AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 [St Valentin] Ceux-que-tout-les-élèves-veulent-tuer

MerlinCompte fondateuravatar
Messages : 3875

Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Chloé Hellsoft le Ven 16 Déc 2016 - 11:39, édité 1 fois
Chloé Hellsoft Ancien Personnage
14 février 2006

Chloé arriva la dernière dans la salle des professeurs. Lorsqu'elle franchit le seuil, ses collègues étaient là. Essoufflée, elle ferma la porte et s'appuya contre elle quelques secondes. Une fois qu'elle eu réussi à respirer normalement, elle laissa tomber les livres sur la table et se tourna vers ses collègues avec un grand sourire. La jeune femme eu beau essayer de le réprimer, ce fut peine perdue. Elle avait déjà dû se retenir de rire toute la journée en voyant la déconvenue de ses élèves, c'en était trop. La professeur de divination parti dans un fou rire incontrôlable. Cela faisait quelques années qu'elle n'avait pas autant ri.

Pour la première fois depuis que l'idée avait germée dans sa tête, elle arrêta de se demander comment elle avait bien pu l'avoir. Certes, le Whisky Pur-Feu avait bien aidé, mais de là à vraiment y mettre en application... Et surtout, elle n'avait jamais imaginé qu'ils la suivraient jusqu'au bout dans cette idée. Ils risquaient leurs postes, si quelqu'un les découvrait. Pas que ce qu'ils aient fait ait été bien méchant, mais ça n'était pas très sérieux. Chloé avait même préparé une défense: utiliser une journée mièvre et stupide à des fins pédagogiques, à savoir la découverte de l'autre, l'ouverture d'esprit. Pour certains, c'avait bien fonctionné. Pour d'autres, non. Et c'était pour ceux-là que c'avait été le plus drôle.

Lorsqu'elle se calma enfin, Chloé se tourna vers les autres professeurs:

"Ca ne pouvait pas être plus parfait, je crois!" Elle tira une chaise vers elle et s'assit, impatiente. "Alors, selon vous, qui détient la palme du plus beau couple de la journée?"


Les messages postés avant le 17/12/16 par ce compte l'ont été sous le nom et par la joueuse de Chloé Hellsoft.
Peter VirtanenProfesseur d'Etudes des Runesavatar
Messages : 804

Voir le profil de l'utilisateur
Trois des directeurs de maison de Poudlard était déjà là, et dès que Chloé arriverait il serait au complet. La dernière fois qu'ils s'étaient retrouvés tous les quatre...et bien, cela avait causé le bazar de cette journée. L'alcool était définitivement quelque chose de dangereux, pensa Peter avec amertume. Il s'était déjà promis de ne plus jamais boire la moindre goutte de vodka, peut-être devrait-il ajouter le whisky Pur-feu à la liste. Quoique, après tout l'idée n'était pas venue de lui. Finalement, c'était Chloé qui avait tout lancé, il fallait dire qu'elle était dans un sacré état ce soir là...Mais aucun de ses trois collègues n'avait été assez sérieux ou assez sobre pour l'arrêter. Oui, il était temps qu'il se contente du café, l'alcool ce n'était pas pour lui.

Il avala d'ailleurs une gorgée du breuvage noir, ses derniers jours il en avait constamment une tasse à la main. D'ordinaire Peter dormait très peu, et très mal, maintenant il ne dormait plus, ou presque plus. Chaque fois qu'il pensait avoir trouvé le sommeil, les mots de la prophétie de Chloé résonnaient dans sa tête, comme pour lui rappeler qu'il ne méritait aucune forme de tranquillité. C'était une véritable torture, mais il n'en laissait rien paraitre évidement. Son sourige enjoué ne quittait jamais son visage et il continuait de plaisanter, de rire, de vivre comme si tout allait parfaitement bien. Il jouait son rôle à la perfection. Les seules indices de ses doutes intérieurs et de ses problèmes étaient les cernes violacées et creusées qui lui soulignaient les yeux. Il les devait à Chloé, qui l'avait terrifié avec sa fichue transe prophétique, lui volant les quelques heures de sommeils dont il se contentait habituellement.

Le professeur de divination venait justement de passer les portes, et s'y appuyait le temps de reprendre son souffle. Elle s'approcha ensuite de ses collègues avec un large sourire que Peter lui rendit, devinant au regard de la jeune femme qu'elle n'allait pas tarder à éclater de rire. Elle ne résista pas longtemps à la tentation, et partit dans un fou rire incontrôlable et contagieux, entrainant le professeur de Runes avec elle. Il fallait reconnaitre que se retenir toute la journée n'avait pas été chose facile tant certains couples étaient risibles. Une fois qu'elle se fut calmée, Chloé se tourna d'ailleurs vers les autres professeurs en leur demandant qui, selon eux, détenait la palme du plus beau couple de la journée.

Peter fit mine de réfléchir comme si il s'agissait d'une question des plus sérieuses, et consulta ses deux autres collègues du regard.

"J'ai croisé pas mal de couples qui mériteraient le titre, mais je pense que la palme revient à ce garçon qui a demandé son binôme en mariage ce matin...Comment il s'appelle déjà ?"

Peter avait eut toute la peine du monde à ne pas éclater de rire en voyant cette scène au petit déjeuner. Le professeur de Runes se tourna vers Daisy, qui était la directrice de maison de l'élève en question.


Daisy MasonDirectrice de Poudlardavatar
Messages : 3429

Voir le profil de l'utilisateur
Daisy était dans la salle des professeurs depuis quelques minutes seulement lorsque Chloé pénétra dans la pièce un grand sourire aux lèvres avant d'éclater de rire. Il faut dire que cette journée avait été l'une des plus mythiques que l'école ait jamais connu. Et c'était à cause - ou grâce - aux professeurs qui se devaient de faire régner l'ordre. Du jamais vu ! Mais cela en valait mille fois la peine. Cela faisait quelques années qu'elle ne s'était pas autant amusée et comme sa collègue, elle laissa naitre sur son visage un immense sourire. Ils avaient peu de chances de se faire prendre. Tout d'abord, qui soupçonnerait des professeurs ? Les élèves de Poudlard était suffisamment intelligents pour réussir un tel point s'ils s'y mettaient sérieusement. D'ailleurs, certains d'entre eux étaient déjà montrés du doigt pour cette petite plaisanterie.

Elle attrapa sa baguette magique afin de la faire tournoyer machinalement entre ses doigts pendant que Chloé s'interrogeait sur le plus beau coupe de cette journée. Pour Daisy, il était impossible de choisir : il y avait trop de couples qui méritaient ce prix haut la main. D'ailleurs Peter était d'accord avec elle même s'il avait son favori tout de même.

" Danny Sneals, quatrième année. Ce garçon est une plaisanterie à lui tout seul. Je me demande encore ce qu'il fait à Poufsouffle. A vrai dire, ce qu'il fait à Poudlard. Mais j'ai bien peur qu'il ne reste pas longtemps entre nos murs, vu les regards que lui lançait Miss Wright... "

Il faut dire que le jeune homme n'était pas tombé sur la plus accommodantes de ses camarades. Georgiana Wright pouvait être dangereuse si elle le souhaitait. Et qui ne souhaiterait pas être dangereux envers Danny Sneals ? Même ses camarades de Poufsouffle avaient du mal, et ce n'était pas peu dire.


Freckles sloth.
Margot AdamsonAncien personnageavatar
Messages : 1956

Voir le profil de l'utilisateur
La journée avait été aussi mémorable que prévu. Attablée avec deux de ses collègues, une tasse de café à la main, Margot était plongée dans les souvenirs de cette Saint-Valentin magistrale. Ils avaient orchestré ça comme des chefs, leurs collègues ne s'étaient doutés de rien. A chaque fois qu'elle s'était déplacée dans le château, c'était pour y croiser les couples les plus improbables. Les élèves avaient eu des réactions assez différentes en fonction de la personne avec laquelle ils se trouvaient accolés, mais dans l'ensemble elle était plutôt satisfaite de leur petite expérience.

Margot aussi avait profité de cette fête des amoureux. Elle avait vu tous les hommes de sa vie. A sa grande surprise, son fils et son ex-mari étaient venus lui parler par la cheminée à midi. En fin de journée, elle avait été rendre son rapport sur les évènements à Minerva McGonagall. La directrice n'appréciait guère ce type de frivolités et Margot espérait sincèrement qu'elle n'avait pas rougi sous l'effet de son regard perçant. En revanche, le tableau d'Albus Dumbledore semblait sincèrement amusé et même fier de cette initiative. Étrangement, Margot avait l'impression que l'ancien directeur avait deviné qui était à l'origine de cette farce... Heureusement pour les quatre directeurs, Minerva avait mis la sous-directrice en charge de l'enquête destinée à les trouver. Autant dire que Margot ne parviendrait jamais à aucun résultat concluant.

En revenant du bureau de Minerva, l'enseignante avait croisé le fantôme du Baron Sanglant et ils avaient bavardé de longues minutes. C'était vraiment étonnant que tout le monde le craigne ainsi... Bien sûr, il était couvert de sang mais ce n'était pas si dérangeant, c'était comme...des tâches de rousseurs. En plus, lorsqu'on prenait le temps de le connaître, on découvrait un homme très gentil, courtois et romantique. Le fait d'avoir vécu - enfin, existé - pendant si longtemps en faisait quelqu'un de très intéressant, avec de la conversation... Dommage qu'il soit mort, songea Margot en avalant son café. Elle était célibataire depuis bien longtemps, il était peut-être temps qu'elle rencontre à nouveau un homme...vivant, de préférence.

Alors que Chloé entrait en riant comme une baleine, rompant la quiétude de l'endroit, Margot laissa son regard errer discrètement sur son collègue, Peter. Un homme intriguant... Mais l'enseignante n'eut pas le loisir de s'attarder sur ses pensées quelque peu déplacées. C'était l'heure du débriefing. Elle rit de bon coeur en se rappelant l'improbable mais sincère demande de Sneals.

"Il faut dire que cette Wright a un sacré tempérament... J'ai adoré la demande en mariage, c'est sûr. Notre chef-d'oeuvre... Cela dit, je pense que nous avons peut-être atteint notre but et créé de nouvelles affinités. Je pense que ma préfète, miss Twilfit, a bien accroché avec ce jeune Finnigan... Serdaigle et Serpentard sont faits pour s'entendre, après tout."

Avec un petit sourire énigmatique, elle porta sa tasse à ses lèvres et termina son café.



Isabelle Adjani, kit par Juliet
MerlinCompte fondateuravatar
Messages : 3875

Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Chloé Hellsoft le Ven 16 Déc 2016 - 11:40, édité 1 fois
Chloé Hellsoft Ancien Personnage
Peter fut le premier à répondre à la question de Chloé. Celle-ci lui jeta un coup d'oeil, hésitant sur la réaction à avoir. Depuis ce fameux jour "prophétique", la jeune femme ne savait plus trop comment se comporter avec son collègue. Lui continuait comme s'il ne s'était rien passé et, si elle essayait de lui rendre la pareille, c'était précisément ça qui la dérangeait. Visiblement, Peter savait qu'une transe prophétique ne laissait aucun souvenir au voyant et en profitait. Il ne voulait pas que Chloé sache qu'elle avait fait (pensait-il) une prédiction à son sujet. Mais pourquoi? Les mots sortis de la bouche de la professeure de divination étaient des plus innocents. Il aurait au moins dû lui demander si elle allait bien à sa sortie de "transe", quitte à lui dire qu'elle n'avait pas articulé un mot, ou n'importe quoi... mais non.

Depuis, elle surveillait donc son collègue du coin de l'oeil et n'avait pas manqué de remarquer les cernes qu'il arborait ces derniers jours. Il avait visiblement un problème avec la Finlande et Chloé se demandait vraiment quoi, sans oser lui poser la question. Le sujet devait être sensible. Ne sachant vraiment pas quoi faire de ces pensées encombrantes, elle essayait de les oublier mais elles restaient toujours dans un coin de son cerveau.

"J'ai raté la demande en mariage, quel dommage!" dit-elle en s'installant à table avec ses collègues. "J'ai été un peu trop occupée à éviter les dégâts à l'entrée de la Grande Salle. Certains Serpentards sont vraiment hargneux. D'ailleurs, j'ai été étonnée qu'on n'entende pas parler d'O'Connor et de Miss Harper."

Elle était assez d'accord avec Daisy lorsque celle-ci se demandait ce que fichait Sneals à Poufsouffle, mais elle ne la taquina pas sur le sujet. Chaque maison avait ses boulets et elle était heureuse que Danny n'ait pas atterri dans la sienne. Margot faisait remarquer que Swann Twilfit semblait bien s'être entendue avec Aaron Finnigan... un élève qu'elle ne connaissait absolument pas. C'était l'inconvénient d'être professeur d'option: la plupart des élèves du collège ne passait jamais dans votre salle de cours.

"Je ne sais pas si qui que ce soit est fait pour s'entendre avec une Serpentard de ce genre. Swann peut être adorable mais c'est une sacrée vipère." Chloé se tourna vers Daisy et lui demanda: "Tes filles ne s'en sont pas trop mal sorties, dis-moi. J'ai croisé Beth et Jane, mais pas Wendy. La mienne m'a évité toute la journée, vous ne sauriez pas avec qui elle est tombée, par hasard?"

Sur cette question d'une importance primordiale, Chloé donna un coup de baguette en direction de la théière.

[HJ: Je ne sais pas avec qui Maéva est tombée mais dites un truc qui ne fera pas plaisir à Chloé. Du genre, Kelsey Lorgan^^]


Les messages postés avant le 17/12/16 par ce compte l'ont été sous le nom et par la joueuse de Chloé Hellsoft.
Peter VirtanenProfesseur d'Etudes des Runesavatar
Messages : 804

Voir le profil de l'utilisateur
Peter n'avait évidement pas manquer le regard que Chloé lui avait lancé. Il avait le sentiment qu'elle l'observait trop souvent en ce moment, comme si elle le surveillait. Pourtant il agissait le plus normalement du monde, comme si il ne s'était jamais rien passé. Peter s'était renseigné sur les transes prophétique et les voyants n'étaient censés en garder aucun souvenir, alors pourquoi semblait-elle se méfier de lui ? Le professeur de runes ne laissait transparaitre aucun signe de son inquiétude et adressa un sourire charmeur à la jeune femme.

Tous les enseignants étaient d'accord pour dire que la demande en mariage de Sneals avait été un moment mémorable mais que ce dernier prenait des risques car Miss Wrigt avait un sacré tempérament ! Margot mentionna alors le couple formé par la préfète de sa maison et Aaron Finnigan, apparemment tous les deux s'étaient bien rapprochés. Peter connaissait Miss Twilfit qui était en cours avec lui, et il était d'accord avec Chloé pour dire que, si elle était adorable la plupart du temps, cette demoiselle pouvait être une véritable vipère. D'après ce qu'on racontait, elle était à l’origine de pas mal de rumeurs, toutes plus destructrices les unes que les autres, et rarement fondées. Chloé se tourna alors vers Daisy et lui demanda comment ses filles s'en étaient sortie, avant de demander à ses collègues si ils savaient avec qui la sienne était tombée.

"Il me semble l'avoir croisé avec cette...*séductrice ? allumeuse ? nymphomane ?*...fille, de Poufsouffle. Miss Lorgan."

Peter plaignait la pauvre Chloé. Il n'avait pas d'enfant mais si il avait eu une fille de douze ans, la dernière personne avec qui il aurait voulu la voir trainer était bien Miss Lorgan. Cette demoiselle avait du faire du charme à tous les garçons de l'école, y compris lui-même. Néanmoins, Maëva avait du apprendre des choses...intéressantes. Lui avait trouver la solution pour s'éviter ce genre de soucis : il n'aurait pas d'enfant. Il avait déjà suffisamment de problèmes comme ça et Peter n'avait plus la moindre confiance en l'amour paternel. Si un père pouvait trahir son propre fils et le dénoncer aux autorités, alors l'inverse était probablement vrai aussi. Il pensa rapidement aux lettres de son père, envoyées d'Askaban, enfermées dans un tiroir de son bureau, et encore cachetées. Il se demandait pourquoi il les gardait alors qu'il n'avait pas la moindre intention de les lire, c'était idiot. Il devrait les jeter, ou les brûler, mais ne pouvait s'y résoudre. Plus que de l'idiotie, c'était de la faiblesse. Peter secoua la tête, comme pour chasses ses sombres pensées, et retrouva son habituel sourire.

"Le seul moyen d'éviter ce genre de situation reste quand même de ne pas avoir d'enfants..."plaisanta Peter avant d'avaler une nouvelle gorgée de café.


Margot AdamsonAncien personnageavatar
Messages : 1956

Voir le profil de l'utilisateur
HRP : déterrage de topic ! \o/ Je me permets de sauter le tour de Daisy, depuis le temps. On fait un dernier tour et on ferme ?

Margot avait décidé de bouder d'une façon absolument immature lorsque Chloé avait dit que certains Serpentard étaient vraiment hargneux. Pas du tout ! Ils avaient du caractère, tout simplement. Ils savaient se défendre, et ils étaient astucieux. D'ailleurs, sa préfète préférée n'était pas une langue de vipère ! Elle avait juste... un sens aiguisé de l'observation. Ah, il ne fallait pas taquiner Margot sur sa maison, elle était susceptible sur ce sujet...

Elle fut vengée lorsque Chloé apprit de la bouche de Peter que sa fille avait été collée avec Kelsey Lorgan. Aïe, voilà un drôle de retournement de situation. Chloé était à l'origine de cette Saint-Valentin, avec ses collègues, et voilà que sa fille en faisait les frais. Après tout, qui savait ce que Kelsey avait pu faire avec une fille de douze ans à sa merci ? Le pire était à craindre... Peter semblait approuver, puisqu'il ajouta :

"Le seul moyen d'éviter ce genre de situation reste quand même de ne pas avoir d'enfants..."

Haussant un sourcil septique, Margot décida qu'il était temps d'arrêter de bouder.

"Avoir des enfants apporte beaucoup de soucis, c'est sûr, mais ils nous apportent tellement en échange que ça en vaut la peine... Mon fils nous en a fait voir des vertes et des pas mures pendant son adolescence. En ce moment, par exemple, je suis loin d'apprécier sa petite copine. La jumelle française de Lorgan..."

Elle esquissa une moue désapprobatrice puis hocha les épaules.

"Enfin, ça reste mon fils, et je suis très contente qu'il existe."

Puis elle se tourna vers les deux autres mères en attendant qu'elles approuvent. Margot était loin d'être la mère de famille idéale et n'avait jamais envisagé une vie à la Weasley, entourée de bambins, mais elle trouvait bizarre que quelqu'un ne veuille pas du tout tenter l'expérience de la paternité.



Isabelle Adjani, kit par Juliet
Daisy MasonDirectrice de Poudlardavatar
Messages : 3429

Voir le profil de l'utilisateur
HRP : Va pour le dernier tour et la fermeture, si ça va aux autres. Et désolée pour mon tour ><

Daisy fut tentée de protester quand la conversation dériva quelque peu sur Kelsey Lorgan avec l'argumentaire tout fait qu'elle sortait d'habitude pour défendre son élève (besoin de se rassurer / élève cherchant sa voie / dérive d'adolescente / doit manquer de confiance en elle / influencée par les magazines / besoin d'affection / autre argument un peu bancal ) mais se ravisa. Elle ne pouvait pas nier que Miss Lorgan avait sûrement été ravie de passer la journée avec Maëva pour transmettre un peu de son... savoir. Mais elle se doutait bien que la fille de Chloé avait suffisamment hérité de sa mère pour ne pas se laisser faire et se faire son propre avis sur le discours de Kelsey.
Elle hocha la tête quand Margot protesta contre les propos de Peter, à propos des enfants. Pour sa part, elle avait vécu au milieu de trois frères et arrivée à l'âge adulte n'avait pas pu imaginer se passer d'enfant, de plusieurs enfants même. Bon, elle devait avouer que trois d'un coup, ce n'était pas vraiment prévu et pas vraiment des plus pratiques.

- Je suis d'accord avec Margot, même si parfois mes filles m'agacent surtout quand elles se disputent, je me sentirai vraiment seule si je n'avais pas eu d'enfant. Et encore, je suis presque tranquille maintenant, quand elles étaient petites, trois bébés à la maison, c'était sportif.

Et évidemment, par ce phénomène encore inconnu des scientifiques, les jumeaux ou les triplets avaient toujours tendance à se mettre à pleurer en même temps au milieu de la nuit pour le plus grand plaisir des parents.

- Enfin, tu dis ça maintenant Peter, mais tu es encore jeune. Peut-être que quand tu rencontrera quelqu'un, tu ne jurera plus que par couches, biberons et nuits blanches, ajouta t-elle en riant.


Freckles sloth.
MerlinCompte fondateuravatar
Messages : 3875

Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Chloé Hellsoft le Ven 16 Déc 2016 - 11:40, édité 1 fois
Chloé Hellsoft Ancien Personnage
"Il me semble l'avoir croisé avec cette... fille, de Poufsouffle. Miss Lorgan."

Chloé ouvrit la bouche puis... la referma, complètement atterrée par la nouvelle. De tous les élèves de Poudlard, il avait fallu que sa fille, si petite, si innocente, tombe avec cette allumeuse. Merlin, elle ne pouvait même pas imaginer ce que Lorgan avait bien pu lui raconter. Quelle horreur! Le destin était cruel. Chloé s'amusait cinq minutes et on la punissait de la plus atroce des manières.

"Mais... mais... pourquoi?" réussit-elle à dire au bout d'un moment. "Comment en est-elle arrivée à parler à Lorgan? Qu'est-ce qu'elle a bien pu lui raconter?"

En effet, le sortilège fonctionnait de cette manière: les élèves se retrouvaient liées avec la première personne qu'ils avaient croisé en sortant de la Grande Salle. Pourquoi diable Maéva était aller parler à Kelsey? Se connaissaient-elles? Chloé pria silencieusement pour que ce ne soit qu'un affreux malentendu et se jura d'enquêter. Hors de question que sa fille devienne une traîne comme Kelsey! Elle tenta de se rassurer en se disant qu'il y avait pire que Kelsey, comme... comme... bon, là tout de suite ça ne lui venait pas, mais il y avait TOUJOURS pire.

La conversation dérivait sur cette bénédiction qu'étaient les enfants. Elle écouta Margot et Daisy en faire l'apologie, et se retint un commentaire acide. Elle adorait Maéva, c'était certain, mais l'annonce de sa journée avec Kelsey lui faisait dire qu'ils pouvaient aussi être une véritable malédiction, à vous faire des cheveux blancs prématurément. Elle songea à tous les caprices de sa fille, persuadée d'être surcouvée juste parce que sa mère était dans le même château, et absolument gaga parce que son père la couvrait de cadeaux. Elle avait déjà songé à l'envoyer vivre les deux mois d'été chez James, histoire de briser un peu ses illusions, mais elle avait trop peur qu'il lui remplisse le crâne d'ineptie à son encontre. Chloé se contenta donc d'acquiescer aux remarques de ses collègues, jusqu'à ce que Daisy fasse une remarque assez drôle à Peter.

"Espérons que ça lui arrive" plaisanta-t-elle, "j'ai hâte de voir Peter jouer le papa poule! Radio Poudlard adorerait aussi, j'en suis sûre." Elle ne put retenir un ricanement en imaginant son collègue se promener avec un bébé parmi les élèves. Du moment que la mère n'était pas Lorgan... "Tes parents ne te mettent pas la pression de ce côté là? Généralement, ils ne peuvent pas se retenir de réclamer des petits enfants à corps et à cri. Sans compter que ce serait du gâchis de perdre ton matériel génétique."

Elle conclu sa phrase d'un regard appréciateur volontairement exagéré.
[HRP: du coup Peter, c'est à toi de conclure, tu peux nous PNjiser un peu.]


Les messages postés avant le 17/12/16 par ce compte l'ont été sous le nom et par la joueuse de Chloé Hellsoft.
Peter VirtanenProfesseur d'Etudes des Runesavatar
Messages : 804

Voir le profil de l'utilisateur
Peter regretta vite sa remarque anodine quant au fait de ne pas avoir d'enfants, les trois mères qui se trouvaient en sa compagnie s'allièrent pour lui assurer que, malgré les problèmes qu'ils pouvaient parfois apporter, les enfants étaient formidables. Le professeur de runes hocha la tête avec un sourire. Protester n'aurait servi à rien sinon à le faire passer pour un type étrange. Il n'avait rien contre les enfants, sinon il ne serait pas professeur. Il avait juste un problème avec la paternité. Il n'avait plus aucun modèle de père à qui se fier et il aurait trop peur de reproduire les erreurs du siens. Là ou les hommes ordinaires apprenaient à leurs enfants à attraper un souaffle, le sien lui avait montré comment reconnaitre un né-moldu, expliqué les impardonnables, appris à frapper...trop bien peut-être. Jonathan Carrow avait transmis les pires aspects de sa personne à son fils, qui avait désormais peur de faire la même bêtise. Non, décidément Peter n'aurait jamais d'enfants, quoiqu'en disent ses charmantes collègues. Mais il n'était pas question de leur avouer le fond de sa pensée.

- Enfin, tu dis ça maintenant Peter, mais tu es encore jeune. Peut-être que quand tu rencontrera quelqu'un, tu ne jurera plus que par couches, biberons et nuits blanches.

Peter éclata de rire, et se cala contre le dossier de sa chaise. Croisant les bras sur son torse il fit mine de réfléchir un instant.

-Peut-être bien en effet, tout arrive...répondit-il avec un sourire énigmatique. *Tout sauf ça. Jamais.*

Chloé surenchérit en assurant qu'elle avait hâte de le voir en papa poule, ce qui fit rire les trois jeunes femmes. L'enseignant se joignit à elles, pour la forme, alors qu'il aurait plutôt été tenté de faire la grimace. Il n'avait vraiment rien pour être un bon père et la vision de lui-même avec un enfant dans les bras avait de quoi lui faire faire des cauchemars....mais pour ça il faudrait qu'il dorme, en fait. Le professeur avala une longue gorgée de café mais faillit s'étouffer avec en entendant la suite de la phrase de Chloé.

"Tes parents ne te mettent pas la pression de ce côté là? Généralement, ils ne peuvent pas se retenir de réclamer des petits enfants à corps et à cri. Sans compter que ce serait du gâchis de perdre ton matériel génétique."

Ses parents. Comment en étaient-ils arrivé à parler de ses parents ? Peter répondit néanmoins au regard appréciateur exagéré de Chloé par un clin d’œil tout aussi surjoué. Pour se laisser un peu de temps, il porta de nouveau sa tasse de café à ses lèvres et en but lentement une...toute petite gorgée. Elle était désespérément vide. C'était un peu comme si son meilleur ami l'abandonnait.

"Ma mère sait bien qu'elle ne pourrait pas en profiter de toute façon, elle refuse de quitter la Laponie, et je commence à me faire à l'Angleterre, mêmes si vous êtes parfois un peu étranges, vous les anglais..." Peter ponctua sa phrase d'un nouveau sourire.

La conversation dévia ensuite sur l'Angleterre,les voyages, Margot parla un peu de ses années en France, Peter de la Finlande. Ils discutèrent jusque tard dans la soirée mais les sujet "famille" et "enfants" ne furent plus évoqués, pour le plus grand bonheur du professeur de runes. Et puis, c'était quand même nettement plus drôle de se moquer des élèves...



RP Terminé


Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

[St Valentin] Ceux-que-tout-les-élèves-veulent-tuer

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [St Valentin] Ceux-que-tout-les-élèves-veulent-tuer
» Bureau du Professeur Vector
» Colin ☾ -En tout cas, ils peuvent me tuer, je ne parlerai pas. -Mais moi non plus! Ils peuvent vous tuer, je ne parlerai pas! -Ah, je savais qu’on pouvait compter sur vous.
» Les relations entre élèves de Beauxbâtons
» [Restaurant] Grand bal de charité... (Tout ceux qui sont sur le bateau...)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Poudlard :: Aile Sud, :: Salle des profs,-