AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Le Retour des Morts-Vivants! [Scénario Halloween]

MétamorphomageMolduavatar
Messages : 1067

Voir le profil de l'utilisateur


Soirée du Samedi 31 Octobre 2009, Poudlard.

En cette belle mais terrifiante soirée d'Halloween, la direction ainsi que le corps professoral de Poudlard n'avaient point ménager leurs efforts afin d'offrir aux élèves de quoi célébrer dignement cet évènement folklorique. Même si elle cherchait à inculquer aux différentes maisons la valeur du travail et le prix efforts, Daisy Mason se révélait également comme étant une directrice soucieuse du bien-être et de l'épanouissement de chacun. Autoriser une soirée de réjouissance au cours de laquelle les élèves pouvaient laisser retomber la pression ne pouvait que s'avérer bénéfique. C'est pourquoi en ce jour, exceptionnellement, les tables de la grande Salle étaient garnies de sucreries et de mets succulents, tandis que des luminaires magiques en forme de tête de citrouilles flottaient dans les airs. Tous les regards lorgnaient essentiellement vers une énorme Patacitrouille géante, dans laquelle était dissimulé le précieux anneau qui avait l'immense privilège d'octroyer l'amour véritable, à celui ou celle qui tomberait dessus. Quitte à voler la part des élèves, Mildred Magpie se pourléchait d'avance les babines, à l'idée d'enfin pouvoir mordre à pleine dent cette fabuleuse récompense qu'elle n'avait jamais gagné. Bref, une ambiance potache régnait dans la Grande Salle, tandis que d'autres élèves avaient choisis de s'isoler.

En effet, loin du regard des professeurs, les salles communes des quatre grandes maisons regorgeaient d'élèves en mal d'émotions fortes qui souhaitaient profiter comme il se doit de cette nuit diabolique. Dans l'obscurité des dortoirs, certains se racontaient des histoires aux conclusions si terrifiantes qu’elles auraient suffi à faire défriser de peur un mouton du Pays de Galles. D'autres se contentaient de jouer à jeu du "Qui est Qui magique?" dans lequel il fallait deviner l'identité de la carte de chocogrenouilles que l'on avait collé sur son front. Un petit groupe de jeunes acteurs en herbe s'étaient réfugiés dans la salle des arts pour se prêter à des imitations des personnages les plus terrifiants ayant jadis peuplés le Monde Magique; Que ce soit Voldemort, Bellatrix Lestrange, Peter Pettigrow, Ana Sorden ou même le mystérieux vengeur masqué, les jeunes comédiens ne manquaient pas d'ingéniosité pour ressusciter et incarner ces vils monstres du passé. Autre ambiance, pour fêter à leur manière Halloween, les K-Girls de Poudlard s'étaient également réunies pour une séance d'essayage vestimentaire d'un genre particulier; Chacune d'entre elles rivalisant de vulgarité pour devenir la "Sexy-Witch-Queen" de la soirée. En cette nuit de commémoration du souvenir des défunts, nul doute que l'insouciance était de mise chez la jeunesse de Poudlard.

Et pourtant dans cette atmosphère de bonne humeur et de fausse frayeur, il y avait une jeune fille qui ne voyait pas cette soirée avec autant de légèreté que le commun des sorciers. Une serdaigle bien décidée à redonner le sens véritable de cette nuit d'Halloween, et dont l'obsession était de pouvoir entrer en communication avec les morts. Folie ou utopie, Linnet Sneals était persuadée d'être enfin en mesure de pouvoir accomplir ce prodige. Sans se soucier du moins du moins du monde des conséquences de ses actes, elle gravissait une à une les hautes marches qui la séparaient encore du sommet de la Tour d'Astronomie. Bientôt, elle allait enfin pouvoir reparler à son défunt frère. Elle en était persuadée...

Linnet Sneals
Serdaigle ~ Quatrième Année

Cherchant à ne point céder à la fatigue qui faisait trembler ses jambes, Linnet Sneals ne cessait de fixer son objectif et les prochaines marches d'escaliers qu'il lui restait encore à gravir pour rejoindre le sommet de laTour d'Astronomie. Elle émit un petit gémissement de douleur quand les lanières de son sac trop lourd vinrent lui entailler davantage le creux de ses épaules. Mais la Serdaigle n'était pas du genre douillette ou à se complaindre inutilement, surtout lorsque le jeu en valait la chandelle. Apprenant à apprivoiser sa douleur dès son plus jeune âge, Linnet s'était déjà arrachée elle-même des dents cariées sans quémander l'aide de personne, et sans anesthésie. Alors ce n'est ni l'ascension, ni la lourdeur d'un sac remplit d'artefacts magiques qui allaient la décourager dans son entreprise. Longtemps, elle avait cherché une manière d'entrer en contact avec son frère décédé, n'hésitant point à se rendre dans les zones les plus cauchemardesques du Monde Magique. Mais aujourd'hui pour la première fois elle pensait enfin détenir la clef de l'au-delà.

En effet, au gré de ses nombreuses pérégrinations estivales dans les endroits les plus inhospitaliers du Monde Magique, Linnet avait subtilisé un grimoire ancien des griffes d'un contrebandier de l'Allée des Embrumes. Aussi curieuse que fascinée par la découverte de nouvelles formes de magie noire, la jeune serdaigle était tombée sans le savoir sur un volume d'une rareté et d'une dangerosité incomparable pour les non-initiés. La prudence n'étant malheureusement pas son fort, plutôt que de rendre à la justice magique cette œuvre interdite; La jeune fille en avait dévoré les chapitres, s'extasiant sur les nombreux rituels qui peuplaient chacune des pages de ce livre dédié aux rites vaudou. Elle était loin d'imaginer à quel point la magie enseignée dans les Coven de Louisiane se révélait particulièrement difficile à maitriser, et nécessitait des années d'entrainement. Mais lorsque Linnet avait une idée en tête, rien pas même les marécages du Bayou ne pouvait l'arrêter dans son élan.

Une fois en haut de la plateforme de la tour d'Astronomie, Linnet ne tarda pas à jeter son fardeau au sol, juste à côté d'une dalle en pierre qui ferait office d'autel pour son rituel. Si elle respectait chacune des étapes retranscrites dans le vieux grimoire, alors elle pourrait entrouvrir une faille reliant le monde vivant et celui de l'au-delà. Un passage dans lequel Danny pourrait s'engouffrer et venir répondre aux préoccupations existentielles que se posait sa chère et tendre sœurette. Sachant d'avance qu'elle n'aurait qu'un entretien limité dans le temps avec l'esprit de son défunt frère, la Serdaigle avait listé toute une série de questions essentielles à ses yeux; Comme celle de savoir si Voldemort avait retrouvé son nez dans l'au-delà, ou encore l'interroger sur la douleur qu'il avait ressenti au moment où il se faisait piétiné par la foule du Bloody Sunday. Mais elle voulait surtout l'insulter une dernière fois pour l'avoir lâchement abandonné à cette vie si terne, alors que lui devait s'éclater comme un petit fou sous sa forme d'ectoplasme flottant dans les limbes de l'au-delà. A ses yeux, Danny n'était qu'un crétin égoïste, qui lui avait laissé toutes les galères familiales à gérer, en plus d'abandonner un bébé et une mère junkie derrière lui. Bref, Linnet se faisait d'avance une joie à l'idée de pouvoir troubler le repos éternel de son défunt frangin.  

Aussi méthodique qu'un serial killer cherchant à ne laisser aucun bout de cadavre après le carnage, Linnet s'attela à mettre en place le dangereux rituel vaudou. Farfouillant dans son sac, elle en extirpa le vieux grimoire maudit pour l'ouvrir au joyeux chapitre sur l'invocation de l'esprit des morts. Après une dernière et rapide relecture, elle extirpa une craie de sa poche pour dessiner un pentacle tout autour de l'autel, puis elle relia chaque extrémité de l'étoile diabolique d'un cercle de sel, comme il était indiqué dans le livre. Une fois cela terminée, elle agrémenta son cercle d'invocation de treize bougies rouges, ainsi que de cristaux blanc indispensables pour refléter et ouvrir une passerelle avec l'autre monde. Au cas où l'esprit de son frèe se montrerait timide, elle déposa également une table de Ouija, histoire de ne louper aucun message d'outretombe. Prenant un peu de recul, Linnet examina un instant son œuvre, avant de se lancer dans la suite du procédé, à savoir déposer un effet personnel ayant appartenu à Danny. La jeune sorcière avait longtemps hésité entre un caleçon sale à la gloire des Bizarr' Sisters et une pipe en bois encore bourrée de racines de mandragore, mais elle s'était finalement bien vite résolue à trouver quelque chose de moins ragoutant. C'est pourquoi à l'abri des regards, elle avait creusé dans le parc de Poudlard, à l'endroit même où Danny avait déposé la dépouille flétrie de son crapaud de compagnie. Duke n'était plus qu'un petit squelette insignifiant et fragile, mais c'était sans doute la chose à laquelle son frère tenait le mieux durant son vivant. Un jour, Linnet l'avait même surpris en train d'embrasser le batracien sur sa bouche baveuse, avant de se cacher derrière le prétexte absurde qu'il s'agissait de la meilleure manière de le nourrir, et de lui glisser des mouches à gober. Quel débile profond! Linnet n'avait jamais compris la passion ridicule de son frère pour cette petite créature, alors que de son côté elle avait éprouvé une si grande joie à serrer jusqu'à l'étouffement des dizaines de jeunes chatons. Mais si la jeune psychopathe en devenir avait jadis éprouvé du plaisir à voir la vie s'envoler, elle allait en cette nuit d'halloween faire exactement l'inverse, en ramenant l'esprit d'un mort dans le monde des vivants.

Avec une étrange délicatesse, Linnet déposa la petite carcasse de Duke sur l'autel, avant de tendre sa main pâle au-dessus de lui. La jeune Serdaigle avait rêvé de ce moment tout au long de sa vie. L'instant magique où elle allait passer de simple sorcière insignifiante de Poudlard, à grande prêtresse vaudou! Elle pouvait presque ressentir l'aura bienveillante de toutes les sorcières brulées vives jadis sur les buchers de l'inquisition pour avoir pratiqué la magie noire; Par ce rituel, Linnet allait leurs rendre le meilleur hommage qui soit! Après une longue inspiration, elle saisit une dague à la lame parfaitement affutée, qu'elle colla dangereusement sur sa paume.

"Par le sang je te réveille, Ô toi esprit qui sommeille, que ta tombe se disloque, pour celui qui t'invoque!  "

Sans même une grimace de douleur, Linnet s'entailla alors profondément la paume de la main, et le sang ne tarda pas à couler à flot sur la carcasse du défunt crapaud. Mais dans l'immédiat, rien de surnaturel ne se produisit. L'apprentie nécromancienne ferma donc les yeux, afin de mieux se concentrer le souvenir de son frère.

"Danny,
Où que tu sois,
Je fais appel à toi,
Sur les ailes de ces mots qui se déplacent,
Quelle que soit la distance,
Traverse le temps et l'espace,
Et apparais en ma présence...
"

Linnet souleva alors lentement ses paupières pour guetter la venue d'un signe de la présence de Danny. Un vent rugissant venait heurter les parois de la tour d'Astronomie, et Linnet se réjouit de se savoir à l'abri de la salle hémisphérique dans laquelle le vieux Crispin Dérébusor beuglait jadis ses leçons théoriques. Peut-être n'était-ce que son imagination ou l'action du vent, mais tout à coup, il lui sembla que la petite carcasse de Duke se souleva imperceptiblement dans les airs. Encouragée par ce premier phénomène paranormal, Linnet se hâta de poursuivre sa litanie.

"Vous qui viviez hier,
Je vous appelle d'esprit à esprits,
Revenez de l'ombre ou de la lumière,
Et manifestez-vous ici!
"

Zut! Dans son empressement, Linnet venait de commettre une erreur. La serdaigle se mordit la lèvre inférieure, alors qu'elle venait de se tromper de page dans la lecture de son invocation d'esprit. En effet, elle venait de réciter un couplet d'une formule incantatoire de la page de droite, intitulée "Déferlante de Fantômes". Un nom quelque peu sinistre, qui ne manqua pas faire frissonner la jeune inconsciente. Cette dernière n'eut guère le temps de s'interroger sur sa bévue, quand une rafale de vent vint s'engouffrer brusquement dans le refuge de la Tour d'Astronomie. Soufflant les bougies de son rituel, et plongeant l'endroit dans les ténèbres; Ce vent tonitruant manqua faire basculer dans le vide la pauvre Linnet. Mais il était écrit que cette dernière n'aurait pas une destinée funeste à la Dumbledore, tandis qu'elle découvrait horrifiée les conséquences de ses actes. La flaque de sang dans laquelle baignait le squelette de Duke se mit à bouillonner sur l'Autel, pour se changer en une sorte de masse ténébreuse. Dehors une pluie battante et des éclairs étincelants venait zébrer les cieux obscurs, et éclairer ce qui n'était rien d'autre qu'un passage vers l'au-delà. Le simple fait qu'une jeune sorcière, aussi peu expérimentée que Linnet Sneals, puisse accomplir ce genre de prodige, relevait du mystère. Mais sans le savoir, elle venait de commettre l'erreur de sa vie, et plonger Poudlard dans une nuit de cauchemar!

Linnet tremblait comme une feuille, alors que des halos de lumière s'échappaient à tour de rôle de la surface ténébreuse de l'autel. Dans un vacarme assourdissant, plusieurs d'entre eux tourbillonnèrent longuement dans les airs, plongeant la serdaigle dans une folle panique. Les mains collées sur ses oreilles, Linnet découvrit avec effroi que ces fantomatique bulle de lumière prenaient peu à peu une forme humaine. C'était trop à supporter pour la jeune adolescente instable, qui poussa un hurlement strident.

"ASSEZ! Par pitié, je veux que cela s'arrête! STOP! "

Et comme par enchantement, son voeu fut exaucé. En effet, un silence prodigieux s'abattit à nouveau sur la tour d'Astronomie, comme si rien de paranormal ne s'était produit. Linnet ouvrit les yeux, et fixa l'autel qui avait fort heureusement retrouver sa teinte en marbre d'autrefois. Tout semblait être revenu à la normale, si ce n'est que la petite carcasse du crapaud de Danny avait mystérieusement disparu. Sans doute que le vent l'avait balayé, pensa la jeune serdaigle. Mais un mouvement furtif alerta soudain son regard, qui ne tarda pas à s'agrandir de stupeur en découvrant l'origine du phénomène.

"Bordel de troll! C'est impossible! Qu'est-ce que j'ai fait?! Non, ce n'est pas ma faute! Non, je ne veux pas le croire! "

Bien que se réfugiant dans le déni, c'était bien elle qui était la responsable de la vision cauchemardesque qui s'offait à elle. Un mélange de fascination et de peur instinctive brilla dans les yeux de Linnet, tandis qu'elle découvrait la silhouette translucide de Duke sautiller dans un recoin obscur de la salle d'Astronomie...


Scénario d'Halloween:
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Le Retour des Morts-Vivants! [Scénario Halloween]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Que regarder pour Halloween ? [Ciné/Evènement]
» [morts vivants] WIP de fond de tiroir
» [liste] Morts Vivants
» [Morts-vivants] Les équarisseurs d’Irina
» -La nuit des morts vivants-(Pv Naoki Raidon et Libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Poudlard :: Tours, :: Tour d'Astronomie,-