AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 [JR] Un comprimé trois fois par jour [Topic affrontement Salamandre/Milice]

MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1122

Voir le profil de l'utilisateur
16 Mars 2009

Un halo bleuté éclaira le PC sécurité principal du laboratoire médico-pharmaceutique de Londres. « Chef, on attaque la ronde de 11H dans le labo. » récita le patronus.
« Bien reçu. » répondit Henry sans quitter des yeux le laboratoire vide en contrebas de sa position. Depuis sa rotonde située à la jonction des bureaux et du laboratoire de fabrication, il avait une vue imprenable sur le vaste atelier dans lequel étaient fabriqués des milliers de potions et de médicaments par jour. Tout au bout des chaines de fabrication, on devinait la zone déléguée au conditionnement ainsi que les grandes étagères destinées au stockage de l’autre côté du bâtiment.
Le quinquagénaire travaillait ici depuis trente ans. Il avait commencé comme simple agent de sécurité avant de monter les échelons pour devenir le responsable de la surveillance du laboratoire.  Il avait maintenant sous ses ordres une petite équipe d’une dizaine de personnes dont Bridget et Doug qui venaient de débuter leur tour entre les cuves et les alambics du labo un peu plus bas. Henry discernait leurs petites silhouettes se détacher sur le carrelage.

« Comment va ta femme Ryan ? » demanda alors Stanley qui était installé dans le dos d’Henry, autour de la table du PC.
« Ça fait aller ! Elle en a juste marre de ressembler à un gros chaudron ! » Répondit le Jeune homme en charge des charmes anti-intrusions.
« Elle en est à combien ? » interrogea alors Stan.
« 8 mois, 1 semaine et deux jours. »
« Dire que notre petit Ryry va être papa ! Je me souviens encore de ta trogne imberbe quand tu es venu quémander du boulot à ta sortie de Poudlard… Remarque, tu n’as pas tant changé que ça ! » Ajouta-t-il dans un gros rire gras.

« Stan, Remplace-moi à la vigie. Je vais voir si tout va bien dans les autres PC. » L’interrompit Henry d’un ton brusque.

Stanley croisa rapidement le regard de Ryan avant de faire racler sa chaise bruyamment au sol pour se lever.

« Ok Chef. »

Toutefois, dès que le responsable claqua la porte derrière lui, Stanley tourna le dos à la surveillance de l’atelier pour faire face à son jeune collègue.

« Alors des idées de prénoms ? »


Hors jeu !:
 
MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1122

Voir le profil de l'utilisateur

Arthur Belby, 58 ans, gardien

Son traditionnel tour de garde au PC sécurité des zones de stockage commençait juste. Arthur prit le relais de son collègue en s’installant à la table avec tous les badges magiques reliés aux charmes qui protégeaient le bâtiment, capables d’émettre un signal lumineux en cas de problème. En gardant un oeil vague dessus, Arthur préféra utiliser son temps à attaquer sa paperasse, dans le silence du bureau. C’était d’ailleurs étonnant qu’il soit seul, les tours de garde se faisaient minimum par deux. Arthur soupira avec un certain mépris, face à ces jeunes recrues arrogantes qui n’étaient décidément pas des collègues de confiance.

Le bruit de la porte lui fit lever la tête de ses parchemins, et il reposa sa plume pour saluer Henry, l’un de ses chefs.

« Oh, Henry, ça va ?  
-Comme une journée banale au boulot, répondit-il en haussant les épaules. Il jeta un bref oeil autour d’eux. Tu es tout seul ? Comment ça se fait ?
-Bonne question. Je parie que c’est Garrett qui devrait être de garde, toujours en retard celui-là, on peut pas lui faire confiance.  
-Ouais, je l’ai signalé déjà, il devrait pas tarder à recevoir un avertissement. Fais sonner son badge, qu’il rapplique tout de suite. »

Arthur s’exécuta en sortant sa baguette, pour faire chauffer et inscrire un message sur les badges qui leur servaient à communiquer. Il se désintéressa momentanément du sujet, pour discuter tranquillement avec Stanley, l’un des rares collègues qu’il appréciait encore, mais il fallait dire à la décharge des autres que pour trouver grâce aux yeux de ce vieux loubard, il fallait être lisse comme du bois de baguette… Une dizaine de minutes plus tard, alors que la conversation s’était épuisée, Stanley s’apprêtait à sortir continuer ses vérifications, mais au dernier instant, il se souvint d’un détail.

« Au fait, Garrett n'est toujours pas là ? Il t’a répondu au moins ?
-Non, même pas. Arthur vérifia une dernière fois son propre badge. Aucun message, ce qui était assez étonnant. Garrett était en général le genre à s’empresser de répondre qu’il était justement sur le chemin, en bidouillant quelques mauvaises excuses, pour arriver avec davantage de retard. Hum, c’est pas dans ses habitudes, je vais peut-être aller faire un tour pour voir s’il est dans le coin. 
-Je surveille ici en attendant, mais traîne pas trop. Préviens-moi quand tu le retrouves, j’attendrai ton message. »

Hochant la tête, Arthur sortit du bureau de son pas quelque peu claudicant -les rhumatismes, ses grands amis-, armé de sa baguette pour plus de précautions. Il s’avança dans les couloirs, crut entendre un bruit près d’un des entrepôts de stockage. Arthur pointa sa baguette vers la source du bruit, avec suspicion.

« Garrett, c’est toi ? »

Il n’eut jamais la réponse. Un coup derrière lui l’assomma, subissant sans le savoir le même sort que le collègue qu’il cherchait…
MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1122

Voir le profil de l'utilisateur

Daniel Morris ~ 25 ans ~ Sécurité




Daniel effectuait son tour de garde, comme à l'accoutumée. Quel enfer, songea-t-il en baillant à s'en décrocher la mâchoire. Vivement qu'il se trouve un autre boulot, moins fatiguant et moins pénible... Il gardait sa baguette à la main mais il la laissait se balancer nonchalamment au bout de son bras, au rythme de sa démarche traînante. Qu'est ce qu'il risquait ? Il se passait jamais rien de toute façon. Les protections autour des bâtiments suffisaient amplement, on risquait pas d'y entrer ! Tout de suite, il aurait préféré être blotti contre sa femme, dans son lit à dormir paisiblement. Pourtant, ce soir là, l'inattention de Daniel pourrait lui coûter cher. Il aurait été plus attentif et motivé qu'il aurait certainement remarqué les ombres silencieuses qui se glissaient un peu partout. Subitement, un peu plus loin, il se prit le pied dans quelque chose d'inerte et de lourd. Il manqua de s'étaler sur le sol et faillit donner un coup de pied rageur dans ce qui était devant lui avant de prendre conscience qu'il s'agissait d'Arthur Belby, un gardien. Paniqué, il se baissa vers son supérieur et lui prit la main qu'il secoua vivement.

" Arthur ! Arthur !! Réveille toi ! Qu'est ce qui s'est passé ?"

Il n'aurait jamais cru qu'il puisse arriver une chose pareille, c'est pour cela qu'il perdait son sang-froid et cédait à la panique. Arthur avait été sûrement victime d'un sortilège, quelqu'un de malveillant était ici... On les attaquait et il risquait de tous y passer ! Il ne restait qu'une chose à faire... Sortant sa baguette et pensant de toutes ses forces à sa femme, il fit jaillir son Patronus de sa baguette et s'adressa à l'antilope qui se dressait devant lui.

"La Milice ? Ici Daniel Morris, employé au laboratoire médico-pharmaceutique de Londres. Je crois qu'on est attaqué ! Venez vite ! Il y a déjà un homme à terre et peut-être plus !"

Le message terminé, l'antilope argentée s'élança dans les airs et traversa un mur avant de disparaître.
Mordred LannisterAuroravatar
Messages : 410

Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Mordred Lannister le Jeu 2 Juil 2015 - 10:01, édité 1 fois
"Et encore gagnééé !" s'exclama joyeusement Mordred en abattant sa dernière carte face à Willa, un sourire satisfait aux lèvres. Tandis que sa collègue râlait, Mordred savoura sa victoire en avalant une chaude gorgée de café.

"Je ne comprends pas comment tu fais" grogna la jeune femme. "Il y a six mois encore, tu étais trop distrait pour gagner!"

"J'ai mes techniques..." Willa lui adressa un regard particulièrement suspicieux qui le poussa à préciser: "Et c'est pas de la triche!" Enfin, c'en était une, d'une certaine façon... Il supposait que pour un Auror, jouer régulièrement avec Roy Calder tenait de la triche. Mordred garda néanmoins cette information pour lui, se doutant qu'une telle remarque ne lui vaudrait qu'un peu plus de suspicion. Il en avait déjà plus que sa part ces derniers temps.

Alors qu'il s'apprêtait à ramasser les cartes pour lancer une nouvelle partie de poker, histoire d'occuper leur nuit de garde, une antilope argentée se matérialisa, en provenance d'un laboratoire attaqué. Mordred bondit immédiatement sur ses pieds, mais s'arrêta net en croisant le regard ombrageux de sa binôme.

"Quoi?" demanda-t-il sans comprendre.
"Il a appelé la Milice!"

Mordred haussa les épaules.

"On s'en fiche, rameute le BDA !"

Lui s'occuperait de contacter Danielle Coleman. Il lui envoya d'ailleurs rapidement un patronus, alors qu'à ses côtés une Willa soulagée utilisait la procédure d'urgence des Aurors. Mordred savait, alors qu'il se préparait à se rendre sur place, que Coleman lui reprocherait sûrement son action, mais à cet instant, il s'en fichait. Il était avant tout un Auror, et c'était leur travail de gérer une attaque. Que les Oubliators de la Milice restent au chaud le temps qu'ils nettoient la place, ils viendraient lorsque ce serait sécurisé.

Il ne fallu pas dix minutes aux sorciers entraînés pour arriver sur le lieu de départ. Mordred exposa le peu qu'il savait de la situation, et, fort de son grade, organisa les troupes et donna le signal du départ. Il aurait bien attendu Peterson, mais certainement pas Danielle. Mordred n'avait pas peur du danger, au contraire: il adorait l'adrénaline qui lui parcourait les veines lorsqu'il entrait en action. Mais il n'avait pas confiance en la Milice pour gérer une situation de ce genre. Il y avait trop de frictions entre les différents corps qui la formaient - il préférait, de loin, combattre à côté de personnes de confiances, aux longues années de pratique.

Tandis que certains transplanaient pour aller bloquer l'entrée publique du laboratoire, Mordred, Willa et un autre binôme utilisèrent la cheminée du PC sécurité à l'entrée de la zone de confinement. Il était vide. Silencieusement, Mordred et Willa sortirent du local pour recherche Daniel Morris, l'auteur de l'alerte.
Klemens DabroskiLoup-garouavatar
Messages : 1177

Voir le profil de l'utilisateur
Klemens sentait l'adrénaline monter en lui. Enfin un peu d'action. Lui qui avait perdu l'espoir que la Salamandre agisse enfin. Ce n'était pas pour rien qu'il avait rejoint le Kraken après tout. Il en avait assez de l'inaction latente. Et ce soir était un bon démenti de ses préjugés n'est-ce pas ? Mais ce n'était qu'un laboratoire. Ce n'était pas encore ce qu'on aurait pu appeler un gros coup de pied dans la fourmilière. Enfin, c'était déjà mieux que rien non ?

Il poussa un léger soupir et resserra son emprise sur sa baguette et s'avança lentement dans l'ombre. Profitant de la pénombre et sa nouvelle apparence plus menue pour passer inaperçu. Il entendit deux éclats de voix. Il se tendit légèrement prêt à attaquer lorsque l'un des hommes s'éloigna. Voilà qui serait plus facile. Il attendit que l'homme lui tourne le dos et s'avança le plus silencieusement possible avant de l'assommer. Un coup net et précis. Puis telle une ombre, il continua d'avancer dans la nuit noire.

Il aurait peut-être dû cacher sa victime ou attendre un peu plus afin de vérifier que tous les gardes avaient été mis KO. Mais visiblement, quelqu'un n'avait pas fait son travail correctement. Puisque son sang se figea lorsqu'il entendit une voix avertir les autorités. Il se retourna et lança un stupefix en direction de la voix. Mais trop tard, le Patronus était déjà parti.

"Et merde", jura-t-il entre ses dents.

Les aurors ou la milice ou il ne savait quoi allait sans doute débarquer d'un moment à l'autre. Il activa le badge d'alerte pour prévenir les autres. Il allait falloir faire un choix, continuer ou abandonner la mission.


Klemens Dabrosky
Alexandra FitzApothicaireavatar
Messages : 240

Voir le profil de l'utilisateur
C’était sa première grosse mission avec la Salamandre, contrairement à certain nombre d’entre eux, Alex n’était arrivée qu’il y avait peu dans le groupe de réistants. Encore aujourd’hui, elle se demandait pourquoi elle avait tant tarder avant de s’engager, en tout cas, ce n’était pas par manque de motivation.

Ses pas, plus assurés qu’habituellement grâce à sa nouvelle apparence, foulaient le sol de l’usine silencieuse. Le plus dur avait été de désactiver temporairement les barrières magiques pour pénétrer dans la zone protégée. Maintenant, il leur restait à neutraliser les gardiens mais leur source à l’intérieur de l’usine leur avait indiqué les tours de gardes et chacun était à son poste.

Elle repéra sa cible, on lui avait refilé un petit jeune pas très intéressé par son travail sans doute parce que c’était ses débuts dans la Salamandre, d’un geste sûr amplifié par sa grande taille, elle assomma le garçon.

Elle eut tout juste le temps de tirer le corps derrière une palette chargée et de s’accroupir pour se dissimuler des yeux d’un homme qui traversait le hangar d’un air sûr de lui.

Elle s’apprêtait à rejoindre le point de rendez-vous lorsqu’elle vit une antilope argentée filer vers elle à tout allure. C’était mauvais signe. D’un pas pressé mais restant prudente, Alex partit dans la direction de départ du Patronus. Le visage préoccupé, debout à côté d’un corps stupéfixié, se tenait Klemens.

« Griffe ? Tu vas bien ? Qu’est-ce qu’il s’est passé ? Je viens de voir passer un Patronus. », chuchota-t-elle avec inquiétude.
Spoiler:
 


Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3444

Voir le profil de l'utilisateur
Camouflé sous sa nouvelle apparence, Irving attendait patiemment dans l'espace d'attente de l’accueil du centre pharmaceutique. Officiellement, il était là pour rencontrer un responsable chargé de la communication au sein de ce grand centre médical pour, je cite "effectuer une étude statistique concernant la fabrication, l'importation et l'exportation des médicaments sur le sol anglais."

Officieusement, il était présent en tant que renfort au cas où l'opération en cours menée par la Salamandre tourne mal. Les chefs avaient débauché plusieurs agents pour cette mission. Les plus hardis et compétents avaient été envoyé au cœur même de l'action à l'intérieur de l'atelier de fabrication -Klemens faisait d'ailleurs partie de ceux là- et les autres restaient à proximité en cas de coup dur. Leur mission ? Faire une diversion si le besoin s'en faisait ressentir. Le personnel de sécurité serait obligé de se dispatcher, au moins momentanément, pour gérer les deux lieux de crise, laissant plus de chance de fuite aux résistants.

D'ailleurs le badge d'Irving ne tarda pas à chauffer contre sa poitrine signe que l'équipe sur le terrain avait un souci. C'était donc à lui d'entrer en scène, songea-t-il en se levant pour rejoindre le centre de l'accueil comme lui avait dicté Heaven et Astra. Il regarda rapidement autour de lui pour s'assurer que les gardes n'auraient pas le temps de le rattraper avant sa fuite puis il attrapa le flacon de Poudre d'Obscurité Instantanée du Pérou dans la poche de sa veste et le fracassa au sol.

Immédiatement, un énorme nuage opaque envahit tout le hall. Irving profita de l'obscurité pour tirer trois sortilèges en l'air qui déclenchèrent les alarmes du secteur avant de fuir par la porte d'entrée, comme si de rien n'était. A peine à l'extérieur, il transplana pour rejoindre une planque non loin des lieux où se trouvait un dernier complice.


"On passe au plan B !" lui souffla-t-il en apparaissant.

Spoiler:
 


Alexandra FitzApothicaireavatar
Messages : 240

Voir le profil de l'utilisateur
Un instant, Alex eut l’espoir que le Patronus fut celui de Klemens ou d’un autre membre de la Salamandre, après tout, elle ne les connaissait pas encore bien et certainement pas assez pour connaître leur Patronus. Malheureusement, Klemens réduit ses espoirs à néant en lui affirmant qu’ils avaient été découverts.

La panique la prit aux trippes mais son expérience dans ce genre d’attaque lui permit de ne pas se paralyser. Il fallait réagir et vite si ils ne voulaient pas finir au BDA ou pire d’après les rumeurs… Une décision devait être prise : soit ils évacuaient, soit ils tentaient le tout pour le tout. Et surtout, ils devaient être raccord, ne pas se retrouver avec la moitié au QG et l’autre toujours en train de se battre.

Klem avait déjà envoyé le message d’alerte. Discrètement, ils récupérèrent les corps stupéfixiés pour les dissimuler en attendant la réponse. Rapidement, leurs badges brulèrent et Alex put lire la consigne : « La mission se poursuit ».

Après un signe de tête à Klem, elle s’élança vers les palettes prêtent à embarquer, ils devaient faire vite. Elle éventra l’un des paquets d’un sortilège de découpe et commença à fourrer le plus de médicaments possible dans la bourse sans fond qui était maintenue à sa ceinture.


Klemens DabroskiLoup-garouavatar
Messages : 1177

Voir le profil de l'utilisateur
Un mouvement lui fit relever la tête, il redressa sa baguette prêt à attaquer lorsqu'il reconnut Alexandra sous sa nouvelle apparence. Il se détendit légèrement et secoua négativement la tête à sa question avant de pousser un soupir de lassitude.

"Moi ça va. Mais un des vigiles a eu le temps d'envoyer un Patronus avant que je le maîtrise. La Milice devrait débarquer dans pas longtemps."

La question qui subsistait était de savoir si la mission continuait ou non. Il avait prévenu les autres restés à l'arrière. Et ils attendaient les instructions. Qui ne tardèrent pas à venir. Il sentit sa pièce de poker chauffer dans sa poche leur annonçant que la mission continuait. Il suivit Alex du regard avant de le suivre. Prêt à intervenir au moindre geste suspect. Il l'aida à rassembler des médicaments pour sortir le plus rapidement possible avant que le lieu ne soit totalement encerclé.


Klemens Dabrosky
MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1122

Voir le profil de l'utilisateur

Bridget et Doug, Agents de sécurité

Attirés par les lumières et les bruits de Sortilèges Doug et Bridget se ruèrent baguettes en avant en direction des échauffourées. Toutefois lorsqu’ils arrivèrent sur place  ils ne trouvèrent que les corps inanimés de Daniel et Arthur.

-Oh non ! lança la mère de famille en resserrant sa prise autour de sa baguette au moment même ou l’alarme du centre se déclenchait, signe qu’une intrusion était bien effective. Les Aurors n’allaient pas tarder à être sur les lieux mais il n’y avait pas une minute à perdre si elle voulait rattraper le ou les intrus avant qu’ils ne s’échappent, Doug, reste avec eux, je vais au PC Stockage fermer les cheminées! » lâcha-t-elle en partant en courant entre les rayonnages où les médicaments étaient stockés.

Mais lorsqu’elle tourna à gauche pour rejoindre l’espace sécurisé elle tomba littéralement nez à nez avec les deux intrus qui semblaient occupés à vider les étagères. Sans réfléchir plus longuement, elle pointa sa baguette dans leur direction et s’exclama :

-Impédimenta !

Lancé de dés:
 

Récap:
 
MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1122

Voir le profil de l'utilisateur
Oups les dés
MerlinCompte fondateuravatar
Messages : 3875

Voir le profil de l'utilisateur
Le membre 'Métamorphomage' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé à 6 faces' : 2
Eliott WarlockAmbulancier magiqueavatar
Messages : 386

Voir le profil de l'utilisateur
Une ambulance de Sainte-Mangouste stationnée non loin du laboratoire médico-pharmaceutique de Londres, rien d'anormal. A son bord, un ambulancier et une médicomage, toujours rien d’extraordinaire. Sauf qu'ils n'ont rien à faire ici, aucun d'entre eux n'est en service, le véhicule a été pris par effraction, et ils sont tous les deux camouflés sous des apparences d'emprunt.

C'était Alicia qui lui avait parlé de cette action menée par un groupe de résistant pour récupérer des médicaments pour un hôpital officieux qui soignaient ceux qui ne pouvaient pas s'en remettre à Sainte-Mangouste. Il n'avait pas hésité bien longtemps, convaincus qu'ils faisaient ce qu'ils fallait, ce qui était juste. De toute façon, pour leur première mission, ils n'avaient pas été placés au cœur de l'action.

Eux ils étaient le plan B, là pour évacuer au plus vite si jamais les cheminées étaient fermées et un sort anti-translanage jeté sur la zone. les sorciers pensaient souvent à bloquer toute issue magique mais se préoccupaient rarement de fermer les routes, et une fois lancée à pleine vitesse dans Londres, l'ambulance serait introuvable. Lui conduisait vite, et Alicia pouvait soigner les blessés s'il y en avait, mais il espérait qu'on aurait pas besoin d'eux et qu'ils recevraient bientôt un signal leur indiquant que la mission s'était bien déroulée.

- Ils en mettent du temps, non ? demanda-t-il finalement en pianotant nerveusement sur le volant.

Au même instant, un de leur complice apparut à l'arrière de l'ambulance, leur annonçant qu'ils passaient au plan B. Eliott ne connaissait la véritable identité d'aucun des intervenants, Alicia mise à part, pourtant la voix du jeune homme lui parut familière. Décidant qu'il se préoccuperait de ça plus tard, il mit le contact et se retourna vers leur complice.

- On les attend de quel coté ?

Si les autres étaient dans la zone de stockage, il leur faudrait traverser tout le laboratoire pour rejoindre la sortie principale. A moins qu'ils n'aient prévu de s'échapper par derrière en franchissant le mur d'enceinte, dans les deux cas ce ne serait pas une mince affaire.


Mordred LannisterAuroravatar
Messages : 410

Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Mordred Lannister le Jeu 2 Juil 2015 - 10:20, édité 1 fois
Mordred et Willa progressaient silencieusement selon la procédure traditionnelle, essayant de repérer les assaillants. Leurs longues années de pratique en faisaient un duo efficace. Alors qu'ils traversaient la zone de conditionnement, Willa fit un signe à Mordred, et tous deux se plaquèrent contre le mur. Une silhouette, debout, surplombait trois ombres sur le sol - trois corps. Morts? Mordred ne l'espérait pas. Restait à savoir qui était le gardien. Membre de la sécurité qui avait eu raison des intrus, où intrus ayant vaincu les membres de la sécurité?

Mordred réfléchissait rapidement. L'homme se trouvait sur la seule voie d'accès à la zone de stockage, si les plans du PC central étaient corrects. La plupart des membres du BDA étaient à l'entrée. Il fallait prendre les assaillants en tenaille et les sortir le plus rapidement possible de la zone de stockage, pour que les combats ne détruisent pas les précieux médicaments. Le plus simple serait alors de contourner la silhouette devant eux, au cas où elle fasse partie des attaquants. Un duel juste à l'entrée de la Zone de stockage ne ferait que donner l'alarme.

Mordred, utilisant un Charme de Discrétion, envoya un rapide message aux quelques Aurors qui se trouvaient dans les niveaux inférieurs. Il devait toujours y avoir un duo dans le PC Central, et deux binômes devaient les rejoindre pour s'occuper de celui qui barrait la route principale.

Faisant signe à Willa, le Lieutenant choisi de se faufiler dans un couloir latéral menant directement à la Zone de Stockage.

Lancé de dé:
 
MerlinCompte fondateuravatar
Messages : 3875

Voir le profil de l'utilisateur
Le membre 'Mordred Lannister' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé à 6 faces' : 5
Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3444

Voir le profil de l'utilisateur
" Il faut qu'on aille au sud de l'enceinte", répondit Irving en claquant la portière de l'ambulance derrière lui, " s'ils n'arrivent pas à sortir par le réseau de cheminettes, ils doivent emprunter un conduit d'évacuation des égouts qui débouche sous l'avenue,  poursuivit-il en passant sa tête entre les deux sièges " J'espère qu'ils ont pu atteindre la zone stockage, sinon ils sont vraiment dans la merde."

Les résistants bloqués à l'intérieur pouvaient accéder au conduit des eaux usées uniquement par les toilettes de la zone stockage. Irving se souvenait très bien du briefing de l'opération. Le membre de la Salamandre qui leur avait fournis les plans du labo avait indiqué cette faille d'origine dans la sécurité du lieu.

L'ancien Gryfondor reporta son attention sur la haute muraille qui cernait le laboratoire et souffla:

"Puisqu'on peut pas passer au d'ssus, on passera en d'ssous."

On pouvait déjà discerner sur le trottoir au bout de l'avenue une bouche d'égout volontairement laissée entrouverte par un employé de la voirie sympathisant de la Salamandre...


MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1122

Voir le profil de l'utilisateur

Doug, Agent de sécurité

Doug accueillit avec un réel soulagement l'arrivée de l'Auror Lannister. La sécurité n'avait jamais été son dada et il s'était retrouvé agent seulement parce que son beau-père lui avait dégoté la place: Pour lui, c'était un job en or, un boulot pépère: Agent de sécurité dans une forteresse réputée imprenable ! Que rêver de plus ! En acceptant cette tache, il ne s'était pas imaginé une seule seconde devoir faire face à des terroristes. En vérité, il n'avait qu'une envie: Abandonner les corps de ses trois collègues et se carapater dans un grand carton de médicament.

"Vous voila enfin ! chuchota-t-il en agrippant le bras de Mordred, Ne me laissez pas s'il vous plait, ma binôme est déjà partie par là et j'ai entendu des bruits de sortilèges ! Faites moi sortir,je vous en prie, je ne sais pas combien ils sont mais regardez ce qu'ils ont fait aux autres !"
Il désigna les corps inanimés de Garret, Arthur et Daniel avant de rafermir sa prise sur l'avant bras du Milicien:

"Je suis trop jeune pour mourir."

Hors jeu:
 
Mordred LannisterAuroravatar
Messages : 410

Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Mordred Lannister le Ven 11 Déc 2015 - 13:40, édité 1 fois
Alors que Willa s'apprêtait à lancer un sortilège sur la silhouette, celle-ci s'avéra être un jeune gardien de sécurité paniqué qui s'accrocha à Mordred comme si sa vie en dépendait - bon, à sa décharge, c'était peut-être le cas. Se dégageant, Mordred fit signe à sa binôme de les rejoindre tandis qu'il vérifiait l'état des trois agents.

"C'est bon, ils sont en vie" assura-t-il au gardien.

Il jeta quelques sortilèges de contrôle sur les victimes mais ne détecta pas de magie noire. Cela l'orientait vers un petit gang de mafieux peu organisé sans grosse pointure, ou vers une de ces poches de résistances dont parlait Coleman. S'il s'agissait de mafieux souhaitant revendre les médicaments, ils allaient vite se faire prendre tant leur idée était stupide. Si l'on parlait plutôt de résistants, ils devaient être vraiment désespérés pour en venir à ce genre de cambriolage. Faire attention, donc.

Il aurait bien renvoyé l'employé à son poste - Doug, indiquait le badge - mais l'homme semblait trop terrifié pour errer tout seul dans les couloirs sombres. D'ailleurs, il venait de lui prendre à nouveau le bras. Mordred se résigna donc à l'avoir sur le dos - rien de pire que les civils dans une telle situation - et incita Willa à couvrir leurs arrières.

La porte à peine franchit, Mordred entendit un retentissant "Impedimenta" juste avant qu'une silhouette, frappée par le sortilège, ne manque de s'effondrer sur lui. Il l'évita de justesse mais trébucha sur Doug qui ne connaissait rien à la notion de distances de sécurité.

"Aurors!" cria Willa, incapable de déterminer si la victime était un assaillant ou un gardien. Dans le doute, repérant deux autres personnes encore debout, elle lança un Incarcerem.

HRP - Dés:
 
MerlinCompte fondateuravatar
Messages : 3875

Voir le profil de l'utilisateur
Le membre 'Mordred Lannister' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé à 6 faces' : 1
Alexandra FitzApothicaireavatar
Messages : 240

Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Alexandra Fitz le Ven 11 Déc 2015 - 23:21, édité 1 fois
Alex jetait pêle-mêle le plus de médicaments possible dans sa bourse, les gestes fébriles, elle jetait fréquemment des regards inquiets autour d’elle. La zone de stockage était toujours aussi vide mais le silence était pesant.

Alors qu’Alex saisissait quelques boîtes supplémentaires lorsque l’alarme retentit. L’adrénaline courut dans ses veines et elle regarda Klemens quelques instants dans les yeux avant de se mettre en mouvement :

« Griffe, on se tire d’ici au plus vite ! »

Le plan était de rejoindre le PC de sécurité pour utiliser la cheminée ou alors passer par le réseau des égouts. Dans tous les cas, ils devaient se rendre dans le coin du bâtiment. Ils s’apprêtaient à s’enfuir lorsqu’Alexandra entendit un bruit derrière elle. Instinctivement, elle se baissa.

Le sort vola au dessus d’elle, un cri retentit. Ensuite, tout se passa très vite. Elle vit Klemens tituber, un nouveau groupe arriver et le sort la toucha.

Les cordes se resserrèrent autour d’elle sans qu’elle n’ait le temps de réagir. Elle tomba au sol. Face à elle : Klemens, ou plutôt Griffe. Elle fut soulagée de voir qu’il était conscient. Une rapide évaluation de la situation lui fit comprendre que le nouvel arrivant fixait la femme les ayant attaqués avec suspicion. Ils étaient dans le même camp mais ne se connaissaient pas, c’était leur chance !

Un regard à Klemens, un hochement de tête.

Rapide, Klemens libéra Alexandra qui, avant même de se relever, fouilla dans la poche de son pardessus. Elle saisit une des fioles qu’elle y avait cachée :

« Ferme les yeux »

Elle fracassa la fiole sur le sol. Une vive lumière illumina l’entrepôt. Lorsque le flash cessa, elle saisit Klemens  par le bras et le redressa vivement en espérant ne pas aggraver ses blessures. Elle se mit alors à courir en tachant de se cacher derrière les conteneurs.
Lancé de dés:
 


MerlinCompte fondateuravatar
Messages : 3875

Voir le profil de l'utilisateur
Le membre 'Alexandra Fitz' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé à 8 faces' : 3


Les messages postés avant le 17/12/16 par ce compte l'ont été sous le nom et par la joueuse de Chloé Hellsoft.
Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

[JR] Un comprimé trois fois par jour [Topic affrontement Salamandre/Milice]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [JR] Un comprimé trois fois par jour [Topic affrontement Salamandre/Milice]
» C’est facile d’arrêter de fumer, j’arrête 20 fois par jour. le vingt-six janvier à 11h
» Grace - « Sourire trois fois tous les jours rend inutile tout médicament. » (Proverbe chinois)
» Sourire trois fois par jour rend inutile tout médicament
» Murphy frappera trois fois... [PV Letha]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Londres,-