AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 [Match de Quidditch ]Serpentard/Poufsouffle Rp (Darren - Nora - Danny + Public)

Darren O'ConnorFugitif sous couvertureavatar
Messages : 839

Voir le profil de l'utilisateur
Le Samedi 14 Janvier 2006 :

Le match de Quidditch entre Serpentard et Poufsouffle s'annonçait sous le signe de conditions météorologiques des plus dantesques. En effet la neige s'était invitée à cette rencontre et recouvrait d'ores et déjà de son manteau blanc le sol du terrain de jeu. Le vent qui soufflait en rafale en ce mois de Janvier particulièrement glacial, risquait de perturber sérieusement les joueurs des deux équipes...
Pourtant la foule des grands jours s'était amassée dans les gradins encerclant l’hémicycle, et nul doute que les élèves étaient venus en masse à cause du fait que cette rencontre sentait la poudre. Il se murmurait que certaines rivalités étaient apparues ces derniers jours entre les deux équipes. Principalement entre les deux attrapeurs de chacune des maisons, qui semblait avoir une sorte de contentieux à régler comme l'avait suggéré une rumeur circulant au sein du château de Poudlard. Rumeur provenant d'on ne sait ou...
Les tribunes vertes et argent étaient bien remplies, et le club des supporters de Serpentard donnait déjà de la voix notamment par le biais de leur présidente, Swann Twilfit. Bien que les équipes n'avaient encore point pénétrées sur le terrain, le public commençait déjà à s'échauffer, peut être pour mieux lutter contre le froid polaire de cette journée.
Afin que l'on puisse l'entendre, le commentateur, un élève de sixième année Gryffondor du nom d'Horace Gulivern, usait du Sonorus pour faire monter peu à peu la pression dans les gradins. Il finit par s'égosiller de sa voix enrouée par le froid pour lancer un message de bienvenue aussi tonitruant que hyperbolique...

"Bienvenue au cœur d'un combat épique qui va opposer les invincibles Serpentards, emmené par le charismatique et terrifiant Darren O'Connor, à une équipe pleine de surprise et d'allant, la bien nommée équipe de Poufsouffle!!! La maison jaune semble avoir perdu bon nombre de ses joueurs clefs à des postes au combien important, mais nul doute que les remplaçants vont rapidement réussir à faire oublier leur illustres ainés! A commencer par la toute nouvelle et jeune attrapeuse, Nora Weaver, sœur cadette de l'illustre et fantastique ex-attrapeuse de la maison Serdaigle, la redoutable Amely Weaver, victime d'un terrible accident, il y a pratiquement un an, jour pour jour sur ce même terrain! L'heure de la vengeance a t-elle sonnée? Rien n'est moins sûre! L'autre changement, plus surprenant dois-je bien l'avouer, est l'entrée en jeu du gardien suppléant qui n'est autre que cette limace chloroformée de Danny Sneals! Nul doute qu'en plus de la neige,nous allons avoir une avalanche de but avec un gardien pareil! De son coté l'équipe Serpentard est au grand complet, formidable machine à gagner, emmené par le meilleur joueur de ce début de saison, surnommé le Cobra aux mains d'émeraude, j'ai cité le fabuleux et respecté Darren O'Connor! Nul doute que ce match d'apparence déséquilibré peut révéler bien des surprises! Mais bon si j'étais vous, je ne miserai pas un galion sur Poufsouffle!"


Les professeurs alignés dans la tribune d'honneur jetèrent un regard mauvais sur le commentateur, comme pour exprimer leur désaccord envers le manque criant d'objectivité du jeune journaliste sportif. Mais les clameurs des serpentards et les banderoles virevoltantes dans le déluge de neige firent rapidement oublier les propos irrespectueux d'Horace Gulivern...

Bien loin des regards et à l'abri du vestiaire, Darren O'Connor tentait par un discours guerrier de motiver ses troupes! Il voulait absolument écraser Poufsouffle et donner ainsi une bonne leçon à la jeune Nora Weaver qui lui avait récemment causé quelques tracas! Serrant les poings, le capitaine serpentard faisait le tour du vestiaire, en regardant dans les yeux chacun des membres de son équipe!

"Nous allons montrer une fois pour toute à ce ramassis de punaises qu'ils sont indignes d'affronter notre équipe! Nous sommes à fois plus rapide, mais aussi plus efficaces que ces vermines! Les poursuiveurs, je veux que vous mainteniez votre position en triangle pour transpercer leur rideau défensif! La meilleure défense est toujours l'attaque, il faut les priver du soiffle pendant l'intégralité du match! On doit les écraser, les asphyxier dès le début de la rencontre! C'est bien clair! Les batteurs vous avez intérêt à ce qu'aucun cognard ne perturbe mon vol, ou je finirai par vous faire comprendre le sens du mot douleur! On va gagner ce match, car nous sommes de la race des vainqueurs! A partir de maintenant, je veux que nous n'entrevoyons qu'un seul et unique objectif, celui de la victoire!!!"

Darren leva alors un poing rageur et en un cri plein de fougue et de haine, cria :

"Donnons une leçon à cette bande de blaireaux! Qu'il se couvre de pisse, rien qu'en nous voyant! On va les EXTERMINER!!!"


Une clameur retentit dans le vestiaire vert et argent, l'équipe reprenant en chœur les paroles incendiaires de leur capitaine! Nul doute que l'équie était sur-motivée à l'idée d'en découdre. Darren fit alors un geste du bras pou signifier qu'il était temps pour eux d'entrer sur le terrain. Telle une machine de guerre bien huilée, l'équipe se mit en marche, saisissant à tour de rôle leurs balais. Darren s'approcha alors en direction de son casier et saisit un balai à l'allure et au design surprenant qui n'est autre qu'un... Nimbus 2001, son balai fétiche. Nul trace du Nimbus Furtif dans les vestiaires serpentard, était-ce lié aux récents évènement ou par le fait que Darren voulait attendre pour sortir son arme secrète de son fourreau. Une chose est certaine, il n'avait pas daigner usé de ce magnifique instrument de vol pour vaincre les Poufsouffles!
La voix du commentateur finit par sortir Darren de ses réfléxion sur le sujet :

"Je vous demande d'accueillir, dans un tonnerre d'applaudissement, l'équipe des Serpentaaards!"


Darren O'Connor se concentra alors sur son match, et emboita le pas à son équipe qui déboula sur la surface gelée du terrain de Quidditch!
A leur apparition, les clameurs retentirent de plus belles dans les tribunes et les pieds commencèrent à marteler le sol boisé! Darren fit le signe de la victoire en direction de la tribune, tout en passant une main dans sa chevelure d'ébène. Pour lui, cela ne faisait aucun doute, les serpentards allaient vaincre!
Le commentateur annonça alors l'arrivée de l'autre équipe:

"Maintenant je vous demanderait de réserver la même ovation, à l'équipe des Poufsouffles!!!"

Touts les regards se braquèrent vers l'entrée des vestiaires jaunes, mais aucun membre de l'équipe n'en sortit. Les secondes s'enchainèrent et parurent des heures. Quelques sifflets firent même leur apparition. L'équipe des serpentards les attendait, les bras croisés, se préparant à défier du regard leurs adversaires. Mais ceux-ci ne venait toujours pas, victime sans doute d'un contretemps...

* Qu'est-ce qu'ils attendent cette bande de lâches! Ils veulent se défiler?C'est lamentable!"


Le commentateur envoya des émissaires pour comprendre les raisons de ce retard, et l'air anxieux, il tenta de meubler. Puis quelqu'un lui fit enfin parvenir une petite annonce, Horace prit alors la parole sur un ton moqueur :

"Hum... Il semblerait qu'un membre de l'équipe de poufsouffles manque à l'appel... Si quelqu'un à vu le petit Danny Sneals errer dans les tribunes, ayez l'amabilité de le rapporter auprès de son équipe..."


La malédiction Danny Sneals avait encore frappé! Le jeune homme était comme toujours en retard pour l'un des matchs de quidditch les plus importants de la saison!
Darren exprima un sourire mauvais et baissa le pouce dans un signe de mépris en direction de la tribune des poufsouffles. La neige redoubla d'intensité, et les spectateurs commençaient sérieusement à s'impatienter...


❝ Darren O'Connor ❞
×××××× est Michelle Middleton ×××××××
Nora WeaverAubergisteavatar
Messages : 2041

Voir le profil de l'utilisateur
C'était la panique dans les vestiaires de Poufsouffles. Le capitaine d'équipe tournait en rond en marmonnant des menaces de mort à l'intention de Sneals, les batteurs énervés tapaient dans les murs avec leur battes et les poursuiveurs étaient assis sur le banc, la mine triste. Au milieu de tout ça, Nora flottait dans sa tenue de Quidditch trop grande, les mains tremblantes. Elle ne savait pas si c'était l'angoisse ou sa rage envers Danny qui la faisait trembler.

"Il est toujours temps de déclarer forfait...soupira un poursuiveur depuis un coin de la pièce."

Les autres lui jetèrent un regard noir. Leurs chances de victoires étaient maigres, voire infimes, mais ils n'abandonneraient pas. Les Poufsouffles n'abandonnaient jamais. Et Nora était plus déterminée que jamais. Elle avait travaillé beaucoup trop dur pour renoncer maintenant. Depuis deux semaines, elle mangeait peu, se couchait tard et se levait tôt pour passer le maximum de temps à s'entrainer. Rien ne pouvait la décourager. De toute façon, ce n'était pas comme si elle avait le choix, Nora était obligée d'aller jusqu'au bout, elle avait promis à Amely qu'elle la vengerait. Et il était hors de question de décevoir sa sœur ainée !

"Non, on va jouer le match ! assura le capitaine avec conviction en se plaçant au centre de la pièce. Je prendrai la place de Danny jusqu'à ce qu'il arrive, si cet idiot arrive un jour, on jouera avec deux poursuiveurs. Les batteurs, essayer d'avoir les poursuiveurs de Serpentard, il faut qu'on égalise. Weaver, on compte sur toi pour agir vite, plus le match tourne court, mieux c'est."

Le discours d’encouragement du leader des jaunes semblait avoir redonner un peu de courage aux joueurs. On s'échangea quelques accolades, et de grandes tapes sur l'épaule pour s'encourager. Petit à petit, l'équipe se plaça face à l'ouverture qui menait sur le stade. La météo était des plus défavorable. Il faisait terriblement froid, et la neige était au rendez-vous, ainsi que le vent. Ce dernier élément pouvait être aussi bien un avantage qu'un inconvénient. Étant donné son poids, si Nora volait face au vent, il l'emporterait sans doute dans la direction opposée et freinerait ses mouvements, mais si elle réussissait à se faire porter par le vent, elle pourrait facilement doubler sa vitesse ordinaire.
La jeune fille se sentit pâlir un peu en voyant la foule qui se pressait dans les gradins. Elle déglutit difficilement et son capitaine posa une main sur son épaule.

"Weaver ? Elle tourna la tête vers lui, espérant qu'il lui donnerait une sorte de conseil magique ou de recette de la victoire. Là, c'est le moment où tu nous montres que tu es bel et bien la sœur d'Amely Weaver."

De tout ce qu'il aurait pu dire, c'était le pire. Nora sentit la pression lui tomber lourdement sur les épaules. La réputation de sa sœur la précédait, et elle allait paraitre bien insipide à coté. Et si elle perdait ? Si elle échouait alors que son ainée avait remporté de si nombreuses victoires ? Si elle ne réussissait pas à la venger ? Encore une fois, elle risquait de ne pas être à la hauteur d'Amely, et cette pensée lui noua l'estomac.

L'équipe de Poufsouffle s'avança finalement sur le terrain, face aux joueurs verts et argent. Nora croisa un instant le regard de son adversaire et ne cilla pas. Elle était terrifiée mais savait qu'elle ne devait surtout pas le montrer, aussi resta-t-elle stoïque, le regard planté dans celui de l'attrapeur des Serpentard alors que son capitaine s'avançait pour aller lui serre la main.


Danny SnealsPersonnage décédéavatar
Messages : 263

Voir le profil de l'utilisateur
Danny souleva une paupière... et puis l'autre... Bailla doucement, en s'étirant comme un chat...
Puis comme une tortue, il leva la tête pour identifier l'endroit dans lequel il se trouvait, et reconnut très rapidement l’atmosphère paisible de la salle commune des Poufsouffles. Danny s'était endormi sur le large canapé jaune et noir, et le poufsouffle s'interrogea sur ce qu'il allait bien pouvoir faire aujourd'hui... Il lui semblait qu'il avait quelque chose de spécial à faire en ce jour, mais il ne souvenait plus exactement de quoi il s'agissait. Sans doute, rien d'important. Pour être franc, rien que l'idée de se lever le fatiguait... Le fait d'avoir dormi dans le canapé l'avait engourdit et il sentait de nombreuses courbatures parcourir son corps...

* Peut être que j'devrai aller à l'infirmerie... J'ai mal de partout, et ce se s'rait l'occase de voir Miss Rachelle... Chouette idée...!*


C'est avec cette motivation que Danny réussit à s'extirper du canapé, le garçon se dirigea alors vers la porte des dortoirs pour récupérer une écharpe car il faisait vraiment très froid dans les couloirs de Poudlard. En jetant un rapide coup d'oeil à la fenêtre, Danny se rendit même compte qu'il y avait au dehors comme une sorte de tempête de neige!

*Et bien moi je suis content de rester au chaud...!* pensa-t-il avec un large sourire.

Toutefois un phénomène étrange finit par intriguer le jeune homme. En effet, la salle commune des Poufsouffles, d'habitude si animée, était complètement déserte! Un silence des plus oppressant y régnait comme si les lieux étaient dépourvus du moindre signe de vie! Peut être qu'un évènement tragique s'était produit, comme le décès de McGonagall par exemple, ou bien était-ce un virus mortel qui s'était rependu dans le château. Ou pire encore la dissolution des Bizzar'Sisters pour une sombre affaire de drogue! Danny resta interloqué...
En tout cas, il n'y avait pas âme qui vive...
Danny rejoignit son dortoir, quelque peu étonné de ce vide soudain, mais décida de ne point y prêter attention. Il finit par récupérer dans son dortoir son écharpe, tapota affectivement la tête de Duke et lâcha un clin d'oeil à la sublime Pam'...
C'est en sortant qu'il entendit le bruit... Une sorte de grincement métallique régulier ponctué d'un râle effrayant!
Par la barbe de Dumbledore! Et si un monstre avait pénétré dans Poudlard pour semer un carnage sanglant! Rien que l'idée l'effrayait!
Danny prit tout de même son courage à deux mains, car il voulait plus que tout lever le voile de mystère qui planait au dessus de la salle commune! Tendant l'oreille, le poufsouffle se dirigea alors vers un dortoir d’où émanait l'origine du bruit...
Il poussa la porte dans un grincement, et...

Shocked

Et il vit Kelsey Lorgan dénudée chevauchant comme une guerrière amazone le bon vieux Jack. Le grincement métallique n'était qu'en fait le bruit des ressorts d'un lit un brin rouillé, et le râle terrifiant provenait de Jack qui prenait sans doute beaucoup de plaisir avec une autre fille que sa Katy!

* Oh My God... Jack n'est plus avec Katy...! ça c'est du scoop...!*

Kelsey Lorgan, était en quelque sorte la "Marie-couche-toi-là", le plan-cul officiel du tout poudlard, cette poufsouffle de sixième année avait une affreuse tête de cheval, mais son oppulente poitrine plaisait à bon nombre de jeunes mâles en quête se satisfaction purement charnelle. Danny bloqua quelque secondes sur ce spectacle effarant, et la jeune femme finit par remarquer sa présence, car elle se jeta sous les couvertures en molestant violemment le malencontreux voyeur :

"Mon Dieu Jack! Ce porc pervers de Danny est en train de nous mater!"

Une cochonne traitant Danny de porc, ça c'était un comble! Danny voulut protester avec véhémence, mais son cerveau ne fut pas suffisamment rapide pour trouver une bonne excuse. Et ce fut Jack, tel un ouragan qui déclara sa colère à l'encontre du Poufsouffle endormi!

"Putain Danny! On peut même plus baiser tranquille ici! Tu fiches quoi ici! Tout les autres sont partis à ce satané match de Quidditch!"

Quidditch! Ce mot fit tilt dans le cerveau embrumé de Danny! Ce dernier plaqua alors une main sur sa bouche, comprenant qu'il venait d'oublier complètement qu'il participait à un match crucial aujourd'hui même contre serpentard! Il revit alors en flash, Nora, la jeune attrapeuse des Poufsouffles, lui répétant qu'elle comptait sur lui! Pour la première fois depuis longtemps, les yeux de Danny exprimèrent une forme d'horreur!
Jack le regarda, puis sur un air surprit lui demanda :

"D'ailleurs toi! Tu ne fais pas partie de l'équipe?"

Danny n'eut même pas le temps de proférer un message d'excuse pour cette intrusion dans l'intimité adultérine de Jack. Il fallait qu'il rejoigne sa chambrée au plus vite, car il avait fait la promesse à Nora durant son match d'entrainement qu'il donnerai le meilleure de lui-même! Se faire violence était déjà un début! Une fois dans sa chambre, il enfila sa robe de quidditch couleur canari, prit ses gants, ses chaussures, son bonnet... et se rendit compte qu'il n'avait point de balai!

"Je suis trop con... j'ai complètement oublié d'emprunter un balai d'entrainement l'autre jour...!"

Danny ne voyait aucune solution, se précipita à nouveau dans la chambre de Jack pour lui demander s'il possédait un balai! Le jeune homme nonchalant prit toutefois, cette fois-ci, la précaution de frapper à la porte, puis demanda timidement :

"Désolé Jack... je t’emmerderai plus... mais tu n'aurais pas un balai à me dépanner... Je te jure, c'est une question de vie ou de mort..."

Danny entendit Kelsey soupiré d'exaspération et des pas lourd se dirigé vers la porte. Les dernières heures de Danny était sans doute arrivées, mais après tout, cela le délivrait de devoir se rendre à un match de quidditch en pleine tempête de neige, et il pourrait enfin dormir pour l'éternité. Jack ouvrit la porte en caleçon, l'air furieux et le visage déformé par la haine.

"Écoutes moi bien espèce de larve puante! Je vais te prêter un balai à une et seule condition : Tu ne dois jamais révéler à quiconque ce que tu viens de voir! Sinon je te tue! Katy et moi sommes encore ensemble, et je ne veux pas d'embrouille! Maintenant tu me laisses finir ma petite affaire et tu te casses à ton satané match de quidditch!!!"


Sur ces mots Jack jeta un balai en pleine figure de Danny, et claqua violemment la porte de son dortoir! Danny regarda le balai en question, il s'agissait d'un "Bombe bleu", un balai familial sans doute pas adapté aux contraintes d'un match du quidditch, mais cela ferait bien l'affaire...
Danny se précipita alors vers une fenêtre de la salle commune de Poufsouffle, et l'ouvrit. Un vent neigeux lui balaya alors le visage, au moment ou il enfourcha son balai. Danny souffla longuement et prit son envol...
Ne maitrisant pas complètement son balai, il tomba en piqué, mais finit par le redresser, il savait que le vol en balai était proscrit au sein de l'enceinte de Poudlard, mais il n'en avait que faire...
Stabilisant son vol, Danny se cramponna comme il pouvait sur son balai, fouetté par la neige qu'il recevait en plein visage. Il était mortifié par le froid, et pour se réchauffer il repensa à la vision furtive de Kelsey Lorgan dénudée. Le terrain de Quidditch n'était guère loin et Danny arriva enfin à hauteur de l'enceinte. Le match devait sans doute avoir commencé au vue des applaudissements et des acclamations de la foule.
Danny se dit qu'il valait mieux rejoindre le terrain au plus vite, tant pis pour la discrétion, l'équipe passait avant tout!
Lorsqu'il surplomba les gradins dans un vol rasant, la foule ne put s'empêcher de pousser un cri d'exclamation!
Horace Gulivern lui-même, le commentateur, fut prit de court et ne trouva guère de mot pour décrire ce spectacle édifiant. Danny Sneals n'avait jamais été aussi rapide de toute sa vie! Mais cette surprenante arrivée fut gâchée par le fait que Danny ne savait point atterrir. Le poufsouffle voulut tirer sur son manche, mais le balai finit de manière pathétique sa course dans une congère de neige. Danny s'enfonça tête première dans l'amas neigeux...
Mais ceci ne le dérouta pas, car il était plutôt rassuré de voir que le match n'avait encore point débuté. Il se releva et se précipita auprès de son équipe pour se fondre dans les rangs. En croisant le regard de Nora, il exprima quelque vagues excuses...

"Je suis sincèrement désolé... J'ai eu un contretemps...C'est trop long à expliquer... Cela ne m'arrivera plus..."


Danny leva les yeux et constata que son capitaine d'équipe était sur le point de serrer la main à Darren O'Connor. Danny détestait ce dernier, il le trouvait aussi prétentieux que cruel, et il rêvait secrètement de voir un jour cet odieux personnage ravaler son orgueil. Mais bon cela ne se produirait sans doute pas aujourd'hui, tant l'équipe des Poufsouffles paraissait faible à comparer de la redoutable armada verte et argent.
Danny se demanda si le balai familial que lui avait prêté jack ferait l'affaire, et soudain un souci encore plus néfaste fit son apparition. Danny se rendit compte qu'il avait besoin de passer à la case toilette, une envie pressante et accentuée par le froid se faisant ressentir...

*Merde... Je dois pisser...*

Mais l'arbitre indiquait déjà aux deux équipe de prendre place en vue de commencer le match! En sachant que certaines rencontres pouvaient durer des journées entières, Danny exprima un affreux rictus et murmura :

"Je HAIS le sport..."


InvitéInvité


Quentin sortit de table accompagné de ses amis de sixième année. Ils avaient rendez-vous dans les tribunes du stade de Quidditch pour encourager l'équipe de leur maison.

Le match contre les Serpentards était attendu avec autant d'impatience que d'angoisse : si un match de Quidditch était souvent synonyme de fête, l'équipe n'était pas vraiment favorite. Surtout qu'il manquait des joueurs. Quentin savait que l'attrapeur était remplacé par la petite Weaver, la soeur d'Amélie, qui avait deux ans de moins que lui. Et le gardien remplaçant était Danny Sneals, le quatrième année qui faisait soupirer les Poufsouffle de désespoir. Autant il avait plutôt confiance dans les capacités de Nora - celle-ci avait eu, après tout, un bon modèle - il ne pouvait s'empêcher de douter de Danny. Serait-il à la hauteur ?


Quentin se retrouva bien vite dans les tribunes entouré de ses camarades. Le nez dans l'écharpe jaune et noire, le bonnet rayé bien enfoncé sur sa tête, il écouta attentivement le discours de Gulivern. Il grimaça en entendant le ton partial du commentateur.

*Si même les Gryffondors ne croient pas à la victoire de Poufsouffle...*

Il secoua la tête, chassant cette pensée négative. Ce n'était pas le moment : il était là pour encourager sa maison et rien d'autre. Comme disait Stephen Leacok, "la chance : plus je travaille, plus elle me sourit". Et Quentin savait que les joueurs s'étaient très entraînés, beaucoup plus que pour un match habituel. Il n'avait donc aucune raison de ne pas croire en eux.

Il applaudit poliment lorsque les Serpentards rentrèrent sur le terrain. Et soupira en voyant l'attitude des joueurs.

"Quand l'orgueil chemine devant, honte et dommage suivent de près. Gabriel Meurier", ajouta-il devant l'air interrogatif de Sam, l'un de ses meilleurs amis.

Lorsque le commentateur annonça qu'il manquait Danny Sneals, Quentin ne pût s'empêcher de se mettre la tête entre les mains. Ce type était désespérant. Helga elle-même ne pourrait rien y faire.
Et le match commençait de la pire des manières possibles pour les Poufsouffles. Déjà désavantagé par leur équipe bancale, s'ils devaient jouer à six... Il repensa à la phrase du Maréchal Foch inscrite sur son T-shirt. "Accepter l'idée de la défaite, c'est déjà être vaincu". Il ne devait pas être pessimiste. Et les joueurs devaient y croire aussi.

Cependant, une silhouette surgit dans le ciel. Un garçon sur un balai. Danny Sneals lui-même.

Quentin éclata de rire lorsque celui s'écrasa dans la neige. Il était là. Le match allait se jouer à sept contre sept. Peut-être qu'il suffisait d'y croire, après tout...
Swann TwilfitPersonnage décédéavatar
Messages : 1124

Voir le profil de l'utilisateur
Swann fixa sur les gradins la banderole qu’elle avait présentée quelques jours plus tôt aux Serpentard, lors de la Soirée d’Echauffement. Sur une longueur de 10 mètres, un serpent brodé de fil argenté enlaçait un blaireau apeuré.
Fière de sa réalisation, la jeune femme se tourna vers la tribune Jaune afin de comparer leur tenture à la sienne. Le Tifo de Poufsousffle était vraiment…misérable !
Avec un sourire satisfait, la préfète s’installa avec quelques septièmes années de sa maison, en haut de la tribune. Elle rabattit le col de son manteau (-fabriqué par ses soins-) afin de ne pas laisser le froid s’immiscer entre ses vêtements.

« Alors Anton, un pronostic pour le match ? »
demanda-t-elle à son voisin d’un air narquois.

Le jeune homme regarda sa montre et répondit :

« Je peux parier que dans moins de quinze minutes, on sera tous bien au chaud dans la salle commune en train de fêter la victoire ! »

Réjouie, Swann reporta son attention sur les commentaires d’Horace Gulivern qui s’exclama :

"Je vous demande d'accueillir, dans un tonnerre d'applaudissement, l'équipe des Serpentaaards!"


Une clameur retentit afin de saluer l’entrée des joueurs vert et argent. Swann se leva et applaudit poliment O’Connor et ses disciples. Elle n’était pas le genre de supporter à s’égosiller tel un hippogriffe qu’on égorge. La jeune femme avait un certain standing et une image de marque à préserver.

Horace Gulivern appela ensuite l’équipe de Poufsouffle. Swann tendit la tête afin d’observer l’entrée des Jaunes sur le terrain mais rien ne se produisit. Elle interrogea Anton du regard mais celui-ci haussa les épaules pour signifier qu’il ne connaissait pas l’origine du contretemps. Ce fut le commentateur qui informa le public du motif du retard :

"Hum... Il semblerait qu'un membre de l'équipe de poufsouffle manque à l'appel... Si quelqu'un à vu le petit Danny Sneals errer dans les tribunes, ayez l'amabilité de le rapporter auprès de son équipe..."

Swann pouffa de rire en constatant que son voisin n’avait peut-être pas tord : La rencontre risquait de se terminer fort rapidement puisque l’équipe de Poufsouffle pénétra sur le terrain, amputée de son gardien. La préfète profita de ce moment pour détailler la petite Weaver, leur nouvelle attrapeuse. Si les Jaunes gagnaient le match, la côte de popularité de la blondinette allait grimper en flèche et Swann serait obliger d’ajouter la jeune fille à son réseau.

Soudain, Anton lui donna un coup de coude en indiquant un point dans le ciel d’un geste du menton. La préfète fronça les sourcils et reconnut Danny Sneals en train de voler en rase-motte au dessus de la tribune Gryffondor. Le Poufsouffle finit sa route enfoncé dans une congère, sous les moqueries des Serpentards. Le garçon se releva tant bien que mal et rejoignit son équipe sous le regard insondable de Swann. Enfin, les deux capitaines échangèrent une poignée de mains : Le match pouvait commencer.


Daisy MasonDirectrice de Poudlardavatar
Messages : 3448

Voir le profil de l'utilisateur
Daisy adressa un sourire radieux à quelques élèves armés de banderoles soutenant Poufsouffle. Il était primordial que sa maison gagne ce match. Serpentard prenait un peu trop d'ego en ce moment. Alors certes l'équipe avait un boulet, Danny Sneals. Mais le reste de l'équipe était bonne et on chuchotait dans les couloirs que la petite Weaver avait toutes ses chances. L'attrapeur adverse, Darren O'Connor avait déjà fait ses preuves les années précedentes, mais il n'était pas imbattable.
En s'installant dans la tribune des professeurs, Daisy remit son écharpe jaune et noire bien en place. Elle se devait d'être impartiale, mais elle pouvait quand même montrer que tout ce qu'elle voulait à ce moment c'était que l'équipe des Serpentard se fasse écraser comme un vers de terre sous la chaussure d'Hagrid.

"Je vous demande d'accueillir, dans un tonnerre d'applaudissement, l'équipe des Serpentaaards!"

Tonnerre d’applaudissement, fallait pas exagérer non-plus. Elle tapa mollement deux fois dans ses mains tandis que l'équipe paradait sur le terrain.

"Maintenant je vous demanderait de réserver la même ovation, à l'équipe des Poufsouffles!!!"

in Cette fois-ci, Daisy ne put se retenir et bondit sur ses jambes pour acclamer l'équipe, s'attirant le regard amusé de certains de ses collègues, méprisant pour d'autre. La tribune de Poufsouffle faisait un vacarme monstre... Pour une équipe qui ne sortait pas des vestiaires. Daisy toussota et se rassit lentement. Par Helga, où était cette fichue équipe ?

"Hum... Il semblerait qu'un membre de
l'équipe de poufsouffles manque à l'appel... Si quelqu'un à vu le petit
Danny Sneals errer dans les tribunes, ayez l'amabilité de le rapporter
auprès de son équipe..."


Merlin. Danny Sneals. Elle allait étriper ce gamin et suspendre ses tripes comme décoration dans la commune de Poufsouffle en guise de trophée. Elle ferait disparaitre ses affaires dans le Lac et on ne retrouverait rien de lui. Rien. Et en attendant, s'il ne se montrait pas dans les minutes qui suivaient, elle le castrait. Sans magie. Avec une hache. Comme au bon vieux temps.
L'équipe de Poufsouffle sortit sur le terrain pour conserver un peu d'honneur, sans gardien. On pouvait lui reconnaitre le mérite de ne pas abandonner, mais pour l'instant, Daisy était trop énervée pour penser à autre chose que des lentes tortures pour tuer Danny Sneals.
Ce mollusque apparu justement à ce moment-là en train de voler à ras de la tribune des Gryffondor, sous les huées du stade et les regards noir des Poufsouffle. Il s'enfonça dans la neige comme dans un terrier et se releva tranquillement avec sa tête d'abruti habituelle. Comment ce crétin avait-il pu réussir les sélections ? Les Poufsouffle avaient été trop tolérants sur ce coup-là, et il le payait chèrement. Les deux capitaines se serrèrent la main et décollèrent dans les airs pour commençer le match.
Daisy sortit sa baguette magique de sa poche et la posa sagement sur ses genoux. Dès que la rencontre était terminée - victoire ou pas victoire de Poufsouffle - elle lançait un maléfice sur Danny Sneals pour lui apprendre à être à l'heure. Elle hésitait entre changer son entrejambe en horloge ou faire bouger ses boutons d'acné afin qu'ils affichent l'heure. Elle avait tout le match pour y réfléchir.


Valtersen.

   
« You might belong in Hufflepuff, where they are just and loyal. Those patient Hufflepuffs are true and unafraid of toil.»
(c)crackintime
Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3906

Voir le profil de l'utilisateur
Irving souffla entre ses mains pour se réchauffer. Malgré l’effervescence tout autour de lui dans la tribune Gryffondor, il était particulièrement anxieux et n’arrêtait pas de cogiter :
Nora réussirait-elle à prendre le Vif sous le nez d’O’Connor ? L’arrogant Serpentard allait-il voler sur le Nimbus Furtif ? Danny…réussirait-il a tenir plus de cinq minutes sur son balai sans aller se rouler un joint ?
Son équipe n’était même pas directement concernée par le match pourtant Irving n’avait jamais été aussi stressé par une rencontre de Quidditch. Il avait une boule au ventre et il était pressé d’en finir. Ce fut donc entre soulagement et crainte mêlés qu’il accueillit l’entrée des joueurs de Serpentard.
Il colla deux doigts dans sa bouche et siffla de toutes ses forces en voyant Darren pénétrer sur le terrain avec un Nimbus… 2001 dans les mains. Abasourdi, Irving fronça les sourcils. Il pensait sincèrement que le Serpentard utiliserait le Furtif pour cette occasion. Darren devait avoir une piètre opinion de l’équipe Poufsouffle pour ne pas avoir mit toutes les chances de son côté pour gagner le match.

* Il ne faut jamais sous-estimer son adversaire O’Connor ! Nora s’est entrainée jour et nuit et elle pourrait bien te surprendre espèce de face de goule !*

D’ailleurs l’équipe des Jaune se faisait attendre.

« Mais qu’est-ce qu’ils foutent ses gros nazes ! »
s’exclama Rebbeca Edelstein, qui était installée quelques rangs derrière lui.

Irving espérait que les Poufsouffle étaient en train d’élaborer une stratégie dévastatrice pour contrer les Vert et Argent mais le Gryffondor avait un mauvais pressentiment qui fut vite confirmé par le commentateur : Danny Sneals manquait à l’appel.

« Putain Dan’ ! »
Vociféra Irving excédé en tapant du pied.

Certes, Sneals était son ami mais là, il allait trop loin ! Nora devait être affreusement tendue et c’était loin d’être des conditions d’avant-match idéales ! Les Jaune entrèrent d’ailleurs sur le terrain à six au lieu de sept. Irving se leva pour les acclamer afin de donner un peu de courage à son amie.

« VAS –Y NORA ! TU VAS TOUT DÉCHIRER ! ALLEZ POUFSOUFFLE ! »


Soudain quelqu’un cria dans son dos et un mouvement de foule le déséquilibra.

« ATTENTION ! BAISSEZ-VOUS ! »

Irving se retourna et vit Danny foncer droit sur lui. Le Gryffondor rentra sa tête dans les épaules et entendit un sifflement aigu lorsque le balai de Sneals lui frôla les bouclettes. La tribune de Poufsouffle salua l’arrivée du gardien par des acclamations qui se turent progressivement lorsque Dan’ finit sa course dans un tas de neige. Le gardien rejoignit son équipe en époussetant ses vêtements alors qu’O’Connor serrait la main du capitaine Jaune sous les yeux de Nora.

* Allez, t’es la meilleure ! Je compte sur toi pour lui faire bouffer de la neige à ce cognard !* pensa Irving en regardant fixement sa jeune amie.


Every day of your life is a leaf of your story which you write
Darren O'ConnorFugitif sous couvertureavatar
Messages : 839

Voir le profil de l'utilisateur
L'équipe des serpentards restait alignée dans le froid, telle une muraille indestructible. Darren O'Connor s'avança de quelques pas pour satisfaire le protocole, les capitaines de chaque équipe devant se serrer la main en signe de respect. Inutile de préciser que Darren détestait ce genre de cérémonie hypocrite qui ne visait qu'à rassurer le corps professoral sur la soi-disant bonne entente entre les maisons.
Les deux capitaines se firent face, et celui des poufsouffles fut le premier à tendre la main en direction de la maison verte et argent. Darren le toisa avec mépris, laissant s'écouler de longues secondes de doute sur ses intentions. Il finit tout de même par accomplir le rituel, écrasant au passage la phalange du capitaine des poufsouffles. Celui-ci grimaça quelque peu de douleur à cause de la pression exercée sur sa main, mais ne quitta pas le regard brulant du capitaine serpentard. Ce dernier, toujours aussi prétentieux finit même par lui envoyer une pique dont il avait le secret.

"Vous avez choisis de jouer en infériorité numérique pour perdre ce match et vous blottir plus rapidement dans la chaleur de vos vestiaires couleur de pisse, ou était-ce une décision commune de vous débarrasser de ce mollusque de Sneals?"


Ce dernier finit par faire son apparition, survolant en rase-motte les gradins sur un balai familial démodé et à la vitesse d'une perdrix paralytique. Darren apprécia tout particulièrement son atterrissage en piqué dans une congère de neige. Le serpentard s'esclaffa et pointa du doigt le malheureux retardataire.

"Quand on parle du loup, le voila! Apparemment vous ne l'aviez pas enterré suffisamment profond..."


Darren se dirigea alors, avec les autres membres serpentards, vers le reste de l'équipe des poufsouffles pour serrer également la main de chacun des adversaires. Darren évita soigneusement de serrer la paluche de Sneals pour ne point se salir les mains. Lorsqu'il fut à la hauteur de la petite attrapeuse des Poufsouffles, il fit mine de lui faire une accolade mais ce n'était qu'un prétexte pour lui murmurer à l'oreille un sombre présage...

"Tu te souviens lorsque je t'ai promis de ne point te faire de mal...
Et bien j'ai menti! Prépares toi à souffrir car tu vas bientôt rejoindre ton idiote de sœur! Adieu petite crevette!"


Il lui fit alors un clin d’œil hypocrite, tout en retirant une mèche rebelle lui barrant le visage.
Enfourchant son balai, Darren ne perdit pas plus de temps et alla se mettre en position dans les rangs vert et argent. Les deux équipes se firent alors face à face au centre du terrain. Darren se retourna vers ses coéquipiers pour le promulguer un ultime conseil.

"J'espère que les ordres sont clairs! Les pousuiveurs vous maintenez la position de l'attaque du faucon pour les acculer sur leur ligne défensive! Avec Sneals au cage, le soiffle va entrer comme dans du beurre et vous allez faire exploser le score! Vous n'aurez d'ailleurs pas beaucoup à m'attendre, car je vais vous ramenez très rapidement le vif d'or et nous pourrons alors fêter notre victoire bien au chaud! Car c'est inévitable, nous allons vaincre!"

Les regards noirs des membres de l'équipe serpentards se tournèrent alors e direction de leurs adversaire. Nul doute que ce match allait être un véritable carnage! L'arbitre finit par lancer le match qui débuta dans des conditions météorologiques chaotiques, le terrain étant balayé par le vent et la neige, ce qui n'empêcha pas les poursuiveurs de se lancer avec fracas dans le combat...

Haut dans le ciel, un autre duel s'engageait...
Celui des attrapeurs, et Darren tel un fauve fixant sa proie ne quittait pas des yeux le Vif d'Or. Il y a avait une véritable opposition de style entre les deux attrapeurs. Avec d'un coté la puissance et la vitesse du capitaine serpentards, et de l'autre l’agilité et la dextérité de Nora Weaver. Dès l'entame de la poursuite du Vif d'Or, Darren voulut marquer son territoire, en prenant de vitesse son adversaire. En ce début de match, le capitaine vert et argent n'avait point de mal à imposer sa force physique, il semblait n'éprouver aucune difficulté à maintenir son vol, et ce malgré les rafales enneigées qui frappaient les deux concurrents. Les conditions de visibilité était affreuses et dangereuses, on ne voyait pas à plus de dix mètres dans cette pluie de flocons! Le Vif d'Or ne faisait qu'apparaitre et disparaitre et il était presque impossible de suivre sa trajectoire! Darren finit par pester contre la météo, son véritable adversaire étant pour lui le ciel plutôt que l'attrapeuse jaune et noir...
Dans ses conditions, il était impossible de voir ce qui passait en contrebas mais les clameurs du public et la voix du commentateur laissait présager que les serpentards dominait plus qu'allègrement les débats. Darren tendit l'oreille pour prendre connaissance du déroulement du match et il entendit les vives vociférations d'Horace Gulivern :

"Nouvelle boulette de Sneals! Le score est maintenat de 40 - 0 pour les serpentards! La défense des poufsouffles semblent être un véritable gruyère, et Danny Sneals un véritable pantin désarticulé dans son embut!"

Darren esquissa un petit sourire malgré le vent glacial qui lui fouettait le visage, tout se passait comme il l'avait imaginé. Cet abruti de Danny Sneals était un veritable boulet pour son équipe, le match était d'ores et déjà plié! Il jeta tout de même un rapide coup d’œil derrière lui pour s'assurer que Nora Weaver n'était point à ses trousses, et c'est avec une certaine satisfaction qu'il constata son absence.

* Cette crevette doit s'être perdue dans la neige et pleurer lamentablement dans son coin! J'ai toujours pensé que les femelles de son espèce n'avait rien à faire sur un balai! Cela se confirme!*

Mais Darren sous-estimait complètement le talent et l'habileté de la jeune poufsouffle, car cette dernière dans une belle manœuvre finit par apparaitre à quelques mètres seulement du Vif d'Or! Le capitaine serpentard, se trouvant doublé dans sa poursuite, proféra un juron à l'encontre de son adversaire!

"Petite garce! Je vais t'apprendre à me griller la politesse!"

Darren se courba alors de manière aérodynamique, afin de gagner en vitesse et rattraper la jeune Nora. Suivant les mouvements du Vif d'Or, les deux attrapeurs entamèrent alors une descente vertigineuse et dangereuse, le corps massif de Darren semblant trancher l'air, son poids l'aidant davantage pour gagner de la vitesse. Il finit par arriver au même niveau que l'attrapeuse des poufsouffles, lutant aux coudes à coudes pour attraper le Vif qui était à moins de trois mètres d'eux. L'épais manteaux neigeux ne devait donner aucune forme de visibilité aux spectateurs, et le duel des attrapeurs paraissait échapper à toute forme de vigilance. C'est ce moment que choisit Darren pour dévoiler sa facette la plus sombre. Il s'adressa alors à Nora.

"Tu sais ce qui finira par te perdre! C'est ta gentillesse!"

Il ponctua cette dernière phrase par une tentative de coup de pied en direction de la malheureuse Nora. Cette dernière disparut dans le voile blanc, Darren ne sachant point si son vil geste avait réellement porter ses fruits. Pour lui, le principal était qu'il venait de se débarrasser de la jeune poufsouffle pour de précieux instants. A lui de saisir sa chance!
C'est à cet instant qu'une nouvelle envolée lyrique du commentateur lui parvint aux tympans, apparemment comme annoncé le match tournait en contrebas au massacre tant le score défilait!

"Ce n'est plus un match auquel nous assistons, mais une BOUCHERIE! Les poufsouffles ayant trouver qui pourrait incarner au mieux la mascotte de leur maison! Danny Sneals est en effet un véritable blaireau! A lui tout seul, il condamne son équipe, incapable de marquer tant elle ne trouve pas de solution défensive pour contrecarrer le déluge d'erreurs de leur gardien de pacotille! Le score est toute de même de 170 à 0, et nous n'avons toujours pas de nouvel des deux attrapeurs, la visibilité étant des plus médiocres depuis la tribune! Mais il serait sans doute préférable de voir revenir Darren O'Connor avec le vif d'or, pour mettre fin définitivement à cette parodie de Quidditch! Cet écart de niveau est lamentable!"

Darren O'Connor était rassuré, au sol les siens faisait leur boulot! Il n'avait plus qu'à faire le sien! Darren accéléra et parvint à hauteur du Vif d'Or, il n'avait plus qu'à tendre le bras pour s'en saisir, mais l'approche d'un cognard le déconcentra sur son geste et il dû faire un petit écart pour éviter l'impact! Darren fronça les sourcils mais ne se démonta point, ses yeux ne quittant plus le vol saccadé du Vif d'Or! Cette fois-ci serait la bonne!
Mais un nouvel élément perturbateur fit son entrée! Nora Weaver, cette maudite poufsouffle, avait bel et bien décidé de se cramponner à ses basques coûte que coûte. Une goutte de sueur froide perla sur le front de Darren O'Connor, témoin glacé d'un sentiment de crainte soudaine à l'égard de la jeune attrapeuse des jaune et noir...

*Mais comment fait-elle pour rester sur son balai après un pareil coup! Comme sa sœur, elle aurait dû faire le grand plongeon! En pleine vitesse de surcroit! C'est inimaginable!*


Pour la première fois depuis ses débuts en Quidditch, Darren ressentit l’appréhension de la défaite, son vol était moins assuré, alors que Nora le rattrappait mètre par mètre. C'est les yeux plein de rage, qu'il se retourna vers Nora pour cracher tel du venin sa haine, parlant avec prétention de lui-même à la troisième personne du singulier!

"Tu ne peux pas me vaincre! Personne ne peut battre le grand Darren O'Connor! Et certainement pas un bout de femme impure comme toi!"

Bien que menaçant, ses propos traduisait une réelle crainte. Car Darren venait de s’apercevoir que ne s'étant pas suffisamment investit dans les entrainements ses derniers jours, il se montrait beaucoup moins habile dans le vol et les trajectoires que son adversaire. Cette dernière le collait, son vol aussi fluide que la brise matinale, Darren sentit sa présence juste derrière lui. Le Vif d'Or dévia alors de sa trajectoire, et d'en un mouvement réflexe, Darren le frôla de la main, la victoire lui échappant de quelques millimètres...

En contrebas le commentateur annonçait un score ayant évoluer, soulignant enfin une réaction de l'équipe des poufsouffles, même si les serpentards conservaient encore un net avantage.

"Les Poufsouffles semblent enfin avoir trouver la bonne recette et procèdent en contre! Les poursuiveurs jaunes viennent de marquer coup sur coup à six reprises, sans encaisser le moindre but. Une bien belle réaction d'orgueil pour sauver l'honneur! Et un score qui maintient à nouveau l'enjeu dans ce match, car à 200 à 60, les serpentards peuvent encore se faire dépasser, si la charmante Nora Weaver venait à ramener le Vif d'Or! Le suspense vient définitivement du ciel!"

Darren croisa alors le regard de Nora! Un duel à mort pour le vif venait de s'engager! De sa capture dépendrait le futur vainqueur...


❝ Darren O'Connor ❞
×××××× est Michelle Middleton ×××××××
Nora WeaverAubergisteavatar
Messages : 2041

Voir le profil de l'utilisateur
Alors que le capitaine des Poufsouffles s’avançait pour aller serre la main de son adversaire, comme le voulait la tradition, une clameur s'éleva soudain de la tribune des jaunes et noirs. Danny Sneals venait d'apparaitre au dessus de la tribune des Gryffondors. Dans un vol plus que maladroit, il réussit à gagner le terrain mais loupa son atterrissage et termina sa course dans un tas de neige, faisant éclater de rire la moitié du public. Le gardien se releva et se précipita auprès de son équipe, sous les regard noir de ses camarades. Nora était tout de même contente de le voir arriver. Ce n'était pas un excellent gardien, mais c'était toujours mieux que de jouer à six contre sept.

"Je suis sincèrement désolé... J'ai eu un contretemps...C'est trop long à expliquer... Cela ne m'arrivera plus..."

Personne ne prit la peine de lui répondre, on se fichait bien de ce qui avait pu le retarder, l'important était qu'il soit là. L'équipe verte et argent s'avança alors vers celle des Poufsouffles pour que tous les joueurs puissent échanger une poignée de main. C'était un rituel un peu inutile qui permettait surtout aux plus forts de faire grimacer les plus faibles en leur écrasant les doigts, mais c'était obligatoire. Nora se fit tour à tour broyer la main par les six membres de l'équipe des Serpentards, puis vint le tour de Darren O'Connor. Alors qu'il s'approchait d'elle, la blondinette lui tendit une main tremblante en essayant de masquer sa peur derrière un regard noir. Mais l'attrapeur des Serpentard l'attira à lui, comme pour lui faire une accolade et lui murmura à l'oreille :

"Tu te souviens lorsque je t'ai promis de ne point te faire de mal...Et bien j'ai menti! Prépares toi à souffrir car tu vas bientôt rejoindre ton idiote de sœur! Adieu petite crevette!"

Lorsqu'il la relâcha, Nora avait blêmit et perdu le peu d'assurance qui lui restait. O'Connor lui fit un clin d’œil provocateur avant de rejoindre les siens. La jeune fille regarda autours d'elle à la recherche d'un peu de soutient ou d'un sourire encourageant, mais personne n'avait entendu les menaces de Darren. Elle était seule dans son combat contre le capitaine des verts. Elle entendit à peine les ultimes conseils de son propre chef d'équipe, trop occupée à se souvenir du dernier match de sa sœur. Amely avait fait une chute vertigineuse pour finalement s'écraser brutalement dans les gradins, après que le Pr. McGonagall ai dévié sa trajectoire pour lui éviter un atterrissage mortel. Et Nora allait visiblement connaitre le même sort, si ce n'était pire.

C'est la peur au ventre et les mains moites que l'attrapeuse enfourcha son balais, attendant le coup de sifflet qui annoncerait le début du match. L'arbitre siffla et les quatorze joueurs s'élevèrent simultanément dans les airs. Les conditions météorologiques étaient abominables. La visibilité était quasiment nulle et un vent glacial balayait férocement le terrain. Nora se mit à réfléchir à toute vitesse. Elle s'était déjà entrainé par un vent pareil, elle savait ce qu'il lui restait à faire. Si elle gardait son calme, elle pourrait faire exactement comme en entrainement et tout irait bien, mais elle ne devait pas se laisser distraire. La jeune fille prit de la hauteur, s’élevant bien au dessus des autres joueurs. Elle était désormais si haut qu'elle ne distinguait même plus les tribunes. Nora aperçut O'Connor qui usait déjà de sa vitesse et de sa puissance, lancé derrière un vif d'or qui ne faisait qu’apparaitre de courts instant entre deux flocons. L'attrapeuse savait qu'elle ne pouvait le vaincre sur ce terrain, il volait face au vent et elle était trop légère pour réussir à en faire autant, il fallait qu'elle adopte une autre technique. Darren semblait mener un véritable combat contre le ciel, aussi Nora décida qu'elle avait tout intérêt à utiliser les éléments à son avantage.

L'attrapeuse partit donc dans la direction opposée au vif d'or, se laissant porter par le vent qui lui transmettait sa vitesse. Elle fit tout un tour de terrain, passant d'un coup de vent à un autre à la façon d'un oiseau. Elle entendait parfois des bribes de commentaires et n'y trouvait rien de réjouissant. Serpentard avait beaucoup d'avance. Si ils continuaient à marquer autant de buts Poufsouffle sortirait perdante même si Nora attrapait le vif d'or. Elle aperçut d'ailleurs un éclat scintillant quelques mètres devant elle et accéléra un peu : c'était bien le vif d'or ! Elle avait réussit à rattraper Darren, qui arrivait de l'autre coté du vif. Visiblement, il ne s'était pas attendu à la trouver là. Il lâcha un juron à son intention et accéléra pour la rattraper. En quelques secondes, il se retrouva à sa hauteur et les deux attrapeurs entamèrent une descente vertigineuse et brutale. Alors qu'ils luttaient à grands renforts de coups de coude au milieu d'un tourbillon de neige, Darren s'adressa à Nora.

"Tu sais ce qui finira par te perdre! C'est ta gentillesse!"

Le capitaine des Serpentards envoya alors un coup de pied en direction de Nora qui tenta de l'éviter, sans succès. Le pied de Darren atteignit le genoux gauche de la jeune fille qui grimaça à l'entente d'un *crac* peu rassurant. Elle sentit les larmes lui monter aux yeux mais la froid était si intense qu'il masquait presque la douleur. Nora ferma les yeux un court instant pour s'obliger à reprendre ses esprits. Elle ne le laisserait pas gagner comme ça, c'était hors de question. Ignorant son genoux douloureux, elle se lança à la poursuite de son adversaire. En bas, le match tournait au désastre. Nora crut entendre Gulivern annoncer un score de 170 à 0 et grimaça. Même si elle arrivait à vaincre O'Connor, Poufsouffle ne gagnerait pas, c'était décourageant. Mais plus que par la victoire, Nora était animée par la vengeance, et elle se battrait pour le vif d'or jusqu'au bout, peu importe le nombre de points de Serpentard.
La jeune fille vit enfin Darren entrer dans son champs de vision, il s'approchait du vif d'or mais elle pouvait encore le rattraper. Il semblait s'être aperçu de sa présence et Nora vit nettement la crainte passer sur son visage. Parlant de lui à la troisième personne, il assura que personne ne pouvait vaincre "le grand Darren O'Connor". En guise de réponse, Nora accéléra un peu plus, presque couchée sur le manche de son balais. Petit à petit, elle gagnait du terrain.

*Ça lui apprendra à être trop sur de lui ! On ne se débarrasse pas de moi comme ça ! *

Alors qu'elle arrivait à la hauteur de Darren, Gulivern fit un commentaire qui fit redoubler d'acharnement la jeune fille.

"Les Poufsouffles semblent enfin avoir trouver la bonne recette et procèdent en contre! Les poursuiveurs jaunes viennent de marquer coup sur coup à six reprises, sans encaisser le moindre but. Une bien belle réaction d'orgueil pour sauver l'honneur! Et un score qui maintient à nouveau l'enjeu dans ce match, car à 200 à 60, les serpentards peuvent encore se faire dépasser, si la charmante Nora Weaver venait à ramener le Vif d'Or! Le suspense vient définitivement du ciel!"

Cette fois, elle pouvait le faire. Elle pouvait faire gagner son équipe, et venger sa sœur. Nora croisa le regard de son adversaire et ne cilla pas. Le vrai combat commençait maintenant. Le vif d'or n'était qu'à quelques mètres devant eux et la victoire dépendait désormais uniquement de celui qui l'attraperait en premier...


Danny SnealsPersonnage décédéavatar
Messages : 263

Voir le profil de l'utilisateur
Danny Sneals essaya alors de se remobiliser, et d'oublier le trop-plein de sa vessie, car il avait une rencontre cruciale à disputer et il ne voulait point passer au travers de cet évènement important. Au sein de cette équipe, il avait toutes les peines du monde à se faire sa place, et ce match pouvait être pour lui une sorte de révélateur! C'était son premier grand test de Quidditch et pour ainsi dire son expérience en tant que gardien était proche du néant. Pour autant le jeune homme n'était nullement impressionné par l'enjeu, et il avait souvent tendance à dédramatiser les situations désespérées pour les tourner à son avantage. Notamment avec son crapaud Duke qui lui roulait des yeux inquiets depuis qu'il l'avait informé de son inscription au sein de l'équipe de Quidditch de la maison Poufsouffle. Danny lui avait répondu : "Tu sais Duke... Un gardien de Quidditch doit juste empêcher des baballes de rentrer dans des troutrous... Rien de bien complexe...!". Le crapaud comme souvent était resté muet, sans doute pour ne pas le contrarier...
Après avoir serré la main de son capitaine d'équipe, Darren O'Connor et sa bande de verdâtre se dirigèrent vers le reste de l'équipe de Poufsouffle afin d'effectuer de brève salutation. Danny sourit béatement et tendit la main à ses futurs adversaires, mais aucun d'eux ne daigna lui serré la pince. Danny resta un instant la main levé, le vent glacial sifflant entre ses doigts. C'était certain, il ne faisait pas l'unanimité...
Mais cela allait changer, il allait bientôt démontrer ses qualités et on lui servirai des "Monsieur Sneals" à tout bout de champ! Le match étant sur le point de débuter, Danny s'empressa de monter sur son balai, dans une attitude faussement dynamique et se dirigea vers les trois cercles de pierre qu'il devait défendre. Étrangement, le gardien des serpentards s'y trouvait également et Danny Sneals lui fit un petit signe de la tête intimidé. Le gardien vert et argent pointa alors son index en direction de l'extrémité opposée du terrain.

"Tu n'as rien à fiche ici, Sneals! Retourne dans ton camp, au lieu d’empester mon périmètre de ton odeur pestilentiel!"


Sneals afficha un sourire gêné lorsqu'il s’aperçut qu'il s'était trompé de coté de terrain. C'est tout penaud qu'il finit par rejoindre son embut. Juché sur son balai, Danny se plaça au centre et écarta les bras en croix, pour se préparer à contrecarrer les attaques adverses. Il jeta un rapide coup d’œil derrière lui, pour voir les trois cercles qu'il devait protéger de son corps, et se murmura intérieurement que le souaffle ne franchirait jamais aucun d'entre eux!
C'était sans compter sur la formidable ligne d'attaque des poursuiveurs serpentards! Car des l'entame du match, le trio vert et argent donna bien des misères au pauvre Danny.
Le gardien n'avait pas la vivacité, ni même la dextérité suffisante pour manier son balai comme il l'entendait. Soit il allongeait son bras trop tard, soit il n'esquissait pas le moindre mouvement face au tirs ennemis! A chaque but, Danny adressait un sourire crispé comme pour mieux s'excuser auprès de ses partenaires, ce qui n'empêchait nullement ces derniers de secouer la tête de dépit tant leur gardien était une véritable passoire. Danny devait prendre ses marques ses responsabilité et trouver ses marques.
Alors qu'une énième contre-attaque des serpentards laissait présager le pire pour les poufsouffles, Danny réussit l'exploit de bloquer comme par miracle le souaffle entre ses gants! Le gardien jaune et noir n'en revenait pas lui-même, et c'est fièrement dans un geste rageur de l'index, qu'il fit comprendre à ses coéquipier qu'il allait effectuer une longue relance! Le ballon rouge en main, il voulut relancer au loin en décrivant un arc de cercle avec son bras, mais le souaffle lui échappa des mains et retomba derrière lui dans... l'un des trois cercles qu'il était censé préserver!
La bouche arrondie par la surprise, il ne prononça qu'une phrase :

"Oh merde...!"


Le public serpentard sans l'once d'une pitié pour le malheureux poufsouffle, ne cessèrent de s'esclaffer, de huer et de siffler à son encontre! Même le commentateur ne se priva point de tacler le pauvre gardien pour son geste maladroit!

"Nouvelle boulette de Sneals! Le score
est maintenat de 40 - 0 pour les serpentards! La défense des
poufsouffles semblent être un véritable gruyère, et Danny Sneals un
véritable pantin désarticulé dans son embut!"


Danny chercha alors un certain réconfort auprès de ses coéquipiers, mais ces derniers le fusillèrent à tour de rôle du regard! En ce tournant vers le public jaune et noir, il constata que certain d'entre eux faisait mine de l'égorger et ce n'est pas dans la mine déconfite de sa directrice Daisy mason qu'il touva du réconfort. Mais pourquoi tant de haine! Tout cela pour un malheureux match de Quidditch! Si au moins son père était la pour le soutenir. Peu à peu, comme un escargot, le jeune homme se recroquevilla dans sa coquille...
Danny se distingua dans la suite de la partie comme le pire gardien n'ayant jamais foulé le terrain de Poudlard! Ces gants était de véritables savonnettes, et les vifs ailiers serpentards n'avait aucun mal à le contourner pour expédier le souaffle dans les cercles. De plus Danny semblait avoir contaminé le reste de l'équipe, car aucun des poursuiveurs ne semblait en mesure d'ouvrir le score! l'équipe entière était devenue amorphe! Le capitaine des Poufsouffles paraissait complètement dépassé par les évènements et ne cessait de fixer le tableau d'affichage...
Il fallait réagir et c'est une nouvelle annonce d'Horace Gulivern qui fut le déclencheur d'un mouvement de réaction!

"Ce n'est plus un match auquel nous
assistons, mais une BOUCHERIE! Les poufsouffles ayant trouver qui
pourrait incarner au mieux la mascotte de leur maison! Danny Sneals est
en effet un véritable blaireau! A lui tout seul, il condamne son équipe,
incapable de marquer tant elle ne trouve pas de solution défensive pour
contrecarrer le déluge d'erreurs de leur gardien de pacotille! Le score
est toute de même de 170 à 0, et nous n'avons toujours pas de nouvel
des deux attrapeurs, la visibilité étant des plus médiocres depuis la
tribune! Mais il serait sans doute préférable de voir revenir Darren
O'Connor avec le vif d'or, pour mettre fin définitivement à cette
parodie de Quidditch! Cet écart de niveau est lamentable!"

Le capitaine des poufsouffles décida alors de stopper l'hécatombe et se dirigea alors vers le gardien pour entamer le dialogue!

"Mais qu'est-ce qui ne va pas Danny!? On te demande pas la lune, juste d'arrêter quelques un de leur tirs! on file tout droit vers l'humiliation, il nous faut sauver l'honneur!"

Danny l'écoutait, béat, un léger filet de bave coulant sur son menton. Le capitaine pointa alors un index vers le ciel pour désigner les deux attrapeurs en train de lutter âprement dans le ciel, et clama alors du fond du cœur sa pensée!

"Si tu ne le fais pas pour toi Danny, fais-le pour Nora! Tu ne peux pas imaginer à quel point elle tient à cette victoire! L'année dernière, Nora a faillit perdre sa sœur à cause de ce O'Connor de malheur! Alors donne lui une chance de pouvoir se venger! Juste une Danny!"

Ces dernières paroles avait fait mouche, Danny comprit alors qu'il devait se battre non pour lui mais pour la jeune attrapeuse, afin qu'elle puisse définitivement se venger de ce vil serpentard. Darren O'Connor avait été odieux avec Danny en maintes occasions, l'insultant des mots de la pire espèce, le frappant même parfois, mais cela ne devait être rien en comparaison de ce que devait endurer la malheureuse Nora!
Danny hocha la tête en signe d'approbation...

"Je vais faire tout mon possible... ne vous souciez plus de la défense j'en fais mon affaire..."


Même si le capitaine paraissait circonspect sur la valeur de tel propos surtout provenant de la bouche de Danny Sneals, cette discussion servit de déclic. En effet, les Poufsouffles par l'intermédiaire de leurs poursuiveurs enchainèrent les bonne phase de jeu, et marquèrent à plusieurs occasions. Danny Sneals n'était pas étranger à ce net regain de forme, car désormais il faisait tout pour protéger l'entrée de ses trois cercles. N'usant point de ses mains mais de corps pour faire opposition au souaffle, Danny réussissait enfin à contrecarrer les attaques des serpentards, du moins à limiter la casse. Bien que peu académique, cette méthode fit revenir dans la partie la maison jaune!
Même le commentateur horripilant du reconnaitre cet état de fait :

"Les Poufsouffles semblent enfin
avoir trouver la bonne recette et procèdent en contre! Les poursuiveurs
jaunes viennent de marquer coup sur coup à six reprises, sans encaisser
le moindre but. Une bien belle réaction d'orgueil pour sauver l'honneur!
Et un score qui maintient à nouveau l'enjeu dans ce match, car à 200 à
60, les serpentards peuvent encore se faire dépasser, si la charmante
Nora Weaver venait à ramener le Vif d'Or! Le suspense vient
définitivement du ciel!"


Instinctivement, Danny leva les yeux au ciel pour voir ou en était son attrapeuse avec le vif d'or, et c'est alors qu'il vit la jeune Nora au coude à coude, avec le cruel Darren O'Connor, dans une vertigineuse descente en piqué qui allait sans doute décider du vainqueur!
Le gardien des poufsouffles croisa les doigt et adressa une pensée muette pour la jeune fille.

*Vas-Y Nora...! Encore un petit effort...Tu peux le faire... t'es meilleure que lui...! Fais lui ravaler sa fierté à cet affreux serpent...!"*

Mais alors que Danny Sneals avait le regard braqué dans les nuages, un poursuiveur vert et argent venait de s'extraire de la mêlée et filait tout droit dans la surface de vérité. Danny eut juste le temps de voir le souaffle filé à toute allure en direction de l'un de ses cercles. Si ce dernier franchissait l'un d'eux, s'en était réellement finit des chances de victoires. Et Danny décida de se sacrifier au service de l'équipe en projetant sa tête sur la trajectoire du soiffle. Ce dernier le frappa en pleine figure avec une force inouïe, le rebon le faisant s'éloigner de la surface fatidique! Ce geste préserva l'espoir car tous restait possible, mais Danny paniqua lorsque il vit du sang couler de sa mâchoire. Sous la violence du choc le jeune homme venait de s'ouvrir la lèvre avec son appareil dentaire et faillit manquer tomber de son balai...
Il se cramponna avec la force du désespoir à son balai, et c'est ce moment que choisit une partie de la foule pour hurler de joie! Un attrapeur venait enfin d'attraper le Vif d'Or, mais lequel était-ce?
Danny leva les yeux avec anxiété pour découvrir le résultat tant attendu...

[C'est bon le Sorcier Moyen peut désormais attribuer le vainqueur de ce match! Celui qui attraperas le vif sera le grand vainqueur! On adaptera les scores en conséquence! Merci!]


NarrateurNarrateuravatar
Messages : 342

Voir le profil de l'utilisateur
Quelque part dans les tribunes, un sorcier gelait littéralement. Ce match était la pire singerie de l'histoire du Quidditch. Il se demandait vraiment comment l'équipe de Poufsouffle en avait été réduite à engager Sneals. Y avait-il pénurie de joueurs à ce point dans la maison jaune?

Fort heureusement tout espoir n'était pas encore perdu. La petite Weaver se débrouillait plutôt pas mal face à un O'connor qui ne lui faisait pas de cadeaux. D'après le voisin de gauche du sorcier, rien que pour ça Poufsouffle méritait de gagner. D'après celle de de de droite, la supériorité évidente des Serpentards devait être récompensée. Comme ils n'arrivaient pas à se mettre d'accord, ils lui demandèrent son avis. Le sorcier soupira, il n'était pas très doué pour ces choses là. Il sortit un dé de sa poche, décidant qu'il voterait poufsouffle pour un petit chiffre et Serpentard pour un grand. Il lança le dé...

Si le nombre est 1-2-3, poufsouffle gagne.
Si c'est 4-5-6, Serpentard l'emporte.

Ce dé n'est pas existant.

Mais il n'eut pas le temps de regarder le résultat qu'une clameur s'élevait dans le stade pour saluer le vainqueur.
Darren O'ConnorFugitif sous couvertureavatar
Messages : 839

Voir le profil de l'utilisateur
Soudain le Vif d'Or entama une chute vertigineuse en direction de l'arène, comme si le sol venait d'aimanter cet objet tant convoité par les deux attrapeurs. Ces derniers plongèrent à sa poursuite, ignorant totalement le danger d'une telle manœuvre en piqué. En effet le sol couvert de neige se rapprochait mètre par mètre, et il serait bientôt trop tard pour les deux concurrents de tenter une remontée soudaine. Darren n'y prêtait guère attention, il voulait coute que coute se saisir de maudit Vif d'Or et mettre fin à cette mascarade de rencontre. Car les Serpentards devaient gagner! La capitaine vert et argent se permit même le luxe de sourire, en pensant que son poids et sa masse physique lui donnerait sans aucun doute une plus grande vitesse que cette poids-plume de Nora Weaver.
Mais cette dernière devait certainement profiter de l'aspiration de la chute du serpentard, car elle restait irrémédiablement cramponnée dans son sillage!
Darren ravala son sourire, et un sentiment de colère s'inscrivit dans son regard en voyant cette maudite poufsouffle lui coller indéfiniment au train!

"Tu vas abandonner satanée Poufsouffle! Cette victoire est mienne, elle me revient de droit! Je vais te... Noooon tu ne peux pas!"

Bien trop occupé à lancé des piques à son adversaire, Darren s'était quelque peu redressé sur son balai, ce qui eu pour résultat de le faire quelque peu ralentir. Il eut alors juste le temps de voir une ombre jaune et noir filer à toute vitesse en direction du Vif d'Or. Si Darren ne tentait rien, cette demi-portion de Nora Weaver allait définitivement s'emparer de la victoire. C'est les traits déformé par la haine et la peur de perdre, que Darren tenta de tricher et de saisir au vol la brosse du balai de l'attrapeuse des poufsouffles. Mais voulant désarçonner son adversaire, il ne réussit qu'à se déséquilibrer lui même et manqua de tomber. Il se redressa et c'est alors qu'il entraperçut l'inimaginable...
En une fraction de seconde, Darren vit la jeune Nora capturée pour de bon le Vif d'Or et disparaitre dans une brusque et incroyable remontée. Darren poussa un cri d'effroi, les yeux dilatés d'horreur lorsqu'il comprit, en voyant le sol enneigé lui faire face, qu'il n'aurait ni la souplesse ni le temps d'entamer une ascension salvatrice. La capitaine serpentard heurta alors violemment le sol, son balais se plantant à la vertical dans la neige! Darren glissa sur le quelques mètres avant de s'affaler sur le ventre...
Toute la tribune verte et argent paraissait comme tétanisée devant cette vision d'échec, alors que les autres tribunes explosèrent de joie. Nul doute que certains applaudissaient Nora Weawer pour sa splendide manœuvre, mais d'autres étaient tout simplement heureux de voir l'orgueilleux serpentard s'effondrer lamentablement au sol.
Horace Gulivern s'en donna alors à cœur joie et vociféra tel un porc que l'on conduisait à l'abattoir...

"Incroyable dénouement, ici même, avec la victoire de la maison Poufsouffle sur les Serpentards, sur un score étriqué de 210 à 200! C'est la sublimissime Nora Weawer qui a châtié le soi-disant invincible Darren O'Connor, lui infligeant sans doute la pire déconvenue de toute sa carrière! Nora Weaver est la nouvelle héroïne de tout un peuple, car sans elle la défaite était inéluctable! Cette brillante attrapeuse a usé de la Feinte de Wronski pour attraper le vif et se débarrasser de son adversaire! Tout simplement admirable! Alors que Darren O'Connor est tombé lourdement au sol et semble s'être blessé, il aura certainement beaucoup de temps pour ruminer cette cuisante humiliation sur les bancs de l'infirmerie! Très beau match, au multiple rebondissements! Au plaisir de vous retrouver pour le prochain match entre Gryffondor et Serdaigle!"


Bien que légèrement assommé, Darren releva la tête. Son visage paraissait aussi déconfit qu’incrédule devant le spectacle inimaginable qui était en train de se produire devant ses yeux médusés. Le clan des Poufsouffles était en liesse et se congratulait entre eux, alors que les serpentards demeuraient prostrés devant cette humiliante défaite...
Il murmura d'une voix tremblante de rage son incompréhension :

"C'est impossible... Non c'est un cauchemar! Je ne peux pas m'être fais battre par cette misérable crevette!"

Un attroupement finit par encercler son corps allongé, et prononcé des paroles qui lui parurent inaudibles. Il reconnut des membres de son équipe, l'affreux Danny Sneals et même cette infâme crevette de Nora Weaver. Ils venait sans doute étancher leur soif de vengeance. Mais Darren n'entendit rien de leurs propos et s'effondra la face contre la neige. Suite à son choc, il finit par s'évanouir pour de bon, tombant dans un léger coma...
Porté sur une civière, un sourire s'afficha sur le visage tuméfié du serpentard, lorsque dans son sommeil, il revit pour la première fois depuis longtemps son père vivant, lui souriant également...

[Fin de Rp pour Darren O'Connor - Direction l'infirmerie!]


❝ Darren O'Connor ❞
×××××× est Michelle Middleton ×××××××
Nora WeaverAubergisteavatar
Messages : 2041

Voir le profil de l'utilisateur
Après un bref regard, les deux attrapeurs plongèrent en direction du sol enneigé, à la poursuite du vif d'or. Nora s'appliquait à rester dans la trajectoire de son adversaire pour profiter de l'aspiration de sa chute. C'était le seul moyen pour elle de maintenir une vitesse suffisamment élevé car sa faible corpulence la désavantageait face à O'Connor, qui était bien plus lourd. Elle commença à paniquer un peu en voyant que le sol se rapprochait avec une rapidité effrayante, si ils ne modifiaient pas rapidement leur trajectoire, ils allaient tous les deux s'écraser dans la neige. C'était à celui qui céderait à la peur le premier.

"Tu vas abandonner satanée Poufsouffle! Cette victoire est mienne, elle me revient de droit! Je vais te...
Noooon tu ne peux pas!"

Nora ne répondit rien, elle restait concentrée sur le vif d'or qui volait à seulement quelques mètres des deux attrapeurs. En se retournant pour lui adresser ses paroles menaçantes, O'Connor avait fait se redresser un peu son balais et perdait en vitesse. C'était le moment. Elle avait l'avantage, si elle ne faisait rien maintenant c'était fichu. Ignorant le sol qui s'approchait de seconde en seconde, Nora se coucha sur son balais et accéléra, dépassant ainsi le capitaine des Serpentard dans leur descente vers la victoire. Alors qu'elle tendait le bras pour s'emparer du vif, O'Connor tenta de la déstabiliser en attrapant la brosse de son balais, mais il manqua son coup et les doigts de la jeune attrapeuse se refermèrent sur le vif d'or juste à temps pour qu'elle puisse redresser brusquement son balais. Un large sourire s'étira sur son visage et tous ses muscles se détendirent tendit qu'elle remontait, s'élevant à hauteur des tribunes.

Elle avait réussi. Elle avait gagné. Comme elle aurait aimé qu'Amely soit là ! Pour une fois sa soeur aurait sans doute été très fière d'elle. Nora se promit d'écrire à son ainée le plus vite possible pour lui annoncer qu'elle avait tenu sa promesse : elle l'avait vengé. La jeune fille entendit les applaudissement s'élever dans les tribunes jaunes et noires et son sourire s'élargit. C'était bien la première fois qu'elle se faisait acclamer de la sorte. Le commentaire de Gulivern ne se fit pas attendre et il annonça la victoire des Poufsouffles avec 210 à 200, il indiqua également que Darren O'Connor semblait s'être blessé. Nora se retourna et vit en effet le jeune homme, étendu dans la neige, des dizaines de mètres plus bas. Son sourire se fana aussitôt, elle avait pensé qu'il réussirait à éviter la chute.

La jeune attrapeuse descendit sur le terrain. Dès qu'elle toucha le sol, les différents membres de son équipe se jetèrent sur elle pour la féliciter mais Nora continuait de jeter des coups d’œil à Connor par dessus leurs épaules. Il était entouré par les Sepentards et ne semblait toujours pas s'être relevé. Elle finit par s'approcher d'une démarche rendue claudicante par son genoux blessé.

"Il va bien ?" demanda-t-elle à un des poursuiveurs des verts et argent. Pour toute réponse, elle eut droit à un regard noir.

Quelques instants plus tard, on emmenait O'Connor à l'infirmerie sur une civière. Cette vision aurait du réjouir Nora, après tout sa vengeance en était complète : l'année dernière c'était sa sœur qui se trouvait sur cette civière par la faute de Darren, et pourtant elle se sentait affreusement mal. Et si c'était grave ? Si il ne s'en remettait jamais ? Elle savait comme Amely avait souffert de sa chute l'an passé, et elle ne souhaitait ça à personne, pas même à Darren.
Elle fut interrompu dans ses pensées par son capitaine d'équipe.

"Nora, toi et Danny devriez suivre O'Connor à l'infirmerie. Tu devrais faire examiner ton genoux et il s'est ouvert la lèvre."

La jeune fille acquiesça en silence et se tourna vers Danny, dont le visage était, en effet, en partie couvert de son propre sang. Miss Bloomwood allait avoir du travail...

[Fin du RP pour Nora]


Swann TwilfitPersonnage décédéavatar
Messages : 1124

Voir le profil de l'utilisateur
Swann resserra son vison un peu plus étroitement autour de son cou en observant les premiers échanges de souafles entre Serpentard. Le jeu était fluide et rapide et les poursuiveurs vert et argents trouvèrent rapidement le chemin des buts de Poufsouffle. Une exclamation salua le premier but des verts et argent tandis qu’Anton se penchait vers Swann pour lui dire :

« J’t’avais dit ! En dix minutes c’est plié ! Avec ce blaireau de Sneals dans les buts, ils sont morts ! »

Smith se tourna alors dos au match et tel un chef d’orchestre, tendit les mains au ciel et se mit à entonner une chanson de son cru. Rapidement plusieurs Serpentard se joignirent à lui et reprirent en chœur :

« SNEALS EST UN VRAI TROLL,
QUI VOLE DE TRAVIOLE,
DANS SON SIAGE EMPESTE,
UNE ODEUR INDIGESTE !

DANNY LA GOULE,TU N’AS RIEN D’COOL,FURONCLE PLEIN D’PUS, DANNY TU PUES ! »


Swann ne s’abaissa pas à chanter cette complainte bien qu’elle soit entièrement d’accord avec les paroles. L’empestine, comparée à l’odeur nauséabonde de Sneals, s’apparentait à un doux parfum agréable et fruité. La jeune femme préférait rester concentrée et scrutait les nuages afin de discerner les silhouettes de Darren et de la petite Weaver.

Le score progressa très vite et les verts et argent menaient maintenant de 170 à 0, aidés par un but contre son camps de Danny Sneals. Les tribunes Serpentards étaient survoltées et Swann commençait à se demander si elle avait prévue assez de bièraubeurre pour la fête d’après-match qui s’annonçait. Elle avait également fait importer par hiboux plusieurs confiseries de chez Zonco et quelques produits de Chez Weasley & Weasley pour une fin de soirée animée et basée sous le signe de la rigolade. La préfète avait déjà préparé la salle commune afin que tout soit prêt pour l’arrivée des joueurs victorieux. Comme elle était occupée à lister ce qu’elle devrait faire à l’issue du match, elle ne prêta pas vraiment attention à la remonté des Poufsouffle qui avaient réduit l’écart considérablement. Elle sortit de sa rêverie lorsqu’ Anton lui donna un violent coup de coude pour attirer son attention sur les deux attrapeurs qui descendaient en piqué.
Smith hurlait comme un hippogriffe qu’on égorge, exhortant Darren à aller plus vite. Cependant Swann sut que le match était plié lorsqu’elle vit l’attrapeur de son équipe se tourner légèrement pour chambrer Nora Weaver qui, elle, restait concentrée les yeux rivés sur le vif d’or.

*Ta vanité de perdra, Darren !*

Elle soupira et exaspérée, elle quitta la tribune en entendant un tonnerre de protestation émanant des gradins verts et argent. Weaver avait saisit le vif. Serpentard avait perdu.

Swann était la première sur le chemin qui menait au château afin d’accomplir dans les plus brefs délais ses missions : Stocker la bièreaubeurre jusqu’au prochain match, ranger la salle commune et décrocher les décorations qu’elle avait installées pour fêter la victoire, et enfin, trouver un prétexte pour devenir une proche de Nora Weaver, la nouvelle coqueluche de Poudlard.


Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 3906

Voir le profil de l'utilisateur
Le match débuta et les deux attrapeurs disparurent presque instantanément dans le brouillard.

« Ils ne devraient pas faire jouer les matchs dans ces conditions ! On voit rien du tout ! » Grommela le Gryffondor en croisant les bras.

« De toute manière on s’en fout, c’est même pas notre équipe, Weaver va terminer à l’infirmerie quant O’Connor en aura finit avec elle, et puis c’est tout… » Répondit laconiquement Bryan Thomson son voisin.

Irving saisit l’occasion pour laisser éclater son mécontentement:

« Toi, le sort des autres ça te passe au dessus ! Il n’y a que ta petite personne qui compte et ta petite Georgy ! »

Bryan dévisagea Irving comme s’il le voyait pour la première fois tandis que le Gryffondor regrettait aussitôt ses paroles. Ca ne lui ressemblait pas de lancer des pics infondés : Bryan était la bonté incarnée et il aurait dû atterrir chez les Poufsouffle plutôt que chez les Rouge et Or.

« Elle s’appelle Georgiana, pas Georgy…Elle déteste quant on l’appelle comme ça. » Précisa Thompson d’un ton bourru.

« Ouai, je sais…répondit simplement Irving, Elle est où d’ailleurs ? » enchaina-t-il en scrutant les tribunes Gryffondor où la foule était très dense. Il aperçu Jérémy Baker, Lorena Seroso et les autres membres de l’équipe regroupés ensemble vers le haut de la tribune mais aucune trace de La-Harpie. Il savait son amie solitaire et il se doutait qu’elle devait suivre le match avec intérêt dans un endroit où elle ne serait pas gênée par les supporters. En effet, elle était directement concernée par cette rencontre puisqu’elle devrait vraisemblablement affronter et Nora et Darren au cours de l’année. Malheureusement, le duel des attrapeurs était rendu invisible par les intempéries et Irving n’avait pas d’autre choix que d’observer la débâcle de Poufsouffle. Danny était incapable d’arrêter le moindre souafle et même pire, il trouvait le moyen d’alourdir la sentence en marquant contre son camp !
Irving s’attrapa les cheveux et feignit de se les arracher en grognant :

« PUTAIN DAN’ ! CONCENTRE-TOI, MERDE ! TU FAIS CHIER ! »


Le Quidditch. Un jeu. Un instant de communion et de ferveur.

« BORDEL ! »


Le capitaine de Poufsouffle vint même voler auprès de Sneals afin de le remotiver. Irving se demanda comment le chef des jaunes arrivait à trouver assez de patience pour parler avec Danny. S’il avait été à sa place, Irving l’aurait surement étripé et fait des guirlandes avec ses entrailles…
Mais, apparemment, les mots de réconforts (ou les menaces) du capitaine portèrent leurs fruits puisque Sneals ne laissa plus passer aucun souafle après cette entrevue ! Certes son style était assez particulier puisqu’il arrêtait le ballon tantôt avec ses fesses, tantôt avec sa face mais…n’empêche…cela fonctionnait et cette stratégie permit à Poufsouffle de revenir à la marque. Si Nora attrapait le vif, les jaunes pouvaient même gagner. Irving se rongeait les ongles et scrutait le ciel avec appréhension lorsqu’il vit les deux attrapeurs descendre en piqué à la poursuite du vif d’or. Le Serpentard avait une légère longueur d’avance sur Nora qui profitait de l’aspiration de ce dernier.

« ALLLEEEEEEZ ! VAS-YYYYY NORAAAAA! VAS-YYYYYYY ! TU Y ES PRESQUE ! OUI ! OUI ! OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII ! »

Une explosion de joie retentit dans les tribunes de Poufsouffle et Irving exulta en sautant sur Bryan Thompson. Ce dernier, littéralement écrasé sous le poid du Gryffondor, le portait tant bien que mal tandis qu’Irving laissait éclater sa joie en secouant ses poings vers le ciel et en criant.
Au bout de quelques secondes, le gryffondor sauta des bras de son camarade et l’attrapa par le col de sa cape pour le secouer vigoureusement :

« ELLE L’A FAIT ! ELLE L’A FAIT ! ELLE EST GENIALE ! YOUHOUHOUH»

Entre deux secousses, Bryan murmura :

« Irving…Arrête…O’Connor est blessé… »

« Hein ? »

Le jeune homme lâcha Thompson et observa l’attroupement en bas des tribunes. Effectivement, O’Connor était étendu sur le sol entouré par les membres de son équipe ainsi que par Nora et Danny.

« Bien fait pour lui ! grommela Irving, j’espère qu’il souffre le martyr ! » Ajouta-t-il avec un sourire éclatant.


Every day of your life is a leaf of your story which you write
Danny SnealsPersonnage décédéavatar
Messages : 263

Voir le profil de l'utilisateur
Danny Sneals resta quelques instants à scruter les cieux pour obtenir enfin une réponse. La bouche ouverte, encore sanguinolente par le récent choc, et absorbant une quantité incroyable de flocons, il attendait fiévreusement le verdict du match...
Nora apparaissait vraiment comme une brindille à coté de cette brute de O'Connor, et Danny trembla de manière imperceptible pour sa jeune attrapeuse. Mais c'est alors qu'un véritable miracle se produisit, Nora profitant de l'aspiration du capitaine serpentard, réussit à lui griller la politesse et à lui subtiliser de justesse le vif d'or tant convoité! Alors que le capitaine vert et argent venait a frapper durement le sol enneigé, Danny leva avec mollesse un poing rageur en direction des cieux et l'attrapeuse jaune avant de s'écrier :

"Bravo Nora... T'es bien la balayeuse la plus rapide de Poudlard... Tu la tiens ta vengeance..."

Danny ressentit alors un sentiment nouveau. Un parfum inhabituel de victoire l'envahit, recouvrant du même coup l'odeur âpre de transpiration qui émanait de ses aisselles suite aux nombreux efforts qu'il venait de fournir. Danny fut alors comme envahit par une énergie nouvelle, et entama sur son balai un tour d'honneur pour partager sa liesse avec le public!
Il allait d'une tribune à l'autre comme un jeune chiot jouant à la baballe pour la première fois! En passant devant la tribune muette de déception des serpentards, il fit mine de tendre l'oreille d'un geste de la main pour mieux chambrer le public vert et argent des nombreux chants injurieux à son égard!

"Alors c'est qui le patron...!? C'est Danny la Goule...!"

C'est avec un grand sourire qu'il rejoignit la tribune jaune, se permettant même le luxe de lancer un baiser volant en direction de la directrice des poufsouffles. Danny écarta les bras dans un signe victorieux, et poussa un grognement de satisfaction.
Lui qui n'avait jamais connu un pareil enivrement était comme transporté par l'émotion. Danny était sur le point de devenir une star! Gagner en quidditch pouvait permettre de coucher avec pas mal de filles, enfin du moins d'approcher bon nombre d'entre elles. Plusieurs idées lui traversèrent alors l'esprit comme celle d'embrasser fougueusement l'infirmière bloomwood, ou alors de serrer contre lui la jeune Nora!
Mais son attention se reporta au sol ou l'équipe médical semblait s’affairer auprès de ce maudit Darren O'Connor.

*Mais vous ne pouvez pas le laisser crever et pourrir dans son coin ce néo-mangemort...!*

Cette remarque surprit Danny lui-même, peu habitué à de telle démonstration haineuse, mais il en comprit très vite la raison. En effet, il était profondément jaloux à l'idée que Rachelle Bloomwood puisse s'occuper de ce maudit Darren et non de lui, et cela fit germer en lui une amère et cruelle frustration. Rien que de savoir Darren entre les mains douce de l'infirmière lui donnait envie de dégobiller. Il entama alors une longue et lente descente, vers le centre du terrain, pour simuler un malaise...
Danny porta ses mains vers ses lèvres tuméfié avant de crier :

"Mon Dieu je meurs... Adieu monde cruel..."


Il espérait secrétement voir accourir à son chevet la sublime infirmière Bloomwood, mais ce ne fut pas le cas. C'est le batteur obèse des Poufsouffles qui remarqua en premier le corps étendu de Danny Sneals. Plaquant sa main sur son visage, il décida de prendre une courageuse initiative et déclara sans détour...

"Je ferai mieux d'emmener ce crétin à l'infirmerie, avant que quelqu'un se blesse vraiment en trébuchant sur ce tas de merde!"


Le batteur des poufsouffles, au bord de la nausée prit alors dans ses bras le jeune Danny pour le conduire à l'infirmerie, alors que tout le monde semblait se préocupper d'avantage du sort de l'attrapeur des serpentards toujours inconscient après son terrible choc...
Quand à Danny, il ne put s'empêcher de sourire à l'idée de retrouver la belle infirmière...

[Fin de RP - Direction l'infirmerie]


Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

[Match de Quidditch ]Serpentard/Poufsouffle Rp (Darren - Nora - Danny + Public)

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Match de Quidditch ]Serpentard/Poufsouffle Rp (Darren - Nora - Danny + Public)
» Match de Quidditch Gryffondor/Serpentard [RP sans tour de jeu]
» QUIDDITCH ◮ Inscription au match GRYFFONDOR vs SERPENTARD (4)
» 4- Equipe de Quidditch de Poufsouffle
» Match ¤3¤ Serpentard <VS> Poufsouffle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Poudlard :: Parc, :: Terrain de Quidditch,-