AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 [JR] La fin justifie les moyens [Matthew/Alex]

Alexandra FitzApothicaireavatar
Messages : 240

Voir le profil de l'utilisateur
Taverne, Port de Bristol, 2 avril 2009

Des vêtements passe-partout sur le dos, une pinte de Gobière devant elle, Alex était aux aguets. Elle n’aimait pas particulièrement ce bar où elle devait constamment repousser des hommes un peu trop insistants mais elle savait que Matthew MacFarlane y allait régulièrement et elle avait besoin de lui parler.

Les minutes s’égrenaient, interminables, l’ambiance était de plus en plus enivrée et Alex s’apprêtait à partir en pensant qu’il ne viendrait pas ce soir-là lorsqu’elle aperçut sa grande silhouette. Elle attendit qu’il soit installé avec un verre pour s’approcher et s'asseoir à ses côtés comme si de rien n’était.

« MacFarlane. »

Un bref salut de la tête et elle enchaîna.

« J’aurais un service à te demander. »


Matthew MacFarlaneDétenu en conditionnelleavatar
Messages : 100

Voir le profil de l'utilisateur
Matthew poussa la porte de la taverne et balaya la pièce du regard à la recherche d’une place. Avisant un tabouret au comptoir, il s’installa et passa sa commande avant de s’accouder sur le zinc pour se frotter les yeux. Ses doubles journées étaient épuisantes mais cela commençait à porter ses fruits : Il avait réussi à mettre quelques galions de côté dès son premier mois d’activité, ce qui était plutôt encourageant. Alors qu’il était perdu dans ses pensées une jeune femme tira le siège à côté du sien et engagea la conversation. Elle le connaissait assez pour l’appeler par son nom aussi Matthew fronça quelque peu les sourcils en découvrant ce visage familier qu’il n’arrivait toutefois pas à remettre :

« La Serpe et le Serpent… finit-il par dire après quelques secondes de silence, parvenant enfin à replacer cette femme dans un contexte, Fitz…Alexandra. » conclut-il alors en hochant la tête.

Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas croisé l’apothicaire de Bristol. Leur dernière rencontre remontait avant son incarcération, à l’époque où il faisait quelques extras pour la boutique de son père mais Matt savait qu’ Everett était resté en contact avec son homologue bristolienne. Les deux apothicaires avaient, semble-t-il, la même conception du métier…
En tout cas, Alexandra était telle que dans son souvenir et comme à son habitude elle ne s’encombra pas de blabla inutile pour en venir directement au fait : Elle avait besoin de ses services.

« Que puis-je pour toi ? » demanda donc Matthew en sortant une cigarette.


Alexandra FitzApothicaireavatar
Messages : 240

Voir le profil de l'utilisateur
Alexandra ne savait pas si elle devait être contente ou non du fait qu'un homme comme MacFarlane la reconnaisse, elle avait sans doute trop fréquenté les mondes et les voies parallèles ainsi que leurs habitants. C'est à ce moment, dans cette taverne miteuse où elle avait attendu un assassin tout juste sorti d'Azkaban, qu'Alex réalisa qu'elle ne faisait pas que fréquenter ce monde mais qu'elle en faisait partie ; elle aussi était une hors-la-loi et contrairement à MacFarlane, elle n'avait pas payé sa dette à la société pour cela.

Si la réalisation de ce fait lui fit un choc, il ne changea pas pour autant sa vision des choses. Elle avait ses raisons, de bonnes raisons, des raisons nobles pour appartenir à ce monde. La fin justifiait les moyens. Si elle détournait des ingrédients et des potions, ce n'était pas pour son enrichissement personnel, contrairement au père de son interlocuteur, mais pour sauver des vies et ce sans toucher de bénéfice. La Salamandre avait besoin de potions de soins et c'était sa contribution à la résistance. Néanmoins, si elle avait l’habitude, depuis à son époque mardolienne, de garder une partie des ingrédients achetés à prix commercial pour son usage personnel, certains ingrédients rares ou interdits ne pouvait être acheté au nom du magasin.

Alex n’aimait pas s’encombrer de politesses lorsqu’elle faisait affaire, aussi alla-t-elle droit au but :

« Tu dois te douter qu’avec le blocus actuel, le commerce ce complique. J’ai toujours eu mes habitudes dans l’Allée des Embrumes lorsqu’il s’agissait d’acheter des ingrédients rares ou interdits mais c’est trop dangereux pour moi actuellement de quitter la ville sans laisser-passer. Connaîtrais-tu quelqu’un sur la Voie qui pourrait me dépanner et peut-être même gagner une cliente régulière ? »


Matthew MacFarlaneDétenu en conditionnelleavatar
Messages : 100

Voir le profil de l'utilisateur
Finalement, Matthew avait plutôt de la chance. Grâce à son laisser-passer professionnel il pouvait aller et venir à sa guise entre Londres et Bristol. Les spectacles tardifs aux Folies pouvaient aisément expliquer ses virées nocturnes et les contacts de Roy au gouvernement lui assuraient une relative tranquillité aux checkpoints. Toutefois, Matt n'était pas serein au point de faire transiter des ingrédients illégaux de l'Allée jusqu'à Bristol. Il suffirait qu'il tombe sur un agent de la PM un peu trop zélé pour entacher son dossier et il n'était pas près à prendre ce risque. Fort heureusement Alexandra semblait comprendre la situation dans laquelle il était puisqu'elle ne lui demanda pas de faire le lien entre Evrett et elle. Au contraire, elle semblait plutôt chercher un nouveau fournisseur sur Bristol.

Il avait bien quelques idées de noms mais il n'était pas certain de pouvoir parler tranquillement ici. Même si la grande majorité des marins de Bristol semblaient bien trop imbibés à cette heure tardive pour suivre leur conversation, on n'était jamais trop prudent. Il se racontait dans l'Allée que Norvel avait rallié à sa cause quelques anciens Sharacks mécontents alors il valait mieux aborder ce sujet à l’abri des oreilles indiscrètes.

"Je te paye une cigarette ?" proposa-t-il en lui tendant son paquet.

Il était clair qu'il souhaitait rejoindre l'extérieur pour avoir un peu de tranquillité, aussi il attrapa sa pinte et se retrouva quelques instants plus tard sur le port.

"Je devrais pouvoir te trouver un gars fiable. Qu'est ce que tu recherches ?" demanda-t-il alors en se tournant vers l'apothicaire.

Il comptait bien rencarder un Veilleur sérieux sur le coup mais il avait d'abord besoin de précision.


Alexandra FitzApothicaireavatar
Messages : 240

Voir le profil de l'utilisateur
Alexandra n’était pas dupe, aussi accepta-t-elle immédiatement la cigarette que lui proposait Matthew et le suivit jusqu’au port. Là, elle s’accouda à une murette et fixa les vaguelettes tout en réfléchissant à ce qu’elle allait lui dire.  

« J’ai surtout besoin d’ingrédients rares et quelques ingrédients interdits pour mon usage personnel. Je ne peux pas faire ces demandes au nom de la boutique, ça pourrait attirer quelques fouineurs du Ministère. Des plantes telles que de la morelle noire, des dérivés animaux magiques notamment liés aux licornes, tu sais à quel point c’est dur de trouver des crins de qualité… Bref, j’aurais besoin de quelqu’un de fiable qui pourrait me trouver ce dont j’ai besoin sans que ce soit exorbitant, je n’ai pas forcément besoin d’être fournie très rapidement. Et il va sans dire que j’ai besoin de qualité, je suis une spécialiste, je ne me laisserais pas berner si on me présente de mauvais ingrédients. »

Elle pouvait paraître assez exigeante et en réalité elle l’était, elle aurait aimé pouvoir choisir ses propres ingrédients, voire même aller les récupérer elle-même mais elle était coincée à Bristol et de toute façon, elle ne pouvait pas tous les récolter seule. La Salamandre avait besoin de potions de soins et elle comptait bien en faire un petit stock pour avoir une longueur d’avance ; et puis, si elle se lançait dans l’action il lui fallait des potions de combats, innovantes, à base de produits rares et interdits, sa spécialité…

« Tu crois que tu pourrais me trouver quelqu’un ? »


Matthew MacFarlaneDétenu en conditionnelleavatar
Messages : 100

Voir le profil de l'utilisateur
Un sorcier fiable capable de fournir des produits de qualité optimale ?
Matthew avait bien un nom en tête, celui d' Enoch Stuart, connu sous le pseudonyme de Nock'S sur la Voie. Matt se servait déjà chez lui cinq ans plus tôt avant d'être incarcéré si bien que le faussaire avait été particulièrement satisfait de retrouver le vieil homme dans le rang des Veilleurs à sa sortie de prison.

"Pour tous les dérivés d'animaux magiques je suis en contact avec l'homme qu'il te faut, souffla-t-il en s'adossant sur la rambarde où Alexandra était accoudée, Je me fournis chez lui, tu n'auras pas de soucis avec la qualité, assura-t-il en se tournant vers elle.

Matt lui achetait ses crins de licornes et de Sombrals ainsi que ses ventricules de dragon et ses épines de Sharacks.

"Par contre pour ce qui est des herbes et plantes, il va falloir que tu me laisses un peu de temps pour que je vois ce que je peux faire pour toi."

Ça, c'était le terrain de Jayce et de Roy. Les deux trafiquants auraient sans doute un bon dealer à lui conseiller. Ce n'était pas ce qui manquait sur la Voie. D'ailleurs, c'était plutôt étonnant qu'Alexandra ne fasse pas ses emplettes directement là-bas. Certes, elle avait ses habitudes dans l'Allée des Embrumes mais pourquoi s'encombrer d'un intermédiaire alors qu'elle pouvait se rendre d'elle-même dans le marché souterrain de Bristol ?

Matt observa quelques secondes sa voisine du coin de l'oeil avant de tirer sur sa cigarette.

"Tu as des raisons d'éviter la Voie en ce moment ?" s'enquit-il alors en arquant un sourcil.

Pas la peine de tourner autour du pot: Il était persuadé que Miss Fitz avait déjà mi les pieds là-bas de toute manière...


Alexandra FitzApothicaireavatar
Messages : 240

Voir le profil de l'utilisateur
Comme elle s’en était doutée, Matthew savait à qui s’adresser pour lui fournir ce dont elle avait besoin.

« Très bien, tu pourrais me mettre en contact avec lui rapidement ? Et pour le reste, je peux attendre un peu, je peux me débrouiller pour me les procurer autrement en attendant d’avoir un vrai revendeur. »

Un silence s’installa et Alex ne manqua pas de remarquer que Matthew l’observait avec attention, elle leva un sourcil pour l’inviter à poser sa question. Et le regretta… Elle ne savait pas à quel point elle pouvait faire confiance à Matthew et dès qu’il était question de la Voie, il fallait prendre des précautions aussi resta-t-elle assez vague.

« Disons que la Voie n’est pas un endroit des plus sûr ces derniers temps lorsqu’on est protégé par personne. Et puis, je ne passe plus tout à fait inaperçu, je ne voudrais pas me compromettre, j’aime avoir ma tranquillité pour mener mes petites affaires. »

Puisque Matthew osait les questions personnelles, elle ne voyait pas de raison de ne pas en faire autant, c’était même plus sûr d’en savoir plus sur son interlocuteur, donnant-donnant, ne pas créer de déséquilibre dans l’échange :

« Et toi ? Tu réussi à te réadapter ? »


Matthew MacFarlaneDétenu en conditionnelleavatar
Messages : 100

Voir le profil de l'utilisateur
Certes, Alexandra ne bénéficiait pas de protection sur la Voie mais c'était le prix à payer pour la liberté: Aucun compte à rendre. A personne. Même si sa position semblait inconfortable, Matthew l'enviait d'une certaine manière. Bien qu'il soit sorti d'Azkaban, il était toujours prisonnier: Prisonnier des obligations judiciaires prises à son encontre et de ses propres engagements scellés avec Roy et les Veilleurs. Ce n'était pas tous les jours simples et il devait sans cesse composer avec l'institution et certains collègues prêts à tout pour le voir retourner en prison - Sofya, pour ne citer qu'elle- mais il savait aussi voir où était son intérêt et s'il  devait ronger son frein pour parvenir à ses fins, il était prêt à le faire.

La question d'Alex le sortit toutefois de ses pensées et il laissa échapper un léger rire en l'entendant: "Se réadapter ? Très jolie formulation." souligna-t-il.

Réintégrer la société, se réinsérer... Tant de belles formules pour lui demander indirectement s'il comptait tuer sa prochaine femme...

"Je pense que ça se voit non ? finit-il par dire en détachant son dos de la barrière pour venir s'accouder face à Alexendra, un sourire énigmatique imprimé sur ses lèvres, Je suis devenu le parfait repenti et j'ai enfin rejoint le droit chemin."


Alexandra FitzApothicaireavatar
Messages : 240

Voir le profil de l'utilisateur
Alex accueillit avec soulagement le rire de Matthew, elle avait craint de le brusquer avec sa question plutôt personnelle et n’était pas certaine de la réaction qu’il aurait pu avoir. Après tout, il avait bien fini à Azkaban pour violence et si Alex savait plutôt bien se défendre, elle n’avait pas forcément envie de déclencher une rixe sur le port de Bristol.

Néanmoins, l’ex-taulard sembla le prendre avec nonchalance si elle en croyait son attitude. Elle tira sur sa cigarette, souffla et lui adressa un petit sourire complice alors qu’il lui annonçait qu’il était devenu le parfait repenti.

« Je n’en attendais pas moins de toi. Après tout, qui a-t-il d’intéressant, d’attrayant dans cette vie de hors-la-loi. »

Un sourire ironique orna ses lèvres alors qu’elle poursuivait.

« Le train-train quotidien est tellement plus amusant. »

Elle fixa son regard sur les vaguelettes qui ourlaient l’eau du port. Etonnamment, elle se sentait calme et tranquille à discuter avec Matthew. Etait-ce la nuit qui était agréable et douce ou simplement le fait qu’elle connaissait l’homme depuis longtemps maintenant même s’ils n’avaient jamais vraiment eu une conversation auparavant ? Alex, mine de rien, poursuivit la conversation :

« Tu as trouvé tes marques à Bristol ? T’as vu, ça ne change pas tellement de Londres, il suffit juste de trouver la bonne Voie. »


Matthew MacFarlaneDétenu en conditionnelleavatar
Messages : 100

Voir le profil de l'utilisateur
Alexandra se fourvoyait sur son compte. Il n’était pas revenu pour le plaisir de vivre dans l’illégalité. Il ne retirait aucune satisfaction à être redevenu un criminel.  Le trafic ne l’amusait pas. C’était uniquement la seule et unique chose qui lui permettrait, peut-être un jour, de revoir sa fille. Il n’avait pas repris ses activités de faussaire pour vivre le grande vie ou pour flamber tout son fric aux Folies. Non, il mettait chaque gallion de côté pour se payer les services de détectives privés qui lui permettraient de retrouver Eve.
Si une vie saine et équilibrée avait été une condition pour qu’il puisse la revoir il se serait rangé. Il aurait fait les efforts nécessaires pour devenir un M. Tout Le Monde sans histoire mais tout ce que le D. Kane lui répétait depuis sa libération c’était de tourner la page, d’oublier le passer. De se tourner vers l’avenir.

Sauf que l’avenir, il ne l’envisageait pas sans Eve.

Toutefois, il était peu désireux de révéler ses véritables intentions, il laissa donc Alexandra faire ses suppositions, un sourire énigmatique accroché sur ses lèvres même s il ne put retenir un léger rire lorsqu’elle affirma qu’il lui suffisait de trouver la bonne Voie. C’était le moins que l’on puisse dire.

« Tu aime les sous-entendus à ce que je vois. »

Il l’observa durant quelques secondes en silence avant de s’accouder pleinement à la barrière pour répondre à sa question.

« Bristol a prit le pas sur Londres, et ce malgré le blocus, donc je pense que je suis à l’endroit exact où je dois être… expliqua-t-il en haussant vaguement les épaules, Et toi alors ? Tu l’as trouvé ta voie ici ? » s’enquit-il en se tournant vers elle.


Alexandra FitzApothicaireavatar
Messages : 240

Voir le profil de l'utilisateur
Si elle aimait faire des sous-entendus ? Sans doute, elle aimait jouer avec la langue, c’était un outil formidable qui permettait de faire passer une multitude de messages discrets. Et si Matthew ne confirma pas ses intuitions, Alexandra le vit nettement s’installer plus franchement sur le parapet, manifestement, il n’était pas contre une petite discussion lui non plus.

Entendre de la bouche de ce londonien que sa chère Bristol était « the place to be » ne pouvait que lui faire plaisir. En cette période de trouble, chacun se raccrochait à ce qu’il pouvait et Alex avait très à cœur de défendre sa ville malmenée par le gouvernement.

« J’ai réussi à me faire ma place en effet. A trouver la Voie mais aussi et surtout la partie officielle de la ville. Je m’y suis attachée, j’ai pris mes marques et je ne me vois plus trop quitter ce port maintenant. Je suis assez impliquée dans la vie des habitants entre ma boutique et mon association. Comme je le disais plus tôt, mon visage commence à être un peu trop connu. »

Elle n’avait pas pensé il est vrai en se lançant dans son combat pour le droit des femmes qu’il allait lui coûter une partie de sa liberté qu’elle chérissait tant. Non seulement, elle avait dû faire ami-ami avec le gouvernement et en plus de cela, elle ne pouvait pas faire de faux pas et se devait donc de surveiller bien plus ses fréquentations et ses activités à la limite de la légalité.

« Tu t’es trouvé un endroit pour vivre ici ou tu es toujours à Londres ? »


Matthew MacFarlaneDétenu en conditionnelleavatar
Messages : 100

Voir le profil de l'utilisateur
Quand Alexandra évoqua sa vie associative, Matthew fronça imperceptiblement les sourcils. Il avait beau fouiller sa mémoire, il ne voyait pas de quelle association elle parlait. Il s'agissait surement d'un collectif qui s'était créé durant ses années d'emprisonnement. Il s'était déjà retrouvé plusieurs fois dans cette situation puisqu'il n'était pas rare que ses interlocuteurs abordent des sujets qui leur paraissaient évidents mais dont il n'avait jamais entendu parler du fait de son enfermement à Azkaban. De plus, depuis sa libération il ne s'était pas vraiment intéressé aux associations Bristoliennes. Ce n'était pas vraiment comme s'il souhaitait intégrer un Club de duel ou un atelier de pratique artistique... Son adhésion aux Veilleurs lui offraient déjà tout cela !

"Je vis sur Londres. Chez mon père pour être exact, répondit-il quand Alex lui posa la question, le temps de me remettre sur pieds financièrement. Mais quoiqu'il en soit je pense que je resterai là-bas. affirma-t-il en observant la mer d'huile plongée dans la pénombre. Il faudrait être fou pour venir s'enterrer sciemment sous ce dôme... Et puis j'aime vivre à Londres et travailler à Bristol, c'est un bon compromis."
Et c'était également une des caractéristiques qui avait poussé Roy à l'engager. Matt était en mesure de glaner quelques informations intéressantes dans l'Allée des Embrumes.Enfin avant de s'intéresser aux frasques Londoniennes, il devait commencer par se préoccuper des activités de sa voisine et désormais cliente:

" Et ton association, il s'agit de quoi au juste ? s'enquit-il alors posément, J'ai cinq ans d'actualités à rattraper alors si tu pouvais me faire un résumé."


Alexandra FitzApothicaireavatar
Messages : 240

Voir le profil de l'utilisateur
Sous ce dôme… Alex n’aurait pas mieux dit, l’image était parfaite, Bristol était comme sous une cloche en verre, empêchant tout contact avec l’extérieur, enfermant les habitants comme des souris dans leur trou.

« Je ne peux qu’approuver ton analyse même si elle me coûte. Nous, Bristoliens, manquons cruellement de liberté ces derniers temps… C’est même pour cela que j’ai besoin d’un coup de main de ta part. J’aurais aimé pouvoir circuler entre Londres et Bristol comme j’avais l’habitude de le faire auparavant. Enfin, je suppose que ce blocus ne sera pas éternel. »

Pour être tout à fait franche, si ce blocus durait encore, Bristol allait imploser. Les commerçants étaient de plus en plus remonté et le peuple criait de plus en plus fort à l’injustice. En voulant les faire taire, Leopold avait poussé nombre de Bristoliens vers la Résistance. Dommage pour lui… Néanmoins, Alex n’irait pas aussi loin dans sa réflexion, ne connaissant pas les idées de Matthew. Sa question lui permit de s’éloigner de ce terrain un peu glissant.

« Ce n’est rien de très compliqué, j’ai créé avec quelques amies une association de défense du droit des femmes. Il faut dire que nos conditions et nos droits sont assez pitoyables dans notre Monde Magique. Marchebank a mis en place un certain nombre de réformes qui étaient plus que nécessaires. »

Elle n’irait pas jusqu’à dire ce qu’elle pensait de la place de l’homme dans les mentalités et du sujet des femmes battues, tout du moins pas tout de suite…


Matthew MacFarlaneDétenu en conditionnelleavatar
Messages : 100

Voir le profil de l'utilisateur
"Tôt ou tard Marchebank sera obligé de lâcher du lest. Il ne peut pas laisser la situation s'envenimer davantage." analysa Matthew lorsqu'il fut question du blocus.

Un mois plus tôt, les pécheurs de Bristol avaient déversé leurs poissons avariés sur les marches des Folies pour signifier leur mécontentement. L'état de tension était tel qu'il en fallait peu pour que les Britoliens finissent par se radicaliser. Le Ministre ne pouvait pas l'ignorer. Comme pendant la dernière guerre, la Voie allait se remplir de nouveaux clients: Ces hommes et ces femmes ordinaires poussés dans leur retranchements par la politique en place. A ce rythme là, le marché noir avait de beaux jours devant lui, ce qui n'était pas pour déplaire à Matthew.

Le faussaire fut toutefois interrompu dans le fil de ses pensées lorsqu'Alexandra révéla le but de son association. Il était clair que leur petite discussion innocente touchait à sa fin, songea-t-il en se contentent de garder le silence. Il était plutôt mal placé pour parler du droit des femmes et il trouvait même étrange qu'Alex soit venue le trouver spontanément pour lui demander de l'aider. Elle aurait tout aussi bien pu trouver un autre contact sur la Voie qui n'ait pas tué son épouse.

Intrigué, il reporta son regard bleu sur sa voisine en se demandant ce qu'elle avait derrière la tête...


Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

[JR] La fin justifie les moyens [Matthew/Alex]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» JOAO LIVEN THERON. ‡ la fin justifie les moyens
» [Tyrannia] La faim justifie les moyens
» La faim justifie les moyens [Belinda A. Goldsmith]
» [Flashback] Car la fin justifie les moyens. [Solo-Entraînement du haki]
» La Faim Justifie Les Moyens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Bristol,-