AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Deuxième round [PV Jayden]

Lauren McGowanAspirante Auroravatar
Messages : 100

Voir le profil de l'utilisateur
[Attention, ce RP pourrait contenir des scènes ou des propos violents.]

Samedi 23 Mai

Lauren avait passé toute la journée cloitrée dans la salle commune à réviser avec Dave et Samantha. Les ASPIC étaient dans deux semaines et ils avaient encore énormément de boulot, à en croire le planning de Dave. Ils étaient plutôt efficaces tous les trois et avaient chacun leur matières favorites et leurs bêtes noires, ce qui leur permettait de s'entraider, mais après plusieurs heures à étudier, l'adolescente avait besoin d'air. Elle était du genre à ne pas tenir en place et rester assise à une table de travail tout l'après-midi relevait de l'exploit. Mais si elle ne s'activait pas rapidement elle allait exploser. Elle ne supporterait pas d'écouter Dave parler de la grande crise financière de 1871 une seconde de plus.

Elle n'était, d'ordinaire, pas vraiment du genre à stresser pour les examens, mais elle avait réellement envie d'être acceptée au bureau des Aurors et elle avait intérêt à bien réussir ses ASPIC si elle voulait que ce soit le cas. C'était la première fois qu'un examen avait un tel enjeu pour elle et c'était beaucoup de pression à gérer. Et comme toujours, elle évacuait la pression en faisant du sport. Elle avait besoin de dépenser toute cette énergie qu'elle n'utilisait pas.

La batteuse avait donc enfilé une tenue de sport et une paire de basket et avait profité des dernières heures de l'autorisation de sortie pour aller courir dans les rue de Pré-au-Lard. Cela changeait du parc de Poudlard, qu'elle commençait à connaitre par cœur. Elle avait rapidement parcouru les grandes artères du village, qui était vraiment minuscule, et se retrouvait désormais à découvrir les petites rues moins commerçantes qu'elle n'avait pas l'habitude d'emprunter.

Elle arrivait dans une ruelle visiblement déserte qui passait derrière les Trois Balais quand elle aperçut un couple sortir par une porte de service. Elle ne leur aurait pas accordé plus qu'un regard si elle n'avait pas reconnu la silhouette du jeune homme. Jayden Valentyne, fidèle à lui-même, terminait de se rhabiller en s'éloignant de sa conquête à l'air confus, qu'il avait visiblement l'intention de planter là. Quel goujat !

Lauren leva les yeux au ciel et reprit sa course, prenant soin de jeter un regard dégouté au Gryffondor en passant à sa hauteur. Elle venait de le dépasser avec un soupir bruyant quand un éclat de voix dans son dos lui fit faire volte-face.

"Qu'es-tu r'garde, Guenon ? Curieuse d'voir comment j'ai émoustillé ta copine ?"

Le sang de Lauren ne fit qu'un tour. Une second plus tard elle tenait Jay par le col, le regard haineux, hors d'elle. Elle le détestait, lui, son attitude nonchalante et son air prétentieux. Et surtout elle n'en pouvait plus des remarques sur leur couple, à elle et à Sam. Les rares qui s'étaient risqués à se moquer ouvertement d'elles l'avait amèrement regretté mais elle savait bien que ça jasait dans leur dos et elle détestait ça. Tous des lâches, et des imbéciles. Alors que Jay se permette de lui rappeler qu'il avait été avec Sam avant elle et laisse entendre qu'il aurait des conseils à lui donner était clairement la goutte de trop.

"Mais c'est quoi ton problème Bordel ? Tu te prends pour qui ? asséna-t-elle en le repoussant brutalement contre le mur derrière lui. J'en ai rien à foutre de toi ! Qu'est-ce que tu crois ? T'es qu'un pauvre connard qu'intéresse personne ! Ni Sam ni personne d'autre !"

Avec toute sa force, elle lui asséna un puissant coup de poing en pleine figure avant de se reculer d'un pas.

"T'as vraiment aucune morale, cracha-t-elle avec dégout. T'es pitoyable..."

Déjà essoufflée par sa course, la batteuse était désormais à bout de souffle et sentait son pouls palpiter dans ses veines à une vitesse folle. Elle aurait eu besoin de récupérer mais était consciente que Jayden ne lui en laisserait certainement pas l'occasion. Alors elle serra les poings, prête à parer la moindre riposte.


Jayden ValentyneSoigneur de dragons à Gringottsavatar
Messages : 215

Voir le profil de l'utilisateur
Cela faisait bien longtemps que le Gryffondor n'avait pas profité d'une sortie à Pré-au-lard. Réellement s'entend ! Lors de la précédente, il avait écopé d'une énième retenue. Se retrouver en compagnie du concierge ne lui déplaisait plus vraiment désormais mais cela ne valait tout de même pas de se promener dans les rues de Pré-au-lard à flirter et s'amuser. La fois d'avant encore, James avait absolument tenu à le suivre partout et à ce qu'il passe "un bon moment" ensemble. Cet acharnement avait clairement viré l'obsession et au maternage.

Jayden ne pouvait pas vraiment en vouloir à son meilleur ami. L'année précédente, Pré-au-lard était devenu l'un des endroits où il s'était fourni en substances illicites et autres dépendances. Il n'était donc pas étonnant si le Serdaigle s'inquiète toujours même une année après les faits de ce qui pourrait s'y passer.

Néanmoins cette fois, le blond était venu pour s'y amuser et profiter gaiement des plaisirs qu'il s'octroyait autrefois loin de l'établissement et des gamines puériles qui lui tournaient à l'occasion autour.
C'était ainsi qu'il avait rencontré Marjorie, une jolie petite rouquine. Elle était niaise, très clairement et naïve comme il en avait peu rencontrer.

Ce n'était que lorsqu'il s'était extirpé de la chambre des Trois-Balais qu'ils avaient occupée toute l'après-midi que le rouge et or s'était rendu compte de la bêtise qu'il avait commise en pensant se débarrasser comme de rien de sa compagne. Celle-ci s'était montrée blessée et avait manqué de peu de descendre pour provoquer un scandale. Or, s'il y avait bien une chose qu'il ne souhaitait pas, c'était de provoquer un tapage général au milieu de la taverne. Se souvenant du passage arrière discret et fort utile, sa main s'était emparée de celle de la jeune femme qu'il avait tiré - voir presque trainé - derrière lui.

Ce n'est qu'une fois dans la ruelle qu'il avait pris le temps de se recomposer une allure plus ou moins acceptable. Certes, les professeurs de Poudlard connaissaient son attitude et sa tenue débraillée. C'était d'ailleurs une chose qu'il devait leur reconnaitre que c'était engouement qui virait à l'acharnement que de le voir évoluer et changer. C'était d'autant plus le cas quand on savait qu'ils continuait leurs efforts dans cette voie sans y voir un quelconque changement encourageant.

Le tout désormais qu'ils étaient arrivés dans la ruelle, revenait à se débarrasser de cette fille. A n'en pas douter et bien qu'il ait pris le soin comme toujours de la prévenir qu'elle ne devait rien escompter de cette soirée, cette idiote allait se la jouer héroïne de films à l'eau de rose qui s'effondre, désespérée, de s'être ainsi fait duper. Cela aurait pu être amusant si cela n'avait tourner à l'agacement et à la lassitude. Que ne pouvaient-elles comprendre dans la mise en garde qu'il leur adressait à chaque fois ? Que ne voyaient-elles pas dans sa manière d'être ou plutôt que souhaitaient-elles deviner derrière son attitude ? Chacune était, inévitable ou presque, persuadée d'être celle qui le ferait changer, celle qui aurait le droit de s'afficher à son bras en paradant comme une princesse qui ajoute une nouvelle espèce particulièrement rare et difficile à attraper à son tableau de chasse....

Aussi quand une silhouette familière s'avança dans leur direction, le jeune homme y vit-il une chance inespérée de pouvoir se débarrasser de cette pintade sans trop de cris, de pleurs et de supplications vaines. McGowan, la guenon des Serpentards qui deux étés plus tôt, s'était pointée sur son territoire pour lui faire passer un sale quart d'heure, la même qui s'était battue à armes inégales en ramenant ses deux frères flics et une batte, arrivait dans la ruelle au pas de course.
Une chance telle ne se présentant  pas de manière anodine et plusieurs fois dans une même soirée, Jayden s'empara-t-il de la première excuse qui lui vint à l'esprit pour l'agresser quand il vit son regard se poser sur lui.

- "Qu'es-tu r'garde, Guenon ? Curieuse d'voir comment j'ai émoustillé ta copine ?"

A peine ses mots avaient-ils franchis ses lèvres que McGowan le saisissait au col le regard haineux.

"Mais c'est quoi ton problème Bordel ? Tu te prends pour qui ? asséna-t-elle en le repoussant brutalement contre le mur derrière lui. J'en ai rien à foutre de toi ! Qu'est-ce que tu crois ? T'es qu'un pauvre connard qu'intéresse personne ! Ni Sam ni personne d'autre !"

Qui n'intéressait personne ? Ce n'est pas ce que la jeune femme qui s'éloignait discrètement et avec laquelle il avait passé la soirée qui aurait dit ça. Pas plus d'ailleurs que toutes les autres crétines qu'il avait côtoyé ces dernières années. Et dans ce lot, se rangeait sans nul doute la copine de celle qui lui faisait face : Samantha Miller. A l'époque le pari qu'il avait décidé de remplir avait été d'ailleurs bien trop facile à remplir.... Mais il avait gagné et reçu de Kelsey de quoi compenser la bagarre inégale qui avait suivi. Un sourire se dessina sur les lèvres du Gryffondor mais celui-ci s'effaça quelques instants alors que sa condisciple lui balançait son poing dans le visage avant de lui hurler combien il était amoral et pathétique.

Amoral et pathétique ? Ce n'était guère la première fois qu'on le lui disait mais c'était tout de même une première qu'une garce dans son genre qui se pointait sur le territoire d'un autre en charmante compagnie policière et armée d'une batte vienne le lui faire remarquer.
Se relevant en époussetant ses vêtements et en réajustant son col, Jayden passa son pouce sur le bord de sa lèvre inférieure. Dans le choc, l'une de ses canines avait éraflé sa lèvre.

- C'est fort d'la part d'une guenon dans ton genre qui s'pointe à une pseudo bagarre avec une batte et la présence de ses deux frères d'me dire que j'manque de moral et qu'j'suis pathétique !, lui lança-t-il avec un sourire narquois, Dis-moi, McGowan, c'est quoi ta définition d'sans moral, hein ?

Rapide, il se jeta sur la Serpentarde et lui enfonça son poing au creux de l'estomac avant de s'éloigner de sa démarche légère et souple pour lui faire face.

- Tu d'vrais me r'mercier en plus. C'est pas un peu grâce à moi qu'tu t'es rapproché autant d'Miller hein ?



- Never be down again. -
@Exception
Lauren McGowanAspirante Auroravatar
Messages : 100

Voir le profil de l'utilisateur
Lauren leva les yeux au ciel en voyant Valentyne épousseter ses vêtements. S'il faisait un drame de quelques grains de poussières, il n'allait pas se remettre de ce qui l'attendait. Ivre de colère, la Serpentard était décidée à lui donner une bonne leçon et à dépenser tout ce qu'elle avait d'énergie à s'assurer que Jayden rentrerait à Poudlard en rampant tel la vermine qu'il était. Mais le Gryffondor avait visiblement une opinion différente sur sa personne puisqu'il ne se jugeait pas plus amoral qu'elle ne l'était. Bah voyons !

"Oh, c'est sûr que moi toute seule face à ton gang de dégénérés ça aurait été beaucoup plus équitable !"

Ils étaient au moins dix dans cette bande de pseudo-gangster, et si elle était persuadée d'être capable de réduire chacun d'eux en miettes individuellement, elle n'était pas arrogante au point de se jeter en pâture à dix machos écervelés aux biceps aussi gros que ses cuisses.  Elle était peut-être impulsive et sûre d'elle, mais elle n'était pas non plus une Gryffondor tête-brûlée et elle tenait un minimum à la vie. Évidement qu'elle avait demandé à ses frères de l'accompagner.

Enfin, elle avait demandé à Jake. Ethan était venu de son plein grès parce qu'il ne savait pas résister à l'attrait d'une bonne bagarre. Mais ni l'un ni l'autre ne serait intervenu à moins qu'elle ne soit en très mauvaise posture ou que certains des "amis" de Valentyne n'aient décidé de se joindre à la partie. Ce n'était pas tellement que ses frères n'étaient pas solidaires ou protecteurs. Disons simplement qu'ils avaient toujours jugé que la meilleure façon de protéger leur sœur était de lui apprendre à se défendre toute seule. Et Lauren leur en était grandement reconnaissante. Elle n'avait peut-être pas suivi la formation la plus protocolaire qui soit, mais elle avait eu deux professeurs de boxe plus que corrects.

"Et puis tu peux parler toi, qu'est-ce que ça te fait de te battre sans ton copain pour prendre soin de toi ? C'était quoi son nom déjà, Bryan ? Ryan ? Qui va venir arrêter le carnage avant que tu puisse plus tenir le rythme cette fois-ci hein ?"

Sa remarque, sans surprise, ne parut pas plaire au Gryffondor qui lui envoya un puissant coup de poing en plein dans l'estomac. Le souffle coupé, Lauren fut pliée en deux par la violence de l'impact. Elle ne prit conscience qu'à cet instant de son état de fatigue, tant nerveuse à cause des révisions que physique suite à son jogging, et comprit que ce combat était loin d'être gagné d'avance, contrairement à ce qu'elle aurait d'abord pensé.

Valentyne était plus grand et plus fort qu'elle, deux avantages indéniables, mais elle se savait plus entrainée. Si elle voulait avoir une chance, ce ne serait pas en l'affrontant sur le terrain de la force brute, mais plutôt sur celui de la technique. Pivotant sur sa jambe gauche, elle s'écarta un peu de son adversaire, se plaçant à coté de lui, avant d'abattre avec force son coude au creux de son cou alors qu'il finissait de cracher une nouvelle remarque moqueuse.

"Ne parle pas de Sam !" asséna-t-elle avec force.

Sans chercher à savoir si son coup avait eu l'effet escompté, elle profita d'un éventuel déséquilibre de son adversaire pour venir le faucher derrière les genoux d'un coup de pied rotatif.

"Qu'est-ce que tu crois ? Qu'on va te remercier ? J'te dois rien, et Sam te doit rien non plus, t'as été qu'un parfait connard avec elle, et ça s'arrête là, reprit-elle, haineuse. Alors quoi ? T'arrives tellement à rien dans la vie que t'es obligé de venir chercher un peu de reconnaissance jusque là ? Mais tu vas finir par me faire de la peine tu sais ! "


Jayden ValentyneSoigneur de dragons à Gringottsavatar
Messages : 215

Voir le profil de l'utilisateur
La remarque sur ses amis de gang agaça prodigieusement Jayden. Certes, ils n'avaient pas tous l'air très propres sur eux en apparence - uniquement puisque le blond était maniaque. Leur attitude était loin d'être toujours amicale et ils passaient clairement pour de mauvais garçons mais jamais aucun d'entre eux n'aurait prétendu se mêler de la bagarre tant que celle-ci ne dégénérait pas à l'avantage ou au désavantage de Jayden. Ces gars connaissaient parfaitement le caractère tempétueux et colérique de leur chef et n'hésitaient pas à intervenir en s'opposant à lui pour lui éviter des ennuis et sauver son opposant. C'était ainsi que Sanchez avait eu la vie sauve. De plus, jamais aucun d'entre eux ne se serait permis de s'insinuer dans la bagarre alors qu'il avait lui-même donné l'ordre qu'ils restent à leur place et le laisse régler tout seul ce problème. Non sérieusement ... Les membres de son gang avaient énormément de défauts. Leur humour était parfois lourd, cynique voir lubrique mais ils avaient un sens de l'honneur et des valeurs même si clairement ils n'en avaient pas l'air. L'atteinte à leur intégrité laissa un goût de bile dans la gorge du Gryffondor. Il était leur leader et en tant que tel, la chose avait bien du mal à passer. Y mêler Ryan dont elle prenait clairement un malin plaisir à malmener le prénom ne faisait qu'attiser la colère qui lui remontait lentement.
C'est d'ailleurs celle-ci qui lui fit commettre une grave erreur alors qu'il l'attaquait. Pivotant sur elle-même, la Serpentarde lui assena son coude au creux du cou tout en lui hurlant de ne pas parler de Miller. Miller par ci, Miller par là ! Ne venait-elle pas de s'en prendre à ses gars ? De les trainer dans la boue ? Pourquoi n'aurait-il pas eu le droit d'en faire de même face à cette petite idiote de Miller ?! Etait-ce réellement de sa faute si elle était si niaise et naïve ? Après tout, cela lui avait plutôt bien servi à cette guenon ! N'était-elle pas désormais avec cette blonde insipide et crétine ?

Basculant en avant sous le coup de son adversaire, le Gryffondor effectua une gracieuse et preste roulade pour s'éloigner légèrement d'elle avant de pivoter en balançant l'une de ses longues jambes dans celle de la jeune femme l'abaissant à son niveau. Prenant son élan, il lui balança un uppercut dans la mâchoire avant de se redresser et d'effectuer un pas en arrière de sa démarche souple pour jauger la stratégique qu'allait adopter la guenon.

- Ces gars sont pas des dégénérés, McGowan., lui lança-t-il.

La posture du jeune homme avait changé. Du gars débraillé se faisant passer pour une grosse brute complètement idiote et incapable de parler autrement que dans un langage entrecoupé de racaille de bas étage, il avait laissé le voile tomber pour montrer le garçon cultivé à l'allure toujours aussi négligée que d'habitude mais bien moins stupide qu'il n'y paraissait et capable d'aligner plusieurs mots dans un anglais correct et bien construit.

- Mes gars ont beaucoup de défauts. Ils ont un humour lourd parfois lubrique surtout avec les femmes. Et clairement, ils n'ont sans doute pas choisi le même leader qui soit et n'ont pas le meilleur des aspects mais ils ont des valeurs et un sens de l'honneur. A moins que l'un de nous n'ait été en danger aussi bien moi que toi, ils seraient intervenus autant en ta faveur que la mienne. Il y a se battre et tuer, McGowan. Mes gars savent faire la différence entre une raclée et un acte qui tourne mal ! Et il me semble pas qu'ils se soient jetés contre toi quant t'as sorti ta batte. Ils nous ont séparé, nuance. Parce qu'ils savaient que j'allais déconner. Ils auraient clairement pu vous envoyer à l'hôpital toi et tes frères vu leur nombre. Je pense pas qu'ils l'aient fait. Ils ont calmé le jeu, point !

Se refermant telle une huitre, le jeune homme réadopta la posture qu'il offrait à tout Poudlard depuis de nombreuses années.

- T'm'dois quand même qu'sans moi, le rapproch'ment avec Miller aurait été moins rapide. Mais j'm'attendais pas à des r'merciements d'ta part. Ta fierté est trop mal placée pour ça., lui fit-il avant d'ajouter d'un ton moqueur où perçait un soupçon de ce ton qu'utilisait certains professeurs lorsqu'ils étaient déçus de l'erreur commise par l'un de leur meilleur élève, Oh et j'te l'ai d'jà dit mais ... t'as aucune défense à gauche. T'laisse tout l'temps c'côté sans défense. Face à un droitier ça peut l'faire mais... j'suis gaucher, McGowan. Et j'attaque aussi bien d'un côté qu'de l'aut'e.

Relevant sa garde, Jayden se mit en positon défensive, un sourire cynique aux lèvres.



- Never be down again. -
@Exception
Lauren McGowanAspirante Auroravatar
Messages : 100

Voir le profil de l'utilisateur
Alors que Jayden terminait sa chute par une roulade agile, Lauren recula d'un pas, le regard rivé sur son adversaire dont elle guettait la prochaine action. Action qu'elle vit venir une seconde trop tard puisqu'au moment où elle devinait les intentions de son camarade, la jambe de ce dernier la fauchait déjà derrière les tibias. Elle perdit l'équilibre, se réceptionna sur un genoux et reçut un puissant coup de poing en pleine mâchoire, qui manqua de l'envoyer au sol. Essayant d'ignorer la douleur et le goût du sang dans sa bouche, l'adolescente se redressa, vibrante de rage.

Le Gryffondor lui faisait face, en position de défense, et visiblement vexé par ce qu'elle avait dit sur sa bande d'imbéciles. Elle le laissa débiter son petit éloge ridicule sans attaquer ; ce n'était pas l'envie qui manquait mais elle pouvait profiter de ce temps pour reprendre son souffle et ses esprits, et revoir sa stratégie. Mais elle ne pouvait pas supporter un tel débit de bêtises à la minute sans réagir et ne se priva pas de répondre à son camarade avec un sourire moqueur.

"Par Merlin mais ils m'ont sauvé la vie tes chevaliers en armure ! Fais moi penser à leurs envoyer des fleurs, tu veux ? cingla-t-elle. Pense ce que tu veux ! Si ça t'aide à dormir le soir de penser que toi ou un seul de tes gars puisse avoir la moindre once d'honneur ou de morale, tant mieux, ça n'empêche que vous restez une bande de machos décérébrés qui traitez les femmes comme de la bouse de Dragon."

Elle aurait bien voulu savoir de quelles nobles valeurs Valentyne pouvait-il se vanter, lui qui jouait avec les sentiments des autres par pur plaisir. Les petits jeux malsains qu'il avait pu partager avec Lorgan pour s'amuser au détriment des autres n'étaient plus secrets pour personne depuis que Gwen Frost les avait affichés dans le hall de l'école, il y a de cela un ou deux ans. Qu'il soit un abrutit fini qui profite de la faiblesse des autres était une chose, mais il pourrait au moins avoir la décence de l'assumer ! Et après il venait lui parler de fierté...

"Laisse tomber, d'accord ? T'y es pour rien dans ce qui s'est passé entre moi et Sam alors arrête un peu ! répliqua-t-elle avec lassitude. Pourquoi ça t'importe tellement ?"

En revanche, il disait vrai quant à son manque de défense à gauche. Le reconnaitre lui faisait plus mal que n'importe quel coup de poing, mais Lauren devait bien admettre qu'il avait raison. Elle était droitière, avait appris à se battre avec des droitiers et n'avait généralement affronté que des droitiers ou des adversaire trop mauvais pour qu'elle n'ait le temps de se poser la question. Mais Jayden était gaucher, ce qui voulait effectivement dire qu'il frappait mieux à gauche qu'à droite. Mais aussi que sa jambe d'appui était la gauche. Donc qu'elle devait le forcer à s'appuyer sur le droite, moins musclée, moins fiable. Tout était question de tactique.

Elle ne pouvait pas prétendre le contraire, Jayden savait se défendre. Elle sentait encore la douleur irradier dans sa mâchoire à l'endroit où il l'avait frappé, mais il manquait de technique. Il avait du apprendre à se battre dans la rue, contre des voyous pas plus doués que lui. Il manquait de stratégie.

S'approchant brusquement d'un pas, Lauren feignit de viser l'épaule gauche, frappa finalement la droite, aussi fort qu'elle le pouvait. Elle voulait le faire reculer, juste d'un pas, lui faire déplacer sa jambe droite en arrière sous la violence du coup. Le forcer à faire peser tout son poids sur elle, et viser le genoux. Un coup précis, du dos du pied, juste sur le coté de la rotule. Un coup presque infaillible. Il y avait bien un autre endroit où elle aurait pu frapper et être certaine de faire mal, mais elle n'avait pas l'intention de s'abaisser à ça, pas tout de suite.

"Mais toi tu manques de technique, asséna-t-elle dans le même temps. Tu te bats comme un voyou, t'as aucune finesse."


Jayden ValentyneSoigneur de dragons à Gringottsavatar
Messages : 215

Voir le profil de l'utilisateur
Le ton de lassitude de la Serpentarde en ce qui concernait le rôle qu'il avait joué dans sa mise en couple avec Miller n'eut aucun impact sur l'attitude du Gryffondor.

Pourquoi ça lui importait ? Ca ne lui importait pas le moins du monde qu'elle reconnaisse l'impact même minime qu'il avait pu jouer. En revanche, la voir s'agacer jusqu'ici de la prétention qu'il avait à justement le prétendre l'amusait beaucoup. Tout du moins jusqu'à ce qu'elle n'adopte ce type d'attitude.

- D'l'importance ? Y a pas d'importance à ça. Juste qu'c'est vrai puisque ça t'saoule que j'en parle.

Nul doute qu'il y avait probablement une autre raison à ce perceptible changement dans la manière d'être de son opposante. Jayden connaissait bien celle qui lui faisait face en matière de combat. Ca l'agaçait toujours de le reconnaitre mais la guenon savait se défendre. N'eut été sa maison et son comportement parfois si semblable au sien dans l'entêtement il aurait probablement pu l'apprécier. Toutefois, il ne tolérait pas qu'on le prenne de haut et qu'on se la joue un peu trop comme c'était le cas bien souvent de la vert et argent.
Dès lors se montra-t-il sur ses gardes...
Grand bien lui en fit d'ailleurs puisque McGowan le chargea faisant mine de frapper à gauche avant de finalement heurter son épaule droite. C'était joli et plutôt bien trouvé puisqu'il lui avait clairement dit être gaucher. Typiquement serpentard, typiquement McGowanesque également !

Bien qu'ayant eu l'intuition qu'une ruse se tramait le Gryffondor ne put guère trop anticiper. Au moment même où il reculait d'un pas, le jeune homme se sermonna intérieurement de son erreur qui pour le coup lui porta préjudice. C'était clairement ce qu'elle souhaitait et le plat de son pied vint heurter la rotule de Jayden. Ce dernier se focalisa afin de ne pas briser celle-ci et de limiter dès lors les dégâts.

Reculant de deux pas prestement, les paroles de Lauren qui s'enorgueillissaient de son joli cou en le mettant sur le dos de son manque de technique en bon voyou qu'il était l'amusèrent beaucoup. Eclatant brièvement de rire, un sourire narquois continua de flotter sur les lèvres du blond alors qu'il tournait en position défensive bien que nonchalante autour de son adversaire.

- Joli coup, la Guenon. Mais y t'manque juste deux informations...

S'élançant vers Lauren, son poing heurta la jeune femme avec force au creux de l'estomac.

- La première est que tu penses que je suis un voyou sans technique depuis toujours ...

La dépassant en faisant cela, il flanqua son pied droit à l'arrière du genou gauche de la Serpentarde mettant celui-ci au sol avant d'enfin écraser la cheville de celle-ci.

Se reculant toujours sur la défensive, il jaugea froidement sa condisciple.

- L'autre, c'est de m'avoir sous-estimé une seconde fois en pensant qu'en tant que gaucher j'étais faible à droite.

Il avait promis à James d'être sage, de ne pas déconner... C'était plutôt mal parti mais il s'était montré aimable jusqu'ici. Il avait déjà été bien plus violent auparavant.

- C'la dit j'reconnais qu't'es une bonne combattante malgré ta faiblesse d'un côté probablement dûe au fait qu'tu t'es entrainée qu'avec tes frères qui d'après ce que j'en ai vu sont droitiers hein ?

Elle tentait de lui casser la figure et lui ... il se montrait plutôt sympa jusqu'à présent. Décidément, James n'était jamais là pour constater qu'il essayait d'améliorer son caractère turbulent.




- Never be down again. -
@Exception
Lauren McGowanAspirante Auroravatar
Messages : 100

Voir le profil de l'utilisateur
Voilà que le Gryffondor jouait les vautours...songea Lauren en observant son camarade lui tourner autour avec son attitude nonchalante. Encore un tour et leur rencontre ressemblerait plus à un spectacle de danse de salon qu'à un règlement de compte. Elle ne savait pas s'il essayait seulement de gagner du temps où s'il avait adopté comme objectif de lui filer la nausée mais elle dû se résoudre à le quitter des yeux une seconde pour éviter de se faire étourdir par son déplacement.

Ce fut la seconde de trop puisque le Gryffondor en profita pour lui envoyer un coup de poing au creux de l'estomac. La batteuse parvint à reculer d'un pas pour limiter l'impact qui lui coupa malgré tout le souffle l'espace d'un instant. Elle s'apprêtait à riposter d'un crochet du droit qui aurait bien amoché la mâchoire du jeune homme mais celui-ci la faucha derrière le genoux droit. Déséquilibrée, elle sentit son genoux effleurer le sol mais prenait déjà appui pour se relever, ce qu'elle n'eut pas le temps de faire car Jayden lui écrasa la cheville avec force. Elle étouffa un cri de douleur et serra les dents en entendant un craquement qui ne laissait rien présager de bon.

Refoulant la douleur qui irradiait dans sa jambe, Lauren réagit rapidement. Elle n'essaya pas de se relever -beaucoup trop prévisible- et profita plutôt d'avoir un genoux à terre pour faire pivoter sa jambe gauche à ras du sol, dans un grand mouvement circulaire qui vint faucher Jayden derrière les chevilles juste avant qu'il n'ait eu le temps de trop s'éloigner.

- T'inquiète pas, je me débrouille avec ma jambe gauche aussi, lança-t-elle alors que le jeune homme se retrouvait également au sol.

Pendant un instant, elle n'eut envie que de se jeter sur lui pour le plaquer au sol et lui exploser la figure à coups de poing mais elle n'en fit rien. Ce n'était pas tant qu'elle n'avait pas envie de le frapper -sa haine contre son camarade s'étant accrue avec la blessure qu'il lui avait infligée- mais plutôt qu'elle avait conscience que ça ne pouvait que mal finir, pour l'un comme pour l'autre.

Elle doutait que le Gryffondor ait la moindre ambition, mais elle elle en avait, et s'ils finissaient tous les deux à Ste-Mangouste après s'être battus dans la rue comme des barbares cela serait très certainement mentionné dans leurs dossiers scolaire. Le sien listait déjà quelques heures de retenue pour "violence envers un camarade" ou "propos déplacé", et maintenant qu'elle visait le bureau des Aurors elle ne pouvait plus se permettre d'autres écarts. Son tempérament violent et son envie de vengeance luttèrent une seconde contre sa raison, qui finit assez étonnement par l'emporter.

Avant que le Gryffondor n'ait eu le temps de se relever, elle tira sa baguette de sa poche et l'immobilisa d'un sortilège informulé. Elle avait toujours été plutôt douée en Défense contre les forces du mal, très douée même, mais elle avait eu un peu de mal à maîtriser les informulés, au début. La discrétion et le silence n'avaient jamais été ses points forts, de manière générale. Elle s'était donc particulièrement entraîné à cet exercice qu'elle réussissait désormais sans problème.

Maintenant que Jayden était paralysé par un Immobilus, l'envie d'en profiter pour lui casser quelque dents chatouilla les poings de la batteuse, qui encore une fois n'en fit rien. Elle s'étonnait elle-même, ce n'était pas vraiment son genre de s'empêcher de régler son compte à quelqu'un. Mais non seulement elle avait un minimum de principes et ne frapperait pas un adversaire incapable de se défendre, et en plus elle devait garder l'impératif de ne pas alourdir son dossier scolaire à l'esprit.

Lauren se contenta de jeter un regard haineux au Gryddondor et entreprit de se relever. Elle laissa échapper un flot de jurons en voulant poser son pied droit au sol. Cet imbécile lui avait vraiment casser la cheville. L'idée de lui envoyer un bon coup de pied en pleine figure était de plus en plus tentante et elle aurait certainement cédé si seulement elle avait pu tenir debout sans vaciller. Au lieu de quoi la Serpentard s'adossa au mur le plus proche.

- On a l'air malin maintenant ! ragea-t-elle en faisant magiquement apparaître une atèle autours de sa cheville.

Elle était incapable de marcher jusqu'à Poudlard -où il était impossible de transplaner- et maintenait Jayden Immobilisé par un sort. Ils n'allaient pas aller loin comme ça.

- Je devrais te laisser moisir ici jusqu'à ce qu'un villageois ait pitié de toi... le maudit-elle en essayant de bouger le pied, ce qui lui arracha une grimace de douleur.

Elle aurait presque été prête à rentrer à Poudlard à cloche-pied rien que pour ce plaisir. Presque.


Jayden ValentyneSoigneur de dragons à Gringottsavatar
Messages : 215

Voir le profil de l'utilisateur
La cheville avait émis un craquement plutôt sinistre. D'origine, Jayden n'avait pas prévu de briser ou même de fouler le membre de la jeune femme juste de la heurter un peu sans rien de plus. Après tout, c'était elle qui avait commencé à essayer de le blesser ! Il n'allait pas rester sans rien faire non plus. De plus, le souvenir de leur précédent combat lui avait laissé un goût amer dans la bouche. Lors de celui-ci, la guenon avait non seulement ramené ses frères dont l'un d'eux - il l'avait appris plus tard - était un policier mais de surcroit, elle lui avait brisé le genou. Si elle l'avait fait dans le feu du combat avec ses poings ou ses pieds, le jeune homme l'aurait pris de bonne guerre mais c'était loin d'être le cas puisqu'elle avait utilisé une batte de baseball, violant ainsi les règles d'un combat à la loyale.

Bien que rancunier, Jayden n'avait cependant pas prévu cette blessure. Il y avait mis plus de force qu'il le l'aurait souhaité à cause de la colère qu'il ressentait. Cela faisait longtemps que cela ne lui était plus réellement arrivé. Depuis l'année précédente, il avait doucement mais lentement appris à canaliser ses colères tout comme ses dépendances d'ailleurs.

La Serpentard, fidèle à elle-même, ne le prit pas aussi bien qu'elle ne l'aurait du et l'immobilisa avant de se poser une atèle.
S'il l'avait voulu, il aurait pu se libérer d'un informulé. Bien qu'étant enfant de moldu, le Gryffondor avait rapidement appris que dans ce nouveau monde qui était le sien, il n'était jamais bon de laisser sa baguette ailleurs dans dans la poche intérieure de son jeans.  Toutefois, il ne souhaitait pas envenimer les choses. L'état de la cheville de sa condisciple l'avait ramené à la raison et bien qu'il continue de nourrir à son égard de viles idées, il n'était pas stupide - contrairement à ce que beaucoup de monde pensait - pour pousser ce petit combat en émulsion de sang. James le tuerait de ses mains s'il apprenait qu'il n'avait pas su se gérer. Et sa petite soeur méritait bien mieux qu'un aîné en prison... Qui aiderait Lilybeen quant elle intègrerait Poudlard dans quelques années ? Qui la pousserait à donner le meilleur d'elle-même  si ce n'est lui ?
Comme toujours le jeune homme ne souhaitait pas la voir grandir dans l'indifférence ni même la savoir laissée à elle-même sans personne pour la guider dans ce monde dont elle ignorait tout.
Jusqu'à présent, il s'était efforcé de donner une stabilité à sa soeur et beaucoup d'amour, ces deux éléments dont lui-même avait manqué. Lorsqu'elle irait à Poudlard, il ferait en sorte qu'elle s'en sorte bien mieux que lui-même. Oh, bien sûr, il appréciait ce qui l'attendait à la sortie de Poudlard : soigneur et dresseur de dragons. La tâche promettait d'être amusante et épique. Mais d'origine, le blond avait aspiré à une toute autre profession. Jamais il n'aurait pensé qu'une simple réputation pourrait lui fermer les portes de la carrière à laquelle il aspirait alors qu'il en avait les capacités.

Près de lui, il vit Lauren tenter de s'appuyer sur sa cheville avant de cracher à nouveau son venin.

- Oui, tu devrais me laisser là jusqu'à ce qu'un aimable villageois ou une sympathique créature ne me trouve., lui fit-il calmement, Cela dit, t'es pas en état de marcher.

Attendant patiemment les bonnes grâces de sa camarade et se rendant compte que son sort à lui, l'empêchait finalement lui-même de se libérer puisqu'il ne parvenait pas à toucher le bois même de sa baguette, celle-ci finit par le libérer avant de le désarmer. Le jeune homme vit donc sa précieuse baguette en bois d'acacia atterrir dans la main de la Serpentard.

- J'aime pas tes manières, McGowan. Et t'aimes pas les miennes, je sais, je sais., s'amusa-t-il avant un mouvement de main apaisant vers la jeune femme,Seulement tu vois, je pense que de base, ça n'aurait pas autant déconné si d'origine t'étais moins sournoise.

S'arrêtant, il fit mine de réfléchir quelques instants.

- Je pense que je me suis toujours montré honnête dans ma manière de combattre. Pas de coups bas, pas de tricherie comme avec ta fameuse batte. Je pourrais presque t'apprécier en dehors de ça. Pour ça, faudrait aussi que t'arrêtes de me prendre pour un demeuré aussi. Je joue très bien la comédie mais à quelques jours de la fin des cours, j'avoue que ça devient lassant.

Il vint se mettre devant elle et planta son regard bleuté dans le sien.

- Je vais pas te trimballer à croche-pied tout le long du chemin. On en aurait pour des heures. Je comptais pas t'estropier à l'origine. C'est plus mon genre. T'avais pas besoin de me désarmer. Je t'aurais pas attaquée. J'ai des principes et je n'attaque pas quelqu'un cloué au sol.

Lui tournant le dos, il s'accroupit devant elle.

- Fais gaffe à ma baguette. J'y tiens figures-toi et je sais m'en servir. Ca m'f'rait mal que tu m'la bousilles. T'vas d'venir auror donc t'sais combien ça peut être important hein. Puis... grimpe et d'pêche qu'on y passe pas l'nuit.



- Never be down again. -
@Exception
Lauren McGowanAspirante Auroravatar
Messages : 100

Voir le profil de l'utilisateur
Si Lauren avait pu tuer du regard, Jayden serait mort sous celui qu'elle lui lança quand il lui fit remarquer qu'elle n'était pas en état de marcher. Comme si elle n'avait pas remarqué ! Non, elle ne pouvait pas marcher, mais ce n'était pas pour autant qu'elle ne le laisserait pas moisir ici toute la nuit ! Elle pouvait parfaitement se débrouiller pour rentrer au château sans lui, merci bien ! Du moins c'était ce qu'elle aurait voulut croire, mais elle n'arrivait même pas à se convaincre elle-même. Qui comptait-elle tromper comme ça ? Elle n'arrivait même pas à poser le pied par terre !

Cela la tuait de le reconnaitre mais elle allait avoir besoin de Jayden si elle voulait espérer rejoindre Poudlard avant la tombée de la nuit. Cela impliquait de libérer le Gryffondor de son sortilège d'entrave, alors qu'elle aurait de loin préférer l'abandonner ici.

"C'est bon, t'as gagné", cracha-t-elle, amère, en levant le sort qu'elle lui avait infligé.

Gagné pas tout-à-fait, puisque dès qu'elle l'eut libéré, Lauren s'empressa de désarmer le jeune homme. Elle avait beau avoir une préférence assez nette pour les combats à la moldu, qui étaient un bien meilleur défouloir, l'adolescente était une des meilleures élèves de son année en DCFM et savait se servir de sa baguette quand il le fallait. Et elle n'avait pas hésité une seconde à s'en servir contre Jayden alors qu'ils étaient engagés en plein combat. C'était de la ruse, pas de la sournoiserie.

"Mieux vaut sournoise que stupide, répondit-elle d'un ton plat alors que son camarade se relevait. Je vois vraiment pas pourquoi j'prendrais la peine de respecter les moindres règles avec toi."

Elle savait apprécier un combat à la loyal. Face à un adversaire qu'elle estimait elle savait s'en tenir aux règles de l'art et se révélait même particulièrement respectueuse. Mais il y avait une différence très nette entre un combat face à un adversaire choisi, pour la beauté du sport, et une bagarre en pleine rue contre un imbécile pour lequel elle n'avait pas la moindre estime.

"C'est vrai que toi les coups bas tu les réserves à d'autres domaines, tromper un adversaire, non ! Mais jouer avec les sentiments des autres, ça il n'y a pas de problèmes ! répliqua-t-elle avant de se fendre d'un sourire ironique. Garde tes discours d'honnêteté et de principes pour d'autres Jayden, tu te fatigues pour rien là."

Elle soutint le regard du jeune homme qui était venu se placer en face d'elle et haussa un sourcil, sceptique, en l'observant lui tourner le dos pour s'accroupir au sol.

"Qu'est-ce que tu fou...? Oh non ! C'est une blague ?"

Il ne comptait quand même pas la porter sur son dos ? Finalement elle préférait rentrer à Poudlard en sautant à cloche-pied, ou même en rampant. L'humiliation airait serait moins grande. Elle n'aurait pas dû le délivrer finalement ! Mais il était un peu tard pour regretter et la Serpentard n'avait pas tellement d'autres options, alors elle serra les dents et passa ses bras autours du cou de son camarade. Au moins comme ça il ne pouvait pas la voir, et c'était une bonne chose car Lauren sentait que ses joues devaient être à peu près aussi rouges que le blason de Gryffondor. Elle ne se souvenait pas avoir déjà vécu une situation aussi humiliante.

"Jt'e bousillerai pas ta baguette, je suis pas vicieuse à ce point, finit-elle par lâcher dans l'espoir que poursuivre leur joute verbale rendrait la situation moins gênante. Et puis comment tu sais que je veux devenir Auror ?"

Elle était à peu près certaine de ne jamais avoir parlé d'avenir avec Jayden, la plupart du temps il se contentait d'échanger quelques insultes et passaient leur chemin. Et jusqu'à récemment elle envisageait une carrière dans le Quidditch. Jusqu'à ce que son arrogant et stupide de frère ainé ne la dégoute du monde du sport.


Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Deuxième round [PV Jayden]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le verdict. Le deuxième tour à quand?
» Former Crack Cocaine User to the Second Round of Haiti’s Fraudulent Election
» Jayden Cole vs Jesse Jane
» 5eme ROUND
» TITAN ROUND II

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Pré-au-Lard,-