AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 [JR] I need a friend [Flashback Klemroy]

Klemens DabroskiLoup-garouavatar
Messages : 1177

Voir le profil de l'utilisateur
23 décembre 2003 ~ Bristol

Klem ramassa un dernier carton qu'il entassa avec les autres dans l'entrepôt de stockage. La journée prenait fin. C'était bientôt Noël d'ailleurs. Le premier qu'il passerait en Angleterre. Le premier qu'il passerait après avoir passé une année difficile. Il avait fui, il n'y avait pas d'autres mots. Il avait fui, une vie qui ne lui convenait plus. abandonnant une ribambelle de clients qui ne lui manqueraient pas. Il lui fallait oublier désormais. Tout ça était derrière lui. La honte ne disparaîtrait sans doute jamais mais il repartait sur de bonnes bases.

D'ailleurs, il avait cru comprendre que son patron du moment revendait des potions Tue-loup. C'était peut-être le moment de lui en demander quelques unes. Il devrait sans doute envisager de se trouver un autre patron par la suite mais pour le moment, il n'avait pas assez d'argent pour avoir un autre choix. Il poussa un léger sourire et ramassa rapidement ses affaires avant de se diriger vers son employeur.

"Hey, Roy, je peux parler à toi une minute ? S'il te plait."

Il grimaça légèrement. L'anglais, ce n'était pas encore ça visiblement.


Klemens Dabrosky
Roy CalderChef de la mafiaavatar
Messages : 1903

Voir le profil de l'utilisateur
Depuis peu, Roy avait embauché trois personnes de plus pour faire soit les mules, soit les livreurs. Klemens s’occupait plutôt de la deuxième tâche, il était plutôt bien taillé pour porter des colis. Roy le regardait faire du coin de l’oeil, tout en comptant les stocks qui lui restaient, comme il le faisait chaque semaine. Il se notait mentalement ce qui lui restait en quantité suffisante et ce qu’il allait falloir racheter. Il regardait parmi les derniers cartons de potions, quand Klemens vint l’aborder pour lui demander s’il pouvait lui parler. Roy se redressa et avisa la stature du jeune homme, sans expression particulière sur le visage.

« Ouais, répondit-il en haussant les épaules. Qu’est-ce qui se passe ? »

C’était la première fois qu’il l’abordait de cette façon. Roy avait très peu parlé seul à seul avec lui, finalement, il travaillait pour lui depuis peu. Le trafiquant l’avait remarqué à traîner régulièrement dans la Voie pour faire des petits boulots, et c’était exactement le genre de gars dont il avait besoin donc il lui avait proposé un job un mois plus tôt. Depuis, Klemens se contentait de faire ce qu’on lui demandait, parfois, il venait prendre un verre avec les autres, mais restait au final assez discret, bien que son accent et sa difficulté à parler anglais le faisait se faire remarquer, malgré tout, mais il n’était pas le seul dans la bande, Antonino baragouinait pas mal aussi.



  - Power goes by and leaves me blind -
   
Klemens DabroskiLoup-garouavatar
Messages : 1177

Voir le profil de l'utilisateur
Il esquissa un léger sourire lorsque Roy l'invita à parler. Il regarda rapidement autour de lui pour vérifier qu'ils étaient bien seul avant de prendre la parole. Ce n'était pas qu'il avait peur que son secret s'ébruite mais on n'était jamais trop prudent. Surtout dans la Voie.

"Hum... je... savoirrr si toi pouvoirrr vendre potion Tue-loup à moi."

Il allait paraître ridicule. Son anglais était sans doute horriblement écorché. Il ne comprenait pas la moitié des mots qu'on lui disait et c'était toujours difficile de s'exprimer même après un mois en Anleterre. Et chaque fois qu'il tentait d'apprendre une nouvelle langue sans accent ressortait beaucoup plus amplifié.

"Je payer avec travail en plus."

Voilà, secret dévoilé et en plus, il annonçait la couleur, il était complètement fauché. Si Roy l'envoyait pas balader après ça.


Klemens Dabrosky
Roy CalderChef de la mafiaavatar
Messages : 1903

Voir le profil de l'utilisateur
Roy haussa les sourcils de surprise à la demande que lui fit le polonais. Une phrase qu’il n’allait pas oublier de sitôt, puisqu’elle serait le prétexte à quelques fous rire dans le futur, quand le trafiquant ressortirait de vieux dossiers sur son ami, dont celui-ci : « Et tu te rappelles quand t’es venu m’accoster pour me dire je savoirrrr si toi pouvoirrrr vendre potion Tue-Loup à moi ? » en exagérant l’accent, évidemment, sinon c’était moins drôle. Mais ils en étaient encore loin. Pour le moment, Roy était surpris que Klemens vienne lui glisser une information à son sujet pour laquelle certains sorciers auraient fait en sorte de le licencier. C’était triste à dire, mais c’était une discrimination courante. Y avait-il plus de tolérance en Pologne à ce sujet, pour que Klemens aborde avec une relative aisance ce sujet avec lui ?

La suite lui fit comprendre pourquoi Klemens avait choisi de prendre le risque de lui demander à lui, son propre patron, plutôt qu’à n’importe quel autre trafiquant qui aurait pu le fournir. Il cherchait à avoir un prix, un échange de bons procédés. De toute évidence, il n’avait pas les moyens de s’offrir une potion tous les mois, sinon, Roy ne l’aurait pas retrouvé à errer dans la Voie à la recherche d’un boulot.

Roy s’efforça de retrouver une mine impassible, feignant que cette information ne l’avait pas ébranlé, pour lui demander :

« Et… J’imagine que tu as conscience du travail qu’il faudrait fournir pour rembourser ce genre de potions ? »

Ce n’était pas que Roy l’exploitait déjà mais… un peu tout de même. Et ces potions étaient incroyablement chères. A quoi était prêt Klemens, exactement ?



  - Power goes by and leaves me blind -
   
Klemens DabroskiLoup-garouavatar
Messages : 1177

Voir le profil de l'utilisateur
Un haussement de sourcils. Ce fut la seule réaction que Klem put observer chez son patron. Et c'était déjà plus que ce à quoi il s'était attendu. En réalité, il n'avait pas la moindre idée de ce qui l'attendait en allant parler franco au trafiquant. Et il était agréablement surpris. Pas de trace de dégoût sur son visage, pas de mouvement de recule. Rien qu'une surprise parfaitement compréhensible et rapidement contrôlée.

Le lycanthrope esquissa un léger sourire lorsque Roy qui visiblement ne perdait pas son sens des affaires lui demanda s'il avait conscience du travail qu'il allait devoir fournir. Il en avait d'ailleurs, une très bonne vision. Après tout n'avait-il pas arpenté quelques trottoirs allemands pour se les payer ces maudites potions. Tout plutôt que d'être un monstre un nouveau.

"Oui."

Il haussa les épaules nonchalamment, il n'était pas né de la dernière pluie non plus. Il connaissait les prix.

"Je pouvoirrr tout fairrre. Sauf trottoirrrr."

Au cas où, ça lui serait venu à l'esprit de l'employer de cette façon. Il refusait de recommencer. Si Roy n'était pas d'accord, il irait voir ailleurs.


Klemens Dabrosky
Roy CalderChef de la mafiaavatar
Messages : 1903

Voir le profil de l'utilisateur
Deuxième surprise, mais cette fois-ci, accompagné d’une certaine envie de rire. Klemens avait l’air pourtant très sérieux, mais il disait les choses si… directement, avec son ton grave et son anglais baragouiné que cela revêtait une certaine allure comique. Sceptique, Roy eut un sourire en coin en répondant :

« Faire le trottoir ? Je te rassure, c’est pas le genre de la maison… » Puis son sourire s’agrandit. « Enfin, si, mais dans l’autre sens. »

Roy voulait bien être client, mais il ne faisait pas dans l’emploi, aux dernières nouvelles. Posant son regard sur le polonais, il réfléchit quelques secondes. L’envoyer balader ? Ou considérer sa proposition ? Comme toujours dans ces cas-là, Roy faisait son choix en pesant ce qu’il avait à gagner dans chaque option. Il ne voyait pas spécialement d’inconvénient à se faire payer par des services, c’était même une monnaie courante chez eux. Le problème était d’un autre ordre, en vérité.

« Mais je n’ai pas vraiment de travail en plus à te donner. Tout tourne déjà très bien, avec les gars. »

A moins de lui donner le travail de quelqu’un d’autre… Ah c’était une idée, ça. Roy ne dit rien, cependant, curieux de savoir à quel point Klemens était motivé, et s’il était capable de se montrer plus convaincant, car pour le moment, ce n’était pas vraiment ça.



  - Power goes by and leaves me blind -
   
Klemens DabroskiLoup-garouavatar
Messages : 1177

Voir le profil de l'utilisateur
Un certain soulagement passa sur son visage. Au moins, il était certain de ne pas avoir à vendre son corps avec Roy. Il n'était sûr de rien en réalité. Puisque visiblement, il n'avait besoin de personne en plus. Pourtant, il était certain que le trafiquant rêvait d'augmenter ses fréquentations. Klemens dévisagea un instant son patron en réfléchissant.

"Toi pas avoirrrr besoin trrraducteurrrr ? Je parrrler Rrsusse, polonais et allemand si toi vouloirrrr plus marchandises. Toi pouvoirrrr avoirrr plus arrrgent avec moi."

Il esquissa un léger sourire avant de poser son regard fixement sur Roy.

"Je pouvoirrrr aider beaucoup. Trrrès motivé, je êtrrre."


Klemens Dabrosky
Roy CalderChef de la mafiaavatar
Messages : 1903

Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Roy Calder le Dim 13 Sep 2015 - 17:37, édité 1 fois
Loin de se démonter, Klemens lui fournit avec un sourire des informations que Roy eut un peu de mal à déchiffrer, entre toutes ses fautes d’anglais. Il eut d’abord la pensée un peu moqueuse que s’il maniait ces trois langues étrangères de la même façon qu’il parlait anglais, ils n’iraient pas bien loin. Puis il se reprit mentalement en se disant que, compte tenu des origines du polonais, il était fort probable qu’il soit plus à l’aise avec ces langues slaves, plutôt qu’avec leur anglais. Et puis il pouvait bien parler lui, que savait-il baragouiner d’autre ? De l’espagnol, oui, on le parlait dans sa famille, il le maniait assez bien.

Face à la motivation sincère du jeune homme, Roy finit par sourire brièvement lui aussi et lui proposer :

« T’as fini avec les cartons ? Que je ferme l’entrepôt et qu’on aille en parler tranquillement autour d’un verre, ça sera plus simple. »

Et cela lui permettrait de mieux faire connaissance avec le spécimen.



  - Power goes by and leaves me blind -
   
Klemens DabroskiLoup-garouavatar
Messages : 1177

Voir le profil de l'utilisateur
Le sourire furtif sur le visage de Roy finit par le rassurer. Il n'était pas complètement fermé à la discussion si il souriait n'est-ce pas ? Et sa proposition finale le laissa espérer que finalement, il était sur la bonne voie pour obtenir ce qu'il voulait. Il dissimula un sourire satisfait et tourna légèrement la tête vers l'entrepôt avant de reporter son attention sur son patron avec un sourire.

"Je avoirrr finis avec les carrrtons."

Il n'avait pas pris trop de risques en reprenant presque mot pour mot les paroles du trafiquant pour répondre à la question. Un léger sourire se dessina sur ses lèvres alors qu'il suivait Roy après qu'il eut fermé l'entrepôt. Ce n'était pas tous les jours que son employeur lui offrait un verre spontanément sans avoir une idée perverse derrière la tête.


Klemens Dabrosky
Roy CalderChef de la mafiaavatar
Messages : 1903

Voir le profil de l'utilisateur
Roy ferma l’entrepôt derrière eux, puis se mit en route vers l’un de ses bars de prédilection sur la Promenade des Marins, Klemens sur ses talons. Au bout de quelques secondes de silence, alors qu’ils marchaient toujours, il se décida à réengager la conversation :

« Alors, ça fait combien de temps que t’es en Angleterre ? Ca te plaît, Bristol ? »

Il faisait travailler Klemens depuis peu de temps, et n’avait pas vraiment eu l’occasion encore de discuter avec lui de choses personnelles, donc il ne savait pas grand chose sur lui au fond. Klemens, c’était juste le gars volontaire, souriant et un peu perché, parfois, à voir comme il avait toujours l’air insouciant, même quand il parlait de choses préoccupantes, comme maintenant. Il était venu lui demander des potions Tue-loup avec le sourire, tout de même ! Roy était désormais intrigué par le jeune homme, qui semblait assez certain de son coup.



  - Power goes by and leaves me blind -
   
Klemens DabroskiLoup-garouavatar
Messages : 1177

Voir le profil de l'utilisateur
Klem marcha en silence aux côtés de Roy perdu dans ses pensées. Il shoota dans un caillou qui se trouvait sur son chemin et redressa la tête lorsque la voix de son patron se fit entendre. Il esquissa un léger sourire à sa question.

"Trrrrois mois. Oui, Brrrristol trrrès bien. Et toi ?"

Il était toujours plus poli de retourner les questions. Et puis, pour l'instant, Bristol remplissait son rôle à merveille. Il était heureux d'être ici et de pouvoir vivre sans une épée de Damoclès au dessus de sa tête. Il était peu probable que son passé vienne le trouver ici. Toutefois, il restait le problème de la potion Tue-Loup et Roy ne lui avait toujours pas répondu. Mais peut-être valait-il mieux attendre qu'ils soient devant un verre pour lui en reparler.


Klemens Dabrosky
Roy CalderChef de la mafiaavatar
Messages : 1903

Voir le profil de l'utilisateur
« Je suis à Bristol depuis quatre ans, j’aime beaucoup la ville aussi, j’envisage pas de partir pour le moment. Les affaires commencent à bien marcher, alors j’ai pas de raison de m’en aller. » conclut-il, en haussant les épaules.

C’était vrai, même si les choses n’étaient pas tout à fait stables, il avait enfin obtenu ce qu’il avait peiné à avoir, en sortant de ses études : un travail qui lui rapportait assez pour vivre correctement et un appartement tout à fait décent. Klemens avait tout l’air du gars en galère qui venait chercher de quoi travailler avec plein de bonne volonté, Roy se reconnaissait en lui quelques années plus tôt, il savait que c’était une situation difficile. Il reporta son regard sur lui, sans cesser de marcher, les pas guidés par l’habitude. Il avait tout l’air d’être un bon gars, ce Klemens, Roy avait envie de l’encourager. Il lui fit un sourire en déclarant :

« Bristol est une ville pleine de promesses, je pense que t’as dû le voir…Tout est possible ici, il suffit juste de savoir saisir les occasions quand elles se présentent. »

C’était ce qui lui était arrivé en tout cas. Remarquant qu’ils étaient arrivés à destination, Roy poussa la porte du bar et la retint pour Klemens à sa suite. Il salua le barman qu’il connaissait bien -à une époque, il venait même ici tous les soirs- et ce dernier lui renvoya la politesse avec un grand sourire :

« Roy ! Ca roule ? Qu’est-ce que je te sers ?
- Comme d’habitude, patron ! Je te ramène une nouvelle recrue, ajouta t-il en tapotant amicalement l’épaule de Klemens, tandis qu'il prenait place au comptoir.
- Ah, tu sais me parler, toi. Ca sera quoi pour le jeune homme ? »



  - Power goes by and leaves me blind -
   
Klemens DabroskiLoup-garouavatar
Messages : 1177

Voir le profil de l'utilisateur
Klemens hochait la tête d'un air concentré tandis que Roy parlait. Il avait encore un peu de mal avec l'anglais. Mais il ne doutait pas de réussir un jour. Après tout, il était bon avec les langues. Il n'y avait pas de raison que cette dernière lui résiste. Alors lorsque son patron lui affirma que tout était possible à Bristol, il posa son regard sur lui un bref instant. Tout était possible mais à quel prix ? Il avait déjà donné pour ce qui était des rêves fous et insensés.

Il se contenta donc de rester silencieux et de suivre Roy dans le bar où il l'emmenait. Il retint la porte lorsque pour donner à Roy l'occasion de la lâcher sans craindre qu'elle ne lui tombe dessus. Il laissa son regard parcourir la pièce avant de s'installer aux côtés de son employeur. Il esquissa un léger sourire lorsque Roy le présenta au barman.

"La même chose, merrrci."

Il faisait confiance à Roy pour avoir commander un truc suffisamment fort pour qu'ils puissent parler de choses sérieuses sans que ça ne le paraisse.


Klemens Dabrosky
Roy CalderChef de la mafiaavatar
Messages : 1903

Voir le profil de l'utilisateur
Lorsque Roy disait « comme d’habitude », le patron lui servait un verre d’hydromel, car l’habitude pour Roy, lorsqu’il n’y avait pas de raison particulière de boire, était de se prendre un alcool léger le soir, juste pour bien terminer la journée, tout en gardant l’esprit clair. Une fois que Klemens obtint son verre à son tour, le trafiquant posa un regard pensif sur lui, plein de réflexions sur son nouvel employé. Il ne semblait pas timide le moins du monde, après tout, il lui avait formulé sa requête tout à l’heure sans l’ombre d’une hésitation, et pourtant, les phrases lui venaient expéditives. Etait-ce à cause de la langue anglaise qu’il ne maîtrisait pas encore ?

« Alors, pour cette potion… relança Roy, en guettant les réactions du polonais. Tu peux me servir de traducteur pour d’autres affaires si je comprends bien, russe, allemand, polonais, c’est ça ? Tu viens d’un de ces pays ? »

Dabroski, à première vue, ne sonnait pas allemand, mais pouvait tout aussi bien être russe que polonais, ou autre, Roy n’était pas expert. La seule chose que lui savait était que la Russie était un marché florissant en ce qui concernait la mafia, c’était un élément qu’il gardait en tête.



  - Power goes by and leaves me blind -
   
Klemens DabroskiLoup-garouavatar
Messages : 1177

Voir le profil de l'utilisateur
Un verre d'hydromel ? Bon soit. Pas de problème. Il s'était attendu à quelque chose de plus fort mais pourquoi pas après tout. Il voulait peut-être garder les idées claires. Même si ce n'était pas un verre qui aurait embrumé Klemens. Il ne cilla pas lorsqu'il parla à nouveau de la potion pour établir les termes de leur contrat. Il hocha la tête avec un léger sourire.

"C'est ça ! Je être polonais. Mais je avoir été à Durmstrang à l'école. Et euh... parler beaucoup Russe là-bas. Et je vivre en Allemagne avant venir ici."

En trois ans, il avait eu le temps de perfectionner son allemand à la perfection. Et il avait quelques notions d'ukrainien grâce à Mikhail. Mais il ne proposerait pas ses services cette fois-là. Il avait bien trop peur de tomber sur lui par inadvertance pendant une affaire.


Klemens Dabrosky
Roy CalderChef de la mafiaavatar
Messages : 1903

Voir le profil de l'utilisateur
Roy tendit un peu plus l’oreille pour saisir ce que Klemens lui expliquait maladroitement. Au moins, les informations essentielles étaient compréhensibles dans les méandres de ses phrases non conjuguées. Dans d’autres circonstances, Roy aurait sûrement ricané, mais bon, Klemens n’était pas son pote. Pas pour l’instant, du moins.

« Ok, je vois… Tu vagabondes un peu partout en Europe, en fait. » commenta t-il. Il se tut, le temps de prendre quelques gorgées d’hydromel avant de reprendre. « Et c’est quoi tes plans pour l’Angleterre, tu comptes rester ici à long terme ? »

Car si Roy devait l’embaucher pour des tâches qui concernait le commerce directement, il préférait savoir pour combien de temps le contrat pourrait durer. Des gars qui portaient les cartons, il s’en trouvait de partout, c’était un job de secours, Roy en embauchait de nouveaux et en voyait disparaître chaque jour. Un traducteur, en revanche, plus complexe à trouver.



  - Power goes by and leaves me blind -
   
Klemens DabroskiLoup-garouavatar
Messages : 1177

Voir le profil de l'utilisateur
Klemens tendit légèrement l'oreille pour être sûr de bien comprendre la réponse de Roy. Il hocha la tête à la mention de l'Europe. Il avait beaucoup voyagé en cinq ans. C'était ce qu'il avait toujours voulu faire au cours de son adolescence. Découvrir le monde et le parcourir de long en large. Mais certains obstacles s'étaient dressés sur sa route. Et le manque d'argent, tout comme sa lycanthropie en avaient été. Alors en ce qui concernait ses plans pour l'Angleterre, il n'en avait pas vraiment. Peut-être essayer de construire quelque chose d'un peu plus durable. Et ensuite... voir ce que ça donnerait.

"Je... Hum... Je peut-êtrrrre installer ici. Mais... peut-êtrrrre devoirrr parrrrtirrrrr si intégrrrrration difficile."

Il fixa son patron un instant avant de porter son verre à ses lèvres. L'anglais était encore une chose difficile à appréhender même après presque trois mois ici. Il espérait que Roy comprendrait ce qu'il voulait dire. Il donnait l'idée général après tout. Et il ne pouvait qu'améliorer sa prononciation de toute manière.

"Et... moi pas parrrtirrrr sans parrrler parrrrfais anglais."

Il esquissa un léger sourire amusé avant de vider son verre.


Klemens Dabrosky
Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

[JR] I need a friend [Flashback Klemroy]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» Goodbye my old friend...
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» Hey my friend [PV]
» 01. My friend, mes amis ♪ [Fe Brittany]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Bristol,-