AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Le coin des hiboux

Daisy MasonDirectrice de Poudlardavatar
Messages : 3265

Voir le profil de l'utilisateur

C'est ici que vous trouverez des regards sur le monde sorcier : La Gazette, des lettres de vos chers parents, les colis des frères Weasley. Prenez le temps de lire attentivement chaque document, cela pourrait vous être bien utile, même dans Poudlard !



Merci Irving
NarrateurNarrateuravatar
Messages : 274

Voir le profil de l'utilisateur
UNE MANIFESTATION EN FAVEUR DES MOLDUS SE TRANSFORME EN EMEUTE


Londres, le 11 Janvier 2005.

Hier matin à Londres, un mouvement pro-moldu, le MIM (Mouvement pour l'Intégration des Moldus), s'était donné rendez-vous sur le Chemin de Traverse afin de manifester contre le projet de loi du Ministre Kingsley. Les manifestants – vêtus comme des moldus - se sont mis en route avec des bannières et des slogans rappelant notamment à la mémoire collective le nom d'Albus Dumbledore, l'émérite directeur de Poudlard, bien connu pour son soutien aux non-sorciers. Mais très vite, des opposants politiques sont venus conspuer le groupe qui a réagi par des tirs de sorts et des coups. L'autre camp a également répliqué avec la même violence, causant de nombreux blessés et de nombreux dégâts matériels aux commerces alentours. La Police Magique secondée par les Aurors a dû intervenir pour rétablir le calme. On compte une cinquantaine de blessés, dont six grièvement, transportés sur le champ à l'hôpital Sainte-Mangouste. Vers 17 heures, le Chemin de Traverse reprenait son activité normale bien que les esprits soient très marqués par la violence inédite de cet événement.

Rappelons que la loi contestée permettrait aux sorciers nés dans le monde moldu de disparaître complètement des fichiers du gouvernement non-magique s'ils en faisaient la demande au Ministère. « Souvent après s'être totalement intégrés dans le monde magique, les sorciers nés de moldus font le choix de quitter leur ancienne société et il est bien de pouvoir leur garantir cette transition sans qu'ils n'aient à s'inquiéter des retombées possibles du coté du gouvernement moldu. C'est une solution confortable que veut leur apporter aujourd'hui le Ministère » annonçait Peter Logue, un fonctionnaire du Département de la Justice Magique. Les dirigeants du MIM affirment que cette loi est « scandaleuse ». Selon le chef du parti, Alan Fiennes c'est en réalité « un moyen détourné de séparer de plus en plus nos deux mondes or il serait temps que les sorciers comprennent que le monde moldu est notre avenir. Il faut s'ouvrir à eux ! Et ce n'est pas en coupant nos quelques racines avec le monde moderne qu'on pourra se développer. Cette mesure ne doit pas passer. »

Monsieur Fiennes, sang-mêlé, brigue le poste de Ministre de la Magie depuis septembre dernier. Il est le créateur du MIM, un mouvement qui prône la supériorité des moldus face aux sorciers en affirmant que ceux-ci sont plus évolués que nous. « Soyons honnêtes : il est temps que notre monde évolue. Adaptons-nous à notre temps. » Son projet présidentiel comporte notamment des articles sur la possibilité de faire travailler des non-sorciers dans le monde magique, au Ministère de la Magie par exemple. Le MIM ne cesse de monter dans les sondages auprès des nés-moldus et des sangs-mêlés : en effet, 68 % d'entre eux affirment qu'il est dur de passer du monde non-magique au monde magique et que cela serait plus évident si les deux n'étaient pas autant opposés.

Face à lui, les mouvements traditionalistes - qui sont aux plus bas dans les sondages depuis la fin de la guerre - affirment que si Monsieur Fiennes arrive au pouvoir, sa première décision sera de révéler la magie aux moldus, violant donc le code du secret international. « Nous sommes différents des moldus. Il faut l'admettre et ne pas forcer la main des sorciers qui ne cherchent qu'à vivre en paix. Il est hors de question que l'on sacrifie l'identité forte du monde magique pour prendre celle d'un autre peuple. Nous ne sommes pas des moldus et nous ne le seront jamais. Les enfants qui n'ont pas de parents sorciers se doivent de s'adapter à leur nouvel environnement : ce n'est pas à nous de le faire. » martèle John Warlock, le chef du parti Sorcellerie Traditionnelle depuis deux ans.
Les élections du Ministre de la Magie se dérouleront en juillet, et il semblerait que Monsieur Fiennes soit le principal adversaire du Ministre sortant Kingsley.

Madeline Wood
NarrateurNarrateuravatar
Messages : 274

Voir le profil de l'utilisateur
Le 26 février 2006, à l'Académie de Beauxbâtons

Chère Margot,

J'ai répondu à ta lettre aussi vite que possible car j'ai eu peur que Karadoc m'attaque. Ne t'inquiète pas, cette chute n'était pas très haute et Arthur s'en est très bien remis. Je sais, j'aurais dû le préciser plus tôt mais tu me connais, j'avais la tête ailleurs...

Ce que tu me dis me préoccupe beaucoup. En France, on entend aussi parler de ce mouvement dans les journaux et j'ai peur que la situation ne se dégrade. Toutes ces altercations... Il y a vraiment eu un mort ? Personne n'en a parlé dans les journaux. Mais je suppose que McGonagall a ses propres sources.

Je sais que je vais paraître alarmiste mais je doute que l'Angleterre se soit déjà remise de la guerre. Les beaux discours des politiques et les commémorations ne suffisent pas à faire oublier la réalité de la séparation entre nos univers. Tu sais, parfois je me dis que nous vivons dans un monde si archaïque, si fermé... Nous aurions tout à gagner à l'ouverture, mais visiblement de nombreux sorciers n'y sont pas prêts. Ce que tu me dis sur certains de tes élèves ne m'étonne pas, ici aussi les préjugés et l'intolérance continuent de sévir. J'aimerais me dire que ce n'est qu'un résidu d'une idéologie démodée mais il faut se rendre à l'évidence, c'est bien plus que ça. J'espère que ce MIM tiendra bon et gagnera les élections !

Parfois je me dis que le meilleur moyen de mettre un terme à tout cela serait de rompre le Secret Magique. Mais c'est le genre d'opinions qu'il vaut mieux garder pour soi dans nos deux pays...

Si tu veux mon avis, l'Angleterre sorcière est une poudrière prête à exploser, et ce n'est pas avec des incidents comme celui de Sainte-Mangouste que cela va s'arranger. Un jeune étudiant tout juste sorti de Poudlard qui commet une erreur fatale sur un patient, rien de mieux pour relancer la polémique. Bref, comme je le disais, ce genre de scandale souligne bien la crise que traverse notre société. Personne n'a envie de revivre une nouvelle guerre et à l'étranger, tout le monde a les yeux braqués sur l'Angleterre. Enfin, peut-être que je m'alarme pour rien.

Fais attention à toi, et envoie moi des nouvelles de l'intérieur. J'ai du mal à trouver des informations de qualité, et même la Gazette semble frileuse sur ce sujet qui fache.

Ne t'en fais donc pas autant pour notre fils, c'est un grand garçon !

Je t'embrasse,
André.
NarrateurNarrateuravatar
Messages : 274

Voir le profil de l'utilisateur

EXCLUSIVITÉ SORCIÈRE HEBDO :
TOUT SUR LE MARIAGE DE NEVILLE LONDUBAT







Après des jours d'enquête, Sorcière Hebdo vous livre toutes les informations sur le mariage à venir de Neville Londubat, l'ancien meneur de la Résistance de Poudlard et le professeur le plus convoité d'Angleterre.

Décidemment, ces dernières années sont très riches en évènements mondains ! Après le mariage somptueux du joueur de Quidditch international Roger Davies et la naissance en juillet dernier du premier enfant du Survivant et de la célèbre joueuse Ginny Weasley, voici les fiançailles du treizième homme le plus désirable d'Angleterre selon notre classement du mois dernier.
Neville Londubat est notamment connu pour ses hauts faits durant l'année des Ténèbres : meneur de l’association d'élèves A.D, il combattit durant la Bataille de Poudlard et tua le serpent maléfique de Lord Voldemort. Il devient ensuite bien des années plus tard Professeur de Botanique à Poudlard, pour le plus grand plaisir de ses élèves. Proche ami d'Harry Potter et des autres grands résistants, il n'est pas surprenant d'apprendre que l'élue de son cœur se trouve dans ce cercle. Notre envoyée spéciale, Betty Lipikar nous rapporte que la jeune femme se nommerait Hannah Abott et serait serveuse au Chaudron Baveur. Il est difficile de trouver des informations sur Hannah étant donné qu'elle mène une vie plutôt discrète loin des projecteurs et des questions des journalistes. Heureusement, votre magasine favori ne recule devant rien pour vous apporter les réponses aux questions essentielles que vous pouvez vous poser ! Selon une source à Poudlard, la future mariée serait une ancienne Poufsouffle de la même promotion que Neville. Elle fut nommée préfète lors de sa scolarité qui fut exemplaire. Une source proche du jeune couple affirme que « Hannah est douce, gentille et patiente. Elle et Neville s'entendent à merveille, ils sont vraiment unis et très amoureux ! Ils vont très bien ensemble, ils sont fait l'un pour l'autre. »
Toujours selon cette même source, le mariage aura lieu cet été mais la date n'est pas encore fixée. Néanmoins, de nombreuses rumeurs circulent déjà sur la liste des invités ! On murmure que Neville fera venir les Bizzar' Sisters en personne pour combler sa bien-aimée. « Ils se sont rencontrés au bal des Trois Sorciers, lors de leur quatrième année. Les Bizzar' Sisters y étaient ! C'est tellement romantique comme démarche, de se marier sur la chanson de votre rencontre ! Neville est vraiment un homme attentionné et Hannah est absolument ravie ! »
Quoiqu'il en soit, Sorcière Hebdo ne lâche pas cette affaire de vue et cherche déjà d'autres informations pour vous combler ! En attendant, notre magasine et toutes nos lectrices adressent tous nos vœux de bonheur à Neville et à sa fiancée !

La semaine prochaine dans votre hebdomadaire favori : La nouvelle descente aux enfers de l'ancienne présentatrice de la RITM, Emily Lawson-Belby.
NarrateurNarrateuravatar
Messages : 274

Voir le profil de l'utilisateur


LES BIZZAR' SISTERS EN CONCERT ÉVÉNEMENT A PRE-AU-LARD



Les Bizzar' Sisters, le fameux groupe des années 90 est de retour pour une soirée qui s'annonce mémorable. En effet, le groupe n'a plus donné de concert depuis 2003 en raison des soucis de santé de leur chanteur et leader Myron Wagtail. Mais il semblerait que le groupe favori des sorciers soit de retour sur le devant de la scène et prévoit déjà une tournée dans toute l'Europe Magique.
Mais pour l'instant, les fans se sont précipités sur les billets d'entrée. En quelques heures, ils étaient tous vendus ce qui a causé un grand désarroi à ceux qui n'ont pas pu obtenir de place « Je suis absolument dégoutée ! » s'exclame une jeune sorcière qui a fait la queue pendant huit heures. « Je voulais absolument assister à leur retour sur scène, ils m'ont manqué ! Mais il y avait trop de gens qui voulaient y aller. Et pas uniquement des anglais ! Leur retour est un évènement international. Et dire que je vais manquer ça ! »
Selon les communiqués de presse de l'agent des Bizarr' Sisters, leurs chansons les plus connues devraient être jouées - dont le tube qui a fait connaitre leur musique Do The Hippogriff - ainsi que des mélodies inédites. En effet, selon Kirley Dukequi a donné une interview à Sorcière Hebdo, cette pause a été « bénéfique » pour leur créativité. « Nous sommes de nouveau prêts à faire bouger les sorciers de tout âge. Que la RITM monte le son, ça va déménager ! »





Le batteur Orsino Thruston en 2002, lors de l'enregistrement de Move your wand

SALLE DE SPECTACLE DE PRE-AU-LARD, LES BIZZAR' SISTERS (
Gideon Crumb, Heathcote Barbary, Kirley Duke, Myron Wagtail, Merton Graves, Herman Wintringham, Donaghan Tremlett, Orsino Thruston), LE 28 FEVRIER 2006, COMPLET.
NarrateurNarrateuravatar
Messages : 274

Voir le profil de l'utilisateur

LE MIM SONGE A REFORMER L'EDUCATION APRÈS POUDLARD


Hier matin, le MIM (Mouvement pour l'Intégration des Moldus) a donné une conférence à son QG de campagne à propos des derniers événement survenus dans le monde magique. En effet, il y a une semaine, un jeune sorcier tout juste sorti de Poudlard a tué un de ses patients en exerçant à Sainte-Mangouste où il était formé ce qui a déclenché une polémique autour de la formation des élèves tout justes diplômés. Le Ministère de la Magie a fait paraître un communiqué indiquant que « le système actuel de formation de nos enfants n'a pas a être remis en cause. L'erreur faite par le jeune médicomage est un cas exceptionnel qui ne doit pas être généralisé. C'est la première fois que Sainte-Mangouste commet une erreur de ce type et le monde sorcier s'associe à la douleur de la famille. Néanmoins, on ne peut pas chambouler un système en se basant sur un cas unique. Nos jeunes sorciers sont très bien formés. »
Avec les élections qui approchent, Monsieur Fiennes le chef du parti MIM a rapidement donné une réponse pour contrer les propos du pouvoir en place. « Le Ministère de la Magie est aveugle ! Il ne voit pas que le monde sorcier a un besoin urgent d'évoluer ! Cette erreur commise à Sainte-Mangouste n'est qu'une amorce des futurs événements ! Combien d'erreurs devra t-il y avoir pour que le système change ? Non, nos enfants ne sont pas bien formés ! Il est temps de s'adapter au monde ! Les moldus ont un système éducatif très développé : les jeunes diplômés reçoivent une éducation spécialisée de plusieurs années avant d'exercer le métier qu'ils ont choisi. Cette formation est effectuée dans des endroits dédiés ce qui évite une formation sur le tas comme c'est le cas chez nous. Si je suis élu, j'ouvrirai des lieux où nos enfants seront formés en toute sécurité après Poudlard. Ils pourront faire des erreurs sans tuer qui que ce soit. »

Monsieur Fiennes s'inspirerait donc des universités moldues où les jeunes gens sont formés après leurs études obligatoires. Chaque université a sa spécialité et les cursus peuvent durer plus de dix ans. Les opposants politiques du MIM affirment que l'Etat n'a pas les moyens de mettre en place ce genre de système étant donné qu'environ une quarantaine d'élèves sortent diplômés chaque année de Poudlard et que cela serait une perte d'argent et de temps. « Nous ne pouvons pas attendre que nos médicomages soient formés dix ans ! s'insurge un employé de Sainte-Mangouste qui préfère rester anonyme. La population sorcière est moins nombreuse que celle des moldus, nous ne pouvons pas nous inspirer d'eux, c'est impossible, nous ne travaillons pas à la même échelle ! Surtout qu'environ deux ou trois élèves deviennent médicomages. Dix ans pour former trois personnes dans un lieu spécifique ? C'est complètement inadapté. »
Monsieur Fiennes a assuré qu'il connaissait le monde sorcier et ses enjeux et qu'il était réaliste sur l'adaptation des techniques moldues à notre monde.
NarrateurNarrateuravatar
Messages : 274

Voir le profil de l'utilisateur
Des troubles obscurissent les préparatifs de la commémoration du deux Mai


A moins de deux mois de la célébration annuelle de la chute définitive du Seigneur des Ténèbres, les violences entre différentes sensibilités de notre communauté ont connu un pic sans précédent. Hier en fin d'après-midi, huit sorciers ont été admis en urgence à l'hôpital Saint Mangoustes pour les Maladies et Blessures Magiques après une rixe particulièrement mouvementée entre partisans du MIM et traditionnalistes. La rixe s'est déroulée près de Pré-au-lard, les deux groupes ayant apparemment décidés indépendamment d'attaquer le convoi qui transférait une stèle commémorative spéciale qui sera présentée à l'école de magie le 2 mai, là où se déroulera comme toujours la cérémonie.

D'après les rumeurs, cette stèle serait dite "stèle de la réconciliation" et porterait les noms de toutes les victimes de la guerre sans distinction de camps. Interrogés par les Aurors, qui sont rapidement intervenus, les membres du commando pro-moldu affirment refuser que "les noms des assassins soient commémorés aux côtés de celui des victimes". Quant aux voyous traditionnalistes, ils condamnent le fait que les noms de leurs "martyrs" soient "mêlés à ceux des nés-moldus comme s'ils étaient égaux".

Une fois n'est pas coutume, toutes les factions politiques ont condamné cette attaque d'une même voix. Mr Fiennes et Mr Warlock sont apparus aux côtés de Kingsley Shacklebolt, tôt dans la matinée. "Cette attaque d'un autre âge ne peut rien apporter à notre communauté" a asséné le ministre. "Ce sont des divisions comme celles-ci qui ont conduit à la guerre. Il est de notre devoir de les effacer. Ne faire qu'un face au souvenir des êtres chers qui sont tombés est aussi important que le pardon pour construire notre futur." Mr Warlock a ensuite pris la parole pour condamner un "acte de vandalisme inacceptable. Ceux qui ont commis cet acte ne sont pas des traditionnalistes, ce sont des vengeurs. La protection de notre patrimoine culturel ne comprend aucune action violente, quelle qu'elle soit." Une façon pour le parti conservateur de prendre ses distances avec les Mangemorts, ombre encore accrochée fermement à son étiquette.

Enfin, Alan Fiennes, après avoir lui aussi décrié le comportement des vandales, a annoncé qu'il veillerait à ce que les coupables se revandiquant du MIM soient exclus du parti. "Nous ne pouvons tolérer que ceux qui se disent progressistes aient un comportement régressiste. C'est en se comportant en personne civilisées que nous bâtirons un avenir sain et sûr." Cette belle réunion s'est terminée sur une poignée de main chaleureuse échangée entre les trois hommes. Espérons, pour le bien de notre communauté, que chacun des candidats à la succession de Mr Shacklebolot respectera l'engagement prit aujourd'hui.
NarrateurNarrateuravatar
Messages : 274

Voir le profil de l'utilisateur


MORT DE L’ICÔNE DE LA CHANSON CELESTINA MOLDUBEC







L'information vous est apportée en exclusivité par cette édition spéciale de Sorcière Hebdo : la célèbre chanteuse Célestina Moldubec est décédée la nuit dernière à son domicile de Londres, à l'âge de 87 ans. Cette grande artiste s'éteint après une longue maladie qui l'avait beaucoup affaiblie ces dernières année. Ses proches se déclarent « atterrés ». Elle laisse dans la douleur son mari, Aloysius Warbec, ses huits enfants et ses nombreux petits-enfants.
Célestina Moldubec se fit notamment connaitre par la chanson Un chaudron plein de passion qui enflamma les ondes de la RITM dans les années soixante. Après cela, elle enchaina de nombreux succès dont Tu as ensorcelé mon cœur et Repoussez les terribles Cognards et lancez droit le Souaffle. Elle se fit connaitre auprès de la population magique par sa présence assidue aux émissions de Noël de la RITM chaque année pendant cinquante-quatre ans. Célestina était la marraine de nombreuses associations de charité dont le Fond de Soutien pour les Orphelins de Sainte-Mangouste.
Un concert hommage lui sera rendu la semaine prochaine par de nombreux artistes et sorciers qui n'oublieront jamais sa gentillesse, sa générosité et son talent.
NarrateurNarrateuravatar
Messages : 274

Voir le profil de l'utilisateur

UNE HUITIÈME ANNÉE A POUDLARD ?
Suite à plusieurs bourdes d'étudiants fraichement diplômés de l'école de sorcellerie, les experts préconisent l'instauration d'une huitième année destinée à la préparation professionnelle pure et simple.


Ce matin se tenait la traditionnelle conférence de presse hebdomadaire du Ministère de la Magie mais il est vrai qu'aucun journaliste ne s'attendait à recevoir une information d'une telle puissance : le gouvernement envisage d'instaurer une année supplémentaire au collège Poudlard. Depuis sa création il y a mille ans, jamais une telle réforme n'avait été envisagée. En effet, les sept années d'enseignement sont un choix des fondateurs afin de suivre les élèves de leur enfance jusqu'à l'âge adulte. Rajouter une année bouleverserait complétement l'organisation de Poudlard à tous les niveaux. « C'est le but, réplique le porte-parole du Ministère. Les temps changent et nous pensons que notre enseignement doit changer. Cette huitième année permettrait de résoudre beaucoup de questions au sujet de la formation de nos enfants : ce ne serait plus la peine d'ouvrir des centres de formations indépendants et les sorciers arriveraient compétents sur le monde du travail. »
Une telle annonce à évidemment engendré énormément de réactions de la part du monde magique. De nombreux élèves interrogés par un sondage Hibou-Express se disent « hostiles » à une telle mesure. « Nous passons déjà sept ans de nos vies à Poudlard, ce qui est énorme. Nous avons envie de vivre notre vie le plus rapidement possible, pas de rester à l'école après notre majorité ! » témoigne Rebecca E. Les parents eux sont plus mitigés : « Dans un sens, ce n'est pas une mauvaise idée de mieux les former. Mais je n'aime pas cette idée de chambouler les traditions. Et puis il est vrai que nos enfants sont éloignés de nous sept ans, ce qui est déjà très long. Les voir partir pour huit ans serait encore plus difficile... » Le Conseil d'Administration de Poudlard se pose de nombreuses questions sur la mise en place de cette réforme et sur sa viabilité au long terme. « Nous aurions aimé que le Ministère nous consulte avant de parler de ça, explique un membre du Conseil qui préfère rester anonyme. Mais outre ça, nous pensons que cette huitième année est quelque peu utopique. Tout d'abord où loger les élèves ? Chaque maison n'a que sept dortoirs ! Et s'il est possible d'en construire un autre chez les Poufsouffle et les Serpentard, nous sommes dans l'impossibilité de le faire dans les Tours de Serdaigle et de Gryffondor. Et ce n'est que la question du logement des élèves ! Pour les former professionnellement, il faudra de nouveaux enseignants qui n'auront pas d'appartements vu que leur matière n'était pas prévue lors de la construction du château. Il faudra aussi se poser la question de la rémunération de ces professeurs. »
Le Ministère tient à préciser que cette huitième année n'est encore qu'un projet et que ces questions sont étudiées avec le plus grand soin.
NarrateurNarrateuravatar
Messages : 274

Voir le profil de l'utilisateur


SCANDALE : HARRY POTTER ET DRAGO MALEFOY SONT AMANTS !



Ellis Steadworthy, ancienne élève de la grande Rita Skeeter, vous livre en exclusivité pour la Gazette du Sorcier l'information du siècle : Harry Potter, l'homme qui tua Voldemort, et Drago Malefoy, un ancien disciple de Voldemort et ennemi de Potter, ont été apercus en train de batifoler dans un parc moldu de Londres. De la haine à l'amour il n'y a qu'un pas ? C'est ce qu'il semble. Votre dévouée journaliste vous donne les détails de cette croustillante affaire.
Harry Potter - avant d'être le héros du monde sorcier - fit ses études à Gryffondor et fréquenta de nombreuses jeunes filles dans sa scolarité : une certaine Cho Chang qui était à Serdaigle, Hermione Granger de Gryffondor qui était connue pour son intelligence et pour son gout des conquêtes célèbres, Luna Lovegood que ses camarades décrivait comme « barge » et son actuelle épouse, Ginny Weasley. Drago Malefoy fut à Serpentard où il fréquenta les jeunes filles des plus grandes familles : Parkinson, Greengrass, Bulstrode... Une de nos lectrices, qui signe ses lettres par les initiales P.P décrit Malefoy comme « un splendide Apollon que j'ai assidument fréquenté durant ma sixième année. Mais de nombreuses filles affirment être passées entre ses bras. On dit que c'était un vrai coureur de jupons qui a même voulu s'en prendre à la pieuse Hermione Granger. » Au vu de leur passé amoureux, rien ne prédestinait les deux hommes à se fréquenter. De plus, ils se vouèrent une haine tenace tout au long de leur scolarité : maisons opposés, tout les deux attrapeurs dans l'équipe de Quidditch de leur maison, l'un fils de Mangemort, l'autre fils de victimes de Voldemort... « Pas une semaine sans qu'ils ne se prennent la tête ! » soupire L.B.F.
Néanmoins lors des procès des Mangemorts après la guerre, Harry Potter prend la défense de la famille Malefoy. Nous aurions dû nous douter qu'il y avait botruc dans l'arbre ! Il semblerait en effet que ce soit par amour que le jeune Harry ait défendu la famille de son ennemi. Mais ils n'officialisent pas leur relation tout de suite : par peur des réactions ? Harry Potter épouse la grande joueuse de Quidditch Ginny Weasley tandis que Drago Malefoy se fiance à Astoria Greengrass, la fille cadette des Greengrass. Ces unions étaient-elles pour mieux dissimuler leur passion au monde ?
Quoiqu'il en soit, leur amour vient d'être rendu public : j'ai vu de mes propres yeux leur couple. Contactés pour interview, les deux intéressés ont soigneusement nié, Drago nous renvoyant à son avocat qui nous attaque pour diffamation et Harry qui affirme que j'ai très bien hérité « de la capacité à pondre des tissus de mensonges » de mon mentor, Rita Skeeter. De nombreuses questions se posent encore sur cette relation : quand a t-elle commencé ? Où ? Comment ces deux antagonistes ont-ils surmonté leur haine ? Quand cette histoire d'amour sera t-elle rendu officielle ? Comment vont réagir Astoria Greengrass et Ginny Weasley ?
Votre dévouée Ellis se tient sur le qui-vive pour vous tenir au courant de cette palpitante affaire et joint sa voix à celle de Rita Skeeter vous souhaiter à Monsieur Potter et à Monsieur Malefoy leur plus beaux vœux de bonheur !
NarrateurNarrateuravatar
Messages : 274

Voir le profil de l'utilisateur


Dolorès Ombrage invitée au mariage de Neville Londubat et d'Hannah Abott









Sorcière Hebdo vous avait promis de vous tenir au courant des moindres détails sur le mariage de l'année et nous tenons toujours nos promesses ! Nous nous sommes procurés en exclusivité la liste des invités au mariage du grand résistant Neville Londubat et quelle ne fut pas notre surprise lorsque nous y vîmes le nom de Dolorès Ombrage !
Dolorès Ombrage fut nommée professeur de Défense Contre les Forces du Mal à Poudlard par l'ancien Ministre Cornélius Fudge. Cette nomination servait en réalité à garder l'école sous le joug du Ministère : en effet, Ombrage fut nommée Grande Inquisitrice puis Directrice de Poudlard. Elle instaura un régime très strict qui entraina la création de l'Armée de Dumbledore par Harry Potter. Cette association d'élèves sera reprise deux ans plus tard par Neville Londubat justement afin d'organiser la Résistance durant la présence des Mangemorts à Poudlard. Lors du retour de Voldemort, Ombrage devint directrice de la Comission d'Enregistrement des Nés-Moldus et traqua et condamna de nombreux sorciers. Après la guerre, elle fut jugée pour crimes contre les nés-moldus.
Grande ennemie des élèves de Poudlard, la question qui se pose est : pourquoi cette invitation ? Toujours prompts à vous dévoiler la vérité, nous sommes allés faire un micro-pavé sur le Chemin de Traverse pour savoir ce que vous lecteur en pensiez : « C'est un acte très mature. Ils lui ont pardonné ses crimes : ce sont des gens biens et gentils. Ils savent qu'il faut laisser le passé derrière eux et avancer. » affirme Sugar Sweetlove, très émue. Si la plupart de nos lectrices semblent cautionner cet acte, nous avons fait le choix de poser la question à l'entourage de Neville et Hannah. La plupart de leur amis ont refusé de nous répondre mais Hermione Granger-Weasley interrogée à la sortie du Ministère nous livre sa réaction en exclusivité : « Comment voulez-vous que Dolorès Ombrage vienne à ce mariage alors qu'elle est emprisonnée à vie ? » s'exclame t-elle agacée.
Sorcière Hebdo continue de vous tenir au courants des moindres détails cruciaux de cette union !
NarrateurNarrateuravatar
Messages : 274

Voir le profil de l'utilisateur
La malédiction du 2 mai

La cérémonie commémorative du deux mai 2006 avait été annoncée comme inoubliable par le ministère. Elle le restera en effet, mais pas pour les mêmes raisons. Ou peut-être que si, car tout dans cette sombre histoire semble être une question de point de vue.

La cérémonie a commencé comme toutes les autres: les invités se sont retrouvés dès le matin dans le parc de l'école sous un ciel gris et lourd. Dans une ambiance respectueuse, chacun a rendu ses hommages. Les élèves se sont joints à la foule pour les traditionnelles élocutions du Ministre et des héros de guerre. Le discours de Harry Potter fut d'ailleurs particulièrement émouvant: présentant à la foule son premier-né, James Sirius, le Survivant a adressé un message d'espoir et de réconciliation à la population.

C'est à partir de là que le ministère comme les assaillants avaient prévu de déroger au programme habituel. En effet, cette année, la stèle commémorative devait être remplacée par une nouvelle pierre du souvenir, portant les noms de toutes les victimes de la guerre, quel qu’ai été leur camp. Ce changement poursuivait l'idée de réconciliation définitive du peuple sorcier par la reconnaissance des souffrances de tous. Une page devait être tournée résolument pour avancer vers le futur.

L'assemblée s'est donc rendue, après les discours, près des grilles d'entrée pour assister au passage de la stèle par les anciens combattants à la jeune génération. Deux élèves de chaque maison, soigneusement sélectionnés, devaient faire léviter le monument jusqu'à son emplacement définitif. Leur trajet a hélas été interrompu violemment par des anonymes qui ont sorti leurs baguettes et ont attaqué à tort et à travers.

Le parc s'est alors rapidement transformé en un champ de bataille, non sans rappeler à certains invités la situation de l'endroit huit ans auparavant: "Les premières minutes ont été très stressantes et j'ai eu l'impression de revivre les heures plus sombres de notre histoire. Mais rapidement les ancien combattants ont organisé un front et nous avons pu défendre les élèves apeurés." témoigne Sheba Twilfit, présente sur les lieux lors du drame. En effet, les parents n'ont pas hésité à agir aux côtés des professeurs pour défendre tous les élèves de l'école. Alors que certains enseignants regagnaient l'intérieur du château pour organiser la retraite, d'autres sont restés pour regrouper les élèves et les évacuer, ou encore rejoindre le front formé par les Aurors aux côtés du ministre ou de Harry Potter.

Mais les adultes n'ont pas été les seuls à se jeter dans la bataille. Plusieurs élèves ont vaillamment défendu leur école et leurs camarades, comme en témoigne la jeune Emma Blackbonnes, quatrième année à Serpentard: "Pendant l'attaque j'ai eu super peur au début parce que Kelsey Lorgan avait ma baguette. Je l'ai retrouvée et on s'est fait attaquer par un grand type chauve. Kelsey lui a lancé sa chaussure à la figure. En plein dans l'oeil ! [...] Un autre type avec une grande tignasse nous a attaqué, c'est moi qui avait la baguette donc je l'ai pétrifié, mais un sort a ricoché sur son corps et a atterrit sur un Gryffondor. Le petit est tombé alors j'ai utilisé un sort de lévitation et on a rejoint le professeur Nolan."

Grâce au courage d'élèves comme Miss Lorgan et à celui des adultes, tous les élèves ont été évacué dans la Grande Salle en moins de trente minutes. A l'extérieur, les anciens combattants et les Aurors avaient capturé la majorité des assaillants et les emmenaient déjà au ministère pour un interrogatoire. Des informations sur les fauteurs de trouble ont très vite filtré: il s'agirait d'un groupuscule isolé de proches de Mangemorts tués durant la guerre. D'après le ministère, l'un d'eux aurait déclaré qu'ils souhaitaient détruire la stèle pour ne pas que les noms de feu leurs proches figurent aux côtés des autres qu'ils jugent "indignes". Il est très probable que ces individus soient les mêmes que ceux qui avaient déjà tenté de détruire la stèle quelques jours plus tôt.

"Voilà ce qu'il se passe lorsqu'on s'enferme sur soi-même et qu'on condamne la différence", a martelé un Harry Potter furieux ce matin même à la presse. "Nous avons eu une guerre pour ce genre d'idéaux arriérés il n'y a pas dix ans de ça, et ceux-ci voudraient recommencer. J'espère qu'ils seront condamnés avec la plus grande fermeté."

Le ministre Shacklebolt a confirmé les propos du Survivant, quoique dans des termes plus mesurés. Cette attaque, à quelques mois des élections, va avoir un grand impact dans la campagne, comme en témoignent les réactions des deux autres candidats. Le chef de file du MIM s'est insurgé contre les attaquants, jugeant que le gouvernement actuel était beaucoup trop souple pour éradiquer le problème. John Warlock a quant à lui nié farouchement l'implication de ces individus dans son parti, ajoutant qu'il condamnait tout aussi fermement ces attaques et que la faute incombait au ministère qui "de toute évidence, n'est pas au point sur les questions de sécurité".

L'important reste de constater l'efficacité des Aurors à réagir en situation de crise et à protéger la population. Le corps d'élite a agit immédiatement et sans délai, noyé pourtant au milieu d'une confusion plus que totale. "Mes hommes ont été plus qu'efficaces, c'est certain" témoigne le commandant des Aurors. "Mais il ne faut pas oublier que nous avions affaire à des sorciers moyens, qui usaient de sortilèges mineurs sans intention de tuer. Ces deux facteurs conjugés expliquent que nous n'ayons aucun blessé grave à déplorer." En effet, si certains élèves et invités sont en état de choc, aucune blessure ne nécessitant plus d'une journée d'hospitalisation n'est à déplorer chez les victimes. La perte d'un oeil ou d'un doigt reste la blessure la plus grave constatée chez les attaquants. "Dans une telle confusion, nous aurions été trop peu nombreux face à des assaillants plus agressifs.", termine le Commandant.

La source de la menace identifiée et neutralisée, le niveau d'alerte orange à Poudlard a donc été levé, et tous les élèves ont regagné l'école dans la matinée.

On se souviendra donc de ce 2 mai 2006 et on se réjouira qu'il y ait eu plus de peur que de mal.
Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Le coin des hiboux

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le coin des hiboux
» Le coin des hiboux
» Le coin des hiboux
» Le bon coin
» Colline de coin de table

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Administration :: Panneau d'affichage, :: Archives 2005-2006,-