AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 [JR] On-call room [Marlene & James]

James CarterAmbulancier magiqueavatar
Messages : 259

Voir le profil de l'utilisateur
04 décembre 2009

James referma les portes de l'ambulance, une fois l'inventaire terminé. Il salua de la main ses collègues, avant de se diriger d'un bon pas vers le centre de l'hôpital. Ce matin, le jeune homme s'était levé grognon. Enfin, plutôt cette nuit, puisque sa garde commençait à cinq heures du matin. Or, James n'avait jamais vraiment été quelqu'un du matin, et avait toujours préféré traîner dans son lit jusqu'au déjeuner.

Heureusement, la matinée avait été relativement calme. Il avait été appelé une seule fois, au tout début de leur garde, pour une chute de personne âgée dans un escalier. Le deuxième appel, lui, avait été un peu plus particulier. Ils avaient rejoint une jeune femme, enceinte de 9 mois, qui se plaignait de fortes douleurs à l'estomac. Seule chez elle, elle n'osait pas prendre la poudre de cheminette jusqu'à l'hôpital. En effet, une fois arrivés auprès d'elle, James et sa tutrice avaient pu constater que l'arrivée du bébé était imminente. Et le jeune homme avait alors mis au monde un bébé pour la première fois de sa vie.

L'expérience avait été si impressionnante, qu'une fois la jeune femme déposée à l'hôpital, il avait passé le reste du trajet à secouer la tête, étonné par la scène qu'il venait de vivre. Sa tutrice - Leslie - l'avait gentiment chambré, avant de lui expliquer qu'il s'agissait d'appels fréquents. James sourit et secoua doucement la tête, avant de pousser la porte de la salle de garde quasiment vide. Son visage s'éclaira lorsqu'il aperçu sa petite-amie, assise sur un canapé.

"Marly !" s'exclama-t-il "J'ai mis au monde un bébé aujourd'hui !"
Marlene BarclaySage-femmeavatar
Messages : 385

Voir le profil de l'utilisateur
Allongée sur le canapé de la salle de garde, Marlene avait les yeux fermés mais les sens aux aguets. Elle avait eu une matinée compliquée en obstétrique, ce n'était pas la première de la semaine, elle avait fait beaucoup de nuits, et elle dormait mal en plus chez elle parce que son voisin faisait des travaux. Elle ne pouvait même pas s'en plaindre vu qu'il les faisait en pleine journée, quand la plupart des gens étaient au travail : le problème, c'était qu'elle récupérait le jour, la plupart du temps. Elle avait profité d'un moment plus calme pour venir s'allonger, luttant contre le sommeil : elle  n'avait pas envie de manquer un appel. En plus, elle ne se sentait pas très à l'aise en salle de garde, elle savait que c'était pour se reposer mais elle ne se détendait jamais assez pour se laisser aller. C'est pour cela qu'elle guettait l'arrivée des gens, même si ses paupières étaient de plus en plus lourdes. Il lui sembla qu'elle s'était endormie quelques secondes lorsque la porte de la pièce s'ouvrit, la faisant se redresser rapidement pour s'asseoir, comme prise en faute. Son regard légèrement ensommeillé se posa sur le regard réjoui de James et elle se sentit immédiatement soulagée. Si elle n'avait pas été si épuisée, sûrement qu'elle aurait même été contente.

- Oooh, fit-elle, attendrie devant son air si heureux, raconte-moi un peu.

Les naissances, elle commençait un peu à en avoir l'habitude mais elle n'était pas lassée de l'effet que cela faisait quand ça se passait bien, c'était toujours un peu émouvant (mais elle était émotive). Elle laissa une place à son petit-ami à côté d'elle et, dès qu'il fut assis (et qu'elle eut regardé une nouvelle fois autour d'elle pour vérifier qu'ils étaient seuls), elle posa sa tête sur son épaule et déplaça son bras pour qu'il l'entoure elle : meilleur oreiller du monde.


   
le premier jour du reste de ta vie

Avatar par Freesia.
James CarterAmbulancier magiqueavatar
Messages : 259

Voir le profil de l'utilisateur
"On a été appelé pour une femme qui se plaignait de douleurs au ventre. Quand on est arrivés, avec Leslie, on s'est rendus compte que la femme en question était enceinte, et qu'elle était en train d'accoucher. Elle ne s'en était pas vraiment rendu compte, je pense. Enfin, elle était plutôt dans le déni, à mon avis. Elle m'a semblé assez jeune, et le bébé était censé arriver seulement quelques semaines après. Du coup, on a dû l'accoucher en urgence - et Leslie m'a laissé faire quasiment toute la procédure !" raconta-t-il, enthousiaste. "C'était hyper impressionnant. Et puis, maintenant, je sais comment se passe un accouchement." réalisa-t-il. "Et de près. C'est pas hyper glamour. Et les bébés, à la naissance, sont quand même un peu fripés. Mais c'était mignon !"

Ce que James aimait, dans sa formation, c'était qu'il était amené à rencontrer différentes pathologies : cardiaques, respiratoires, digestives, nerveuses... Il devait faire face à tout, et appréciait donc la polyvalence du métier.

Le jeune homme encercla de son bras sa petite-amie, et lui déposa un baiser dans les cheveux.

"Et toi, ta matinée ?"
Marlene BarclaySage-femmeavatar
Messages : 385

Voir le profil de l'utilisateur
- Non, en effet, confirma Marlene en riant lorsque James déclara que l'accouchement n'était pas très glamour. Mais on s'y fait ! Et puis, on peut admirer toute la mécanique qui se met en place. C'est pas glamour mais c'est quand même bien fait, le corps humain !

Plus elle l'étudiait lors de ses cours théoriques, plus c'était l'opinion qu'elle s'en faisait du moins. Elle trouvait cela passionnant et elle était triste qu'il n'y ait pas des matières comme cela à Poudlard, la biomagie, l'anatomie, même l'alchimie ! Une plus grande diversité des matières serait plus facile pour ceux qui n'étaient pas très bons avec une baguette magique : sa matière préférée à elle, c'était l'arithmancie parce qu'elle avait toujours adoré les mathématiques avant de rentrer à Poudlard.

- C'est quelque chose, non ? interrogea-t-elle. De tenir le tout petit bébé dans tes bras, quelques secondes ? C'est mon moment préféré, quand on l'emmène pour faire les tests. Tu sais qu'ils peuvent faire quelques pas, quand ils naissent ?

Elle aimait vraiment s'occuper des nourrissons, montrer les soins aux mamans, les aider à s'en occuper...

- Longue, soupira-t-elle. Cinq accouchements en même temps, dont deux bébés en siège, c'était la matinée. Puis Pam est encore absente donc il faut encore combler les trous, c'est pénible. J'ai juste envie de vacances et de dormir pendant des heures... J'ai pas pu hier parce que le voisin a cassé des cloisons, même avec un sortilège d'insonorisation, le mur vibrait, c'était insupportable.

Elle avait son air ronchon des mauvais jours et elle se frotta les yeux, étouffant un bâillement.

- Poudlard me manquerait presque... J'y dormais plus.


   
le premier jour du reste de ta vie

Avatar par Freesia.
James CarterAmbulancier magiqueavatar
Messages : 259

Voir le profil de l'utilisateur
"C'est vrai que le corps humain est super bien fait." approuva James en songeant à ses cours. La formation d'ambulancier comportait quelques cours théoriques, notamment sur les grands systèmes du corps humain : le système cardiovasculaire, le système respiratoire, le système digestif... Tout ce qu'il fallait savoir et comprendre pour appréhender les pathologies. Or, plus James étudiait, plus il était impressionné par la mécanique du corps. Lorsqu'il avait appris comment les muscles se contractaient pour réduire la pression alvéolaire afin de permettre à l'air de rentrer dans ses paumons, il avait été tout simplement ébloui.

"Oh que oui ! Il était minuscule, j'avais presque peur de le casser quand je le nettoyais et le réchauffais." expliqua James avec un sourire.

Il offrit une grimace compatissante à Marlene, lorsqu'elle lui raconta sa matinée. Il avait eu la chance de connaître un début de matinée plutôt calme, mais il savait à quel point une garde chargée pouvait vous épuiser complètement.

"En effet, tu n'as pas traîné..." commenta-t-il. "Tous les accouchements se sont bien passés, au moins ?" s'enquit-il. "Chérie, tu sais où tu dormirais parfaitement bien ? Chez moi. L'immeuble est super calme ! Et puis, tu y seras tranquille en journée, Grady n'est même pas là..."
Marlene BarclaySage-femmeavatar
Messages : 385

Voir le profil de l'utilisateur
- C'est plus solide qu'il n'y paraît, répondit Marlene avec un sourire, calant sa tête sur l'épaule de James.

S'ils restaient dans cette position, elle était sûre de s'endormir : elle était toujours plus tranquille quand elle était avec lui. Elle ne se laissait néanmoins pas aller, quelqu'un pourrait rentrer à tout moment et elle n'avait pas très envie qu'ils s'affichent tous les deux, ils étaient quand même au travail. Dans les séries qu'elle regardait dès qu'elle avait un peu de temps, les hôpitaux étaient un lieu très... détendus, notamment dans les relations entre collègues mais c'était bien différent dans la vraie vie. Les salles de garde, il y avait du passage et il n'était pas question de s'y livrer à autre chose que dormir.

- Oui, heureusement, cette fois-ci... Elle avait dû faire face à son premier bébé mort-né le mois dernier et elle n'en n'était toujours pas remise. Elle en avait tellement pleuré... C'était une partie du travail dont on parlait moins mais cela arrivait parfois, malheureusement. C'est gentil, fit-elle quand James lui proposa de dormir chez lui en journée, mais ça me ferait bizarre sans toi ! Puis ce n'est pas "chez moi", tu comprends ? Enfin, je m'y sens bien, s'empressa-t-elle d'ajouter en serrant sa main dans la sienne, mais ce n'est pas mon lit, mes affaires... Je crois que je suis un peu sectaire du sommeil, conclut-elle en riant. Mais quand tu récupères de tes gardes, alors je veux bien ! Je dors toujours mieux avec toi. Tu bosses comment la semaine prochaine d'ailleurs ?


   
le premier jour du reste de ta vie

Avatar par Freesia.
James CarterAmbulancier magiqueavatar
Messages : 259

Voir le profil de l'utilisateur
"Solide, un bébé ?" questionna James, réellement surpris. Impossible, les bébés étaient minuscules, avec de toutes petites mains, de tout petits bras : ils ne survivraient jamais au moindre choc, même minime.

James hocha la tête lorsque sa petite-amie refusa sa proposition en arguant qu'elle ne se sentait pas "chez elle". Ce n'était pas complètement faux et James pouvait comprendre pourquoi elle ne se sentait pas de s'y rendre toute seule. Si ça ne tenait qu'à lui, à vrai dire, il aurait demandé depuis longtemps à Marlene de s'installer avec lui et Grady. Cependant, ce n'était sûrement pas dans les plans de la jeune femme d'emménager dans une garçonnière.

"Moi aussi, je dors toujours mieux quand tu es là." affirma-t-il en lui déposant un baiser sur le front. "Je crois que je suis d'après-midi la semaine prochaine ! Et toi ?" demanda-t-il en croisant les doigts pour qu'elle ait le même emploi du temps.

Ils avaient des formations assez prenantes - sur le plan pratique comme sur le plan théorique - avec, en plus de cela, des horaires irréguliers. Cela ne les aidait pas beaucoup pour se voir souvent, et ils profitaient ainsi des moindres moments possibles.

"Tiens, j'y pense ! Amy veut qu'on se fasse un dîner pour noël, lorsque les élèves de Poudlard seront en vacances. Ca te dit de venir avec moi ? Elle veut inviter Emma aussi." lança-t-il avec un sourire.
Marlene BarclaySage-femmeavatar
Messages : 385

Voir le profil de l'utilisateur
- Oui, confirma Marlene en hochant la tête, solides. Pas autant que des adultes évidemment et les Médico recommandent de ne pas s'en servir comme balle de Quidditch mais, pour de si petites choses, ils se débrouillent plutôt bien !

C'est du moins ce qui ressortait des cours théoriques qu'ils recevaient. Elle aimait bien apprendre tout cela, elle s'en sortait mieux qu'à Poudlard où elle peinait parfois à tout gérer à la fois. Ici, elle se concentrait sur son apprentissage d'un métier et elle s'y retrouvait plus. Dans l'ensemble, Marlene aimait bien sa nouvelle vie avec son boulot, son appartement et son petit-ami : elle avait vraiment l'impression d'être adulte, ou du moins, c'était ainsi qu'elle avait toujours projeté sa vie d'adulte lorsqu'elle y pensait. Quand il lui demanda ses horaires, elle sortit de la poche de sa blouse un petit carnet et le feuilleta.

- Moi aussi, constata-elle avec plaisir. On pourra se voir et puis aller se promener ! Ou aller au cinéma ! Twilight 2 est sorti il y a un mois, il faut que tu viennes avec moi ! Je suis sûre que ça va te plaire - ou pas mais elle faisait comme si - il est mieux que le premier à ce qui paraît - elle trouvait le premier génial et follement romantique mais bon - et puis il y a de l'action ! Elle tira légèrement sur la manche de James, faisant ses grands yeux tristes. Alleeeez.

On ne pourrait pas lui reprocher de ne pas avoir essayé !

- Oh oui, ça sera sympa, accepta-t-elle lorsque James lui parla du dîner que Amely voulait organiser. Elle aimait bien la jeune femme. Mais... Elle tordait entre ses doigts nerveux une mèche de ses cheveux. Je ne sais pas si Emma voudra venir, les choses sont difficiles pour elle encore, elle n'aime pas beaucoup sortir ou voir du monde... Je crois que quelque chose de plus intimiste lui irait mieux, depuis l'attentat... Tu pourrais aller la voir, ça la rendrait contente je pense !


   
le premier jour du reste de ta vie

Avatar par Freesia.
James CarterAmbulancier magiqueavatar
Messages : 259

Voir le profil de l'utilisateur
"Twilight 2 ?" reprit James, l'air sceptique. "C'est la suite du film avec les vampires qui brillent au soleil ? L'action du deuxième, c'est qu'ils y restent suffisamment longtemps pour brûler ?" lança-t-il pour taquiner Marlene. Il s'était toujours moqué de sa passion pour les films romantiques. Il admettait que certain étaient bons - et il avait même déjà versé une discrète petite larme devant l'un d'eux, même s'il ne l'avouerait pour rien au monde. Mais Twilight... Non, vraiment, il n'y arrivait pas. Et puis, si seulement les moldus connaissaient les vampires, ils se rendraient peut-être enfin compte que la réalité était bien loin de leur fantasme.

"Oui, c'est vrai..." James avait encore des sueurs froides en repensant à l'attentat - il avait été l'un des premiers sur les lieux, en tant qu'ambulancier - alors il n'osait pas imaginer comment Emma se sentait. "On pourrait lui organiser un dîner non ? Juste nous trois. Ca lui ferait du bien, de se changer les idées !" lança-t-il en se passant une main dans les cheveux. "Et tu sais que je suis très douée pour ça !" Rapport au fait qu'il était capable de parler de tout et de n'importe quoi, probablement.
Marlene BarclaySage-femmeavatar
Messages : 385

Voir le profil de l'utilisateur
- Nan, abruti ! s'offusqua-t-elle lorsqu'il proposa un résumé ridicule du second Twilight. Même si Edward voulait effectivement se laisser brûler à un moment par amour pour Bella - ce qui était follement romantique ! - ce n'était pas l'action principale du film (elle le savait, elle avait lu tous les livres. Plusieurs fois.) Bon, je te raconte un peu mais ça ne te dispense pas de venir : Edward rompt avec Bella de peur de la blesser et du coup, elle est déprimée et tout et y'a des loup-garous et des grands méchants vampires italiens, c'est trop bien, tu devrais venir ! J'ai pas envie d'y aller toute seule, allez !

Ce n'était pas drôle d'aller au cinéma seule et Azénor n'avait pas encore vu le un alors elle n'allait pas l'emmener voir le deux : il fallait qu'elle assiste au début de cette histoire d'amour super romantique et trop belle. À égalité avec les livres de Mildred Magpie évidemment. Elle pouvait comprendre que James ne soit pas trop attiré par ces trucs de filles mais en tant que petit-ami officiel, c'était son rôle de l'accompagner. Tout comme, en tant que petite-amie, elle ne se moquait pas de lui quand il était à peine malade et faisait mine de mourir sur le canapé (les garçons sont des mauviettes, c'est bien connu !). Chacun sa place ! Malheureusement, leur discussion légère prit rapidement une tournure compliquée avec l'évocation de l'attentat et surtout, de la blessure d'Emma. Sa meilleure amie la préoccupait vraiment beaucoup.

- Ça pourrait être une bonne idée, oui, acquiesça Marlene devant la proposition d'organiser un dîner. Elle sourit lorsque James évoqua son talent pour distraire les gens et elle caressa sa joue douce du bout des doigts. Je sais bien. Tu es gentil. Il savait toujours la faire rire quand elle n'avait pas le moral. Mais j'ai peur que ce ne soit pas suffisant, elle est... Elle s'arrêta quelques secondes, cherchant le bon mot. Vraiment très mal. J'ai l'impression qu'elle ne s'en remettra jamais et je ne sais pas quoi faire pour l'aider... La voix de Marlene s'était mise à trembler un peu. Elle a vécu tant de choses horribles alors qu'elle est si gentille et j'aimerais avoir une solution miracle mais... J'ai l'impression que rien ne l'aide à aller mieux.

Elle aurait voulu pouvoir aider Emma à passer à autre chose, à retrouver le sourire et à redevenir la jeune fille qu'elle avait connu l'année dernière mais elle ne savait pas comment...


   
le premier jour du reste de ta vie

Avatar par Freesia.
James CarterAmbulancier magiqueavatar
Messages : 259

Voir le profil de l'utilisateur
James soupira lorsque Marlene lui fit le résumé du film qu'elle voulait l'emmener voir. Il se retint de justesse de lever les yeux au ciel et de ricaner à la mention des "grands méchants vampires italiens". Il n'était pas convaincu du tout par le synopsis.

"Ok..." souffla-t-il, vaincu. "Mais seulement si on va manger une pizza après, et que tu ne râles pas si je prends une pizza avec de l'ail !"

Le regard de James se fit plus sérieux lorsque le sujet d'Emma fut abordé. Leur amie commune avait bien du mal à se remettre de toutes les choses qu'elle avait vécu l'année précédente, ce que James pouvait comprendre. A vrai dire, il se sentait coupable de ne pas avoir vu son mal-être et ne pas avoir pu l'aider plus tôt.

"On ne peut pas lui trouver le remède miracle pour qu'elle se sente bien, du jour au lendemain." lança James en pressant doucement les doigts de Marlene dans les siens. "Mais on peut être présents pour elle et lui montrer qu'elle a des amis vers qui se tourner si jamais elle en a besoin." Et James était un ami loyal, qui mettait un point d'honneur à être présent pour ses proches. "Et on peut organiser de bons apéros !"

Et s'il y avait quelque chose qui réconfortait, dans la vie, c'était bien l'apéro. Et le fromage fondu.
Marlene BarclaySage-femmeavatar
Messages : 385

Voir le profil de l'utilisateur
Quand James accepta de l'accompagner - avec la main à peine forcée - Marlene eut un grand sourire réjoui avant de déposer un baiser sur ses lèvres.

- Je ne dirai rien ! promit-elle au sujet de la pizza à l'ail. Elle n'était pas fan, pour des raisons évidentes, mais James adorait. On trouvera une solution pour occuper notre soirée quand même... ajouta-t-elle d'un ton taquin à son oreille.

Mais l'heure n'était pas à ce genre de badineries : ils étaient en salle de pause et surtout, ils avaient des sujets bien plus sérieux à discuter. Marlene ne mentait pas lorsqu'elle disait qu'elle était préoccupée par la situation d'Emma, ce qu'elle vivait suite à l'attentat. Mais heureusement, James était là : il avait souvent une vision plus positive des choses, il savait trouver les bons mots et être optimiste. Il avait raison : il n'y avait pas de remède miracle, pas de solution qui pouvait ramener Emma à son bonheur d'avant mais ils pouvaient être là pour elle.

- C'est vrai, tu as raison.

Elle glissa ses bras autour de son cou pour y enfouir son visage, respirant l'odeur familière de son après-rasage.

- Emma a de la chance de t'avoir, murmura Marlene. Et moi aussi.
HRP:
 


   
le premier jour du reste de ta vie

Avatar par Freesia.
Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

[JR] On-call room [Marlene & James]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700
» Davy James' Fiche technique
» With Aristide's return comes hope (Selma James, widow of C.L. R. James)
» When everything goes wrong, call Superman.[with Chase Turner]
» All i wanted was you [PV James Stanford]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Londres, :: Sainte-Mangouste,-