AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 [JR] Titre en cours de téléchargement [Uriel & Jonah]

Jonah ForbesDirecteur de Serpentardavatar
Messages : 103

Voir le profil de l'utilisateur
17 Novembre 2009

Jonah n'avait pas besoin de jeter un coup d'œil à l'horloge pour deviner que son cours était censé être terminé. Mary-Lisbeth Pilliwickle s'agitait sur sa chaise et le brouhaha des élèves descendant dans la Grande Salle depuis le couloir avait envahi la salle de classe depuis cinq bonnes minutes.

"En raison de l'Attentat de la March Bank, la sortie a été annulée pour les élèves les plus jeunes mais comme vous êtes tous majeurs j'ai pu obtenir de la direction qu'elle soit maintenue pour vous, le regard de Jonah se posa sur le bureau vide d'Anwar Kabache mais il détourna rapidement les yeux pour s'adresser à toute la classe, Nous partirons donc toute la journée de vendredi prochain en terre moldue. Vous serez répartis par binôme et vous devrez accomplir un certain nombre de tâches que les moldus font tous les jours: Prendre des transports en communs, acheter à manger, etc... Il va de soit que vous devrez vous habiller en conséquence pour l'occasion. Si certains d'entre vous n'ont pas de vêtements adéquates, ils peuvent venir me voir dans la semaine, je les dépannerai. Sur ce, je vous laisse aller manger. " dit-il en refermant bruyamment son manuel d'Etudes des Moldus.

Les chaises raclèrent au sol et les conversations entre élèves reprirent tandis que l'enseignant rejoignait son bureau pour ranger ses affaires. Il avait passé beaucoup de temps à organiser cette sortie pédagogique pour l'ensemble des jeunes suivant son option mais les récents événements tragiques l'avaient contraint à revoir sa copie. Seul son petit groupe de septième années pourrait profiter de cette journée d'immersion. Soit. C'était sans doute mieux ainsi tant Poudlard était affecté par la perte tragique de certains élèves dans l'Attentat du 30-10.

Jonah lui-même avait bien du mal à tourner la page et il n'était pas rare que certaines images du carnage revienne le hanter. Tout à ses pensées, l'enseignant ne remarqua pas immédiatement que l'un de ses élèves attendait patiemment qu'il termine de classer sa paperasse. Lorsqu'il leva les yeux il constata que l'ainé de la fratrie Wagner était toujours là.

"Uriel. s'étonna-t-il en le découvrant, Que puis-je pour toi ?" s'enquit-il en posant ses mains sur sa taille.


Uriel WagnerSeptième annéeavatar
Messages : 55

Voir le profil de l'utilisateur
Faisant rouler sa plume entre ses longs doigts, Uriel attendait patiemment la fin du cours. Pour Ruby, sa meilleure amie, ainsi que pour nombres de personnes, être un surdoué était une bénédiction. Il oubliait l'ennui avec lequel il avait à composer lors de ses cours; l'agacement que pouvait provoqué chez lui le fait de devoir rester là à perdre son temps alors qu'il avait tant de choses à faire et cette sensation d'être à part hors des autres. Sa meilleure amie avait beau l'être, il n'en restait pas moins qu'elle était limitée dans beaucoup de domaine. L'art dans sa globalité tenait de l'abstrait.

Aussi quand Forbes annonça la fin de son cours, Uriel put-il enfin soupirer de soulagement. Du moins jusqu'à ce que l'enseignant ne leur rappelle la sortie éducative de la semaine suivante. Compte tenu des circonstances, il avait pensé que celle-ci serait annulée et comptait bien mettre à profit le temps qu'il récupérait.  Toutefois, la direction avait choisi de laisser les plus anciens s'y rendre. Soupirant, Uriel se résignait à pouvoir enfin quitter la salle, peu enchanté de ce changement de dernière minute mais se dirigea finalement vers le bureau occupé par leur professeur. Ce dernier ne sembla pas remarquer sa présence et le Serdaigle dut prendre patience le temps qu'il range sa paperasse avant de relever les yeux pour croiser les siens. Visiblement étonné, Jonah Forbes s'enquit de la raison de son attardement dans la salle de cours. Son attitude, mains sur les hanches, faillirent faire lever les yeux au ciel au jeune homme.

- Je me posais une question en ce qui concerne la sortie de vendredi prochain. Vous avez mentionné que les plus jeunes années ne seraient pas de la partie. Je me demandais donc ce qu'il en était de mon plus jeune frère, Amalrich. Sera-t-il présent à cette sortie ?

L'intonation d'Uriel était calme et posée. Une certaine distance - malgré la légère tension qui l'habitait - se faisait également sentir.

- Vous comprenez... Au vu des événements, étant son frère aîné, je souhaite m'assurer de sa sécurité si d'aventure il venait à nous accompagner.

Un sourire angélique n'acquit sur les lèvres du Serdaigle.

- Pas que je veuille douter des capacités de sorciers bien plus âgés et sages que moi ... bien entendu, ajouta-t-il avec une mine contrite.


Uriel Archibald Wagner
Tu crois donc que seul Dieu peut voir les âmes?
Jonah ForbesDirecteur de Serpentardavatar
Messages : 103

Voir le profil de l'utilisateur
Si Jonah pensa dans un premier temps que le jeune Wagner patientait pour lui demander des vêtements moldus pour la sortie, il constat rapidement que ses intentions étaient tout autre: En effet, Uriel s'inquiétait de savoir si son petit frère  participerait à cette sortie pédagogique.

"Non, comme je vous l'ai dit, seuls les élèves majeurs seront présents." répondit Jonah sans ambages, Amalrich est trop jeune."

Jonah avait pourtant l'impression d'avoir été clair quelques minutes plus tôt, songea-t-il en fronçant les sourcils tandis qu'Uriel poursuivait la discussion.
De part son expérience de père, il savait que les adolescents cherchaient parfois des prétextes pour lancer une conversation avant d'aborder des sujets plus sérieux. Etait-ce le cas du septième année à cet instant précis ?  Son comportement était assez étrange pour que le professeur reste vigilant.  Les capacités de Wagner n'étaient pas à prouver: Il était studieux, attentif en classe et il avait très certainement compris depuis le début qu'Amalrich demeurerait à Poudlard alors pourquoi s'évertuait-il à rester ?

"Tu n'as pas d'inquiétudes à avoir. Il suivra son emploi du temps habituel, ici, au château." répondit le professeur.

Bien que les enfants Wagner ne soient pas membres de sa maison, Jonah connaissait l'histoire familiale de la fratrie par le dossier de Ruby Fawkes. La jeune Serpentard avait eut une enfance compliquée avec la perte coup sur coup de son père et de M. Wagner qui l'avait recueilli au sein de sa famille suite à la mort de son géniteur.
Elle n'était pas son "cas" le plus difficile à gérer comparé à celui d'une Sacha Benson  ou d'une Emma Blackbonnes qui avaient vécues des troubles particulièrement importants ces dernières années mais il gardait un œil sur la jeune femme. Elle semblait assez proche d'Uriel d'ailleurs et Jonah mit sa main à couper qu'elle devait attendre patiemment derrière la porte que son ami termine son entretien avec lui. Il savait reconnaitre une amoureuse transie quand il en voyait une !

Toutefois, Jonah n'avait pas de temps à perdre en tergiversations. Uriel, en tant qu'ainé de la famille, prenait sans doute son rôle de parent de substitution très à cœur. Pour qu'il vienne le trouver aujourd'hui il devait avoir une bonne raison.

"Quelque chose te tracasse Uriel ?
s'enquit-il alors en s'asseyant sur le rebord de son bureau, Devons-nous nous inquiétez pour Amalrich ? T'a-t-il fait part de certaines angoisses ?"

L'attentat du 30/10 était encore dans toutes les mémoires et nul doute que de nombreux élèves en étaient affectés...


Uriel WagnerSeptième annéeavatar
Messages : 55

Voir le profil de l'utilisateur
Leur enseignant lui affirma qu'Amalrich ne prendrait pas part à leur sortie. Il était bien trop jeune. D'une certaine manière, cela le rassurait. Il aurait assez à faire sans avoir de surcroît, à surveiller sur ses cadets.

- Bien. Me voilà rassuré.

Suite à cela Forbes le questionna sur la raison de sa soudaine inquiétude. C'était bien le problème avec ces foutus professeurs : ils fourraient toujours leur nez dans tout en espérant trouver un bon filon. C'était bien mal le connaitre ! De surcroit il n'avait pas vraiment de choses à cacher en ce moment si on omettait ses aspirations personnelles. Et l'absence de scrupules qu'il développait petit à petit pour arriver à ses fins. Amalrich détestait ça. Lui trouvait que son cadet exagérait comme toujours.

- Amalrich n'a pas émis de crainte particulière, professeur Forbes. Certes, il a été profondément...

Uriel marqua une légère pause pour trouver le terme le plus adéquat. Lui-même n'avait pas été plus que ça perturbé par l'attentat. Il s'agissait de pertes déplorables et il pouvait comprendre que de nombreuses personnes soient tristes ou apeurées à ce sujet. Toutefois, il y avait des mal nécessaires et si dans les êtres touchés se trouvaient un ennemi à lui alors il ne pouvait que se réjouir de la chose. Quoi de mieux que l'élimination naturelle des éléments dérangeants ?

- touché et attristé par l'attentat. Notre soeur, Liselotte, encore plus.

Dans le cas de sa jeune soeur, c'était pour une nuance toute autre. Lizzie, comme Ruby la définissait parfois sans méchanceté, était une presque cracmol. Contrairement à Uriel qui était né avec des facilités déconcertantes de génie, elle avait vu le jour avec des difficultés magiques énormes. Mais elle n'en perdait pas de sa valeur aux yeux de ses deux frères aînés que du contraire et ce, même si elle éprouvait une certaine crainte à son égard. Terreur qu'il n'avait jamais vraiment comprise d'ailleurs. Amalrich mentionnait souvent comme étant la raison de celle-ci son utilisation des marionnettes, poupées et ombres.

- J'étais juste inquiet à l'idée de savoir ma famille en potentiel danger. Chez nous, les Wagner, nous veillons davantage encore que dans toute autre famille, les uns sur les autres. Je tenais donc à m'en assurer. Ruby est loin d'être très douée en défense. Je m'inquiétais de ne pas avoir assez d'une tête pour protéger les miens.

A dire vrai, il se renseignait plus parce qu'il souhaitait s'assurer de ne pas avoir Amalrich sur le dos s'il venait à s'amuser à sa façon que parce qu'il avait une réelle inquiétude sur sa capacité à protéger tout le monde. Il était doué après tout. Un véritable génie nommé selon un ange, que risquait-il ?!


Uriel Archibald Wagner
Tu crois donc que seul Dieu peut voir les âmes?
Jonah ForbesDirecteur de Serpentardavatar
Messages : 103

Voir le profil de l'utilisateur
Jonah écouta avec attention les inquiétudes de son élève. Suite à l'attentat, l'équipe pédagogique de Poudlard devait être particulièrement attentive aux changements de comportements des jeunes: Anxiété, violence, ou, au contraire, repli sur soi... Le choc post-traumatique pouvait se manifester de différentes manières, leur avait expliqué Rachelle Silverster.  Jonah essayait tant bien que mal de rester disponible pour les jeunes et, si possible, de bon conseil. Ce n'était pas toujours simple pour lui mais il faisait au mieux. Pour ce qui était du jeune Wagner, il n'y avait rien d'alarmant, du moins pour le moment. Uriel s'inquiétait pour ses cadets mais Amalrich et la petite Liselotte n'avaient rien à craindre dans l'enceinte de Poudlard, Jonah pouvait le lui assurer. Pourtant l'ainé de la fratrie semblait particulièrement soucieux à l'idée de ne pas pouvoir protéger les siens.

"Tu sais, tous les adultes du château veillent déjà sur tes frères et sœurs. J'ai l'impression que tu te mets une énorme pression pour assurer leur sécurité alors que tu n'as pas besoin de faire tout ça, lui dit-il, bien sûr, tu es une personne ressource pour eux en tant que grand frère et tu dois essayer de rester disponibles pour eux mais ils n'ont pas à avoir peur ici." expliqua-t-il en croisant les bras sur son torse, Si tu veux je peux parler au professeur Virtanen et au professeur Corrigan pour qu'ils gardent un œil sur Amalrich et Liselotte, mais toi, tu dois te concentrer sur tes AsPIC cette année. Obtenir d'excellents résultats aux examens est le meilleur moyen pour toi d'aider les tiens." Ajouta-t-il d'un air entendu.

Si à sa sortie de Poudlard,  Uriel devenait soutien de famille, une bonne moyenne aux ASPICS pourrait lui assurer un poste au Ministère ou à Sainte Mangouste. Au vu de ses résultats,  il en était parfaitement capable encore fallait-il qu'il reste concentré sur ses études.

"D'ailleurs, as-tu déjà des pistes pour ta sortie de l'école ?" s'enquit Jonah.


Uriel WagnerSeptième annéeavatar
Messages : 55

Voir le profil de l'utilisateur
Loin de l'agréer ou même de le rassurer les paroles de l'enseignant eurent tendance à agacer prodigieusement le jeune Uriel. Des adultes veillaient sur son frère et sa soeur, oh vraiment ?! Il se mettait une énorme pression pour eux ? Bien sûr que non ! Il remplissait son rôle d'ainé même si c'était davantage l'idée de les avoir dans les pieds alors que Ruby serait déjà un premier poids mort qui l'inquiétait. Sa mère ne lui pardonnerait jamais d'avoir laisser sa fratrie périr et Uriel avait bien trop besoin de Ruby pour ses mauvais coups pour se passer d'un pion si utile.

Sa proposition d'en informer les professeurs gérant leur maison ne l'arrangea guère plus ce qu'il ne se priva pas de notifier à l'enseignant sous un faux prétexte.

- Je ne suis pas certain qu'il soit nécessaire d'en informer leurs directeurs de maison, professeur. Mon jeune frère et moi-même sommes dans la même maison et j'en aurais donc de suite informer monsieur Virtanen si cela avait été nécessaire croyez-moi bien. Amalrich n'aime pas attirer ce genre d'attention. Je crains qu'il ne se montre d'autant plus ... secret d'éventuels problèmes si notre directeur était alerté.

Le détournement concernant ses études ne fonctionna pas avec le jeune homme. Ses études ? Obtenir de bons résultats aux ASPICs ? Comme s'il avait besoin de se montrer assidu pour réussir ! Le vieux Forbes savait-il vraiment à qui il parlait?  Avait-il la moindre connaissance de son dossier scolaire ?
Si Uriel avait dans un premier temps caché ses capacités, il avait pris le parti de cesser voilà deux ans déjà. Il n'était pas de ces faux modestes tel le fâcheux serpentard que la presse magique avait surnommé le vengeur masqué.

Décidant d'éluder la question provisoirement, une idée lui vint alors à l'esprit. Voilà déjà plusieurs temps déjà qu'il souhaitait obtenir certaines substances sans avoir à subir la présence de Ruby. Néanmoins la fatalité avait fait qu'il avait rangé cette envie dans un coin de sa tête faute de pouvoir la réaliser. Jonah Forbes venait de lui fournir une possible manière de ne pas avoir à s'embarrasser d'elle pour cette sortie.

- Par contre, je crains que Ruby bien qu'elle n'en ait rien montré, ait été beaucoup affectée par cet attentat. Etant donné qu'il s'agit d'une de vos élèves, j'en profite pour vous en parler. Bien sûr, j'apprécierais que cela reste entre vous et moi. Ruby n'apprécierait pas de savoir que je la ... déprécies ou la juges faible. Vous connaissez comme moi ses ... difficultés avec la magie.

Uriel fit mine d'affecter une mine inquiète. Même s'il s'agissait de sa meilleure amie et de sa plus précieuse alliée, Ruby devenait de plus en plus intrusive dans sa vie. De plus, lors de sa dernière beuverie, il se souvenait qu'Amalrich qui l'avait alors couché, avait mentionné de la possibilité que la serpentard ait à voir avec le décès de leur père. Bien sûr, il n'en croyait rien. Leur paternel avait recueilli la jeune femme et l'avait élevée comme l'une des leurs.

Secouant la tête, Uriel se concentra à nouveau sur sa discussion avec Forbes.

- En ce qui concerne mes études, j'ai déjà une idée de ce que je souhaites faire. Par contre, vous y verrez peut-être de l'arrogance de ma part mais je suis loin de m'inquiéter pour mes ASPICs que j'aurais haut la main au vu de mes ... capacités. C'est l'une des rares bénédictions d'être un génie je suppose.

Rivant ses yeux dans celui de l'enseignant, Uriel afficha un rictus.


Uriel Archibald Wagner
Tu crois donc que seul Dieu peut voir les âmes?
Jonah ForbesDirecteur de Serpentardavatar
Messages : 103

Voir le profil de l'utilisateur
Particulièrement concerné par les propos d'Uriel, Jonah fronça les sourcils en entendant ce dernier s'opposer à l'idée que Peter soit tenu informé des inquiétudes d' Amalrich.

"Tu sais Uriel, ce n'est pas parce que j'en touche deux mots au professeur Virtanen qu'il va immédiatement convoquer ton frère dans son bureau ou le faire suivre par Mme Silverster. Votre directeur de Maison est tout à fait capable de garder un œil sur ton frère en restant à bonne distance.  Je préfère le mettre dans la confidence, il ne cherchera pas à être trop intrusif, sois-en certain, mais un homme averti en vaut deux !" expliqua-t-il .

Jonah était persuadé qu'il devait travailler en étroite collaboration avec ses collègues et cela passait par une communication accrue entre chaque membres de l'équipe pédagogique. Si Amalrich avait été scolarisé chez Serpentard, il aurait apprécié que l'un de ses confrères vienne le trouver pour lui dire d'être plus attentif au jeune homme.

En parlant d'être plus attentif, Uriel lui demandait justement de surveiller d'un peu plus près la fameuse Ruby qui avait, semble-t-il, beaucoup souffert de l'attentat elle aussi. Il faut dire que la destruction de la Marchebank avait fait deux victimes chez les septièmes années et ce n'était pas simple tous les jours pour leurs camarades de classe.

"Ce n'est pas la déprécier que de dire qu'elle a été affectée par l'attentat, corrigea Jonah, nous avons tous été très choqués par cette catastrophe" dit-il en réponse aux propos étranges d'Uriel. Il n'était pas question de faiblesse, comme le pensait visiblement le septième année, mais de tristesse et d'empathie, réactions somme toute normales suite à un tel drame,  mais quoiqu'il en soit je ferais ce qu'il faut pour Ruby." finit-il par dire.

La nouvelle enseignante en divination avait lancé un groupe de parole suite aux attentats. Après les échanges s'en suivaient une heure de sophrologie et de yoga... Jonah était particulièrement hermétique à ce genre de traitement -pour lui, rien ne valait une séance de quidditch pour se changer les idées et se vider l'esprit- mais peut-être que Ruby apprécierait le concept qu'il comptait lui proposer.

L'enseignant ne releva pas la dernière remarque d'Uriel concernant les difficultés de la jeune femme en magie. Non seulement il ne voyait pas le rapport avec l'attentat mais en plus il ne comptait pas aborder un sujet si personnel pour Ruby avec une tierce personne, fusse-t-elle son meilleur ami. Jonah se contenta donc d'écouter les propos de son élève qui paraissait particulièrement confiant quant à se réussite à l'examen. L'enseignant hocha lentement la tête - effectivement, lui non plus il ne s'inquiétait pas du succès d'Uriel-, mais il laissa toutefois fleurir un franc sourire lorsque ce dernier parla de "génie".

"Merlin, tes chevilles rentrent encore dans tes chaussures ?" le chambra-t-il  en baissant les yeux sur les souliers du Serdaigle. "Tu as conscience que tu mets la barre très haut en tenant de tels propos ?!" ajouta-t-il en levant les yeux sur Uriel. Jonah était plutôt amusé par l'aplomb du Serdaigle: Prétention ou réelle confiance en ses capacités ? L'enseignant ne savait pas encore à quel genre de personne il avait à faire mais le petit Wagner lui faisait penser à cette star controversée du quidditch connu pour ses punchlines mégalo.
"C'est bien de croire en soit." dit-il finalement avec un sourire." Et je te souhaite de réussir, vraiment...mais ce genre de phrase..." Jonah secoua le tête de gauche à droite d'un air amusé"Tu ne peux pas balancer ça - Le penser, libre à toi- , Connaissant Wagner il avait surement encore en stock plein de superlatifs pour se décrire- mais là, ça te donne surtout l'air d'être un petit cognard prétentieux. Passe moi l'expression."  Lui dit-il avec une mine désolée mi-amusée.

Uriel n'était peut-être pas très disposé à écouter ses conseils mais quelqu'un devait bien lui dire la vérité !

" Ce n'est typiquement pas le genre de phrase à dire dans un entretien d'embauche par exemple. Ton éventuel employeur va croire que tu te moques de lui."

Cette franchise montrait bien qu'Uriel avait beau paraitre un peu plus mature que son âge, il n'en restait pas moins un gamin qui avait à cœur de prouver ses capacités et qui ne maitrisait pas encore l'art subtile de la modestie.

"Justement,  c'est quoi ce projet d'avenir ? Tu as aiguisé ma curiosité maintenant. Vers quel secteur est-ce que tu te destines ? "


Uriel WagnerSeptième annéeavatar
Messages : 55

Voir le profil de l'utilisateur
Uriel acquiesça vaguement de la tête lorsque son enseignant lui assura la discrétion du directeur de Serdaigle. Le doute restait permis qu'Amalrich s'aperçoive de son intervention. Peu importe au final. Son cadet devrait faire avec.

Pour Ruby, il comptait et espérait fortement, par contre, sur la discrétion du professeur Forbes. Sa meilleure amie avait en horreur de se voir mise à l'écart. Hors ça arrivait très souvent au vu de leur différence de potentiel. Elle n'apprécierait sans doute pas de savoir qu'il avait émis et remis en cause ses capacités une fois encore. Elle tenait tant à garder main mise sur lui. Au souvenir des différentes crises de jalousie à peine dissimulées de la Serpentard, Uriel soupira.

La réaction de l'homme face à sa sincérité sur sa facilité déconcertante en tant que génie l'agaça légèrement. Un sourire fleurit sur les lèvres de l'homme tandis qu'il tentait de le remettre à sa place en lui conseillant de ne pas crier ce genre de fait sur tous les toits sans passer pour un "cognard arrogant".
Il alla même jusqu'à ajouter que cela risquait d'être mal pris en entretien d'embauche dans le futur tout en le questionnant davantage sur ce futur en question qu'il projetait d'accomplir.

Une forme d'exaspération pointa chez Uriel provoquant un léger pli de contrariété sur le haut de son visage. Cette propension de ses enseignants à vouloir le voir cacher ce qu'il était de la sorte avait le don de l'horripiler. Pourquoi aurait-il dû dissimuler ce qu'il savait faire ? Il n'y voyait rien de dérangeant.

- Un cognard arrogant, professeur ? , répéta-t-il avec une moue interrogatrice, Je ne vois pas ce qu'il y a de mal à cacher que j'ai le QI et les capacités d'un génie. Seriez-vous en train de me conseiller de cacher qui je suis un peu comme ce que Keller a fait au nez et à la barbe de tout Poudlard ?

Un léger sourire qui se voulait tout à fait innocent se dessina sur les lèvres d'Uriel. La provocation était adroitement couverte. Pourtant il ne s'agissait que de cela. Le Vengeur masqué n'avait-il pas été élève dans la maison dans Forbes était désormais le directeur ? N'avait-il pas exploité des connaissances dont personne ne l'aurait jamais cru capable ?

- Mon employeur pourra aisément me mettre à l'épreuve. Bien que j'espère gravir les échelons pour ne plus avoir à rendre de compte à qui que ce soit que moi-même. Le camoufler ne me parait pas très ... honnête. Après tout, c'est comme si un loup-garou s'occupait d'enfants en couche-culotte sans avertir son directeur.

Uriel regarda nonchalamment ses ongles avant de relever le regard vers son enseignant, son masque de politesse toujours collé aux  traits.

- Pour ma carrière, je pensais m'orienter vers le ministère. Je ne suis pas limité par une quelconque matière. J'analyse donc actuellement toutes les possibilités même si j'avoue qu'une carrière au sein des langues de plomb pourraient être intéressante. Le bureau des aurors peut également être une bonne porte d'entrée.


Uriel Archibald Wagner
Tu crois donc que seul Dieu peut voir les âmes?
Jonah ForbesDirecteur de Serpentardavatar
Messages : 103

Voir le profil de l'utilisateur
"Par Salazar, je ne te demande pas de ressembler à ce psychopathe." s'offusqua Jonah lorsqu'il fut question de celui que la presse avait surnommé le Vengeur Masqué, Ce Keller était fou et j'ose espérer que tu n'as absolument rien avoir avec ce type." reprit-il en sondant du regard le jeune Uriel.

Quel drôle d'idée de mettre Keller sur le tapis ? Pourquoi se comparer à un  tueur en série notoire . Et pourquoi pas Voldemort tant qu'il y était ! Uriel Wagner pouvait être un garçon plutôt déroutant parfois, songea Jonah sans pour autant perdre le fil de son propos:

"Je ne te conseille pas de camoufler tes compétences mais au contraire de les démontrer, expliqua-t-il, " Prouve à tes futurs employeurs que tu as de réelles dispositions  et ils payeront le prix forts pour t'avoir à leurs côtés. Un acte vaut mieux qu'un long discours." conclut-il. Surtout quand le discours parle d'un supposé génie, les patrons préfèrent généralement avoir des preuves !

Pourtant Uriel ne voulait pas en démordre de sa vision des choses alors que Jonah venait de lui expliquer le contraire. Pour lui, il ne serait pas honnête. Il comparait  même sa situation à celle d'un loup-garou soit disant indélicat qui cacherait sa condition à ses employeurs. Uriel avait beau faire celui qui avait choisi cet exemple l'air de rien, Jonah n'était pas né de la dernière pluie. En visant les lycanthropes, son élève espérait l'atteindre personnellement, la petite pique lui était directement destinée,  il n'y avait pas de doute. L'enseignant avait assez été la cible de sous-entendus tout au long de sa vie pour savoir les reconnaitre. Il était plutôt rompu à l’exercice face à ces hypocrites qui n'exprimaient qu'à demi-mot leurs arrières pensées perverses aussi son expression ne changea pas le moins du monde et il resta paisiblement installé devant son jeune étudiant qui était occupé à contempler sa manucure. Jonah aurait eu vingt ans de moins, il aurait très certainement cherché à répliquer sans faire preuve d'une grande subtilité  mais avec sa quarantaine bien tapée et son cuir dur de vieux loup, il en fallait plus aujourd'hui pour le déstabiliser aussi il se contenta d'apporter une réponse pédagogique:

"Tu devrais savoir qu'un loup-garou n'est plus tenu d'avertir son employeur de sa lycanthropie, et ce, quelque soit le métier qu'il exerce: Marchebank a abrogé cette loi l'été dernier...  Jonah se permit un sourire tranquille: Il va falloir que tu révises tes cours d'histoire de la Magie en vue des ASPICs."

Uriel Wagner était peut-être doté de compétences hors normes mais il n'avait pas une once d'intelligence sociale. Jonah ne se laisserait pas entrainer sur ce terrain là et si son élève  s'acharnait avec ses sous-entendus douteux le gamin serait le premier à faire un faux-pas et à en payer le prix. L'enseignant était loin d'être un imbécile et il n'aimait pas du tout qu'on le traite comme tel.

Le jeune homme sembla s'apercevoir qu'il jouait avec le feu puisqu'il battit en retrait revenant sur le terrain plus neutre de la poursuite d'étude. Ainsi donc Uriel se destinait à une carrière de Langue de plomb ou d'Aurors.

"Le département des Mystères devrait te convenir."

En effet, Jonah imaginait mal Uriel en représentant de la Justice, du moins pas immédiatement. Il manquait encore de maturité et de droiture quant à sa propension à se croire supérieurs aux autres elle pourrait lui jouer des tours et être particulièrement néfaste pour le corps des Aurors. Les langues de plombs, par contre, lui scieraient à merveille !

"As-tu suivi l'enseignement du P. Hellsoft lorsqu'elle travaillait ici ? Tu devrais lui envoyer un CV et un parchemin de motivation, si ce n'est pas déjà fait. Je ne pense pas qu'un stage dans son département soit facile à obtenir mais qui ne tente rien n'a rien."


Uriel WagnerSeptième annéeavatar
Messages : 55

Voir le profil de l'utilisateur
L'enseignant parut s'offusquer lorsqu'il mentionna ce fameux Keller. Plus personne désormais n'ignorait qu'il s'agissait d'un psychopathe meurtrier qui avait séjourné impunément dans la maison que ce dernier dirigeait désormais.

Quant à ne pas finir comme lui, Uriel se considérait comme bien plus intelligent que le fameux Vengeur Masqué. Il ne se serait jamais fait prendre. Quelle manque de jugeote certaine !
Forbes l'encouragea davantage à mettre en avant ses capacités plutôt qu'à les énoncer. Selon lui, cela avait davantage de chance de donner envie à ses futurs employeurs de l'engager et d'y mettre le prix fort.
A cette pensée, Uriel eut un rictus. Le quarantenaire était si limité. Pensait-il vraiment qu'il souhaitait se retrouver sous les ordres de quelqu'un trop longtemps ? Tsss... Quelle manque d'audace et d'ambition vraiment ! Mais il ne pouvait le lui reprocher. Jonah Forbes devait probablement avoir un QI dans la moyenne et pas celui que le jeune homme possédait.

- Quel intérêt de les impressionner ? Je sais ce que je vaux. Et je ne ferai pas le beau devant ces imbéciles. Je ne souhaite pas être dirigé, professeur. Si c'est le cas, croyez-moi bien que je m'arrangerai pour vite m'élever.

La comparaison avec la lycanthropie divertit visiblement l'homme. La mention à cette fameuse loi abrogée par Marchebank lui hérissa légèrement le poil également tout comme cette pique à peine dissimulée du professeur face à ses compétences en histoire de la magie et aux révisions qu'il lui conseillait vivement d'entreprendre.

Foutaise que cela ! Comme s'il avait besoin de procéder à de quelconques relectures de ses cours ! Il n'ignorait pas d'ailleurs ce décret passé par le ministre de la magie. Une tactique fort imbécile de sa part pour tenter d'appâter le petit peuple et ces gueux à poils de son côté. A ses yeux, il ne s'agissait que d'une immense erreur. Ne pas informer son employeur de sa tare ? D'autant plus quand on était enseignant, c'était quelque chose de tout à fait aberrant ! Et pourquoi pas des cannibales en guise de surveillant tant qu'on y était.

- Je n'ignore pas ce que Marchebank a fait cet été, monsieur Forbes. Loin de là d'ailleurs, fit-il avec condescendance, Je trouve d'ailleurs cet état de fait d'une parfaite imbécillité. La lycanthropie reste une tare fort imprévisible. Dans l'exemple d'un enseignant, je soutiens que c'est un manque de clairvoyance que de laisser l'un des leurs se faufiler parmi des enfants parfois très jeunes.

Le sujet dévia à nouveau sur sa carrière. Un sujet banal qui dissimulait au final ses vraies aspirations. Le département des mystères n'était que la première marche de l'ascension qu'il projetait. Quant au professeur Hellsoft, il avait été vaguement présent à ses cours de divination mais n'avait jamais porté cette matière en grande estime.

- J'ai probablement assisté à une année de cours avec le professeur Hellsoft. Mais j'avoue que je ne trouve pas vraiment d’intérêt à cette fumisterie qu'est la divination. Je tenterai de prendre contact avec elle en évitant, comme vous me l'avez si bien conseillé, de ne trop me dévoiler. Lui affirmer que son cours n'était qu'une vaste blague ne risquerait pas de plaider en ma faveur, j'en suis conscient.

Ses dernières paroles suintaient clairement d'ironie. Il se moquait de l'homme qui lui faisait face et ne s'en cachait quasiment pas. Quelle importance après tout ?! Il ne s'était pas montré grossier.

- Je vous remercie pour vos conseils fort ... avisés, professeur.

Se détournant, Uriel gagna la porte de sortie du local.



[HRP : libre à Jonah de vouloir retenir et sermonner Uriel ]


Uriel Archibald Wagner
Tu crois donc que seul Dieu peut voir les âmes?
Jonah ForbesDirecteur de Serpentardavatar
Messages : 103

Voir le profil de l'utilisateur
"Pardon ? Jonah secoua la tête incrédule, j'ai l'impression que tu ne mesures même pas la gravité des propos que tu viens de tenir Uriel, insista-t-il,  C'est vraiment inquiétant. Est-ce que tu t'en rends compte ?"

Très honnêtement, Jonah ne comprenait pas où voulait en venir son étudiant: Soit il cherchait à se faire coller jusqu'à la fin du semestre soit il était profondément débile -peut-être un peu des deux- raisonna une petite voix dans le cerveau de Jonah qu'il fit taire en secouant la tête d'un air soucieux. Il peinait vraiment à croire ce qu'il venait d'entendre. Wagner n'ignorait pas son statut de loup-garou, Jonah ne s'en était jamais caché: Il l'avait annoncé dès le premier jour à tous les élèves de Poudlard. Suite à cette annonce il avait bien reçu quelques lettres peu élogieuses de la part de certains parents d'élèves mais il avait répondu en mettant en avant ses compétences dans ses différents domaines d'enseignements plutôt que sa condition de lycanthrope qui était parfaitement anecdotique à ses yeux . Pourtant aujourd'hui, il lui semblait nécessaire de refaire le point avec son élève:

"Si je suis ton résonnement, tu estimes donc que Mme la Directrice a manqué de clairvoyance en m'embauchant ?  C'est bien ça ? Insista Jonah, Deux choses sont odieuses derrière ton sous-entendu : La première c'est de laisser supposer que Daisy Mason est laxiste et que la sécurité de ses élèves n'est pas sa préoccupation première. La deuxième c'est d'affirmer que je puisse être ce danger, dit-il en pointant un index sur son torse,  Ah mais oui.  C'est vrai, j'oubliais ! Lança-t-il alors en écartant les mains, la lycanthropie est une tare imprévisible. Une maladie qui se déclenche systématiquement, à chaque pleine lune, exactement à la même heure, c'est très très difficile à prévoir." ironisa-t-il afin de  montrer à Uriel à quel point ses propos étaient ridicules.   J'en plaisante mais il faut que tu te rendes compte que ce que tu fais, là, Uriel, c'est de la diffamation. Et la diffamation est punie par loi. "

Wagner annonçait à qui voulait l'entendre qu'il était largement plus intelligent que la moyenne pourtant il semblait ben incapable de comprendre les choses les plus élémentaires. Si Jonah avait embrassé la carrière de professeur c'était justement pour faire évoluer les mentalités dans le bon sens et la discussion qu'il avait avec son élève était bien la preuve qu'il restait un long chemin à parcourir pour les lycanthropes. D'autant plus qu'Uriel n'était plus un enfant. Un plus jeune âge aurait été une circonstance atténuante mais Jonah était malheureusement convaincu que le septième année pensait réellement ses dires et qu'il ne répétait pas bêtement les propos de ses parents par mimétisme, sans réelle conviction. Au fond l'enseignant aurait préféré... En effet, plus il discutait avec lui, plus Wagner lui semblait irrécupérable. L'un de ses amis de l'Association avait même une expression toute trouvée pour illustrer cette sensation: "Argumenter avec un imbécile, c'est comme essayer de jouer aux échecs version sorciers avec un troll. Tu as beau être très fort aux échecs, il arrive, renverse les pièces, chie sur l'échiquier et s'en va avec l'air supérieur comme s'il avait gagné."

Bref, du Wagner tout craché.

Cette intuition fut confirmée à peine quelques secondes plus tard lorsqu'Uriel poursuivit sur sa lancée en évoquant le professeur Hellsoft et les soi-disant conseils de Jonah, enchainant provocations sur provocations avec l'air de ne pas y toucher. Le jeune Serdaigle ne semblait pas avoir assimilé un traitre mot de ce que venait de lui dire son professeur. C'était...aberrant ! Si bien que Jonah était partagé entre la colère et la sidération. S'il avait enseigné dans une école moldue il aurait pensé être la victime d'une caméra cachée, c'était pour dire.

Malheureusement, ce n'était pas le cas et Jonah n'était pas prompt à tolérer l'intolérable. Il estimait être plutôt à l'écoute la plupart du temps, soucieux de la réussite de ses élèves mais il n'appréciait clairement pas que l'on se moque de lui.  
"Tu penses vraiment que tu vas te tirer comme un stupefix ? s'enquit-il en voyant son élève prendre la porte, restes ici, je ne t'ai pas demandé de partir, intima-t-il en contournant les pupitres de la classe pour rejoindre son bureau. Il devait changer de stratégie mais il ne s'avouait certainement pas vaincu.

"Tu n'auras pas besoin de contacter le P. Hellsoft, rassures-toi,  je me chargerais de lui faire parvenir un courrier dans lequel je lui dirais tout ce qu'il y a savoir sur toi et  notamment sur tes compétences très diverses."  Et pourquoi ne pas insister tout particulièrement sur cette personnalité malsaine "Je suis sûr qu'elle sera très contente d'apprendre tout ça, comme mes anciens collègues du Ministère d'ailleurs." lança Jonah en relevant les yeux vers l'étudiant. Oui, lui aussi il savait faire dans l'ironie.

Uriel avait eu tord de sous-estimer les capacités de nuisances du directeur de Serpentard et de son réseau. Jonah n'aurait aucun scrupule à faire ce courrier et même rencontrer la directrice de département directement si l'occasion se présentait. Il était prêt à déployer la même énergie pour donner une bonne leçon à Wagner que pour aider ses élèves. Et quand on voyait à quel point il s'était investi personnellement dans le dossier Blackbonnes, Uriel Wagner était plutôt mal barré !

" Mais avant cela j'ai un travail à te confier  qui va te permettre de sortir grandi de notre entretien d'aujourd'hui." Poursuivit-il en soulevant la paperasse de son bureau." Nous avons été mandaté par le Ministère pour effectuer une campagne de sensibilisation et de lutte contre toutes formes de discrimination. " Il souleva un dossier et trouva enfin la pochette tant convoitée qu'il fit léviter jusqu'à Uriel, "Les discriminations sexuelles ou sur le statut du sang, les stéréotypes sexistes, les propos homophobes, racistes, lycanthophobes. Toutes formes de discriminations. " répéta-t-il en revenant vers Wagner pour lui tendre les modalités du concours, " Les premières années planchent déjà dessus mais je voudrais que toi aussi tu fasses une proposition  qui réponde à toutes ces problématiques. Tu utiliseras exclusivement des techniques moldues: Affiche, film, radio, site internet. Tu es  libre. Laisse donc parler ton génie !" ajouta Jonah d'un air mi amusé-mi machiavélique. "Toutes les informations dont tu as besoin sont là-dedans."

Il désigna d'un geste du menton les parchemins couverts du sceau du Ministère de la Magie et reprit:

"Le rendu se fera au retour des vacances de Noël. Inutile de préciser que c'est un travail obligatoire." ajouta-t-il  d'un air entendu en retournant s'asseoir derrière son bureau, prêt à clore la conversation sur ces dernières recommandations.


Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

[JR] Titre en cours de téléchargement [Uriel & Jonah]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Yelena ¶ Titre en cours
» Titre en cours de rédaction - Lady Ariel elsa Petrovitch
» (birdy) ✘ titre en cours.
» Titre correct en cours de chargement...
» cours de latin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Poudlard :: Etages et couloirs, :: Salles de cours,-