AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 [JR] Courses de dernières minutes [Ouvert aux élèves]

Hildegard J. FlintFuture élève de Poudlardavatar
Messages : 20

Voir le profil de l'utilisateur
Samedi 29 août 2009

Clic, clac, clic, clac, faisaient ses bottines en cuir sur les pavés inégaux, ces fichus chaussures qui ne laissaient passer aucune once d'air entre ses orteils et qui détruisaient gentiment la plante de ses pieds à chacun de ses pas. Maudits soient sa mère et ses goûts plus que douteux de lui infliger pareille torture. A quelques jours de la rentrée, Hildegard s'était aperçue de la disparition de plusieurs de ses livres et pas moins de la moitié de ses ingrédients de potions. Bon, elle avait peut-être oublié de mentionner les quelques expériences de potions qu'elle s'était permises de faire, mais les manuels s'étaient bel et bien volatilisés sans qu'elle n'ait eu besoin d'intervenir. Et tandis que sa mère et son frère se rendait chez Slug et Jiggers, la fillette de onze ans se dirigeait à présent vers Fleury et Bott avec pour seules consignes de « ne rien casser, d'être bien polie avec le gérant et de ne rien voler, me suis-je bien fais comprendre, jeune fille ? ». Comme si devoir faire ses courses dans l'effervescence estivale du Chemin de Traverse n'était déjà pas suffisamment irritant, avec tous ces sorciers qui vous bousculaient, criaient comme des mandragores dans vos pauvres tympans et surtout -surtout !- vous faisaient partager avec emphase leur bonne humeur. C'est donc une Hilda grommelant et sur les nerfs, du moins plus qu'habituellement, qui pénétra dans la librairie, accueillie par une fraîcheur et un calme apaisants. Attendez, calme ? Elle avait bien dit calme ? Mais entre les chuchotements dignes d'une bande de macaques, les éléphants qui renversaient tout sur leur passage et les dindes qui gloussaient derrière les rayons, on se serait cru dans un zoo ! Ne restait plus qu'à atteindre les manuels scolaires, à grand renfort de coups de coudes et d'écrasages de pieds.
MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1107

Voir le profil de l'utilisateur

Kim Jeong, élève de Serdaigle, 6ème année

Kim était en retard... Encore une fois. Sa mère avait eu beau lui rappeler tout l'été qu'il devait faire ses courses de rentrée au plus vite pour ne pas se retrouver dans la cohue, il l'avait sciemment ignoré. Où était l'intérêt des vacances si on devait se préoccuper de la rentrée suivante ? Il avait obtenu l'autorisation de faire ses emplettes seul et comptait bien en profiter pour traîner sur le Chemin de Traverse et aller voir la galerie d'art qui y avait ouvert durant l'été.

Ses cheveux rouges ébouriffés et ses piercing faisaient tâche dans le magasin où grouillaient les familles de sorcier. Il capta le regard mi-effrayé, mi-intrigué d'un enfant et s'en délecta. Kim vivait pour le regard des autres sur lui, il aimait provoquer et y parvenait parfaitement. C'est en grommelant qu'il se faufila dans la foule amassée au autour de l'étalage des manuels scolaires.

"Excusez-moi, je prends juste mon bouquin."

Bien entendu, il se fit alpaguée par une mère de famille agacée.

"On est tous ici pour la même chose, attendez votre tour !"

Les dents serrées, il continua à donner des coups en sifflant plus ou moins discrètement.

"C'est bon, pas besoin de me parler sur ce ton !"

L'adolescent dans toute sa splendeur... Il finit par être bloqué, coincé derrière un grand sorcier protégeant une petite fille. Elle entrait sérieusement à Poudlard ? Mais elle avait la taille d'un bébé courant encore dans les jupes de sa mère...

Son grommellement continuait et il finit par croiser le regard d'une jeune fille qui tentait elle aussi d'approcher l'étale.
Hildegard J. FlintFuture élève de Poudlardavatar
Messages : 20

Voir le profil de l'utilisateur
Si elle pouvait convenir d'un avantage à ses chaussures, c'était bien les petits talons qui les accompagnaient. Ainsi, Hilda se donnait à cœur joie de les aplatir sur les pieds des nuisibles qui l'entouraient, joie que son rictus ne démentait pas. Elle n'aurait jamais cru que les sorciers pouvaient être assez idiots -oh, bien sûr elle avait assimilé le fait depuis bien longtemps, mais tout de même !- pour tous se regrouper en un charmant troupeau de moutons le même jour à la même heure. Elle ne se comptait évidemment pas dedans -à qui la faute si ses manuels s'étaient égarés. Profitant d'un mouvement de foule, elle se rapprocha un peu plus de son objectif, fonçant dans le mur de briques humaines… pour ni plus ni moins se faire éjecter par un énième badaud. Réitérant son geste, elle aperçu alors une touffe d'un rouge pétant au milieu de toutes ces sombres couleurs qui venait elle aussi d'être expulsée de la zone sacrée, accompagnée de jolies paroles sympathiques. Mais de quel tour pouvait bien parler cette bonne femme ? Y en avait-il un à suivre dans tout ce chaos livresque ? A n'en pas douter, il ne régnait ici que la loi de la jungle. Et n'était pas né celui qui l'en détrônerait !

« Mais bougez vous, bande d'sales niffleurs ! »

Aussi retroussa-t-elle le bas de sa robe et donna un coup dans le tibia d'un pauvre sorcier quand elle remarqua que la touffe rouge la regardait. Touffe rouge qui appartenait à un garçon mordu de piercing. Elle se surprit à l'envier de ne pas avoir une mère aux principes draconiens avant de se reprendre en un haussement de sourcil.

« Qu'est-ce tu r'gardes, l'punk ? »
Sasha BensonQuatrième annéeavatar
Messages : 274

Voir le profil de l'utilisateur
Sasha avait toujours été une adolescente très organisée, et elle était plutôt de ceux qui faisaient leurs achats pour la rentrée dès le début du mois de Juillet, pour avoir le temps de commencer à lire ses manuels et pour éviter l'effervescence des derniers jours. Toutefois, sa charmante mère ayant décidé de l'emmener deux mois en France, elle se retrouvait un samedi 29 août à devoir affronter la foule du chemin de Traverse. Le seul point positif de cette journée était qu'elle aurait peut-être l'occasion de croiser Andrew. Elle lui avait écrit à la dernière minute pour lui dire qu'elle serait sur le chemin de Traverse aujourd'hui mais n'avait pas eu sa réponse. Elle espérait pouvoir le voir avant leur retour à Poudlard.

Sa mère avait pourtant acheté ses livres avant leur départ -elle savait à quel point sa fille aimait s'avancer dans le programme- mais elle avait oublié que Sasha étudiait les runes, et non pas les soins aux créatures magiques. La fillette se retrouvait donc avec un livre à rendre et un autre à acheter. Son épais manuel de soins aux créatures magiques sous le bras, la jeune fille tentait tant bien que mal de se frayer un chemin jusqu'à l'étagère où était exposé la plupart des manuels scolaires.

Un grand sorcier mécontent qui sautillait sur une jambe -vraisemblablement après avoir reçu un coup de pied- la bouscula brusquement et Sasha laissa échapper son manuel, qui se perdit sous la marée humaine. Elle se baissa tant bien que mal pour tenter de le récupérer en pestant contre le manque de manières de certaines personnes. Elle finit par mettre la main sur l'ouvrage, sérieusement abimé, mais ne put s'en emparer puisqu'une jeune fille en bottine à petits talons avait le pied dessus. Agacée, Sasha se redressa et se radoucit un peu en voyant qu'elle avait visiblement à faire à une élève plus jeune qu'elle.

"Excuse moi, tu marches sur mon livre,"lança-t-elle assez fort pour couvrir le brouhaha ambiant, en pointant du doigt son manuel malmené.




MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1107

Voir le profil de l'utilisateur

Kim Jeong, élève de Serdaigle, 6ème année


Dire que Kim était surpris était un euphémisme. Il ne s’attendait clairement pas à se faire agresser par une gamine haute comme trois pommes mais si elle voulait le chercher, très bien, elle allait le trouver !

« Et toi alors ? Qu’est-ce ‘tu m’parles le microbe ? »

Son air était hargneux, elle n’avait pas honte de s’adresser ainsi à lui qui était son aîné ? Alors, rien que pour l’ennuyer, il continua à la fixer du regard avec un petit sourire moqueur.

« J’espère que ça ne te dérange pas trop que je t’observe mais vois-tu je m’ennuie actuellement… La foule ne dégrossit pas et j’ai l’impression qu’on va rester bloqué un moment à côté l’un de l’autre. J’ai hâte de voir comment tu vas te comporter, petit animal sauvage pris au piège. »

Kim avait bien conscience d’y aller un peu fort mais il s’ennuyait réellement et avait envie de provoquer la jeune fille afin de voir si elle avait juste parlé un peu trop fort ou si elle était vraiment du genre à dire tout haut ce qu’elle pensait.
Hildegard J. FlintFuture élève de Poudlardavatar
Messages : 20

Voir le profil de l'utilisateur
Hildegard tenta de faire un pas vers l'étagère mais déjà une masse de personnes lui bloquait le passage. Ce qu'elle venait de faire n'avait servi à strictement rien. Elle soupira de mécontentement avant de fusiller du regard la touffe rouge. Mais pour qui se prenait-il à l'insulter ? Certes, elle n'était pas bien grande mais tout de même bien plus que beaucoup d'autre à son âge. Elle se tourna alors vers l'importun qui l'avait interpellé. Importun qui se trouva être une importune à l'air pédant et elle n'était décidément pas d'humeur à en supporter plus.

« Écoute bichette, j'suis un peu occupée avec l'aut' clown, là ! Alors débrouille toi t'seule avec ton livre ! »

Satisfaite, ou alors bien plus irritée qu'avant, elle revint à sa première préoccupation et une colère aussi rouge que la touffe du garçon embruma son esprit. La dernière pique l'avait plus blessé qu'elle ne l'aurait avoué. Elle avait besoin de se défouler, quitte à recevoir la dérouillée de sa vie. Ses poings étaient contractés à leur maximum mais elle se retint tant bien que mal de lui sauter à la gorge. Sa mère risquait bien de l'étriper si elle apprenait qu'elle avait mis plus de pagailles qu'il n'y en avait déjà.

« T'commences à m'courir sur l'voltiflor, l'pot d'peinture ! S't'ennuies autant, va jouer ailleurs 'vec tes copains l'porcs-épics ! J'd'jà 'ssez à faire 'vec les aut' moutons ! 'lors fous moi l'paix et va voir ailleurs s'j'y suis ! 'peut vraiment pas êt' tranquille dans c'fichue ville ! »

Furieuse, Hilda mangea plus de la moitié de ses mots. Ses oreilles bourdonnaient de rage et elle était prête à parier que son visage se colorait de charmantes colorations pourpres. Reportant sa colère sur ce qu'elle avait à porter de main, ou plutôt de pied, elle redonna un violent coup dans une jambe... qui se trouva appartenir au même sorcier qu'elle avait préalablement agressé.
MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1107

Voir le profil de l'utilisateur

Kim Jeong, élève de Serdaigle, 6ème année

Un sourire goguenard aux lèvres, Kim observa la jeune fille répondre froidement à une élève qu’il identifia comme étant Sasha Benson. Elle n’avait décidément pas sa langue dans sa poche.

« Décidément je te trouve bien agressive jeune demoiselle ! Sasha ne t’a rien fait de mal que je sache… »

Oui, il aimait provoquer et Hildegard semblait être la candidate parfaite puisqu’elle mordit à l’hameçon et devint rouge de colère. Sans se départir de son sourire, il l’écouta l’incendier et l’insulter, haussant juste un sourcil lorsqu’elle le qualifia de pot de peinture sans se douter qu’il le prenait comme un compliment, il aimait être différent, artistique.

« Respire un bon coup et reprend depuis le début, ça va bien se passer. Je te conseillerais juste d’articuler, je n’ai pas compris un mot sur deux. »

C’était faux, il avait parfaitement compris ce qu’avait dit Hildegard mais encore un fois il s’amusait à la chercher. Il avait trouvé la distraction parfaite ! Un instant il s’inquiéta de la jeunesse de son interlocutrice, notant mentalement de ne pas aller trop loin, elle n’était qu’une enfant tout de même.

« Je la trouve de bien méchante humeur notre amie, tu ne trouves pas Sasha ? »

Il n’avait jamais parlé avec la jeune Serpentard qui venait d’acquérir une drôle de célébrité mais il y avait un début à tout et il était intrigué de voir sa réaction face au conflit qu’il s’amusait à embraser.
Sasha BensonQuatrième annéeavatar
Messages : 274

Voir le profil de l'utilisateur
Sasha haussa un sourcil, surprise et un peu déstabilisée par la réaction de la fillette. Elle ne payait pas de mine, comme ça, avec sa petite taille et ses grands yeux, mais elle était visiblement loin d’être une adorable petite première année sans défenses. A ce instant précis, elle rappelait plutôt à Sasha un petit chihuahua enragé.

Parce qu’il était hors de question qu’elle se laisse faire, Sasha réfléchit un instant et se tourna vers une mère de famille qui se tenait juste devant elle et dont elle tapota doucement l’épaule.

« Excusez-moi…commença-t-elle
-Je suis désolée jeune fille mais je ne peux pas avancer plus, il va falloir attendre ! lui répondit cette dernière sans même se retourner.
- Ce n’est pas ça, lui expliqua Sasha en prenait un air faussement attristé. J’ai laissé tomber mon livre au sol et je n’arrive pas à le retrouver. Ma mère sera furieuse si je ne le ramène pas ! Je ne peux pas encore utiliser la magie alors je me demandais si vous pourriez jeter le sortilège d’attraction pour moi ? S’il-vous-plait.
- Oh, oui, bien sûr ! lui répondit la sorcière qui s’était soudainement adoucie. Comment s’appelle ton livre ?
- Merci à vous, c’est gentil ! Soins aux créatures magiques, niveau 3, et je m’appelle Sasha.
- Accio manuel de soins aux créatures magiques de Sasha. Le livre s’ôta brusquement de sous le pied de la fillette désagréable, lui faisant probablement perdre l'équilibre au passage, pour atterrir dans les mains de la mère de famille. Oups ! Voilà ma grande, ne le laisse plus tomber surtout.
-J’y ferai attention, merci Madame ! »

Une fois la sorcière retournée à sa lutte contre le reste de la foule, Sasha pivota sur ses talons pour lancer au chihuahua mécontent un regard féroce. Celle-ci était visiblement en pleine joute verbale avec un Serdaigle de sixième année, Kim. Sasha leva les yeux au ciel face à tant de puérilité et s’apprêtait à s’éloigner de ce débat ridicule quand elle entendit le jeune homme la prendre à partie.

« Ce n’est rien de le dire, autant de manières qu’un troll des montagnes, répondit-elle en soupirant. Mais ce n’est pas très malin de ta part de la provoquer ainsi, reprit-elle. Tu sais ce que c’est, les enfants ça ne sait pas s’arrêter. »

Elle adressa un sourire faussement compatissant au Serdaigle avant de jeter un regard dédaigneux à la jeune furie. Elle se serait volontairement éloigné de ce duo explosif mais la densité de la foule l’empêchait d’envisager le moindre déplacement pour le moment. Tant pis, elle n'avait plus qu'à apprécier la suite du spectacle.



Hildegard J. FlintFuture élève de Poudlardavatar
Messages : 20

Voir le profil de l'utilisateur
Le sourire fat de la touffe rouge lui tapait sérieusement sur les nerfs et son misérable coup de pied n'avait que modérément apaisé sa colère. Sa soudaine perte d'équilibre ne fit qu'aggraver, si cela était possible, sa fureur et, tout à ses exercices -vains- de respirations, elle ne prêta qu'une faible attention au livre qui s'envola jusqu'à l'importune qu'elle avait précédemment éconduit. Hilda vira soudain au rouge carmin à la remarque que trop sarcastique du garçon. Elle détestait le ton condescendant, et à la limite de celui qu'on prenait avec les enfants, que sa voix transmettait.

« T'crois p't'êt' qu'j'en ai que'qu'chose à faire, l'clouté ? T'vais qu'à 'couter ! N'mais t'm'as pris pour l'premier perr'quet v'nu ? C'est pas p'ssible l'imp'litesse des gens ! »

Et elle détestait tout autant sa propre voix qui montait dans les aigus à chacune de ses phrases, lui donnant l'air d'une gamine effarouchée qu'elle était bien loin d'être. Et plus encore, elle ne se rendait pas compte de l'absurdité de ses paroles alors qu'elle et sa véhémence étaient les seules responsables de cette situation. L'attroupement compact tout autour d'elle et qui entravait ses mouvements tout autant que sa robe étouffante n'aidait en rien à la calmer d'une quelconque façon. Et ni la réapparition de la petite princesse dont le livre avait manqué la faire tomber ni son commentaire méprisant n'allaient arranger les choses.

« Oh ! J'te permets pas d'm'insulter, biquette ! J'suis r'stée gentille 'vec toi 'lors viens pas m'chercher d'noises ! Et pis d’bord, l'troll c'mon frère, et j'suis pas un enfant, moi ! T'crois qu'c'est pour quoi qu'j'vais à Poudlard ? Tric'ter des 'charpes pour ta mémé ? »

Si ses yeux avaient pu tuer, deux beaux rayons verts se seraient instantanément jetés sur la demoiselle qui était bien plus âgée qu'elle. Mais son hostilité se porta tout aussi rapidement sur le punk qui lui la dépassait de deux bonnes têtes au moins.

« Crois pas qu'j't'oublié, Arl'quin ! C'cause d'qui si j'suis 'nervée, 'spèce d'grain d'riz ! »
MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1107

Voir le profil de l'utilisateur

Kim Jeong, élève de Serdaigle, 6ème année

Le clouté ? Sérieusement, Kim adorait cette gamine ! Bon, ses hurlements stridents allaient finir par lui taper sur le système mais pour l’instant elle était bien divertissante. Il s’apprêtait à rétorquer lorsque Sasha intervint, répondant à sa question. Il avait trouvé une alliée ! Et ils ne seraient pas trop de deux pour contenir la virulence de la jeune demoiselle.

« Que veux-tu ma chère Sasha, je n’ai pas pu résister c’était trop tentant de la taquiner ! »

Il ajouta un ton plus bas mais toujours très perceptible pour Hildegard :

« Il faut faire comprendre aux enfants qu’ils ne sont que cela : des gamins braillards ! »

Il écouta avec attention l’échange entre la Serpentard et la future première année, se retenant de brandir le point tel un supporter dans un match de Quidditch. La conversation – ou plutôt la petite dispute – aurait pu continué sur son ton bon enfant – ton que Kim était peut-être bien le seul à percevoir – lorsqu’Hildegard dépassa une limite tacite. Kim n’était pas du genre à se vexer, il en avait vu d’autres et prenait d’ailleurs un malin plaisir à provoquer ce genre de réaction mais l’attaquer sur ses origines, là ça dérapait.

« Tu te prends pour qui, gamine, à insulter tout le monde autour de toi ? Ta mère ne t’a pas appris qu’il fallait être polie ? Et puis franchement, le « grain de riz » ? Tu n’as pas trouvé mieux que l’insulte raciste ? Tu es moins intelligente que je ne le pensais ! »
Andrew O. Dubois-CavillQuatrième annéeavatar
Messages : 275

Voir le profil de l'utilisateur
A voir Andrew déambuler sur le Chemin de Traverse en cette journée d'été, on aurait pu croire qu'il était en retard pour ses courses de rentrée, comme la moitié des personnes présentes. Mais même pas ! Il avait passé juillet chez sa mère et cette dernière était devenue la reine de l'organisation depuis la naissance de Gabe, son petit frère. Ils avaient fait les courses dès qu'ils avaient reçu le hibou de Poudlard et tout était soigneusement prêt dans sa chambre chez son père. Il ne s'était pas avancé dans les cours - comme une certaine meilleure amie - mais au moins, il n'avait pas à stresser de tout avoir avant la rentrée.

S'il était sur le Chemin aujourd'hui - tout seul pour la première fois - c'était pour une toute autre raison. Il avait reçu ce matin un hibou de ladite meilleure amie lui indiquant qu'elle serait là aujourd'hui. Il n'avait pas vu Sasha de tout l'été, elle n'avait même pas pu être là pour son anniversaire aussi s'était-il empressé de saisir l'occasion. Il avait obtenu l'autorisation de sa belle-mère pour aller passer l'après-midi sur le Chemin et avait pris la Cheminette dans la chaleur de l'été. Évidemment, c'était bondé et il avait passé dix bonnes minutes à se coller aux vitrines pour essayer d'apercevoir Sasha. S'ils avaient pu convenir d'un point de rendez-vous... Il commençait à devenir impatient lorsqu'il avait cru reconnaître cette dernière s'engouffrant dans Fleury et Botts. Prenant son courage à deux mains pour rejoindre la marée humaine, il avait essayé de la suivre.

Il évita plusieurs coups de livres - merci le Quidditch - mais percuta plusieurs personnes en essayant de se glisser entre les rayons. Il faut dire qu'il avait grandi durant l'été - ce qui avait fait râler un peu sa mère pour le renouvellement de ses robes d'école et de tous ses vêtements - et il prenait un peu plus de place qu'avant. Distinguant Sasha de dos, il eut un sourire et lui tapota l'épaule pour qu'elle se retourne. Ils ne s'étaient pas vus depuis trop longtemps et il avait l'impression d'avoir manqué tant de choses avec cette histoire sordide d'Ana Sorden... En plus, il avait passé beaucoup de temps avec Aby, ce qui n'avait sûrement pas dû arranger les choses.

- Serait-ce l'héroïne de la Nation ? lança-t-il quand elle se retourna, faisant mine d'être surpris.

Il se pencha pour la serrer dans ses bras - héhéhé, il était plus grand maintenant ! - et lui adressa un sourire réjoui.

- Tu vas bien ?

Mais alors qu'il lui demandait de ses nouvelles, son regard fut attiré par une chevelure rouge derrière son amie et surtout, un visage qu'il connaissait déjà... Hildegard Flint, la fille de Marcus Flint ! Il ne connaissait pas vraiment l'homme en personne mais il en avait entendu assez par son père pour décréter qu'il n'aimait pas cette famille, dans une querelle héréditaire comme Poudlard savait faire. Il avait déjà croisé la petite fille dans des matchs de Quidditch, dans les loges des joueurs lorsque leurs pères jouaient l'un contre l'autre, et il ne la trouvait pas vraiment gentille.

- Mais regardez qui voilà ! On te laisse en liberté, toi ?


Andrew Dubois-Cavill
Gryffondor domine le monde. Les joueurs de Quidditch de Gryffondor dominent l'univers. Et Flaquemare aussi. © by anaëlle.



Avatar par Merenwen.
Sasha BensonQuatrième annéeavatar
Messages : 274

Voir le profil de l'utilisateur
Sasha arqua un sourcil, offusquée, face à la réponse agressive de la minie-furie. Venait-elle de l'appeler bichette ? Non mais pour qui elle se prenait ? Quand on faisait vaguement la taille d'un gnome de jardin on ne parlait pas à deux élèves plus âgés de cette façon !

"Je suis persuadée que ta remarque aurait été très blessante, si seulement j'avais pu en comprendre au moins une partie. Pour l'instant on se contentera de dire qu'elle a eu l'effet escompté, répondit-elle avec son sourire le plus hypocrite. Oh tu entres à Poudlard ? Je n'aurais jamais cru, tu fais jeune pour ton âge ! Il va falloir apprendre à prononcer les mots correctement là-bas si tu veux te faire comprendre."

Ce n'était pas vrai, la fillette faisait facilement ses onze ans, mais Sasha savait qu'il n'y avait rien de plus agaçant que d'être pris pour un enfant quand on clamait haut et fort son statut d'adolescent. Elle avait rarement ce problème -on la pensait souvent plus veille que son âge- mais quand des adultes se trompaient sur son âge et la rajeunissait elle détestait ça !

Visiblement, s'en prendre à une élève plus âgée n'était pas assez pour la jeune colérique et, après s'en être prise à Sasha, elle se mit à cracher son venin sur Kim. Sasha leva les yeux au ciel en l'entendant le traiter de grain de riz. Amateur. Elle aurait presque pu apprécié cette petite furie pour sa répartie, malgré son caractère de Niffleur, mais elle faisait trop d'erreurs de débutante. Il y avait un niveau sous lequel il ne valait mieux pas tomber à moins de vouloir être ridicule, et la fillette venait littéralement de s'y noyer.

"C'est clair ! surenchérit Sasha après Kim. Franchement, tu n'avais pas mieux en stock ? lança-t-elle à la fillette avant de reporter son attention sur le sixième année. Au moins on peut être sûr que tu ne la retrouveras pas chez les Serdaigles, tu peux t'estimer chanceux."

La serpentard réfléchissait déjà à sa prochaine pique quand elle sentit quelqu'un lui tapoter l'épaule. Elle se retourna vivement -s'apprétant à devoir faire face à un autre contestataire- et un immense sourire éclaira son visage quand elle reconnut Andrew.

"Tu es venu ! Génial ! La jeune fille lui rendit son étreinte avant de se reculer un peu, gardant une main sur le bras de son ami. C'est moi où tu as pris environ quinze centimètres en l'espace de deux mois ? C'est impossible de grandir si vite ! Ça va très bien, un peu frustrée d'être rentrée si tard de France, et toi ?"

Mais l'attention d'Andrew avait été attiré par la petite furie qui continuait de s'acharner sur quiconque croisait sa route. Sasha fut un peu étonnée de la façon dont il s'adressa à la fillette.

"Vous vous connaissez ?"



Hildegard J. FlintFuture élève de Poudlardavatar
Messages : 20

Voir le profil de l'utilisateur
Diffamation, on ne s'attaquait pas à son âge sans en subir les conséquences.

« J'n'ai rien n'faire d'vos avis, band' babouins pers'fleur !V'savez qu'parler, v'ment pas un pour r'tt'per l'autre ! Ç'vous 'muse d'crit'quer tout l'monde ? 't toi, l'cocc'nelle, pa'le pas d'ma mère ! Pis j'te dis c'que j'veux, 'lors s'j'veux t'p'ller grain d'riz ou bol d'nouilles, j'le fais ! »

Avant qu'elle ne s'en rende compte, son poing droit serré et aux jointures blanchies ponctua sa remarque en volant jusqu'à la mâchoire de la jeune fille. Hildegard en avait plus qu'assez de se retenir, et tant pis si sa mère y voyait quelque chose à redire. Après tout, elle n'avait strictement rien fait pour écoper de toutes ces critiques. Elle ne négligea pas un coup de pied dans l'entrejambe du garçon. Elle se fichait bien qu'il y ait des témoins, en l'état actuel des choses elle sentait sa fureur bouillir et il lui fallait un exutoire.

« Ç'vous f'moins rire, hein, sales cloportes ! S'aimez ça, d'ramper et d'grsser les pauv' gens ! V'dégustez bien ? »

Elle s’apprêtait à reprendre son attaque sur un des deux énergumènes quand elle vit arriver un moutons de la pire espèce, un Dubois. Si elle en croyait les quelques échanges peu courtois que son père échangeait avec le capitaine de Flaquemare, ce n'était pas des personnes très recommandables. Pas qu'elle se fiais à l'avis de son père, mais leurs têtes ne lui étaient simplement jamais revenu. Et plus précisément celle du nouvel arrivant, bébé Dubois dans toute sa splendeur. Un imbécile fils à papa qui ne trouvait rien de mieux à faire qu'acclamer son père à chacun de ses matchs, jusqu'à ce que sa voix devienne pour elle une vraie torture. Ce n'était décidément pas son jour, entre les deux abrutis finis et maintenant le petit toutou. Elle ne fit pas cas des retrouvailles touchantes et surtout à vomir de sentimentalisme qu'il s'adressait déjà à elle.

« Tiens tiens, si c'pas bébé Didi, lâcha-t-elle dans un rictus dédaigneux. Si j'dois êt' en laisse, toi t'as 'blié ta couche et ta t'tine ! M'étonne m'pas t'sois ami 'vec l'aut' princesse ! Valez p'plus qu'les clous d'l'aut' bouffon ! »
MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1107

Voir le profil de l'utilisateur

Kim Jeong, élève de Serdaigle, 6ème année

Kim n’aurait pas dû se réjouir autant de la tournure que prenait cet échange mais il ne pouvait s’en empêcher, c’était trop drôle de voir la fureur de la petite augmenter à chaque parole. Cependant il se fit avoir à son propre jeu et lorsque les insultes racistes commencèrent à fuser, il s’agaça. Ce n’était pas suffisant pour l’énerver réellement, malheureusement il était habitué à ce genre de piques, mais ça le titilla suffisamment pour qu’il réponde sèchement :

« Tu vas redescendre gamine ! »

Et sous ses yeux ahuris se produit l’impensable, la gamine lui décrocha un coup de pied dans les parties intimes.

« Pétasse ! »

Plié en deux, Kim fulminait. Certes, il l’avait cherché, il avait voulu l’énerver mais jamais il n’aurait pensé qu’elle irait jusque là. Un observateur extérieur aurait sans doute dit qu’il l’avait bien mérité pour s’en prendre à plus faible que lui mais la seule chose à laquelle Kim arrivait à penser était qu’il voulait fermer le claquet de cette bécasse qui venait de le ridiculiser.

« Tu es complétement inconsciente ma parole ! Je ne sais pas si tu te rends compte que tu es en train de te mettre à dos des élèves plus âgés que toi avant même de faire ta rentrée ! Si on le souhaite, on peut te pourrir dès le début ! »

Il n’irait peut-être pas jusque là, après tout l’ignorance était la plus cruelle des postures mais si elle continuait il aurait vite fait de lancer une petite rumeur.

Lorsqu’un nouveau venu débarqua, Kim eut un sourire amusé. Ainsi le fils Dubois connaissait cette gamine et semblait ne pas franchement l’apprécier… Il n’aurait même pas à intervenir, cette rivalité suffirait à malmener la rentrée de la jeune fille.
HRP:
 
Andrew O. Dubois-CavillQuatrième annéeavatar
Messages : 275

Voir le profil de l'utilisateur
Un sourire tout fier illumina le visage d'Andrew quand Sasha remarqua qu'il avait grandi (même s'il aurait été difficile de faire autrement) et il ne put s'empêcher de crâner un peu, ce qui différait évidemment de ses habitudes. Il n'avait jamais été très grand dans son enfance, au contraire, mais là, il était plutôt content de commencer à dépasser les gens : avec un peu de chance, il serait aussi grand, voire plus, que son père !

- Treize centimètres, corrigea-t-il. Ça rend ma mère dingue, dans cinq centimètres, je la dépasse ! Fait qu'il ne manquait pas de lui rappeler régulièrement, évidemment. Tout va très bien, plutôt pressé de reprendre les cours ! Je suis content de te revoir, c'était moins bien l'été sans toi ! Ta mère a pas été trop pénible pendant tout ce temps ?

Il savait que Sasha et sa mère ne s'entendaient pas toujours très bien, surtout depuis tout ce qui était arrivé à son père... Mais les deux amis n'eurent pas le temps d'échanger des nouvelles supplémentaires puisque l'attention d'Andrew fut retenue par une petite boule d'énergie vindicative, qu'il connaissait plutôt bien. Il n'eut même pas le temps de répondre à la question de sa meilleure amie que Hildegard s'en prenait déjà à lui, visiblement de méchante humeur, comme à son habitude. Si on demandait l'avis d'Andrew, elle aurait dû être utilisée pour garder les coffres de Gringott's : pire qu'un dragon cette petite.

- Flint, on a quatre ans de différence. Et tu crois vraiment que tu vas me vexer en me traitant de bébé ?

Il rentrait tout de même en quatrième année, avait été à la soirée secrète de fin d'année en juin et il pouvait se balader sur le Chemin de Traverse seule : elle, elle n'avait même pas mis un pied à Poudlard et avait l'âge de sa sœur Suzie, qui était assurément un bébé. Et comme le faisait remarquer le garçon aux cheveux rouges, elle n'était même pas encore rentrée qu'elle se mettait déjà les plus âgés à dos... Andrew n'avait pas l'intention de mener la guerre à une gamine de onze ans mais il savait très bien qu'il ne fallait pas contrarier Sasha : elle pouvait être redoutable. Ignorant sciemment Hildegard, il se tourna vers le garçon plus âgé, adressant au passage un sourire à Sasha.

- Laissez-moi deviner : vous vous baladiez tranquillement quand vous vous êtes faits attaquer par une Flint sauvage ? C'est la fille de Marcus Flint, poursuivit-il avec dédain. Il applique visiblement les mêmes principes sur le terrain qu'en matière d'éducation, sa fille est un Chaporouge ambulant. On s'est croisés dans les tribunes, nos pères jouent l'un contre l'autre. Andrew Dubois, au fait, lança-t-il au garçon plus âgé. Et toi ?

Oui, il avait ignoré Hildegard. Mais on ne demandait pas l'avis des petits, non ?

HRP:
 
 


Andrew Dubois-Cavill
Gryffondor domine le monde. Les joueurs de Quidditch de Gryffondor dominent l'univers. Et Flaquemare aussi. © by anaëlle.



Avatar par Merenwen.
Sasha BensonQuatrième annéeavatar
Messages : 274

Voir le profil de l'utilisateur
Quinze ou treize centimètres peu importait, songea Sasha. Le fait est que grandir un peu réussissait plutôt bien à Andrew, et la jeune fille sentit ses joues rosir alors que son regard restait trop longtemps posé sur son ami. Elle finit par détourner les yeux en se rappelant de sa nouvelle relation avec Aby, pensée qui lui laissa un goût amer en bouche. S'étaient-ils beaucoup vu cet été, alors qu'elle était de l'autre coté de la mer ? Elle aurait voulu poser la question à Andrew mais ne trouvait pas de manière de le faire qui ne le fasse pas passer pour une fille jalouse -ce qu'elle n'était pas, elle était bien trop occupée pour avoir le temps d'avoir un petit-ami. Andrew lui fournit finalement un autre sujet, sur lequel elle aurait pu se plaindre pendant des heures.

"Insupportable ! répondit-elle en levant les yeux au ciel. Elle ne m'a pas laissé respirer une minute, elle était toujours avec moi, sauf pendant les cours de danse. C'était pénible ! soupira-t-elle. Je suis contente de retourner à l'école. Et toi, ton été ? s'enquit-elle avec un sourire. Tu as pu voir un peu Abigail ?"

Mission accomplie. Tandis qu'elle guettait avec impatience la réponse du Gryffondor, Sasha se rappela soudainement de la présence de la mini-furie qui les avait agressé, elle et Kim, un instant plus tôt, et qui connaissait visiblement assez bien Andrew.

Celle-ci se révéla être la fille de Marcus Flint, un rival du père d'Andrew. Sasha n'était pas vraiment passionnée par le Quidditch, elle ne s'y intéressait que pour pouvoir en discuter un peu avec ses camarades -l'état du marché immobilier magique emportait moins de convictions chez les 12-16 ans- aussi le nom de famille de la fillette ne lui disait rien mais elle hocha la tête comme si tout cela avait un sens.

"C'est à peu près ça, répondit-elle quand Andrew proposa un résumé de la situation. Elle s'en prenait déjà à Kim sans aucune raison quand je suis arrivée, conclut-elle, laissant le soin au Serdaigle d'apporter plus de détails s'il le souhaitait. Les premières années font vraiment jeunes cette année, on était pas si petits que ça nous, si ?"



MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1107

Voir le profil de l'utilisateur


Kim Jeong, élève de Serdaigle, 6ème année

Non seulement le jeune Dubois connaissait la furie qui les agressait mais il semblait connaître intimement Sasha. Prit par la joute verbale qu’il poursuivait avec la future première année, il se désintéressa de leur conversation. Le retour d’Andrew dans la dispute lui permit de se remettre du coup qu’il venait de recevoir. Décidant que la jeune fille était bien trop hystérique pour qu’il continue à perdre son temps avec elle, il décida de l’ignorer purement et simplement, ce qui lui ferait les pieds à cette greluche !

« Enchanté de faire ta connaissance Andrew ! Tu as parfaitement bien cerné la situation ! Cette charmante demoiselle a décidé d’agresser quiconque se trouverait dans un rayon de 5 mètres autour d’elle… Mauvaise décision un jour d’affluence comme aujourd’hui ! »

Il eut un petit sourire railleur avant de se reprendre.

« Kim Jeong, je suis à Serdaigle. »

Il aurait fait honte à sa mère si elle l’avait vu manquer de politesse ainsi face au fils d’Olivier Dubois, elle qui en était fan. Il rit doucement à la réflexion de Sasha.

« Je sais que je n’étais pas aussi petit que cette furie lorsque je suis entré à Poudlard… Vous par contre… Je me souviens que votre promotion n’avait pas l’air bien âgée lorsque vous êtes entrés dans la Grande Salle. »

Son sourire était un peu taquin, la conversation avec ces deux-là semblait bien plus intéressante que d’échanger des insultes avec un gnome.
Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

[JR] Courses de dernières minutes [Ouvert aux élèves]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bal costumé d'All Hallows' Even. [OUVERT À TOUS]
» Demande de partenariat (ouvert aux invités)
» Les minutes du Congrès de Miami
» Le Partenariat est-il ouvert aux invités?
» A coeur ouvert => Pierrick !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Londres, :: Chemin de Traverse,-