AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Confidences [Sofya & Nasreen]

Nasreen JoharMilicienneavatar
Messages : 38

Voir le profil de l'utilisateur
16 novembre 2009, chez Sofya

« Quand je suis rentrée dans le bureau en disant qu’il y avait besoin d’une ou deux personnes en plus sur un contrôle de cargaison au port, il s’est découvert un instinct de gentleman déplacé. Il a dit un truc du genre qu’il n’allait pas laisser une « jolie femme comme moi » se salir les mains dans ce genre de mission avec des marins un peu « bruts de pomme ». C’est un nouveau, alors on va dire qu’il avait l’excuse de ne pas me connaître… Mais je te jure, j’ai eu envie de l’étrangler sur le coup ! Quand je lui ai rétorqué que j’étais lieutenante et que j’allais mener l’opération avec ou sans lui, il a pâli, c’était tellement drôle. Il s’est tellement confondu en excuses que je suis juste sortie sans un mot de plus et j’ai pris quelqu’un d’autre. »

Nasreen acheva son récit en levant les yeux au ciel à ce souvenir, un sourire néanmoins amusé aux lèvres. Raconter l’histoire à Sofya l’aidait à prendre du recul et trouver son collègue plus pathétique qu’autre chose. Mais sur le coup, elle n’avait pas ri, assez excédée du comportement de certains miliciens envers leurs collègues féminines. Si elle n’avait pas eu la chance d’être dans un poste supérieur au sien pour pouvoir lui rabattre le caquet dans les règles, qu’aurait t-elle fait ? Toutes les miliciennes n’avaient pas cette chance, et devaient essuyer des remarques sexistes de façon plus ou moins régulières, car elles étaient assez courantes dans le milieu des Aurors, de la Police Magique ou de la Milice, réputés pour être à dominante masculine. Et si ça avait été un de ses supérieurs qui lui avait fait une remarque, qu’aurait t-elle dit ? Probablement rien en face, songeait Nasreen, elle n’avait pas le cran de certaines femmes. A la rigueur, elle l’aurait signalé après coup, selon la gravité de la remarque, et encore elle n’était pas sûre. Elle était du genre à encaisser, plutôt que risquer de se faire remarquer.

Agitant sa cuillerée de crème glacée sous le nez de Sofya, elle renchérit, le regard brillant :

« Et pourtant, les chefs de la Milice et du BDA sont toutes les deux des femmes, on pourrait penser que ça fait évoluer les mentalités, eh bien pas tant que ça ! »

Nasreen enfourna sa cuillère, savourant la saveur sucrée de son dessert. Allongée sur le ventre, en appui sur ses coudes, elle agita ses jambes de contentement.

« Faut les voir devant Coleman, en plus, ils sont tous à genoux… Faut dire qu’elle en impose, reconnut t-elle. Elle est forte de caractère, intelligente, brillante même, et c’est une puissante sorcière… Elle est pleine de charisme. »

Elle avait dit la dernière phrase en jetant un coup d’oeil malicieux à sa partenaire, pour voir sa réaction. Elle voulait bien reconnaître qu’elle en avait rajouté pour l’embêter. Parant à ses éventuelles protestations, Nasreen fit un grand sourire et se colla contre le corps de Sofya, appuyant sa tête sur sa poitrine pour lui faire un câlin. Elle posa sur son ventre dénudé sa main refroidie par le pot de glace qu’elle tenait tout à l’heure, ce qui lui fit constater l’écart de température.

« Mais comment tu fais pour être tout le temps aussi chaude ! » s’exclama t-elle en riant.


Sofya BelinskiMembre des Veilleursavatar
Messages : 208

Voir le profil de l'utilisateur
Confortablement installée contre des oreillers moelleux, Sofya dégustait de grandes cuillères de glace à la fraise tout en écoutant l'histoire de Nasreen. L'indignation de sa compagne lui tira un rire attendri. Son récit lui évoquait de bien nombreuses anecdotes qu'elle n'était malheureusement pas en mesure de lui raconter, car elles concernaient quasiment toutes la mafia.

Univers macho s'il en était un, qu'elle soit russe ou britannique, la mafia n'était pas un milieu de femmes, et pourtant il y en avait toujours une ou deux pour tenter de s'y faire une place... Chez les Veilleurs, il y avait eu Sofya, seule femme pendant bien longtemps, jusqu'à l'arrivée d'une petite jeune récemment. Et elle en avait essuyé, des remarques sexistes ! On la sous-estimait constamment et il était de notoriété publique qu'elle n'était à sa place que parce qu'elle couchait avec le boss... Ce qu'elle n'avait jamais cherché à démentir, estimant qu'elle n'avait rien à prouver à personne.

Le milieu artistique était bien différent, même si le machisme n'était pas absent des Folies Sorcières. Sofya était généralement respectée en tant que comédienne et il lui était bien plus aisé de se faire une place et d'obtenir le respect de ses collègues le temps d'une pièce. Il ne lui restait donc qu'à compatir avec la situation de Nasreen, sans lui expliquer à quel point elle comprenait ce qu'elle vivait au Ministère...

"J'en connais une autre", rétorqua-t-elle lorsque Nasreen lui vanta les mille-et-une qualités de sa chef Danielle. Sans rentrer dans le jeu de sa petite-amie, Sofya préféra la serrer contre elle, savourant son contact doux contre sa peau. A ses yeux, Nasreen n'avait rien à envier à Danielle, qui était certes très impressionnante mais lui semblait aussi froide qu'un glaçon, contrairement à son amante qui était pleine de vie. Elle était également pleine de vilenie, comme le lui prouva la main gelée qu'elle plaça sur son ventre chaud. Sofya poussa un petit cri et éjecta Nasreen de toutes ses forces, avant de s'enrouler dans les couvertures pour se réchauffer.

"Espèce de vile traîtresse !", s'exclama-t-elle avec indignation, "Je suis russe, mon corps est obligé de se maintenir à une certaine température, ce n'est pas une raison pour en profiter."

Elle se tortilla pour tourner ostensiblement le dos à Nasreen pendant quelques instants, mais bouder la lassa rapidement. Sofya vint donc attraper les deux bols de glace vides et froids et partit les déposer rapidement dans sa cuisine, avant de revenir se blottir sous la couette. Ah, ce qu'elle aimait lorsque ses jours de congés coïncidaient avec ceux de sa belle ! Elles en étaient à ce stade de leur relation où elles ne voyaient pas l'intérêt de se voir ailleurs que dans un lit, et ce n'était pas pour déplaire à la comédienne. C'était l'occasion d'apprendre à mieux se connaitre, et d'en découvrir d'avantage au sujet du métier de la milicienne...

"Cela ne doit pas être facile tous les jours au boulot, en tout cas", reprit-elle en observant le joli visage de Nasreen. "J'imagine que le problème ne se produit pas qu'avec les tes collègues, en plus, mais avec les gens que tu arrêtes aussi, non ? Si, sous prétexte que tu es une jeune femme, tu te fais prendre de haut par des aurors alors qu'est-ce que ça doit être face à un résistant ou un dealer..."



Margarita Levieva, kit par Vingounet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Confidences [Sofya & Nasreen]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Être ou ne pas être, telle est la question [Sofya & Nasreen]
» Nasreen Johar
» Sofya • On m'avait dit qu'on n'oubliais jamais son passé...
» Sofya gwotèt kandida Osena
» Jelena Ristic • Sofya Nikolaïev • 33 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Bristol,-