AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Teenage dream [PV Andrew]

Sasha BensonQuatrième annéeavatar
Messages : 274

Voir le profil de l'utilisateur
Samedi 18 décembre 2009

Sasha s'était préparée avec un soin tout particulier. Elle faisait toujours attention à son apparence et consacrait chaque matin de longues minutes à coiffer ses cheveux, et parfois même à se maquiller un peu. Elle faisait bien sûr attention à ne pas se transformer en panda comme certaines filles de son année, Merlin merci ! Elle avait bénéficié des conseils de maquilleurs professionnels lors de son shooting photo pour Swann, et elle veillait à toujours les mettre en application. Ils lui avaient expliquer comment se maquiller pour ne pas avoir l'air maquillé, un concept qui lui avait paru saugrenu à l'époque mais qui lui était bien utile les matins de mauvaise mine. La jeune fille termina donc d'appliquer un peu d'anti-cernes supplémentaire sous ses yeux clairs et se recula d'un pas pour jauger l'ensemble de son reflet avant de s'adresser un sourire satisfait.

Elle avait prévu de passer la fin d'après-midi avec Andrew. C'était une idée du Gryffondor. Il l'avait attrapée la veille alors qu'ils descendaient du Poudlard express et lui avait proposé une sortie au Winter Wonderland, la fête foraine éphémère qui se tenait en plein cœur de Londres, se plaignant de ne pas l'avoir vue du trimestre. Il y avait une raison à cela, qui était que Sasha l'avait évité tout le trimestre pour s'épargner la peine de le croiser avec Abigail. Le perspective de se retrouver seule avec son ami pour plusieurs heures, en dehors de l'école, ne lui déplaisait pas, aussi s'était-elle empressé d'accepter. Ils avaient du temps perdu à rattraper.

Sasha posa un bonnet beige, assorti à son écharpe, sur ses cheveux bruns, mit quelques goutes du parfum que sa mère lui avait offert pour son anniversaire, aux sous-notes de jasmin, attrapa son sac et sortit de sa chambre.

"J'y vais ! cria-t-elle en passant devant la cuisine, à plus tard ! Elle ne fut pas assez rapide puisque sa mère apparut avant qu'elle n'ait fini d'enfiler sa deuxième bottine.
- Fais attention à toi, répéta-t-elle pour ce qui devait être la onzième fois aujourd'hui. Et n'oublie pas tes gants. Sasha attrapa les gants gris que sa mère lui tendait. Gris ! Ça n'allait pas du tout avec son écharpe et son manteau, hors de question qu'elle les porte. Et je t'attends à vingt-heures, maximum, c'est compris ?"
- Oui, répondit Sasha sans masquer son agacement. Je peux y aller ?
- Vas-y, amuse toi bien..."

Sasha claqua la porte sans attendre que sa mère ait terminé de parler et descendit avec empressement les quelques marches jusqu'au trottoir. Elle se dirigea vers la station de métro la plus proche d'un bon pas, bien qu'elle soit partie en avance sur l'horaire prévu. Elle ne voulait surtout pas être en retard. En attendant le métro elle consulta le plan à la recherche de la station où elle devait retrouver Isobel Lavespère le lendemain midi. La chargée de communication lui avait proposé un brunch pour discuter de son stage. Elle avait terriblement hâte d'y être.

Elle se demandait s'il était normal qu'elle soit plus stressée par cet après-midi avec son meilleur ami que par son rendez-vous avec Miss Lavespère. Sans doute que non. Mais elle savait ce dont il serait question demain, elle savait qu'elles parleraient de son stage, peut-être de ses études, et qu'elle devrait faire bonne impression. C'était simple, finalement. Avec Andrew tout était beaucoup plus compliqué. Elle aurait voulu pouvoir faire comme avant, ne pas se poser de question et simplement profiter, mais elle n'y parvenait plus. Elle n'osait plus être aussi proche d'Andrew qu'elle avait pu l'être. Il n'y avait pas si longtemps elle aurait pu lui prendre la main sans la moindre gène, maintenant ce geste lui paraitrait déplacé. Et elle ne savait pas si c'était dû au fait qu'Andrew avait maintenant une petite-amie, ou au fait que ses sentiments à l'égard du Gryffondor avaient changé. Peut-être un peu des deux.

Sasha arriva au point de rendez-vous, à l'entrée du Winter Wonderland, avec plus d'un quart d'heure d'avance. Elle observa les gens aller et venir, entre amis, en famille, en couple, et se demanda si elle ne devrait pas acheter leurs tickets maintenant. Cela leur éviterait de faire la queue plus tard. Et elle ne voulait pas qu'Andrew l'invite. Il était suffisamment chevaleresque dans son genre pour insister et elle n'y tenait vraiment pas. Les choses étaient suffisamment compliquée comme ça sans donner à ces retrouvailles des allures de rendez-vous galant.

La jeune fille s'approcha donc du guichet et acheta deux entrées "moins de dix-huit ans", ce qui lui valut un sourire attendri du caissier. Ses tickets en main, elle recommença à guetter l'arrivée du Gryffondor et sentit son cœur faire un bon dans sa poitrine quand elle l'aperçut enfin. Un sourire se dessina sur ses lèvres alors qu'il approchait et elle sentit tout son stress s'envoler pour laisser place à la joie de retrouver Andrew. Elle savait qu'elle était trop contente de le voir, sans doute plus que lui ne l'était, mais tant pis, elle essaierait de profiter de ce moment sans penser à ce qu'elle ressentait, sans penser à Abigail, sans penser à rien.

"Salut, l'accueillit-elle avec un grand sourire. J'ai nos tickets, ajouta-t-elle en agitant les deux coupons roses sous le nez de l'intéressé. Tu me dois une barbapapa ! On y va ?"

Les deux adolescents entrèrent dans l'immense fête foraine et Sasha promena son regard autours d'elle, émerveillée. La nuit commençait à tomber et tous les manèges et les stands étaient couverts de guirlandes lumineuse, donnant au lieu une atmosphère féérique et festive.

"Alors, quoi de neuf ? s'enquit-elle alors qu'ils se dirigeaient machinalement vers le labyrinthe de glace. Quelles sont les dernières nouvelles dans la vie d'Andrew Dubois ?"



Andrew O. Dubois-CavillQuatrième annéeavatar
Messages : 272

Voir le profil de l'utilisateur
Andrew était heureux d'être un peu à Londres, chez les parents de sa mère. Il n'avait rien contre ses parents, qu'il rejoindrait plus tard - chez sa mère pour Noël, son père pour le Nouvel An - mais ils vivaient en Cornouailles tous les deux, sa mère dans une petite ville, son père dans le village sorcier de Flaquemare. On faisait vite le tour des deux et même s'il pouvait retrouver ses copains d'enfance chez sa mère, il était bien content d'être à Londres pour quelques jours, avec ses grands-parents qui le laissaient sortir - couvre-feu à vingt-heures quand même - et il comptait en profiter un peu. Il allait voir Gowan, qui vivait à l'extérieur de la capitale mais avait un train de banlieue qui l'amenerait. C'était vraiment cool et ils se sentaient un peu adultes, comme ça. C'était bien plus drôle que l'ambiance pesante de Poudlard ces derniers temps, avec la suite des attentats... Bref, il préférait ne pas y penser. Il préférait largement concentrer son attention sur des choses bien plus positives, comme ses copains par exemple... ou ses copines. Il avait attrapé Sasha hier à la sortie du train parce qu'ils ne s'étaient presque pas vus du trimestre.

C'était presque incompréhensible : Poudlard n'était pas si grand ! Mais les choses avaient été compliquées, avec l'affaire Ana Sorden du côté de Sasha et puis de son côté à lui, il avait pris la tête de l'équipe de Quidditch de Gryffondor, ce qui lui demandait du temps et de l'énergie (il devait s'occuper des entraînements, les planifier, gérer les stratégies, gérer ses joueurs, les matches...) et puis la quatrième année était montée en niveau sur le plan scolaire, sans parler de sa relation avec Abigail qui lui mobilisait une partie de son temps (et de son cerveau). Bref, les mois étaient passés à toute vitesse, avec tout ce qui se passait dehors en plus... Décembre était arrivé et il avait réalisé qu'il n'avait pas eu de temps pour sa meilleure amie, alors que son anniversaire arrivait. Ses grands-parents lui avaient parlé de cette fête foraine cet été et il avait sauté sur l'occasion de se rattraper. Il se sentait un peu coupable, pour être tout à fait honnête. Il avait l'impression de ne pas avoir été un très bon ami ces derniers temps. Alors aujourd'hui, bien décidé à se rattraper, il était sorti dans Londres pour lui acheter un cadeau d'anniversaire. Il admettait qu'il avait eu du mal à trouver - ce n'était pas facile dis donc, de trouver des cadeaux à des filles - mais il était plutôt content du résultat et sa grand-mère avait validé donc cela devrait aller. Il avait songé à demander son avis à Aby puis s'était dit que c'était peut être un peu délicat, même s'il offrait ce cadeau sans arrière-pensée.

Il avait pris le métro jusqu'à Hyde Park pour rejoindre la fête foraine et était sorti dans la foule, guettant Sasha. Il aperçu cette dernière, sous un bonnet beige et lui adressa un grand sourire et un signe de la main alors qu'il s'approchait d'elle. Il était vraiment content de la voir, elle lui avait manqué ce trimestre. Il secoua la tête avec un sourire quand elle annonça qu'il lui devait une barbapapa et il leva la main comme pour jurer.

- Et une boisson avec pour mademoiselle ! Tu vas bien ? lança-t-il alors qu'ils commençaient à marcher pour rentrer dans la fête foraine.

L'endroit était beau, éclairé par les lumières vives des manèges et par des guirlandes, donnant une atmosphère très particulière à l'endroit. Un mélange de cris et de rires résonnait dans l'endroit et Andrew se sentit immédiatement d'excellente humeur. Il adorait les fêtes foraines, surtout les manèges à sensation (c'est bien pour cela qu'il prenait des risques énormes sur son balai, ce qui faisait hurler sa mère). Il suivit Sasha dans l'endroit, elle avait l'air de connaître un peu plus que lui.

- Je prépare à fond le prochain match contre Serdaigle, annonça-t-il avec beaucoup de sérieux. Ils sont excellents cette année, Hawk, leur nouvel attrapeur, il a un sacré talent. Je veux absolument les battre et remporter la Coupe cette année ! Tu vois, fit-il en se grattant la nuque, comme j'ai été nommé alors que je ne suis qu'en quatrième année, j'ai l'impression que je dois faire mes preuves encore plus. Je me mets la pression, j'aimerais bien un palmarès comme celui de Jeremy Baker, continuer à dorer le blason de Gryffondor en Quidditch. On a une bonne équipe, je sais qu'on peut le faire mais... 'fin, ça suffit pas forcément. Tu sais, mon père ne l'a gagnée qu'une fois, je crois que c'est un regret. Il a gagné deux fois la Coupe d'Europe, une fois la Coupe du Monde, mais non, il regrette encore de n'avoir pas fait de doublé à Poudlard, fit-il en riant.

Il en parlait encore. Même sa mère en parlait encore, c'était l'époque où ils étaient ensemble.

- Enfin, je vais pas t'embêter avec ça ! Tout le monde me dit que je suis pénible. Et puis, c'est ton jour à toi, aujourd'hui, ajouta-t-il en lui donnant un léger coup d'épaule alors qu'ils marchaient. Joyeux anniversaire, mémé, conclut-il avec un immense sourire. J'ai même un cadeau !


Andrew Dubois-Cavill
Gryffondor domine le monde. Les joueurs de Quidditch de Gryffondor dominent l'univers. Et Flaquemare aussi. © by anaëlle.



Avatar par Badass Beard.
Sasha BensonQuatrième annéeavatar
Messages : 274

Voir le profil de l'utilisateur
Sasha ne fut pas vraiment surprise d'entendre Andrew lui répondre en commençant par lui parler de Quidditch. Quelque part, c'était rassurant. Cela faisait longtemps qu'ils ne s'étaient pas parlé, juste tous les deux. Ils se croisaient rapidement dans les couloirs mais elle trouvait toujours un prétexte pour ne pas s'attarder -et elle avait rarement besoin de mentir, elle s'infligeait un emploi du temps assez rigoureux. Ils avaient aussi quelques cours en commun, mais Andrew n'était pas vraiment du genre à se mettre au premier rang, et il restait avec ses amis. Sasha était souvent assise toute seule, elle aimait dire que c'était parce qu'elle se concentrait mieux ainsi. Ce n'était pas tout à fait la seule raison. Leur dernière véritable conversation remontait surement à quelques semaines, voire mois, pourtant elle était certaine qu'elle avait démarré de la même façon, par du Quidditch. Cela l'agaçait, parfois, avant, mais aujourd'hui elle était contente de retrouver cette vieille routine.

"Vois les choses du bon côté, tu seras capitaine pendant quatre ans, répondit-elle avec un sourire encourageant. Vu comme tu te débrouilles pour le moment, je pense que tu auras largement de quoi faire un doublé, peut-être même deux ! Si tu pouvais laisser une victoire à Serpentard de temps en temps par contre...reprit-elle avec une moue suppliante. Nos bannières me demandent des heures de travail, elles méritent d'être exposées le temps d'une soirée pour célébrer notre victoire !"

Elle s'investissait beaucoup dans le club des supporters de sa maison, dont elle était co-présidente. Elle hésitait à sacrifier cette activité l'année prochaine, au profit du club des arts et du club de duels. Elle avait peur de se disperser mais n'arrivait pas à déterminer quelle activité lui apportait le plus. Ni laquelle serait la plus appréciée par de futurs recruteurs à sa sortie de Poudlard. Elle allait clairement devoir se renseigner là-dessus.

"Les gens osent dire ça ? s'indigna-t-elle quand Andrew lui avoua qu'il était parfois jugé pénible à toujours parler de Quidditch. Tu sais bien que je ne me le permettrais jamais ! assura-t-elle en riant. Elle était certainement celle qui le charriait le plus à ce sujet, n'étant vraiment pas une fan de Quidditch. Elle abandonna son rire moqueur et fronça les sourcils, intriguée, quand son ami poursuivit en expliquant que c'était son jour à elle, aujourd'hui. Elle ne pensait pas qu'il s'en serait souvenu. Merci, répondit-elle avec un sourire sincère quand il lui souhaita un joyeux anniversaire. Jeunot !" ajouta-t-elle pour la forme.

Toute la journée elle s'était demandée s'il allait lui souhaiter ou non, en essayant de ne pas se faire de faux espoirs. Elle aurait compris qu'il oublie, après tout ils n'étaient plus aussi proches qu'avant. Elle lui en aurait probablement voulu un peu, mais elle aurait compris. Le fait qu'il s'en souvienne la touchait réellement et elle se sentait déjà d'humeur bien plus légère. Elle n'aurait pas dû y accorder tant d'importance. Parce que ça ne changeait rien. Andrew se souvenait de son anniversaire parce qu'ils étaient amis. C'était tout. Mais c'était plus fort qu'elle, cela la rendait vraiment heureuse.

"Oh merci beaucoup ! s'exclama-t-elle avec un immense sourire quand il ajouta qu'il avait même prévu un cadeau. Ça y est, son cœur venait d'exploser de joie. Et ses yeux brillaient au moins autant que le stand de pommes d’amour qu'ils venaient de dépasser. Tu n'étais pas obligée, c'est gentil."

Elle avait envie de le serrer dans ses bras. Juste une étreinte, purement amicale, pour le remercier. Elle appréciait réellement qu'il ait pensé à elle alors qu'elle avait été si distante récemment. Un an plus tôt elle l'aurait fait, elle l'aurait pris dans ses bras comme elle l'avait déjà fait maintes fois. Pourtant elle n'en fit rien. Les choses avaient changé maintenant.

"Tu vas avoir du mal à faire mieux que ma mère : "Théorie des stratégies de défense magique" et "Les Grands Sorciers du XXe siècle, Tome II", lança-t-elle en riant. Bon, j'avoue, je les avais demandés, confessa-t-elle. Je te les prêterai, si tu insistes tant ! ajouta-t-elle en riant, anticipant les commentaires de son ami sur ses choix de cadeaux d'anniversaire.



Andrew O. Dubois-CavillQuatrième annéeavatar
Messages : 272

Voir le profil de l'utilisateur
- C’est vrai, tu as raison ! acquiesça Andrew avec enthousiasme lorsque Sasha lui fit remarquer qu’il serait capitaine durant quatre ans. Enfin, si on ne me reprend pas le badge !

Ce genre de choses arrivait rarement mais savait-on jamais ! Cela serait sûrement la plus grande humiliation de sa vie, il n’aurait plus qu’à quitter Poudlard pour aller travailler chez Buck’s Fried Chicken. Puis il se ferait virer parce que dépressif et il finirait sous le London Bridge à manger des rats. Puis il mourrait seul, malheureux et racontant à ses camarades de galère la belle époque où il était Capitaine de Quidditch de l’Équipe de Gryffondor. Tout ça pour un badge retiré, oui, tout à fait. En tout cas, il comptait bien le conserver, quitte à être sage, à faire ses devoirs même, de temps en temps et à ne pas répondre aux professeurs. Sa mère disait tout le temps que son père avait su le conserver, donc, normalement, il ne devrait pas y avoir trop de risques. Andrew était très fier de de ce badge, très fier de cette nomination si jeune et il comptait bien l’honorer. Il était fier d’être un Gryffondor et c’était important pour lui de mener son équipe à la victoire pour faire briller l’écusson de sa maison. Son père avait un trophée à son nom dans la salle des Trophées et bien Andrew en voulait un aussi. Voire deux. Sasha lui assurait d’ailleurs qu’il était capable de faire un doublé et il lui retourna un grand sourire.

- C’est gentil, j’espère bien ! Il faut que notre Attrapeur se renforce un peu mais… je pense qu’il a les capacités. Je t’ai déjà dit que mon père a découvert Harry Potter sur le plan du Quidditch ? Oui, il lui avait dit. Au moins quatre ou cinq fois. Bon, je ne pense pas que Chuck soit le prochain Harry Potter mais sait-on jamais, je ne prends pas de risques. Il avait plein d’idées pour l’entraînement. Plein. Trop même. Héhéhé, si vous voulez votre victoire, mes petits serpents, il va falloir venir la prendre vous-même ! Il avait eu un air victorieux presque insupportable en disant cela. Le départ de McGowan est une grosse perte sur le plan technique, c’est bien dommage… Mais bon, pour toi, je veux bien faire un effort. On vous laissera gagner un match. Un seul, hein !

Il n’allait quand même pas saboter la Coupe, pas le Noble Art du Quidditch ! Cela serait véritablement criminel.

- Oui, les gens osent dire ça ! reprit-il avec ferveur, quand bien même il avait perçu le sarcasme derrière les mots de son amie. Je sais bien, ma Sasha, toi, tu es une amie fidèle ! Quand je gagnerai la Coupe du Monde de Quidditch, je te mettrais dans mon discours de remerciement si tu veux tout savoir !

Les rumeurs disaient qu’il était monomaniaque, Andrew disait simplement qu’il était passionné. Heureusement, il avait trouvé des amis aussi férus que lui, enfin certains, et pour les autres… Et bien ils étaient habitués depuis le temps et il essayait même de faire des efforts à certains moments ! Bon, pas une veille de match, une avant-veille de match, un lendemain de match ou, évidement, un jour de match mais il voulait bien le reste du temps ! Il ne pensait pas qu’au Quidditch. Tiens, il avait même pensé à l’anniversaire de Sasha !

- De rien, c’est normal ! assura-t-il. On ne va pas oublier l’anniversaire de notre grand-mère nationale !

Elle avait un an de plus que la plupart d’entre eux, puisqu’elle était née en décembre de l’année précédent la leur et Andrew ne se lassait jamais de la taquiner à ce sujet. Il fallait bien, après tout ! En plus, elle était tellement sérieuse et ce, depuis toujours, que cela ne faisait que renforcer son image d’adulte. Lorsqu’elle lui annonça ses cadeaux, il roula d’ailleurs des yeux, dans une expression se rapprochant de « Qu’est-ce que je disais ! ». Se faire offrir des livres pour son anniversaire, quelle drôle d’idée ! Pire, des livres sérieux ! Pas des romans cool d’aventures, non non ! Décidément, il ne comprendrait jamais son amie sur ce point. Comment pouvait-on prendre plaisir à lire de tels pavés ? Pour les cours c’était utile, certes, et encore… Pour son anniversaire à lui, il comptait bien demander un nouveau balai, et pas n’importe lequel : le dernier de chez Cosmos (même si son père détestait Cosmos maintenant. Il volait désormais en Rigby.)

- Le suspens est insoutenable ! lança-t-il avec emphase quand Sasha proposa de lui prêter ses livres. Ne me dis surtout pas, je n’ai toujours pas commencé le tome I des grands sorciers du XXe siècle, fit-il mine de confesser. Et il n’était pas prêt de le faire. Il devait déjà finir la saison radio de Game of Brooms et c’était prenant ! Bon du coup, le mien n’est pas un bouquin, désolé, c’est sûrement moins bien ! Il lui tira la langue.

Un peu maladroitement, il sortit une petite boite de la poche de son caban, un peu mal emballée. Il avait eu du mal à trouver, notamment parce que cela faisait longtemps qu’il n’avait pas parlé longuement avec son ami, aussi ne s’agissait-il pas d’un cadeau « d’actualité », dont l’idée aurait pu surgir de l’une de leurs récentes conversations. Il était resté dans un terrain plus classique mais c’était difficile de trouver un cadeau pour une fille, il trouvait - qu’on ne lui parle pas de sa recherche de cadeau pour Aby, c’était une catastrophe - aussi avait-il demandé un peu son avis à sa grand-mère. Il était un peu nerveux lorsqu’il lui tendit, cela se vit dans la manière qu’il eut de se gratter légèrement la nuque.

- J’espère que ça te plaira, quand même, au piiire, on courra jusqu’à Fleury&Botts pour trouver le dernier exemplaire de « Théories magiques super compliquées affectionnées par Sasha » !

Dans la boite petite boite se trouvait un bracelet tressé assez simple, de quatre couleurs : vert émeraude, doré (pour Serpentard, évidemment), argent et un violet aubergine assez foncé. Il l’avait trouvé joli, pas trop froufroutant - c’est-à-dire que Cindy pourrait porter - alors il espérait que c’était le genre de Sasha. Pour le fermoir, c’était une toute petite boule dorée, que l’on glissait dans une encoche en forme de nuage : c’était le détail subtil, attention.


Andrew Dubois-Cavill
Gryffondor domine le monde. Les joueurs de Quidditch de Gryffondor dominent l'univers. Et Flaquemare aussi. © by anaëlle.



Avatar par Badass Beard.
Sasha BensonQuatrième annéeavatar
Messages : 274

Voir le profil de l'utilisateur
"J'espère que tu me dédieras au moins un paragraphe en entier ! rétorqua l'adolescente, amusée, quand son ami assura qu'il la mentionnerait dans son discours de remerciement quand il gagnerait la coupe du monde de Quidditch. D'ailleurs tu devrais me laisser l'écrire, ce discours. Je te promets de faire quelque chose de grandiose ! Elle relisait déjà ses devoirs d'histoire de la magie, alors elle pourrait bien revoir ses discours de remerciement. Tu m'embaucheras comme agent si le Ministère de la Magie ne veut pas de moi ?"

Il aurait bien besoin de quelqu'un pour planifier ses interviews et gérer la partie relations publiques quand il serait un célèbre joueur de Quidditch ! Non pas qu'elle doutait des capacités d'organisation de son ami -elle ne se permettrait pas- mais Andrew n'avait jamais été le meilleur quand il s'agissait de rendre les devoirs dans le temps ou de se tenir à un planning de révision. Elle lui en avait préparé un, à la fin de la première année, et il avait pris du retard après seulement une demi-journée ! Sasha fut d'ailleurs impressionnée, et réellement touchée, de voir qu'il s'était souvenu de son anniversaire. Cette année, contrairement aux précédentes, elle ne le lui avait pas rappelé chaque matin pendant pendant les trois dernières semaines, et pourtant il s'en était souvenu.

Cet effort était déjà une preuve d'amitié bien suffisante pour la jeune fille, mais Andrew l'impressionna encore davantage en lui annonçant qu'il avait un cadeau pour elle. Sans qu'elle ne comprenne exactement pourquoi, elle se sentait un peu gênée. Sa gêne était visiblement partagée, à voir la nervosité de son ami qui tenta de détendre un peu l'atmosphère en se moquant gentiment de ses autres cadeaux d'anniversaires.

"Je ne dis plus rien, je ne voudrais surtout pas gâcher ta lecture ! assura-t-elle avec un sourire. Mais traite-moi encore de grand-mère et je te raconte tout le passage sur Carlotta Pinkstone, un de mes chapitres préférés ! poursuivit-elle, menaçante. Et je suis sûre que c'est encore mieux qu'un livre !" répondit-elle à ses doutes quant à son cadeau.  

Son coeur se mit à battre un peu plus vite quand elle attrapa le cadeau que le Gryffondor lui tendait. Elle sourit en voyant l'emballage un peu brouillon, qui avait du lui demander beaucoup de temps. Le seul fait de l'imaginer râler en se battant avec le papier cadeau, juste pour elle, lui faisait chaud au coeur. Elle déballa précautionneusement la petite boite, les mains légèrement tremblantes d'excitation, et l'ouvrit doucement pour révéler un magnifique bracelet, très délicat, dans ses couleurs préférées.

"Il est magnifique..." souffla-t-elle avec admiration en caressant le bracelet du bout des doigts.

Il n'aurait pas pu trouver mieux, c'était un bijou fait pour elle. Sobre mais élégant, dans des couleurs sombres, scintillant mais pas trop clinquant. Et la petite boucle en forme de nuage amenait juste assez de fantaisie. C'était un des plus beaux cadeaux qu'on lui ait jamais offert, réalisa-t-elle en admirant le bracelet. C'était le genre de cadeau que toutes les filles rêvaient de recevoir, surtout de la part de leur petit-ami. Elle aurait dû être très heureuse de se le faire offrir par son meilleur-ami, mais sans pouvoir se l'expliquer elle se sentait un peu triste, et ne pouvait pas s'empêcher de se demander ce qu'il allait offrir à Aby pour noël. Chassant ses pensées loin de son esprit, Sasha releva la tête pour adresser un sourire sincère à son ami.

"Merci beaucoup, je l'adore ! Il est trop beau !" assura-t-elle avec chaleur. Tu me l'attaches ?"

Elle sortit délicatement le bijou de son écrin et le posa sur son poignet, tendant le bras en direction du Gryffondor pour qu'il l'aide avec le fermoir. Une fois le bracelet refermé sur son poignet, elle l'admira encore avec un immense sourire refléter la lumière des attractions et des stands autours d'eux, des étoiles pleins les yeux.

"Il est vraiment parfait, merci !"

Dans un élan de joie, elle oublia sa gêne et ses doutes, elle oublia Abigail et tout le reste et se jeta dans les bras du Gryffondor pour l'étreindre comme elle l'avait déjà fait tant de fois. Pendant une seconde, elle profita de cette délicieuse sensation, de son odeur et de ses bras autours d'elle. Son coeur battait à mille à l'heure et ses joues étaient plus rouges que toutes les pommes d'amour qu'ils vendaient ici, c'était agréable. Mais le charme ne dura qu'un instant et elle fut vite rattrapée par un sentiment de malaise. Andrew avait une petite-amie, ça ne se faisait pas de serrer dans ses bras le copain d'une autre. Pas en éprouvant ce qu'elle avait ressenti en tout cas. Cette étreinte l'avait trop chamboulé pour qu'elle puisse se réfugier derrière l'argument de l'amitié. Andrew n'était plus seulement un ami pour elle, elle ne pouvait pas le nier. Elle n'avait pas le droit d'être proche de lui comme ça, pas alors que ses sentiments avaient évolué.

Rapidement mal à l'aise, elle voulut mettre fin à cette étreinte aussi vite qu'elle l'avait commencé mais alors qu'elle s'éloignait du Gryffondor, le boucle de son bracelet s'accrocha dans son écharpe, la forçant à maintenir leur proximité.

"Merlin ! pesta-t-elle. C'est accroché... expliqua-t-elle, inutilement, en agitant vainement le bras, pas trop fort de crainte de déchirer l'écharpe du Gryffondor. Euh...est-ce que tu peux hum...enlever ton écharpe ?" suggéra-t-elle, gênée.

Leurs visages étaient beaucoup trop proches, elle pouvait sentir la respiration d'Andrew sur sa joue, et toute sorte de sensations étranges se succédaient en elle. D'un certain côté, ce n'était pas désagréable, mais de l'autre c'était extrêmement inconfortable. Une chose était certaine, elle était bien plus perturbée qu'elle n'aurait dû l'être.



Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Teenage dream [PV Andrew]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dream of Ewilan
» Hollywood Dream Boulevard
» Dream ticket :Obama/Gore
» California Dream !
» Signature de contrat - Andrew Brunette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Londres,-