AccueilAccueil  FAQFAQ  Où trouver...?  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Someone in the crowd [Jonah & Thelma]

Aller à la page : Précédent  1, 2
Thelma CorriganProfesseur de DCFMavatar
Messages : 248

Voir le profil de l'utilisateur
Le menton appuyé sur la main, Thelma écoutait avec attention le récit que lui faisait Jonah sur ses années de mariage et les causes de sa séparation. Ainsi, c'était avant tout une divergence de vue sur leur mode de vie qui les avait poussé à se séparer, après toutes ces années. C'était un choix courageux, songea-t-elle, car de nombreuses personnes choisissaient l'amour quitte à sacrifier leurs envies pour le futur, leurs rêves et parfois-même leurs idées. Jonah et Agathe avaient su prendre la décision qui s'imposait, malgré la difficulté de devoir l'annoncer à leurs proches et, surtout, de faire vivre cette séparation à leurs enfants. Mais c'était très certainement favorable à maintenir une union dans les tensions et les compromis, au risque de voir se développer rancoeurs et amertume...

"Difficile de sacrifier un monde comme celui de la magie, j'imagine", souffla-t-elle en réponse en promenant son regard sur le bar qui respirait la sorcellerie, tout leur univers. Elle-même n'aurait jamais pu, c'était une certitude. Pratiquer la magie faisait partie d'elle, au plus profond d'elle-même, et s'en séparer aurait été un déchirement. Et pourtant, Jonah était tout aussi attaché au monde moldu, mais cela n'enlevait pas le fait qu'il possédait une baguette magique, était capable de transplaner à l'autre bout du pays en un claquement de doigts, et se transformait en loup à chaque pleine lune... La magie faisait partie de son ADN si sûrement que c'était certainement difficile à ignorer.

Un sourire tendre apparut sur ses lèvres à la conclusion de Jonah. Oui, il était désormais là avec elle, et quelle belle conclusion, ou plutôt, quel beau commencement. Thelma était persuadée qu'il y avait entre eux le potentiel pour une belle histoire, mais comme le disait Jonah, mieux valait ne pas se précipiter.

"Quoi ! Moi qui ai toujours rêvé de t'embrasser à la Kiss Cam, je suis terriblement déçue", plaisanta-t-elle avant de laisser échapper un petit rire. Elle serra doucement sa main entre ses doigts. "Plus sérieusement, je suis tout-à-fait d'accord avec toi, il me paraît aussi préférable de prendre notre temps, et de se montrer discrets pour le moment. Il y a nos collègues, les élèves et puis, tes enfants..."

Ses enfants, qu'elle avait en cours, voire dans sa maison dans le cas du jeune Casey. Inutile de les perturber, tant que cette relation n'était pas solidement et clairement établie. De plus, Jonah et elle resteraient collègues, à travailler et se fréquenter au quotidien si jamais ce début d'idylle s'achevait prématurément, et même si elle se sentait optimiste, mieux valait rester prudents dans un premier temps. De plus, dans le contexte actuel, rien n'incitait à la précipitation et à l'engagement, et en son for intérieur, si Thelma était heureuse de cette nouvelle relation, elle ne pouvait s'empêcher de se sentir en partie anxieuse. S'attacher, par les temps qui courent, c'était prendre le risque d'avoir quelque chose à perdre...

Mais elle chassa ces pensées au loin, désireuse de profiter pleinement de ce moment, là, loin de Poudlard, avec Jonah.

"Attendons, donc, mais si ça fonctionne entre nous alors, oui, je pense que j'aimerai un jour officialiser cette relation", souffla-t-elle en l'observant de son regard pétillant, avant d'avouer : "Tu me plais beaucoup, Jonah, et plus j'apprends à te connaître, plus c'est le cas. Alors, j'ai vraiment envie que ça marche entre nous aussi."

Jonah ForbesDirecteur de Serpentardavatar
Messages : 211

Voir le profil de l'utilisateur
Ils semblaient tous les deux sur la même longueur d’onde concernant la manière de mener à bien leur relation. Mieux valait commencer par se montrer discrets, le temps d’apprendre à mieux à se connaitre, avant d’officialiser quoique ce soit. Ils avaient beaucoup à gagner si leur couple fonctionnait -Jonah estimait que Thelma pouvait lui apporter ce qu’il recherchait depuis de nombreux mois- mais ils avaient également des choses à perdre si leur relation ne prenait pas la tournure espérée. Ils étaient déjà liés en tant que collègues de travail, membres du même réseau résistant, et comme si cela ne suffisait pas, Thelma enseignait à trois de ses fils…

Jonah refusait toutefois de s’inquiéter à ce sujet. S’il avait prit tant de temps avant de se décider à franchir le pas, c’était justement parce qu’il avait longuement réfléchi à la situation. Il savait qu’ils n’étaient pas à l’abri d’un désaccord ou d’une dispute irréversible, c’était le propre de chaque couple, mais il faisait assez confiance à Thelma pour qu’ils parviennent à gérer une éventuelle crise  sans trop impacter leurs collègues, les élèves et ses enfants.

Oui, ils sauraient gérer leurs potentielles distensions avec intelligence.
Lorsque la jeune femme avoua, elle aussi, qu’elle avait très envie que cela fonctionne entre eux, l’enseignant laissa fleurir  un sourire sincère sur son visage, creusant quelques peu ses pattes d’oies au coin des yeux. En guise de réponse, il se pencha vers elle pour l’embrasser longuement au dessus de leurs choppes de gobière. Il se recula légèrement et apprécia la douceur de ce moment. Cela faisait plusieurs années que Jonah n’avait pas flirté ainsi dans un bar, comme un étudiant à la sortie des cours qui retarde le moment où il doit laisser sa copine et rentrer chez ses parents. Il vivait une vraie cure de jouvence, ce soir ! Sauf qu’aujourd’hui, plus rien ne l’empêchait de poursuivre cette soirée chez lui, dans un cadre un tantinet plus intime…

Il n’était pas particulièrement pudique mais il avait bien repéré un petit groupe de sorciers, assis dans un coin du bar, qui semblait s’amuser de voir une supporter Irlandaise et un anglais se compter fleurette.
Jonah se racla la gorge,  baissa les yeux sur leur verres vides avant de se redresser légèrement.

« Tu veux boire autre chose ? proposa-t-il en se tournant vers la carte très fournie des bières maison du pub. Il passa en revue l’ardoise avant de reporter son attention sur Thelma, Tu sais ce que je gouterai bien ? Le fameux Whisky Pur Feu Irlandais dont tu m’avais parlé, une fois, lorsque j’étais passé chez toi, souffla-t-il alors, les yeux rieurs.

Non, il ne tentait pas du tout de se faire inviter chez Thelma ce soir.

« Il faut fêter dignement cette victoire de l’Irlande, tu ne crois pas ? » ajouta-t-il, l’air de rien, en s'appuyant sur le dossier en bois de son siège.


One needs that an infinite patience to wait always what never arrives
Thelma CorriganProfesseur de DCFMavatar
Messages : 248

Voir le profil de l'utilisateur
Ah, ce sourire, ces yeux bruns chaleureux et ces petites rides qui se plissaient au creux des paupières... Voilà ce qui faisait fondre Thelma, chaque fois que Jonah la regardait de cette façon-là, même si c'était pour lui raconter la dernière bêtise de Peeves au château ou lui demander de lui passer le jus de citrouille à la table des professeurs. Il avait cette façon de vous regarder, qui vous faisait vous sentir spéciale, et qui remuait à l'intérieur. Alors elle craquait depuis le début, comme une adolescente, et voilà qu'ils flirtaient dans un bar comme deux des élèves dont ils auraient la charge. Répondant par mimétisme à son sourire communicatif, elle glissa ses mains dans ses cheveux lorsqu'il se pencha pour l'embrasser, et lui rendit son étreinte, savourant le moment et cette douce chaleur qui se répandait en elle. Une étincelle brillait au fond de ses yeux espiègles lorsqu'ils se séparèrent, expression du désir qui fourmillait en elle.

Ils avaient fini leur verre, et déjà le cadre intimiste du bar ne lui semblait plus approprié, trop peuplé. Elle aurait voulu transplaner avec lui dans un endroit plus isolé pour explorer pleinement cette relation naissante et - merveille de la magie - rien ne les en empêchait. Après cette - très belle - soirée loin de l'école, elle avait désormais hâte de retrouver l'intimité de ses appartements, qu'elle espérait pouvoir partager avec Jonah... Jonah, qui partageait visiblement la même envie.

Son sourire s'agrandit à la mention du Whisky pur feu qui attendait sagement d'être dégusté dans son salon, et elle observa Jonah qui s'appuyait à son siège. Bon perdant, quand il avait autre chose en tête que le Quidditch. D'un geste, elle reposa la carte des boissons qu'elle avait saisi sans grande conviction, toute son attention tournée vers son interlocuteur. Elle avait envie de l'embrasser encore, et savoura un instant cette envie, savourant par anticipation ce qui allait suivre.

"Hmm, je crois que tu as raison, et rien de tel qu'un dernier verre dans mon appartement pour ça", répondit-t-elle en esquissant un geste pour attraper sa cape sur le dossier de sa chaise. En se levant, elle se pencha pour glisser à son oreille : "j'ai hâte de célébrer ça avec toi... "

Quelques pièces glissées au comptoir, et ils disparaissaient dans la nuit, main dans la main. Quelques minutes plus tard, ils avaient transplané devant le château, et se dirigeaient vers les appartements de Thelma.

RP terminé Ship
Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Someone in the crowd [Jonah & Thelma]

Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Leah WOODS - I feel lonely in a crowd
» THELMA ‒ Alors elle va danser, faire semblant d'exister.
» I want a guy to look at me the way Channing Tatum looks at Jonah Hill after he shoots that guy in the dick.
» Leah Woods - I feel lonely in a crowd
» le curry est un laxatif naturel, et pas besoin de te dire qu'un intestin propre est un souci en moins. (jonah)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aresto Momentum :: Autres Horizons :: Ailleurs,-