AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 A little party never killed nobody [RP presque commun]

Aller à la page : Précédent  1, 2
Marlene BarclayEtudiante en médicomagieavatar
Messages : 416

Voir le profil de l'utilisateur
Marlene était persuadée jusqu'à cette soirée que Grady était incapable de s'énerver : ils se fréquentaient d'assez près régulièrement depuis le début de l'année et il n'avait jamais eu un mot plus haut que l'autre. Mais visiblement, elle s'était trompée. Tout le monde resta muet devant sa démonstration de colère et elle sursauta lorsqu'il claqua sa porte avec violence. Et bien, les choses s'étaient dégradées rapidement... Elle savait qu'il avait rompu avec Kessy il y a quelques temps mais elle ne pensait pas que c'était si tendu entre eux. Il n'en n'avait rien dit, James ne lui avait rien dit et Kessy non plus n'avait pas vraiment posté de choses à ce sujet sur Snapechat ou Instamagic... Son petit-ami essaya de détendre l'atmosphère en proposant une tournée générale et les conversations reprirent peu à peu, les gens cessant de jeter des coups d’œil vers la porte de Grady qui restait obstinément close. Profitant de la soirée qui suivait son cours, Marlene en profita pour se glisser jusqu'à James quand il passa dans la cuisine pour remplir des bols de chips, passant une main dans son dos.

- Tu penses que ça va aller, pour Grady ?

En tout cas, ce dernier restait pour le moment cloitré. Même le lancement de la musique ne le fit pas sortir alors que les gens semblaient s'amuser. Les triplettes Mason se livrèrent à une chorégraphie originale et Marlene les applaudit avec plaisir, assise sur l'accoudoir du canapé. Elle s'amusait bien, au milieu de tous ces gens, et elle était contente d'assister à une fête. Elle n'avait pas vraiment été très populaire à Poudlard, du genre à assister à toutes les soirées... D'ailleurs, si elle ne sortait pas avec James, elle n'aurait sûrement pas été invitée. Mais comme elle était la Nouvelle-Marlene, elle essayait de sortir ces idées là de sa tête. Elle était cool maintenant. Détendue. Branchée même. Du moins, elle l'était jusqu'à ce qu'on propose le jeu de la bouteille... Elle se sentit rougir alors que personne ne lui parlait. Elle n'était pas fan de ce genre de trucs... Elle ne voulait pas embrasser d'autres gens, elle n'embrassait que James. Mais elle ne voulait pas paraître rabat-joie alors elle suivit le petit groupe qui s'installait en cercle, en se mettant bien à côté de son petit-ami, dont elle prit la main.

Jane lança la bouteille dans un grand rire et Marlene pria pour que cela ne tombe surtout pas sur elle. Elle fit un tour, deux tours, trois tours... et le goulot s'arrêta devant elle. Son cœur fit une violente embardée et elle sentit sa gorge se serrer. Elle baissa les yeux en serrant un peu plus la main de James alors que la bouteille était relancée. Faites que ce soit James, faites que ce soit James, faites que... Une série de rires la fit relever les yeux et elle constata que la bouteille s'était arrêtée devant Samantha. Non, c'était forcément une blague. Elle n'allait pas embrasser Samantha, c'était hors de question, déjà qu'elle n'allait pas embrasser une fille et ensuite, pas Samantha, surtout pas, c'était le pire avec Lauren. Elle n'aimait pas ce jeu et elle ne voulait pas jouer, elle n'aimait pas ce jeu. Elle secoua la tête en signe de négation, de grandes plaques rouges sur les joues. Ils n'avaient pas le droit de la forcer !




Avatar par Gwendalivia.
Samantha MillerPersonnage décédéavatar
Messages : 245

Voir le profil de l'utilisateur
Après des débuts chaotiques, et c'était vraiment le moins qu'on puisse dire, les événements s'étaient calmés et les esprits échauffés s'étaient tournés vers l'alcool. Primaire, mais efficace. Samantha n'avait jamais été une grande buveuse, malgré quelques expériences à l'époque Poudlard, et s'était retranchée ce soir sur un sage jus de citrouille. La pleine lune approchait et il n'était jamais bon d'affaiblir son organisme avec des excès dans ces moments-là. Son médicomage l'avait prévenue, les lycanthropes avaient souvent l'alcool violent... Alors, au fil de la soirée, elle voyait ses camarades devenir de plus en plus joyeux tandis qu'elle-même conservait toute sa lucidité. Sam était souvent désignée officiellement accompagnatrice de fin de soirée, à elle les transplanages d'escorte...

Cela ne l'empêchait pas de s'amuser, heureusement. Une fois la tornade Grady-Kessy passée, elle avait conversé un long moment avec James, à revivre la dernière soirée des ambulanciers qui avait été particulièrement épique. C'était à se demander comment certains avaient réussi à se lever pour travailler le lendemain... James et Sam se voyaient régulièrement maintenant qu'ils avaient rejoint la petite équipe des ambulanciers, et Sam découvrait un jeune homme très agréable, sociable et plein d'humour, qu'elle était ravie de retrouver dans son - petit - cercle amical. L'humour, le recul, la légèreté étaient essentiels dans le boulot qu'ils faisaient, sous peine de se faire vite envahir par un quotidien oppressant.

La jeune femme passait donc une bonne soirée, jusqu'à ce que deux idiotes proposent le pire des jeux de la terre : le jeu de la bouteille. Nerveuse, Sam balaya l'assemblée du regard, comptant mentalement le nombre de mauvaises associations qui pourraient se faire. Tous les gens ici avaient un passif, le début de soirée l'avait suffisamment démontré. Mais toute notion de bon sens s'était envolée dans le Whisky pur feu, et l'assemblée se laissa tenter par le jeu de l'enfer... Maugréant intérieurement, Sam vint s'installer à côté de Lauren, en priant pour qu'on la laisse tranquille.

Hélas. Elle eut beau prier deux fois plus fort lorsque la bouteille désigna sa pire ennemie, Marlene Barclay, le second tour la désigna immanquablement.

"Evidemment", murmura-t-elle dans sa barbe avant de lancer un regard mauvais à Jane Mason. Il était évidemment hors de question qu'elle embrasse Marlene, la fille qui l'avait dénigrée et marginalisée toute sa terminale, une fille lycanthrophobe et homophobe, bref, une Samophobe. Sans pouvoir s'en empêcher, Sam tourna la tête vers Marlene pour observer sa réaction, et leva ostensiblement les yeux au ciel en voyant les tâches rouges qui s'étendaient sur ses joues. Bien, au moins elles étaient sur la même longueur d'onde.

Sam lança un rire et secoua la tête en signe de dénégation, tout en désignant la bouteille du doigt. Avec la plus grande des mauvaises fois, elle réagit :

"On ne voit pas bien sur qui la bouteille s'est arrêtée, c'est entre Lauren et moi, donc je pense qu'il faut relancer. Un premier tour, c'est comme une première crêpe, c'est toujours raté !"

Et, sans laisser à quiconque le temps de protester, elle se pencha et fit tournoyer la bouteille une nouvelle fois.

Spoiler:
 


   
NarrateurNarrateuravatar
Messages : 351

Voir le profil de l'utilisateur
Le membre 'Samantha Miller' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé à 10 faces' : 2

--------------------------------

#2 'Dé à 10 faces' : 4
James CarterBriseur de Coeuravatar
Messages : 309

Voir le profil de l'utilisateur
James ne savait pas trop comment il s'était retrouvé en cercle avec tous ses anciens camarades de Poudlard, une bouteille vide tournant au milieu d'eux. Ce jeu - pourtant si populaire dans les soirées moldues - ne pouvait pas être une bonne idée. Il y avait bien trop de couple et d'ex dans cette soirée : Nora et Grady, Grady et Kessy, Irving et Nora, Irving et Samantha, Samantha et Lauren, Kessy et lui, Marlene et lui... Dans quel monde cela ne finirait pas en troisième guerre mondiale ?

Mais James, un brin trop éméché, ne prêtait pas vraiment attention à ces pensées, qui auraient pu pourtant lui permettre d'éviter un conflit mondial. Il préférait nettement déguster son Whisky, et chercher un moyen de faire sortir son meilleur ami de sa chambre. Mais le Grady sauvage en colère n'était pas un animal facile à apprivoiser, et il fallait être subtil et délicat. James avisa une pizza, posée sur le table derrière lui, et la fit réchauffer un coup de baguette. Puis, il la fit léviter jusqu'à la porte de la chambre de son meilleur ami. Personne ne pouvait résister à une odeur semblable ! Très fier de son petit stratagème, le jeune homme reporta sur le jeu - la bouteille venait de faire son premier arrêt.

Le coeur de James rata un battement, tandis qu'il posait sur Marlene un regard interrogateur. Embrasser Samantha, voilà une bonne idée pour enterrer la hache de guerre ! Et puis, ce n'était pas comme si un petit bisou était un acte insurmontable. Sauf que Marlene était Marlene et que, sans surprise, elle se mit à rougir et à secouer la tête. James comprenait pourquoi, mais aurait bien aimé voir sa petite-amie faire un effort envers Samantha. Bon, un baiser était peut-être un trop grand pas ; peut-être qu'elle pourrait déjà se mettre à lui adresser quelques mots ? Samantha, de son côté, relançait la bouteille en faisant preuve d'une mauvaise foi peu subtile. Le Poufsouffle vida son verre d'une traite, dégagea sa main de celle de Marlene et s'exclama :

"Ah non ! Hors de question qu'il n'y ait pas de bisou pour ce premier tour !" Il se pencha en avant et déposa un gros bisou sur la joue de son amie. "Voilà, maintenant on peut continuer." fit-il en se réinstallant à sa place, adressant un grand sourire à l'ambulancière.

Il regarda la bouteille tourner et le désigner. Quelqu'un la relança et elle s'arrêta sur...
Nora WeaverAubergisteavatar
Messages : 2053

Voir le profil de l'utilisateur
Nora resta muette de surprise face à la réaction de Grady. Elle pensait le connaitre assez bien pourtant elle ne l'avait jamais vu énervé comme ça. Elle ne l'avait jamais vu énervé tout court, à vrai dire. Le regard perturbé de la jeune femme passa de son ex-petit-amie à l'ex-petite-amie de ce dernier sans qu'elle ne sache quoi dire. Ce fut finalement Jane qui s'interposa entre Kessy et Grady, sans parvenir à raisonner ce dernier.

Nora observa, impuissante, le jeune homme se diriger vers sa chambre dont il fit claquer la porte tandis que Kessy poursuivait ses bavardages avec Cassie comme si rien ne s'était passé. Le silence qui était tombé se dissipa bien vite alors que les conversations reprenaient petit à petit et Nora fut forcée d'approuver les paroles de Jane quand celle-ci recommanda à James de laisser Grady se calmer tout seul. Elle jeta un regard inquiet en direction de la chambre de ce dernier avant de se laisser tenter par la proposition de James, qui lui tendait un verre rempli d'un liquide qui lui brûla la gorge.

L'alcool faisant doucement son effet, Nora se détendit un peu et se retrouva à applaudir chaleureusement la chorégraphie des triplées Mason. Elle s'était rapprochée d'Irving et était occupée à commenter l'étrange réaction de Grady avec son petit-ami quand Kessy et Erwan attirent l'attention de tous les invités en proposant le jeu de la bouteille.

"C'est un peu régressif, non ?" lança-t-elle en riant en repensant à un nouvel an chez Irving où la soirée s'était terminée de la même façon.

Nora n'était pas certaine que le jeu de la bouteille soit la meilleure idée qui soit, au vu des tensions qui existaient entre certains invités, et trouvait qu'ils étaient un peu vieux pour jouer à ça, mais Jane était visiblement d'un autre avis puisqu'elle passa d'autorité un bras sous le sien et l'entraina vers le cercle qui se formait au centre de la pièce. Nora eut juste le temps d'attraper la main d'Irving et de l'attirer à sa suite -hors de question qu'il échappe à ce jeu si elle se retrouvait obligée d'y jouer !

La bouteille ne tarda pas à désigner ses premières victimes et le malaise se fit clairement sentir alors que Marlène devenait rouge comme un souaffle à l'idée de devoir embrasser Samantha. Cette dernière s'en sortit avec une pirouette plus ou moins habile et s'empressa de relancer la bouteille, qui s'arrêta cette fois sur James, puis sur Nora. Consciente qu'elle aurait pu tomber plus mal, elle laissa échapper un éclat de rire nerveux avant de hausser les épaules et de traverser le cercle sur les genoux pour venir déposer un chaste baiser sur les lèvres de son camarades, les joues rosissantes.

Elle retrouva rapidement sa place, et se pencha en avant pour faire tourner la bouteille, espérant qu'elle ne désignerait pas d'ennemis jurés cette fois-ci...


NarrateurNarrateuravatar
Messages : 351

Voir le profil de l'utilisateur
Le membre 'Nora Weaver' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé à 10 faces' : 4, 9
Marlene BarclayEtudiante en médicomagieavatar
Messages : 416

Voir le profil de l'utilisateur
Marlene eut la joie de voir Samantha tourner la bouteille une nouvelle fois. Au moins, elles étaient sur la même longueur d'ondes sur ce point ! Mais c'était sans compter James, qui, sans un geste tendre pour la consoler - même pire, en arrachant sa main de la sienne comme si elle avait fait quelque chose de mal - pencha pour déposer un baiser sur la joue de leur ancienne camarade, comme pour prouver qu'elle ne respectait pas les règles. Il était obligé d'enfoncer le clou comme cela ?! Ce n'était pas plutôt elle, qu'il devrait défendre ? Alors elle savait bien que lui et Miller travaillaient ensemble mais quand même ! C'était elle, sa petite-amie. Renfrognée, Marlene remonta ses genoux et posa son menton dessus. Le summum fut atteint lorsque James fut désigné dans la foulée, après Nora Weaver. Elle détourna les yeux lorsqu'ils échangèrent un baiser, le cœur battant et les joues rouges. Elle détestait ce jeu. Décidant de ne plus concéder un regard à son copain, elle garda son attention fixée sur la stupide bouteille. Elle aussi, elle allait partir se cacher dans la chambre de Grady, si c'était comme ça ! Nora fit retourner de nouveau l'objet de malheur, qui la désigna elle et Erwan, le copain de Kessy.

- Nooon, pas deux fois la même personne ! s'exclama Jane d'une voix un peu trop forte. On relaaaaaance !

Spoiler:
 




Avatar par Gwendalivia.
NarrateurNarrateuravatar
Messages : 351

Voir le profil de l'utilisateur
Le membre 'Marlene Barclay' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé à 10 faces' : 9
Marlene BarclayEtudiante en médicomagieavatar
Messages : 416

Voir le profil de l'utilisateur
J'ai oublié le deuxième lancé




Avatar par Gwendalivia.
NarrateurNarrateuravatar
Messages : 351

Voir le profil de l'utilisateur
Le membre 'Marlene Barclay' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé à 10 faces' : 3
Grady McNeilEleveur de licornesavatar
Messages : 138

Voir le profil de l'utilisateur
Grady était énervé. Énervé genre énervé-énervé. Pas énervé un peu. Pas énervé Poufsouffle. Non, il était énervé. Assis sur son lit en bazar (on y retrouvait ses draps emmêlés, son pyjama mais également Le Bavboulos, le mensuel des Bavboules, deux emballages de barres de céréales, la baguette-chargeuse de son PearOne, sa montre, un ballon de basket et un stylo lumineux avec Martin le Moldu Fou qui se faisait électrocuter dessus), il ruminait en écoutant la musique qui provenait de son salon. Les gens s'amusaient ! Ils s'amusaient-s'amusaient ! Alors que lui n'était pas content. Alors il n'était pas Grady-centré, il comprenait que les gens pouvaient s'amuser sans lui mais c'était son appartement, sa fête, ses carottes et tout le monde s'en fichait qu'il soit fâché ! Alors qu'il avait tout à fait raison.

Alors il n'était pas la Reine d'Angleterre sur le plan de la politesse mais quand même. Kessy venait à sa fête, chez lui, dans son appartement qu'il payait, avec ses sous, avec son argent, et elle venait, alors qu'elle n'était même pas invitée et qu'ils étaient fâchés. Et en plus elle venait avec son nouveau petit-copain qu'elle lui balançait à la figure. Alors euh hein bien ! Chez quelqu'un d'autre, il n'aurait rien dire. Mais là, il était chez lui. Son appartement ! C'était grave abusé. Énervé, il se laissa tomber en arrière, sa tête heurtant le ballon de basket ("aïe") qui s'en alla rebondir plus loin. Il attrapa son PearOne dans sa poche et lança une partie d'Angry Buck.

Il en était à essayer de détruire la construction en bois des Mangemorts en leur laissant des Buck énervés quand une odeur familière vint chatouiller ses papilles. Oooh, ça, il connaissait. Ça, c'était son point faible. Comment osaient-ils manger de la pizza sans lui ? Scandaleux ! Démission ! Pas content ! Il se releva sur son matelas, les sourcils froncés. Il devait résister à la tentation pour bien montrer qu'il était fâché. Il devait résister et devenir un exemple même d'abnégation ! Qu'on chante des fables sur lui aux enfants pour leur apprendre l'importance d'être constant ! Il n'allait pas sortir de cette chambre, même si James l’appâtait avec de la nourriture... Enfin, peut-être qu'il pouvait le faire discrètement. Il se leva donc, toujours fâché, pour attraper discrètement l'assiette devant sa porte. Sauf que son meilleur ami l'attendait au tournant...

Maitre Grady, sur son lit étalé
Avait en tête un outrage
Maitre James, par l'expérience avisé
Lui tint à peu près ce langage :
Et bonjour, Monsieur "j'ai-de-l'ego"
Que vous êtes pénible ! Que vous me semblez solo !
Sans mentir, si votre votre marmottage
Se rapporte à votre largage
Alors vous êtes le rabat-joie des hôtes de ces bois
À ces mots, Maitre Grady bondit de mauvaise foi
Et pour montrer qu'on ne la lui fait pas deux fois
Ouvre une large porte, attrapant sa pizza
Le meilleur ami en profite et dit "Mon bon monsieur,
Apprenez que tout râleur
Vit aux dépens de ceux qui le nourrissent
Cette leçon vaut bien un petit kiss
Grady, honteux et confus
Jura, mais un peu tard, qu'on ne l'y prendrait plus.


Pris sur le fait par James en ouvrant sa porte, Grady grommela quelque chose alors qu'il ramassait son assiette de pizza. Participer au jeu des bisous comme le suggérait son ami ? Très peu pour lui.

- J'ai pas envie de jouer !


   
outcast
Gobstone is the new Quidditch.@ ALASKA.


Avatar by Evie.
Marlene BarclayEtudiante en médicomagieavatar
Messages : 416

Voir le profil de l'utilisateur
Jane s'empressa de faire retourner la bouteille et Marlene se crispa une nouvelle fois. Elle s'arrêta de nouveau devant Erwan - encore ?! C'était truqué, obligé... - et surtout, devant elle. Encore. Elle se sentit rougir - encore - jusqu'au cou et déglutit. Elle ne pouvait pas refuser à chaque fois, les gens allaient la trouver coincée et elle ne voulait pas être coincée, elle voulait être la nouvelle Marlene. Plus cool. Plus détendue. Même si elle n'avait pas envie de jouer à ce jeu... Mais elle voulait être cool. Et tout le monde la regardait. Erwan n'était pas moche et puis c'était un garçon... Elle avait déjà embrassé un garçon. Elle avait embrassé James, souvent. Et beaucoup. Elle prit une inspiration et, les joues brûlantes et le cœur battant, se pencha au dessus du cercle pour déposer un très léger baiser sur les lèvres d'Erwan, un effleurement. Et elle se rassit, presque paniquée, la tension bien trop élevée. Elle n'osait regarder ni James, ni Erwan.

- Au suivant... murmura-t-elle en faisant tourner la bouteille.

Et les heureux gagnants sont...:
 




Avatar par Gwendalivia.
NarrateurNarrateuravatar
Messages : 351

Voir le profil de l'utilisateur
Le membre 'Marlene Barclay' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé à 10 faces' : 6

--------------------------------

#2 'Dé à 10 faces' : 1
Irving WhitakerAubergisteavatar
Messages : 4005

Voir le profil de l'utilisateur
Il avait pourtant essayé d’esquiver. Vraiment. Lorsque Jane Mason avait proposé ce stupide jeu, Irving avait pressenti que c’était le moment idéal pour s’éclipser dans une autre pièce. Il avait attrapé sa gobière qui trainait sur la table en tachant d’être le plus discret possible puis  il avait esquissé quelques pas sur la pointe des pieds en direction du plus proche échappatoire, à savoir … la salle de bain.  Et pourquoi pas après tout ? Les contre-soirées dans les salles d’eau étaient bien trop sous estimées !
Il avait presque atteint son but lorsque Nora l’avait agrippé par la manche pour l’entrainer dans le cercle de joueurs. La traitresse ! Irving lui avait jeté un regard suppliant pour qu’ils disparaissent tous les deux mais la jeune-femme était restée insensible à ses suppliques. Pourtant Irving était persuadé qu’elle n’avait aucune envie de jouer elle aussi ! Pourquoi donc s’infliger cela ? Visiblement, ils n’étaient pas les seuls à trouver ce jeu puéril –Sam et Lauren semblaient au moins aussi emballées qu’eux- mais, bizarrement, ils se plièrent tous au petit caprice de Jane, en dépit des antécédents relationnels de chacun.

Irving se retrouva assis entre Nora et Dean, genou contre genou , faute de place. Comme si cela ne suffisait pas, sa petite-amie fut rapidement désignée pour embrasser le beau James Carter, tombeur de ces dames. Le très chaste baiser qu’ils échangèrent ne parvint pas à amoindrir la contrariété d’Irving. Il ne s’habituerait jamais à voir Nora embrasser quelqu’un d’autre que lui. Même avant qu’ils ne sortent ensemble, il n’aimait pas la voir avec d’autres garçons.
Ce jeu était pourri, tout comme cette soirée. Grady –pourtant l’hôte de la maison- avait déserté le salon un long moment avant de revenir d’humeur sinistre et la bouteille, sensée rapprocher les gens, s’obstinait à désigner les paires les plus improbables et conflictuelles possibles.

Irving jeta un coup d’œil à sa montre. Minuit quarante. Un peu tôt pour partir, peut-être, mais il décida tout de même de tâter le terrain auprès de Nora, plus ou moins discrètement. L’aubergiste étira donc ses bras au dessus de lui et bailla ostensiblement. Si sa petite amie avait envie de partir, elle saisirait surement l’occasion pour dire à quel point elle commençait à fatiguer elle aussi. Irving proposerait de rentrer tranquillement à l’Auberge en disant une phrase du genre. «  C’est qu’on est pas d’ici ! »

La bouteille qui venait de désigner une des triplettes Mason, -Beth ou Wendy , Irving ne savait pas laquelle tant il confondait systématiquement les sœurs de Jane- fut relancée dans l’arène. Elle fit plusieurs tours et se mit à ralentir  dangereusement en arrivant vers lui. Au fur et à mesure que la bouteille glissait doucement  sur son flanc, l’ancien Gryffondor, se penchait légèrement sur le côté en direction de Nora. Quasiment  en équilibre sur une fesse, il observa le goulot passer leeeeentement devant lui pour s’arrêter quelques millimètres après son genou, face à  Dean Forbes.

« Ah. C’est toi ! » lâcha Irving un peu trop joyeusement  en jetant un regard à son voisin.
« Il semblerait, oui. » répondit l’intéressé en glissant le Pear One qu’il venait de checker dans sa poche.
Dean accorda alors un large sourire à sa dulcinée d’un soir et se plia de bonne grâce à l’exercice du baiser langoureux qui dura, aux yeux d’Irving, plutôt longtemps.

«Eh ben,  ils rentabilisent… » souffla-t-il à l’oreille de Nora sans toutefois quitter le couple du regard.


Every day of your life is a leaf of your story which you write
Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

A little party never killed nobody [RP presque commun]

Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» A little party never killed nobody | &Marley Mayers + Déesse Artémis
» A little party never killed nobody
» a little party never killed nobody (maxia)
» [Mai 96] A little party never killed nobody (Fe. Alex)
» Un dîner presque parfait

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Bristol,-