AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Ouija [OS]

Isobel LavespèreChargée de communicationavatar
Messages : 545

Voir le profil de l'utilisateur
28 Avril 2009 - Quartier magique d'Oxford

Il n'y avait que des bougies pour illuminer l'appartement d'Isobel, dont le pentacle de craie noir luisait sur le parquet. Sept cristaux blancs et sept pierres de jais pour en délimiter le cercle, du sel pour sa protection à elle et l'autel, sur lequel trônait son grimoire, sa dague et sa baguette magique. Ce n'était que la deuxième fois qu'elle lançait cet enchantement mais elle avait vu son coven le faire des dizaines de fois, tapie dans l'ombre à apprendre. La première fois qu'elle l'avait fait elle-même, cela avait été pour Bill Griggs et elle y était parvenue, elle avait senti sa mort, sa chute dans les escaliers, comme un fil que l'on coupe. Il n'avait pas été très difficile de trouver quelques esprits revanchards qui avaient quelque chose contre Griggs : au cours de sa carrière dans la Voie, il avait envoyé plusieurs personnes six pieds sous terre et cela avait été facile pour elle de libérer complètement quelques esprits contre lui. Elle avait toujours eu cette aisance là dans les arts occultes, depuis qu'elle avait commencé à étudier à la Nouvelle-Orléans, elle arrivait à appréhender ce voile-là, cet entre-deux plein de mystère qui avait toujours fasciné le vaudou, lui-même dirigé par le culte de la mort et des morts. Ce n'était rien de concret pourtant, elle n'aurait su dire ce qu'elle maîtrisait ou ne maîtrisait pas mais ces enchantements là lui étaient toujours venus avec facilité, là où d'autres sorcières de son âge ne maîtrisaient toujours pas une vulgaire planche de ouija.

Alors quand Mildred Magpie était allée trop loin et avait terminé de contrarier définitivement Isobel, la décision s'était assez vite imposée à elle. Elle ne comptait pas se battre en terrain officiel, au travail, au travers du service de communication et du Ministère, non. C'était de l'énergie dépensée en vain et c'était surtout contre-productif car elle savait très bien qu'il y aurait pour elle des retombées professionnelles, ce qu'elle ne souhaitait pas. Il était bien plus simple de se battre sur son terrain à elle et surtout, c'était mille fois plus amusant. Elle ne comptait pas la tuer, cela aurait demandé trop d'énergie et cette femme-là n'en valait la peine, surtout qu'elle était bien utile au gouvernement. Mais Isy ne comptait pas laisser pour autant son outrecuidance impunie, cela aurait été trop facile : pensait-elle vraiment qu'elle pouvait s'en prendre à elle ainsi sans retombées derrières ? Les anglais n'étaient pas familiers du karma mais tout de même, c'était ici plus une question de logique qu'autre chose.

Elle savait pourtant que ce n'était pas raisonnable, le retour d'Abel dans sa vie avait été un rappel suffisant piquant du fait qu'elle était également soumise aux règles du karma mais c'était trop tentant : il lui suffisait de repenser à l'humiliation qu'elle avait ressenti lors de la petite mise au point du Ministre. Être prise en faute comme une enfant dissipée, voir sa vie privée - et pas forcément glorieuse - être exposée aux yeux du Ministre alors qu'elle cherchait absolument à faire sa voie au sein du Ministère de la Magie... Ses mains en tremblaient de rage rien que d'y repenser et l'envie de renvoyer à Mildred Magpie un soufflet encore plus efficace lui revenait. Les sorcières vaudous étaient connues pour leurs malédictions et leurs rancunes et sur ce coup, Isobel comptait bien faire honneur à ses ancêtres. Plusieurs choix s'offraient à elle, du maléfice à la poupée vaudou - un grand classique mais qui n'avait jamais perdu de sa saveur - mais elle s'était donc naturellement tournée vers ce qu'elle maîtrisait le mieux : les esprits.

Mildred Magpie n'était pas Bill Griggs mais elle devait avoir brisé quelques vies avec son journal à scandales, elle devait bien avoir des squelettes dans le placard et Isobel comptait bien mettre la main dessus. Des personnes fragiles qui n'avaient pas supporté de voir leur réputation entachée au point de commettre l'irréparable et dont l'esprit serait suffisamment agité pour venir s'en prendre à la responsable de leur mort tragique, par exemple... Elle avait fouillé les archives de la Bibliothèque Magique d'Oxford sans jamais rien trouver de concret de ce côté-là, à son plus grand regret. Mais elle savait se montrer patiente lorsqu'il le fallait - et plus elle attendrait, plus la surprise serait grande et les soupçons éloignés d'elle - et elle avait persévéré, orientant ses recherches sur la famille Magpie en elle-même. C'est ainsi qu'elle était tombée sur quelques articles concernant la disparition malheureuse d'une certaine Emmy Magpie, qui laissait derrière elle des parents éplorés et une sœur jumelle désespérée... Une tragique chute d'un arbre en pleine nuit, au cœur de Bristol, un regrettable accident... Et une piste dorée pour Isobel. Elle ne savait pas ce qui s'était passé cette nuit-là mais ce n'était pas le plus important : les esprits des enfants étaient les plus influençables et si elle arrivait à convaincre celui d'Emmy de se manifester, ne serait-ce que pour revoir sa sœur chérie, Mildred Magpie devrait en être suffisamment marquée.

Convoquer l'esprit d'Emmy n'avait pas été facile, étonnamment, et Isy avait lutté plusieurs jours. L'histoire était ancienne et surtout, contrairement à Griggs, elle ne bénéficiait pas des bons ingrédients et savait qu'elle ne pourrait pas les récupérer auprès de sa victime. Elle avait fini par aller récolter un peu de terre sur la tombe d'Emmy - donnant ironiquement par là raison à l'article de Multiplettes - afin d'arriver à ses fins. Pour lier le sort, elle aurait dû utiliser le sang de Mildred mais c'était quelque chose dont elle ne disposait pas. Elle avait fini par se décider à utiliser le sien, après quelques hésitations : cela lui permettrait certes de garder un contrôle total sur son enchantement, ce qui était une bonne chose, mais cela la liait personnellement à cette convocation, ce qui n'était jamais bon... Depuis qu'elle avait repris la magie vaudou à plein régime, Isobel était plus perméable aux manifestations occultes. Elle cauchemardait beaucoup, était plus agitée et elle sentait que sa magie avait une répercutions sur elle, malgré toutes ses précautions. C'était normal, dans les faits, elle touchait à des choses anciennes et puissantes qui n'étaient pas anodines mais les covens vaudous s'étaient toujours targués de les maîtriser, contrairement aux autres types de magie. Se lier ainsi par le sang à un sort aussi puissant n'était jamais bon et elle aurait dû s'abstenir, trouver un autre moyen ou abandonner mais... La brûlure de l'humiliation était bien trop cuisante et Isobel était bien trop fière pour se résoudre à abandonner.

C'était quelques gouttes de son sang à elle qui étaient donc venues lier l'enchantement, arrachant à l'endroit où il reposait l'esprit d'Emmy Magpie. Isobel n'avait pas choisi les pierres de jais au hasard pour constituer son cercle, c'était généralement des essences qui avaient tendance à contrarier les esprits et à les agiter au lieu de les apaiser, ce que cherchaient la plupart du temps à faire les covens, lorsqu'ils avaient de bonnes intentions. Les intentions d'Isy, elles, étaient vengeresses et rien n'avait été laissé au hasard : elle avait subtilisé une plume de Mildred aux Folies afin de désigner sa victime, avait convoqué l'esprit qui ferait le plus d'effet et avait agité ce dernier avant de murmurer son incantation. Un courant d'air glacé avait traversé l'appartement, faisant vaciller les flammes des bougies mais tirant un sourire à Isobel tandis qu'elle sentait la coupure dans sa paume qui la brûlait doucement, signe de la réussite de son enchantement.

Oui, il n'y avait pas à dire, ce genre de vengeance là était mille fois plus amusante... Il n'y avait plus qu'à attendre que cette douce Mildred comprenne ce qu'il lui arrive, lorsqu'elle croiserait le visage émacié et pâle de sa sœur au détour d'un couloir des Folies Sorcières, la voix de cette dernière résonnant dans les recoins vides de sa chambre la nuit. Une telle malédiction n'était sûrement pas raisonnable et c'était sûrement très puéril de maudire les gens qui avaient le malheur de vous contrarier mais disons que c'était une coutume familiale qu'elle honorait, pour le meilleur et pour le pire. Dans le cas de Mildred, c'était tout simplement le pire...


-   -


Isobel Lavespère
I am a villain, a hero, no more and no less, an awful disaster, a beautiful mess. @ ALASKA.

Avatar par Dreams.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Ouija [OS]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ouija [OS]
» [SANGO XMAS SPECIAL EPISODE] Qui est qui ? (UNIVERS ALTERNATIF)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Ailleurs,-