AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Séance d'essayage [Natasha & Swann]

Swann TwilfitPersonnage décédéavatar
Messages : 1123

Voir le profil de l'utilisateur
Samedi 18 Février au matin

Les tables de la Salle des Arts étaient couvertes de vêtements et d’accessoires. Au milieu de la pièce, une trentaine de paires de chaussures étaient soigneusement rangées les unes à côté des autres. Dans un coin, posée sur un mannequin en bois, la tenue de Swann pour le concours du Fil d’Or attendait d’être terminée mais la préfète avait, pour le moment, d’autres préoccupations.

« Es-tu sûr d'avoir fermé à clef ? » demanda-t-elle à son amie.

La Serpentard n’avait pas vraiment envie que quelqu’un les surprenne, Natasha et elle, en pleine séance d’essayage. (C’était d’ailleurs le principal désavantage au fait d’appartenir à deux maisons différentes, elles ne pouvaient pas rester tranquillement dans leur dortoir pour ce genre d’activité.) En effet, la Serdaigle avait demandé à son amie de l’aider à se préparer en vue de son rendez-vous avec Darren O’Connor. Tout naturellement, Swann avait accepté ce défi, ravie de pouvoir conseiller Natasha.

« C’est vrai que le boléro rouge est pas mal mais tu devrais essayer mon chemisier prune. Je suis sûre qu’il irait très bien avec ta nouvelle jupe… »

Swann attrapa le haut en question et le tendit à sa camarade. Elle avait vidé littéralement toute son armoire afin de proposer à Natasha le plus large choix de tenues et elle avait même amené un grand miroir afin que la jeune fille puisse se contempler.

« Qu’est ce que tu en penses ? Questionna-t-elle en scrutant Natasha dans la glace, c’est peut-être un peu trop décolleté, non ?... Et tu sais ce que dit ma mère à ce sujet , Swann leva les yeux au ciel et récita "Un décolleté trop plongeant, c’est une femme laide qui veut faire diversion !" La Serpentard pouffa et poursuivit, de toute manière tu n’as pas besoin de ça, O’Connor te mange déjà dans la main ! »ajouta Swann en faisant léviter deux paires de chaussures devant son amie.

« Talons hauts genre femme-fatale ou alors ballerines plates genre femme-enfant ? »

La préfète approuva le choix de Natasha et la fit asseoir sur une chaise, devant elle, face à la glace. Swann adorait ce genre de préparatifs. Elle avait l’impression de retomber en enfance lorsqu’elle jouait encore à la poupée. La Serpentard saisit une brosse, qui était posée sur une table non loin de là avec tout son nécessaire de beauté, puis elle se mit à coiffer les longs cheveux de Natasha tout en contemplant leurs deux reflets dans le miroir. Elle était loin d’avoir terminé sa tenue pour le Fil d’Or et la journée qui s’annonçait promettait d’être chargée mais Swann ne voulait en aucun cas écourter ce précieux moment complice. Elle sourit au reflet de son amie et finit par la questionner :

« Tu veux que je les remonte ou tu les préfères lâchés ? »


Natasha L. DamianAncien personnageavatar
Messages : 286

Voir le profil de l'utilisateur
Regardant avec une attention particulière les dizaines de vêtements entreposés sur les tables de la salle des Arts, Natasha se contenta de soupirer affirmativement, lassée, quand Swann lui demanda pour la énième fois si la porte était bien close. Certes, la quantité industrielle de vêtements, accessoires et chaussures présente dans la salle avait de quoi lui faire tourner la tête mais elle était encore, il lui semblait, assez responsable de ses sens pour fermer convenablement une porte. Non ?

Vêtue d’un simple peignoir, la jeune Serdaigle se sentit commencer à trembler. Les temps étaient encore froids, ce mois-ci, et être presque nue n’était pas la meilleure des idées, surtout dans une salle de classe. Malheureusement, cet endroit était la seule pièce où elles pouvaient se retrouver sans craintes d’être interrompue. Frissonnant, Natasha se décida finalement à vêtir la jupe que son amie lui avait offerte récemment. Elle laissa son peignoir tomber et enfila la tenue sans gêne. Natasha avait un beau corps, dont elle était fière, et elle ne voyait pas pourquoi elle devrait le cacher. Cette manière de penser n’était pas particulièrement appréciée par tous.

Natasha saisit alors le petit haut rouge dont Swann lui avait parlé en lui offrant la jupe et l’enfila. Elle s’observa d’un œil critique dans le grand miroir que son amie avait apporté –Natasha n’avait d’ailleurs aucune idée d’où elle le sortait, celui-là !- Non, ça n’allait pas. C’était bien, évidemment, toutes associations de tenues proposées par Swan étaient bonnes, mais celle-ci ne la transcendait pas. Il manquait quelque chose.

« J’aime bien le boléro, l’ensemble est pas mal, mais ce n’est pas ce qu’il faut, tu ne penses pas ? »

Son amie sembla d’accord avec elle puisqu’elle lui conseilla de porter son chemiser prune à la place. Swann lui tendit le haut qu’elle se dépêcha d’enfiler. Il descendait largement sur sa poitrine, offrant un décolleté plutôt avantageux aux yeux de tous.

« Qu’est-ce que tu en penses ? C’est peut-être un peu trop décolleté, non ? » demanda Swann.

« Ton chemiser est superbe mais oui, c’est trop décolleté. Il faudrait un peu cacher tout ça… » fit Natasha en riant.

Swann récita alors la fameuse phrase que sa mère leur répétait souvent et Natasha pouffa avec elle. Quand elle était un petit peu plus jeune, Natasha avait un penchant démesuré pour les hauts décolletés et cela exaspérait singulièrement Sheba, qui lui avait alors chaque fois répété qu’elle n’avait pas besoin de cela pour être belle. A présent, son penchant avait un peu diminué et Natasha jouait plus sur ses longs cheveux qu’elle adorait pour charmer, ce que Sheba jugeait bien plus respectable.

La Serpentard s’exclama alors que, de toute manière, elle n’avait pas besoin de ça pour charmer Darren. Natasha haussa démesurément les sourcils et s’enquit :

« Comment peux-tu avancer ça ? Tu lui as reparlé depuis que je l’ai invité ? Il a agit bizarrement ce jour-là ? »

Toute prise dans son jeu de gamine énamourée, Natasha n’avait pas vraiment prêté d’attention aux réactions d’O’Connor. Elle observa un instant les chaussures que Swann faisait flotter devant elle, oubliant Darren un instant, et écouta avec attention la question de son amie-les commentaires qu’elle faisait sur les paires l’aidant à déterminer laquelle choisir :

« Talons hauts genre femme-fatale ou alors ballerines plates genre femme-enfants ? »

Natasha réfléchit un instant, jeta un énième coup d’œil à sa tenue et répondit alors :

« Talons hauts, ça donne plus de style à la jupe. Les ballerines lui feraient perdre de son attrait glamour et provoquant à la fois, tu ne trouves pas ? »

Swann approuva ses dires puis la fit s’asseoir face à la grande glace. Son amie se mit à lui brosser les cheveux, soigneusement, et Natasha soupira de contentement. Elle adorait ces moments-là, vraiment. Et puis, elle devait se l’avouer, elle adorait être traitée comme une poupée princesse par son amie. Swann lui sourit et lui demanda si elle voulait ses cheveux lâches ou remontés. Natasha observa ses cheveux légèrement ondulés, critique, et se décida finalement :

« Lâches, s’il te plait. »

Son amie en fit ainsi, les arrangeant encore un peu, finalisant sa coiffure. Natasha la regarda faire sans rien dire puis s’exclama brusquement, comme si elle venait de se rappeler de quelque chose de très important :

« Au fait ! Nous n’avons pas eu le temps de parler de la St-Valentin. Tu étais avec Aaron, il me semble ? Alors ? Comment est-il, en vrai ? Supportable ? Drôle ? Chiant à faire mourir d'ennui Etiopa ? »

Etiopa était sa chouette, flegmatique et patiente jusqu’au bout des serres. Cela avait tendance à énerver Natasha, qui déplorait le fait que son hibou –qu’elle adorait, au passage- soit plus pondéré qu’elle.

« Raconte-moi tout, Swann ! Absolument tout ! »

Ses yeux s’étaient mis à briller d’excitation, impatiente d’en savoir plus.



Avatar & Signature : Kaya Scodelario  
Swann TwilfitPersonnage décédéavatar
Messages : 1123

Voir le profil de l'utilisateur
Lorsque la Serpentard déclara que Natasha n’avait pas besoin d’autant de préparatifs pour charmer O’Connor, cette dernière s’enquit à ce sujet :

« Comment peux-tu avancer ça ? Tu lui as reparlé depuis que je l’ai invité ? Il a agit bizarrement ce jour-là ? »

«Je ne lui ai pas reparlé de toi depuis lundi, mais tu sais, ça fait maintenant six ans que je fréquente O’Connor et que je le vois, tous les soirs, dans la salle commune avec sa bande de copains. A force de l’observer, je pense que j’arrive un peu à le cerner, répondit Swann en scrutant attentivement les paires de chaussures qu’elle pourrait présenter à son amie, autant il peut se montrer provocateur et insultant avec bon nombre d’élève autant, à ton égard, je le trouve vraiment très courtois … Bien sûr tu vas me dire qu’il est galant avec toutes les jolies filles de noble sang mais, par exemple, avec moi, il s’amuse, il joue de ses charmes en sachant très bien que ça n’aboutira à rien, alors qu’avec toi, il est plus distant et plus réservé… C’est bizarre, ça ne lui ressemble pas trop, lui qui est habituellement si entier. D’ailleurs en parlant de son sale caractère, tu sais qu’il s’est vivement accroché avec Hellsoft lors d’une retenue ? A en croire Darren, ça a failli mal tourner ! Il en parlait l’autre soir avec Anton Smith. En tout cas, cela nous fait une nouvelle information à colporter… On peut même en rajouter un peu en disant qu’ils se sont livrés à un duel de sorciers, pouffa la préfète, J’ai bien envie de lancer une rumeur comme quoi Darren t’aurait choisi comme second et qu’Hellsoft aurait préféré assurer ses arrières avec Virtanen ! ricana-t-elle, d’ailleurs, il faut absolument qu’Adamson sorte le grand jeu sinon Pet’ va nous filer entre les doigts ! »


En effet, depuis quelques semaines, les Gryffondor et les Serpentard se livraient à un combat sans merci afin de déterminer quelle directrice de maison finirait avec le beau professeur de Runes ! Mason avait été directement mise hors de course: Trop bienveillante, trop gentille, bref trop poufsouffle ! Le plus séduisant des enseignants de Poudlard avait besoin d’une femme de caractère. Logiquement, Swann avait pris la tête du fan-club de Margot Adamson tandis que Rebecca Edelstein celui de Chloé Hellsoft. Ainsi, les commères des deux camps, œuvraient, plus ou moins discrètement, auprès du professeur Virtanen afin qu’il choisisse la bonne candidate.
Tout en brossant les longs cheveux de son amie, et en tant que parfaite supportrice de sa directrice, Swann minauda :

« S’il-te-plait ma Serdaigle en miel, tu ne veux pas rejoindre l’Adamson-Team et nous aider à convaincre ton directeur ? Ils formeraient le plus beau couple de la St-Valentin chez Mrs Pieddoddu ! »


Cependant, à l’évocation de la fête de l’amour, Natasha sembla se souvenir de quelque chose et s’exclama brusquement :

« Au fait ! Nous n’avons pas eu le temps de parler de la St-Valentin. Tu étais avec Aaron, il me semble ? Alors ? Comment est-il, en vrai ? Supportable ? Drôle ? Chiant à faire mourir d'ennui Etiopa ? »

« Etiopia se pendrait dans sa cage pour ne plus entendre parler cet arrogant prétentieux. » déclara Swann la mâchoire serrée tout en arrangeant avec un peu trop de vigueur la longue chevelure de son amie.

« Raconte-moi tout, Swann ! Absolument tout ! »

Swann posa les deux mains sur les épaules de Natasha et la regarda dans le miroir. Arborant un air outré elle se lança, avec ardeur, dans une interminable tirade :

«Tu veux tout savoir, très bien : Aaron est affreusement orgueilleux ! Pire qu’O’Connor et Harper réunis ! Môssieur pense qu’il sait tout, mieux que tout le monde ! Laisse-moi te raconter ce qu’il m’a fait subir. Déjà il a commencé par me dire qu’il ne mettrait jamais les pieds chez Twilfit & Tatting car il juge nos produits trop chers ! Comme si on avait besoin de clients comme lui, franchement, tu as vu comment il s’habille ? Il n’a aucun goût ! Ensuite, écoute moi bien Nat', il m’a torturé, oui je pèse mes mots ! A la bibliothèque, Il a fait exprès de s’éloigner de moi afin que je lui cours après à cause de ce foutu sortilège d’attraction ! Il faut vraiment être tordu pour faire ce genre de choses, non ? Enfin, pour finir, le coup de grâce: Il a cru bon de me donner une leçon de couture, à Moi, Swann Twilfit ! Non mais pour qui se prend-il ? Odieux personnage !»


Dans une attitude typique de fillette boudeuse, Swann croisa les bras et soupira profondément sans pourtant oser soutenir le regard perçant de Natasha. Après avoir retrouvé un semblant de calme, la préfète demanda alors innocemment :

«Et toi, ta journée avec Frigg ? Ca a donné quoi ?»


Natasha L. DamianAncien personnageavatar
Messages : 286

Voir le profil de l'utilisateur
Swann lui expliqua, lorsque Natasha demanda si elle avait reparlé à Darren, que ce n’était pas le cas mais qu’à force de le fréquenter, elle avait appris à cerner le jeune homme. Natasha hocha la tête et murmura :

« Je vois ce que tu veux dire. Après, ça peut vouloir dire autre chose. Dans ton cas, on le sait toutes les deux, c’est une hypocrisie polie. Peut-être qu’avec moi, il n’essaie même pas de jouer le jeu et est complètement indifférent, ce qui expliquerait son aspect réservé… Enfin, on ne peut jamais vraiment savoir, O’Connor est grand mystère. »

Swann lui relata ensuite la scène de retenue avec Hellsoft et Natasha rit doucement.

-On retrouve bien là Darren, murmura-t-elle en secouant la tête.

« J’ai bien envie de lancer une rumeur comme quoi Darren t’aurait choisi comme second et qu’Hellsoft aurait préféré assurer ses arrières avec Virtanen ! » fit la préfète.

Natasha grimaça et répondit :

« Le pire est que cela pourrait être une bonne idée. Tout le monde se doute que nous sommes à l’origine des rumeurs lancées, mais ils n’ont aucune preuve. Cependant, ils viendront bien à réaliser que nous sommes la cible d’aucuns ragots, jusqu’à présent. Il faudrait faire en sorte qu’ils ne puissent pas prouver que ce soit nous, parce que dans ce cas-là, je ne donne pas cher de notre peau. Enfin, si tu pouvais ne pas lancer cette rumeur-là, je te le revaudrais ! » ajouta la poursuiveuse en riant.

Swann orienta ensuite la discussion vers l’Adamson-Team et son projet de réunir Adamson et Virtanen. Natasha arbora un sourire discret, peu convaincue, et se rappela aussitôt qu’elle avait une tonne de questions à poser à son amie, concernant la St-Valentin. Ainsi, elle lui demanda comment s’était passé sa journée. La réponse de Swann, trop vigoureuse, tira un sourire à la Bleu et Argent.

« Aaron est affreusement orgueilleux ! Pire qu’O’Connor et Harper réunis ! »

Natasha ne retint pas son rire moqueur, s’exclamant, sans pour autant arrêter la tirade endiablée de son amie :

« Ça, c’est impossible, Harper est la fille la plus orgueilleuse qui soit ! »

Swann se mit ensuite à lui décrire en long, en large et en travers combien elle avait souffert, combien Aaron était odieux, combien il était dénué de gout. En bonne amie, Natasha demeura silencieuse, retenant l’éclat de rire qui lui démangeait les lèvres. La réaction de la préfète cachait obligatoirement des choses, son emportement couvrait les doutes qui l’envahissaient surement. Après tout, Aaron ne pouvait pas avoir que des défauts, il devait certainement posséder un côté agréable qui aurait charmé son amie. La connaissant, Natasha se doutait que Swann refusait d’admettre cela et elle trouvait cela dommage ; Aaron n’était pas si mal. Il lui faudrait en discuter calmement avec elle. Natasha posa un regard amusé, cependant, sur Swann, et l’étudia fixement. Son amie avait croisé les bras, boudeuse et soupirant. Quelle enfant ! s’amusa Natasha.

« Et toi, ta journée avec Frigg ? Ça a donné quoi ? »

Un grand sourire orna le visage de Natasha, décidemment plus que divertie par son amie. Sa question, posée innocemment pour détourner le sujet d’Aaron, sa réaction vis-à-vis de ce dernier, la Serdaigle n’avait plus de doute. Swann lui cachait quelque chose, quelque chose de gênant, qu’elle n’arrivait pas à admettre. Elle n’était tout de même pas tombée amoureuse ! songea Natasha, ahurie. Non, c’était trop court, on ne pouvait pas aimer quelqu’un en une journée seulement. N’est-ce pas… ? Natasha s’étrangla intérieurement et décida de répondre rapidement à son amie pour revenir le plus vite possible au sujet qui l’intéressait :

« Mafalda est plutôt sympa, comme fille, alors la journée fut agréable dans l’ensemble. Il semblerait qu’elle ait un petit faible pour Baker, mais ça reste à déterminer. Par contre, se débrouiller avec ce foutue sortilège fut une horreur. Je devais bosser, et tu sais que j’utilise une multitude de bouquins, donc il fallait qu’elle me suive à chaque fois que je changeais d’ouvrage…C’est lassant, à force. Et puis, on dirait qu’elle a toujours le sourire, qu’elle n’a jamais de problèmes, qu’elle prend tout avec insouciance. C’est lassant, ça aussi. Elle resplendit trop, trop de bonne humeur, trop de présence, pas assez de solitude, c’était pesant. Enfin, je vais arrêter de me plaindre, Frigg est plutôt sympa, je n’ose imaginer ce qu’aurait été ma journée si je l’avais passée avec Harper… »

Natasha arbora une moue de dégout pur et reprit :

« Je peux revenir sur Aaron, quelques instants ? » La Serdaigle n’attendit évidemment pas l’accord de son amie pour poursuivre : « Je te trouve un peu trop virulente, quand tu parles de lui. Pourquoi es-tu aussi énervée contre lui ? D’accord, ce n’est pas le type parfait, il peut être assez orgueilleux, mais à ce point ? Tu ne me cacherais pas quelque chose ? » ajouta-t-elle doucement, avec un petit sourire encourageant.



Avatar & Signature : Kaya Scodelario  
Swann TwilfitPersonnage décédéavatar
Messages : 1123

Voir le profil de l'utilisateur
Natasha ne chercha pas à en savoir davantage sur l’éprouvante St-Valentin de Swann et celle-ci lui fut très reconnaissante. En effet, Finnigan ne méritait pas qu’on parle de lui pendant des heures ! Après avoir questionné la Serdaigle sur sa journée avec Mafalda Frigg, la préfète tira une chaise et s’installa confortablement pour écouter son récit. Natasha avait surement récolté de nombreux renseignements au sujet de la jeune espagnole.

« Mafalda est plutôt sympa, comme fille, alors la journée fut agréable dans l’ensemble. Il semblerait qu’elle ait un petit faible pour Baker, mais ça reste à déterminer. »

« Quoi ? Et tu comptais garder cette information encore combien de temps, Nat’? S’offusqua la Serpentard, Baker & Frigg, ajouta-t-elle pensive en visualisant le couple,…mouai…pourquoi pas. La belle méditerranéenne et le charmant garçon typé scandinave… Après tout, c’est bien connu les opposés s’attirent !

« Par contre, se débrouiller avec ce foutue sortilège fut une horreur. Je devais bosser, et tu sais que j’utilise une multitude de bouquins, donc il fallait qu’elle me suive à chaque fois que je changeais d’ouvrage…C’est lassant, à force. »

La Serpentard approuva d’un signe de tête. Elle avait également vécu cette situation douloureuse avec Aaron, et cela avait failli mal se terminer. En effet, elle s’était emportée contre lui à ce sujet si bien que Finnigan était partit boudé dans un coin. La préfète avait été obligée de le rejoindre puis elle l’avait attrapé par le bras sans ménagement. Au même moment, il avait d’ailleurs posé une main délicate sur sa taille…

*Swann !*

La préfète secoua légèrement la tête pour chasser cette pensée de son cerveau et se concentra de nouveau sur les paroles de Natasha au sujet de Mafalda.

« Et puis, on dirait qu’elle a toujours le sourire, qu’elle n’a jamais de problèmes, qu’elle prend tout avec insouciance. C’est lassant, ça aussi. Elle resplendit trop, trop de bonne humeur, trop de présence, pas assez de solitude, c’était pesant. »


En entendant ces mots, la préfète ne put retenir un sourire espiègle. C’était tout Natasha. La jeune femme appréciait la compagnie de ses rares amis, mais elle préférait la solitude plus que tout. D’ailleurs, Swann était quasiment persuadée que si elle n’avait pas insisté pour que Nat’ sorte avec O’Connor, la Serdaigle aurait passé cette journée tranquille dans sa salle commune. C’était là, la principale différence entre les deux jeunes filles. Swann aimait être entourée, sous le feu des projecteurs, toujours en représentation alors que Natasha était une solitaire dans l’âme.

« Enfin, je vais arrêter de me plaindre, Frigg est plutôt sympa, je n’ose imaginer ce qu’aurait été ma journée si je l’avais passée avec Harper… »

« Figure toi que, contre toute attente, Harper et O’Connor se sont plutôt bien entendus lors de la St-Valentin. Ils ont même travaillés, main dans la main, pour déterminer qui avait jeté le sort. D’ailleurs le fait de les voir si bien s’entendre était réellement effrayant ! J’ose à peine imaginer ce que cela pourrait donner si les deux êtres les plus orgueilleux de Poudlard venaient à devenir amis ! Enfin les plus orgueilleux…après Finnigan bien sûr !» Ajouta Swann d’un air dédaigneux.


« Je peux revenir sur Aaron, quelques instants ?Je te trouve un peu trop virulente, quand tu parles de lui. Pourquoi es-tu aussi énervée contre lui ? D’accord, ce n’est pas le type parfait, il peut être assez orgueilleux, mais à ce point ? Tu ne me cacherais pas quelque chose ? »
lança Natasha avec un sourire timide.

Swann la dévisagea quelques secondes tout en se demandant s’il était bon de lui parler de ça. Après un bref instant de réflexion, la préfète dû vite reconnaitre qu’elle avait tellement les idées embrouillées depuis quatre jours qu’elle ne pouvait plus garder cela pour elle seule. Elle avait besoin d’un avis éclairé sur la question et elle était sûre de pouvoir compter sur Natasha pour lui prodiguer les meilleurs conseils. La Serpentard soupira alors longuement tout en posant ses mains sur ses tempes.

« Oh Nat’, j’ai l’impression que ce foutu sortilège d’attraction n’a jamais été levé ! avoua-t-elle d’une petite voix, franchement je ne sais plus quoi faire… »

Swann se laissa tomber sur le dossier de la chaise puis se lança dans ses explications :
« Après une entrée en matière assez mouvementée, je dois t’avouer, qu’au final, j’ai passé une St-Valentin plutôt agréable avec Aaron. On a discuté et fait plus ample connaissance, mais voilà, c’est tout, ça ne devait pas aller plus loin. Passé cette journée il redevenait le joueur d’échec barbant et moi, la fille qui ne devait même pas le connaitre. D’ailleurs, je voulais l’ignorer dans les couloirs afin de bien lui faire comprendre que nous ne sommes pas du même milieu, sauf que, lorsque je l’ai croisé devant la salle de Métamorphose le lendemain, je ne sais pas pourquoi, je lui ai fait un petit signe de la main en lui disant « Salut Aaron ! »
La préfète cacha son visage derrière ses mains, « Tu aurais vu ça, c’était pathétique ! » puis elle jeta un regard implorant à son amie en poursuivant.

« Et pire, comme tu le sais, je suis juste derrière lui en Sortilèges : Hier, il a fait tomber sa baguette par terre et lorsqu’il s’est levé pour la ramasser, le cours sur les Maléfices est devenu tout à coup bien moins intéressant que ce que j’avais sous les yeux ! D’ailleurs, c’est Harris qui m’a sortit de ma contemplation en se raclant la gorge tout en me jetant un regard sévère… »

Swann s’attrapa de nouveau la tête en arborant une mine piteuse.

« Nat’, ça ne peut plus durer, cette situation me bouffe et m’empêche de me concentrer, de travailler et je déteste ça. Je ne me reconnais plus. Je suis même affreusement jalouse de Sophie Kirte, tout ça parce qu’en ce moment même, elle doit être en train de boire un verre à Pré-Au-Lard avec lui. Natasha s’il te plait, jette-moi un sortilège d’Amnésie et fais en sorte d’effacer ce 14 février de ma mémoire… »

La préfète jeta un regard perdu à Natasha. Elle avait vraiment besoin de l’aide de son amie.


Natasha L. DamianAncien personnageavatar
Messages : 286

Voir le profil de l'utilisateur
Quand Natasha reparla d'Aaron, enjoignant Swann a tout lui dire, elle ne s'attendait certainement pas a ce que cette dernière lui avoue que l'attraction du 14 Février, provoquée chez tout le monde, semblait être encore présente en elle. Cela ne voulait dire qu'une seule chose et Natasha n'était pas certaine de vouloir l'entendre. Néanmoins, Swann était son amie et elle se devait de la conseiller du mieux qu'elle pouvait. Mais... On ne pouvait quand même pas tomber amoureuse en une journée, si ?

Swann lui expliqua ensuite qu'elle n'avait pas su garder ses distances avec Aaron, une fois la St-Valentin passée, et qu'elle s'était retrouvée a admirer le jeune homme. Natasha ecarquilla les yeux quand elle lui conta comment elle l'avait salué et porta une main a sa bouche :

-Swann, je ne te reconnais plus la, que t'a-t-il fait boire pour que tu sois ainsi ?

En voyant le regard implorant de son amie, elle secoua tristement la tête et tenta difficilement d'arborer un sourire paisible.

-Enfin, ce n'est pas très grave, il a sûrement oublié tout ça, rajouta-t-elle aussitôt.

Swann lui expliqua alors combien cela la mettait mal, la perturbait et l'empêchait de travailler convenablement. En entendant cela, Natasha se mordit les lèvres, retenant une exclamation moqueuse. Les dires de la préfète la confortant dans l'idée qu'elle avait de l'amour; c'était le mal. Évidemment, elle aimerait savoir ce que c'est, d'être amoureuse, elle aimerait pouvoir vivre quelque chose de spécial avec une autre personne mais tous les inconvénients de l'amour lui sautaient au visage a tout instant et elle trouvait ce sentiment de plus en plus mauvais qu'autre chose.

Enfin, la question n'était pas la, pour le moment, il s'agissait d'aider son amie qui semblait plus que perdue. Elle la fixait d'ailleurs, dans l'espoir d'un conseil. Natasha fronca les sourcils et s'exclama brusquement :

-Tu es vraiment tombée amoureuse de lui ?

Elle grimaca aussitôt devant son manque de subtilité et reprit :

-Écoute, tu te doutes bien que je ne suis pas la personne la plus appropriée pour ce genre de choses. Je mets extrêmement de temps pour vraiment me lier avec quelqu'un, donc je ne conçois absolument pas qu'on puisse tomber sous le charme d'un individu en une journée. De plus, je n'ai jamais été amoureuse, n'ai jamais été victime du terrible coup de foudre, etc. Mais, je crois qu'il n'est pas nécessaire d'être un Einstein des sentiments pour te dire cela : Tu es amoureuse, tu es belle, il est pas vraiment pas mal, vous vous entendez un minimum... Morgane, que fais-tu encore dans cette salle ? s'exclama Natasha, sourire léger aux lèvres.

Elle passa une main dans ses cheveux coiffés, observa distraitement une de ses mèches, réfléchissant.

-Non, vraiment Swann, reprit-elle sans lever les yeux, tu as toutes tes chances avec Aaron, tu devrais te lancer. Il est peut-être allé aux Trois Balais avec Sophie ce matin, mais je doute fortement qu'il ressente autre chose pour elle qu'une simple amitié. Et puis... Je ne sais pas, quand tu aimes quelqu'un, quand ta seule envie est de croiser son regard et le savoir près de toi, quand tu as le besoin de lui parler, quand tu te sens bien avec lui, quand en plus, il t'apprécie un minimum... Ne fais-tu pas tout ce qui est en ton pouvoir pour que tout cela se réalise ?

Natasha releva la tête vers la préfète des Serpentard et lui adressa un petit sourire :

-Tu es forte, Swann, tu as des ambitions, de la volonté, de la détermination, tu es adorable. Tu peux le faire, tu peux arriver a être avec lui, tu peux devenir celle qui se tiendra a la place de Sophie aujourd'hui. Je le sais, conclut-elle simplement en haussant les épaules, souriante.

Elle se releva alors, posa soigneusement la brosse a cheveux sur la table et s'approcha de l'espace sacs. Elle en saisit un, l'inspecta en silence puis son regard se posa sur un autre et elle s'écrie :

-Merlin, il est magnifique ! Oh, Swann, s'il te plaît, tu me le prêtes ? S'il te plaît, s'il te plaît, s'il te plaît ! plaida-t-elle en arborant des yeux dignes du chat potté.

Elle éclata aussitôt de rire et murmura :

-Je suis ridicule ! Enfin, pour en revenir a Aaron, je pense vraiment que tu devrais te rapprocher de lui, trouver des occasions pour lui parler. Cherche des informations sur lui, sur ses habitudes, pour que tu puisses l'avoir lorsqu'il est complètement seul, c'est généralement plus simple... Et puis, tu fêtes bientôt ton anniversaire, tu voulais faire une grande fête pour célébrer ta majorité... Ça fait déjà un sujet de conversation. Surtout, va l'inviter ! proposa Natasha en souriant.

Elle reposa le sac, se dirigea vers les vestes et gilets et en prit une en main, l'observant d'un regard critique. Elle le reposa, en saisit une autre et l'enfila doucement. Il tombait parfaitement et allait magnifiquement avec sa tenue. Natasha tourna le dos aux affaires et posa son regard sur son amie, sourire un peu moqueur sur le visage, reprenant :

-Je te vois d'ici, devant lui, faussement sûre de toi, faisant ton numéro de séduction et lui murmurant que tu serais siiii ravie de le compter parmi les invités... Il rougira, se penchera et murmurera en retour qu'il sera ravi de venir et qu'il aspirerait a être l'homme a ton bras pour cette soirée, mais aussi pour la vie, et il se penchera, il t'embrassera et tu auras des papillons dans le ventre. Vous vécurent ainsi, heureux, jusqu'à la fin des temps ! conclut theatralement la Serdaigle avant d'éclater de rire. Excuse-moi, je suis méchante, et j'espère vraiment pour toi que la scène ne se déroulera pas ainsi, ajouta Natasha en hoquetant de rire. Elle s'essuya avec attention les yeux, reposa son regard sur Swann et soupira doucement :

-C'est tout de même étrange de se dire que ma petite Swann est amoureuse...



Avatar & Signature : Kaya Scodelario  
Swann TwilfitPersonnage décédéavatar
Messages : 1123

Voir le profil de l'utilisateur
Lorsque Natasha, avec la délicatesse digne d’un troll, demanda à Swann si elle était amoureuse de Finnigan, cette dernière fit mine de se boucher les oreilles en grimaçant.

« Enfin ne dis pas de bêtise ! Je ne suis pas amoureuse ! Ce n’est pas possible, je ne le connais même pas ! C’est juste… Je ne sais pas moi… Ne sachant pas comment finir sa phrase la préfète s’emporta de plus belle, Tout ça c’est de la faute de ce maudit sortilège ! »

-Écoute, tu te doutes bien que je ne suis pas la personne la plus appropriée pour ce genre de choses. Je mets extrêmement de temps pour vraiment me lier avec quelqu'un, donc je ne conçois absolument pas qu'on puisse tomber sous le charme d'un individu en une journée. De plus, je n'ai jamais été amoureuse, n'ai jamais été victime du terrible coup de foudre, etc.

Le plus terrible, c’était que Swann était d’accord avec cela. Avant ce 14 février, elle qualifiait de mièvres, toutes ces jeunes filles qui s’entichaient d’un garçon qu’elles connaissaient à peine. Comment avait-elle pu, elle-même en arriver là ? se demanda-t-elle tout en écoutant son amie.

-Mais, je crois qu'il n'est pas nécessaire d'être un Einstein des sentiments pour te dire cela : Tu es amoureuse, tu es belle, il est vraiment pas mal, vous vous entendez un minimum... Morgane, que fais-tu encore dans cette salle ?

La préfète esquissa un sourire en guise de réponse. Elle était reconnaissante envers Natasha de ne pas l’accabler davantage et d’utiliser une pointe d’humour pour dédramatiser la situation. Son amie poursuivit même la conversation en lui certifiant qu’elle avait toutes ses chances avec Aaron et qu’elle serait bien bête de ne rien tenter.

-Tu es forte, Swann, tu as des ambitions, de la volonté, de la détermination, tu es adorable. Tu peux le faire, tu peux arriver a être avec lui, tu peux devenir celle qui se tiendra a la place de Sophie aujourd'hui. Je le sais. »


Natasha savait trouver les mots justes. Toujours. Après tout, elle avait entièrement raison. Swann faisait partit des personnes qui prenaient leur vie en main et, pour cela, elle devait se poser la bonne question : Avait-elle vraiment envie d’aller plus loin avec Aaron ?

Avant qu’elle n’ait le temps d’envisager une réponse, Natasha, qui s’était éloignée de quelques pas, la fit sursauter en s’exclamant :

-Merlin, il est magnifique ! Oh, Swann, s'il te plaît, tu me le prêtes ? S'il te plaît, s'il te plaît, s'il te plaît.

La Serdaigle la dévisageait avec un regard implorant tout en tenant dans ses bras le sac en Boutefeu chinois que Swann avait reçu pour Noël. Devant la mine suppliante de Natasha, la préfète éclata de rire tout en se levant doucement de sa chaise pour rejoindre son amie.

« Bien sûr que je te le prête….à une condition, ajouta-t-elle en levant son index, que tu me ramènes le cœur d’O’Connor sur un plateau doré ce soir ! Avec ta force de persuasion, ça ne devrait pas être bien difficile ! Par contre évite ton regard de Niffleur Battu, ça marche avec moi mais je doute que Darren y soit sensible !» pouffa-t-elle en se hissant sur la table ou les sacs étaient posés.

-Je suis ridicule ! Enfin, pour en revenir a Aaron, je pense vraiment que tu devrais te rapprocher de lui, trouver des occasions pour lui parler. Cherche des informations sur lui, sur ses habitudes, pour que tu puisses l'avoir lorsqu'il est complètement seul, c'est généralement plus simple... Et puis, tu fêtes bientôt ton anniversaire, tu voulais faire une grande fête pour célébrer ta majorité... Ça fait déjà un sujet de conversation. Surtout, va l'inviter ! »


« Inviter Aaron ? Sincèrement je ne sais pas s’il viendrait. Ca n’a pas l’air d’être trop son truc ce genre de soirée…En fait, nous sommes vraiment très différents, ajouta-t-elle pour elle-même tout en regardant ses pieds se balancer dans le vide. Après un bref silence, elle reprit d’une voix plus forte à l’attention de Natasha qui avait traversé la pièce pour rejoindre le coin des vestes, En plus j’invite déjà Darren et Cassandre, et j’ai pu voir lors de la St-Valentin que ces trois là s’entendent comme des scrouts à Pétard enfermés dans un bocal ! Swann fronça les sourcils en découvrant le gilet qu’examinait son amie et interrompit le fil de son discours, Je pense que la veste cintrée conviendrait mieux, enfin elle poursuivit, en même temps je comptais inviter Jeremy et il me semble qu’Aaron et lui sont amis bien qu’ils ne soient pas dans la même maison… Je ne sais pas si c’est une bonne idée de l’inviter…Il pourrait refuser. »

-Je te vois d'ici, devant lui, faussement sûre de toi, faisant ton numéro de séduction et lui murmurant que tu serais siiii ravie de le compter parmi les invités... Il rougira, se penchera et murmurera en retour qu'il sera ravi de venir et qu'il aspirerait a être l'homme a ton bras pour cette soirée, mais aussi pour la vie, et il se penchera, il t'embrassera et tu auras des papillons dans le ventre. Vous vécurent ainsi, heureux, jusqu'à la fin des temps !

« Arrête-ça veux-tu ! répliqua Swann faussement énervée, Je savais bien que je n’aurais jamais dû t’en parler, je sens que tu vas m’embêter à longueur de journée avec ça ! Et puis d’abord je n’ai pas des « papillons dans le ventre », ce concept est ridicule ! » lança Swann en descendant de la table pour rejoindre à nouveau Natasha qui était partie dans un long fou-rire.

« Excuse-moi, je suis méchante, et j'espère vraiment pour toi que la scène ne se déroulera pas ainsi »


« Non, ça ne se passera pas ainsi car je l’embrasserai fougueusement avant qu’il n’ait le temps de dire quoique ce soit ! »
plaisanta la Serpentard en ajustant le col de veste de la Serdaigle. Après ce dernier ajustement, la préfète dévisagea sa camarade et lui adressa un sourire sincère.

« Tu es magnifique. Et en plus, tu es la meilleure conseillère que je connaisse… Merci Nat’. »

-C'est tout de même étrange de se dire que ma petite Swann est amoureuse...

-Naaaat’ ! s’offusqua Swann en prenant sa mine boudeuse, nous avons assez parlé de moi et de mon attitude guimauve pour aujourd’hui ! Dis-moi plutôt ce que vous avez prévu comme programme avec Darren pour cette journée à Pré-Au-Lard ? Il t’emmène déjeuner où ? Pourvu qu’il ne te paye pas un vulgaire sandwitch au Trois-Balais, s’il ose faire ça, je le stupéfixe ! Avec tout le mal que l’on vient de se donner, j’espère qu’il va faire en sorte que cette journée soit merveilleuse pour toi. Ainsi tu pourras tester tous tes petits stratagèmes de séductrice !» ajouta Swann avec un sourire espiègle tout en commençant à ranger ses nombreuses affaires dans son petit sac pourvu du sortilège d’extension indétectable.

« Si tu veux je peux t’aider à t’entrainer, regarde j’imite parfaitement Darren. » Swann prit alors une posture volontairement arrogante, levant le menton afin de toiser Natasha du regard tout en la scrutant avec dédain.

« Hey Poupée ! » lança-t-elle avec une voix grave, en détaillant sans vergogne la plastique de son amie.

« Cela dit en passant, s’il ose se conduire de la sorte, je t’autorise à lui balancer un endoloris en pleine poitrine. Ce genre d’attitude machiste, ça va pour Kelsey Lorgan mais Natasha L. Damian vaut beaucoup mieux que ça ! »






Natasha L. DamianAncien personnageavatar
Messages : 286

Voir le profil de l'utilisateur
A peine Natasha se fut-elle exclamé que de voir son amie amoureuse la rendait toute chose que Swann s'offusquait et décidait de changer de sujet, le ramenant au rendez-vous qui devait avoir lieu dans la journée. La Serdaigle grimaca intérieurement. Elle avait beau paraître sûre d'elle, Natasha n'avait aucune idée de comment réagir devant Darren, de comment agir tout court. C'était quelqu'un de complexe et elle avait peur de faire un pas de travers, a un moment donné, qui gacherait tout. Elle secoua la tête, se traita mentalement d'imbécile et se persuada que tout irait pour le mieux. Swann enchaina ainsi sur quelques questions sur leur journée de prévue :

- Dis-moi plutôt ce que vous avez prévu comme programme avec Darren pour cette journée à Pré-Au-Lard ? Il t’emmène déjeuner où ? Pourvu qu’il ne te paye pas un vulgaire sandwich au Trois-Balais, s’il ose faire ça, je le stupéfixe !

Natasha pouffa et répondit aussitôt :

-Tu ne crois quand même pas qu'O'Connor s'abaisserait a déjeuner aux Trois Balais ! Non, il m'invite a l'Hypogriffe Cendré. J'en ai entendu beaucoup de bien, mais c'est un restaurant plutôt classe, je n'y suis pas habituée... A vrai dire, je ne sais même pas ou il est ! Du coup, si tu en as la moindre idée, j'apprécierai que tu m'indiques un peu le chemin. Et puis, je te remercie énormément pour ce que tu as fais, si avec ça il ne craque pas ! D'ailleurs, je te rassure tout de suite, je prendrais garde a te rendre les vêtements dans le même état que maintenant, ajouta-t-elle en adressant un clin d'oeil a son amie.

Elle s'approcha ensuite d'elle et l'aida en empaqueter toutes les affaires. Tout en rangeant, Swann la regarda, sourire espiègle aux lèvres, et lui parla de ses stratagèmes de séduction. Natasha grimaca ouvertement cette fois et se décida a parler a son amie de ses doutes sur ses capacités.

-Justement, j'ai un peu d'appréhension. Darren est différent de tout ceux avec qui j'ai pu flirter jusqu'à présent et je doute vraiment que mes...techniques habituelles, fit-elle en grinçant des dents, ne marchent.

-Si tu veux je peux t’aider à t'entraîner, regarde j’imite parfaitement Darren, s'exclama aussitôt Swann, mimant le Serpentard avec, Natasha devait l'avouer, brio. Elle contint son rire un moment puis, quand la préfète s'écrie d'une voix grave un "Hey Poupée !" son rire éclata.

-Merlin, si un jour Darren lance ça a quelqu'un, il faudra qu'on le grave quelque part, qu'on le photographie, qu'importe, mais que ce soit annoté dans les annales de Dumbledore !

Son rire finit cependant par se calmer et elle permit ainsi a Swann, qui avait cessé de mimer, de poursuivre :

-Cela dit en passant, s’il ose se conduire de la sorte, je t’autorise à lui balancer un endoloris en pleine poitrine. Ce genre d’attitude machiste, ça va pour Kelsey Lorgan mais Natasha L. Damian vaut beaucoup mieux que ça !

Elle rougit doucement et répliqua aussitôt :

-Je ne sais pas si je suis mieux... Natasha s'interrompit, fronca les sourcils et se rappela des nombreuses rumeurs qui couraient sur la jeune femme et qui, pour une fois, n'étaient pas toutes de leurs crus. Ainsi, elle reprit, se corrigeant : Enfin si, je suis quand même un peu mieux qu'elle mais même si je ne l'étais pas, il n'est pas question qu'il s'adresse a moi ainsi... Enfin, j'espère tout de même que cette Lorgan ne se pointra pas, je doute de faire le poids face a ses arguments plutôt généreux, ajouta narquoisement la Serdaigle, en pliant soigneusement le dernier haut de Swann.

Elle le tendit a son amie puis soupira longuement :

-J'espère vraiment que ça va bien se passer... Qu'on ne se disputera pas, qu'on aura de quoi parler, que j'arriverai a faire quelque chose de lui... Et puis, je t'ai promis son coeur sur un plateau en or ! ajouta Natasha en riant de bon coeur.

Elle se mordilla doucement la lèvre puis s'exclama brusquement :

-Zut, quelle heure est-il ? Darren m'a donné rendez-vous a midi, je préfère y être un peu en avance et j'ai promis a Jonathan de passer le voir avant d'y aller... D'ailleurs, je crois qu'il n'approuve pas du tout ce rendez-vous, fit la Serdaigle, sourire aux lèvres. J'ai l'impression qu'il n'apprécie pas plus que ça Darren... Enfin, il faudra bien qu'il s'habitue si nous venons a sortir ensemble. Et cela est vraiment, vraiment, hypothétique ! Bref, qu'est-ce que je demandais déjà ? Ah oui, l'heure... Il faudrait vraiment que je m'achète une montre, un de ces jours, murmura-t-elle en levant les yeux au ciel.

Aussitôt, elle tourna la tête vers Swann et, horrifiée, chuchota :

-Mais c'est bientôt ton anniversaire ! Oui, je sais, j'en ai parlé plus haut mais, merlin, tu as bientôt 17 ans et je n'ai encore strictement aucune idée de cadeaux... Enfin, je ne sais même pas si je vais t'en offrir, être majeur c'est déjà un cadeau en soit, non ? la taquina gentiment Natasha.

Sur ces paroles, la porte de la salle d'art s'ouvrit sur Jonathan. Natasha ecarquilla les yeux et rouspeta, en se dirigeant néanmoins vers lui pour le saluer :

-Il faut frapper avant d'entrer, imagine j'aurais été nue ! Et puis, je pensais pourtant avoir fermé cette porte...

[HS]Jonathan m'a dit qu'il répondrait normalement pour ce weekend, le temps de finaliser et valider sa fiche, etc... Ça ira ? :) Ou tu préfère me répondre entre temps et puis mettre la fin de ce RP après pour qu'on puisse jouer ? Je sais bien qu'on est pas pressee, mais on ne voudrait pas freiner le jeu >.<[/HS]



Avatar & Signature : Kaya Scodelario  
Swann TwilfitPersonnage décédéavatar
Messages : 1123

Voir le profil de l'utilisateur
Swann repliait tous ses affaires afin de les ranger dans son sac. Natasha était fin prête pour faire chavirer le cœur d’O’Connor !
Dommage que Swann ait autant de travail aujourd’hui, elle serait bien allée épier le rendez-vous de son amie juste pour voir Darren baver devant la jeune fille ! Natasha conforta d’ailleurs ses pensées en s’exclamant :

« Et puis, je t'ai promis son coeur sur un plateau en or ! »

Les deux jeunes filles rirent de bon cœur avant que Natasha ne s’inquiète de l’heure. Elle ne devait surtout pas être en retard à l’Hippogriffe cendré.

« Ne t’inquiète pas, je finis de ranger tout ça ! » assura la préfète en montrant les paires de chaussures qui trainaient toujours sur le sol, mais brusquement, Natasha changea de sujet :

« -Mais c'est bientôt ton anniversaire ! Oui, je sais, j'en ai parlé plus haut mais, merlin, tu as bientôt 17 ans et je n'ai encore strictement aucune idée de cadeaux... Enfin, je ne sais même pas si je vais t'en offrir, être majeur c'est déjà un cadeau en soit, non ? »

Swann s’approcha de son amie et lui saisit les poignets tout en souriant.

« Tu vas déjà m’aider à organiser la fête d’anniversaire la plus mémorable qui soit ! Je te garantis que ce cadeau me suffit ! » ajouta-t-elle avec un clin d’œil, Allez file ! Sinon Darren va râler s’il apprend que je te retiens en otage dans la salle des Arts ! »

Sur ces mots Jonathan pénétra dans la pièce.

« Le chauffeur de Madame est arrivé ! » ironisa Swann avant de décrocher un baiser sur la joue de Nat’.

« Passe une bonne journée ma Serdaigle en Miel ! »


La jeune fille quitta alors la salle en compagnie de Jonathan et Swann termina son rangement avec un sourire coquin imprimé sur ses lèvres.

[RP Terminé]



Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Séance d'essayage [Natasha & Swann]

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'amoûr brille sous les étoiles ! [Pv Aaron, Darren, Natasha & Swann)]
» Surprise en flagrant délit... [Natasha & Luna]
» Combat #2: Andriana vs Natasha
» Swann Stanislas [Téminé ♥] || Validée
» Tu veux bien être mon amie ? [Swann & Natasha - 3 mai]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Poudlard :: Etages et couloirs, :: Salle des arts,-