AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Projets Mousseux

Aaron FinniganPersonnage décédéavatar
Messages : 476

Voir le profil de l'utilisateur
3 mars 2006

Ca n'était pas vraiment le moment de se faire surprendre par un professeur en contemplant l'état pitoyable de sa tenue. S'ils se faisaient prendre, donner des explications serait délicat et leur action pourrait même coûter à Jeremy sa place de capitaine. L'esprit optimiste du jeune garçon se dit que le jeu en valait quand même la chandelle.

Cela faisait plusieurs semaines qu'Aaron s'était mis en tête de voir à quoi ressemblait la fameuse Salle de Bain des Préfets, celle avec laquelle Jeremy le narguait depuis qu'il avait été nommé à la tête de l'équipe de Quidditch. C'avait de quoi: pourquoi les Préfets avaient-ils un tel endroit rien que pour eux quand tous les élèves devaient se contenter de douches communes? C'était de l'injustice pure. Et maintenant que Jeremy avait craqué et lui avait montré, Aaron trouvait cette injustice encore pire. Mais bon, puisqu'il allait pouvoir en profiter jusqu'à ce que le mot de passe change... Et peut-être alors pourrait-il convaincre son ami de lui donner le nouveau. Après tout, des deux, il était sûrement le plus obstiné.

Quoiqu'il en soit, c'avait été un moment très drôle. Ils s'étaient amusés à remplir la baignoire, à mélanger les robinets et les mousses et, évidemment, à faire une bataille d'eau. Ils en étaient même venus aux mains et avaient terminé dans la baignoire. S'ils avaient pu sécher leurs vêtements, ils restaient froissés et comme ils ne voulaient tout de même pas dépasser le couvre feu, ils s'étaient rhabillés en hâte. Ce qui faisaient que deux jeunes hommes très mignons (si, si) se baladaient complètement débraillés et décoiffés à une heure tardive dans les couloirs en rigolant comme fous.

"Si ça continue, je vais me mettre au Quidditch, hors de question que tu me noies comme ça la prochaine fois!"

En effet, Jeremy avait fait plonger Aaron le premier. Il en avait été si surpris qu'il en avait bu la tasse et, avec toutes les mousses dans le bain, l'eau lui avait laissé un gout amer dans la bouche. Il ne s'expliquait pas trop la force de Jeremy car il faisait pourtant du rugby aussi souvent qu'il le pouvait. Mais bon, jouer au rugby tout seul pendant 8 mois, évidemment, ça n'était pas super pour la forme.

"Et puis comme ça, j'atteindrais ta côte de popularité!"


Sing me a song of a lad that is gone
Say, could that lad be I?
Merry of soul he sailed on a day
Over the sea to Skye
Billow and breeze, islands and seas
Mountains of rain and sun
All that was good, all that was fair
All that was me is gone

Jeremy BakerElève de l'Académie Lycaonavatar
Messages : 1117

Voir le profil de l'utilisateur
Jeremy bomba le torse en prenant l'air d'un coq fier d'avoir gagné une bataille de plus lorsque Aaron évoqua sa tentative de noyade. C'était une petite vengeance pour s'être fait entraîner dans une telle expédition qui risquait de lui coûter sa place de capitaine. Jeremy savait qu'il aurait dû tenir tête à son ami mais Aaron était parfois une vraie tête de mule... Et puis son honneur de Gryffondor était en jeu !

"Ta côte de popularité va certainement dépasser la mienne, maintenant que tu fréquentes Miss Poudlard..."

Depuis les étranges évènements de la Saint Valentin, Jeremy prenait un malin plaisir à taquiner Aaron qui avait passé la journée collé à la fourbe Swann Twilfit. Si Poudlard organisait un bal de promo à l'américaine moldue, nul doute que la jolie Serpentard au sourire sucré et aux paroles de miel serait élue reine... La rumeur disait même que le couple d'un jour avait été vu en compagnie de Cassandre, la petite peste de Gryffondor, et de l'affreux O'Crétin. Depuis, Jeremy se plaignait souvent qu'Aaron le délaissait pour la haute société poudlardienne.

Grimaçant alors qu'une goutte d'eau glacée tombait de ses cheveux pour dégouliner le long de son dos, Jeremy jeta un coup d'oeil dans le couloir qu'ils allaient prendre afin de vérifier qu'aucun professeur ne se trouvait dans les parages. Au cas où, il avait une histoire toute prête à base de rencontre infortunée avec Peeves pour justifier leur apparence débraillée, mais mieux valait être prudent... Son coeur fit un bond dans sa poitrine lorsqu'il reconnut la silhouette de leur professeur de potions qui avançait dans leur direction.

"Adamson !" chuchota-t-il en poussant un juron, "Viens par là"

Il saisit le Serdaigle par le bras et l'entraîna en arrière d'un pas rapide, jusqu'à une porte capricieuse qu'il gratta doucement jusqu'à ce qu'elle accepte de s'ouvrir. Avec un soupir de soulagement, il se précipita dans le couloir étroit et ne ralentit le rythme que lorsqu'ils eurent mis suffisamment de distance entre l'enseignante et eux. Il y avait peu de chances pour qu'elle les suive vu que c'était un détour et que le couvre-feu n'était pas encore passé. Il lâcha finalement Aaron et ne put s'empêcher de lui lancer une nouvelle pique.

"C'est vrai qu'il faudrait muscler tout ça ! J'essaierai bien le rugby avec toi mais j'ai l'impression que ces sports moldus ne sont pas très efficaces. Regarde ces joueurs de foot, ils tombent comme des mouches en se roulant par terre au moindre contact... Même les joueurs Serdaigle sont plus résistants. Et c'est dire ! Je suis sûr que tu aurais tes chances dans l'équipe. Enfin, si tu veux voler de temps en temps, tu sais où me trouver."

Oui, Aaron savait toujours où trouver Jeremy, surtout lorsqu'il s'agissait de faire des stupidités dans ce genre. Alors qu'ils avançaient dans le couloir sombre depuis plusieurs minutes, il se rendit compte qu'il n'avait pas la moindre idée d'où ils allaient... Bah ! Ils finiraient bien par retrouver le chemin de leurs salles communes.
Aaron FinniganPersonnage décédéavatar
Messages : 476

Voir le profil de l'utilisateur
Et voilà que Jeremy recommençait. Un vrai gamin, songea Aaron tout en sachant que si les situations avaient été inversées, il ne se serait pas privé de le charier non plus. Dommage que Jeremy soit tombé avec une élève plus jeune (et par conséquent pas vraiment petite amie potentielle, voyons), Aaron aurait a-do-ré pouvoir l'embêter à son tour.

"Oh, lâche-moi un peu avec Miss Poudlard!" grogna-t-il. "Sinon je te jure que je lui trouve une rumeur toute fraîche à ton sujet, puisque j'ai voix au chapitre avec elle maintenant!"

Bien sûr, Aaron n'aurait jamais fait une telle chose. Il détesterait trop qu'on lui fasse un coup pareil et n'était pas du genre à poignarder les gens dans le dos. Il n'était également pas sûr que Swann l'écoute. Depuis ce fameux 14 février, Swann et lui se saluaient quand ils se croisaient dans un couloir. Aaron avait été surpris qu'elle le fasse, vu qu'elle avait été très claire sur le fait qu'il était apparemment un moins que rien. Mais la journée avait finalement été agréable - si on ommettait l'épisode Harper-O'Connor, et peut-être l'arrogante Miss Je-Sais-Tout-Sur-Tout-Le-Monde avait-elle revu son jugement.

"Je suis sûr que Suzanne serait ravie de savoir que tu en pinces pour elle!"

Soudain, Jeremy l'attrapa et l'entraîna dans un couloir qu'il ne connaissait pas pour échapper à la terrible directrice des Serpentard. Enfin, tout professeur aurait été terrible dans ces conditions, mais Mrs Adamson n'était pas réputée pour sa tendresse envers les fraudeurs au règlement.

"Comment tu connais ça, toi?" demanda un Aaron suspcieux lorsqu'ils eurent franchis la porte secrète. "Combien de soirs sors-tu par semaine? Non, dis rien, je ne veux pas savoir, en fait."

Mais Jeremy n'avait pas perdu le nord et le taquinait encore. Beaucoup d'ailleurs. S'il continuait comme ça, il allait bientôt avoir la langue aussi fourchue que Swann et Darren réunis. Ignorant volontairement les piques, il répondit sur le reste:

"Le foot, ce n'est pas du sport, c'est du spectacle. Je sais, c'est difficile à comprendre et surtout c'est bête." Mais Jeremy voulait le faire monter sur un balai. Ben voyons, la terre ferme, c'était trop bien pour qu'il ne la quitte! Mais cela lui donnerait peut-être le moyen d'avoir sa revanche sur son ami: "Je volerai si tu viens jouer au rugby!" lui proposa-t-il. Nulle doute que s'il acceptait, Jeremy allait souffrir de quelques hématones.


Sing me a song of a lad that is gone
Say, could that lad be I?
Merry of soul he sailed on a day
Over the sea to Skye
Billow and breeze, islands and seas
Mountains of rain and sun
All that was good, all that was fair
All that was me is gone

Jeremy BakerElève de l'Académie Lycaonavatar
Messages : 1117

Voir le profil de l'utilisateur
Le sport, voilà bien un sujet qui plaisait à Jeremy... mais le jeune homme était tellement passionné par le Quidditch qu'il s'était peu intéressés aux autres sports et en particulier les sports moldus. C'était donc avec curiosité et intérêt qu'il écoutait Aaron lui parler de ces étranges jeux qui se déroulaient au sol et avec une seule balle. Bon, à en croire son ami, mieux valait apprendre le rugby que le foot...

Le jeune homme fut un peu surpris lorsque Aaron lui affirma qu'il accepterait de voler s'il venais jouer au rugby. Un sourire satisfait apparut sur son visage. C'était forcément gagnant pour lui, il parviendrait à faire décoller le Serdaigle tout en découvrant un nouveau moyen amusant de ne pas faire ses devoirs.

"AH ! Je relève le défi ! Je serais même prêt à essayer de dévaler une montagne sur des bouts de bois si ça te conduisait sur un balai. Comment vous appelez ça déjà...le sequi, non ?"

Jeremy secoua la tête d'un air faussement consterné. Les moldus avaient parfois de drôles d'idées... Mais des idées ingénieuses, il fallait l'avouer. Les sorciers étaient tellement habitués à la facilité et persuadés d'être supérieurs qu'ils rejetaient un certain nombre d'expérience probablement très agréables.

"On devrait organiser une sortie sequi, peut-être que certains sorciers deviendraient moins stupides s'ils avaient l'occasion de...vivre comme des moldus. Nous découvririons les plaisirs liés au fait d'accrocher des planches à ses pieds et de se geler les miches dans la neige !"

Avec soulagement, Jeremy reconnut alors un tableau représentant un vampire aux dents aiguisées. Ils n'étaient pas perdus, finalement. Quelques mètres plus loin, une nouvelle porte récalcitrante finit par les laisser passer. Ils débouchèrent dans un couloir assez fréquenté, non loin de la salle commune de Serdaigle. Un coup d'oeil par la fenêtre appris au Gryffondor que la nuit était tombée depuis un bon moment. Ils allaient dépasser le couvre-feu, si ce n'était pas déjà le cas... La Grosse Dame allait encore lui faire la leçon, songea-t-il avec une grimace.

"Bon, la prochaine fois qu'on veut profiter des joies de la salle de bain des préfets, on évitera de partir aussi tard ! Enfin, s'il y a une prochaine fois..."

Il jeta un regard faussement sévère à son ami. Entre les duels nocturnes et les bains interdits, ils allaient vraiment finir par s'attirer des ennuis.
Aaron FinniganPersonnage décédéavatar
Messages : 476

Voir le profil de l'utilisateur
Jeremy avait mal choisi son sport pour embêter Aaron: non seulement il n'était pas fichu de dire "ski" correctement", mais en plus Aaron n'y connaissait rien non plus. Par éducation, il ne trouvait pas ça stupide, mais il n'avait jamais eu l'occasion d'essayer. Les montagnes étaient plutôt rares, au Royaume-Uni. Mais bon, il n'allait pas avouer son ignorance.

"Le ski, Jeremy, pas le sequi..." soupira le Serdaigle en suivant son ami dans le dédale de couloirs. "Et c'est tout aussi ridicule que de voler sur un balai. Les moldus ne peuvent pas voler tous seuls alors ils trouvent d'autres moyens d'avoir des sensations fortes. Faudrait que tu essaies le saut à l'élastique, je suis sûr que tu te moquerais moins des sports moldus, après!"

Secrètement, Aaron espérait que Jeremy oublierait sa promesse de jouer au rugby: il ne tenait vraiment pas à se retrouver flottant par miracle à des kilomètres sur sol, assis sur un bout de bois des plus instables. Mais avoir un compagnon pour jouer au rugby était tentant aussi... Ce fichu Gryffondor savait s'y prendre pour le faire tourner en bourrique.

Lorsqu'ils arrivèrent à une porte menant un couloir fréquenté, Aaron se sentit rassuré: d'autres élèves étaient encore dehors, le couvre-feu n'était pas encore passé. Ce n'était peut-être pas une si bonne idée, cependant, décida-t-il en voyant le regard ahuri que certains leurs lançaient. Gêné, le jeune homme ferma complètement sa robe de sorcier pour masquer son état lamentable.

"Oui, on va éviter de se retrouver en retenue jusqu'à la fin de notre scolarité, et de faire perdre davantages de points à nos maisons respectives. J'ai pas envie de me faire détester par tous les Serdaigles de l'école."

Aaron avait été discret quant aux raisons de la perte de points mais d'autres n'en avaient pas fait autant. Les raisons de leur altercation avaient filtrés et, souvent enjolivées voir totalement irréalistes, lui donnaient droit à des regards admiratifs où haineux. Il espérait qu'un évènement plus important viendrait vite détourner l'attention de lui.

"Y'aura une prochaine fois, Baker, je veux ma revanche!" lança-t-il à son camarade tout en s'éloignant en direction de sa salle commune. "Sèche toi bien!"


Sing me a song of a lad that is gone
Say, could that lad be I?
Merry of soul he sailed on a day
Over the sea to Skye
Billow and breeze, islands and seas
Mountains of rain and sun
All that was good, all that was fair
All that was me is gone

Jeremy BakerElève de l'Académie Lycaonavatar
Messages : 1117

Voir le profil de l'utilisateur
Qu'était-ce diable que le saut à l'élastique ? Jeremy n'osa pas poser la question, mais les hypothèses les plus folles et inquiétantes avaient vu le jour dans son esprit. Il faudrait qu'il donne à Taylor pour mission d'enquêter sur le sujet... Quoi que le garçon savait probablement de quoi il s'agissait, c'était un vrai casse-cou. C'était d'ailleurs lui avait parlé du sequ...du ski à son grand frère.

Le soulagement de Jeremy fondit comme neige au soleil lorsqu'il aperçut le regard mi-ahuri, mi-triomphal que leur adressèrent deux gamines de Serdaigle. Elles échangèrent quelques mots enthousiastes tout en les regardant sans discrétion. Etonné, il se demanda ce qui motivait un tel comportement avant de se rappeler qu'Aaron et lui étaient relativement peu présentables. Du coin de l'oeil, il vit son ami fermer sa robe de sorcier et redressa les épaules avec fierté. Il n'avait rien fait de mal - enfin, à part introduire dans la salle de bain des préfets quelqu'un qui n'avait rien à y faire - et se fichait bien de ce que ces filles pouvaient penser ou dire.

Aaron affirma alors qu'il allait finir par se faire détester par tous les Serdaigle et approuva silencieusement. Entre la saison de Quidditch qui se déroulait particulièrement mal et le fameux duel nocturne, Jeremy avait également essuyé un certain nombre de remarques désobligeantes. Heureusement, nombre de ses camarades de Gryffondor étaient ravis que quelqu'un donne enfin la réplique à O'Connor et l'équipe s'en tirait malgré tout avec des scores honorables. Aussi, à part Harper ou la Harpie, les Gryffondor continuaient de se montrer aimables à son égard.

Cela dit, lorsque Aaron lui lança d'une voix forte "Je veux ma revanche, sèche-toi bien", il comprit qu'il risquait d'être à nouveau au centre de l'attention, et son ami avec. Après avoir répondu un bonsoir au Serdaigle, il se dirigea vers sa propre salle commune en évitant les couloirs les plus empruntés.

Bon, la soirée avait été agréable mais elle avait eu un prix : les rumeurs n'allaient pas tarder à courir...
Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Projets Mousseux

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ilum : des projets de pouvoir obscurs ?
» Flou de Preval irrite le Bresil pour la construction d'une centrale éléctrique
» reforme?
» Pisciculture : Croix-des-bouquets mise sur le lac Azueï
» Claudy Gassant, 1ere victime de la lutte anti-corruption ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Poudlard :: Etages et couloirs, :: Couloirs,-