Klemens d'ailleurs.


Klemens Dabrosky
Samantha MillerAmbulancière magiqueavatar
Messages : 204

Voir le profil de l'utilisateur
Samantha éclata de rire quand Irving cuisina un peu plus Klemens, avant de retrouver son sérieux au récit du loup-garou. Ah, les circonstances de la rencontre entre Shea et Klemens n'étaient pas aussi amusantes qu'elle avait pu l'imaginer, et elle réalisait une fois de plus que Klemens n'avait pas eu une vie facile. Tant mieux s'il pouvait trouver du réconfort auprès de l'enseignante, dans ce cas, même si Sam avait toujours un peu de mal à imaginer Shea en train de flirter dans les bars...

"Hé bien on en apprend tous les jours !", commenta-t-elle avec un petit sourire, avant d'orienter la conversation vers autre chose. Les deux garçons étaient de bonne compagnie et cela faisait du bien de parler à des personnes extérieures de Poudlard, pour changer. On avait parfois l'impression de vivre dans une bulle au chateau, où ce qui se passait à l'extérieur semblait un peu irréel, voire insignifiant. Pourtant, Sam dut bientôt quitter les deux nimbusiens pour regagner l'école, chassée par l'heure qui tournait. Elle ne tenait pas à se faire enguirlander par Greengrass pour être rentrée trop tard...

RP terminé


Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Quand on parle du loup ! [Klemens, Samantha & Irving]

Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Quand on parle du loup... [PV. Kosovo] [Abandonné]
» Quand on parle du loup, on en voit la queue ~ Matthew Aidan Fernandez
» PALLANDO ▬ Quand on parle du loup, on en voit la queue.
» Philippe G. Fleisch - Quand on parle du loup, on en voit la...
» [Terminé] Quand on parle du loup , on en voit la queue. (suite)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Pré-au-Lard,-