AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Bring me to life [Joel & Klemens]

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Klemens DabroskiLoup-garouavatar
Messages : 1177

Voir le profil de l'utilisateur
2 janvier 2009 ~ Le Triton Ardent

Klem n'avait pas revu Juliana et Joel depuis la soirée du nouvel an. En réalité, depuis hier. Ce qui en soit n'était pas une si longue durée que cela. Toutefois, il s'était rendu compte qu'il s'était un peu sauvé comme un voleur la veille et qu'il n'avait pas remercié ses hôtes pour l'invitation.

Il fallait donc qu'il remédie à ce manquement et il se retrouvait encore une fois dans les rue de Bristol. Et puis ce serait l'occasion d'amener un peu de chiffre d'affaire au restaurant de ses deux amis qui semblait souffrir du bouclage. Comme à peu près tous les commerces de Bristol. Il lui fallait de la potion Tue-Loup aussi, il en profiterait pour aller faire un petit coucou à Alexandra en passant.

Il poussa la porte du Triton Ardent avec un petit sourire et s'avança vers le bar. C'était Joel derrière le comptoir aujourd'hui. Juliana devait sans doute être dans les cuisines. Il s'installa tranquillement sur l'un des sièges surélevé qui jouxtait le bar et esquissa un petit sourire à Joel.

"Salut. Comment tu-vas ? Je voulais vous remerciez pour votre invitation au nouvel an. C'était une soirée vraiment sympa, même si il n'en avait aucun souvenir mais cela ce n'était qu'un détail. Et je voulais m'excuser d'être parti un peu précipitamment."

Et pour ça, il n'avait pas vraiment d'excuse si ce n'était sa gueule de bois impressionnante et sa surprise de se réveiller à côté de Joel sans savoir ce qu'ils avaient bien pu faire ensemble.


Klemens Dabrosky
MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1251

Voir le profil de l'utilisateur

Joel Hudson
Co-propriétaire du Triton Ardent


Comme depuis le début de la journée, Joel accueillit avec un large sourire le tintement qui accompagna l'ouverture de la porte du Triton. Les clients se faisaient si rares ces derniers jours qu'il était loin d'avoir des crampes aux joues... Son sourire se crispa néanmoins lorsqu'il reconnut l'homme qui venait d'entrer, et il sentit ses entrailles se nouer. Par l'épée de Godric ! Klemens ! L'homme qui occupait toutes ses pensées depuis le début d'année ! Sachant qu'il n'y avait pas un seul client dans le Triton en cette heure creuse, il ne pouvait décemment pas prétendre qu'il ne l'avait pas vu, si ? ... Eh bien non. C'était bien lui que Klemens était venu voir, et non Julia, comme il l'avait espéré pendant quelques secondes.

Tandis que le pauvre Joel s'étouffait d'embarras derrière son comptoir, Klemens s'installa tranquillement sur un tabouret, l'air beaucoup trop décontracté. Bon. Bien. Il n'y avait pas de raison d'être gêné, après tout, il avait simplement prêté son lit au copain bourré de Julia. Copain avec qui il avait bien rigolé pendant la soirée, et dont la présence près de lui l'avait empêché de trouver une seule minute de sommeil. D'accord. Klemens n'avait rien besoin de savoir. PERSONNE n'aurait jamais besoin de savoir. Sauf Julia', mais Julia comptait comme une extension de lui-même.

"Salut", parvint-il à répondre, "Ca va et toi ? J't'en prie, pas de soucis. C'était... une très bonne soirée, oui."

Peinant à masquer son embarras, il passa une main gênée sur sa nuque.

"Je t'offre un verre ?"
Klemens DabroskiLoup-garouavatar
Messages : 1177

Voir le profil de l'utilisateur
Pendant un instant, Klemens eut l'impression que Joel était légèrement mal à l'aise. Pourtant, il répondit parfaitement normalement à ses questions et lui proposa même un verre. Le lycanthrope en conclut donc qu'il avait peut-être inventé la malaise du jeune homme.

"Oh ça peut aller. J'ai eu du mal à me remettre de ma gueule de bois. Mais comme tu peux le voir, je suis à nouveau sur pied. J'accepte donc ta proposition avec joie."

Il esquissa un léger sourire avant de se pencher légèrement vers le jeune serveur.

"Hum... c'est un peu embarrassant comme question mais... enfin... comme je me suis réveillé dans ton lit, je me demandais si... enfin pas que ça m'aurait dérangé, hein. Au contraire. Mais j'aime pas trop ne pas me souvenir de ce que je fais ou ne fais pas."

Il esquissa un léger sourire gêné à l'intention de Joel avant de poser son regard sur le verre qu'il venait de poser devant lui.


Klemens Dabrosky
MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1251

Voir le profil de l'utilisateur

Joel Hudson

Joel manqua l'apoplexie lorsque Klemens se pencha légèrement vers lui. Pourquoi l'imaginait-il en train de se pencher un peu plus ? Il n'avait jamais eu de telles pensées auparavant, il était simplement perturbé parce que Klemens s'était servi de lui comme d'un doudou, voilà tout ! La question de Klemens acheva Joel qui lâcha une exclamation et s'écarta légèrement en prenant l'excuse de saisir un deuxième verre. Qu'il remplit, et but dans la foulée. Ils étaient seuls dans le bar, après tout ! Ce n'était pas dans ses habitudes de boire au restaurant, mais il avait presque fini son service et ils étaient seuls, alors...

"Oh, non ! Enfin, non, on n'a pas... Hum."

Ca ne l'aurait pas dérangé ?! Joel se racla la gorge et se força de reprendre ses esprits. Il suffisait d'imaginer qu'il s'agissait d'une fille qui s'était endormie ainsi dans son lit, et qui venait lui demander des comptes. La situation aurait été bien plus simple si cela avait été une fille ! Pas de bégaiement, pas de gêne, il aurait écarté la suggestion d'un rire détendu et serait passé à autre chose. Alors, voilà, il suffisait de faire cela. Pas même besoin de mentionner l'espèce de câlin que lui avait fait Klemens avant de s'endormir, laissant Joel bien réveillé et très perturbé. S'il ne se souvenait pas, ce n'était pas Joel qui allait le lui rappeler...

"Tu t'en serais souvenu, je pense, non ?", s'enquit-il avec un léger sourire.
Klemens DabroskiLoup-garouavatar
Messages : 1177

Voir le profil de l'utilisateur
Un léger sourire en coin s'étira sur ses lèvres alors que Joel lui répondait. Bon, il n'y avait rien eu entre eux donc. A part peut-être un petit câlin. Puisqu'il se souvenait parfaitement de la façon dont il s'était réveillé. Ses bras entourant Joel comme un nounours tout mignon. Parce que clairement, Joel était mignon.

"Oh... Et bien..., Klem hésitait entre tant mieux et dommage, ce qui ne l'aidait vraiment pas. J'imagine que je te dois des excuses pour t'avoir utilisé comme doudou alors."

Il pouffa avant de se saisir de son verre sans lâcher le jeune du regard. Il semblait étrangement mal à l'aise et pourtant, il lâcha une petite réplique qui le fit sourire de toutes ses dents. Il dut se retenir pour ne pas rire franchement même.

"Oh... je n'en doute pas. Mais ce n'est pas bien de se vanter Monsieur Joel, il venait de réaliser qu'il n'avait aucune idée de quel était son nom de famille. Mais ça n'avait pas tellement d'importance au fond. Surtout quand je n'ai aucune preuve de ce que vous avancez."

Il esquissa un sourire charmeur avec un clin d'oeil volontairement suggestif. Il voulait savoir si l'ami de Juliana se laisserait tenter au pas. Après tout, il semblait un peu trop hétéro pour se laisser tenter. Peut-être même était-il amoureux de Juliana en réalité.


Klemens Dabrosky
MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1251

Voir le profil de l'utilisateur

Joel Hudson

"Pas besoin de t'excuser", lâcha Joel prudemment, avant de sourire en réponse à celui de Klemens, assez fier de sa réplique. Voilà, il avait réussi à se sortir de cette situation sans se trahir ! ... Ou peut-être pas, à en juger par le clin d'oeil suggestif que lui fit Klemens. Ah, Merlin ! Pourquoi ne pouvait-il pas rester insensible à ce sourire charmeur ? Il était sûr que Klemens agissait comme cela avec d'autres hommes, alors pourquoi est-ce que cela devait vouloir dire quoi que ce soit pour lui ? Pourquoi est-ce qu'il avait un peu trop chaud, brutalement, pourquoi est-ce qu'il se sentait bizarre ? Il suffisait d'éconduire Klemens, gentiment mais clairement, plutôt que de rentrer dans son jeu. C'était simple, et pourtant, Joel sentit son sourire s'élargir bien malgré lui.

"Je n'ai pas de preuve, moi non plus, pour être honnête... Et mon nom de famille est Hudson, au fait... Monsieur Dabroski."

Il haussa légèrement les sourcils avec fierté. Hé oui, lui savait son nom de famille ! Parce que Juliana le lui avait dit, certes, mais cela lui faisait toujours un coup d'avance sur Klemens. En quoi c'était important ? Il ne le savais pas vraiment. Mais cela lui faisait plaisir de savoir ça. Tout comme cela lui plaisait de constater que Klemens ne semblait pas pressé de finir son verre pour s'en aller. Merlin ! Pour un peu, il se frapperait la tête contre le comptoir...
Klemens DabroskiLoup-garouavatar
Messages : 1177

Voir le profil de l'utilisateur
Son sourire s'agrandit légèrement lorsqu'il remarque que Joel semblait se détendre un peu. Une lueur amusé traversa son regard lorsqu'il lui répondit qu'il n'avait pas de preuve non plus. Et il fut agréablement surpris lorsqu'il remarqua que le jeune homme connaissait son nom de famille. Beaucoup de détails qui auraient pu passer à la trappe si on y réfléchissait bien. Il esquissa donc un sourire tout à fait charmant et tendit sa main en direction du serveur.

"Et bien enchanté Monsieur Hudson."

Il garda peut-être un peu trop longtemps la main de Joel dans la sienne mais il en profita pour se redresser légèrement et se pencher à son oreille pour lui murmurer quelques mots.

"Et je te fournis des preuves quand tu veux."

Il se réinstalla ensuite sur son siège, un sourire tranquille aux coins des lèvres mais son regard ne quittant pas celui de Joel.


Klemens Dabrosky
MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1251

Voir le profil de l'utilisateur

Joel Hudson

Joel saisit la main que Klem lui tendait et plongea son regard dans le sien, se surprenant à ne pas vouloir la lâcher. Il retint inconsciemment sa respiration en voyant Klemens se rapprocher de lui, pour se pencher à son oreille et lui murmurer quelques mots qui achevèrent de le perturber au plus haut point. Eh bien voilà, il avait l'air malin maintenant, voilà que Klemens lui faisait des avances... avant de s'éloigner, l'air tout aussi détendu et charmeur qu'auparavant.

Joel n'avait jamais aimé les hommes, du moins c'était ce qu'il pensait jusque là. Il avait eu quelques petites-amies, des filles gentilles, qui étaient restées quelques temps, puis qui étaient parties - rien d'extravagant, mais tout le monde ne rencontrait pas le grand amour dès son jeune âge, pas vrai ? Joel ne s'était jamais vraiment posé de questions. Même quand Juliana avait trouvé son Alicia. Et pourtant... Pourtant, Klemens le perturbait. Mais c'était sans doute simplement parce qu'il s'intéressait à lui, après tout, il avait toujours su qu'il était hétéro, il n'y avait pas de raison d'en douter !

"Je... Je ne suis pas...", commença-t-il sans parvenir à lâcher le regard de Klemens. Sa phrase mourut sur ses lèvres et il ajouta plus doucement, presque malgré lui : "Enfin... Je crois..."

Et, en son for intérieur, une petite voix s'élevait pour demander à Klemens de lui en fournir des preuves. Une petite voix qui murmurait "ôte-moi d'un doute"...

Klemens DabroskiLoup-garouavatar
Messages : 1177

Voir le profil de l'utilisateur
Ah. Il avait troublé Joel. Son sourire s'agrandit légèrement. Oui, tout le problème était là. Il croyait. Il n'était donc pas sûr. Et Klem savait parfaitement quoi faire et quoi dire pour instiller encore plus de doute dans le jeune homme. C'était adorable de voir Joel balbutier de la sorte. Et parfaitement agréable de constater qu'il était capable de passer un bon moment sans Roy. Intrigant de voir que l'espace de quelques heures, il était capable d'oublier les mots blessants de son meilleur ami et le poids pesant de son absence.

Alors oui, il allait tout faire pour rester avec Joel et continuer à le taquiner un petit peu. Et au fond, il devait reconnaître que le serveur lui plaisait vraiment beaucoup. Il y avait longtemps qu'il n'avait plus draguer d'homme de la sorte. Depuis la mort de Valery en réalité. Donc voilà, Joel représentait un nouveau départ. La naissance du nouveau Klem privé de Roy et Valery.

"Ah. Et comment peux-tu être sûr si tu n'as pas essayé ?"

Son sourire tranquille s'agrandit légèrement et il se pencha un peu vers Joel. Son regard brûlant de malice et d'une petite pointe de désir dans le sien.


Klemens Dabrosky
MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1251

Voir le profil de l'utilisateur

Joel Hudson

"Ca se tient", souffla Joel en réponse, comme hypnotisé par le regard espiègle que Klemens posait sur lui. Son esprit semblait comme anesthésié, plus aucune pensée ne circulait, seule comptait cette envie folle qui s'était emparée de lui depuis que Klemens l'avait pris contre lui, la nuit du nouvel an. Joel était quelqu'un de curieux de nature, qui n'avait pas d'objection de principe contre l'homosexualité. Il n'avait juste jamais pensé que c'était pour lui, jusqu'à ce qu'une personne remette tout en cause, avec son regard brûlant et son sourire malicieux. Alors même s'il était persuadé qu'on avait dû lui faire ingérer de la mandragore contre son gré, Joel décida de ne pas repousser cette envie aussi surprenante qu'inattendue. Il avait été honnête avec Klemens, après tout, et le jeune homme ne pourrait lui en vouloir s'il se rétractait...

Posant une main sur la joue de Klemens, il tressaillit légèrement au contact rugueux, avant de la glisser sur sa nuque, pour attirer son visage vers le sien. Puis, sans hésiter, comme s'il avait peur que son envie s'en aille comme elle était venue, Joel posa ses lèvres sur celles de Klemens.
Klemens DabroskiLoup-garouavatar
Messages : 1177

Voir le profil de l'utilisateur
Klem sentit son souffle s'accélérer légèrement alors que Joel posait sa main sur sa joue. Il savait ce qui allait se passer maintenant. Du moins, il s'en doutait. Le jeune homme allait craquer. Il allait vouloir tester. Comme beaucoup d'autres avant lui. Et Klemens était tout à fait disposer à le laisser faire.

Il passa une main derrière la nuque de Joel et approfondit légèrement le baiser qu'il déposa furtivement sur ses lèvres. Il fallait aller au bout des choses si il voulait réellement se rendre compte. Il caressa doucement la nuque du jeune homme, s'attardant à la base de ses cheveux. C'était une zone avec le cou qui était relativement sensible chez lui. Peut-être que ça l'était pour Joel aussi.

Il se recula ensuite doucement et plongea son regard dans le sien avec un léger sourire satisfait. Il allait oser un peu trop peut-être mais si il ne posait pas la question, il allait le regretter. Et ce baiser à ses yeux n'avait vraiment pas été désagréable.

"Tu crois que tu pourrais abandonner ton comptoir ?"


Klemens Dabrosky
MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1251

Voir le profil de l'utilisateur

Joel Hudson

Joel frissonna quand Klemens approfondit le baiser, tout en caressant sa nuque. Savourant l'instant, il laissa ses sens s'éveiller, attentif aux émotions que provoquaient en lui l'odeur de Klemens qui lui chatouillait les narines et le contact de sa peau. Quand ils se séparèrent, Joel posa sur Klemens un regard embrumé et surpris, étonné de réaliser qu'il avait trouvé ce baiser agréable, et qu'il n'aurait rien contre le fait de recommencer... Il se sentait un peu fiévreux, perturbé, voire bousculé par tout cela et la question de Klemens ne fit que renforcer sa confusion. Partir avec lui, là, maintenant ? L'appréhension l'envahit, avant de se transformer en panique lorsqu'un raclement de gorge se fit entendre.

Sur le pas de la porte qui donnait vers les cuisines se trouvait Juliana, un plateau dans les mains et l'air profondément choquée. Un silence de plomb s'installa pendant quelques secondes, durant lesquelles Joel put deviner les neurones de Juliana s'activer furieusement, puis elle sembla se reprendre et tourna vers lui un regard interrogateur. Après un instant d'hésitation, Joel finit par hocher la tête de façon quasi-imperceptible, se qui eut le don de faire naître un large sourire sur le visage de Juliana. Traversant la salle d'une démarche sautillante, elle passa derrière le comptoir et en poussa Joel.

"Oui, il peut abandonner son comptoir ! Allez oust ! Heureuse de te voir, Klem."

Un instant plus tard, les deux hommes avaient été mis à la porte du Triton par une Juliana surexcitée, qui glissa néanmoins un regard intimidateur à l'intention de Klemens.
Klemens DabroskiLoup-garouavatar
Messages : 1177

Voir le profil de l'utilisateur
Il n'avait pas lâché Joel du regard et il pouvait presque lire l'incertitude et le trouble au fond des yeux du jeune homme. Pourtant son léger sourire ne l'avait pas quitté. Il attendait la réponse de Joel lorsqu'un raclement de gorge se fit entendre. Il tourna la tête et aperçut Juliana qui les observait. Il esquissa un léger sourire en direction de la jeune fille alors qu'elle s'approchait de son meilleur ami et le poussait de derrière le comptoir.

"Salut Julia. Content de te voir aussi."

Surtout lorsqu'elle poussait Joel dans ses bras. Il y avait eu un échange entre eux. Quelque chose qui lui rappela que lui aussi autrefois avait se genre de regard entendu avec Roy. Néanmoins, il ne laissa rien paraître et esquissa un sourire rassurant à Juliana lorsqu'elle lui décocha un regard d'avertissement. Il ferait attention à son Joel aucune crainte. Il attrapa la main du jeune homme et l'entraîna à sa suite hors du restaurant.

"On va chez toi ou chez moi ?"


Klemens Dabrosky
MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1251

Voir le profil de l'utilisateur

Joel Hudson

La main glissée dans celle de Klemens, Joel le suivit hors du restaurant, avec la démarche d'un zombi. Que se passait-il, exactement ? Comment se retrouvait-il avec la main d'un autre homme dans la sienne ? Il y avait quelque chose qui clochait, non ? Et comment s'était-il débrouillé pour obtenir l'approbation de sa meilleure-amie avant même de savoir s'il approuvait lui-même ? Tout aurait dû pousser Joel à faire demi-tour à cet instant, et pourtant, il choisit de se laisser porter par l'instant. Il n'avait rien à perdre à essayer de toute façon, et puis il était un courageux Gryffondor ! Il ne pouvait nier que Klemens lui faisait un effet... inhabituel depuis qu'il l'avait rencontré. Quand il croisait son regard, il ressentait cette attraction, et cette timidité qui ne lui était guère habituelle, lui qui était un fonceur d'ordinaire. Alors il fallait foncer.

"J'habite dans la rue d'à-côté", répondit-il alors après un court instant de réflexion. Son regard croisa celui de Klemens et il ne put s'empêcher de lui sourire un peu béatement. A vrai dire, il aurait préféré se rendre chez Klemens, et y laisser là son embarras si les choses se passaient mal, mais il était réellement difficile de se déplacer dans Bristol ces temps-ci. Reprenant doucement sa main - ce n'était pas qu'il connaissait la moitié de Bristol, mais quand même - Joel dirigea Klemens vers la Promenade des Marins, et quelques minutes plus tard, ils étaient chez lui. Comme la veille...

"Je ne te fais pas visiter...", dit-il avec un sourire timide, désireux de ne pas laisser le silence s'installer.
Klemens DabroskiLoup-garouavatar
Messages : 1177

Voir le profil de l'utilisateur
Klem hocha la tête lorsque Joel laissa entendre qu'il l'invitait chez lui. Après tout, ça ne pouvait être qu'une invitation. Sinon il n'aurait pas fait remarquer qu'il habitait à côté. Non, il l'aurait plutôt laissé l'emmener chez lui en sachant qu'ils devraient passer devant les autorités pour passer. Quoique ça pouvait être un alibi parfaitement justifiable pour passer les contrôles sans problème.

Il suivit donc le jeune homme qui venait de lui lâcher la main visiblement mal à l'aise, jusqu'à son appartement qu'il connaissait déjà pour l'avoir envahit la veille. Il connaissait même déjà son lit d'ailleurs. C'était étrange de revenir ici dans un autre contexte. Et sobre aussi cette fois. Il esquissa un léger sourire amusé lorsque Joel lâcha qu'il ne lui faisait pas visiter. Il se tourna vers lui et s'approcha lentement jusqu'à le frôler de son corps. Il se pencha doucement vers son oreille et murmura quelques mots.

"Dommage, je ne suis pas sûr de me rappeler de toutes les pièces."


Klemens Dabrosky
MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1251

Voir le profil de l'utilisateur

Joel Hudson

Joel sentit un frisson de plaisir le parcourir quand Klemens se rapprocha de lui jusqu'à le frôler, pour glisser quelques mots à son oreille. Bien, il ne savait pas exactement ce qui se passait, mais il était clair que la présence de Klem ne le laissait pas indifférent, et il ne se rappelait pas avoir déjà ressenti ça auparavant. Alors même si c'était déroutant, autant profiter de l'instant... Son sourire s'agrandit suite aux paroles de Klemens, auxquelles il répondit tout en glissant une main dans la sienne :

"Il faut que je te raffraichisse la mémoire, dans ce cas..."

Joel attira Klemens jusqu'à sa chambre, ferma la porte derrière lui et jeta un coup d'oeil à l'endroit. Bon, ça va, il n'avait guère eut le temps de mettre trop de bazar en vingt-quatre heures. Reportant son attention sur Klemens, il se rapprocha de lui à son tour et fit courir sa main libre le long de son dos, avant de capturer ses lèvres en un nouveau baiser, plus affirmé cette fois.

Klemens DabroskiLoup-garouavatar
Messages : 1177

Voir le profil de l'utilisateur
Un sourire espiègle se dessina sur ses lèvres lorsque Joel glissa sa main dans la sienne et l'attira dans sa chambre pour lui rafraîchir la mémoire. Si il avait su que sa soirée se terminerait comme ça lorsqu'il avait franchi la porte du Triton Ardent. Il avait seulement cherché un peu de compagnie au début. Histoire de ne pas être seul pour ne pas avoir encore une fois à penser à la façon dont ça s'était terminé avec Roy.

Et puis surtout, il avait tenu à s'excuser de son départ précipité et peut-être aussi de son invasion dans le lit de Joel. Il ne s'était pas attendu à ce que le jeune homme apprécie sa compagnie. Il n'avait pas envisagé le fait que le serveur puisse être... intéressé. Mais finalement, c'était peut-être la solution à ses problèmes. Il devait juste s'occuper l'esprit et passer d'agréables moments comme celui-là.

A se faire embrasser par un mec super sexy. Il n'y avait pas vraiment fait attention avant mais Joel était vraiment mignon dans son genre. Pas de quoi le faire tomber amoureux parce que ce n'était pas envisageable. Il ne savait même pas si c'était encore possible d'ailleurs. Mais il pouvait parfaitement se laisser aller. Apprendre à connaître Joel qui semblait être quelqu'un de très intéressant. Il lui rendit son baiser plus passionné et commença à s'attaquer aux boutons de sa chemise avant de laisser glisser ses lèvres le long de la mâchoire du jeune homme. Il remonta ensuite lentement en une succession de baisers brûlants jusqu'à l'oreille de Joel.

"On t'as déjà dit que tu étais sexy ?"


Klemens Dabrosky
MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1251

Voir le profil de l'utilisateur

Joel Hudson

Rendu fébrile par les baisers de Klemens, Joel laissa sa fièvre l'emporter et il s'attaqua à son tour à la chemise du jeune homme. Souriant à sa remarque, il murmura :

"Je peux te retourner le compliment..."

Et c'était étrange, de constater qu'il était sincère, qu'il trouvait réellement cet homme sexy, c'était étrange et délicieux. Car il avait l'impression qu'un déclic venait de se faire en lui, qu'il comprenait enfin quelque chose, qui sommeillait en lui depuis toujours. Lui aussi pouvait connaître ce dont parlaient les livres et les chansons. Le désir, l'envie, l'attraction, la passion, l'amour... C'était pour lui aussi, à en juger par la façon dont il se sentait autour de Klemens. Son coeur qui s'accélérait, son esprit qui s'embrûmait, ses membres qui se liquéfiaient, tout ce qu'il n'avait jamais vraiment ressenti pour personne auparavant, et qui le frappait de plein fouet, le laissant confus et exalté. Embrassant pleinement ses sentiments, se sentant heureux et libre sous les baisers et les caresses de Klemens, Joel laissa ses émotions prendre le dessus, abandonnant enfin toute réserve.

Le temps semblait s'être suspendu, et Joel n'avait aucune idée de la durée qui s'était écoulée, lorsqu'ils se retrouvèrent blottis l'un contre l'autre sous sa couette. Un sourire tranquille flottait sur les lèvres de Joel, tandis qu'il réfléchissait à ce qui venait de se passer. Cela avait été... nouveau. Un peu étrange, comme toute nouveauté, et déstabilisant, mais bien. Il se sentait bien, tout simplement. A sa place.

"Ca, pour une preuve...C'était une preuve", souffla-t-il avec malice.

Klemens DabroskiLoup-garouavatar
Messages : 1177

Voir le profil de l'utilisateur
Klem sentit la différence lorsque Joel s'abandonna complètement et accepta ce qu'il ressentait. Il semblait beaucoup plus doux, plus enclin à accepter ses gestes affectueux et surtout plus entreprenant. Il se laissait aller complètement et c'était bien plus qu'agréable. Il n'aurait jamais pensé qu'il ressentirait autant de choses à nouveau. Il s'abandonna à son tour à l'étreinte.

C'était toujours quelque chose de particulier que d'être le déclic. Il ne savait plus pour combien de ses partenaires il l'avait été. Mais il n'avait pourtant jamais ressenti quelque chose de comparable. Peut-être parce qu'il ne s'investissait pas autant les autres fois. Peut-être parce qu'il n'avait jamais été aussi instable émotionnellement.

Il se savait particulièrement démuni émotionnellement. Il était complètement désarmé face à ce qu'il ressentait. Entre l'abandon de Roy, ses montés de rébellion et sa colère qui ne faisait que enfler. Et à côté de ça, la douceur de Joel était salvatrice. Tout comme celle de Lilly le 24 décembre. Des sensations nouvelles qui l'assaillaient pendant cette période de remise en question.

Il esquissa un léger sourire à l'intention de son amant alors qu'il dessinait distraitement des marques invisibles sur son épaule tout en prenant le temps d'embrasser sa peau nue. Il ne faisait pas ça d'habitude. Mais après tout, il ne s'attachait pas non plus d'ordinaire. Et là, il appréciait un peu trop pour que ce ne soit que purement physique.

"Hum... je suis plutôt d'accord. C'est une bonne preuve. Même si j'accepte que tu m'en donnes une deuxième."


Klemens Dabrosky
MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1251

Voir le profil de l'utilisateur

Joel Hudson

Le sourire de Joel s'agrandit sous l'effet des baisers que déposait Klemens sur son épaule. Il n'imaginait pas forcément Klemens comme étant si tendre et c'était une découverte des plus agréables, car c'était la première fois qu'il se sentait aussi intime et complice avec quelqu'un. En quelque sorte, Klemens avait été sa première fois, et ne disait-on pas que l'on n'oubliait jamais sa première fois ? Surtout si elle était suivie d'une deuxième, et peut-être de bien d'autres encore...

Y aurait-il une suite à cet instant, si particulier pour Joel ? Il l'espérait, à vrai dire, il avait l'impression que le moment était important pour Klem aussi, mais peut-être se faisait-il des illusions. Peut-être l'espérait-il, tout simplement, car Klemens lui plaisait et qu'il voulait donner suite à cette journée, mais... Le voudrait-il ? Ce seraient des questions pour plus tard, sans doute. Ils se connaissaient encore très mal, après tout. Joel n'avait aucune idée de la façon dont il devait s'y prendre avec lui et préférait donc laisser son amant mener la danse. Se redressant sur un bras pour surplomber Klemens, Joel lui adressa un sourire taquin. C'est qu'il n'avait même pas le temps de se remettre de ses émotions ! Enfin, il n'allait pas se plaindre, c'était plutôt flatteur...

"Autant que tu veux", répondit-il en vrillant son regard dans le sien, tout en caressant doucement son visage. Il était beau, Klem. Fermant les paupières, il vint mêler son souffle au sien et jouer paresseusement avec ses lèvres.

Klemens DabroskiLoup-garouavatar
Messages : 1177

Voir le profil de l'utilisateur
Un léger sourire s'étira sur ses lèvres alors que Joel le fixait un air taquin sur le visage. Il aurait dû se sentir mal. Parce qu'il encourageait Joel à se montrer tendre, attentionné et peut-être même affectueux. Un peu plus que pour une simple nuit. Mais dans un sens, Klemens n'était pas contre l'idée de revoir Joel. Simplement, il savait que ce ne serait pas une relation sérieuse. Il ne voulait pas commencer à faire entrer des sentiments en jeu.

Et ce n'était pas certain que c'était ce que voulait Joel également. Ce n'était pas comme avec Lilly où les choses n'avaient pas eu besoin d'être dites. C'était plutôt évident que ni elle ni lui ne voulait pas s'engager dans quelque chose de sérieux. Pourtant, il ferma les yeux lorsque Joel caressa son visage.

Pourquoi n'arrivait-il pas à dire non ? Pourquoi se laissait-il toujours entraîner par ses désirs ? Il savait que Joel souffrirait lorsqu'il le repousserait. Parce que ce jour arriverait forcément un jour non ? Il se redressa légèrement et rendit son baiser à son amant avant de se reculer légèrement pour le fixer.

"Joel ? Est-ce que c'est quelque chose de sérieux que tu recherches ? Parce que tu sais... c'est pas avec moi qu'il faut être sinon."

Il lui adressa un léger sourire triste avant de détourner légèrement le regard.


Klemens Dabrosky
MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1251

Voir le profil de l'utilisateur

Joel Hudson

Les sourcils de Joel se froncèrent à la remarque de Klemens, tandis qu'il sentait quelque chose tomber dans sa poitrine. Il le considéra en silence un instant, essayant d'analyser ce qu'il ressentait, conscient qu'il était censé répondre que non, il ne cherchait rien de sérieux, d'ailleurs ce n'était peut-être pas plus mal, la situation était déjà bien assez nouvelle pour lui... Pourquoi s'embêterait-il avec une relation de couple alors qu'il se cherchait encore ?

Peut-être parce qu'il avait l'impression de s'être trouvé, justement. Parce que Joel se sentait parfaitement à sa place ici et que, s'il était honnête avec lui même, la réaction de Klemens ne lui causait que de la déception. Le jeune homme lui plaisait, et même s'il ne se l'expliquait pas vraiment, même si cette journée lui avait donné matière à réflexion... eh bien, c'était tout réfléchi. Il savait ce qu'il voulait, lui, et ce n'était pas une petite histoire sans lendemain. Oh, cela aurait été tentant, bien sûr, de se croire suffisamment fort pour ne pas s'attacher... Mais il sentait déjà au fond de lui qu'il n'en serait pas capable.

"Oh, d'accord", répondit-il finalement, sur un ton mesuré, tentant de dissimuler sans déception sans y parvenir tout à fait. Tentant d'accrocher le regard de Klemens, qui avait détourné les yeux, il l'interrogea :

"Pourquoi ?"

Il était sincèrement curieux, même au-delà de tout intérêt personnel. Pourquoi Klemens ne se laissait-il pas approcher ?
Klemens DabroskiLoup-garouavatar
Messages : 1177

Voir le profil de l'utilisateur
La déception était presque palpable dans la voix de Joel. Klem se mordilla légèrement la lèvre inférieure avant de passer une main hésitante dans ses cheveux. La réponse au pourquoi lui paraissait pourtant évidente. Il n'avait rien d'un homme stable. Enfin, en apparence, il passait peut-être pour quelqu'un d'équilibré mais il savait pertinemment qu'il n'était pas fait pour les relations de couples durables. Il était beaucoup trop volatil pour cela.

"Parce que tu finiras pas souffrir."

Il poussa un léger soupir avant de plonger son regard dans celui de Joel. Il lui caressa doucement presque tristement la joue.

"Je ne suis pas fait pour les relations de couple."

Il avait essayé une fois et ce n'était même pas une relation exclusive finalement. Il doutait que Joel accepterait de le partager. Et puis, il y avait tout de même ce peur un peu irrationnelle. Celle qui l'assaillait dès qu'il commençait à se rapprocher un peu de certaines personnes. La peur de la perdre brutalement, comme presque tous ses proches.


Klemens Dabrosky
MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1251

Voir le profil de l'utilisateur

Joel Hudson

La réponse de Klemens le laissa tout aussi circonspect. Joel n'avait jamais été le genre d'hommes à aimer flirter et séduire, il n'avait jamais accumulé de conquêtes et n'avait jamais eu d'aventures sans lendemain. Peut-être parce qu'il n'avait pas réalisé alors son attirance pour les hommes, pourrait-on lui opposer, mais il n'en avait pas l'impression. Ce n'était tout simplement pas sa façon d'être, il avait toujours recherché des relations qui signifiaient quelque chose, que ce soit en amitié ou en amour.

"Pourquoi ?", s'enquit-il à nouveau en se laissant retomber sur l'oreiller, avant de se tourner légèrement pour observer Klemens. Oui, il était déçu, car il avait l'impression d'avoir seulement trouvé Klemens qu'il le perdait déjà.

"Tu ne crois pas que tout le monde est fait pour une relation de couple, s'il rencontre quelqu'un avec qui il est bien ? Je pense qu'on peut avoir beaucoup plus avec une seule personne que l'on aime vraiment, plutôt qu'avec une succession de relations ephémères... Je ne sais pas, ça ne te laisse pas une impression de... frustration ? L'impression de ne pas être allé au bout de ce que tu pouvais vivre avec l'autre ?"

Sa main vint courir distraitement sur le torse de Klemens avant d'effleurer son visage, en une caresse tendre.

"Je ne dis pas ça pour te juger, simplement... Je me demande pourquoi tu ne te trouves pas fait pour une relation de couple. Tout le monde a le droit d'être heureux, après tout."

Mais tout le monde n'avait pas la même conception du bonheur...
Klemens DabroskiLoup-garouavatar
Messages : 1177

Voir le profil de l'utilisateur
Le raisonnement de Joel était intéressant. Il avait rencontré quelqu'un, il avait été bien avec lui puis il était parti, l'avait laissé seul. Il avait fini par se faire une raison, se dire que même si il n'était plus présent, il vivait encore à travers lui en quelque sorte. Et puis, il avait continué sa vie, il avait retrouvé ses vieilles habitudes. Les relations éphémères ne l'avaient jamais frustré. C'était les relations de couple qui l'avait fait. C'était lorsqu'il s'était abandonné à espérer une vie avec la même personne qu'il avait eu un goût d'inachevé.

Il frissonna légèrement sous la caresse de Joel et ferma les paupières en soupirant. Il appréciait Joel, vraiment, il voulait apprendre à le connaître. Mais, il savait qu'il arriverait un moment où il aurait besoin de plus. Parce qu'il avait toujours besoin de plus. Il saisit la main posé sur son visage et la porta doucement à ses lèvres.

"J'ai déjà essayé la relation de couple. Et la frustration, le goût d'inachevé a été beaucoup trop fort quand tout s'est arrêté. Le retour sur terre est beaucoup trop douloureux. Je... les personnes qui m'entourent finissent toujours par mourir, souffrir ou disparaître. Crois-moi, ce n'est pas de ma compagnie dont tu as besoin, pas de façon permanente du moins."

Le bonheur n'avait jamais été un concept très adapté à sa vie. Chaque fois qu'il croyait l'obtenir tout s'écroulait autour de lui entraînant son entourage dans sa chute.


Klemens Dabrosky
Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Bring me to life [Joel & Klemens]

Page 1 sur 3
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» — bring me to life
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» SA SE POU JOEL
» VOICI UNE TRES BONNE OPPORTUNITE POUR MARC , MALICE ET JOEL COMME INVESTISSEURS
» Dedie a Joel/Voodoo music study makes Vatican Library

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Bristol, :: L'Avenue des Douze Chênes ,-