AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Hors de notre zone de confort [Andy et Meredith]

Andrew SharpDirecteur de la Justice Magiqueavatar
Messages : 25

Voir le profil de l'utilisateur
16 Septembre 2009

Une nouvelle collègue s'apprêtait à rentrer au Ministère. Enfin, en réalité, elle n'était pas vraiment nouvelle, puisque que Meredith Kane dirigeait tout de même la prison de Skye, et qu'il leur était déjà arrivé de travailler ensemble. Andrew préférait laisser la prison où elle était : il se consacrait à la gestion d'Azkaban, qui était déjà une tâche ardue, car elle accueillait beaucoup plus de détenus condamnés pour des délits mineurs. Le turn-over des prisonniers était devenu plus important avec le régime Marchebank, et certaines associations se plaignaient de la vétusté de l'endroit. Une campagne de réhabilitation et de rénovation de la vieille prison sorcière ne serait pas de trop, elle était d'ailleurs dans les tiroirs, mais pas réellement prioritaire par rapport au renforcement de la sécurité – pas seulement dans les prisons, mais dans tout le pays, en fait. Quant à Skye, il savait qu'on y menait des expérimentations, mais préférait fermer les yeux. Il connaissait la propagande officielle, centre de réinsertion et compagnie, ratés dus aux expérimentations, et envoyait certains aurors y travailler, mais l'image restait secrète et encadrée. Skye était un mal nécessaire sur lequel il valait mieux ne pas trop se poser de questions. Les explications, de toute façon, il allait les avoir bien assez tôt, puisqu'il rencontrait aujourd'hui Meredith Kane.

Andrew connaissait donc peu cette nouvelle collègue : il savait des choses sur son parcours professionnel et concrètement, il n'y avait rien à lui reprocher. C'était une psychomage, pas une politique, mais il lui semblait à part cela, qu'elle avait toujours soutenu le F.R.E.E, après un passage par le M.I.M. Un parcours ressemblant au sien, donc, mais il se demandait tout de même si la directrice d'un centre pénitentiaire était la personne la plus appropriée du monde pour diriger le nouveau département des affaires sociales et de la santé. Andy venait d'une famille ouvrière, certes moldue, mais il voyait ce que c'était, le social. Alors, certes, Meredith Kane semblait être le portrait type d'une mère de famille idéale, magnifique outil de communication au service de la propagande du ministère pour la ménagère de moins de cinquante ans et pour la classe moyenne, mais sérieusement, avait-elle simplement les épaules pour gérer des crises comme celle de la Consumeuse, ou du Chaudrillon.

Il connaissait les malheurs des cités ouvrières : du côté moldu comme sorcier, les gens qui travaillaient dans l'industrie se sentaient toujours exploités et abandonnés. Il fallait négocier avec eux, il fallait savoir les prendre, gueuler aussi fort, boire de la bière, claquer du poing sur la table, rire à des blagues lourdes et machos. Andy parlait à des gens comme ça depuis l'enfance : il était populaire dans cette frange basse de la classe moyenne. Il savait que c'était dur, et qui si on les prenait de haut, ou si les gens avaient l'impression qu'on les prenait de haut, ça ne marchait pas. Meredith Kane serait peut-être très compétente : mais elle lui semblait un peu froide et trop sur la réserve. Ils avaient une réunion de travail prévue ensemble autour du nouveau département et de Skye. Ce serait l'occasion d'obtenir des éclaircissements sur la prison, et de travailler sur cette question sociale.

Pour Andy, qui avait manifesté un peu de scepticisme à la nomination de Meredith, c'était également l'occasion de vérifier s'il se trompait ou si ce qu'il pensait était fondé. Sharp était ouvert d'esprit : il ne restait pas sur sa première impression, il allait plus loin pour se faire une idée, et il donnait toujours une seconde chance aux gens. Si bien que s'il était dubitatif, il n'avait pas manifesté son opposition – et connaissant Leopold, de toute façon, ça aurait été inutile – et avait simplement pris rendez-vous avec Meredith Kane pour l'inviter à déjeuner. Un repas d'affaire, cela allait sans dire. Il avait réservé dans un pub réputé du quartier sorcier de Manchester, le Red Roses,  réputé pour son coté chaleureux et la qualité des tourtes qu'il proposait.

Il arriva en avance : il connaissait les lieux puisqu'il y mangeait souvent, c'était un habitué. Andrew se trouvait donc en terrain conquis, dans un endroit ouvrier. Le but était de faire sortir la psychomage de son environnement habituel, voir si elle était à l'aise. Ce n'était peut-être pas conscient, mais malgré toute sa bonne volonté, il la testait. Sa nouvelle collègue arriva précisement à l'heure, et Andrew se leva pour la saluer :

« Bonjour Meredith ! » Il tira une chaise à leur table : « J'espère que vous n'avez de difficulté à trouver, mais je déteste les grand restaurants du chemin de Traverse, je comprends à peine leur nom de plats : ici, au moins, tout est simple et délicieux. Je vous recommande leurs tourtes ! » Il fit un signe au serveur : « Je vais prendre une bière en attendant. Que buvez-vous ? »

Une fois que le serveur eut pris leur commande, il observa que décidement, à coté de lui, bavard et de constante bonne humeur, Meredith faisait un peu sévère. Il tenta de nouveau de la dérider :

« Je dois aussi vous féliciter pour votre nomination, est-ce officiel, à présent, ou pas du tout ? J'avoue ne pas avoir eu le temps de suivre l'affaire ? »


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Hors de notre zone de confort [Andy et Meredith]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Théodore Deschanel ► La vie débute hors de ta zone de confort.
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Le ministre des Haitiens hors-Haiti visite la diaspora
» Agriculture en zone urbaine face au deficit d'infrastructure
» La zone métropolitaine contribue à 90% à la recette fiscale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Ailleurs,-